AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le marchand de sable ne fait pas fortune dans le désert [pv Dennis :33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 460
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Message#Sujet: Le marchand de sable ne fait pas fortune dans le désert [pv Dennis :33]   Dim 15 Juil - 9:48


Le marchand de sable ne fait pas fortune dans le désert
C'

était un business dans lequel elle s'était lancée assez récemment mais qui pourrait bien devenir lucratif plutôt rapidement, du moins en avait-elle l'intuition (même si ses intuitions étaient bien loin d'être toujours bonnes, cela va sans dire). Elle serait bien incapable de dire pourquoi elle n'y avait pas pensé auparavant... c'était assez évident, pourtant, même si complètement hors-la-loi (mais bon, Agrippine et la légalité, ça faisait dix, et d'ailleurs, plus elle était en mesure d'enfreindre les règles, mieux elle se portait)... Elle était née parmi les sorciers, avait grandi parmi les sorciers, et avait traité avec des sorciers pratiquement toute sa vie. Ce n'était pas qu'elle avait envie de cautionner à tout prix le phénomène de ségrégation soigneusement entretenu par la société magique (elle aimait plutôt la philosophie du chaos qu'adoptait Pinkstone, mais ce n'était pas pour autant que elle irait s'investir pour cela), mais les circonstances avaient fait que, globalement, elle n'avait presque eu aucun contact avec des moldus. Mais y a un début à tout, après tout. Et si ce début pouvait faire bouillir la marmite, c'était évidemment tout bénef pour elle.

Cela faisait donc quelques mois qu'elle avait étendu son business au monde non magique, et si l'affaire peinait encore un peu à décoller, elle ne doutait pas de l'efficacité de son petit commerce sur le long terme. Bon, elle s'était aussi trouvé une autre façon de se mettre les Aurors du ministère à dos, mais ça, c'était une autre affaire. En soi, elle ne faisait jamais qu'offrir à des personnes qui n'y avaient pas accès des possibilités nouvelles et ma foi assez inoffensives. Elle travaillait régulièrement avec un potioniste un peu (beaucoup) bizarre, qui travaillait du fin fond de sa cave, et pouvait fournir à peu près tout : polynectar, philtres d'amour, potions de mort subite... Forcément, Agrippine n'hésitait pas à revendre ces précieux millésimes à prix d'or... et les revendre à des sorciers, c'était la possibilité de les faire payer encore plus cher...

Pour ne pas trop déstabiliser le chaland, elle avait opté pour des potions pas trop exotiques mais susceptibles de faire leur petit effet sur le moldu moyen, susceptibles en tout cas de susciter leur curiosité : les philtres d'amour avaient bonne presse, mais ma foi, le veritaserum, la felix felicis ou encore la potion d'aiguise-méninges trouvaient leur succès. Le plus dur, c'était de convaincre le manand la première fois qu'elle n'était pas un charlatan. Ensuite, ceux qui se faisaient à voir en redemandaient, et elle avait déjà quelques clients réguliers.

Dennis Bishop, un jeune homme qui ne devait même pas avoir la vingtaine, était de ceux-là. Elle lui avait vendu une potion tue-cauchemars, et elle l'avait revu plusieurs fois depuis. Le jeune homme lui semblait toujours perdu, mal à l'aise, désorienté... Au fond, il lui faisait un peu de peine (ce qui ne l'empêchait pas d'accepter son fric - quelle plaie d'ailleurs d'échanger ces livres contre des gallions). Et elle aimait le revoir avec toujours ce léger espoir de le faire sortir de sa coquille. Rarement efficace. Elle l'attendait à la terrasse d'un café, histoire de pouvoir effectuer la transaction en toute sérénité. Il n'allait sans doute pas tarder, il était généralement assez ponctuel.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dennis Bishop
▌ Messages : 56
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Andrew Garfield

Message#Sujet: Re: Le marchand de sable ne fait pas fortune dans le désert [pv Dennis :33]   Lun 17 Sep - 21:40

Le marchand de sable ne fait pas fortune dans le désert.
Dennis se doutait que ce n’était pas forcément une très bonne chose de sa part de prendre ce genre de remède mais… il n’y pouvait rien. Le jeune homme, à chaque fois, se disait que c’était la dernière fois, qu’il allait parvenir à dormir plus facilement ensuite, qu’il n’en aurait plus besoin. Après tout, il pouvait très bien arriver à trouver le sommeil tout seul comme un grand, sans paniquer dans son lit quand il faisait noir comme les gamins à l’orphelinat. Et surtout qu’il n’allait pas se réveiller en pleine nuit en hurlant parce qu’il voyait encore et encore ce qu’il avait vu dans la grotte, ces images qui ne parvenaient pas à disparaître de son esprit malgré tous ses efforts. Alors finalement… il craquait de nouveau.

