AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres | Cedrella & Dorea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 134
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Message#Sujet: Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres | Cedrella & Dorea   Ven 3 Aoû - 14:07

Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Cela faisait déjà un petit moment que Dorea n’avait pas croisé Cedrella. Il faut dire aussi, qu’avec tout ce qui se passait en ce moment, c’était difficile de trouver un créneau. Et puis, Cedrella n’était plus vraiment famille non plus, mais Dorea pouvait le comprendre. Ses sœurs étaient particulièrement odieuses. Certes, Cedrella avait été brusque dans ses décisions, mais elle n’avait pas pris le pire fiancé possible non plus. Il n’était ni moldu, ni cracmol, ni sang de bourbe. Les Weasley étaient peut-être considérés comme des traitres à leur sang, il n’en restait pas moins qu’ils étaient une vieille famille de sangs-purs, probablement aussi vieille que les Black, mais pas aussi puissante et prestigieuse, bien entendu.

Quoiqu’il en soit, Dorea ne prenait aucun plaisir à les tourmenter. Ils subissaient assez comme ça, surtout que Septimus avait même fini à l’hôpital. Franchement, ils allaient loin. Mais au moins, elle pouvait témoigner du fait que le couple s’aimait vraiment, étant donné que de ce qu’elle savait, ils étaient toujours ensemble et décidés à se marier. C’était tout de même mignon, elle n’allait pas le nier. Mais elle n’appréciait pas du tout comment ses sœurs la traitaient. C’était comme un reflet du comportement de sa famille avec Marius. Et encore, ils s’étaient contentés de le renier et nier toute son existence. Dorea avait refusé de totalement renoncer à son frère, sans que personne ne le sache évidemment, mais il était hors de question qu’elle perde un frère alors qu’il était encore en vie, elle accordait bien trop d’importance aux membres de sa famille. Mais cela ne l’empêchait pas de mépriser tous les autres cracmols, il n’y avait que son frère qui avait le droit à un traitement de faveur.

Pour en revenir à Cedrella, Dorea avait décidé de ne pas lui tourner le dos, ni de la traîner dans la boue. N’en déplaise à ses sœurs, mais Dorea était tout de même soulagée que cela n’ait pas trop empiétée sur son amitié avec Charis, quant à Callidora, elle s’en moquait totalement de celle-là. Après avoir vérifié qu’il s’agissait de la bonne adresse, elle sonna à la porte et attendit que Cedrella vienne ouvrir.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 487
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres | Cedrella & Dorea   Sam 4 Aoû - 0:06


Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres
I

l arrivait plus souvent qu'elle n'osait l'admettre à Cedrella d'éprouver ce mélange caractéristique de tristesse et de nostalgie quand elle songeait à sa vie passée, et aussi à sa famille. Il lui arrivait d'en parler à Septimus, bien sûr, à qui elle n'avait jamais rien voulu cacher, mais il n'était pas simple de s'avouer cette faiblesse à elle-même, alors à son fiancé... Et puis, dernièrement, ils rencontraient bien assez de problèmes pour qu'elle ne vienne pas en rajouter une couche supplémentaire avec ses propres états d'âme. Comment oserait-elle avouer que ses soeurs lui manquaient alors même que ces dernières mettaient tout en oeuvre pour la rendre malheureuse comme les pierres ? Entre les multiples tentatives des Black destinées à gâcher leurs noces futures et l'"accident" de Septimus... sans oublier l'organisation du mariage en elle-même, ils avaient de toute façon suffisamment à penser. Et en temps normal, Cedrella réussissait à faire abstraction... mais certaines circonstances rendaient tout de même l'affaire plus complexe.

Elle avait appris, presque par hasard - et c'était bien ça le pire - que Charis et Callidora étaient enceintes. Toutes les deux. Et manifestement, elles accoucheraient presque en même temps... Ses deux soeurs étaient enceintes. Elle allait être tante à nouveau, et deux fois, ne vous en déplaise, et elle l'apprenait au détour d'une discussion qui ne lui était même pas adressée... D'accord, il pouvait s'agir de simples rumeurs, mais ce serait quand même très étrange et spécifique, comme bruits de couloir, non ? Non... Ses soeurs étaient sans doute bel et bien enceintes... et ça lui faisait du mal qu'elles n'aient pas chercher à lui apprendre la nouvelle, même sous la forme d'un quelconque courrier lapidaire qui s'achèverait par un très commode et attendu "Va au diable". Elle avait été proche de ses soeurs, vraiment proche. Pendant longtemps, elles avaient été toutes sa vie, et maintenant.. Bon, ce n'était pas nouveau, mais ça la bouleversait toujours.

Heureusement, il restait quelques membres de sa famille pour semble-t-il se soucier d'elle et ne pas prêter d'importance à ses fiançailles soi-disant impropres. Dorea, sa cousine, en était, et Cedrella l'avait invitée chez elle. Elle avait bien besoin de parler, et aucune oreille ne lui serait sans doute plus attentive que la sienne.

-Je suis contente de te voir,
assura Cedrella à Dorea après lui avoir ouvert la porte de son appartement qu'elle découvrait pour la première fois et trouverait sans doute bien médiocre en comparaison des somptueuses demeures auxquelles leurs classes sociales les avaient habituées. Comment vas-tu ?



code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 134
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Message#Sujet: Re: Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres | Cedrella & Dorea   Jeu 30 Aoû - 11:31

Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
La famille, ça n’avait rien de simple. Surtout dans une famille aussi grande que celle des Black. Plus la famille était grande, plus les problèmes se multipliaient n’est-ce pas ? En tout cas, ils n’en manquaient pas. Dorea n’était pas le plus à plaindre, jusqu’à ce que Charlus décide de vouloir adopter les deux jeunes Potter orphelins et qu’il les plonge dans une lutte contre Caelan Happlestrang. Dorea n’était pas pressée d’avoir des enfants, alors en adopter deux en même temps de douze ans… cela ne la faisait pas sauter au plafond, naturellement. Mais rien que l’idée de pouvoir écraser Caelan, lui donnait l’envie d’épauler Charlus et de lui mettre toutes les cartes en main pour remporter ce procès. Et ce n’était pas comme s’ils faisaient les choses à moitié, chez les Black. C’était une des raisons pour lesquelles ils étaient si redoutés par leurs pairs. Et ils avaient de quoi, c’était certain, et aucune prétentieux de l’admettre, c’était juste la plus stricte des vérités.

Elle avait entendu ce qui était arrivé à Septimus, par exemple, et elle ne serait pas surprise de découvrir que ses cousines ne soient pas étrangères à cela. Enfin, plutôt Callidora. Ce n’était peut-être pas très objectif de sa part, mais elle préférait de loin accuser sa cousine Callidora, qu’elle supportait à peine, que sa meilleure amie Charis. Quoiqu’il en soit, cette histoire allait beaucoup trop loin. Ce n’était pas comme si Cedrella avait choisi un cracmol ou bien un moldu. Septimus était tout de même un sorcier de sang-pur. Pas la meilleure famille de sang-purs qui soit, même une des pires, mais tout de même, ils pourraient tout de même reconnaître cela. Ça lui faisait tout de même de la peine qu’elles aient à ce point rejeté Cedrella. La pauvre se retrouvait sans famille du jour au lendemain. Elle savait que Marius vivait la même chose qu’elle, même si son frère avait « commis » un « crime » plus grave, il n’en restait pas moins qu’il se retrouvait renié et exclu par les siens.

Quoiqu’il en soit, Dorea essayait toujours de se rendre chez elle quand Cedrella l’invitait. Elle se doutait bien que c’était surtout parce qu’elle avait besoin de parler à quelqu’un qui ne l’enverrait pas balader ou la traiterait avec dédain, et elle comprenait tout à fait ce besoin-là.

