AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le travail des pères doit être l'héritage des enfants. [pv Hyppolite]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 649
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Le travail des pères doit être l'héritage des enfants. [pv Hyppolite]   Mer 15 Aoû - 13:40


Le travail des pères doit être l'héritage des enfants.
R

ien n'était parfait. Rien ne l'avait sans doute jamais été. Norbert était bien placé pour savoir quels tours décourageants la vie était capable de vous jouer et combien il ne fallait jamais se reposer sur ses acquis. Entre Tina et lui, la situation ne s'était pas franchement arrangée, et pour cause, c'était à peine s'ils s'adressaient deux mots, et quand ils le faisaient, c'était toujours pour parler d'affaires qui concernaient strictement la maison ou leur fils, jamais pour revenir sur les mots qu'ils s'étaient adressés. Norbert le savait, pour reconquérir son épouse, il allait devoir faire ses preuves, et c'était tout ce qu'il demandait. Seulement, c'était plus facile à dire qu'à faire, au bout du compte, le magizoologiste était bien incapable de savoir par quoi commencer. C'est vrai, il se montrait plus présent, s'investissait plus dans le ménage, mais il n'avait pas la naïveté de croie que ces seules initiatives pourraient bien suffire. Il ne savait vraiment pas ce qu'il allait faire, encore moins comment il allait le faire... Alors en attendant, il tentant de se raccrocher à ce sur quoi il avait prise.

C'est vrai, Tina, la femme de sa vie, lui échappait, et il avait évidemment peur de la perdre, il était même totalement terrifié à cette idée, parce qu'il ne serait rien sans elle, mais en attendant, il avait retrouvé son fils. Hyppolite, qu'il avait eu si peur de ne plus jamais revoir, était de retour auprès d'eux, et forcément, ça devait tout changer. Il le savait, il avait des centaines de choses à lui dire, à lui faire comprendre. Il en avait bien conscience. Il avait des excuses à présenter, des efforts à faire, et même s'il n'était pas simple pour lui d'ouvrir son coeur, à qui que ce soit, il avait décidé, pour cette fois, d'aller parler avec son fils.

Hyppolite était rentré à la maison ce week-end, comme tous les week-ends depuis son retour, une exigence parentale de la part des Dragonneau, qui avaient trop longtemps vécu sans lui, sans savoir s'ils le reverraient. C'était donc l'occasion, et Norbert décida d'aller lui parler seul à seul. Il vint donc frapper à la porte de sa chambre e l'entrabailla quand on l'invita à l'ouvrir.

-Je ne te dérange pas ?
demanda-t-il en guise de préambule, avant tout autre chose.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 622
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, Crin de licorne, 18,3 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jacob Tremblay

Message#Sujet: Re: Le travail des pères doit être l'héritage des enfants. [pv Hyppolite]   Jeu 6 Sep - 13:48





 

Hyppolite & Norbert

“ Le travail des pères doit être l'héritage des enfants. ”
J
e ne serais jamais autant rentré chez moi que depuis mon grand retour... Et c'est une bonne chose. Je pourrais peut-être profiter de mes week-ends pour passer du temps avec mes amis ou pour réviser en prévision des fêtes de fin d'année, mais je préfère largement rentrer chez mi, même si j'éprouve toujours une certaine angoisse au moment de faire le trajet jusqu'à la maison. J'ai besoin de papa et maman. C'est pas nouveau que j'ai besoin d'eux, mais c'est encore plus sûr. Et j'ai besoin de rattraper tout le temps que l'ai perdu à faire la guerre à mes parents. Alors c'est de bon coeur que je suis revenu à la maison. On fait plus attention à moi, c'est vrai, et ça me fait du bien. Mais je me sens tout de même angoissée, si on fait plus attention à moi, j'ai l'impression que mes parents, même s'ils font mine de rien, ne font plus attention l'un à l'autre. C'est peut-être mon kidnapping qui m'a rendu paranoïaque, mais j'ai l'impression qu'on me cache des choses. Malgré tout, je ne dis rien, je suis juste heureux d'être là. Je suis de retour au bercail et je veux en profiter. Même si, pour le moment, je suis surtout occupé à rattraper mes cours en retard en espérant sauver les meubles du moins jusqu'à ce qu'on vienne frapper à la porte de ma chambre. C'est papa.

-Non, je révisais un peu, mais ça peut attendre.

Est-ce que ça peut attendre ou pas, j'en sais trop rien... Je suis totalement à la ramasse, avec ça. Mais je crois bien que c'est la toute première fois, ou en tout cas la première fois depuis longtemps, que papa vient me voir, qu'il décide de venir me parler. Avant, je me serais braqué, je l'aurais envoyé bouler en disant qu'il est trop tard pour tenter de m'amadouer, mais là... j'ai juste envie de retrouver mon papa.

