AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 428
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeMer 1 Aoû - 10:38

Le temps ne guérit pas tous les maux
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée savait pertinemment que c’était une mauvaise, une très mauvaise idée. Pas besoin que qui que ce soit ne le lui dise. Il le savait tout seul. Mais en même temps, dans certains cas, mieux valait faire un truc stupide plutôt que de ne pas le faire et d’y penser souvent, et que cela perturbe un peu trop le quotidien. Au moins, là il allait le faire, et il pourrait ensuite passer à autre chose, du moins en théorie, parce qu’au final, il doutait que cela soit si simple que cela. Rien n’avait jamais été simple ou logique quand il y avait Leta Lestrange dans la balance. Et ce depuis plusieurs décennies.

Mais c’était comme ça, malgré tout ce qu’elle lui avait fait, à lui et aussi à Norbert. Et malgré qu’elle ait séquestré Hyppolite durant plusieurs mois, il fallait qu’il aille la voir à Sainte-Mangouste. Il ne l’expliquait pas vraiment. C’était juste… c’était comme ça, il ne pouvait pas faire autrement, et pourtant, il aurait bien voulu n’en avoir rien à faire d’elle, mais c’était le cas. De toute façon, ce n’était pas comme s’il avait l’intention d’en parler à qui que ce soit, et surtout pas à son frère. Il ne comprendrait pas, et Thésée ne comprenait pas non plus de toute façon.

Cela faisait déjà un petit moment que Thésée était devant la façade de l’hôpital Sainte-Mangouste, sans pourtant y entrer. Il était encore en pleine réflexion, même si au fond, il savait très bien qu’il allait y entrer et trouver son ancienne fiancée. Il soupire de lassitude avant de traverser la route pour entrer dans le bâtiment. Il regrettait déjà d’être ici, mais il n’y pouvait rien après tout. D’un pas calme et lent, il se dirigea vers l’accueil pour demander à voir Leta. Normalement, cela ne devrait pas poser de problèmes, et si on l’ennuyait, il dirait qu’il lui faut des informations complémentaires concernant l’enquête sur son neveu. Mais au final, on lui donna le numéro de « chambre » sans souci.

Il traversa les couloirs pour atteindre le service de psychiatrie et poussa la porte de la chambre après avoir toqué. On avait installé Leta seule normalement, le jugement en avait décidé ainsi. Il est vrai que la mettre avec un autre malade n’était probablement pas une bonne idée. Mais ce n’était pas comme si on pouvait la plaindre de toute façon, avec tout ce qu’elle avait fait.

« Bonjour. »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Leta Lestrange
▌ Messages : 417
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeJeu 2 Aoû - 19:27




Le temps ne guérit pas tous les maux
Ft. Leta & Thésée

Plus le temps passe, plus j'envie les gens qui n'ont pas conscience de leur folie. Oh, comme je voudrais me prétendre de leur famille, de leur pathologie, de leur douce inconscience. Comme tout deviendrait si simple si, comme ce type à trois chambre de moi, je me persuadais que j'étais la réincarnation de Merlin, tant est si bien que rien ni personne, même les contre-arguments les plus logiques à ma lubie, ne sauraient me convaincre du contraire. Je voudrais que la folie et moi ne fassions qu'un, un mariage harmonieux qui me ferait oublier tout ce que je suis.. Mais non. Je suis folle et je sais que je le suis. La folie est mon compagnon de route le plus fidèle, le plus lointain aussi... Elle m'a toujours accompagnée, mais autrefois, elle était plus discrète, et je réussissais à l'oublier. Certaines personnes l'ensevelissait sous de l'espoir, d'autres la faisaient exploser... parfois, les mêmes personnes à un moment distinct. Que je tente de lutter contre elle ou de l'embrasser pleinement, ça ne change rien, je sais qu'elle est là... Et je suis folle de me savoir folle...

Je n'en peux plus de cet endroit. Ce n'est pas la première fois que l'on m'y interne, mais c'est pire à chaque fois. Ma consolation, c'est qu'à force de perdre un peu d'esprit à chaque seconde passée ici, je vais finir par oublier, par m'oublier. En attendant, je fais des tours et des détours, je suis un lion en cage et la conscience que j'éprouve du déclin réel mais insuffisant de ce qu'il me reste d'esprit a le don de me torturer corps et bien.

Je n'attends rien et (si ce n'était pas évident) je n'attends personne non plus. Aussi, quand on frappe à la porte de ma chambre capitonnée, je m'étonne, je me tends, un infirmier, un médicomage... Pas de la visite, sans doute. Et pourtant. Il est là. Il est toujours là. Au pire de moi-même, il est toujours là.

-Thésée...

Je me moque de ce qu'il pensera, du rejet qu'il m'opposera sans doute, je me précipite vers lui et le serre dans mes bras. Un premier vrai contact humain en fait.

-Tu es venu...

Et je croyais vraiment qu'il ne se donnerait plus cette peine.


© Belzébuth

_________________
Leta Lestrange

In a mad world, only the mad are sane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 428
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeMar 28 Aoû - 16:30

Le temps ne guérit pas tous les maux
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée savait qu’il ne devrait pas être là. Il n’avait pas besoin que qui que ce soit le lui dise, il le savait très bien tout seul. D’ailleurs, il savait aussi qu’il le regretterait tôt ou tard, il le regrettait même déjà. Il ne savait pas ce qu’il venait chercher, ni ce qu’il attendait de cette… rencontre. Il n’avait pas prévenu Leta, de toute façon, il voyait mal pourquoi il l’aurait fait. Il ne savait pas non plus comment elle le prendrait. En fait, pour faire clair, il ne savait strictement rien. Mais il était tout de même là et s’apprêtait à revoir Leta, elle qui avait enlevé et séquestré son neveu, pour ses crimes les plus récents, mais elle avait commis bien d’autres choses qui s’étaient répercutées sur la vie de Thésée. Et ce n’était pas comme s’il était capable d’oublier tout ça. Mais malgré toutes ces années, et toutes ces peines, il restait un lien entre eux. Ce lien qui ne voulait, malgré tout ce qui s’était passé entre eux, ne pas se rompre, et qui le poussait aujourd’hui à franchir les portes de Sainte-Mangouste.

Enfin bon, il ne pouvait pas vraiment reculer dès à présent. Il redoutait un peu leur échange, non pas qu’il ait peur d’elle, mais il avait toujours une petite appréhension quand il s’apprêtait à la voir, sans qu’il ne puisse réellement l’expliquer ou savoir d’où cela lui venait. Il n’aimait pas se sentir, et se savoir aussi faible. C’était vraiment quelque chose qu’il ne supportait pas, mais il n’avait pas encore réussi à trouver la solution miracle pour se débarrasser de cette relation des plus malsaines.

Une fois entré dans sa chambre, il avait tenu à adopter une attitude distante et plus ou moins froide, parce qu’il ne voulait pas qu’elle s’imagine n’importe quoi sur le fait de sa présence ici. Même si cela aurait été légitime de sa part, surtout que lui-même n’avait pas de réelle raison d’être là. Ou bien il ne voulait pas l’admettre.

-Thésée...

Il se crispe et se raidit un peu quand elle le prend dans ses bras. Déjà parce qu’il ne s’y attendait pas, et ensuite, parce qu’il ne sait pas bien comment réagir ou l’interpréter. Mais pour autant, il ne la repousse pas, ou bien pas tout de suite.

-Tu es venu...

Au bout d’un moment, qui lui semble déjà être une éternité, il pose ses mains sur sa taille pour la repousser doucement. Il réarrange ses vêtements par habitude et la regarde quelques instants avant de porter son regard sur la pièce plus largement. Qu’est-ce qu’il était censé faire ou dire maintenant ? Il se sentait vraiment idiot, idiot d’être venu la voir.

« Oui, je suis venu. Alors ne me fais pas regretter trop rapidement. Ne crois pas que je suis là parce que tu me manquais ou que je me faisais du souci pour toi. Je voulais juste… voir comment ça se passait.»