-Je suis contente de te voir. Comment vas-tu ?

Dorea n’allait pas mentir, elle n’était pas vraiment fan de l’appartement des deux amants. Mais bon, elle savait bien qu’ils n’avaient pas beaucoup de moyens, alors elle n’allait pas critiquer et n’allait rien dire non plus. Même si elle se sentait un peu à l’étroit, c’est vrai. A la place, elle lui accorda un sourire.

« Je suis contente également de te voir. Je vais aussi bien que possible. J’ai appris pour l’accident de Septimus, je suis vraiment désolée. Tu n’es pas trop chamboulée ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 487
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres | Cedrella & Dorea   Jeu 30 Aoû - 20:33


Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres
Q

uand Dorea affirmait qu'elle était contente de la voir, Cedrella avait la faiblesse de penser que c'était bel et bien le cas, et rien que ces mots lui faisaient du bien. Oh, elle ne pouvait pas prétendre ne pas être entourée, depuis qu'elle avait décidé d'abandonner les projets familiaux à son égard pour fuir avec Septimus. Ce dernier avait beaucoup d'amis, une famille, et si elle ne les supportait pas tous, ils avaient su l'intégrer sans se montrer plus regardants sur son nom et ses origines. Mais même si elle avait appris à apprécier la plupart d'entre eux, ils ne faisaient pas partie de... son clan. Elle ne devrait sans doute plus le considérer comme tel après en avoir été bannie, et plus encore après en avoir reconsidéré les valeurs et rejeté la plupart d'entre elles, mais c'était un exercice difficile.

On ne cessait pas d'être une Black du jour au lendemain en un claquement de doigts. Alors oui, la présence et le soutien de Dorea, en eux-mêmes, sans qu'elle ait besoin d'en faire et d'en dire plus, suffisait bien largement. Elle l'invita à s'asseoir sur l'un des modestes fauteuils du salon et s'affaira à leur servir du thé, préparé pour l'occasion, tandis que Dorea évoquait l'accident dont Septimus avait été victime. Les nouvelles allaient vite... Cedrella n'était pas vraiment surprise que sa cousine soit au courant. Et elle serait certainement la seule de sa famille à s'inquiéter de son état après une telle épreuve.

-C'était très... éprouvant, mais il va mieux, alors... je vais mieux aussi
, répondit Cedrella, dont la voix trembla légèrement à la seule évocation de cet épisode. C'est qu'elle avait vraiment cru, l'espace d'un instant, qu'elle allait perdre Septimus pour de bon. Et si ça avait été le cas... elle aurait bien été incapable de se relever, de s'en remettre. On est constamment sous tension, déjà, on avait pas vraiment besoin de ça, ajouta-t-elle dans un sourire plus affecté que joyeux.

Entre l'accident, le départ de Meredith (enfin, de Ginny...), leur incapacité à avancer dans les préparatifs de leur mariage, sans cesse sabordés par ses deux soeurs, ses deux soeurs qui étaient enceintes et ne l'avaient pas prévenue... Oui, ce n'était pas forcément la joie. Et encore, Cedrella épargnait à Dorea ses soupçons concernant le caractère accidentel de ce qui était arrivé à son fiancé.



code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 134
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Message#Sujet: Re: Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres | Cedrella & Dorea   Ven 21 Sep - 0:44

Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Dorea était sincèrement contente de voir sa cousine Cedrella. Il faut dire qu’elle était son amie depuis de nombreuses années, quasiment toute leurs vies en vue de leurs âges. En tout cas, même si elle n’approuvait pas forcément les goûts de Cedrella en matière d’homme, jamais elle ne serait aller s’acoquiner d’un Weasley, elle ne comptait pas la traiter comme un paria non plus. Elle se savait moins catégorique que le reste de sa famille sur certains aspects, mais elle ne se sentait pas plus faible pour autant. Elle faisait une exception pour Marius, elle en faisait une pour Cedrella, parce que c’était son sang malgré tout, et qu’elle les aimait. La famille c’était quelque chose de sacré, c’était le plus important. Elle ne partageait pas la même vision que les autres, tant pis. Elle préférait mettre tout en œuvre pour protéger les siens plutôt que de les persécuter parce qu’ils avaient commis telle ou telle faute. Attention, tout n’était pas permis, mais Marius n’avait rien choisi, et Cedrella… bon Cedrella avait eu la faiblesse d’écouter son cœur. Elle n’avait peut-être pas fait le meilleur choix du monde, mais Dorea estimait que l’on s’acharnait bien trop sur elle. Et ce n’était pas normal.

Quoiqu’il en soit, et que cela plaise ou non aux sœurs de Cedrella, elle continuerait à la fréquenter et à être sa cousine et son amie. Quant à Septimus eh bien… en dépit de ses inclinaisons plus que douteuses envers les moldus, ce n’était pas quelqu’un de mauvais. Il fallait juste… hm… oui il faudrait juste corriger quelques petites choses pour qu’il devienne quelqu’un de respectable aux yeux des autres sangs-purs. Enfin, elle supposait que si Cedrella avait changé sa façon de penser, Septimus n’en ferait pas autant, c’était bien dommage.

-C'était très... éprouvant, mais il va mieux, alors... je vais mieux aussi. On est constamment sous tension, déjà, on avait pas vraiment besoin de ça.

Dorea ressentit le trouble de sa cousine et elle prit doucement sa main dans la sienne en gage de soutient. Elle voulait bien admettre que cela avait dû être une épreuve éprouvante, pour lui comme pour elle. Elle ne nourrissait pas autant de sentiments pour Charlus que Cedrella pour Septimus, mais elle aurait probablement été très perturbée et affolée si une telle chose lui était arrivée. Sans aucun doute, mais le plus important, c’était que Septimus allait bien.

« Ma pauvre chérie… Morgane merci il va bien. Et c’est le plus important. Parlons donc de choses un peu plus gaies. Je me doute que ton mariage ne doit pas avancer aussi vite que tu le voudrais, grâce à tes sœurs, mais dis-moi un peu où tu en es. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 487
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres | Cedrella & Dorea   Ven 21 Sep - 18:53


Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres
D

orea serra sa main dans la sienne en gage de soutien, et ce simple geste fit le plus grand bien à Cedrella. Il n'y avait sans doute pas de solution miraculeuse qui aiderait le jeune couple à dépasser toutes les épreuves auxquelles on les confrontait, mais le simple fait d'avoir le soutien de leurs proches faisait déjà beaucoup. Cedrella ne s'était jamais senti aussi isolée que depuis que sa famille lui avait tourné le dos. Certes, la compagnie de Septimus aidait, et elle avait bien envie de penser qu'elle n'avait besoin que de lui... mais dans les faits, elle avait aussi besoin qu'on lui prouve qu'elle n'avait pas tout perdu, qu'il lui restait encore quelques personnes de confiance, sur lesquelles elle pouvait compter. Le sang de Dorea était aussi pur que le sien, elle conservait dignement sa place sur l'arbre généalogique de la famille Black, elle ne tenait peut-être pas Septimus en très haute estime, mais elle était là malgré tout... Et pouvoir s'épancher sur la situation sans craindre aucune remarque acerbe ou regard courroucé, c'était un soulagement immense. Même si elle allait peut-être donner le sentiment de constamment se plaindre au vu de la seule réponse qu'elle se sentait capable de donner à la question que Dorea lui posait.