Et pour cela, il contactait Agrippine Tuft. Il ne la connaissait pas vraiment, il ne savait même plus réellement comment leurs chemins avaient fini par se croiser. Mais ce qu’il savait, c’était qu’elle lui donnait accès à un remède qui lui permettait quand même de dormir bien mieux. Bon, ça coûtait un peu cher, bien sûr et clairement le jeune homme ne roulait pas sur l’or. Mais en même temps, ça lui donnait la possibilité de dormir correctement, de se reposer un peu, de faire un cycle de sommeil d’un trait sans se réveiller en sueur en pleine nuit. Alors, forcément, le prix en valait la peine. Il ne pouvait pas se permettre d’en avoir constamment – sinon sa vie deviendrait un rêve éternel sans aucun doute –, mais déjà s’il pouvait faire une pause de temps en temps ça lui convenait parfaitement. Il avait donc envoyé un message à Agrippine pour fixer un rendez-vous et c’était ce qu’ils avaient donc. Il se rendait à présent au café où ils avaient rendez-vous, avec l’argent du remède en poche (en espérant que le prix n’avait pas augmenté depuis la dernière fois). Il arriva donc sur place, plutôt à l’heure, quand bien même il ne pouvait pas réellement garantir qu’il n’avait pas une ou deux minutes de retard, rien de bien grave en somme.

« Salut » Se contenta-t-il de dire en s’installant à la même table que la jeune femme. Même si Dennis appréciait énormément ce que Agrippine faisait pour lui, le jeune homme ne se sentait pas forcément à l’aise en sa compagnie. Ce n’était pas contre elle, c’était une jeune femme plutôt amusante et même très mignonne d’ailleurs (dans une autre vie, ailleurs, dans une autre dimension, il pourrait l’aimer), mais il ne se sentait pas à l’aise à ses côtés. Il ne se sentait à l’aise aux côtés de personne en réalité. « Merci d’être venue. »

Elle n’était pas forcée de le faire. Bon, en un sens, elle se contentait de suivre faire son business et elle avait donc tout intérêt à venir à ce genre de rendez-vous. Mais quand même, Dennis appréciait qu’elle réponde présent quand il en avait besoin, parce qu’il en avait réellement besoin.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 460
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Message#Sujet: Re: Le marchand de sable ne fait pas fortune dans le désert [pv Dennis :33]   Lun 17 Sep - 22:17


Le marchand de sable ne fait pas fortune dans le désert
D

ennis vint au rendez-vous. Il avait toujours autour de lui cette aura attendrissante de pauvre créature apeurée. On apprendrait à Agrippine que le jeune homme avait peur même de son ombre, elle ne serait vraiment pas surprise. Elle trouvait cela à la fois triste et mignon. Elle se disait qu'un jour, au lieu de lui fournir une potion anti-cauchemars, elle glisserait du felix felicis dans sa fiole ou quoi que ce soit qui lui donnerait une certaine confiance en lui... Et évidemment, elle resterait à ses côtés histoire de savourer le spectacle, histoire de. Mais pour le moment, elle n'avait rien fait de tel. Même si tricher ne la dérangeait pas le moins du monde, elle avait tout de même envie de voir ce qu'elle pourrait réussir à faire de lui sans le moindre artifice. Il la salua, la remercia d'être venue. Il n'avait pas besoin de la remercier, ce n'est pas comme si son service était gratuit. Malgré tout, elle le gratifia d'un sourire, bien consciente du fait qu'à partir de maintenant, ce serait à elle de faire la conversation et d'essayer de mettre à l'aise le jeune homme... Ce qui n'était pas une épreuve pour elle, bien au contraire, c'était un exercice auquel elle était habituée, et qui ne lui demandait pas l'ombre du moindre effort.

-C'est normal, ça me fait toujours plaisir de te voir, Dennis.


Certains faisaient la distinction entre professionnel et personnel, elle, elle ne faisait aucune distinction, elle pouvait faire ami-ami avec ses clients, coucher avec eux, les insulter... Elle ne ménageait personne dans tous les cas. C'était à l'instinct, à l'instinct et rien d'autre. Et c'était comme ça qu'elle procédait dans tous les aspects de son existence.