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -


Dernière édition par Thésée Dragonneau le Mar 29 Jan - 18:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Leta Lestrange
▌ Messages : 417
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeJeu 30 Aoû - 14:23




Le temps ne guérit pas tous les maux
Ft. Leta & Thésée

Notre étreinte ne dure pas si longtemps que cela, mais suffisamment, je pense, pour excéder ce que Thésée devrait logiquement s'autoriser, et cela me suffit, ça me fait du bien. Il me repousse, à sa manière, mais je sais qu'il pourrait être plus virulent, qu'il le devrait, même, quand on songe aux raisons qui m'ont de nouveau conduite ici. Je l'écoute tant bien que mal essayer de justifier les raisons de sa présence. Il a beau prétendre que je ne lui manque pas, qu'il ne se fait aucun souci pour moi, c'est tout de même pour moi qu'il est venu, et je m'en contenterais largement. De toute façon, je n'ai pas besoin de quoi que ce soit de particulier, qu'il soi là, en face de moi, sait me suffire, chasse un peu les ombres qui m'envahissent l'esprit, ces bonnes vieilles ténèbres qui ne sont jamais très loin, et menacent de m'envelopper complètement.

-Comment veux-tu que ça se passe ?
je réponds alors avec un mélange d'amertume et de résignation. Cet endroit me bouffe, je manque d'oxygène...

Je ne vais pas faire semblant que tout va bien dans le meilleur des mondes. Pour chaque moment que je passe à Sainte-Mangouste, j'ai l'impression d'être un peu plus exsangue. Qu'on ne me guérit pas, qu'on muselle ma folie jusqu'à ce qu'elle s'échappe et fasse plus de ravage encore. Croyez-le ou non, j'ai plus d'une fois espéré que ce lieux me guérissent. Pas pour recouvrer ma liberté, juste pour dire adieu à cette vieille amie qui me dévore et m'assassine. Thésée est l'un des meilleurs remèdes que j'ai jamais connus à ma folie, pas un remède définitif, mais il avait presque su la mettre en sourdine. Mais ça n'a pas été suffisant. Rien n'est jamais suffisant.

-Je me fiche de savoir pourquoi tu es venu, je suis juste contente que tu l'aies fait.

Et c'est vrai, j'ai le sentiment que l'air est un peu plus respirable maintenant qu'il est là. Je voudrais l'enfermer là, l'obliger à rester soigner ma solitude. Mais je sais qu'il repartira sans doute aussi vite qu'il est arrivé, et je songe déjà au comment le retenir.

© Belzébuth

_________________
Leta Lestrange

In a mad world, only the mad are sane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 428
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeJeu 20 Sep - 22:38

Le temps ne guérit pas tous les maux
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée ne devrait pas être là. Il le savait très bien. Mais il avait beau se le répéter encore et encore, cela ne l’avait pas dissuadé de venir, et cela ne le convainquait pas de tourner les talons dès maintenant. Il était là à présent, alors à quoi bon partir maintenant ? Il était déjà d’ores et déjà coincé. Quoiqu’il en soit, il n’arrivait pas à définir quel sentiment cela lui procurait de voir Leta ici. Du soulagement, de savoir qu’Hyppolite était en sécurité et que Leta ne pourrait plus lui faire du mal. Mais aussi parce que cela calmerait peut-être un peu sa folie, du moins, temporairement, parce qu’il savait qu’il n’y avait probablement plus rien à faire pour elle. Mais aussi un peu de regret. De déception. Fut un temps, il aurait voulu pouvoir la sauver, comme il en avait sauvé beaucoup durant sa longue carrière, mais Leta ne pouvait pas être sauvée, et au final, c’était lui qui avait laissé des plumes dans toute cette histoire. Il ne pouvait pas dire qu’il regrettait d’avoir vécu avec elle, parce que ce serait faux, mais il aurait préféré que les choses se passent autrement.

-Comment veux-tu que ça se passe ? Cet endroit me bouffe, je manque d'oxygène...

Elle n’espérait tout de même pas qu’il la plaigne ? Si elle était ici c’était pour une bonne raison. Et encore, elle avait eu de la chance, Thésée avait lui-même suggéré au procès qu’elle soit placée ici plutôt qu’à Azkaban, elle pourrait se montrer moins exigeante. Mais bon, elle était comme ça, ce n’était pas très étonnant. Ce n’était pas comme si elle changerait. En tout cas, il ne s’attendait pas non plus à ce que ce soit la joie et qu’elle soit la plus heureuse du monde. Mais elle avait commis un crime, il était normal qu’elle paye réparation.

« Tu aurais préféré te retrouver à Azkaban ? On peut toujours changer si ça ne te convient pas. »

Bien sûr, c’était de l’ironie. S’ils devaient s’amuser à écouter les exigences des prisonniers, ils ne finiraient jamais. Parce qu’il y en avait un paquet. Des emprisonnements temporaires ou à perpétuité, ou bien ceux qui attendaient leur exécution… enfin bref, ils ne manquaient pas de malfrats, et il aurait peut-être mieux valu. Si les choses pouvaient se calmer un peu et que le mal pouvait arrêter de s’étendre, l’air serait déjà plus respirable.

-Je me fiche de savoir pourquoi tu es venu, je suis juste contente que tu l'aies fait.

Il soupira. Leta allait probablement tenter de prendre l’avantage. C’était un peu comme un jeu entre eux, celui qui aurait le dessus sur l’autre, le dernier mot. C’était quasiment inconscient, mais c’était ainsi. En tout cas, il n’avait pas envie qu’elle interprète mal les choses et qu’elle espère quoique ce soit venant de lui. Certes, il était venu, et c’était déjà une erreur, mais les choses s’arrêtaient là.

« Si tu es si contente que tu le prétends, ne me pousse pas trop vite vers la sortie, mais cela risque d’être difficile. »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Leta Lestrange
▌ Messages : 417
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeVen 21 Sep - 11:33




Le temps ne guérit pas tous les maux
Ft. Leta & Thésée

Je choisis de ne rien répondre quand Thésée me fait remarquer que je n'ai pas matière à me plaindre de me retrouver ici, puisque je pourrait être à Azkaban. Je ne peux pas lui donner tort. La compagnie de mes camarades fous furieux vaut sans doute mieux que celle des détraqueurs. Et je pense que je le lui dois, que c'est grâce à lui que je me trouve dans une cellule capitonnée et non de pierre... une pensée qui ne me laisse pas insensible. Ce n'est pas pour autant que je peux ignorer combien ma situation ici est douloureuse, à quel point je me sens dépérir dans cet endroit diabolique. Non, je ne veux pas me retrouver à Azkaban, mais ce n'est pas pour autant que je me sens mieux ici. Malgré tout, j'arrive encore à me sentir soulagée.

Il n'accepte sans doute pas d'endosser ce rôle, mais je m'en moque, je le lui attribue sans lui demander son avis, parce que je ne le décide pas, et il ne peut pas en décider non plus, il est ma part d'humanité, et elle me revient en plein visage quand il est en ma présence, quand il me prouve qu'il a pour moi cette infime considération qui le pousse à venir me retrouver, même s'il sait très bien qu'il ne le devrait surtout pas. Je m'asseois sur mon lit inconfortable et je l'observe. J'ai envie de croire qu'il n'a pas vraiment envie de s'en aller, mais dans le doute, j'ai envie de tout faire pour le retenir. Je me sentirais même prête à faire barrage entre lui et la porte pour m'assurer qu'il ne m'échappe pas. Mais ce serait le précipiter plus rapidement encore vers la sortie et je le sais.

-Tu es libre de faire ce que tu veux. Si tu ne voulais vraiment pas être ici, tu ne serais pas venu,
dis-je simplement sans le lâcher des yeux. Thésée... je suis désolée de t'avoir déçu... de nouveau. C'est pas ce que je voulais.

Et c'est vrai, on ne me croira sans doute pas mais pourtant, je le jure, c'est bel et bien vrai. Mais j'ai... sombré, une fois encore. Je ne peux remonter à la surface que s'il me reste encore un peu de lui.