-Eh bien... j'ai déjà tout en tête, aussi bien la cérémonie que la réception...
Le tout facilité par le fait qu'ils ne seraient pas bien nombreux dans tous les cas... même si le côté Weasley gonflerait pas mal les bancs des invités qui seraient autrement quasiment vides. Mais c'est compliqué d'avancer quoi que ce soit puisque chaque fois qu'on jette notre dévolu sur un lieu quelconque, on nous avertit le lendemain ou le jour même de sa soudaine indisponibilité.

A se demander comment ses soeurs faisaient pour épier ainsi leurs moindres faits et gestes. Certes, la proposition de Septimus de faire appel à Pinkstone débloquerait peut-être les choses, mais elle préférait ne présumer de rien... surtout qu'il s'agissait de Pinkstone, et à sa connaissance, il n'était rien de son iniative qui ne se soit achevé en désastre notoire. Alors elle préférait ne pas trop s'avancer.

-Avec un peu de chance, mes soeurs seront suffisamment accaparées par leurs grossesses respectives pour nous oublier un peu..., suggéra-t-elle avec une légère amertume. Et pour cause, le fait de n'avoir pas été prévenue par les principales concernées, elle l'avait encore en travers de la gorge.



code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 134
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Message#Sujet: Re: Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres | Cedrella & Dorea   Jeu 18 Oct - 17:28

Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Dorea n’était pas la plus grande supportrice du couple que formaient Cedrella et Septimus. Mais elle ne le détestait pas non plus. Il faut dire qu’ils étaient tout de même plutôt mignons quand on les voyait tous les deux, et il n’y avait aucun doute sur le fait qu’ils s’aimaient sincèrement. Septimus n’était pas le sang-pur le mieux né, mais il était sang-pur. C’était le principal. Enfin, elle savait aussi que Charis et Callidora n’en démordraient pas, mais Dorea avait tendance à penser que Callidora entraîanit totalement Charis dans ses délires en plus de cela. Qu’à cela ne tienne, Dorea avait décidé de soutenir Cedrella, elle restait sa cousine, et elle soutiendrait son mariage. Si ça ne plaisait pas, grand bien leur fasse. Dorea ne se faisait dicter sa conduite par personne de toute façon. Son père était mort il y a déjà quatre ans, son frère Marius était renié, Pollux avait ses enfants à gérer et Charlus la traitait comme une princesse, alors ce n’était pas ses cousines qui allaient lui dire quoique ce soit. Même si Charis demeurait sa meilleure amie, Dorea savait lui tenir tête quand elle l’estimait nécessaire, et elles ne restaient jamais brouillées très longtemps de toute façon. Mais elle tenait vraiment à ce que Cedrella sache qu’elle était là pour elle, et qu’elle avait son soutient.

-Eh bien... j'ai déjà tout en tête, aussi bien la cérémonie que la réception... Mais c'est compliqué d'avancer quoi que ce soit puisque chaque fois qu'on jette notre dévolu sur un lieu quelconque, on nous avertit le lendemain ou le jour même de sa soudaine indisponibilité.

Oui, elle voulait bien croire que ses deux sœurs se donnaient à cœur joie de tenter tout ce qui était possible pour rendre cette union impossible. Mais elle comprenait aussi la tristesse de Cedrella. Les préparatifs d’un mariage c’était normalement la partie la plus amusante et la plus joyeuse, surtout pour les futurs mariés. Mais là, ça ressemblait plutôt à un cauchemar, et elle refusait que sa cousine garde cette vision là des préparatifs de son mariage. C’était tout bonnement hors de question. Il y avait probablement des solutions à envisager.

« Je comprends que ce doit être difficile… et ça me mine de savoir ça. Ecoutes, si jamais tu n’as pas d’autres solutions, je veux bien prêter mon jardin. Je doute que tes sœurs s’aventurent jusqu’à me porter préjudice de manière aussi flagrante, surtout Charis. Mais je n’accueillerai pas n’importe quel invité non plus. »

Elle voulait bien dépanner Cedrella, mais il était hors de question qu’elle accueille moldus, nés-moldus, cracmols… il ne fallait tout de même pas pousser. Mais bon, peut-être qu’ils trouveraient une solution qui ne sera pas bousillée par les sœurs aînées de la future mariée.

-Avec un peu de chance, mes soeurs seront suffisamment accaparées par leurs grossesses respectives pour nous oublier un peu...

Dorea sentait que le fait qu’elles ne l’aient pas prévenue l’attristait. Ce qui était compréhensible. Si Pollux n’avait pas été voir Dorea pour lui dire qu’il attendait des enfants par deux fois, elle l’aurait eu très mauvaise. Même si les circonstances étaient très différentes. Mais quoiqu’il en soit, elle n’avait pas envie qu’elle se morfonde, elle avait un mariage à préparer, alors tant pis pour ses sœurs.

« Oui, espérons-le. C’est même un peu étrange qu’elles soient enceintes en même temps… à croire qu’elles l’ont fait exprès. Mais tu sais quoi, je crois qu’elles ne méritent pas que tu t’attardes trop sur elles. Parlons de choses un peu plus joyeuse, tu as déjà ta robe ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 487
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres | Cedrella & Dorea   Jeu 18 Oct - 20:14


Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres
C

edrella était vraiment touchée par la considération que lui portait son amie. Au-delà du fait qu'elle la tolérait encore dans son entourage et ne lui avait pas tout simplement tourné le dos... ce qui était déjà énorme en soi, elle cherchait vraiment à les aider, elle et Septimus, et cherchait à leur fournir de vraies solutions. Cedrella ne put s'empêcher d'afficher un léger sourire quand sa cousine lui proposa de lui prêter son jardin. L'air de rien, ça pouvait être une solution... même si ça ne leur garantissait pas pour autant de trouver quelqu'un d'habilité à officier la cérémonie qui daigne consacrer leur mariage... Ceci dit, la close : ne pas inviter n'importe qui semblait un peu compromise au vu de l'entourage de son époux, qui n'avait clairement pas que des sangs purs dignes de ce nom dans son entourage... en fait, il n'en avait pas vraiment.. exception faite d'elle, que plus personne ne considérait comme une sang pur digne de ce nom. Cedrella, pour sa part, n'avait personne ou presque à inviter aux noces tant son univers s'était rétréci à son couple à mesure que sa famille et ses anciens amis, pour la grande majorité, s'étaient détourné d'elle, mais Septimus était, lui, quelqu'un de sociable... La simple idée que Dorea accueille Carlotta Pinkstone chez elle avait de quoi faire sourire... mais qui sait, elle serait peut-être en prison, d'ici là... Elle se contenta de la remercier silencieusement. Elle gardait cette proposition dans un coin de sa tête... mais elle préfèrerait ne pas devoir en arriver là... malheureusement, leurs choix se réduisaient sacrément au fil du temps.

Dorea embraya au sujet de ses soeurs. Oui, Cedrella avait aussi trouvé étrange qu'elles tombent enceinte au même moment... et effectivement, elle se disait que ça pourrait tout à fait être calculé. Que Charis tombe enceinte, c'était logique, elle n'avait pas encore d'enfant, c'était dans la logique des choses, mais Callidora... Cedrella s'était convaincue qu'elle ne voudrait pas d'un autre enfant après Augusta, qui était presque une jeune adulte maintenant... bien sûr, ça pouvait être le hasard, mais connaissant un peu les rapports entre Callidora et son époux... et puis, Callidora et le hasard... ça faisait deux. Elle aurait bien était capable de le faire exprès, oui, pour voler la vedette de Charis, pour s'imposer dans la fratrie, comme elle avait toujours eu l'habitude de le faire, consciemment ou pas... Enfin, ça ne la concernait plus... Normalement. Sauf que quoi qu'elle puisse dire ou faire, Cedrella aimerait toujours ses soeurs, elle avait trop partagé avec elles pour effacer cette pensée d'un claquement de doigts. Elles ne méritaient pas qu'elle s'attarde sur elles... mais c'était plus facile à dire qu'à faire, forcément, elles feraient toujours partie de sa vie, d'une manière ou d'une autre.

