AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRYFFONDOR
avatar
▌ Messages : 125
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 22.3 cm, bois d'orme et plume d'hippogriffe
Camp: Neutre
Avatar: Kareen Guillan

Message#Sujet: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   Mer 15 Aoû - 19:02

Je viens de passer un week end avec ma famille adoptive. Ils sont repartis pour Cambridge et je me retrouve à nouveau seule à Londres. Je vais surement marcher jusqu'à la bibliothèque du chemin de traverse pour y apprendre de nouvelles choses. c'est que j'ai beaucoup de connaissances à récupérer. Mais pour cela, je dois passer au chaudron baveur.
Ce bar me semble toujours étrange. C'est la...troisième fois que j'y vais, et je n'arrive toujours pas à m'y faire. Il y règle une ambiance très étrange. Il y a une telle différence entre l’extérieur, moldu, et l'intérieur, sorcier.
Certaines personnes sont encapuchonnées dans leur coin, et sembles vouloir rester invisibles. D'autres au contraires, sont plus joyeuses et parlent fort. Les touillettes tournent seules dans les verres. Les sorciers sont en robes colorées et chapeaux excentriques. il y a des animaux qui courent ou piaillent. C'est un bon endroit pour découvrir certains ragots. La serveuse est jolie et jeune. Elle a un mince sourire quand elle me serre un verre.

Finalement je me dis que c'est l'endroit parfait pour faire quelque croquis et entendre des nouvelles. Ainsi j'aurai l'air moins idiote si certains sujets sont abordés lors de mes prochaines conversations. J'irai à la bibliothèque plus tard. Après tout, j'ai tout mon temps, il est à peine midi et demi, et mon train est demain. De plus ma chambre d’hôtel étant sur le chemin de traverse, je n'aurai pas beaucoup de marche pour y arriver. autant profiter de ce calme pour en apprendre un maximum sur les sorciers et me détendre en dessinant.

Je commande un verre, puis me dirige vers une table qui semble vide. Elle est située juste à côté de la porte. Je m'installe et sors mon carnet de croquis, et... Me voila bousculée par un inconnu et mon verre s'éclate au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1177
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Message#Sujet: Re: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   Ven 17 Aoû - 11:14


La naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands
R

ien de mieux que la pause déjeuner ! Ou que n'importe quelle pause, au demeurant. Du moment qu'on lui fichait une paix royale et qu'il était en mesure de glander tranquillement (la  définition d'une pause selon lui), ça lui convenait. Et comme il s'estimait être un homme à la philosophie de vie irréprochable, le fait est que Clyde était le plus grand connaisseur en matière de pause que cette Terre ait jamais porté. Sa vie en elle-même pourrait se considérer comme une gigantesque pause sans fin. Ce serait à peine exagéré. Mais un peu quand même. Bon, on me dira, la pause ne peut exister sans activité, et le moins que l'on puisse dire, c'est que Clyde Hornby n'est pas le garçon le plus actif que vous rencontrerez au cours de votre vie (quoique quand il était question de la résistance, il pouvait être surprenant de bonne volonté... à son échelle)... Pour considérer sa pause déjeuner comme telle, par exemple, il faudrait peut-être suggérer l'idée qu'il soit allé travailler.

Et ce n'était pas le cas... Il avait préféré rester au fond de son lit, et sa pause déjeuner avait plus de chance de ressembler à une pause petit-déjeuner, mais peu importe. Il avait fait la grâce matinée, mais pour sa défense, il avait bien l'intention de se pointer au ministère à un moment donné de l'après-midi, et ses collègues de bureau ne l'avaient sans doute jamais autant vu que ces derniers temps. Il faut dire aussi que, Bonnie enceinte, la situation était devenue si particulière que n'importe quel prétexte à fuir le domicile conjugal était devenu bon à prendre...