-Tu voulais me dire quelque chose ?


Quelque chose ou rien du tout, je m'en moque, ça me fera juste du bien de parler avec lui, tout simplement.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 649
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Le travail des pères doit être l'héritage des enfants. [pv Hyppolite]   Jeu 6 Sep - 18:31


Le travail des pères doit être l'héritage des enfants.
M

ême si Norbert ne pouvait pas être sûr du fait que la situation s'était réellement apaisée entre eux, il en avait tout de même l'intuition. Ce qui ne l'empêcha pas, malgré tout, d'appréhender qu'Hyppolite ne l'envoie balader... Il ne le fit pas. Il lui apprit simplement qu'il travaillait sur ses révisions (et il est certain qu'il avait beaucoup de rattrapage en perspective) mais qu'ils pouvaient parler s'ils le souhaitaient. Tant mieux... même si, au fond de lui, Norbert aurait peut-être voulu se dérober à cette conversation père-fils, parce que c'était plus simple comme ça, il était rassuré qu'Hyppolite soit prêt à accueillir ce qu'il avait à lui dire. Ils étaient clairement proches d'enterrer la hache de guerre tous les deux, et même s'il était regrettable qu'ils aient dû subir une telle épreuve pour cela, ils allaient très certainement pouvoir repartir sur de bonnes bases. On n'effaçait pas des années de reproches et d'incompréhension mutuelle en un claquement de doigt, mais ce premier pas l'un vers l'autre était certainement une étape cruciale. Plus que cruciale, même, fondatrice. Encore fallait-il combiner avec la maladresse toute naturelle du magizoologiste, ce qui n'était pas forcément une mince affaire, il faut bien le dire.

-Euh... oui...

Oui, il voulait lui dire quelque chose. Et plus d'une chose, même, à la vérité. Il avait ressassé, encore et encore, tous les mots qu'il aurait dû lui adresser, tous les mots qu'il n'avait pas su lui dire et qu'il avait eu peur de ne jamais pouvoir lui dire. Mais si les penser avait été instinctif, les prononcer devenait plus difficile, et on ne pouvait pas dire que Norbert soit vraiment à son aise. Avant tout autre chose, il vint s'asseoir à côté de son fils, se demandait comment aborder le sujet, de quelle façon amener les choses, précisément.

-Je sais que je n'ai pas été... le meilleur père du monde pour toi, mais je voulais te dire... Je suis désolé... Je veux vraiment... être un meilleur père et... je te promets de faire des efforts.

Ce n'était pas suffisant, il ne fallait pas seulement tenir des promesses, il fallait aussi les tenir, et ça, c'était évidemment une autre paire de manches. Mais il ferait tout son possible malgré tout.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 622
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, Crin de licorne, 18,3 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jacob Tremblay

Message#Sujet: Re: Le travail des pères doit être l'héritage des enfants. [pv Hyppolite]   Ven 14 Sep - 12:23





 

Hyppolite & Norbert

“ Le travail des pères doit être l'héritage des enfants. ”
J
e ne suis pas habitué à voir papa dans cette situation-là. Je le connais, suffisamment pour savoir qu'il préfère fuir les conversations père/fils plutôt que de les assumer de front, alors comme ce n'est pas un exercice auquel il est habitué, je m'attends à ce que ce soit maladroit, voire malaisant. Mais au fond, même s'il doit s'exprimer n'importe comment et ne pas savoir me dire ce qu'il a à me dire, eh bien ça m'ira très bien, parce que j'ai juste besoin d'entendre ses excuses, pour avoir été trop souvent absent, et j'ai juste envie d'entendre qu'il va faire des efforts, ni plus ni moins, et c'est quasiment mot pour mot le discours qu'il prononce. C'est vrai que ça me fait bizarre, c'est un peu comme si on m'introduisait de nouveau mon papa, mais si j'avais besoin de lui avant, j'ai encore plus besoin de lui maintenant, alors il est évident que je serais bien incapable de m'en plaindre. Je lui adresse un sourire sincère, même si un peu timide.

-Merci...


Je sais qu'il s'en veut et j'ai pas envie de l'accabler. Avant, s'il m'avait sorti ce discours, je lui aurais dit que c'était trop tard, qu'il avait qu'à y penser avant, ou encore que je ne croyais pas en ses afforts. Est-ce que j'y crois maintenant ? J'ai envie d'y croire, en tout cas. On verra bien, avec le temps, s'il s'y tient ou pas. Mais je sais la sincérité de l'intention.