-Oui, et elle est magnifique,
répondit-elle, ravie de changer de sujet. Bon, en vérité, Cedrella n'avait pas eu le budget d'avoir la robe de ses rêves, mais elle lui plaisait malgré tout... même si l'intervention de Caspar avait quelque peu ruiné ses essayages. Maintenant, il fallait espérer qu'elle ne moisirait pas dans un placard pendant des années. C'est à peu près la seule chose sur laquelle j'ai réussi à m'avancer.





code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 134
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Message#Sujet: Re: Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres | Cedrella & Dorea   Dim 18 Nov - 19:43

Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Dorea ne savait pas comment allait se terminer cette histoire de mariage. Peut-être qu’il n’y aurait jamais de mariage, vu comme les choses se présentaient. Elle espérait que les choses n’en arrivent pas là, mais avec ce que Cedrella lui disait… ses sœurs étaient déterminés à ce que cette union n’est jamais lieu. Et Dorea avait pertinemment que ses sœurs étaient capables d’avoir ce qu’elles voulaient. Les Black étaient sévèrement têtus et au contraire de Cedrella, elles étaient très bien entourées, et par de nombreuses personnes qui partageaient leur avis. C’était triste de voir une fratrie se déchirer ainsi… Une famille était censée rester soudée. Dorea l’avait vu parmi les siens, quand Marius a été renié, ça n’avait pas été simple. Et si personne ne s’était acharné, se convaincre qu’il était mort et ne plus avoir le droit d’en parler ce n’était pas ce qu’il y avait de plus simple. D’ailleurs, Dorea n’avait pu s’y résoudre. Que ce soit Pollux, Cassiopeia ou Marius, ils étaient tous les trois de son sang, et elle ne souhaitait perdre aucun d’eux. Elle avait fait le choix de ne pas renier son frère, et elle ne le regrettait pas. Comment le pourrait-elle ? Marius était un cracmol et c’était des plus dégradants, une partie d’elle aurait voulu pouvoir le renier, mais l’autre était bien trop attachée à lui comme au reste de la famille. Elle savait que Cassiopeia et Pollux avaient fait le deuil de leur frère, mais il lui était impossible d’en faire de même malgré tout. Etait-ce un signe de faiblesse ? Très probablement, il fallait bien qu’elle en ait, après tout. C’était le cas de tout être vivant.

Quoiqu’il en soit, elle devait faire en sorte de remonter un peu le moral de Cedrella. Elle comprenait qu’il ne soit pas au beau fixe, entre ses sœurs et l’hospitalisation de Septimus. La vie s’acharnait sur eux, c’était indéniable, mais elle ne devait pas baisser les bras pour autant, après tout, il y avait encore des gens pour elle. Elle savait que Cassiopeia n’était pas aussi fermée que leurs cousines non plus, et elle lui en était reconnaissante pour Cedrella. En même temps, elle avait déjà perdu un frère, il lui était sans doute dur de perdre aussi une cousine, mais la vie était dure et cruelle chez les Black, et ce, depuis les premiers membres de la famille. Il fallait préserver la pureté du sang, ce que Cedrella ne faisait pas en ayant choisi Septimus, mais bon… inutile de revenir là-dessus, tant pis c’était comme ça. Elle préférait parler de choses plus gaies, comme la robe de mariée ! C’était une des choses que Dorea préférait dans les mariages, et elle regrettait un peu de ne pas avoir été avec elle lorsqu’elle l’avait choisie. Mais peu importe, elle se rattraperait pour autre chose.

-Oui, et elle est magnifique. C'est à peu près la seule chose sur laquelle j'ai réussi à m'avancer.

Oui évidemment, Septimus avait très peu de moyens et Cedrella n’avait bien sûr aucune dot à apporter. Mais les yeux de Dorea pétillèrent de curiosité, elle avait très envie de la voir cette robe. Parce que la mariée c’était le plus important dans un mariage, et elle voulait que sa cousine soit parfaite, sinon ça n’avait pas de sens. Oui, elle avait un sens des priorités à elle, mais elle s’en fichait.

« Eh bien, j’ai hâte de la voir cette robe. Montre-moi ça ! »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 487
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres | Cedrella & Dorea   Lun 19 Nov - 18:07


Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres
C

edrella était heureuse que Dorea ait choisi de changer ainsi de sujet. Elle pouvait compter sur elle pour alléger l'atmosphère. A force d'avoir le nez dedans, de ne pas savoir penser mariage sans penser problèmes, elle avait un peu eu tendance à en oublier la féerie, et ce qui faisait que, en premier lieu, elle tenait tant à cet événement. Loins de toutes ces considérations, penser mariage, elle voulait que ce soit en effet penser belle robe, sourire sur les visages, et un "oui" prononcé haut et fort à la face du monde quand on lui demanderait de faire de Septimus Weasley son époux légitime. C'est sûr, c'était frustrant d'avoir tant d'incertitudes, blessant de ne plus compter pour rien pour de si nombreux et proches membres de sa famille, mais ce n'était pas pour autant qu'il ne fallait pas se réjouir de ce qui finirait bel et bien par arriver. Et en l'occurrence, ce qu'elle voulait voir arriver, c'était une cérémonie où elle ne serait entourée que de personnes bienveillantes et qui sauraient se réjouir honnêtement de son bonheur, sans mauvaise pensée ni désir enfoui de lui faire payer son affection pour l'homme qu'elle considérait comme son âme soeur.

-Attends ici,
dit-elle alors avec un sourire, retrouvant doucement l'enthousiasme premier qu'elle avait ressenti au moment de commencer les préparatifs de la cérémonie, quand on ne s'appliquait pas tant encore à leur mettre des bâtons dans les roues.

Quitte à lui montrer sa robe, autant faire les choses bien, elle pourrait très bien la lui montrer autrement que portée, mais ce ne serait pas pareil. Et comme dit, elle ne savait pas quand elle aurait effectivement l'opportunité de la reporter, alors en saisir une opportunité au vol lui semblait bien loin d'être une mauvaise chose. Aussi s'eclipsa-t-elle dans sa chambre le temps seulement d'enfiler sa tenue de princesse. Elle se mira quelques secondes avant de rejoindre Dorea. Robe de seconde main ou pas, cela ne changeait rien au fait qu'elle se trouvait belle. Et elle espérait que son amie la trouverait belle aussi... bon, peut-être qu'elle n'oserait rien dire dans tous les cas, mais elle avait envie de susciter un enthousiasme sincère chez Dorea. L'air de rien, elle avait bien besoin de ça. De tous les bons moments qui pouvaient succéder aux noces, en oubliant autant que possible les mauvais.