En tout cas, il commençait en douceur, en se rendant au Chaudron baveur. Il allait sans doute commencer par se boire un café, ou deux, ou trois, il n'avait pas encore décidé... Et n'allait pas se décider tout de suite car à peine entré, il faisait déjà des ravages. Au sens propre. Il venait de bousculer une jeune rouquine qui se trouvait là sans le faire exprès. Et son verre s'était fracassé au sol dans la foulée.

-Eh merde, pardon,
s'excusa-t-il à sa manière, avant de réparer la verre brisé d'un coup de baguette magique. Je te paye ton prochain verre pour m'excuser.

Clyde était un petit con, certes, mais pas un mauvais bougre non plus. Enfin... ça se discutait.







code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
avatar
▌ Messages : 125
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 22.3 cm, bois d'orme et plume d'hippogriffe
Camp: Neutre
Avatar: Kareen Guillan

Message#Sujet: Re: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   Sam 18 Aoû - 0:10

J'allais me précipiter pour ramasser les morceaux de verre qui s'étaient répandus sur le sol mais je constate avec surprise et émerveillement le godet se reformer. C'est vrai que je n'ai pas encore l'habitude de la magie mais bien que je trouve ce phénomène toujours incroyable, c'est surtout la manière qu'a ce jeune homme, à le réparer. Il fait ça avec une telle nonchalance, comme si c'était un acte simple et machinal pour lui. Il n'a pas sursauté quand il m'a bousculé, et pas non plus au son vu verre éclaté. Non, il a l'air tellement...décontracté ou au moins stoïque. Et cette attitude me fascine et m'impressionne bien plus que le sortilège jeté pour réparer l’incident. De plus il s'est excusé. Il a l'air gentil, lui.

une serpillière vient nettoyer le jus au sol. Je la suis des yeux, toujours amusée de voir des objets s'animer de la sorte. Elle retourne derrière le bar, dans un coin en retrait et on l'entend s'essorer. Je ne sais pas si un jour je m'y ferai ou si je resterai toujours comme une enfant dans un parc d'attraction à chaque intervention magique. Dans tous les cas cet homme à la tignasse bien fournie, lui il s'est bien habitué à l'évidence. Je reporte mon attention sur lui un instant.

"Je te paye ton prochain verre pour m'excuser."

Oh euh...Je ne sais pas bien quoi lui répondre. Après tout si il m'est rentré dedans, c'est surement parce que j'étais mal placée. C'est donc aussi ma faute. Je ne vais pas le déranger en lui demandant de m'offrir un nouveau verre...Mais en même temps il m'impressionne un peu. Il semble tellement à l'aise. Et peut être s'agit-il d'une coutume sociale sorcière, d'offrir un verre quand on bouscule quelqu'un.

"Je...je ne voudrai pas abuser..."

C'est tout ce que j'arrive à bafouiller. Je sens mes joues rougir de honte. Je vais encore attirer l'attention et paraître pour la fille bizarre. C'est vraiment pas de chance, j'arrive toujours à me faire remarquer pour ma maladresse ou mon ignorance.
Je baisse les yeux, toujours mal à l'aise face à la situation et je constate que de la citronnade a coulé sur ma page ouverte de mon carnet de croquis. Je l'essuie rapidement. AU moins ça me donne un prétexte pour fuir un peu cette situation gênante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1177
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Message#Sujet: Re: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   Dim 19 Aoû - 9:21


La naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands
C

lyde n'était pas de ces grands seigneurs, parangons de politesse et de décence, exemples pour tous, qui méritaient que l'on érige leur attitude en exemple. C'est sûr que son attitude avait le mérite d'être courtoise, mais en même temps, s'il proposait à son interlocutrice de lui payer un nouveau verre, c'est aussi qu'il se disait que cela lui donnait un prétexte pour ne pas boire son propre verre tout seul dans son coin. Il le ferait s'il le fallait, et ce ne serait pas un drame, il en avait l'habitude, après tout, mais il avait l'occasion de s'occuper et peut-être même de s'amuser un peu (il n'imaginait pas à quel point), alors il allait faire comme bon lui semblait. Le jeune homme n'attendit pas plus longtemps avant de prendre place à côté de la jeune femme avant de demander à un serveur de rapporter à sa nouvelle connaissance le même verre que celui qu'il venait de briser. Pour sa part, il se contenta d'une bièraubeurre, pour une fois. Il carburait bien plus souvent au whisky pur feu mais ce n'était pas pour autant qu'il ne pouvait pas de temps en temps palier à ses bonnes vieilles habitudes. Tant que ce n'était pas trop...