-Comme d'habitude, j'imagine ?
ajouta-t-elle en tirant de sa besace une fiole de la potion tant escomptée qu'elle garda malgré tout entre ses doigts sans la donner immédiatement à Dennis. Si elle cédait de suite à sa requête, il y avait de fortes chances qu'il récupère son dû, lui donne son argent et s'en aille, et elle n'avait pas envie qu'il parte de suite, elle avait envie de profiter un peu de sa présence. Tu sais, c'est pas une simple potion qui va te sauver la mise sur le long terme. Si t'arrives pas à dormir depuis si longtemps, c'est qu'il doit y avoir autre chose, un truc que tu dois régler...

Elle en parlait comme d'une théorie de derrière les fagots, mais en vérité, elle était sûre de ce qu'elle disait. Pour être aussi névrosé que semblait l'être Dennis Bishop, il fallait avoir vécu quelque chose. A chacun ses traumatismes d'enfance. Agrippine aussi avait les siens... mais elle avait seulement décidé de les gérer à l'opposée totale de son interlocuteur.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dennis Bishop
▌ Messages : 56
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Andrew Garfield

Message#Sujet: Re: Le marchand de sable ne fait pas fortune dans le désert [pv Dennis :33]   Sam 24 Nov - 16:13

Le marchand de sable ne fait pas fortune dans le désert.
En un sens, Dennis se doutait qu’il n’avait pas forcément besoin de remercier la jeune femme sous ses yeux, parce que dans tous les cas, il le payait. Ça lui coutait une sacrée somme d’ailleurs de la payer, mais c’était le prix à payer pour quelques nuits de sommeils, de réel sommeil. Forcément, Agrippine avait clairement de bonne raison de venir à sa rencontre et de lui donner ce qu’il désirait. Mais quand même, Dennis tenait à remercier la jeune femme, parce qu’il avait besoin de le faire, parce que c’était la moindres des choses. Si jamais la jeune femme décidait qu’elle avait mieux à faire que de venir à sa rencontre avec la potion qu’elle lui donnait, Dennis allait se retrouver dans une très mauvaise position.

En tout cas, elle était là, elle affirma que c’était normal et que ça lui faisait plaisir de le voir, ce que Dennis ne savait pas si c’était vrai ou si elle disait ça juste comme ça. Avant de lui demander s’il voulait comme d’habitude. Évidemment qu’il désirait la même chose que d’habitude. Mais quand elle sorti la fiole de potion, elle ne la déposa pas sur la table comme il pensait qu’elle allait le faire. La jeune femme la garda dans sa main, ce qui eut le don de le crisper un peu. Parce qu’il comprenait où elle voulait en venir, encore plus quand elle reprit la parole. Dennis savait que Agrippine était curieuse, qu’elle avait envie de savoir pourquoi il avait besoin de prendre une telle potion pour dormir, mais jamais le jeune homme n’avait envisagé de dire à la jeune femme ce qu’il avait vécu et ce qui faisait qu’il avait besoin de cette potion. Il n’était pas question pour lui d’en parler à quelqu’un en même temps. La seule personne qui savait ce qu’il avait vécu, c’était Amy. Parce qu’elle avait vécu exactement la même chose que lui.

« Il y a bien un truc. »
Dit-il simplement, avant de plonger sa main dans sa poche pour en sortir les livres qu’il devait à la jeune femme pour les poser sur la table. Il n’avait aucune envie de discuter, de parler de ce qu’il avait vécu. Alors, il espérait que Agrippine n’allait pas trop insister pour en savoir plus, même s’il se doutait que ça n’allait pas être si évident que ça non plus. « Je sais très bien ce que c’est et il n’y a rien à faire. » Reprit-il, d’une voix un peu faible. Il n’y avait rien à faire, il avait vécu ce qu’il avait vécu et maintenant il devait simplement vivre avec. « Est-ce que… tu… peux me donner la potion ? »

Il avait vraiment besoin de cette potion, il espérait pouvoir dormir un peu. Il avait juste envie de passer une nuit de sommeil correct, c’était la seule chose qui comptait. Et moins il avait besoin de parler, mieux il allait se porter. Même si ce n’était pas forcément évident.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 460
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Message#Sujet: Re: Le marchand de sable ne fait pas fortune dans le désert [pv Dennis :33]   Sam 24 Nov - 17:42