-Alors, qu'est-ce que tu en penses ?
dit-elle en tournant sur elle-même, pour laisser à son interlocutrice l'occasion de l'observer sous toutes les coutures.




code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 134
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Message#Sujet: Re: Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres | Cedrella & Dorea   Mer 5 Déc - 9:13

Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
C’était tout de même triste que Cedrella et Septimus aient à surmonter tant de soucis et d’obstacles pour pouvoir se marier. Parce qu’hormis la fête du grand jour, le meilleur moment dans un mariage, c’était les préparatifs. Dorea ne pouvait que comparer les faits avec son propre mariage. Elle avait d’ailleurs eu le mariage de ses rêves, son père avait cédé à tous ses caprices pour qu’elle puisse être pleinement satisfaite, et elle l’avait été, c’est le moins qu’on puisse dire. Il faut dire aussi,que Cedrella n’avait pas choisi le meilleur fiancé, mais bon, c’était son choix. Elle comprenait les réactions de Callidora et Charis, même si elle n’approuvait pas toutes leurs méthodes. Néanmoins, elle comprenait qu’elles veulent le meilleur pour leur sœur, et qu’elles prennent cela comme une trahison à leur famille et leur sang. Même si Dorea n’avait rien contre Septimus, ce n’était très clairement pas le meilleur choix possible. Mais quand les sentiments étaient en jeu, il était plus difficile de s’opposer à une union, aussi… impure soit elle. Bon, elle reconnaissait que Septimus Weasley n’était pas non plus le pire choix du monde. Loin de là, mais elle n’avait pas tapé fort, c’était le moins qu’on puisse dire. Avec tout le mal qu’ils se donnaient, ce serait tout de même dommage qu’ils ne puissent pas se marier.

-Attends ici

Dorea sourit, pressé de découvrir la robe de mariée de sa cousine. La robe de la mariée, c’était tout de même un des points les plus importants du mariage, si ce n’est le plus important. Du moins, c’était comme ça qu’elle voyait les choses. Elle misait souvent les choses sur l’apparence, et ne s’en cachait pas, après tout, elle ne voyait pas où était le mal en agissant ainsi. Elle avait tout de même envie que sa cousine soit resplendissante pour son mariage, et non pas une mariée de second ordre, que l’on regarde à peine. Alors elle était vraiment impatiente de la voir dans sa robe de mariée, et elle espérait que Septimus n’en avait rien vu, même s’ils ne se mariaient pas dans les règles et qu’ils vivaient déjà ensemble, le futur marié ne devait pas voir la robe avant le mariage. Ils avaient déjà assez de galères comme ça pour ne pas leur attirer de la malchance en plus du reste.

-Alors, qu'est-ce que tu en penses ?

Dorea observa Cedrella. Son premier ressenti fut la déception. Elle était un peu déçue, elle s’imaginait à quelque chose de plus travaillé, de plus volumineux, plus clinquant… mais il est vrai qu’ils n’avaient pas de moyens. Il n’empêchait pas que Cedrella était très belle dans cette robe, même la robe en elle-même n’était pas laide. C’était une jolie robe, un peu trop simple aux yeux de Dorea. Elle aurait plus donné cette robe aux demoiselles d’honneur si ça avait été elle. Elle se leva pour la regarder un peu mieux. Il était néanmoins certain, que Cedrella était très belle dans cette robe.

« Je pense que tu feras une très belle mariée. Ce n’est pas le genre de robe que j’aurai choisie, mais elle te va bien, et je suppose que si elle te plaît, c’est le principal. Septimus va être sous le charme, j’espère qu’il ne l’a pas vue. Mais, il faudra tout de même faire quelques retouches ma chérie. Ajouter deux, trois bricoles afin de vous rendre, elle et toi, encore plus belles. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 487
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres | Cedrella & Dorea   Mer 5 Déc - 18:44


Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres
L

e sourire de Cedrella s'estompa à mesure que Dorea commentait sa tenue. Ce n'étaient que des compliments, bien sûr, mais Cedrella devinait qu'elle aurait fait exactement les mêmes commentaires à une amie qu'elle ne voudrait pas blesser... sans être pour autant convaincue par ses essayages. Ou bien elle se faisait des idées ? Dans tous les cas, sans se sentir vexée, Cedrella se sentit tout à coup ridicule. Quelle idée elle avait eu de montrer sa robe à Dorea. Cedrella se souvenait encore très précisément de la beauté, du détail, du raffinement de la tenue dans laquelle sa cousine s'était avancée devant l'autel pour dire oui à Charlus... rien à voir avec ce qu'elle portait. Sa robe pouvait bien sembler élégante si on n'y regardait pas de trop près, mais elle n'avait rien d'une tenue sur-mesure... et là, elle ne pouvait pas prétendre ne pas en avoir conscience. Son coeur se serra un peu, elle se sentait honteuse, aussi bien envers Dorea, qu'on avait habituée à bien mieux (même si au fond, ça n'avait pas vraiment d'importance pour elle, c'était son mariage à elle), qu'envers Septimus, qui faisait des pieds et des mains pour lui offrir le meilleur... dans la mesure de son budget malheureusement bien plus restreint que celui des Black.

Elle n'avait de cesse de le rassurer, de vouloir lui faire comprendre que toute la fortune du monde n'avait que peu de valeur à ses yeux si elle ne pouvait l'avoir à ses côtés... et c'était vrai... Mais c'était vrai aussi - et elle se sentait ingrate de le penser - que le luxe qu'elle pouvait savourer autrefois lui manquait. Et toutes les fois où elle avait pu imaginer son mariage, ce n'était certainement pas dans ce genre de tenue, ni soumise à mille contraintes aussi bien financières que familiales... Pas de robe de princesse, pas de père pour la conduire à l'autel, pas de Charis et de Callidora au premier rang... La robe qu'elle aurait dû porter pour son mariage avec Caspar valait cent fois celle qu'elle portait...

-Je... je vais me changer
, répondit-elle, un peu destabilisée.

Cedrella disparut sans un mot de plus pour retrouver une tenue un peu décente... au moins avait-elle conservé toutes ses tenues... qui détonnaient bien souvent avec les milieux où elle évoluait à présent, mais qu'importe. Seule avec elle-même, elle prit plusieurs grandes inspirations pour évacuer se sentiment d'humiliation qu'elle s'était surprise à ressentir. Quand elle retrouva Dorea, ce fut avec un sourire retrouvé, bien qu'un peu forcé, aux lèvres.

-Assez parlé de moi, je suis certaine que tu as des centaines de choses à me raconter.




code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 134
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Message#Sujet: Re: Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres | Cedrella & Dorea   Jeu 20 Déc - 21:58

Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Dorea vit bien à la mine de Cedrella que ses propos la blessaient. Pourtant, ce n’était pas le but, pas du tout, et la jeune femme se sentait coupable. Elle n’avait absolument pas cherché à lui causer de la peine, ses sœurs s’en chargeaient bien assez bien. Dorea ne voulait pas critiquer, ou paraître fine bouche. Elle avait simplement voulu être honnête, mais avec subtilité. Cela ne changeait rien au fait qu’elle trouvait vraiment Cedrella très belle dans sa robe. Elle ne doutait pas que le couple faisait ce qu’il pouvait avec le salaire de Septimus qui ne volait pas haut. Elle ignorait comment se rattraper, elle avait l’impression de passer pour une méchante, et elle détestait cela dans cette situation. Elle voulait être un soutien pour sa cousine, et pas l’enfoncer encore plus. Mais on pouvait dire qu’elle n’avait pas réussi son coup. Il fallait pourtant qu’elle trouve comme se rattraper. Elle ne voulait pas que Cedrella pense qu’elle n’appréciait pas sa robe. Surtout que le plus important, c’était qu’elle lui plaise à elle. Et à Septimus, mais lui n’aurait le droit de donner son avis que le jour du mariage. Pas avant. Et elle espérait bien que cela allait être respecté, au moins ça… Mais bon, encore fallait-il qu’ils réussissent à se marier.

