AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Charlus Potter
▌ Messages : 110
Humeur :
Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Dorea Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, crin de licorne, 22.22cm
Camp: Bien
Avatar: Ian Somerhalder

Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan)   Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Icon_minitimeLun 13 Aoû - 10:25

Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt.
Charlus était décidé et il n’avait aucune envie d’en démordre. Quoi qu’il arrive, il tenait à adopter son neveu et sa nièce, parce qu’ils étaient de son sang. Alors, oui, forcément, le jeune homme n’avait pas du tout été à la hauteur concernant son frère et justement c’était une façon pour lui de se rattraper. Il s’en voulait tellement de ne pas avoir gardé contact avec Angus, juste pour une divergeant d’opinion. Est-ce qu’il jugeait bon de changer d’opinion cependant ? Non, il continuait de croire qu’il avait raison mais en même temps il se disait qu’il aurait dû mettre de l’eau dans son vin plus tôt, avant que ce dernier ne disparaisse pour toujours. Et maintenant que son épouse était dans une situation difficile, il était évident qu’il devait faire quelque chose. Et donc, il était évident qu’il devait s’occuper de Cenlyn et de Rhian, il ne voyait pas les choses autrement.

Bon, évidemment, il n’était pas complètement seul dans cette histoire et Charlus avait besoin du soutien de son épouse. Il se doutait que la situation ne l’enchantait pas vraiment mais… au fond de lui, Charlus espérait qu’elle ne ferait définitivement rien contre cette décision. Après tous les efforts que lui-même faisait. De toute façon, c’était la famille et la famille, c’était sacré. Même si Charlus l’avait oublié pendant un temps, il revenait sur le droit chemin. En temps que Potter, il était quand même évident qu’il devait prendre soin de tous les Potter, même s’il ne l’avait pas fait avant. Ils n’étaient plus si nombreux que cela dans la famille… même si Charlus espérait bien pouvoir quand même agrandir enfin sa famille d’une autre manière qu’en adoptant les enfants de son frère.

Mais évidemment, ce n’était pas si simple que cela et ce n’était pas Dorea qui lui posait le plus de souci. Bien au contraire… c’était Caelan, l’amie de Purdey qui avait la garde des jumeaux, et également une ancienne camarade d’école de son épouse. Il savait qu’elles ne s’entendaient pas et pour le coup, Charlus ne pouvait pas nier qu’il n’appréciait pas cette femme non plus. Parce qu’elle ne voulait pas abandonner la garde des enfants. Pour le moment, elle n’était que leur tutrice puisque sa belle-sœur n’était pas morte (mais de ce qu’il savait, ça ne saurait tarder en réalité). Ça ne l’empêchait pas de se montrer réfractaire à l’idée de laisser la garde des jumeaux à Charlus et sa femme, alors qu’ils avaient quand même un lien du sang. Évidemment, la situation n’était pas si simple que ça, mais Charlus n’avait dans tous les cas pas l’intention d’en démordre.

Ce fut pour cette raison qu’il envoya un message à Caelan, pour l’inviter à le rejoindre au Chaudron Baveur un soir dans la semaine pour qu’ils puissent discuter posément de la situation. Les jumeaux avaient passé un peu de temps chez eux (et ce n’était pas parfait bien sûr, mais ça n’enlevait pas le fait qu’ils étaient de sa famille et de son sang), mais rien n’était fait dans tous les cas. Il voulait tenter d’apaiser la situation, trouver un moyen de convaincre Caelan. Parce qu’il devait la convaincre. Il arriva sur place légèrement en avance, attendant qu’elle arrive. Et quand il la vit arriver, il se leva pour la saluer.

« Bonjour Caelan. »
Dit-il en tentant de se montrer le plus cordiale possible.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 888
Humeur :
Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan)   Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Icon_minitimeLun 13 Aoû - 17:03


Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt.
C

aelan faisait tout son possible pour agir selon la volonté de Purdey, pour tenter de la rendre fière (même si elle ne pourrait sans doute plus l'être que depuis l'au-delà, sous peu), pour respecter ses choix et ses idéaux. Et au-delà de ce qu'elle faisait au nom de son amitié pour son amie, qu'elle considérait comme une soeur, elle agissait aussi pour le bien de Cenlyn et Rhian, à qui elle était particulièrement attachée. Elle essayait de faire au mieux, et elle avait le sentiment, constamment, qu'on l'empêchait d'aller au bout de ses choix et de ses souhaits. Quand elle agissait pour l'Ysbridion, elle avait sans cesse le sentiment de ne pas être à la hauteur, parce que la situation n'avançait pas au rythme qu'elle aurait voulu. Et quand elle essayait d'être la meilleure mère de substitution possible pour les jumeaux, une fois encore, le destin n'oubliait pas de lui mettre des bâtons dans les roues, comme pour lui rappeler qu'elle ne serait jamais à la hauteur.