Le marchand de sable ne fait pas fortune dans le désert
D

e la part de Dennis, l'entendre affirmer qu'il y avait bien quelque chose à l'origine de son mal-être était déjà en soi quelque chose d'immense, car on ne pouvait clairement pas dire que le jeune homme soit du genre à se livrer à ce point facilement. Bon, c'était la première fois qu'elle mettait si directement les pieds dans le plat dans l'espoir qu'il se dévoile, mais tout de même, elle le côtoyait depuis suffisamment longtemps pour savoir comment il fonctionnait ou non... Elle ne pensait pas, d'ailleurs, qu'il se confierait réellement sur ce qu'il avait vécu, mais elle avait envie de le bousculer un peu, pas pour le plaisir de le perturber comme elle pourrait le faire avec certain, mais par considération... Sa démarche était parfaitement anticommerciale, c'est le moins que l'on puisse dire, mais de toute manière, Agrippine n'avait jamais été ce genre de personne. D'ailleurs, quand elle observa les livres que le jeune homme déposa sur la table entre eux, elle n'y toucha pas, pas plus qu'elle ne déserra l'emprise de ses doigts sur la fiole qu'elle maintenait toujours très fermement tout contre sa paume. Il venait d'ouvrir une fenêtre, forcément, elle avait très envie d'enfoncer la porte. Il l'enverrait très certainement balader, et dans les grandes largeurs, mais ça se tentait quand même, après tout.

-Il y a toujours quelque chose à faire. Ce n'est pas parce que tu as décidé que ta situation était impossible qu'elle l'est réellement.

C'était une mentalité qu'elle serait bien incapable de partager. Agrippine était une frondeuse : quand elle voulait quelque chose, elle s'arrangeait pour l'obtenir, point final, et elle ne renonçait pas. En même temps, elle se fixait toujours des objectifs de vie accessibles, elle ne pouvait pas le nier non plus, et elle ne pourrait peut-être pas affirmer sans mentir qu'il était aisé de vaincre ses démons quand elle-même n'avait jamais réellement combattu les siens, elle s'était contentée de les fuir. Mais ça ne l'empêcherait de toute façon jamais de dire et de penser ce qu'elle voulait quoi qu'il en soit, alors bon.

-Qu'est-ce qui t'es arrivé, raconte-moi.

Elle était quasiment certaine qu'il ne lui dirait rien, mais ce n'était pas grave, elle insistait tout de même, et en attendant, elle gardait précieusement la potion qu'il espérait tant, bien fermement entre ses doigts. Le chantage était souvent un bon moyen d'obtenir ce qu'elle voulait, et elle savait qu'en cet instant, elle avait le dessus. En même temps, il n'était malheureusement pas bien difficile d'avoir le dessus sur Dennis Bishop... Le jeune homme était sans doute la définition même de la fragilité, et il y avait peu de chances, malheureusement, que cela change un jour.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dennis Bishop
▌ Messages : 56
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Andrew Garfield

Message#Sujet: Re: Le marchand de sable ne fait pas fortune dans le désert [pv Dennis :33]   Mar 29 Jan - 13:56

Le marchand de sable ne fait pas fortune dans le désert.
Il n’y avait rien à faire, c’était aussi simple que cela et Dennis n’avait pas spécialement envie de revenir sur ce détail. C’était évident à ses yeux, rien ne pouvait le soigner, le sauver ou quoi que ce soit d’autre, il devait juste faire avec. Il n’avait pas le choix. Il devait simplement vivre avec, quand bien même ça n’avait rien d’évident à vivre. Et il n’avait aucune envie que la jeune femme sous ses yeux lui affirme qu’il pouvait trouver une solution pour s’en sortir, elle ne savait rien. Elle n’avait aucune idée de ce qu’il devait vivre. Alors, bien sûr, justement, elle ne savait rien et peut-être que si Dennis se confiait à Agrippine, elle comprendrait un peu plus pourquoi il considérait qu’il n’y avait rien à faire. Mais en même temps, c’était bien trop difficile d’en parler. Il ne pouvait donc pas en vouloir à Agrippine d’affirmer que sa situation n’était pas impossible, que si elle ne l’étai c’était simplement parce qu’il l’avait décrété. Non, il ne pouvait pas lui en vouloir, pour la simple et bonne raison qu’elle ne savait rien et que pour qu’elle sache quelque chose, il faudrait qu’il ait le courage de lui en parler. Sauf qu’il n’avait pas le courage.

Et le jeune homme sentit un long frisson le parcourir quand il entendit la jeune femme lui demander ce qui lui était arrivé. Forcément, le fait qu’elle en parle, ça ne pouvait que le ramener tant d’année en arrière, dans cette grotte, ses pensées se tournant vers les images qu’il gardait de cet événement. Ces images qui l’empêchaient de dormir justement, raison pour laquelle il se trouvait ici en cet instant présent, sans avoir la possibilité pour autant de récupérer la fiole que Agrippine devait normalement lui vendre. Il sentit son cœur s’accélérer, son estomac se tordre, il était jute en train de céder complètement à la panique. Il n’avait plus envie que d’une seule chose là, c’était rentrer chez lui, se réfugier dans son appartement, se recroqueviller quelque part et fermer les yeux en attendant que ça passe, en espérant que ça puisse passer. Même s’il savait bien que ça ne passerait jamais réellement, que ça ne pourrait pas passer, qu’il n’y avait rien à faire, définitivement.