Dorea réfléchissait à ce qu’elle pourrait dire pour changer un peu l’ambiance qui était retombée. Elle n’était pourtant pas maladroite en général, mais il est vrai que Cedrella était déjà soumise à de nombreuses pressions. Alors la moindre petite contrariété pouvait tout faire basculer. Dorea aurait peut-être seulement dû se contenter de dire qu’elle était splendide. Quoique… peut-être que Cedrella ne l’aurait pas crue. Le problème venait peut-être d’elle… Enfin bon, ce n’était pas le moment de faire de la psychologie de comptoir. Quel dommage que son mariage ne puisse pas se passe dans la joie, comme la plupart des mariages. Enfin, pour ce qui était des préparatifs, elle aurait peut-être un magnifique mariage quand même. Elle lui souhaitait en tout cas. Vraiment.

-Je... je vais me changer

Dorea soupira et retourna s’assoir. Elle se sentait tellement sotte… Elle ne savait pas comment serait la suite de leur entrevue, mais elle espérait que la bonne humeur reviendrait bien vite. Parce qu’elle ne voulait pas que les choses restent ainsi. Et qu’il y ait un froid entre elles, même léger. Leur famille était bien assez disloquée comme ça. Inutile d’en rajouter. Elle attendit que sa cousine revienne vers elle et elle lui prit doucement sa main dans la sienne. Elle voulait clôturer cette histoire.

« Ma chérie, je suis vraiment navrée si je t’ai blessée. Ta robe est vraiment très belle, et le principal, c’est qu’elle te plaise à toi. Je sais bien que vous faîtes comme vous le pouvez avec Septimus, et vus vous débrouillez du mieux que vous le pouvez. Mais si ta robe ne te convient pas, et seulement dans ce cas-là, je m’engage à t’offrir la robe de tes rêves comme cadeau de mariage. Mais cela ne doit venir que de toi. »

Elle lui offrit un sourire et un clin d’œil, afin de détendre un peu les choses. Il était temps d’aborder des choses un peu plus légères selon son avis. Parce que depuis le début, le bilan était plutôt mitigé. Enfin, quoiqu’il en soit, Dorea était bien décidé à inverser les choses et à donner un peu de bonne humeur à sa cousine.

-Assez parlé de moi, je suis certaine que tu as des centaines de choses à me raconter.

Cedrella semblait désireuse de changer un peu de sujet également. Dorea avait-elle vraiment des choses à dire ? Oui, sans nul doute. Mais si le sujet principal des Potter était la garde des jumeaux, ce n’était pas vraiment la chose la plus gaie du monde, mais Dorea n’avait pas tellement d’autres nouvelles importantes à lui annoncer.

« Oh, eh bien mise à part que nous sommes engagés dans un véritable procès pour obtenir la garde des jumeaux pas vraiment. Ces petits sont vraiment durs, et on a bien compris qu’ils n’avaient pas envie de vivre avec nous, mais Charlus reste déterminé à réunir sa famille, ce que je comprends tout à fait. Dans tous les cas, Happlestrang et son fiancé sorti de nulle part n’ont pas vraiment de chances face à nous. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 487
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres | Cedrella & Dorea   Ven 21 Déc - 23:18


Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres
C

edrella s’en voulait d’avoir montré à son interlocutrice qu’elle avait été vexée, elle était plus douée que cela en général quand il était question de dissimuler ses émotions. Mais il est vrai que dernièrement, elle était à cran, et alors qu’on touchait à un sujet ce qu’il y a de plus sensible… Et autour duquel sa vie avait un peu trop tendance à tourner dernièrement, il lui était difficile de faire comme si de rien n’était, comme si cette situation ne la touchait pas réellement. Contrairement à ce qu’elle prétendait, et contrairement à ce que de nombreuses personnes avaient bien pu croire, le cœur de la jeune femme n’était pas de glace, et dans cette situation, elle ne réussissait pas à rester de marbre.

Elle appréciait que Dorea s’excuse en réalisant qu’elle l’avait blessée, mais en vérité, ses propos n’arrangeaient absolument rien. Du moment que ça te plaît, à ses yeux, c’était déjà une marque de désapprobation, et elle aurait largement préféré un enthousiasme franc et massif en guise de réaction… De toute évidence, elle pouvait toujours espérer, ça n’arriverait pas. Pour ce qui était de lui offrir une robe, l’attention était adorable, mais Cedrella n’avait pas l’intention d’accepter, c’était beaucoup trop… et puis… une fois de plus, c’était la preuve que cette robe n’allait pas du tout. Au final, Cedrela préféra ne rien répondre. Il ne servait à rien de s’énerver, après tout. Même si on parlait du plus beau jour de sa vie, ça restait une robe, rien d’autre qu’une robe. Pas la peine d’en faire tout un plat, somme toute. Elle préférait largement passer à un autre sujet, tant qu’à faire. Elle estimait même que ça valait mieux.

Et forcément, au moment de lui parler d’elle, elle évoqua le combat qui se livrait pour la garde des jumeaux. Forcément, c’était ce qui devait accaparer tout le temps et tout l’attention du couple Potter dernièrement. Et honnêtement, Cedrella espérait de tout cœur qu’ils obtiendraient gain de cause. Dans le combat qui confrontait Caelan à Dorea, son camp était vite choisi. Cedrella n’avait jamais pu encadrer Caelan… et ça n’avait rien à voir avec le fait qu’elle était sortie avec Septimus, non, bien sûr que non…

-Vous êtes gagnants d’office, je ne me fais aucun souci pour vous. J’espère seulement que ce ne sera pas trop long. Ces procédures juridiques peuvent prendre un temps monstrueux, parfois…
, observa-t-elle, même si elle ne parlait pas réellement en connaissance de cause. Et les petits vont finir par vous adorer… ils ont juste besoin d’un temps d’adaptation, sans doute. Qu’est-ce que tu penses d’eux, toi ?




code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 134
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Message#Sujet: Re: Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres | Cedrella & Dorea   Jeu 3 Jan - 14:14

Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Malgré ce léger incident, Dorea n’avait pas envie de gâcher son amitié avec sa cousine, Dorea attachait beaucoup d’importance à sa famille, et elle était déjà assez éclatée pour en rajouter, pour des choses pas très importantes de surcroît. Et elle espérait que Cedrella ne lui tiendrait pas rigueur pour cette petite maladresse de sa part, en aucun cas elle n’avait voulu la blesser. Pas du tout, mais de toute évidence, débattre sur le sujet pendant des heures et des heures n’était pas nécessaire, autant passer outre et parler d’autre chose. Du moment que Cedrella ne lui en voulait pas, cela lui allait très bien. Elle aurait bien aimé lui redonner un peu le sourire, pas l’enfoncer encore plus ceci dit, mais bon, elle allait tenter de se rattraper, sans aucun doute.

La conversation dévia donc sur les jumeaux Potter. Encore et toujours, Dorea devait bien reconnaître qu’elle avait hâte que le procès soit clos et qu’ils aient enfin la garde des deux petits. Même si pour le moment, ce n’était clairement pas l’amour fou entre eux, cela ne changeait rien au fait que Charlus et elles allaient les adopter. Ce n’était pas à eux de juger, ils étaient encore jeunes pour savoir ce dont ils avaient vraiment besoin et Caelan leur avait probablement monté la tête. Elle comprenait qu’ils ne soient pas ravis, étant donné qu’ils se connaissaient encore mal et qu’ils s’étaient habitués à Happlestang, mais cela changerait quand ils vivraient ensemble tous les quatre, ils comprendraient dans quelques années qu’ils étaient la meilleure chose pour eux. Après tout, ce n’était pas comme s’ils manqueraient de quoique ce soit en vivant avec Charlus et elle.