Elle avait vrament voulu croire qu'elle serait capable de leur apporter le bonheur et l'équilibre dont ils avaient tant besoin. Parce qu'elle les aimait, parce qu'elle savait que Flynn était très attaché à eux aussi... comment ne pas vouloir qu'ils forment cette famille unie qui permettrait aux jumeaux de rencontrer leur équilibre et de ne pas se sentir seuls, et d'être protégés. Et voilà que les Potter, les autres Potter venaient tout gâcher. Oh, comme elle les haïssait. Elle n'avait jamais porté Dorea dans son coeur, et Charlus, elle ne le connaissait pas, mais ce n'était pas vraiment la question. Elle les détestait, c'est tout, parce qu'ils se croyaient tout permis, parce qu'ils voulaient lui retirer ses... enfants. Et au-delà de ça, même si leurs intentions étaient peut-être honnêtes, même s'ils pouvaient vouloir le bien des jumeaux, ils ne seraient pas capables de les protéger comme il se doit. Parce qu'ils ne savaient pas tout... Et par ailleurs, ils ne devaient pas tout savoir.

Ce soir-là, elle avait rendez-vous avec Charlus Potter, et elle savait pertinemment de quelle manière les choses allaient se passer. Le moins que l'on puisse dire est que cette perspective ne l'enchantait pas le moins du monde, mais elle n'avait pas le choix, si elle se dérobait à ce rendez-vous imposé, elle perdrait l'avantage. Il fallait qu'elle se batte pour la garde des enfants Potter, quitte à devoir faire face à ce type, qu'elle ne savait que détester pour le principe. Et le ton cordial qu'il employa pour la saluer n'aidait pas du tout son appréciation le concernant. S'il pensait vraiment que la situation se résoudrait à l'amiable...

-Bonjour, Charlus
, soupira-t-elle en s'installant face à lui. Allons droit au but, d'accord ? Je ne compte pas vous laisser la garde des jumeaux.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Charlus Potter
▌ Messages : 110
Humeur :
Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Dorea Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, crin de licorne, 22.22cm
Camp: Bien
Avatar: Ian Somerhalder

Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan)   Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Icon_minitimeSam 13 Oct - 15:16

Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt.
Dans l’idéal, cette conversation allait mener à un accord cordial entre les deux adultes qu’ils étaient – parce que techniquement, ils étaient deux adultes – et ça allait bien se passer. Mais bien sûr, ça serait beaucoup trop beau que ça se passe si facilement. Charlus n’avait aucune envie d’entrer en guerre contre Caelan pour la garde des jumeaux, il considérait qu’il était le mieux placé pour avoir leur garde, il n’en démordrait pas. Ce qu’il voulait, c’était que la jeune femme sous ses yeux le comprenne et qu’ils arrivent à cet accord. Et il n’y avait rien de mieux pour cela qu’une conversation parfaitement cordiale et agréable. Ce qui n’allait pas être évident. Charlus observa attentivement la jeune femme s’installer devant lui, le saluant en soupirant. Elle ne tarda pas à entrer dans le vif du sujet, en affirmant qu’elle n’avait pas l’intention de lui laisser la garde des enfants. Au moins c’était clair. Charlus aurait bien aimé que ça se passe différemment, mais ce n’était pas comme s’il pouvait y faire quoi que ce soit. Dans tous les cas, il n’avait pas l’intention de renoncer de son côté.

« Très bien. » Répondit-il, en perdant un peu de sa cordialité. Il n’avait rien en soit contre Caelan. Il savait que son épouse et la jeune femme ne s’entendaient pas, mais directement il n’avait rien contre elle. Jusqu’à présent, parce qu’il avait le sentiment qu’ils n’allaient pas s’entendre du tout. Sauf qu’elle était mal tombée. Les Potter ne baissaient pas les bras, ils ne renonçaient pas. C’était un trait de caractère qui les aidait souvent, ça pouvait aussi leur causer quelques soucis par moment. Mais en cet instant précis, Charlus avait envie de considérer que ça allait l’aider. « Je ne compte pas ne pas obtenir leur garde. » Si Caelan voulait qu’ils aillent droit au but, alors le jeune homme le faisait. Il n’avait pas l’intention de faire des ronds de jambe si elle n’en était pas réceptive. « Ce sont mes neveux, ils sont de ma famille et de mon sang Caelan. Il n’y a aucune raison que je n’obtienne pas leur garde. » Tout simplement, il n’y avait pas à chercher plus loin. « Je peux leur offrir la vie qu’ils méritent, et si je dois me battre pour obtenir leur garde, alors je le ferais. Et tu vas perdre. »