Il ouvrit plusieurs fois la bouche, comme pour dire quelque chose, incapable cela dit de dire quoi que ce soit. Ce n’était pourtant pas plus difficile à parler de tout cela qu’à le vivre en un sens, mais non… il n’arrivait pas à le faire. Il n’avait jamais pu le faire. Il ne pouvait pas plus le faire avec Amy, ce n’était pas pour rien qu’ils ne s’étaient plus beaucoup parlé avant qu’elle ne quitte l’orphelinat.

« Je… » Sa voix tremblait énormément, alors qu’il tentait de dire quelque chose. « Je… je ne… » Dennis croisa les bras autour de lui-même, comme pour tenter de se calmer du mieux qu’il pouvait. « Je veux… je veux juste la potion. » Parvint-il à dire finalement.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 460
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Message#Sujet: Re: Le marchand de sable ne fait pas fortune dans le désert [pv Dennis :33]   Mar 29 Jan - 17:52


Le marchand de sable ne fait pas fortune dans le désert
D

e toute évidence, Agrippine avait voulu ouvrir de force une porte qui ne demandait qu'à rester fermée. La jeune femme manquait bien souvent de délicatesse et avait rarement dans l'idée de s'en excuser, mais elle ressentit tout de même un pincement au coeur en observant la réaction de son interlocuteur. Il était fragile, ça, elle en avait pertinemment conscience, et elle ne pouvait donc pas se permettre de dépasser avec lui des limites desquelles elle aurait débordé depuis bien longtemps avec d'autres. Elle ne voulait pas totalement le ménager non plus, et elle restait curieuse de ce qui avait bien pu lui arriver, mais quand elle l'entendait réagir ainsi, il lui était tout simplement impossible de rester de marbre... Bien au contraire, elle se sentait à présent mal à l'aise.

Elle utilisait l'empathie avec parcimonie, parce qu'elle estimait qu'on avait assez de ses propres problèmes pour ne pas s'embarrasser de ceux des autres, mais elle était tout de même bien incapable de demeurer impassible face à la détresse du jeune homme. Si la réaction qu'il affichait lui faisait se poser encore plus de questions, elle serait complètement incapable d'insister davantage, elle ne voudrait pas que son pauvre client lui claque entre les pattes, quand même... Mais le voir comme ça, ça la rendrait presque altruiste. Elle aurait bien envie de l'aider, le pauvre bougre. Mais puisqu'elle n'avait pas la moindre idée de ce qui l'avait si vivement traumatisé.

-Tu l'auras,
répondit Agrippine sans pour autant lui donner ce dont il avait de toute évidence besoin. Oui, il l'aurait, il était venu pour ça, et elle n'avait aucune raison de ne pas accéder à sa demande, mais elle ne pouvait certainement pas se contenter de lui offrir son dû avant de le laisser s'évaporer dans la nature. Je pourrais peut-être te fournir d'autres trucs, tu sais. Pas que contre tes insomnies, mais pour... tes angoisses. Qu'est-ce que t'en dis ?

Elle, ce qu'elle en disait, c'est qu'il devrait voir un psy, et au plus vite. Les potions, ça pouvait être un remède temporaire, mais ça ne le guérirait pas complètement... Cela dit, elle, elle pouvait lui rendre la vie plus facile, alors il pouvait bien accepter, pas vrai ? D'accord, l'idée n'était pas non plus de faire de Dennis un drogué fini... mais ça lui faisait un client en plus, et elle trouvait sa solution assez... innocente, pour tout dire. Et altruiste, oui, car si elle y gagnait bel et bien quelque chose, ce n'était pas à ce titre qu'elle lui faisait cette proposition. Forcément, c'était un bonus, mais elle tenait tout de même réellement à ce que le pauvre moldu reprenne du poil de la bête... parce que là, il était terrible à regarder. Personne ne devrait être à ce point mal ou perturbé.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Le marchand de sable ne fait pas fortune dans le désert [pv Dennis :33]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le marchand de sable ne fait pas fortune dans le désert [pv Dennis :33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le Marchand de Sable
» L'histoire du Marchand de Sable (conte pour enfants sages)
» Le marchand de sable | Taïga Kise [U.C ~ 50%]
» Sombre renommée du marchand de sable.
» Le Marchand de Sable et la Voyante ~ [PV Javi]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-