Dorea était confiante, en fait, ils l’étaient tous. Il n’y avait absolument aucune raison pour qu’on leur refuse la garde. Ils avaient tout pour accueillir les deux orphelins, malgré les efforts de Caelan, cette dernière allait repartir bredouille, et Dorea n’allait pas la plaindre, bien loin de là. Elle aurait dû abandonner dès le départ, ne pas vouloir de procès. Si c’est la guerre qu’elle voulait, et bien la Potter était tout à fait prête à lui donner. Les Black ne se battaient pas souvent à la loyale, mais ils gagnaient toujours, elle devrait le savoir pourtant.

-Vous êtes gagnants d’office, je ne me fais aucun souci pour vous. J’espère seulement que ce ne sera pas trop long. Ces procédures juridiques peuvent prendre un temps monstrueux, parfois… Et les petits vont finir par vous adorer… ils ont juste besoin d’un temps d’adaptation, sans doute. Qu’est-ce que tu penses d’eux, toi ?

Ça, c’était une certitude que le procès n’allait pas être réglé en un jour, surtout qu’elle savait Happlestrang déterminée… tant qu’elle pouvait embêter son monde celle-là… M’enfin. Ce que Dorea pensait des enfants était mitigé, certes, elle se savait qu’ils avaient fait en sorte de se montrer détestables pour ne pas être adoptés, mais était-ce leur vraie personnalité ? Probablement pas.

« Caelan est déterminée, elle s’est même trouvée un fiancé, chose exceptionnelle que quelqu’un veuille d’elle, je ne serai pas étonnée d’apprendre qu’il s’agit d’un mariage blanc. Et puis Charlus a l’habitude de voir les affaires se succéder au Magenmagot, même si elles sont toutes différentes, il n’est pas rare d’en voir traîner en longueur… Je ne sais pas vraiment quoi penser d’eux pour tout te dire. Ils se sont montrer détestables, vraiment. Mais je pense aussi qu’ils savent être tout à fait agréables et sympathiques. Mais ils n’ont clairement pas envie de se montrer ainsi avec nous pour le moment. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 487
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres | Cedrella & Dorea   Jeu 3 Jan - 18:24


Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres
Q

u'Happlestrang soit déterminée ou non, cela ne changeait pas grand-chose aux yeux de Cedrella. Il était impossible qu'on lui confie à elle la garde de ces gosses avec lesquels la jeune femme n'avait aucun lien de sang, même si elle se trouvait un fiancé de derrière les fagots supposé lui donner davantage de légitimité. Cedrella se contenta d'esquisser un léger sourire quand Dorea affirma qu'eil était improbable que l'on veuille d'elle. Dès que quelqu'un trouvait une occasion de dire du mal de Caelan, Cedrella l'écoutait avec plaisir... sans être très objective, bien évidemment, car elle savait qu'un homme avait bien voulu d'elle par le passé... et que cet homme, c'était Septimus.

Inutile de revenir sur cette histoire ancienne, quoi qu'il en soit. La seule chose qui comptait, c'était que les enfants Potter soit entre de bonnes mains. Et si Happlestrang pouvait en souffrir dans la foulée, alors elle considérait qu'elle y aurait tout gagné. Même si en l'occurrence, ce n'étaient ni ses affaires, ni son combat. Elle avait suffisamment à gérer de son propre côté, d'ailleurs, pour ne pas trop se mêler de toutes ces histoires. Mais il lui semblait dans tousl les cas logique et normal de soutenir les Potter dans leur décision. D'autant plus que les Potter n'avaient jamais oublié de la soutenir, elle, quand quasiment tous les autres lui avaient tourné le dos sans l'ombre d'un scrupule (de ce qu'elle savait, en tout cas).

-Quand ils verront quels parents Charlus et toi seraient pour eux, ils cesseront de faire grise mine. Enfin... il faut espérer qu'ils ne tiennent pas trop de leur mère, tout de même. Je ne l'ai pas très bien connue, mais elle n'était pas forcément la personne la plus fréquentable que j'ai jamais rencontrée.

Ceci dit, elle ne voulait tout de même pas s'inquiéter, parce que ces enfants étaient après tout encore jeunes, et donc leurs esprits étaient malléables, il était tout à fait possible de changer la mauvaise graine en bon élément. Charlus et Dorea étaient irréprochables, et ils feraient des parents en or, de cela, elle ne voulait surtout pas que le couple puisse douter.

-Ils seront bien mieux à vos côtés, ça ça ne fait aucun doute.

Et bien mieux qu'aux côtés de Caelan, la question ne se posait même pas. Quelle plaie de devoir saisir la justice et s'engager dans des démarches à rallonge pour une conclusion ajussi évidente que celle-ci.





code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 134
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Message#Sujet: Re: Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres | Cedrella & Dorea   Jeu 10 Jan - 19:12

Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Dorea ignorait si Caelan était folle, ou bien si elle était simplement masochiste, mais elle devrait savoir qu’elle courrait à sa perte avec ce procès, il n’y avait juste aucune raison pour que les juges la préfèrent à eux pour s’occuper des enfants. De tous les points de vue. Elle n’avait aucune chance, vraiment aucune. Que ce soit par les points solides et les conditions que les Potter pouvaient avancer, au fait qu’elle soit une née Black et donc qu’on éviterait sans doute de la contrarier, ou que les membres du Magenmagot qui assisteront à ce procès seraient des collègues de Charlus, et elle savait son mari très apprécié. Donc vraiment, Caelan était vraiment stupide de ne pas abandonner avec le peu de dignité qu’elle avait.

Mais bon, dans tous les cas, ça n’allait pas être Dorea qui allait la plaindre. Elles se détestaient depuis Poudlard, et les choses ne s’étaient pas arrangées maintenant qu’elles étaient adultes. Et avec cette histoire d’adoption et de garde, elles s’envenimaient d’autant plus. Dorea ne pouvait pas imaginer faire la paix avec l’ancienne Auror, elle ne la supportait pas, et elle lui donnait vraiment envie de l’écraser, qu’importe le moyen. Dès qu’elle la voyait, elle avait envie de la rabaisser, de lui faire prendre conscience d’à quel point elle était médiocre et devrait raser les murs tant son existence était ridicule… Mais elle ne semblait pas du tout le comprendre.

-Quand ils verront quels parents Charlus et toi seraient pour eux, ils cesseront de faire grise mine. Enfin... il faut espérer qu'ils ne tiennent pas trop de leur mère, tout de même. Je ne l'ai pas très bien connue, mais elle n'était pas forcément la personne la plus fréquentable que j'ai jamais rencontrée. Ils seront bien mieux à vos côtés, ça ça ne fait aucun doute.

Dorea hocha la tête, elle n’avait pas du tout connu Purdey Potter, ni Angus d’ailleurs, et elle ne savait pas vraiment qui ils étaient. Même si Charlus lui avait déjà parlé de son frère, cela n’aidait pas Dorea à vraiment visualiser le personnage. Mais bon, pour ce qui était du « peu fréquentable » les enfants Potter en montraient déjà des signes, malheureusement.

« Je n’ai jamais rencontré Purdey ou même Angus. Ce dernier était déjà plus ou moins en froid avec Charlus quand nous nous sommes mariés, et il a refusé de venir au mariage, tout ça parce qu’il épousait une Black. J’ai bien peur que Cenlyn tienne de sa mère… mais bon, nous ferons en sorte de corriger tout cela. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 487
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres | Cedrella & Dorea   Jeu 10 Jan - 20:50


Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres
C

edrella n'était pas surprise d'entendre que Dorea n'avait jamais eu l'occasion de rencontrer Purdey et Angus Potter. Ce pouvait sembler singulier, étant donné qu'Angus avait été techniquement son beau-frère, qu'ils avaient un nom en commun et qu'ils cherchaient à tout prix à présent à adopter. Mais si quelqu'un était bien placée pour savoir combien certains bagages familiaux peuvent être compliqués à porter et à quel point il est complexe de vivre une vie de famille simple et épanoue, c'était bien Cedrella.

