AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Le tintement des glaçons dans un verre. » ▬ Sunny & Olwen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 57
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aubépine & Sirène
Camp: Bien
Avatar: Chad Michael Murray

Message#Sujet: « Le tintement des glaçons dans un verre. » ▬ Sunny & Olwen   Ven 20 Juil - 16:58

Sunny & Olwen
Le tintement des glaçons dans un verre.



Ce matin, comme tous les autres matins, j'ai éteint la sonnerie de mon réveil, incapable de me lever immédiatement. J'ai pourtant trop de choses à faire, trop de trucs à penser, mais je me suis couché tard. Je ne suis pas vraiment un gros dormeur d'habitude, mais en revanche je favorise le confort lorsque je songe à mes enquêtes alors il m'arrive de rester des heures éveillé sur mon lit à cogiter. Une fois douché et habillé, je descend mollement les marches. Je loue mon appartement au gérant d'un petit pub/café londonnien et ne peux sortir qu'en traversant son commerce. L'odeur fraîche des gaufres m'arrive aux narines, accompagnée par les effluves du café salvateur. Cependant vu que nous sommes en fin de mâtinée, je vais probablement me glisser en cuisine et voler un sandwich et une bière à la place. De toute façon j'ai déjà une ardoise longue comme mes deux bras mis bout-à-bout. Le patron ne boudera pas pour une commande non-payée de plus.

« Voleur ! Sale gosse mal élevé ! Un jour je vendrai ta peau au marché noir pour rembourser tes maudites dettes ! Petit démon ! »

J'évacue la cuisine avec mon larcin tandis que le propriétaire de l'établissement ronchonne en me menaçant de mille tortures qu'il n'aura jamais le cœur ou le tempérament d’exécuter. Véritablement, je le suspecte de m'apprécier même si je fais baisser ses profits. Je suis une sorte de parasite qu'il garde volontiers. Je n'ai pas de mal à trouver une place assise puisque ma table fétiche près de la fenêtre est libre. Je m'y installe confortablement et déjeune calmement. Mon regard balade naturellement à travers la salle, analysant les divers clients, devinant à quoi leur vie ressemble, d'après les petits détails que l'on oublie si souvent d'admirer. La plupart sont des habitués, ils viennent là tous les matins pour prendre leur café en lisant le journal. Des moldus pris dans l'engrenage de leur train-train quotidien. Je ne déteste pas leur présence comme certains de mes camarades sorciers. Au contraire, parfois je les trouve même fascinants. Ils ont leur propre esprit, leurs propres craintes et leurs propres rêves. Au final, en dehors de la magie, ils ne sont pas si différents de nous.




© GHOST
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
avatar
▌ Messages : 132
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 22.3 cm, bois d'orme et plume d'hippogriffe
Camp: Neutre
Avatar: Kareen Guillan

Message#Sujet: Re: « Le tintement des glaçons dans un verre. » ▬ Sunny & Olwen   Ven 20 Juil - 23:44

Nous sommes samedi matin. Je suis partie mercredi de Pré-au-Lard, pour retrouver ma famille adoptive et faire des boutiques à Londres,ainsi que sur le chemin de traverse. J'ai lu plusieurs livres qui m'étaient indiqués sur la liste des choses à faire pendant les vacances. Je garde espoir que certaines choses me reviennent en mémoire mais pour le moment, rien. je n'arrive pas à tout retenir, il y a trop de choses, trop de choses que j'ai oubliées et que je veux redécouvrir. Par moments je suis découragée, je me sens trop idiote pour tout assimiler, submergée, perdue. J'ai l'impression que ce monde est un rêve, tout m'est étranger et pourtant si familier en même temps! Vais-je y arriver? Vais-je devenir une bonne sorcière? Est-ce qu'un jour je retrouverai la mémoire?
J'ai fait des recherches sur la perte de mémoire et pour le moment, je n'ai aucune piste qui pourrait m'aider. J'ai vu qu'un sort existait pour enlever la mémoire à quelqu'un...est-ce que j'aurai subi ce sort?...Non je ne pense pas, ça n'expliquerait pas mon coma et mes cicatrices.

