AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une même souffrance peut rapprocher (Will)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moldu
avatar
▌ Messages : 37
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Andrew Garfield

Message#Sujet: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Dim 15 Juil - 3:00

Une même souffrance peut rapprocher.
Ça ne l’enchantait pas plus que ça de devoir sortir de chez lui et tenter de « sociabiliser » avec les autres, mais en même temps Dennis n’avait pas beaucoup de choix. Malheureusement, l’argent ne tombait pas du ciel. En même temps, si c’était le cas, ça serai de l’eau et ça ne servirait pas de monnaie parce que tout le monde en aurait en quantité. Bref, il ne pouvait pas compter sur l’intervention divine afin d’obtenir de l’argent. Donc, il fallait bien qu’il trouvait un travail. Faire des petits boulots par ci, par là, ça allait un temps, il espérait quand même trouver quelque chose d’un peu plus régulier. Même si au vu de son état ça n’était pas toujours facile. Mais il avait besoin de travailler, ne serait-ce que pour arriver à payer son loyer. Parce qu’il n’avait pas forcément envie de se retrouver à la rue. Et il n’y avait pas que le loyer, il devait quand même avoir de l’argent pour manger, entre autre dépense utile. Donc, il fallait bien qu’il trouve quelque chose… mais ce n’était jamais une partie de plaisir.

Il avait décidé, ce jour-là, de retourner dans un restaurant où il avait travaillé pendant un temps. Avec un peu de chance, celui-ci aurait de nouveau une place pour au moins un peu de temps. À choisir, Dennis aimerait bien avoir une situation stable, mais pou ça, il faudrait qu’il soit stable déjà lui-même. Ce qui n’était pas trop le cas. Mais bon, il devait quand même tenter. Mais ce fut sans succès, malheureusement, puisque le patron lui apprit qu’il n’avait vraiment pas la possibilité de l’accueillir. Il ne savait pas s’il ne pouvait vraiment pas… ou s’il ne voulait pas. Forcément, Dennis se posait la question. Il allait devoir trouver une autre solution du coup, même si ce n’était pas évident.

Entre ça et le fait que Dennis avait eu un courrier de Amy, parce qu’elle cherchait à le revoir… on ne pouvait pas dire que le jeune homme passait des moments agréables en ce moment. Quoi qu’en fait, ça faisait des années que sa vie était devenue un enfer. Il remontait la rue du restaurant, en ne levant pas trop le regard vers les personnes qu’il croisait, dans le but de rentrer chez lui. Il n’avait aucune envie de se préoccuper des quelques personnes qu’il pouvait croiser, c’était bien pour cela que son regard ne se détournait pas du sol. Sauf à un moment, sans trop savoir pourquoi, il leva son regard. Et ce dernier tomba sur un visage connu, à quelques pas devant lui.

« Salut Will. » Il ne s’attendait pas à la voir ici, même si en un sens ce n’était pas si loin d’ici qu’ils s’étaient rencontrés. Mais il ne s’était tout simplement pas attendu à la croiser. Non pas que ça soit désagréable. Will était l’une des rares personnes que Dennis appréciait sincèrement et dont il appréciait la présence. Sans doute parce qu’ils se comprenaient sur de nombreux points. « Tu vas bien ? »
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 719
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Zendaya Coleman

Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Dim 15 Juil - 11:10


Une même souffrance peut rapprocher.
W

ill n'était plus vraiment habituée à traîner côté moldus, il faut bien le dire. Dès lors qu'elle avait appris l'existence de la sorcellerie, elle avait tout plaqué et avait décidé d'obtenir sa vengeance, sans plus se soucier du reste. Elle avait laissé tomber ses études, son boulot, absolument tout et s'était jeté à coeur perdu dans ce projet de grande haleine qui semblait d'avance voué à l'échec. Et depuis... Eh bien, depuis, tout s'était enchaîné si vite qu'elle avait le sentiment d'avoir vécu plusieurs vies en une seule. Elle avait rencontré Carlotta, Carlotta qui l'avait aidé à s'intégrer à un monde dont elle ne maîtrisait pas les codes, et qui en fait de générosité lui avait proposé en plus du reste un logement. Et elle avait continué, rencontré tant de sorciers différents qu'elle avait commencé à sentir ses perspectives initiales s'embrouiller peu à peu. Enfin, elle avait rencontré Terrence, et il avait pour de bon mis la pagaille dans ses convictions, dans sa raison... et pire encore, dans son coeur. Et maintenant, maintenant, elle ne savait plus du tout où elle en était. Poursuivre sur la lignée qu'elle s'était imposée ? Tout reprendre du début ? Oser une histoire qu'elle estimait d'avance vouée à l'échec et en même temps inévitable tant elle avait fini par l'obséder avant même qu'elle s'en rende compte ? Elle se sentait perdue..