© Belzébuth

_________________
Leta Lestrange

In a mad world, only the mad are sane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 428
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeMer 17 Oct - 14:28

Le temps ne guérit pas tous les maux
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il est vrai que Thésée se montre particulièrement froid et sur la défensive avec elle. Mais après tout, il ne lui devait rien, c’était déjà beaucoup qu’il soit venu la voir alors… il n’allait pas en plus se montrer chaleureux avec elle. Après tout, elle avait tout de même enlevé Hyppolite, ce n’était pas rien. Mais pourtant, il n’arrivait pas à lui en vouloir comme il le devrait. Il était tout aussi en colère contre lui-même que contre elle, mais pour l’heure, il préférait tout lui mettre sur le dos, c’était plus simple, mais pas plus juste. Mais bon, il fallait tout de même qu’il se montre moins cassant. Venir ici pour ne faire que la réprimander et la rabaisser, ce n’était pas ce qu’il voulait. Même si clairement, il ignorait pourquoi il était venu. Mais quoiqu’il en soit, il devait se calmer un peu.

Il prend une inspiration, il ne devait pas s’acharner sur elle. Elle ne l’avait pas poussé à venir, ou alors, de manière totalement inconsciente. Il était venu de lui-même alors inutile de lui faire des reproches autres que ceux qu’il lui avait déjà servi au moment où il avait découvert la vérité. Il ne lui avait pas pardonné, et ne le ferait sans doute jamais, comme pour un tas d’autres choses qui étaient entre autres, responsables de leur rupture. Même si le temps était passé, il restait toujours un petit quelque chose inidentifiable qui restait entre, et c’était cette même chose qui l’avait poussé à venir ici aujourd’hui. Aucun d’eux n’était vraiment responsable, au final. Enfin bon, quoiqu’il puisse lui affirmer, il était tout de même rassuré de voir qu’elle allait plutôt bien, même s’il était certain que ce n’était pas l’endroit où elle voulait être. Cette fois-ci elle avait été trop loin. Beaucoup trop loin.

-Tu es libre de faire ce que tu veux. Si tu ne voulais vraiment pas être ici, tu ne serais pas venu. Thésée... je suis désolée de t'avoir déçu... de nouveau. C'est pas ce que je voulais.

Il le savait, mais le fait qu’elle le lui dise l’agaçait particulièrement. Néanmoins, préférait ne pas faire de commentaires, sinon cela ne ferait qu’encourager la jeune femme. Quoiqu’il aurait très bien pu partir tout de suite, mais il n’en a pas envie pour le moment. Il considéra le fait qu’elle était désolée de l’avoir déçu. Il voulait bien essayer de la croire, même si c’était un peu gros. Elle savait dès lors qu’elle avait enlevé Hyppolite qu’il ne serait pas content, et elle savait depuis le début qu’il s’agissait de son neveu. Il glissa ses mains dans les poches de son pantalon et vint s’assoir à côté d’elle.

« Oui, tu me l’as déjà dit. Je veux bien croire que tu le penses vraiment, mais tu ne devrais pas être surprise. Tu devais bien t’en douter dès le début. »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Leta Lestrange
▌ Messages : 417
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeMar 23 Oct - 11:04




Le temps ne guérit pas tous les maux
Ft. Leta & Thésée

La réponse de Thésée n'est pas celle que je voulais entendre, mais celle que je m'attendais à entendre malgré tout. Parce que je le connais bien... et parce que sa réponse est évidente, en réalité : la vindicte d'un homme juste et raisonnable face à une femme complètement détraquée. Qui ne sait ni aimer ni détester correctement, et qui ne réfléchit aux conséquences de ses actes qu'une fois qu'il est bien évidemment beaucoup trop tard. Bien sûr que je savais, dès le début, que je décevrais, que je perdrais peut-être le peu d'estime qu'il avait pour moi. Mais sur le moment, ce moment précis où je m'en suis prise à Hyppolite, je n'ai pensé à rien... J'avais la tête vide de toute pensée raisonnable ou cohérente, c'est la vérité. J'ai agi, c'est tout. Et ensuite, quand faire marche arrière devenait impossible, oui, j'ai pris conscience de mon erreur... et je n'arrivais pas à savoir comment la réparer. J'espérais donner une bonne leçon à Norbert et à sa femme, résultat des courses, j'ai tout perdu. Et ce que je voulais le moins perdre, sur tout. Je ne sais plus quoi dire ni promettre pour que Thésée me croie encore, pour qu'il comprenne combien je tiens encore désespérément à lui. Et "désespérément" n'est pas employé de façon vaine dans ce contexte bien précis.

-Je n'ai pas dit que j'étais surprise. Je savais bien... Pas dans la seconde où je l'ai fait, mais oui, je le savais. J'aimais peut-être l'idée que tu me détestes... et maintenant, je ne veux pas que ce soit le cas...


Je devrais cesser de m'exprimer d'une telle manière, mais je n'y peux rien. Je devrais cesser d'afficher mes contradictions, en souvenir d'un temps où je ne doutais qu'en silence, mais tout se brouille dans mon esprit, et si je dois être honnête, alors je suis obligée d'être incohérente. Et en même temps sincère, car ma hantise en cet instant, c'est bel et bien qu'il finisse par me détester pour de bon, ce qui pourrait bien arriver en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Ce qui est peut-être déjà le cas. Mais je garde un léger espoir. Puisqu'il est là ici et maintenant.




© Belzébuth

_________________
Leta Lestrange

In a mad world, only the mad are sane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 428
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeDim 18 Nov - 21:41

Le temps ne guérit pas tous les maux
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée ne savait plus quoi penser de Leta, de cette situation. C’était…il n’avait même pas les mots. Qu’est-ce qu’il était censé faire au juste ? La détester, tenter de comprendre, lui donner des circonstances atténuantes ? Rien n’expliquait ce qu’elle avait fait, mais en même temps, elle était malade. Son esprit lui dictait une conduite qui était tout sauf logique. Mais concrètement, quelle conclusion devait-il tirer, et surtout, comment se comporter avec elle ? Il fallait qu’il se rende à l’évidence, qu’il ne pourrait jamais la détester totalement. Une partie de lui pourtant, rejetait totalement Leta et ce qu’elle représentait, parce qu’elle continuait à lui faire du mal et qu’elle était nocive, mais une autre tentait de la défendre, de lui trouver des excuses et voyait ses bons côtés. Car aussi fou cela puisse paraître, Leta avait encore des bons côtés, qu’il était difficile de voir mais que Thésée percevait tout de même. Encore maintenant. Il voulait bien croire qu’elle regrettait vraiment son geste, mais peut-être qu’elle lui mentait, qu’elle tentait de l’amadouer pour obtenir un ticket de sortie plus rapide. Il espérait bien que non, parce qu’il ne voulait pas représenter seulement un intérêt pour elle, mais il avait du mal à y voir clair, c’était le moins qu’on puisse dire. Il n’avait pas vraiment de moyen pour être certain de quoique ce soit en ce moment.

-Je n'ai pas dit que j'étais surprise. Je savais bien... Pas dans la seconde où je l'ai fait, mais oui, je le savais. J'aimais peut-être l'idée que tu me détestes... et maintenant, je ne veux pas que ce soit le cas...

Il tentait de la comprendre, c’était vraiment le cas. Mais ce n’était l’exercice le plus facile. Il planta ses coudes sur ses genoux et posa son menton entre ses mains, pensif de tout ça. Ses pensées s’embrouillaient et s’entrechoquaient pour donner un résultat qui était loin d’être satisfaisant et qu’il peinait à comprendre. Dans tous les cas, cela resterait toujours aussi compliqué entre eux, il fallait se faire une raison, même s’il coupait définitivement les ponts avec elle, il savait bien qu’elle trouverait le moyen de débarquer à nouveau dans sa vie, que ce soit volontaire ou non.