-Mais non, t'abuses pas,
répondit-il simplement, cherchant à couper court à toute protestation supplémentaire.

En même temps que sa nouvelle "amie", Clyde baissa les yeux sur le carnet ouvert qui se trouvait là et dont il n'avait pas constaté la présence jusqu'ici. Apparemment, la miss dessinait. Et de ce qu'il voyait (même s'il était tout sauf un connaisseur), elle était plutôt douée... même s'il avait sans doute bousillé le croquis en question... Il pourrait s'en excuser une fois encore, mais il n'allait pas jouer les carpettes non plus... Même si entre lui et une carpette, les différences pouvaient par certains aspects semblaient infimes.

-Qu'est-ce que tu dessines ?


Ca faisait une bonne entrée en matière, non ? Il décidait que oui, il trouvait en tout cas plus intéressant qu'un simple "Comment tu t'appelles ?" ou "Qu'est-ce que tu fais dans la vie ?". Même si ces sujets viendraient très certainement sur le tapis, à un moment ou à un autre.








code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
avatar
▌ Messages : 125
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 22.3 cm, bois d'orme et plume d'hippogriffe
Camp: Neutre
Avatar: Kareen Guillan

Message#Sujet: Re: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   Lun 27 Aoû - 0:28

Alors que j'essuie la citronnade qui s'est déversée sur mon carnet de croquis, je l'entends me commander le même verre et se prendre une bièraubeurre. Je relève alors vite la tête pour protester à nouveau mais il me répond avant que j'en ai le temps.

"Mais non, t'abuses pas"

Ah...euh...il m'a coupé le sifflet. Cet homme bien étrange, enfin à mes yeux, semble tellement décontracté! Il a l'air de répondre machinalement. J'en viens à me demander s'il n'a pas pour habitude de renverser des verres. Serait-il maladroit? ou peut être qu'il est simplement blasé. Finalement le résultat reste le même, je suis désarmée. J'ai l'impression que je ne contrôle rien de la situation. Pendant un instant je reste figée. Le doigt toujours en l'air en signe de protestation baisse lentement mais je garde le regard perdu et les sourcils légèrement froncés. J'ai vraiment l'impression d'avoir oublié quelque chose.

"Qu'est-ce que tu dessines ?"

L'homme aux cheveux étranges regarde mon carnet, que j'avais d'ailleurs totalement oublié. Il me sort de ma perplexité. Qu'est ce que je dessine? oh pas grand chose, juste un dessin du chaudron baveur, vite fait, comme ça, histoire de ne pas trop me perdre si je me réveille un jour en ayant à nouveau tout oublié de ma vie. Je lui montre mon carnet sans conviction. La tache de citronnade n'est pas la première qui recouvre un croquis, et certainement pas la dernière. Mais je ne cherche pas vraiment l'esthétisme dans mes dessin, c'est qu'un plus ça. Non moi je cherche juste à garder des souvenirs.
Et il est certains que lorsque je le dessinerai lui, il faudra que je m'amuse à reproduire ses cheveux. Ils m'inspirent. je les trouve très originaux. J'ai encore croisé peu de personnes avec autant de bouclettes et de volume. J'imagine ce qu'on peut faire avec de tels cheveux, ou des créatures avec une crinière de ce genre...Plein d'images traversent mon esprit et me divertissent un instant, et ça m'amuse plutôt. Cependant je pense que cette fois je vais éviter de parler tout de suite de mon amnésie ou de ses cheveux. J'ai déjà vu la réaction de certains, comme Lou et je pense que ce n'est pas vraiment bien vu comme comportements.