Plus rien n'était clair, et pour la première fois depuis que tout ceci avait commencé, elle avait ressenti le besoin de revenir aux sources, de revenir à ce monde qui l'avait vue naître et grandir, celui de la Will innocente et débrouillarde qui ignorait tout de la sorcellerie et de ses subtilités. Revenir en arrière n'était pas possible, encore moins à ce stade... mais voilà, Will voulait, même quelques instants, s'en donner rien que l'illusion.

Alors elle était retournée où elle avait pris l'habitude de passer son temps. Cela faisait remonter à la surface autant de bons que de mauvais souvenirs... Passant à côté du restaurant où elle travaillait encore il y a peu, elle en profita pour saluer quelques collègues à qui elle avait cessé de donner des nouvelles du jour au lendemain. C'était étrange... Même tous ces gens ne lui semblaient plus vraiment appartenir à sa vie, comme si tout ce pan de son existence avait été vécu par une autre, une autre qui aurait disparu en même temps que ses parents, tragiquement, dans le sang et un éclair de lumière verte.

Elle ne savait pas vraiment si cette excursion lui faisait du bien, mais elle avait le mérite de l'aider à se recentrer, à repenser posément à sa situation. Plongée dans ses pensées, elle ne constata la présence d'une personne connue que lorsque celle-ci s'adressa à lui. Un sourire orna le visage de Will.

-Dennis, ça me fait plaisir de te voir !
Et pour une fois, c'était vrai. Je vais... Elle hésita. Honnêtement ? Elle ne savait vraiment pas comment elle allait. On fait aller, on va dire. Il savait ce qu'elle avait traversé (enfin, sans les détails magiques), il comprendrait. Et toi ? Qu'est-ce que tu fais ici ?

La question était posée sans malice, mais elle savait combien il était difficile pour Dennis d'affronter le monde extérieur.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 37
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Andrew Garfield

Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Mar 18 Sep - 11:34

Une même souffrance peut rapprocher.
Ça faisait un moment qu’il n’avait pas croisé Will, mais en même temps on ne pouvait pas dire que le jeune homme croisait beaucoup de monde non plus. Pour ça, il fallait qu’il sorte de chez lui comme il le faisait en cet instant précis et on ne pouvait pas dire que c’était son habitude. Il n’avait pas le choix par moment, donc il le faisait et c’était ainsi qu’il se retrouvait à rencontrer des personnes et à croiser quelques connaissances. Mais ce n’était pas son dada pour autant. Même si là, tout de suite, le jeune homme ne pouvait pas nier qu’il appréciait de croiser la route de Will. Parce que ça faisait longtemps qu’il ne l’avait pas vu et que mine de rien, ils se comprenaient quand même un peu. Bon, ils n’avaient pas la même histoire, mais ils avaient quand même des similitudes. Le simple fait d’avoir perdu leurs parents, ça rapprochait.

Quand Will affirma qu’on faisait aller, le jeune homme savait parfaitement qu’elle voulait signifier qu’elle n’allait pas si bien que ça. Qu’elle n’allait pas non plus si mal que ça non plus, sans doute, mais qu’elle ne pouvait pas aller bien tout simplement. Un peu comme Dennis en fait, qui ne parvenait pas à aller bien. Il avait envie, souvent, de résoudre ses ennuis et de parvenir à dépasser tout ça, sauf que c’était plus facile à dire qu’à faire. Dennis osait croire qu’il était donc capable de comprendre la jeune femme, même s’il ignorait énormément de chose sur elle et sur son histoire. Quand bien même, leurs vies avaient plus en communs qu’ils ne le savaient encore. Ils allaient peut-être le découvrir plus tard, mais pour l’heure ce n’était pas le cas.