« Je ne te déteste pas. Je devrai sûrement, mais ce n’est pas le cas. Je ne peux pas. »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Leta Lestrange
▌ Messages : 417
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeMar 20 Nov - 12:26




Le temps ne guérit pas tous les maux
Ft. Leta & Thésée

Je sais que mon discours doit avoir l'air incohérent. En même temps, c'est ce que je suis, incohérente, incertaine, c'est ma fragilité, c'est ma malédiction, les pensées sont si contraires, parfois douloureuses, parfois apaisantes, dans ma tête... Et parfois ça me rend malade au sens physique du terme, j'en aurais presque la nausée, pour tout dire. Mais je ne mens pas. C'est vrai qu'une part de moi a voulu que Thésée me déteste. Et pourtant, l'idée qu'il puisse me haïr me révulse et me brise le coeur, me fait un mal de chien... C'est pour lui, que je voudrais qu'il me déteste. Pour lui, pas pour moi. Parce que je sais que je lui fais du mal.

S'il était capable de me détester pour de bon, ils n'auraient pas de doutes, de scrupules ou quoi que ce soit à m'abandonner à mon sort, il le ferait, c'est tout. Il serait libéré de moi, et c'est ce qui pourrait lui arriver de mieux. Mais mon égoïsme naturel reprend rapidement le dessus. Je ne veux pas, surtout pas qu'il me haïsse... J'ai besoin de lui, même s'il doit juste m'accabler à chaque fois que nous nous voyons... De même pour Norbert, je l'avoue. Mais quand ce dernier a su se libérer de mon emprise il y a bien longtemps, je sais que ce n'est pas le cas de Thésée. Et il me le confirme en quelques mots, des mots qui me font un bien immense. J'affiche un léger sourire. J'ai envie de dire des centaines de choses, et en même temps je n'ai plus rien envie de dire du tout, juste peut-être de garder le silence pour garder l'écho de ces mots au fin fond de mon esprit, encore et encore et encore. Sans prévenir, j'approche mes lèvres des siennes et je l'embrasse. Tant pis s'il me rejette, après tout. J'en ai envie, c'est tout.

-Merci
, finis-je par répondre simplement, tout en sachant que lui-même ne me remerciera sans doute pas mais peu importe.

Au fond, peu importe aussi sa réaction, il ne peut imaginer à quel point ses mots me font du bien, et si ça doit être tout, j'arriverais à m'en contenter. Pourvu qu'il ne me déteste jamais.

© Belzébuth

_________________
Leta Lestrange

In a mad world, only the mad are sane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 428
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeMer 5 Déc - 18:53

Le temps ne guérit pas tous les maux
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée avait peut-être une brillante carrière d’Auror à son actif, et une réputation qui suivait, mais il savait qu’en matière de femmes, il était parmi les derniers. Il ne savait pas s’il ne savait pas les choisir, ou alors s’il ne savait pas s’y prendre avec les femmes. Mais le bilan était tout bonnement catastrophique, et il en aurait presque honte. Il ignorait ce qui clochait chez lui, mais il était plus que certain qu’il y avait bel et bien quelque chose. Rien que le fait qu’il ait toujours des sentiments amoureux pour Leta après toutes ces années, et tout ce qu’elle avait fait, démontrait bien le fait qu’il n’était pas tout à fait sain. Peut-être bien que lui aussi devrait se retrouver à Sainte Mangouste.

Et pourtant, ce n’était pas faute d’avoir essayer de détester Leta, de la barrer de sa vie, de ne plus penser à elle, de se convaincre qu’elle était le mal, et que rien de bon ne pouvait sortir d’elle. Mais pourtant, il l’avait aimée, sincèrement, passionnément, il avait voulu en faire sa femme, construire une vie, une famille avec elle. Et il le savait, qu’il y avait une part de bonté en elle, quelque part. Elle n’était pas excusable, pour ce qu’elle avait à Norbert, Tina, Hyppolite ou même lui. Même si c’était parce qu’elle était dérangée, cela faisait partie d’elle, ça avait toujours été là. Mais Thésée s’était toujours arrangé pour ne pas trop noircie le tableau sur son compte, pour lui trouver ne serait-ce qu’une petite excuse. Parce qu’il ne voulait pas accepter de la perdre… il ne le pouvait tout simplement pas. Alors quand elle l’embrassa, il ne put la repousser. Il n’en avait pas envie. Son corps réagît presque instantanément, tout seul. Un frisson parcouru son échine et il lui rendit son baiser, parce que c’était comme ça à chaque fois que leurs corps se rapprochaient. Se frôlaient, malgré toute l’ardeur qu’il mettait à se convaincre qu’elle était nocive, tout cela partait en fumée, pour revenir plus tard, et l’accablé de culpabilité et de regrets. Si Norbert savait tout cela… il ne voudrait certainement plus le regarder en face.

-Merci

Pourquoi le remercie-t-elle ? Sûrement pour diverses choses, certaines qui lui échappent d’ailleurs. Quelle importance de toute façon ? Il savait que c’était une réelle perte de temps que d’essayer de comprendre Leta Lestrange, parce qu’elle-même devait avoir du mal à se comprendre. Leta était comme ça, et une part de Thésée était attirée par cela. Lui qui était droit, juste et honnête, trouvait sa part de noirceur et d’étrangeté à travers les femmes qu’il aimait.

« Ne me remercie pas, ce n’est pas ma volonté, pas totalement je… je ne sais pas. Je t’ai dans la peau, et je pense que rien ne pourra t’y déloger, pas même moi, ou toi. C'est probablement trop tard de toute façon, après toutes ces années...»

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Leta Lestrange
▌ Messages : 417
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeJeu 6 Déc - 11:11




Le temps ne guérit pas tous les maux
Ft. Leta & Thésée

Il ne sait sans doute jamais sur quel pied danser avec moi, mais en vérité, je pourrais en dire autant le concernant. Je m'attends à ce qu'il me rejette, et en même temps garde l'espoir qu'il ne le fasse pas. Alors, quand ses lèvres ne repoussent pas les miennes mais, au contraire, leur répondent, j'éprouve soudain un vif soulagement, qui me rappelle à quel point j'ai encore et toujours besoin de lui, quoi qu'il arrive, même si je n'en donne pas l'air, même si gâche tout, sans cesse... Je voudrais que ce baiser ne cesse jamais, mais tout a une fait, et il est cela dit remplacé par un discours qui vaut bien cette interruption. Ce sont des mots que j'ai besoin d'entendre, même si je sais que pour le bien de Thésée, il aurait fallu qu'il cesse de les prononcer, et surtout de les penser, il y a des années de cela... Et je veux son bien, oui... mais en même temps, je ne voudrais jamais qu'il cesse de penser à moi de cette manière.

-Alors tu sais ce que je ressens...
, la déclaration de Thésée achevée.

Ces paroles devraient sans doute m'attrister, elles me soulagent. Parce que je ne veux pas lui faire de mal, je devrais trouver le moyen de le guérir de moi... mais le fait de savoir que je garde cette emprise sur lui me rassure... Je ne peux pas perdre ça, ce serait comme tout perdre. Et je n'ai plus que lui, je l'ai bien compris... Bien sûr, ce n'est pas juste de ma part de tant lui en demander quand on sait l'emprise que son frère, au même titre que lui, garde sur mon coeur, je sais parfaitement que c'est injuste. Mais je n'y peux rien, c'est mon seul réconfort. Et dans cet instant, j'ai presque le sentiment de retrouver celle que j'étais avant... tout en sachant pertinemment que je finirai par tout détruire. Parce que je ne réussirai pas à m'en empêcher.

-Je t'aimerai toujours, tu sais...


Je ne devrais pas en rajouter, je le sais bien, mais c'est de toute façon trop tard pour ça. Comme il est de toute façon trop tard pour tout, ce qu'on sait très bien tous les deux.