Soyons clair donc. Charlus n’avait vraiment pas l’intention de renoncer à son désir d’adopter son neveu et sa nièce. Les enfants de Angus allaient vivre chez lui, parce que c’était la meilleure chose à faire. Un moyen en parti pour lui de se rattraper concernant son aîné, qu’il avait clairement trop négligé, qu’il avait abandonné. Mais il allait se rattraper. Rhian et Cenlyn n’avaient aucune raison d’être élevé par des personnes ne portant pas le même nom qu’eux. Les Potter étaient une famille, ils devaient s’unifier de nouveau comme autrefois. Ils n’auraient jamais dû être séparé, ils allaient se retrouver pleinement.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 888
Humeur :
Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan)   Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Icon_minitimeSam 13 Oct - 16:33


Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt.
B

on, au moins, là c'est sûr, leurs points de vue respectifs sur la situation étaient on ne peut plus clair, l'ennui, c'est qu'ils étaient parfaitement contradictoires et avaient bien peu de chances de s'accorder. Charlus Potter était déterminé à obtenir la garde de son neveu et de sa nièce et Caelan, de son côté, n'avait certainement pas envie de trahir la promesse qu'elle avait faite à Purdey, d'autant plus qu'elle était vraiment attachée aux jumeaux, elle n'avait pas attendu la moindre officialisation d'un quelconque statut de mère pour considérer Cenlyn et Rhian comme ses enfants. Les arguments de Charlus, elle n'avait pas attendu qu'il les exprime pour savoir qu'il les avancerait forcément... ne serait-ce que parce qu'elle savait que c'étaient justement eux qui risquaient fort de lui faire perdre la parti si l'affaire devait être traînée en justice (et autant dire que c'était largement parti pour). Oui, Rhian et Cenlyn et Charlus étaient du même sang, Caelan, elle, n'était liée à eux que par le coeur... mais comment ne pas croire que c'était malgré tout le plus important, clairement le plus important. Quant au fait qu'il était à même de leur offrir la vie qu'ils méritaient.. malheureusement, il était difficile de le contredire là-dessus non plus. Oh, Caelan et Flynn ne s'en sortaient pas si mal dans la vie, et pouvaient tous les deux compter sur des revenus confortables, mais c'est sûr que la maison qu'ils partageaient et qui hébergeait les jumeaux pour le moment aurait forcément l'air d'un placard à balai en comparaison du somptueux manoir où vivaient les Potter... Pour autant, Caelan poursuivait de considérer que ça ne les rendait pas légitimes pour autant.

-Et où est-ce que tu étais ces dernières années, tu peux me le dire ?
répliqua-t-elle, qui n'avait clairement pas l'intention de se laisser faire en dépit des, il est vrai, très bons arguments que son interlocuteur pouvaient lui opposer. Ils ne te connaissent même pas, la belle affaire, que tu sois de leur sang. Elle marqua une légère pause. Si tu veux te racheter une conscience, il y a d'autres façons de faire, en attendant, c'est moi qui ai pris soin d'eux ces derniers mois, qui les ai nourris, logés, aimés... comme s'ils étaient mes enfants. Et toi, tu étais où, pendant ce temps-là ?

Est-ce que le fait qu'il ait si longtemps disparu de la vie de ses enfants ne devait pas compter du tout ? Honnêtement, elle trouvait ça terriblement injuste... mais il lui avait déjà été donné de constater que la justice pouvait bel et bien être injuste, positivement injuste, et elle allait peut-être en avoir un nouvel exemple sous les yeux. Forcément plus douloureux que tous les autres.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Charlus Potter
▌ Messages : 110
Humeur :
Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Dorea Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, crin de licorne, 22.22cm
Camp: Bien
Avatar: Ian Somerhalder

Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan)   Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Icon_minitimeMar 18 Déc - 13:48

Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt.
Charlus aurait bien aimé pouvoir avoir une conversation calme et sereine avec Caelan, qu’elle comprenne son point de vu et qu’elle se contente simplement de ne pas être un frein à son envie. Ils étaient des adultes quand même, ils pourraient très bien trouver un accord. Le soucis, c’était que ce n’était pas le cas, que Caelan restait campée sur ses positions, alors Charlus devait en faire de même aussi. Alors, il le faisait, tout simplement et il allait se battre si c’était nécessaire. Malheureusement, Caelan ne manquait pas d’avoir quelques arguments. Elle ne manqua pas de toucher juste en lui demandant où il se trouvait ces dernières années, que les jumeaux Potter ne le connaissaient pas. Charlus ne pouvait pas nier ce détail, il n’avait pas vraiment d’argument pour le contrer. Mais le jeune homme n’avait pas pour autant envie de baisser les bras et de la laisser imaginer qu’elle pouvait gagner comme ça. Il avait l’intention d’obtenir la garde de ces enfants, donc il allait les obtenir. Charlus obtenait toujours ce qu’il désirait, tout simplement.