"Oh c'est juste le chaudron baveur"

Je réponds simplement avant de retourner à mes interrogations.
Ah mais...une pensée apparaît alors. J'ai rarement vu un inconnu me tutoyer dès la rencontre, et s'installer près de moi naturellement, sans même me demander mon avis.Et si il est vraiment si serin que je le crois, et aussi familier, peut être qu'il me connaît! Peut-être bien que... peut-être qu'il sait qui je suis, ou qui j'étais. Peut-être qu'il connait ma famille, et ce qui m'est arrivé?
A cette réflexion mon visage s'illumine d'un espoir retrouvé. Mes yeux redeviennent ronds et grands ouverts et je me retiens de l’assommer de questions tout de suite, bien que j'en ai atrocement envie.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1177
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Message#Sujet: Re: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   Lun 27 Aoû - 18:27


La naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands
L

e jeune homme afficha un sourire tout en jetant un oeil attentif au dessin que la miss griffonnait avant qu'il ne vienne la distraire (et gâcher son dessin en renversant son verre). Ben mazette, c'était vraiment joli ! Elle était douée, la bougresse ! Clyde avait toujours admiré les personnes qui avaient un tempérament artistique, ainsi. Certainement parce que lui-même n'en possédait pas le moindre. Et visiblement, elle n'estimait pas que l'esquisse était encore achevée. Il serait assez curieux de voir le résultat final, réellement. En tout cas, il siffla, appréciateur, et sans chercher à être particulièrement discret.

-Eh bien, c'est pas dégueulasse,
dit-il alors, ce qui était une manière de la complimenter (si, si, vraiment). Tu te démerdes bien, en dessin.

Elle n'avait pas grand-chose à envier à la plupart des gribouilleurs de sa connaissance, en tout cas (même si, c'est vrai qu'il n'en connaissait pas tant que ça, loin de là). Il examina le dessin en détail, il s'intéressait avant tout au lieu, pas spécialement aux protagonistes autres qu'eux présents dans le pub à l'heure actuelle.

-T'as juste oublié un truc,
affirma-t-il d'un ton beaucoup trop sérieux pour ce qu'il se permettait à ajouter. Roger, le pilier de bar, il fait partie des meubles, ici,tu sais, affirma-t-il en désignant d'un signe de la tête un type installé au comptoir, l'air très concentré sur ce qui à vue d'oeil était un verre bien tassé de whisky pur-feu.

Est-ce que le type s'appelait Roger ? Pas la moindre idée, et le jeune homme n'aurait pas trouvé d'intérêt à aller faire sa connaissance et lui demander son nom, il partait juste du principe qu'il avait une tête à s'appeler Roger. Pour le reste, c'était un pilier de bar, ça c'était la vérité, chaque fois que Clyde venait ici, Roger était là, alors à moins que Clyde n'ait un stalker personnel, il fallait supposer que Roger était un ivrogne fini, de son côté.

-Il paraît qu'il est marié à une bouteille de scotch
, ajouta-t-il d'un ton railleur avant de tourner son regard vers Olwen. Il lui demanderait peut-être de lui tirer le portrait, tiens, ce serait drôle de voir ce qui en découlerait.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
avatar
▌ Messages : 125
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 22.3 cm, bois d'orme et plume d'hippogriffe
Camp: Neutre
Avatar: Kareen Guillan

Message#Sujet: Re: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   Jeu 30 Aoû - 3:09

Alors que je lui montre ce que j'ai dessiné, il commence à sourire. Il est peut être sympas cet étrange personnage. Je n'arrive pas du tout à le cerner et ça m'intrigue énormément.
Je sursaute quand il siffle, surprise de ce bruit et concentrée à essayer de le comprendre. Je ne sais pas si ça fait des convenions sociales moldues, sorcières, ou pas du tout. je sais juste que voir un inconnu arriver, renverser mon verre, m'en recommander un puis s'installer à ma table et le tout comme si nous étions des connaissances de longue date, ça me perturbe beaucoup. Et je ne suis pas au bout de mes peines.