© Belzébuth

_________________
Leta Lestrange

In a mad world, only the mad are sane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 428
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeVen 21 Déc - 11:25

Le temps ne guérit pas tous les maux
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il était difficile d’admettre ses faiblesses, parce que c’était exposer ses points faibles. Est-ce que Leta était son point faible ? Peut-être… Mais c’était surtout elle qui pouvait en jouer et l’utiliser contre lui. Il n’arrivait pas à se détacher d’elle, et il savait qu’il avait tort. Qu’il aurait dû se détourner totalement d’elle depuis longtemps déjà, mais il n’y arrivait tout simplement pas. Il se sentait mal vis-à-vis de ça, encore plus maintenant qu’elle avait enlevé Hyppolite. Cela aurait dû être la cassure qui aurait définitivement coupé le lien qu’il y avait entre eux, mais ce n’était pas le cas. Et il s’en désolait. Norbert le détesterait si jamais il savait ça, il s’en prendrait une s’il savait qu’il était venu la voir… Mais il ne comptait pas lui dire, il voulait que son petit frère garde une bonne image de lui. Déjà qu’ils avaient toujours eu une relation compliquée, et qu’elle s’était un peu stabilisée ces derniers temps, il ne voulait pas tout gâcher, pour Leta, encore une fois. Elle avait toujours été le principal problème entre eux.

-Alors tu sais ce que je ressens...

Est-ce qu’elle ressentait la même chose que lui ? Peut-être, ou peut-être pas. Comment en être sûr ? Leta pouvait très bien lui mentir pour tenter de l’attendrir, mais en cet instant, il la pensait sincère avec lui. Il se trompait peut-être, mais il avait envie de la croire. Mais il ne la pardonnait pas pour autant pour tout ce qu’elle avait fait. Malgré ces sentiments très contradictoires, il était toujours en colère, et déçu. Elle avait mal agis, et il ne voulait pas tout lui redonner, il ne le pouvait pas de toute façon. Il ignorait combien de temps elle resterait ici, peut-être toute sa vie, mais au moins, elle ne ferait plus de mal. Ou sinon qu’à lui, mais il ne pouvait plus rien faire pour lui-même de toute façon. Et il savait, qu’elle n’avait pas fini de lui en faire dans tous les cas.

-Je t'aimerai toujours, tu sais...

Mine de rien, entendre ce genre de choses de sa part ne le laissait pas indifférent. Pourtant, il aurait voulu que ce soit le cas. Il y avait prescription sur leur histoire. Mais le point final se transformait toujours en point virgule. C’était épuisant vraiment.

« Moi aussi… c’est bien ça le problème. »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Leta Lestrange
▌ Messages : 417
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeDim 23 Déc - 13:04




Le temps ne guérit pas tous les maux
Ft. Leta & Thésée

Je ne vais pas prétendre le contraire, au fond, je sais qu'il m'aime toujours, qu'il ne sait pas arrêter de m'aimer, comme il reste toujours dans un coin de ma pensée quoi qu'il advienne... Et j'entretiens ces sentiments, cette flamme qui ne veut pas s'éteindre... Je m'arrange toujours pour mettre de l'huile sur le feu, je veux garder cette emprise que j'ai sur lui.

C'est malsain, mais je n'y peux rien. J'ai besoin de lui, et quand je l'entends me dire qu'il m'aime encore, ces mots me font un bien fou, même si je sais au fond que s'il pouvait se débarrasser de ses sentiments pour moi une bonne fois pour toutes, il le ferait sans l'ombre d'une hésitation. Il le dit lui-même, c'est ça le problème. Et je le sais. Et je pourrais, je pense, trouver le moyen de résoudre ce problème. Si je le voulais vraiment, pour son bien et parce que je l'aime, je pourrais faire ce qu'il faut pour éteindre ses sentiments pour de bon.

C'est même pour ça qu'on s'est séparés au départ, parce qu'on sait bien que je ne pourrais que lui faire du mal. Mais je ne peux pas, c'est aussi simple que ça, je ne peux pas, un point c'est tout. Peut-être que je saurais le guérir de moi en me guérissant moi-même, mais je crois si peu en rémission. Je la désire, pourtant, parfois. Et à d'autres moments, je la redoute. Mais dans tous les cas, je ne pense pas que ça puisse être réel.

-Je sais... Je t'empoisonne. J'arrive pas à m'en empêcher.


C'est le mot qui convient, oui. Je suis un poison de longue date, qui lui a sûrement fait plus de mal que de bien... et qui le contamine, encore et encore et encore.

C'est plus fort que moi, comme j'ai envie de me serrer dans ses bras, comme mes lèvres finissent toujours par s'aimanter aux siennes, c'est comme ça, c'est violent et magnétique à la fois, certain et dangereux. Je l'embrasse de nouveau, je suis bien incapable de m'empêcher de le faire, surtout après qu'il m'ait rendu mon baiser une première fois.



© Belzébuth

_________________
Leta Lestrange

In a mad world, only the mad are sane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 428
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeVen 4 Jan - 15:58

Le temps ne guérit pas tous les maux
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il n’y avait pas de moyen de se défaire de cette situation pour lui. Il ignorait ce qu’il avait fait de si mal pour mériter tout cela. Enfin, en ce qui concernait sa vie personnelle, pour le reste, il ne se plaignait pas. Mais en ce qui concernait les femmes, il manquait très clairement de discernement, il ne tombait pas amoureux des bonnes personnes, c’était peu de le dire.

Mais en plus de cela, il n’arrivait même pas à s’en défaire. Comme s’il lui manquait quelque chose pour arrêter d’aimer les gens qui lui avaient fait du mal. Et qui continuaient à lui en faire. Ce n’était pas faute d’avoir essayer, il avait tenté pendant des années, testant plusieurs méthodes. Cela en devenait presque ridicule au final. Leta n’était pas la seule femme pour laquelle il avait du mal à se défaire de ses sentiments, mais il faut dire que leur relation avait été solide au début, et elle avait duré, ils avaient été jusqu’à se fiancer tous les deux. Cela laissait des marques, c’était plus qu’évident.

La preuve, malgré tout ce qu’elle avait fait, à lui ou sa famille, il était encore à venir la voir, et en prime, il lui disait qu’il l’aimait toujours. C’était vraiment n’importe quoi. Enfin, il l’aimait toujours, c’était le cas, mais c’était vraiment n’importe quoi qu’il lui dise. Cela l’encourageait à continuer dans sa folie. Mais il était incapable de lui mentir et lui dire qu’il la détestait, même si une part de lui-même ressentait bel et bien de la colère et de la haine envers elle.

-Je sais... Je t'empoisonne. J'arrive pas à m'en empêcher.

Il n’aurait pas pu mieux définir les choses. Leta agissait comme un poison sur lui, un poison dont il n’était pas parvenu à trouver l’antidote. Le trouverait-il un jour ? Rien n’était sûr, mais il ne pouvait pas perdre espoir. Il ne pouvait pas continuer comme ça. Il se répétait ça depuis des années et rien n’avait changé pour le moment…

Surtout qu’encore une fois, quand Leta l’embrassa, il ne la repoussa pas. A ce stade, alors qu’il venait de lui dire qu’il l’aimait encore, même à défaut, ce serait ridicule. Pourtant c’est bel et bien ce qu’il devrait faire. A la place, il lui rendit son baiser une nouvelle fois, incapable de faire autre chose en cet instant. Il glissa sa main sur sa joue doucement et s’écarta légèrement de ses lèvres après quelques instants.

« On ne devrait pas faire ça… »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Leta Lestrange
▌ Messages : 417
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeMar 8 Jan - 16:07




Le temps ne guérit pas tous les maux
Ft. Leta & Thésée

Thésée ne me contredit pas quand je lui dis que je l'empoisonne. Je pourrais peut-être me vexer, mais ce n'est pas le cas. J'ai prononcé ces mots en les pensant, parce que j'ai bien conscience de l'influence néfaste que j'ai sur lui, et Thésée est beaucoup trop intelligent pour ne pas le savoir... il ne me résiste pas mais il a conscience que c'est mal. Et il ne va pas prétendre le contraire pour me faire plaisir. Il n'a aucune raison de me faire plaisir... Même s'il le fait. En ne me rejetant pas pour commencer, ce qui est bien plus que ce que je mérite, je m'en rends bien compte. Et j'en profite.