Cela dit, elle n’avait pas tort en parlant du fait qu’il se rachetait en agissant ainsi une conscience concernant son frère. Il regrettait de ne pas avoir été là pour son aîné. Ils avaient perdu contact, il avait clairement décidé de tirer un trait sur son frère et maintenant, il regrettait de ne pas avoir été là pour lui, ainsi que pour ses enfants. Caelan avait pris soin de Cenlyn et Rhian, effectivement, mais ça ne voulait pas dire que de son côté, il ne pouvait pas en faire de même.

« Je ne minimise pas ton rôle dans la vie de Rhian et Cenlyn. »
Répondit-il, en cherchant le plus possible à garder son calme, quand bien même ce n’était pas évident. D’accord, Caelan avait eu un sacré rôle dans la vie de ces enfants, il ne pouvait que la remercier pour ça, mais ça ne voulait pas dire que lui ne pouvait pas avoir sa place dans leur vie. « Je t’en remercie pour ça vraiment. » Et il était sincère, même s’il n’avait pas envie de se montrer tendre non plus. « Je n’ai pas été là non… et je le regrette vraiment. » Encore une fois, il était sincère. « Je veux avoir mon rôle dans leur vie maintenant, c’est normal, et je pense que tu es capable de le comprendre Caelan. » Ces propos ne manquèrent pas d’être prononcés avec un peu de dédain quand même. D’accord, il devait reconnaître que les Potter avaient eu de la chance d’avoir cette femme dans leur vie, mais quand même, il n’avait pas envie de la laisser lui marcher sur les pieds non plus. « C’est à moi de m’occuper d’eux maintenant. »

Ce n’était pas juste une proposition, c’était une affirmation. Ces enfants devaient vivre avec lui et son épouse, c’était comme ça et pas autrement.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 888
Humeur :
Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan)   Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Icon_minitimeMar 18 Déc - 14:16


Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt.
C

harlus avait beau affirmer ne pas minimiser le rôle qu'elle avait tenu auprès de Cenlyn et Rhian ces derniers mois, Caelan considérait que si, c'était le cas. S'il comprenait vraiment tout ce qu'elle avait fait pour eux, tout ce qu'elle représentait pour eux, elle reconnaîtrait que ce dont les jumeaux avaient besoin, c'était de l'équilibre qu'elle pouvait leur apporter. Si son intérêt était vraiment celui des jumeaux et pas juste une espèce de volonté de se racheter beaucoup trop tardive, alors il devait s'y prendre autrement. Oui, il minimisait son implication, car même si son envie de connaître Rhian et Cenlyn et de créer des liens avec eux était peut-être sincère, plus que sincère, même, cela ne devait rien avoir à voir avec ce qui était le mieux pour eux sur le long terme. Peut-être que c'était présomptueux, mais c'était ainsi, elle estimait que c'était auprès d'elle que les enfants Potter réussiraient à être heureux. Auprès d'elle et de Flynn, certainement pas de cet oncle qui n'avait cherché qu'à ce point tardivement à renouer contact, quand il était d'ores et déjà beaucoup trop tard.

-Non, ce n'est pas à toi de t'occuper d'eux,
répliqua Caelan d'un ton ferme, car rien ni personne ne la convaincrait jamais du contraire.

Et elle était définitivement prête à se battre becs et ongles pour asseoir sa légitimité, peu importe ce qu'on pourrait bien penser, peu importe tous les arguments qu'on lui agiterait sous le nez pour tenter de la convaincre de l'inverse.

-Je comprends que tu veuilles avoir une place dans leur vie, et c'est une bonne chose, vraiment...


Elle s'abstint de lui dire qu'à ses yeux, c'était beaucoup trop tard, et que s'il avait voulu s'impliquer, il aurait dû le faire bien avant, ne serait-ce qu'après la mort d'Angus. Après, pour le bien des jumeaux, elle admettait que ça pouvait être une bonne chose qu'ils apprennent à découvrir leur famille. Et jamais elle n'empêcherait à Charlus de se rapprocher des jumeaux. Seulement... il était hors de question que les choses se passent de cette manière.

-... Mais si tu veux vraiment le bien des jumeaux, laisse-moi continuer de m'occuper d'eux... Tu pourras les voir quand tu voudras, renouer avec eux autant que tu le souhaites... mais leur place est avec moi.
Elle marqua une légère pause. C'est ce que Purdey voulait. C'est ce qu'Angus aurait voulu aussi.