"-Eh bien, c'est pas dégueulasse. Tu te démerdes bien, en dessin.

Je le regarde, la tête inclinée, les sourcils froncés, et tente de comprendre ce que signifie de charabia. Il parle comme mes frères adoptifs, avec des mots que je n'ai pas pour habitude d'entendre. Mais je n'arrive pas à comprendre si il apprécie ou non. Je le vois toujours penché sur mon dessin comme s'il s'agissait d'une oeuvre d'art avec des milliers de détails. Que fait-il? il y passe presque plus de temps à scruter ce croquis que moi à le dessiner. Est ce qu'il regarde vraiment et qu'il est vraiment intéressé par l'art ou est ce qu'il se moque de moi? Décidément cet homme est un mystère pour moi.

-T'as juste oublié un truc,

Je me penche sur le dessin pour voir ce dont il parle. Il semble tellement sérieux tout à coup. Et pourtant c'est juste un croquis pour placer les choses, visualiser à peu près le lieu. Je pensais en faire un meilleur dessin bientôt, mais qu'aurais-je pu oublier de si importent? Non je ne vois pas...
Pas besoin de réfléchir cent ans, il me répond assez rapidement.

- Roger, le pilier de bar, il fait partie des meubles, ici, tu sais. Il paraît qu'il est marié à une bouteille de scotch."

Je regarde l'homme à la coiffure magique et fronce à nouveau les sourcils, puis ce "Roger", puis le garçon, et enfin un instant dans le vide. J'ai oublié Roger. S'il n'y avait que cette information, je me serai rapidement mise à l'ajouter à mon dessin mais c'est la suite de sa phrase qui me dérange. "Il fait partie des meubles" et surtout "il est marié à une bouteille de scotch"
Je me gratte la tête, les sourcils toujours froncés, marquant un silence. Ce drôle d'homme me regarde. Il est impassible. Devrais-je lui demander des explications au risque de paraître étrange ou faire comme si je comprenais. Et si il se moquait de moi? Oui mais si il est sérieux? C'est peut être une blague de sorcier?
Je regarde à nouveau Roger qui manifestement, reste très concentré sur son verre. Peut être qu'il est vraiment marié à une bouteille de scotch après tout. Je n'ai vu que des hommes mariés à des femmes et des femmes mariées à des hommes pour le moment mais est ce que des hommes peuvent se marier à des hommes? et des femmes à des femmes? ou à des objets?
Je regarde à nouveau mon interlocuteur. Il me faut une réponse, ma curiosité est plus forte que la peur d'être bizarre. Et puis après tout, j'ai déjà l'ai bizarre. *

"Euh... mais... C'est possible ça? Je veux dire d'être mi meuble, mi humain et de se marier à un objet? comment ça se passe? et est ce qu'on est heureux?



Dernière édition par Olwen O'Denn le Jeu 30 Aoû - 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1177
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Message#Sujet: Re: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   Jeu 30 Aoû - 20:01


La naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands
W

ow wow wow, attends... Elle venait bien de dire ce qu'elle venait de dire, là ? Il lui manquait une case où il avait trouvé une experte en foutage de gueule encore plus atteinte que lui. Il l'observa un instant, atterré. Le pire, c'est qu'elle n'avait absolument pas l'air de déconner. Non, la circonspection qui déformait ses traits ne laissaient pas à penser qu'elle soit vraiment en train de se foutre de lui. Elle semblait juste.... estomaquée à l'idée qu'une personne puisse être à moitié meuble et engagé dans une situation maritale durable avec une bouteille de whisky. Est-ce qu'il ne viendrait pas de tomber sur une mine d'or, par le plus grand des hasards ? Clyde en avait bien l'impression, et autant dire que si le filon qu'il venait de déceler était bien ce qu'il croyait, il avait la ferme intention de l'exploiter jusqu'au bout, et sans faire dans la dentelle. N'empêche... Wow, juste wow.... Est-ce que ça existait vraiment, des gens comme ça ? Elle avait dû tomber sur la tête ou un truc comme ça... ou bien on lui avait jeté un sort qui lui avait mis le cerveau à l'envers. Dans un cas comme dans l'autre, il n'avait pas l'intention de compatir, juste de s'amuser.