Je l'embrasse avec la conviction qu'il ne me rejettera pas. Et il me donne raison. Il me rend mon baiser une fois encore, et je sens mon coeur s'emballer. Bien sûr, il n'oublie pas d'énoncer l'évidence... la plus pure évidence. On ne devrait pas faire ça. Bien sûr qu'on ne le devrait pas. Mais je sens que ses dernières barrières sont abattues. Il ne me refusera rien. Il ne me refusera rien parce que sinon, il s'en irait. Il ne s'en va pas. Et si lui ne s'en va pas, et même si je le devrais... je ne vais pas le rejeter. J'ai besoin de lui, j'ai envie de lui, je n'ai pas envie de renoncer à ça... Qui sait quand il reviendra, qui sait combien de temps je vais moisir ici ? Je peux bien m'autoriser ce moment de béatitude.

-Non, on ne devrait pas
, je réponds, sans pour autant rien faire pour le repousser, comme on constate juste l'évidence. Oui, on ne devrait pas, mais on va le faire quand même.

Et après tout, personne n'a rien besoin de savoir de ce qui se passe ici, ce n'est ni un drame, ni la fin du monde. Je tais toute réplique éventuelle d'un nouveau baiser et mes doigts s'aventurent sous le tissu de ses vêtements, à même une peau qui autrefois avait été mienne, à l'assaut d'un corps que je n'ai jamais cessé de désirer, à aucun moment.



© Belzébuth

_________________
Leta Lestrange

In a mad world, only the mad are sane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 428
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeMar 15 Jan - 17:22

Le temps ne guérit pas tous les maux
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée ne pouvait pas nier que Leta lui faisait plus de mal que de bien, et qu’il gagnerait probablement à totalement couper les ponts avec elle, à ne plus la considérer du tout. A la sortir définitivement de sa vie, mais il n’y parvenait pas, sinon, il l’aurait fait il y a plein des années. Mais elle continuait d’exercer un certain magnétisme sur lui, un pouvoir qui l’empêchait de la repousser quand il le devait, à ne pas la détester complètement. C’était impossible, et cela relevait probablement qu’il était trop faible. Il avait toujours été faible en ce qui concernait les femmes, c’était un fait avéré. Et ce n’était pas la première fois qu’il en faisait la remarque, loin de là.

Mais il est vrai que Leta avait une vraie force sur lui, et même s’il l’admettait difficilement, il ne pouvait pas faire autrement que de constater. Il aurait pourtant dû la repousser, cette fois-ci encore plus que les autres, étant donné qu’elle avait été jusqu’à enlever Hyppolite, et même si elle ne lui avait fait aucun mal, elle l’avait tout de même kidnappé et enfermé chez elle. Mais il ne pouvait juste pas… et c’était tout de même désolant de faire ce constat. Mais qu’y pouvait-il ? Pas grand-chose, et c’était bien là le problème… Il n’était pas fier, pas une seule seconde, ce serait même plutôt l’inverse, mais il n’avait pas de solution miracle qui pourrait le sortir de cette situation malsaine, absolument aucune. On pouvait se poser la question de s’il avait vraiment envie de quitter cette situation, et parfois, sa conviction baissait en flèche, comme maintenant d’ailleurs…

-Non, on ne devrait pas

Ses gestes n’illustraient pas ses paroles, c’était le cas de le dire, mais Thésée n’était pas beaucoup mieux qu’elle de toute façon, alors mieux valait ne pas trop critiquer. D’autant plus, qu’il n’eut pas l’opportunité de dire quoique ce soit puisque Leta reprit possession de ses lèvres, et il ne fit pas grand-chose pour l’en empêcher, c’était trop tard pour être de mauvaise foi de toute façon. Thésée lui rendit son baiser, il frémit légèrement en sentant ses doigts s’aventurer sur sa peau. Il n’avait pas envie de la repousser. Il passa ses bras autour d’elle pour la serrer un peu plus contre lui, s’enivrant de sa chaleur, de son parfum… Il avait vraiment envie de la retrouver actuellement, ce qui ne le fera que doublement culpabiliser plus tard.

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Leta Lestrange
▌ Messages : 417
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeMar 22 Jan - 15:56




Le temps ne guérit pas tous les maux
Ft. Leta & Thésée

Parfois, je me demande ce qui se serait passé si Thésée et moi n'avions pas rompu nos fiançailles. Est-ce que, en dépit de nos appréhensions et de mes erreurs, nous aurions pu être heureux. Dans des instants comme maintenant, je me dis que nous n'aurions pu que l'être. Pas tout le temps, vraiment pas... Mais... C'est lui, c'est moi. C'est quelque chose de certain, d'instinctif... On pourra bien se fuir, encore et encore, on se retrouvera, on s'attirera toujours.

C'est lui, c'est moi... et je sais qu'il m'aime, je sais que je l'aime. C'est seulement... au-delà de tout ça, de ce que l'on ressent ou de ce qu'il nous faut vraiment. Nos vies ne s'appartiennent plus, mais elles doivent se composer d'instants comme celui-ci, où je suis à lui, où il est à moi. Et maintenant, surtout maintenant, c'est ce qu'il me fallait. Parce que cet endroit va me rendre plus folle que je ne le suis déjà, parce que j'ai réussi à me faire haïr de tous ceux que j'aime, absolument tous sauf lui. Et je veux que ça ne s'arrête jamais. Surtout pas ici, et maintenant.

Il me serre plus fort contre lui, et je retrouve ces sensations agréables et familières qui me manquent toujours quand il n'est plus là, souvent puisqu'il n'est plus là, son parfum, ses lèvres, son souffle, la sensation de son corps contre le mien effondrent toute barrière et m'attire vers un néant agréable, celui où celle que j'ai été n'a plus de raison d'être, où celle que j'aurais pu être me fait signe du bout de doigts. Je l'embrasse longuement, ardemment, passionnément, mon existence un instant suspendu au bout de ses lèvres. Je retire sa chemise. Ce n'est ni le lieu, ni l'endroit. Mais il n'y a plus de lieu et d'endroit pour nous de toute façon, il n'y a que les instants que nous acceptons de saisir ou non. Et s'il y a bien un instant que je ne peux que choisir de saisir, sans l'ombre d'une hésitation, c'est définitivement celui-là. Je ne veux pas le laisser m'échapper.


© Belzébuth

_________________
Leta Lestrange

In a mad world, only the mad are sane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 428
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeMar 29 Jan - 12:13

Le temps ne guérit pas tous les maux
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée avait l’esprit embrumé, par diverses émotions, diverses sensations. Il n’avait pas très envie d’y réfléchir maintenant, de toute manière, il savait qu’il allait regretter plus tard, quand il se rendrait compte qu’une fois encore, il avait cédé. Cédé à ses pulsions, à Leta, à tout… C’était tout le temps ainsi, à chaque fois. Et à chaque fois, il s’en voulait deux fois plus. Mais il avait lâché l’affaire, même si cela l’agaçait, il savait qu’il n’arrivait pas à repousser Leta, il ne pouvait pas, et ce n’était pas nouveau.

Il y avait quelque chose entre eux, un lien indéfectible, qui les reliait l’un à l’autre, qui les attirait sans cesse. Et malgré toutes les années passées depuis leur rupture, malgré tout ce que Leta avait fait, et malgré tous les essais de Thésée, le lien n’avait pas cessé, il était toujours là. Il ne savait pas vraiment comme faire avec, mais c’était là, c’était comme ça. Il aurait voulu que ce soit autrement, malgré tout, il aurait voulu pouvoir se détacher d’elle, pouvoir aimer quelqu’un d’autre, mais il n’y arrivait pas, et c’était comme ça à chaque fois qu’il aimait une femme, il ne connaissait pas le processus pour cesser de l’aimer.