Pourquoi était-ce si compliqué pour tout le monde de respecter les dernières volontés d'un défunt... Les intérêts personnels de chacun venaient toujours tout corrompre. Et là, cela risquait fort de se faire au mépris des jumeaux.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Charlus Potter
▌ Messages : 110
Humeur :
Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Dorea Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, crin de licorne, 22.22cm
Camp: Bien
Avatar: Ian Somerhalder

Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan)   Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Icon_minitimeSam 23 Fév - 12:34

Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt.
Caelan n’avait visiblement pas l’intention d’en démordre, ce qu’en un sens Charlus ne pouvait pas réellement lui reprocher. Mais en même temps, l’homme n’avait pas spécialement envie d’entendre de tels propos. Il avait eu envie de résoudre tout cela à l’amiable, sans se prendre la tête avec Caelan, mais il était évident que Charlus n’avait pas l’intention d’en démordre, il souhaitait la garde des jumeaux de son frère et s’il ne pouvait pas l’avoir facilement… eh bien, il allait se battre pour l’obtenir. Caelan affirma qu’elle comprenait qu’il ait envie d’avoir une place dans leur vie, affirmant même qu’elle trouvait que c’était une bonne chose, cela dit Charlus se doutait bien qu’il devait y avoir un « mais » après ces paroles, ce qui ne l’enchantait pas spécialement. Et d’ailleurs il ne tarda pas à arriver. S’il voulait réellement le bien des jumeaux, il devait laisser la jeune femme sous ses yeux s’en occuper. Encore une fois, Charlus ne parvenait pas à être d’accord avec son interlocutrice, mais quelque chose lui disait de toute façon qu’ils n’allaient pas parvenir à trouver un accord.

Elle affirmait qu’il pouvait les voir, qu’il pouvait renouer avec eux, mais ce n’était évident pas ce que Charlus avait envie, ce n’était pas ce qu’il désirait. Devrait-il peut-être se concentrer sur ce que les enfants voulaient eux ? Évidemment mais Charlus était persuadé que le bien être de ces enfants passait par une vie avec lui et son épouse. Quoi que fussent les dernières volontés de Purdey d’ailleurs. Même si Charlus ne connaissait pas bien sa belle-sœur, malheureusement, il se disait que s’il avait pris la décision de revenir plus tôt dans la vie de sa famille, elle aurait préféré que ses enfants soient avec des Potter. Parce qu’il n’y avait aucune raison que ça en soit autrement, même si le jeune homme se voilait clairement la face.

« Tu ne peux pas savoir ce que mon frère aurait voulu. »
Et en un sens, lui non plus. Mais Charlus considérait qu’il connaissait suffisamment son frère, malgré le fait qu’ils aient été brouillés pendant de nombreuses années, pour savoir qu’Angus aurait préféré que ses enfants lui soient confiés. « Je sais que je n’ai pas tenu mon rôle comme j’aurais dû le faire. » Il n’aurait jamais dû s’éloigner de son frère, il n’aurait jamais dû couper les ponts et il aurait dû revenir plus tôt. « Si mon frère avait su que je serais là pour ses enfants, je suis certain qu’il aurait préféré qu’ils viennent chez moi. » Il le pensait vraiment, même s’il y avait de forte chance qu’il se trompe, mais Charlus était plus d’avis qu’il ne se trompait pas non. « Ils sont de ma famille Caelan, que tu le souhaite ou non. Je ne lâcherais pas l’affaire. »

Et quoi qu’elle dise, la jeune femme serait bien incapable de le faire changer d’avis. Parce que quand il avait une idée en tête, il ne l’avait pas ailleurs.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 888
Humeur :
Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan)   Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Icon_minitimeSam 23 Fév - 13:03


Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt.
B

on, Caelan le savait. En évoquant Angus, elle appuyait sur un point sensible, ce qui pouvait jouer à son avantage oju se retourner contre elle, mais d'un autre côté, il fallait bien qu'ils en parlent. Charlus faisait valoir sa qualité de frère pour prétendre au rôle qu'il tenait à s'accaparer auprès des jumeaux. C'était bien joli, mais dans les faits, Angus et Charlus n'avaient plus aucun contact depuis de très nombreuses années... Tout comme Caelan avait été bien plus présente pour Rhian et Cenlyn que son interlocuteur ne le serait jamais, elle l'avait été également pour Purdey et pour Angus. Elle, elle avait été une soeur pour eux, elle les avait aidés et soutenus à chaque instant, elle avait été présente aux étapes importantes de sa vie. Alors oui, même si elle ne pouvait pas lui demander son opinion outre-tombe, elle pensait être largement mieux placée que son interlocuteur pour savoir ce qu'Angus aurait voulu.

Au moins, Charlus voulait bien admettre qu'il n'avait pas eu le bon comportement, qu'il n'avait pas été présent comme il l'aurait fallu. C'était le moins que l'on puisse dire. Et elle restait convaincue du fait qu'Angus aurait tout de même préféré que Caelan s'en charge... Parce que la volonté de Charlus intervenait des années et des années trop tard... Même après le coma de Purdey, il avait fait la sourde oreille. Il aurait été temps, à ce moment-là, de réclamer la garde des adolescents, et il n'avait rien fait. C'est quand il avait su que Purdey ne s'en remettrait pas qu'il s'était tout à coup découvert une fibre paternelle.

-Comme tu voudras, répondit Caelan en entendant la réponse de Charlus.