-C'est pas donné à tout le monde, mais ouais
, dit-il, sourire aux lèvres, déterminé maintenant à déterminer les limites de ce qu'il apparentait pour l'heure à une forme de naïveté enfantine aussi curieuse qu'amusante. Il était tellement amoureux de cette bouteille qu'il s'est lancé un sort pour être à moitié meuble, histoire que le mariage soit légal, tu vois. Il adressa un regard consterné en direction du comptoir. Pauvre femme... regarde-le, il la trompe constamment avec d'autres bouteilles, et elle n'arrête pas de lui trouver des excuses.

Il poussa un soupir exagérément dramatique, retenant le fou rire qui menaçait à chaque instant de saper sa crédibilité (pour peu qu'il puisse réellement être crédible en de telles circonstances, mais apparemment c'était le cas). Intérieurement, il se marrait comme une baleine, par contre.

-Y en a peut-être qui sont heureux dans ces conditions, mais en ce qui les concerne, ça se voit que c'est pas le cas.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
avatar
▌ Messages : 125
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 22.3 cm, bois d'orme et plume d'hippogriffe
Camp: Neutre
Avatar: Kareen Guillan

Message#Sujet: Re: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   Jeu 30 Aoû - 23:33

Je crois que je commence à savoir si j'apprécie cet étrange homme ou si manifestement ça ne passe pas. Il me répond en souriant et semble ne pas être surpris par ma question. JE crois qu'il ne me trouve pas trop bizarre et ça fait du bien de se sentir un petit peu normale pour une fois. Ou alors c'est juste que j'ai posé la bonne question. Après tout d'après ce qu'il dit, "c'est pas donné à tout le monde" , donc ma question semble pertinente. Ouf, je ne vais pas avoir à répéter que je suis amnésique, ça commençait à me fatiguer. Je préférerai aller de l'avant à défaut de connaître mon passé.

Je comprends d'avantage que ma question n'était pas si étrange que ça en apprenant la suite. Clyde me dit que pour pouvoir se marier il s'est rendu à moitié meuble. Ça aurait pu ressembler à une joli histoire pour les enfants, une histoire d'amour de sorciers, mais la suite m'attriste beaucoup. Je montre une expression compatissante et touchée? Sa pauvre femme/bouteille qui doit se sentir tellement seule chez eux! Roger ne semble manifestement pas être un très bon mari pour elle. Mais en même temps, la vie ne doit pas être simple lorsqu'on est à moitié un meuble et marié à une bouteille. Et puis, peut être est-il simplement resté figé au comptoir, incapable de rejoindre sa femme?
Manifestement l'étrange homme qui m'a confié cette histoire semble bien la connaître. Peut être est-il ami avec la bouteille.

Je le regarde un instant, pleine de compassion alors que lui garde le sourire. Peut-être s'est-il habitué à cette situation. Peut être qu'il garde sa tristesse pour le couple au fond de lui...Je ne sais pas. Je baisse les yeux, réfléchissant à une manière de rassembler de nouveau les amoureux, mais j'imagine que tout a déjà été tenté.

Je soupire et murmure tristement : "Pauvre bouteille..."

Mon regard se porte à nouveau sur mon conteur d'histoires.