Elle se demandait si, au cas où Septimus et elle auraient des enfants et disparaîtraient dans va savoir quelles circonstances exactement (beaucoup de si dans cette phrase, nous sommes d'accord), ses soeurs finiraient par éprouver des remords et finiraient par réagir comme le faisait Charlus vis-à-vis des enfants d'Angus. Une part d'elle avait envie de le croire. Forcément, il était difficile d'accepter que l'on puisse aimer sincèrement des personnes qui ont cessé de vous estimer il y a bien longtemps.

En tout cas, Dorea était confiante, c'est ce qui importait... en même temps, la confiance n'était clairement jamais ce qui avait manqué à Dorea. Cedrella avait le sentiment que rien ne pouvait ébranler ou perturber la confiance de Dorea. Bien sûr, elle se doutait qu'elle devait parfois, comme tout un chacun, se retrouver confronté à des situations qui dépassaient son entendement et entamaient sa patience, mais elle était plus forte que ça... Et Cedrella lui enviait cette force. elle en avait, pourtant, mais elle aurait aimé pouvoir aborder les changements dans son existence avec autant de certitude et de sérénité. Elle détestait ce qu'elle se découvrait de sensibilité depuis qu'elle était avec Septimus. Et d'un autre côté, elle savait très bien que ça avait toujours été là, elle avait juste feint de l'ignorer.

-Je suis convaincue que vous y parviendrez
, répondit Cedrella, encourageante, même si elle se doutait que son amie avait la situation bien en main et aucun beoin réel de bénéficier de ses encouragements. Ceci dit, elle considérait que ce genre d'encouragements faisaient du bien à n'importe qui. Elle, en tout cas, savait qu'elle n'oubliait jamais de les apprécier. Tu dois en avoir assez, pas vrai ? J'imagine que tout le monde ne fait que vous parler des jumeaux, en ce moment.





code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 134
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Message#Sujet: Re: Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres | Cedrella & Dorea   Ven 18 Jan - 12:21

Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Dorea ne ressentait pas vraiment de déception, ou de manque, de ne pas avoir connu Purdey et Angus Potter. De ce qu’elle savait, ils étaient des traîtres à leur sang. Se battant pour un monde plus juste, le droit des moldus et tout un tas d’autres bêtises. Bêtises qu’heureusement, Charlus n’avait jamais eu en tête, auquel cas, il n’aurait jamais épousé Dorea, son père aurait refusé. Et il aurait eu raison. Mais Charlus était parfait. Fort heureusement. Du coup, elle n’était pas vraiment triste de ne pas les avoir connus, ils ne se seraient pas entendus.

Et quand elle voyait Rhian et Cenlyn, elle avait un peu peur qu’ils aient hérité du caractère rebelle de leurs parents. Mais comme le disait Caelan, ils étaient encore jeunes, il était toujours possible de les modeler, et de leur faire changer d’attitude. Ce que Dorea ne manquerait pas de faire, lorsqu’ils seraient leurs enfants légalement, parce qu’il allait falloir les élever en bonne et due forme.

Elle espérait que cela se ferait tout de même assez vite, Dorea était déjà un peu lassée de toute cette histoire. C’était normal que cela soit un peu phénomène, mais tout de même. Elle ne voulait pas que sa vie tourne autour de tout cela. Ce serait bien triste. Dorea aimait que les choses tournent autour de sa personne, c’est vrai, mais pour les bonnes raisons. Là c’était surtout sur les jumeaux qu’on la questionnait. Et elle commençait à en avoir marre des jumeaux, ils n’étaient même pas mignons, ou gentils, ou adorables… ils s’étaient montrés exécrables, et elle ne voulait pas calquer sa vie sur tout cela. Même si bien sûr, elle n’aurait jamais dans l’idée d’abandonner le procès et de laisser la garde à Caelan, cela n’arrivera jamais.

-Je suis convaincue que vous y parviendrez

Oui, tout le monde l’était, parce qu’il n’y avait absolument aucune chance pour qu’ils n’obtiennent pas gain de cause. Ils avaient tout pour réussir et gagner le procès. C’était juste une question de temps, et faire preuve de patience, ce qui faisait parfois défaut à Dorea.

-Tu dois en avoir assez, pas vrai ? J'imagine que tout le monde ne fait que vous parler des jumeaux, en ce moment.

Ce n’était pas faux, elle n’allait pas le nier. Mais bon, elle comprenait que cela intéresse ses proches, et au final, c’était plutôt une bonne chose, et une nouvelle satisfaisante. Ils se souciaient d’elle et de sa vie, c’était la moindre des choses, mais c’était toujours un constat satisfaisait à faire.

« Un peu, j’ai l’impression que ma vie se résume à cela. Mais bon, je comprends que ça intéresse, c’est un évènement important. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 487
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres | Cedrella & Dorea   Ven 18 Jan - 17:46


Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres
C

edrella se doutait que le "un peu" que Dorea lui adressa en réponse était un doux euphémisme, et la jeune femme s'en voudrait presque de s'être ajoutée à la masse des individus qui l'avaient harcelée de question au sujet des jumeaux Potter. En même temps, elle ne pouvait pas prétendre que ce sujet n'avait pas d'importance et l'occulter. Puisqu'il était question de ce qui accaparait une bonne partie de la vie de son amie, dernièrement, il semblait assez naturel que le sujet vienne sur le tapis, comme l'on parlerait forcément du futur mariage de Cedrella ou de la grossesse quasi-simultanée de Charis et de Callidora.

En tout cas, la jeune femme se promit de ne plus en demander davantage... et il n'y avait sûrement pas grand-chose à en dire dans tous les cas. Parce que tout était dit : le couple allait adopter les jumeaux, c'était une certitude, il fallait simplement espérer que les procédures judiciaires ne seraient pas trop longues et que cela viendrait vite. Les jumeaux n'étaient pas faciles et tenaient un peu trop de leurs parents, mais leur comportement pouvait être corrigé. Voilà, on avait fait le tour. Effectivement, il n'était pas nécessaire d'en rajouter encore. C'était un événement important, oui, mais la vie de Dorea ne s'arrêtait tout de même pas à cela. Et encore heureux, effectivement, parce que la jeune femme se rendait bien compte du fait que c'était avant tout la décision de Charluis, et que Dorea approuvait sur le principe, et c'est tout.

-C'est sûr, ce n'est pas rien, mais je suis convaincue que tu as des centaines de choses à me dire qui n'ont rien à voir de près ou de loin avec ces gamins à problèmes, pas vrai ?


Cedrella ne serait pas contre un sujet de conversation un peu simple et léger, pour tout dire. Parce que entre ses difficultés à elle à organiser son mariage parce que les membres de sa famille lui mettaient des bâtons dans les roues et ses histoires d'adoption à elle... Eh bien... ce n'était pas forcément quelque chose de très heureux. Et justement, puisqu'elles subissaient beaucoup de contraintes et de pression, elles ne pouvaient qu'avoir d'autant plus envie de passer outre et de juste... se détendre. Ce n'était pas ce qui allait occulter leurs préoccupations, mais ça aurait le mérite de les divertir, tout du moins.




code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres | Cedrella & Dorea   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les liens du sang s'entretiennent autant que les autres | Cedrella & Dorea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (F) Katie McGrath ? les liens du sang sont parfois les plus forts [LIBRE]
» [TERMINE] Le temps n'efface pas les liens du sang
» Les liens du sang
» Les liens du sang ne sont que des illusions, mais ceux du coeur sont issus d'une véritable passion
» Punish them [FERME]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement de Septimus Weasley
-