-J'ai pas été super... cool avec toi non plus
, admets-je en mettant ma fierté de côté. Donc désolé...

Voilà, maintenant, c'est à nous de faire des efforts chacun de notre côté et de voir ce que ça va donner sur le long terme, mais on sait ce qu'on a à perdre, aujourd'hui, donc quand même, ça fait une grande différence.

-Dis... je peux te poser une question ?

En fait, j'en ai plus d'une à l'esprit, mais je vais me contenter de celle-là pour commencer avant de passer à la suite.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 649
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Le travail des pères doit être l'héritage des enfants. [pv Hyppolite]   Ven 14 Sep - 17:18


Le travail des pères doit être l'héritage des enfants.
N

orbert appréhendait la manière dont son fils allait appréhender et accepter ses excuses à rebours. Il savait bien que, même si cette conversation était nécessaire, elle était aussi tardive, et il pourrait considérer qu'il était trop tard, quoi qu'il en soit. Le magizoologiste avait bien conqscience du fait que les récents événements les avaient tout de même faits réfléchir, aussi bien l'un que l'autre, comme il avait déjà pu constater que le comportement d'Hyppolite n'était plus tout à fait le même. Mais malgré tout, Norbert avait ses appréhensions... et se sentit par conséquent soulagé d'entendre son fils le remercier pour les excuses qu'il lui présentait, les acceptant donc.

C'était un premier pas en avant. Il en faudrait bien davantage, évidemment, pour qu'ils parviennent à entretenir une véritable relation père/fils digne de ce nom (si c'était véritablement possible, bien sûr), sereine et apaisée. Mais s'ils étaient prêts tous les deux à faire des efforts, déjà, ils étaient sur la bonne voie. Et des efforts, Hyppolite semblait vouloir en faire également, puisqu'il admit que lui non plus n'avait pas toujours été... "cool" (c'est le mot qu'il employa du moins) avec lui. Ce n'était pas faux, bien sûr, mais Norbert ignora cette remarque. Il était le seul à devoir s'excuser. C'est vrai qu'Hyppolite n'avait pas toujours été facile, avec lui, mais s'il avait été parfois insolent avec lui, c'était aussi qu'il l'avait cherché.

-Bien sûr
, répondit Norbert quand Hyppolite lui demanda s'il pouvait lui poser une question.

Oui, il pouvait lui poser toutes les questions qu'il voudrait, évidemment... Même s'il appréhendait un peu de savoir de quoi il allait être question. Parce que dans son esprit, ça pouvait être des milliers de choses différentes. Il pouvait bien vouloir revenir sur des événements passés dont ils n'avaient jamais pu parler posément, leurs relations étant ce qu'elles étaient. Et s'il devait revenir sur certaines erreurs qu'il avait pu faire, il n'était pas sûr de pouvoir s'en justifier comme il le faudrait. Mais dans tous les cas, il devait ce genre de réponse à Hyppolite.

Et il redouterait moins que la question porte là-dessus que sur... eh bien, sur Leta. Car il savait pertinemment que ça pouvait tout à fait être le cas, en effet. Il ne savait pas ce qu'elle avait pu lui dire durant la période où elle l'avait gardé chez elle, mais la connaissant... Et il y avait certaines choses dont il n'avait pas forcément envie de se justifier.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 622
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, Crin de licorne, 18,3 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jacob Tremblay

Message#Sujet: Re: Le travail des pères doit être l'héritage des enfants. [pv Hyppolite]   Jeu 11 Oct - 10:01





 

Hyppolite & Norbert

“ Le travail des pères doit être l'héritage des enfants. ”
I
l fait mine de ne pas m'entendre quand je m'excuse de mon comportement. Je crois qu'il se sent trop coupable à l'heure actuelle pour admettre que j'ai ma part de responsabilité dans le fossé qui s'est creusé entre nous. Avec ce qu'il m'est arrivé, j'imagine qu'il doit croire que tout est de sa faute, et c'est ce que je lui aurais reproché à un moment donné. Sauf que j'ai compris que c'est pas le cas, que les choses sont toujours plus compliquées qu'elles en ont l'air au bout du compte... Alors il a mérité que je m'excuse auprès de lui... Mais ça me rassure qu'il ne m'en veuille pas. On va pas se rejeter la faute éternellement.