Je viens de dire au revoir à ma famille. Le séjour était étrange, comme tous les jours passés avec eux depuis que j'ai eu ma lettre de Poudlard. je pense qu'ils voulaient une fille normale, et ils sont tombés sur une sorcière. J'étais aussi surprise qu'eux en la lisant, je pensais comme eux que la magie n'existait pas. Mes nouveaux frères sont froids et distants. Je crois qu'ils ne m'aiment pas.
Finalement je suis soulagée qu'ils soient partis, me voilà seule avec mes nombreuses pensées, à me balader et découvrir Londres, les bras chargés de nouveaux livres, certains sorciers, d'autres moldus, de crayons, et autres fournitures. Mais  bien qu'on soit seulement en fin de mâtiné, il fait déjà une chaleur étouffante.
Peut être aurais-je eu moins chaud si je n'étais pas aussi couverte, mais je n'aime pas montrer mes cicatrices, le regard des personnes autour de moi change et devient...trop triste. Du coup me voici flanquée d'un jean et d'un chemisier blanc à manches longues, retroussé à la limite des coudes. J'ai pris le temps de faire une jolie natte travaillée pour ne pas être trop négligée devant mes parents et me sentir moins repoussante.

j'ai chaud, mes sacs commencent à me peser, mais je m'émerveille de tout ce que je vois et ça me motive à continuer ma balade et à ne pas rentrer tout de suite. Je vais juste faire une pause dans un bar ou un restaurant.
Oh voici un magnifique pub/café, avec beaucoup de charme, il m'inspire. je pense que je vais pouvoir faire des croquis tranquillement.
En entrant, j'entends un homme :

« Voleur ! Sale gosse mal élevé ! Un jour je vendrai ta peau au marché noir pour rembourser tes maudites dettes ! Petit démon ! »


Il semble y avoir de l'animation ici. Je prends ma commande, un thé glacé, et...mince, où est mon porte monnaie? j'ai pourtant acheté mes livres avec il y a dix minutes! Le stresse monte, l'homme me regarde, il ne faudrait pas qu'il ait deux voleurs en si peu de temps!

"Oh je suis navrée... ça...ça a dû tomber au fond de mon sac..." Je bafouille

Je pose tous mes sacs, les gens derrière moi attendent, je dérange tout le monde. Je ne trouve toujours pas mon porte monnaie, je l'avais pourtant bien mis tout au dessus de mon sac, facile à prendre. C'est un sac en bandoulière en cuir simple et vieux. je le trouve beau mais j'oublie toujours de le refermer. Je suis trop naïve et je ne pense pas qu'il pourrait y avoir des voleurs...manifestement ça me servira de leçon.

"Je ne le retrouve pas...je suis désolée"

Le stresse monte d'avantage encore, je prends mes sacs et commence à reculer d'un pas, j'ai honte, je pense que je vais m'enfuir laissant le thé glacé dans ce joli café.


Dernière édition par Olwen O'Denn le Mar 14 Aoû - 17:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 57
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aubépine & Sirène
Camp: Bien
Avatar: Chad Michael Murray

Message#Sujet: Re: « Le tintement des glaçons dans un verre. » ▬ Sunny & Olwen   Mer 1 Aoû - 21:59

Sunny & Olwen
Le tintement des glaçons dans un verre.



Attentif à tout ce qui m'entoure, je ne mets pas très longtemps à remarquer la jolie petite rouquine près du bar qui cherche frénétiquement dans son sac. Je l'entends vaguement bafouiller des excuses. Sans avoir à l'observer en détails, je devine aisément son angoisse et son malaise à l'idée de ne pas avoir de quoi payer pour sa commande. J'hésite un instant à intervenir, me disant que ça pourrait être mal perçu. Un homme seul offrant à boire à une inconnue plus jeune, ça pourrait vraiment ressembler à une approche séductrice, alors que cela ne peut pas être mon intention, pour des raisons...peu évidentes au reste du monde. Je me vois mal me justifier en disant à haute voix " ne craignez rien, je suis complètement gay ". Comprenez bien que c'est impensable. Néanmoins je vois le chef qui s'agace et la file d'attente qui commence à ronchonner. Ne pouvant pas résister plus longtemps, je sors quelques pièces de ma poche et me lève. Je les dépose sur le comptoir avec un sourire.

« C'est bon Horace, je lui offre. » Dis-je.

Le patron du café fixe d'abord l'argent sur le comptoir puis lève ses yeux vers mon visage. Je peux y lire de l'incompréhension et un peu de colère.

« Ah donc quand je te demande de payer tes consommations tu n'as rien, mais quand il est question d'aider une demoiselle dans l'embarras, là tout-à-coup tu es riche ? » Grommelle-t-il.