"J'espère qu'ils trouveront une solution pour sauver leur couple. Je l'ajouterai au dessin avec une bouteille de scotch, pour me souvenir de leur histoire"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1177
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Message#Sujet: Re: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   Ven 31 Aoû - 19:03


La naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands
B

on ben, manifestement, l'adolescente ne se foutait pas de lui (l'inverse, en revanche... clairement, il n'allait plus s'en priver, à présent, même s'il se priverait de le faire de manière ostensible histoire de faire durer le plaisir plus longtemps). Voilà qu'elle compatissait bêtement au sort d'une bouteille. Comment pouvait-on atteindre un tel degré de naïveté ? Forcément, ça donnait envie de creuser plus loin. Ce qui est sûr, c'est que le jeune homme était à la fois amusé et fasciné par cet échange complètement extraterrestre. Il ne s'était vraiment pas attendu à une chose pareille. Il avait envie de pousser le bouchon encore plus loin, mais d'entrée de jeu, il avait déjà fait tellement fort qu'il ne savait pas réellement de quelle manière il pourrait être à même de battre ce petit record personnel... Mais si cette fille était capable de croire qu'un pochtron pouvait décider de devenir à moitié meuble pour se taper sa bouteille, tout était envisageable, après tout. Et dire que la miss avait carrément l'intention d'immortaliser ça en dessin.

-Il faudra que tu lui montres ton dessin à l'occasion, elle sera flattée.
Il marqua une pause. Au fait, je me suis même pas présenté, je m'appelle Clyde.

Au fond, il n'aurait pas vu d'inconvénient à demeurer un anonyme aux yeux de son interlocutrice, mais puisque cette dernière l'intriguait et l'amusait de plus en plus, il se disait qu'en se présentant, il aurait des chances d'en apprendre plus sur sa mystérieuse interlocutrice qui savait si bien lui faire passer le temps, et dont la naïveté qu'il décelait en elle ne trouvait aucun égal chez qui que ce soit de sa connaissance, au passage.

-Et toi, tu t'appelles comment ? Tu viens d'où ?


On aurait pu traduire ces questions d'une autre manière : "Pourrais-tu je te prie décliner ton identité, étrange personnage ?" et "De quelle planète est-ce que tu viens, très exactement ?" Si elle devait trouver ces questionnements trop directs ou s'ils devaient lui mettre la puce à l'oreille, il trouverait toujours une façon de se rattraper de son côté. Ce ne devrait pas être bien difficile en soi, vu que visiblement, la miss était prête à gober absolument tout ce qu'elle lui disait.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
avatar
▌ Messages : 125
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 22.3 cm, bois d'orme et plume d'hippogriffe
Camp: Neutre
Avatar: Kareen Guillan

Message#Sujet: Re: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   Ven 31 Aoû - 22:25

C'est vrai que je pourrai montrer mon croquis à la bouteille mais je ne suis pas sure que voire son mari dessiné avec une autre lui ferait grandement plaisir...et comment la retrouver? et surtout, comment communiquer avec elle, moi qui ne suis pas un meuble, ni même mi meuble mi humaine. Je suis simplement humaine. J'imagine que ça complique les choses. Perdue dans mes pensées j’acquiesce distraitement, pas vraiment convaincue par sa proposition.
Clyde se présente et je prends alors conscience que j'avais en effet oublié de m'annoncée. Mais en même temps vue son entrée fracassante et plutôt intrusive, j'ai été beaucoup perturbée et en ai en effet oublié les rares conventions sociales qu'on m'ait apprises.
Il s'appelle donc Clyde. je n'ai encore jamais entendu ce nom il me semble. Je le salue avec un léger sourire mais au fond de moi, un nouvel espoir, infime certes, mais toujours présent, se brise à nouveau. Je l'ai beaucoup rafistolé cet espoir et à chaque fois j'en perds des miettes, et mon espoir se fait de plus en plus petit à mesure que je le ravive. J'avais un mince espoir qu'il me connaisse, je l'avoue au plus profond de mon être. Il était arrivé tellement familier, il s'était assis à côté de moi sans me demander mon avis, comme si nous nous connaissions de longue date, il ne s'était pas encore présenté, et il semblait à l'aise. J'ai vraiment espéré qu'il me connaisse...De toute évidence ce n'était pas le cas.
Je prends une respiration un petit peu plus marquée que les autres et le regarde le sourire aux lèvres mais le regard plutôt évasif.