Même si cette dernière n'était pas franchement agréable, elle n'avait rien d'une surprise. Caelan savait pertinemment que Charlus ne lâcherait rien. Cette conversation était leur manière de se faire comprendre mutuellement qu'ils ne lâcheraient pas l'affaire. Pour l'instant, le discours était civilisé, mais il était assez évident que ça ne durerait pas, à un moment ou à un autre.

-Ils sont ma famille aussi,
ajouta-t-elle très sérieusement. Je me suis toujours battue pour eux, et je me battrais pour eux quoi qu'il m'en coûte, répondit-elle en soutenant le regard de son interlocuteur pour bien faire comprendre de quoi il était question. Elle marqua une légère pause. Tu es égoïste, tu te rachètes une conscience, et tu te fiches de Rhian et Cenlyn. Qu'est-ce qui t'as retenu toutes ces années de venir les voir ? De leur parler ? D'au moins prendre de leur nouvelle ? De soutenir Purdey quand Angus est parti ?

Pour elle, Charlus était un monstre d'égoïsme. Et jouer les bons Samaritains à présent ne se résumait à rien.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Charlus Potter
▌ Messages : 110
Humeur :
Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Dorea Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, crin de licorne, 22.22cm
Camp: Bien
Avatar: Ian Somerhalder

Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan)   Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Icon_minitimeVen 10 Mai - 13:31

Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt.
Charlus aurait aimé que la situation se passe autrement, que Caelan comprenne ce qu’il voulait et qu’elle accepte les choses telles qu’elles étaient. Il aurait aimé qu’ils n’aient pas besoin de se battre, mais si Caelan n’avait pas l’intention de ne lâcher l’affaire, il était évident qu’ils allaient devoir se battre. Charlus aurait aimé que ça se passe différemment, mais ça n’enlevait pas le fait qu’il n’avait pas l’intention d’abandonner. Il tenait à adopter son neveu et sa nièce, il tenait à s’occuper d’eux, il n’avait pas l’intention d’abandonner et il était prêt à se battre afin de parvenir à adopter Rhian et Cenlyn, même si pour cela il devait se battre pour ça. Il était décidé dans tous les cas et ce n’était pas son genre de changer d’avis. Il aurait apprécié que Caelan le comprenne, qu’elle accepte de lâcher l’affaire, mais il comprenait bien que ce n’était pas le cas et qu’elle était prête à se battre. Alors ils allaient se battre tout simplement. Ils étaient déterminés tous les deux, ils n’allaient donc pas avoir le choix.

Caelan affirma qu’ils étaient aussi de sa famille, ce qui eut le don d’agacer quelque peu Charlus, parce qu’il ne considérait vraiment pas que Caelan puisse être de la famille de son frère. Mais en même temps, il devait quand même reconnaître qu’elle avait été clairement plus présente pour eux que lui. Entendre la jeune femme affirmer qu’il était égoïste, ce n’était pas plaisant non plus… Mais en même temps, Charlus ne pouvait pas entièrement donner tort à son interlocutrice quand elle mettait au-devant le fait qu’il n’avait pas été présent avant, qu’il n’avait pas pris la peine d’être là pour les jumeaux à la mort de leur père, ainsi que pendant le coma de leur mère… de ne serait-ce que prendre des nouvelles d’eux. Oui, Charlus avait fait des erreurs et il en avait parfaitement conscience. Peut-être qu’il cherchait simplement à se racheter, c’était même clairement le cas, mais Charlus ne voyait pas où était le mal non plus. Il avait la possibilité d’offrir une vie digne de ce nom à son neveu et sa nièce, il n’avait pas de raison de se retenir. Même si c’était en un sens pour se racheter une conscience. Il ne voyait pas ce qu’il y avait de mal à ça.

« Je sais que j’ai fait des erreurs. » Le jeune homme n’avait pas l’intention de se laisser démonter par les propos de son interlocutrice, il avait conscience lui-même qu’il n’avait pas agit de la bonne façon. Caelan ne risquait pas de le culpabiliser avec ça, quand bien même il n’aimait pas non plus qu’on affirme qu’il était égoïste. « Et je veux me racheter aussi, je ne vais pas le nier. » Une conscience, ou tout simplement autre chose, peu importait en soit. Effectivement, il pouvait reconnaître qu’il cherchait à se racheter auprès de son frère. « Je n’ai pas été présent quand il le fallait, mais je souhaite l’être maintenant. Admets le, je peux leur offrir une vie bien meilleure que s’ils restent avec toi. »

Parce qu’il avait plus de moyen plus d’influence, une vraie famille.
Code by Gwenn

_________________
Charlus Potter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 888
Humeur :
Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan)   Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Icon_minitimeVen 10 Mai - 17:45


Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt.
E

n dépit du conflit de grande envergure qui les opposait à l'heure actuelle, Caelan pouvait tout de même reconnaître cela à son interlocuteur : il n'était pas une mauvaise personne. Elle ne reviendrait pas sur ses propos, elle estimait bel et bien qu'il avait été un exemple manifeste d'égoïsme, et qu'il continuait à l'être encore à l'heure actuelle. Mais elle sentait bien, en revanche, que son envie de se racheter, de rattraper ses erreurs, était entièrement sincère. Elle ne lui ôterait pas ça... mais ça ne changeait rien à ses yeux quant au fait qu'elle estimait qu'il agissait bien plus pour lui-même et sa conscience que dans l'intérêt de Cenlyn et Rhian. Il ne les connaissait pas et décidait de se les approprier, et son argument était qu'ils ne pourraient qu'avoir une meilleure vie avec lui et Dorea, comme si la dimension affective n'importait pas du tout. C'était n'importe quoi.

Charlus Potter avait mûri, pris conscience de ses erreurs, et il avait l'honnêteté d'admettre vouloir se racheter. Par certains aspects, c'était rassurant. Si vraiment, vraiment, il devait prendre en charge les jumeaux, il aurait pour eux la considération nécessaire... Mais cette considération ne vaudrait jamais l'amour maternel que Caelan leur porter. Elle sacrifierait sa vie pour ces enfants. Elle n'était vraiment, vraiment pas sûre que Charlus pourrait en dire autant de son côté en étant totalement sincère.

-Je ne vois pas du tout en quoi tu serais capable de leur offrir une meilleure vie que celle qu'ils ont actuellement. Cenlyn et Rhian sont heureux, avec moi.
Elle marqua une pause. Je gagne bien ma vie, mon fiancé également. Peut-être qu'on ne peut pas prétendre à votre immense fortune familiale, mais nous avons largement de quoi pourvoir à tous leurs besoins. Et si tu penses vraiment que ces derniers se limitent simplement à des considérations matérielles, alors c'est que tu n'as toujours rien compris. J'aime ces enfants comme s'ils étaient les miens. Toi, tu ne les connais même pas.

Elle répétait les mêmes arguments, encore et encore, à qui voulait bien les entendre. Mais en même temps, que pourrait-elle dire d'autre ? C'était la vérité. Elle aimait Cenlyn et Rhian, et sans vouloir parler à leur place, elle savait pertinemment qu'eux aussi étaient très attachés à elle.

Cela avait été compliqué d'établir une relation de confiance avec eux, de les aider à surmonter le décès de Purdey. Ils étaient bouleversés, et si Charlus voulait vraiment faire quelque chose pour eux, eh bien la dernière chose à faire était de bousculer une fois encore leurs habitudes. Dans cette histoire, elle estimait que le plus simple et le plus logique serait de demander directement l'avis de Cenlyn et Rhian, mais visiblement, tout le monde se fichait royalement de leur opinion.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Charlus Potter
▌ Messages : 110
Humeur :
Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Dorea Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, crin de licorne, 22.22cm
Camp: Bien
Avatar: Ian Somerhalder

Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan)   Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Icon_minitimeMar 30 Juil - 13:30

Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt.
Cette discussion ne menait sans doute nulle part, parce qu’ils avaient la ferme intention tous les deux de rester sur leur position. Charlus n’avait pas l’intention de changer d’avis, c’était comme ça… quand il se montrait têtu, il était difficile de lui faire changer d’avis. Caelan n’avait pas l’intention de changer le sien non plus, elle n’en démordrait pas. Alors… ils ne pouvaient qu’aller au-devant du conflit, mais ça ne faisait en aucun cas peur à Charlus. S’il devait se battre pour obtenir la garde des enfants de son frère, c’était ce qu’il allait faire et il était sûr et certain d’y parvenir. Parce qu’il avait l’argent, parce qu’il avait les relations… c’était peut-être triste d’amener tout cela à des biens matériels, mais Charlus savait qu’il fallait mettre toutes les chances de son côté quand on le pouvait.

Caelan répétait les mêmes arguments, affirmant qu’il ne connaissait pas les jumeaux, qu’elle gagnait bien sa vie, ainsi que son fiancé, qu’ils pouvaient tout simplement leur apporter tout ce dont ils avaient besoin, alors que de son côté il voyait que le côté matériel. Caelan répétait les choses, Charlus allait en faire de même.