Je sais pas si mon kidnapping m'a fait gagner un pic de maturité, comme ça, tout à coup, mais en attendant, c'est vraiment ce que je pense, je le jure. Faut qu'on aille de l'avant qu'on laisse nos animosités de côté. S'il est prêt à être un père digne de ce nom pour moi, je veux être un fils digne de ce nom pour lui. Et pour le coup, je crois qu'il faut vraiment qu'on mette tout à plat. Des conflits plus anciens et des angoisses plus récentes.

C'est vrai, j'ai une question à lui poser. En fait, j'en ai plusieurs... D'abord, je songe à l'interroger au sujet de Leta, du passé commun qu'elle a avec toute la famille et des raisons de sa rancoeur. Mais au bout du compte, c'est pas ce qui me préoccupe le plus. d'autres questions m'angoissent et me taraudent. J'ai à l'esprit certaines pensées angoissantes qui ne concernent plus mon enfermement mais l'ici et le maintenant, un petit quelque chose que je crois avoir discerné depuis mon retour, et qui me fait un peu peur. Et puis, il y a cette conversation que j'ai surprise entre maman et papa, et que je sais que je n'aurais pas dû entendre.

-Vous allez vous séparer, toi et maman ?


Voilà, c'est dit. J'espère vraiment que c'est faux et que je l'ai imaginé. Mais je vois bien que toute l'affection qu'ils me donnent, ils ont du mal à se l'adresser. Et ça me fait peur.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 649
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Le travail des pères doit être l'héritage des enfants. [pv Hyppolite]   Jeu 11 Oct - 19:19


Le travail des pères doit être l'héritage des enfants.
D

e toutes les questions qu'Hyppolite pouvait décider de lui poser, Norbert avait bien conscience du fait que beaucoup seraient forcément délicates et qu'il ne serait pas simple d'y répondre, d'une manière ou d'une autre. Il ne savait pas, par exemple, ce que Leta avait pu lui dire de lui, de Tina ou même de Thésée durant toutes ces semaines de séquestration. Connaissant le caractère profondément dérangé et obsessionnel de celle qu'il avait sans doute bien trop porté dans son coeur par le passé, il y avait forcément de quoi s'inquiéter, et Norbert s'attendait forcément, à un moment ou à un autre, à devoir réellement faire face à des questionnements qui n'étaient guère engageants. Mais il y était préparé, et il était prêt, également, à répondre à son fils avec la plus grande sincérité, sans détours ni faux semblants. Seulement, la question d'Hyppolite ne porta finalement ni sur Leta, ni sur son passé... et à vrai dire, à présent que la question était posée, Norbert réalisait qu'il aurait largement préféré devoir faire face à ce genre d'interrogations embarrassantes plutôt que de faire face à la malignité de son fils.

Tina et lui avaient fait leur possible pour ne rien laisser paraître aux yeux d'Hyppolite. Ils savaient bien que la dernière chose dont puisse avoir besoin le jaune et noir, c'était de voir ses parents se déchirer. Mais le garçon était observateur, il avait vu que quelque chose n'allait pas entre ses parents... Ils auraient dû se douter que la situation ne passerait pas inaperçu, et évidemment, ils avaient su qu'il faudrait en parler à un moment ou à un autre... Norbert aurait seulement voulu que ça arrive plus tard. Car à présent que la question était posée, il ne savait tout simplement pas quoi répondre.

Il n'était pas menteur, et c'était certainement ce qui l'avait trahi en premier lieu, mais forcément, il fut tenté de broder un mensonge pour l'occasion. Seulement, à quoi bon ? Hyppolite était intelligent, et ce n'était pas franchement juste de ne pas lui en parler maintenant, surtout qu'il le comprendrait sûrement plus tard, surtout s'ils se séparaient bel et bien... Il aurait voulu que Tina soit là. Car que répondre à ça ? Est-ce qu'ils allaient se séparer ? Il espérait de tout coeur que non.

-Je n'en sais rien,
soupira-t-il, choisissant de se montrer honnête. Il ne voulait pas accabler son fils avec ses propres problèmes, mais il avait peine à faire autrement. Ce n'est pas ce que je veux en tout cas.

Il insistait bien sur ce point, parce que clairement, il tenait à sa famille. Maintenant qu'il avait retrouvé son fils, il était hors de question qu'il perde sa femme. Il avait trop besoin d'eux.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Le travail des pères doit être l'héritage des enfants. [pv Hyppolite]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le travail des pères doit être l'héritage des enfants. [pv Hyppolite]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» HAITI-JOBS-HAITI-TRAVAIL-HAITI TRABAJO-HAITI EMPLOIE-EMBAUCHAGE
» L'agriculture doit être une des priorités des efforts de la reconstruction
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne
» Le travail ... Toujours le travail ... ( Pv Hermione )
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Maison des Dragonneau
-