Je ne peux pas le nier, il a raison. J'ai une ardoise longue comme mes deux bras et je paye rarement. Mais bon, je lui paye mon loyer quand même ! Et puis je ne gagne pas tant que ça avec mes petites enquêtes. Pas autant que les autres aurors qui ne bossent pas exactement de la même manière que moi. Eux sont engagés par le ministère, moi je suis au service des gens. Mon travail est à la demande, et la demande n'a ni les moyens ni les besoins pour me faire bosser de façon régulière. Il n'y en a pas tant que ça des affaires qui nécessitent que je ressorte un dossier abandonné.

« La pauvre a juste soif. On va dire que je suis dans un bon jour. Et je paierai mon loyer demain alors ronchonne pas. » Je répond avec un sourire espiègle avant de retourner m'asseoir.

Je ne m'éternise pas près de la jeune fille, ne voulant pas qu'elle se fasse de mauvaises idées sur mes intentions. J'ai juste fait une bonne action, rien de plus. Je n'espère rien d'elle et j'espère qu'elle le comprend. Je n'ai pas envie de passer pour un gros lourd.




© GHOST
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
avatar
▌ Messages : 132
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 22.3 cm, bois d'orme et plume d'hippogriffe
Camp: Neutre
Avatar: Kareen Guillan

Message#Sujet: Re: « Le tintement des glaçons dans un verre. » ▬ Sunny & Olwen   Ven 3 Aoû - 0:39

Je vais m'enfuir en courant, j'ai tellement honte! Je voudrai être une petite souris et m'enfuir sans que personne ne me regarde, mais c'est pourtant l'inverse. Je me retourne et remarque avec effroi une longue fille d'attente. Les clients ont l'air énervés, ils me regardent tous, ils me fixent: Ce n'est peut être pas une situation si alarmante que ça mais moi qui ne sais pas encore gérer mes émotions, j'ai une envie de pleurer qui se saisit de moi et me serre la gorge. C'est comme si j'étais née à nouveau quand je suis sortie de ce coma, il y a donc de nombreuses choses que je ne maîtrise pas et l'une des plus compliquées est gérer mes émotions. Mais où à bien pu passer mon porte monnaie? il ne pouvait pas tomber par même si il était sur de dessus de mon sac, et que celui-ci était ouvert, il était trop profond pour que mon argent tombe.

J'allais réellement fuir mais soudain, j'entends une voix à la fois douce et distante :

« C'est bon Horace, je lui offre.

je me retourne précipitement et je découvre un très beau jeune homme, qui doit être un peu plus âgé que moi, blond, tout mince. Cet homme que je ne connais pas...enfin je crois qu eje ne le connais pas, règle donc mon verre au gérent qui commençait à s'impatienter autant que les clients derrière moi. J'écarquille les yeux, manquant de lacher mes sacs. Cet homme est vraiment très gentil! Une larme manque de couler sur ma joue, je la retiens à temps mais mes yeux brillent et ça, je n'arrive pas à l'empêcher. Je regarde le sol alors que le gérant et le jeune homme échangent quelque mots dans une ambiance qui me semble tendue. J'essaye de reprendre mes esprits pendant ce court instant mais...dès lors que je remonte la tête, mon sauveur se retourne s'assoir sans même un regard vers moi. Lui qui avait été un rayon de soleil dans cette situation bien nuageuse, est devenu froid comme de la glace...enfin c'est ce que je ressens.

Les clients s'impatientent, le gérant me tend le verre de thé glacé avec une drole d'expression sur le visage, que je ne parviens pas à déchiffrer. Je me ressaisis vite, prends mon verre fébrilement, baissant les yeux de honte:

"Pardon monsieur...et merci"

Dis je à voix basse avant de m'enfuir loin de lui, le regard toujours bas. Je suis encore sous le coup de l'émotion, il faut que je remercie mon sauveur, mais il me fait un peu peur aussi...disons qu'il m'impressionne. Il n'est pas si grand mais je me sens toute petite face à lui, même lorsque je le retrouve du regard et le vois assis. Il semble sur de lui et a aussi l'air de souhaiter rester tranquille. J'ai peur de le déranger. J'avance tout de même lentement, timidement vers lui, comme une jeune élève qui sent qu'elle va se faire punir. J'ai pas envie qu'il pense que je suis une groupie, c'est pas le cas... quoi que...voulant à ce point le remercier et étant autant impressionnée par lui, c'est un peu le cas, mais l'attirance en moins. Il est beau, mais il me fait trop peur pour qu eje pense à un quelconque moment à une éventuelle attirance... et puis, je ne sais même pas ce que c'est! la seule chose à laquelle je pense c'est que je veux le remercier et qu'il m'intimide.