« Je… » Le jeune homme marqua une pause, avant de reprendre. « Je cherchais du travail, de nouveau. » Mais sa phrase prouvait bien qu’il n’avait pas réussi à en trouver. Il allait devoir chercher ailleurs, comme d’habitude. Parce qu’il passait son temps à faire des petits boulots en final, ne parvenant pas réellement à garder un travail sur le long terme. Dès qu’il pouvait se permettre de rester enfermé chez lui en même temps, il le faisait. Mais la réalité ne finissait toujours pas revenir le titiller, puisqu’il avait besoin d’argent pour survivre. « Mais ce n’est pas… » Nouvelle pause. « Pas trop une réussite. »

Oh, Dennis avait conscience qu’il ne devait pas perdre espoir, il allait sans doute trouver quelque chose. Mais il avait constamment le sentiment de devoir se battre contre tout et tout le monde pour parvenir à ne serait-ce que survivre. Parce qu’il avait un loyer à payer, il devait quand même manger et plus, il avait des dépenses que tout le monde n’avait pas forcément. Des dépenses pour lui permettre de dormir un peu correctement pour moment et on ne pouvait pas dire que c’était donné. Mais il n’avait pas le choix.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 719
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Zendaya Coleman

Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   Mar 18 Sep - 19:04


Une même souffrance peut rapprocher.
L

a réponse de Dennis attrista un peu Will, même si elle devait bien reconnaître qu'elle n'avait absolument rien de surprenante en soi. La jeune femme conaissait suffisamment son interlocuteur pour avoir cerné de lui certaines choses : depuis qu'elle le connaissait, elle l'avait vu enchaîner plusieurs boulots différents, sans jamais s'y cantonner. Ce n'était pas qu'il n'était pas sérieux ou qu'il était incapable, au contraire, mais le jeune homme était... eh bien, il était en souffrance. Will distinguait en lui une fracture qui dépassait de loin la seule perte de ses parents (même si elle était bien placée pour savoir combien il est insupportable de devenir orphelin du jour au lendemain. Ce n'est pas le genre de choses dont on peut facilement se remettre, même après des années), quelque chose qui justifiait sa réserve et toutes ses angoisses. Elle n'en savait pas davantage, avait compris qu'elle n'en comprendrait pas davantage... elle s'en contentait. Elle n'avait pas besoin de tout savoir de Dennis pour l'apprécier et vouloir, d'instinct, le soutenir. Et puis, elle serait mal placée de lui reprocher de lui faire des secrets au regard de ceux qu'elle gardait elle-même de son côté, et qui n'étaient pas des moindres. Elle adressa au jeune homme un sourire encourageant.

-Tu vas trouver, j'en suis sûre.


Est-ce qu'elle en était si sûre ? Pas forcément, non. Trouver du travail, ce n'était pas si simple que cela non plus, mais elle savait que Dennis se donnerait les moyens d'obtenir ce qu'il voulait, et elle était bien placée pour savoir que son ami ne ménageait pas ses efforts. Et si ça ne devait rien donner... Eh bien, elle pourrait toujours l'aider. Certes, elle n'avait pas grand-chose, et puisqu'elle avait renoncé à travailler, ses maigres économies conjuguées à l'héritage de ses parents diminuait à vue d'oeil. Mais ça lui était égal... Si elle devait aider Dennis, elle le ferait. Seulement, elle n'avait pas envie qu'il se croit assisté ou qu'il s'imagine qu'elle ne le pensait pas capable de se gérer seul... Chacun avait des choses à se prouver à soi-même, elle la première, alors...

-Tu as le temps d'aller boire un verre, là ?


Elle savait qu'il ne serait pas forcément emballé à l'idée de se retrouver dans un pub ou un café bondé alors qu'il ne supportait pas la foule, mais elle pouvait difficilement lui proposer de se rendre chez "elle" alors qu'elle vivait maintenant dans un village sorcier, en colocation avec une sorcière (qui en plus se faisait un plaisir de révéler l'existence de la sorcellerie à tous les moldus qu'elle croisait). Et ça ne se faisait pas de s'inviter chez lui. Malgré tout, elle avait bien envie qu'ils prolongent cette conversation. Elle avait de parler, d'une part, et ensuite, ils avaient sans doute pas mal de choses à se dire... en plus de ce qu'ils ne pouvaient s'apprendre.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Une même souffrance peut rapprocher (Will)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une même souffrance peut rapprocher (Will)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Peut-on Esperer Un Changement En Haiti ????
» Je n'aurais peut être pas dù (pv Samus)
» Peut-être le début d'une nouvelle amitié... [PV Nuage De Pie]
» Le Bio peut nourir la planète
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-