« Je ne demande qu’à apprendre à les connaître. » Répliqua-t-il. C’était le cas, il n’avait pas été présent dans la vie de son neveu et de sa nièce, mais ça ne voulait pas dire que ce n’était pas quelque chose qu’il n’avait pas envie de faire. Au contraire, c’était bien parce qu’il n’avait pas été présent avant qu’il tenait à l’être maintenant, même si ça signifiait qu’il rattrapait ses erreurs et qu’il voulait peut-être se racheter une conscience. Mais il tenait quand même sincèrement à ces enfants. « Tu ne peux pas savoir s’ils seront ou non heureux chez moi, tu peux me traiter d’égoïste tu fais exactement la même chose. » Parce que Caelan avait décidé que les jumeaux étaient heureux avec elle, elle décrétait que ça ne devait pas changer. Mais elle ne savait même pas s’ils ne seraient au final pas plus heureux avec les personnes appartenant à leur famille. « Je suis leur oncle, le frère de leur père. Toi tu n’es qu’une… amie. » Tant pis s’il se montrait désagréable, il faudrait que Caelan finisse par le comprendre. Rhian et Cenlyn faisaient parti de sa famille à LUI et même si elle affirmait appartenir à leur famille, sous couvert de famille de cœur ou autre bêtise de ce genre, rien ne changeait le fait qu’ils portaient le même nom, qu’ils étaient du même sang. « J’aurais aimé que ça se passe différemment, qu’on ne se retrouve pas à devoir se battre, mais je ne reculerais devant rien. »

Ça aurait été parfait – trop parfait sans doute – que Caelan se contente simplement de céder la garde des jumeaux à Charlus et Dorea, mais tant pis… s’ils devaient se battre, comme il l’avait déjà dit, il le ferait sans aucun souci. Il était prêt à se battre et surtout, il savait qu’il allait gagner.
Code by Gwenn

_________________
Charlus Potter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 888
Humeur :
Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan)   Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Icon_minitimeMar 30 Juil - 18:03


Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt.
C'

était une perte de temps, une terrible perte de temps, et dans le fond, Caelan l'avait su dès l'instant où elle avait accepter de discuter avec Charlus. Elle avait espéré le contraire, elle estimait que contrairement à Dorea, la peste avérée qui ne se mêlait sans doute de tout cela que pour le plaisir de la faire souffrir, il avait un coeur, et qu'il était susceptible de le raisonner. Mais ce coeur était en train de l'aveugler. Plutôt que de faire ce qu'il fallait vraiment pour respecter la mémoire de son défunt frère, il mélangeait tout... et c'était idiot.

Dans d'autres circonstances, sans devenir la meilleure amie de Charlus, elle était convaincue qu'ils auraient été capables de trouver un terrain d'entente. Mais à la place, eh bien... ils devenaient des ennemis naturels. Et puisqu'ils allaient se battre pour ce que Caelan estimait avoir de plus précieux avec Flynn, Caelan ne lâcherait rien. Charlus avait peut-être espéré qu'elle ferait un pas de côté, ce n'était pas le cas. Elle était au contraire plus décidée que jamais à aller de l'avant. A aller de l'avant, mais pas seule, entourée de son futur mari et des jumeaux, qu'elle considérait comme ses propres enfants. Et par amour pour eux, rien, absolument rien ne l'arrêterait.

Bien sûr qu'elle ne pouvait pas savoir s'ils seraient heureux chez Charlus, et peut-être qu'ils le seraient (même si ça lui faisait mal au coeur, elle espérait quand même que ce serait le cas si elle devait perdre la garde de Cenlyn et Rhian) bel et bien, mais justement. Charlus non plus ne pouvait pas savoir, alors qu'il était certain, confirmé, que les jumeaux étaient heureux à ses côtés. Si vraiment, il voulait juste renouer avec sa famille et non pas se prouver quelque chose, tout aurait bien pu se passer. Caelan n'aurait jamais refuser à Charlus le droit d'être un oncle pour les jumeaux et de passer du temps avec eux. Mais manifestement, pour lui, c'était tout ou rien, aucun entre-deux n'était possible.

-Moi non plus,
se contenta-t-elle de répondre avec détermination, quand Charlus lui assura qu'il ne reculerait devant rien.

Eh bien, ils étaient deux, c'était son cas à elle aussi. Et elle était quelqu'un de combattif au possible. Elle avait déjà mené des guerres que l'on estimait perdues d'avance, elle en menait déjà une en ce moment avec l'Ysbridion, et elle avait toujours gardé le cap avec foi et assurance. Ce serait le cas plus que jamais. Maintenant, ils étaient fixés.

-Quand j'aurais la garde des jumeaux. Tu pourras les voir quand tu veux et apprendre à les connaître
, ajouta-t-elle simplement.

Bien sûr, il y avait au fond plus de chance qu'elle perde ce procès, mais au moins, elle lui montrait qu'elle était sûre d'elle, et surtout, qu'elle savait, elle, que cette affaire ne devait pas être une question d'argent ou d'honneur. C'était une affaire de coeur.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan)   Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. (Caelan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La democratie ne saurait faire la guerre a la democratie.
» Haïti: Haiti perd 3 places dans les facilités de faire des affaires
» Faire face à soi-même. (Pv Nala' )
» Créer/rejoindre/faire évoluer une guilde
» Une image pour faire sourire
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Le chaudron baveur
-