Je me présente donc devant lui, moi, une jeune femme toute penaude, le regard en bas, une main portant mon verre de thé glacé et l'autre devant les jambes, portant à bout de bras mes sacs de shopping. Un livre ressort légèrement de l'un d'entre eux, le sac étant plein. Il est intitulé "Le Livre des sorts et enchantements (niveau 1)", de Miranda Fauconnette. Mes mains sont tâchées d'encre par endroits et mon index droit porte deux fines coupures. Pour le reste,ma tresse est légèrement défaite par le vent et la chaleur. Je ne me rends pas compte que certaines de mes cicatrices sont visibles, je suis temps préoccupée par le jeune homme.

J'avance d'un dernier pas, et commence à parler mais aucun son ne sort de ma bouche. Je m'éclaircis la voix et rougis légèrement, gênée par ma seconde arrivée ratée:

"B..Bonjour...enfin... euh... m... merci"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 57
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aubépine & Sirène
Camp: Bien
Avatar: Chad Michael Murray

Message#Sujet: Re: « Le tintement des glaçons dans un verre. » ▬ Sunny & Olwen   Lun 5 Nov - 14:47

Sunny & Olwen
Le tintement des glaçons dans un verre.



Relevant les yeux en entendant la voix hésitante et timide de la jeune fille de tout à l'heure, je l'observe. Je dirais qu'elle doit avoir seize ou dix-sept ans, mais son attitude ressemble à celle d'une enfant. C'est un peu déroutant. Mon regard parcours rapidement sa posture et ses affaires. Je remarque aisément le livre qui dépasse de son sac et suis d'autant plus surpris de croiser une jeune sorcière ici, en plein quartier moldu de Londres. Le hasard fait plutôt bien les choses. Je suis ravi d'avoir pu sortir une camarade sorcière de l'embarras.

« C'est pas la peine de me remercier, j'ai fait ce que n'importe qui devrait faire normalement s'il en a les moyens. » Je réponds avec un grand sourire rassurant.

Remarquant que le pub commence à être bien plein, je me dis que cette pauvre jeune fille très timide va avoir du mal à trouver une place où elle puisse se sentir à l'aise. Ayant une table bien placée pour moi tout seul, la solution me vient naturellement. Pourtant, j'hésite à lui proposer de s'asseoir, de crainte qu'elle y voit des intentions qui ne me viendraient même pas à l'esprit. Mais je ne peux pas la laisser debout comme ça avec sa boisson et tous ses sacs qui ont l'air bien lourds.

« Tu veux t'asseoir ici ? Les autres tables sont prises. » Je propose finalement.

Je remarque sans mal quelques cicatrices sur sa peau laiteuse parsemée de tâches de rousseur. Je me demande quels malheurs ont ponctué la vie d'une fille aussi délicate. Les marques sont fines, je pense donc à des plaies nettes comme des coupures profondes. Il y a aussi dans ses grands yeux verts une innocence et une curiosité de tout qui me déstabilise. C'est donc de là que venait cette impression infantile. Ce sont des yeux qui n'ont jamais vu la mort ou la douleur, qui ont encore une vision bien naive du monde. Comment diable peut-on atteindre son âge sans avoir perdu son innocence ? Je ne comprends pas. Les yeux plissés, je l'observe sans parler pendant un temps probablement trop long pour sembler naturel. Revenant à la réalité, je me racle la gorge.

« Tu devrais mieux ranger ton livre dans le sac. Ca pourrait attirer l'attention des moldus. » Je chuchote aimablement.




© GHOST
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: « Le tintement des glaçons dans un verre. » ▬ Sunny & Olwen   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Le tintement des glaçons dans un verre. » ▬ Sunny & Olwen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Quoi de mieux que de noyer son chagrin dans un verre de whisky?[Valentin]
» [X] Aphrodisiac. [Max] [X]
» [TERMINÉ] Du GHB dans mon verre d'eau || Cheyenne
» qu'on se noie dans les nuits fauves ▬ fleur de l'aube
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-