Dans tous les cas, ce n’était pas vraiment le moment pour y penser, Thésée était pris au piège, pris dans cette spirale de sentiments et d’émotions. Quoiqu’il en soit, il n’avait plus aucune envie de partir, ni de quitter Leta en cet instant. Il avait l’impression de ne l’avoir jamais quittée, il se souvenait de chaque sensation de quand il était avec elle, de manière si intime. Il se laissa faire quand elle lui retira sa chemise, de toute façon, il n’avait pas de raison de la repousser, et il en avait tout autant envie qu’elle. Certes, ils étaient dans un hôpital, et c’était tout à fait inapproprié, mais il l’avait un peu oublié à ce moment. Il l’attira encore plus près de lui, de sorte qu’elle soit sur lui, continuant de la serrer avec force. Il délaissa tout de ses même ses lèvres pour embrasser son cou et goûter à sa peau.

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Leta Lestrange
▌ Messages : 417
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeMer 30 Jan - 12:55




Le temps ne guérit pas tous les maux
Ft. Leta & Thésée

Ce n'est ni l'endroit, ni le moment... Mais pour nous, il n'y a pas d'endroit, il n'y a pas de moment. Cet instant que nous nous offrons, nous le volons aux circonstances, à un destin qui a voulu nous lier pour aussitôt nous séparons. Nous savons que rien de ceci n'est juste, nous savons que rien de ceci ne devrait être. Tant pis pour ce qu'on devrait faire ou ne pas faire. Il n'y a que notre désir qui compte, et ce désir dépasse ce contre quoi nous sommes visiblement capables de lutter. On se cherche, on se veut, on se désire. On est là. Puisqu'on est là, puisqu'on se veut. En fait oui, ça doit être le lieu, le moment. Dans tous les cas, puisque Thésée ne me rejette pas, il ne faut pas compter sur moi pour que je le fasse à sa place. J'ai besoin de lui, beaucoup trop besoin de lui, et maintenant plus que jamais, vraiment.

Pour peu que je fasse appel à la raison, pour peu que je cherche, de quelque façon, à lutter, j'en serais totalement incapable. Je l'ai dans la peau. C'est évident. Ce que j'éprouve quand ses lèvres caresses ma peau, quand mon corps se colle au sien... ça ne s'explique d'aucune autre façon. Je ferme les yeux, pousse un léger soupir, mon cou offert à ses baisers. C'est toujours la même chose, encore et toujours les mêmes sensations, mais leur constance n'ôte rien au plaisir qu'elles me procurent. Avec Thésée, c'est unique. Je n'ai jamais retrouvé ça avec personne d'autre, et je n'ai pourtant pas oublié d'avoir des amants.

Le simple contact de ses lèvres contre mon cou emballe mon coeur, injecte des frissons dans tout mon être. C'est inexplicable, comme un courant électrique qui me parcourt tout entière : sentir sa respiration tout contre mon épiderme, et avoir le sentiment, un instant, un instant parfait, que pour lui, il n'y a plus que moi qui existe au monde. Et c'est réciproque. J'ai le sentiment, à l'heure actuelle, qu'il n'y a que lui qui existe aussi. Je le couvre de caresses en retour, encore et encore, puis laisse mes mains s'égarer sous le tissu de son pantalon.




© Belzébuth

_________________
Leta Lestrange

In a mad world, only the mad are sane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 428
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeVen 15 Fév - 10:45

Le temps ne guérit pas tous les maux
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée ignorait pourquoi un tel lien demeurait encore entre eux. Il n’avait en tout cas rien fait pour l’entretenir, il n’avait jamais espéré que leur histoire reprenne officiellement. Lorsqu’ils s’étaient séparés quelques temps après leurs fiançailles, Thésée savait que c’était la bonne solution, que ce n’était plus possible entre eux, que Leta changeait de jour en jour et pas en bien. Et que malgré l’amour qu’il lui portait à l’époque, continuer aurait été une erreur. Il n’était pas capable d’expliquer clairement, ou définir ce qu’il ressentait pour elle. Ce n’était en tout cas pas du tout la même chose qu’à l’époque, même s’il y avait une forme d’amour, c’était une forme beaucoup plus sombre, et malsaine. Une forme qui l’effrayait assez pour tout dire, parce qu’il ne la contrôlait pas, et parce que cela le faisait se retrouver dans des situations comme celle-ci. Parce que ce n’était pas vraiment sa volonté, pas totalement Même si Leta ne le forçait pas, il voudrait pouvoir être plus fort qu’il ne l’était actuellement, cela ne faisait aucun doute.

Il demeurait faible face à Leta, du moins, dans ces moments-là. Il avait tout de même appris à lui tenir tête, à rester dur, froid et distant, mais il y avait de rares occasions où il se laissait atteindre par son ancienne fiancée. Il ne savait pas l’expliquer, c’était ainsi. Il avait arrêté de tenter de comprendre de toute manière. Leta avait toujours été, et demeurait spéciale pour lui. Il ne savait pas se détacher des gens, en particulier des femmes qu’il avait aimées. Une chance qu’il y en ait peu. Mais ça avait toujours été intense et profond, et Leta ne dérogeait pas à la règle, sinon, il ne serait pas dans cette position.

Il ne pouvait pas s’en empêcher, il était pris dans une envie d’elle, et ne se lassait toujours pas de son corps. Il ne se lassait pas son plus de ses gestes et de son contact. Son corps répondait aux caresses de Leta et frissonnait sous ses mains. Elle le connaissait comme il la connaissait, c’était un avantage pour savoir ce qui plaisait à l’autre, et où étaient situées les zones les plus érogènes. Ses muscles se contractèrent légèrement quand il sentit la main de la femme se faufiler dans son pantalon. Il la laissa faire et entreprit de l’effeuiller afin qu’il ne soit pas le seul à perdre ses vêtements, et qu’il soit plus facile pour lui de la caresser. Il reprit possession de ses lèvres tout en couvrant son corps nu de caresses tendres et sensuelles.

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Leta Lestrange
▌ Messages : 417
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeJeu 21 Fév - 9:51




Le temps ne guérit pas tous les maux
Ft. Leta & Thésée

Tandis que je flatte son intimité de caresses auxquelles je sais qu'il sera sensible, parce que quoi qu'il advienne, je connais son corps sur le bout des doigts (c'est le cas de le dire), nos lèvres se détachent à peine, et il me débarrasse un à un de tous mes vêtements... Il a toujours eu le don de me mettre à nu, au sens propre comme au figuré, mieux que personne. Et cette fois ne déroge pas à la règle. Ma peau frissonne au contact de ses doigts sur son épiderme, pourtant, c'est une douce chaleur qui se répand dans tout mon être... une chaleur agréable, diffuse, familière, qui se répand depuis chaque segment de ma peau que ses mains effleurent et afflue dans mon bas-ventre.

En cet instant, je me sens aimée, désirée... Et c'est un sentiment comme je n'en connais que trop peu, malheureusement, ou pas depuis longtemps. Il n'y a que Thésée qui sache me faire me sentir ainsi. Et dans cet instant, je ne saurais échanger cette émotion, cette sensation, contre quoi que ce soit au monde. Je n'ai qu'envie de lui appartenir, même si c'est ici et maintenant, et qu'ici n'est pas le bon endroit, et maintenant beacuoup trop tard.

La moindre de ses caresses m'électrise. Je pense que c'est réciproque, c'est au-dessus de nous, c'est magnétique, quelque chose qui nous dépasse, qui nous a peut-être dépassé si fort que nous ne pouvions pas vivre avec... Non, ce n'était pas le noeud de notre problème. Le noeud de notre problème, c'est moi, ce quelque chose qui m'a déréglé l'esprit, cette voix qui s'exprime trop souvent à ma place. Mes désordres affectifs, mes angoisses, mes décisions incompréhensibles. C'est moi. Mais rien de tout ça ne subsiste au creux des bras de Thésée. Seule importe l'urgence de lui appartenir. Le reste se dissipe dans une brume de plaisir à laquelle je m'abandonne sans hésiter, j'y saute à pied joint, même.

Et quand mon regard se plonge dans le sien, entre deux baisers prolongés, c'est comme une supplique, celle de ne faire plus qu'un avec lui, celle de m'unir à lui encore davantage, jusqu'à m'effacer en lui.

© Belzébuth

_________________
Leta Lestrange

In a mad world, only the mad are sane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 428
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeMar 12 Mar - 15:52

Le temps ne guérit pas tous les maux
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Si jamais qui que ce soit devait entrer à cet instant précis, Thésée aurait probablement des problèmes. Etre dans une telle position, dans un hôpital, en compagnie d’une pensionnaire qu’il avait lui-même envoyé ici, ce n’était pas du tout politiquement correct. Mais ce n’est pas comme s’il s’en souciait vraiment, à dire vrai, son esprit était pris dans un brouillard qui bloquait toute pensée logique et cohérente, qui empêchait toute reprise de raison, pour se laisser consumer par ce désir qui se faisait de plus en plus important. Il faut dire aussi, que Leta savait parfaitement comment faire pour lui faire perdre pied, après tout, ils s’étaient fréquentés durant pas mal de temps. Et ce temps lui avait été bénéfique pour lui permettre de tout savoir de lui, ou presque. Aussi bien sur le plan charnel, que les autres.

Thésée se sentait bien en ce moment, ou plutôt, il se sentait mieux. Il oubliait un peu tous les problèmes qu’il avait, qu’ils soient en rapport avec Leta ou non, cela n’avait aucune importance. Il arrivait à tout oublier pour ne se focaliser que sur elle pour cet instant. Même après toutes ces années, elle lui était toujours aussi désirable, toujours aussi belle, et il ne se laissait pas une seule seconde d’elle.

Pourtant, ça ne résoudrait rien, ça ne ferait rien avancer. Au contraire, cela ramenait probablement encore plus de soucis à l’avenir, mais qu’importe. Il avait juste envie de profiter de son ancienne fiancée, de la caresser, l’embrasser, s’unir à elle de la manière la plus primaire qui soit. Et il sentait qu’elle était du même avis, si les caresse qu’elle lui prodiguait lui procurait déjà des décharges légères de plaisir, il savait qu’elle ne le ferait pas si elle n’en avait pas au moins autant envie que lui. Thésée n’était pas en reste en ce qui concerne les attentions, il s’évertuait lui aussi à caresser son corps, ressentant de plus en plus le besoin de ne faire plus qu’un avec elle.

Il sourit légèrement, comprenant sa demande implicite. Goûtant une nouvelle fois à ses lèvres, il s’allongea sur le lit, au dessus d’elle. Il n’attendit pas beaucoup plus longtemps avant de s’insinuer en elle, pour s’unir à elle, comme il l’avait fait de nombreuses fois. Mais à chaque fois, c’était le même sentiment de complétude qui l’envahissait.

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Leta Lestrange
▌ Messages : 417
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeSam 23 Mar - 12:25




Le temps ne guérit pas tous les maux
Ft. Leta & Thésée

Il y a quelque chose de beau et de tragique dans notre histoire. Quelque chose qui va bien au-delà de nous, de ce qu'il serait bon de faire ou de ne pas faire. Je crois que dans des moments comme celui-là, ce ne sont pas nos coeurs seuls qui s'expriment, c'est tout le reste, toutes les émotions que nous avons refoulées, reniées, ignorées, contre lesquelles nous avons lutté.

Je sais que ce n'est qu'une intermède. Très vite, nous reprendront le cours de nos vies respectives, tous les deux (lui plus que moi, ceci dit, car la vie que je mène ne se résume plus en réalité à grand chose), il se rappellera qu'il me hait, il s'en voudra, il se maudira pour ce qu'il fera passer pour de la faiblesse. Et moi je me contenterai un temps du souvenir de son odeur, de son sourire, de son regard, de sa peau... jusqu'à ce que ça ne me suffise plus et que je les recherche à nouveau. Un contact, n'importe lequel, qui n'aurait aucun besoin d'être charnel.. mais se révèle si puissant quand il l'est. Oui, ce n'est qu'unee intermède, alors je la savoure d'autant plus, tant qu'il me regarde avec désir, j'oublie que dans quelques instants peut-être, il me regardera avec honte, avec dégoût, et je savoure.

Comment faire autrement ? Quand nos corps ne font plus qu'un, l'alchimie qui se dévoile entre nous ne saurait être comparable à grand-chose, en tout cas, je ne sais la comparer à rien. Bien sûr, j'ai connu d'autres hommes, j'ai même connu quelques femmes, à l'occasion. J'écoute toujours mon instinct, et quand il me parle, je cède. Mais avec lui, ce n'est pas pareil, c'est une question d'instinct, évidemment, mais pas seulement. Avec aucun autre homme, mon coeur ne s'emballe à ce point, avec aucun autre homme, je ressens cette impression de perfection, de complétude. Le plaisir que j'éprouve, en cet instant, rien ne saurait l'égaler. Mon bassin ondule contre le sien, une chorégraphie qui nous est amilière et dont on ne saurait pourtant se lasser. Mon regard dans le sien, mes lèvres contre les siennes, je m'abandonne à un plaisir de plus en plus puissant, que j'étouffe contre ses lèvres pour ne pas attirer l'attention. Et je voudrais que ça ne s'arrête jamais.

© Belzébuth

_________________
Leta Lestrange

In a mad world, only the mad are sane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 428
Humeur :
Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitimeMar 16 Avr - 21:29

Le temps ne guérit pas tous les maux
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
L’esprit de Thésée ne réfléchissait plus de manière cohérente, d’ailleurs, il ne réfléchissait plus du tout. Il n’analysait rien non plus, il se contentait de tout laisser de côté afin de ses concentrer seulement sur ce qui était en train de se passer. Et c’était mieux ainsi, Thésée n’avait pas envie de penser à la conséquence de ses actes, il n’avait aucune envie de réfléchir. Il en était bien incapable à ce stade de toute façon.

Il profitait juste de l’instant présent. Il laissait son corps s’exprimer comme il en avait envie, son cœur aussi un peu peut-être. Sûrement. Il fallait se rendre à l’évidence que s’il se laissait aller à de tels actes, c’était bien parce qu’il y avait encore de l’amour pour Leta en lui. Pas suffisamment pour lui pardonner tout ce qu’elle avait pu faire, mais assez pour se montrer parfois assez faible, et assez égoïste pour succomber. Il s’en voudrait, une fois qu’il aurait repris ses esprits, c’était une certitude, mais pour l’heure, il se contentait de savourer ce moment passé avec Leta, parce qu’ils étaient rares. Si quelqu’un entrait à cet instant précis, Thésée perdrait tout crédit, c’était plus que certain, mais ce n’était pas pour tant que cela le faisait arrêter, ou reprendre contenance. Parce qu’il n’en avait pas envie, tout simplement.

Il ne savait pas pourquoi il n’arrivait pas à résister, ou du moins, pas tout le temps. Il y avait toujours un moment où il cédait. Pourtant, il ne se faisait pas d’illusions, et il savait pertinemment quel genre de femme était Leta, il savait qui elle était, et il la connaissait mieux que personne. Même si évidemment, personne n’était pas l’abris que la folie de Leta la fasse évoluer en quelqu’un d’autre, mais il la reconnaît toujours dans certains moments, comme celui-là. C’était peut-être ce qui le faisait flancher. Mais tout cela importait bien peu à présent, la danse qu’effectuaient leurs corps mettait fin à toute réflexion. Thésée se laissait à présent totalement envahir par ses envies, et par ses émotions. Il sentait le plaisir affluer dans chaque parcelle, de plus en plus intense. Il arriva un moment où le plaisir atteignit son point culminant, Thésée le laissa déferler dans chaque partie de son être, le front en sueur, collé à celui de Leta, et la respiration haletante. Il embrassa ensuite encore une fois ses lèvres, de manière douce et tendre.

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée   Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le temps ne guérit pas tous les maux | Leta & Thésée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Joyeux noel à tous!
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Arrêter le temps...
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D
» Le sablier du temps...
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Hôpital Sainte-Mangouste
-