"Oh oui c'est vrai, bonjour Clyde, je m'appelle Olwen et je viens..."

Je marque une courte pause. D'où je viens en fait? On m'a retrouvé en France mais il n'y a aucune preuve de mon ancienne vie nulle part. Et puis je parlais déjà bien anglais...Je vais essayer de répondre simplement en espérant qu'il ne me pose pas trop de questions là dessus, sinon je devrai encore parler de mon amnésie...encore et toujours. Pour une fois que quelqu'un me trouve normale et ne me regarde pas comme si je venais d'une autre planète! J'aimerais que pour une fois ça continue.


"...de France. Et toi? Et tu étais à Poudlard aussi?"
Je ponctue sans trop tarder et enchaîne vite, en espérant que lui ait beaucoup à raconter histoire de changer de sujet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1177
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Message#Sujet: Re: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   Sam 1 Sep - 9:18


La naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands
L

a jeune femme s'appelait donc Olwen. Bizarrement, ce n'était pas le genre de nom que Clyde, de son côté, lui aurait attribué. Non pas qu'il ait son mot à dire, on est bien d'accord, mais il s'attendait vraiment à un truc futuriste et impossible, parce que pour être... comme elle, il fallait venir d'ailleurs. Et elle venait d'ailleurs, en effet. Quand la miss mit un certain temps avant de lui répondre, même si ce n'était qu'une fraction de seconde, Clyde se demandait si elle n'essayait pas de lui mitonner un mensonge aux petits oignons pour lui cacher qu'elle venait littéralement d'une autre planète. Quoique, au fond, c'est vrai que la France, même s'il suffisait de traverser la Manche pour s'y rendre, avait tout d'une autre planète. Après tout, ces gens-là bouffaient des escargots et des cuisses de grenouille, il fallait être un peu extraterrestre pour faire un truc pareil. Si elle disait vrai. Ce temps d'hésitation, ça lui faisait penser aux voyageurs temporels quand ils mentaient sur leurs origines. Peut-être qu'Olwen aussi venait du futur ? Mais dans ce cas, ce devait être un futur très très très très lointain.

-Ouais, je suis un Anglais pur jus, et un ancien de Poudlard. J'ai tellement adoré cette école que j'ai supplié le dirlo de me laisser y rester une année de plus
, dit-il en faisant référence à son redoublement, se demandant si son propos très imagé n'allait pas une fois encore encourager l'imagination et la naïveté de la miss. Maintenant, je fais semblant de bosser au ministère. Il marqua une pause. J'en déduis que tu es à Poudlard, du coup ?

Même s'il n'avait que peu de contacts avec des gens de Poudlard à ce jour, il était étonné de n'avoir pas entendu parler d'elle par ses camarades, comme de la curiosité du coin. On faisait tout un foin concernant Loufoca, mais elle était détrônée, et de très loin, pour le coup. Même s'il suffirait sans doute de parler de nargoles à Olwen pour qu'elle y croit, et de joncheruines pour qu'elle s'imagine que des créatures étaient en train de grouiller dans son cerveau.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
avatar
▌ Messages : 125
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 22.3 cm, bois d'orme et plume d'hippogriffe
Camp: Neutre
Avatar: Kareen Guillan

Message#Sujet: Re: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   Jeu 6 Sep - 23:33

Clyde me répond avec toujours autant d'aisance alors que je suis toujours attristée de constater qu'il ne me connait pas finalement. Je crois qu'il est juste à l'aise en société, ou au moins avec lui même. Mon regard se perd dans le vide un court instant, soupirant légèrement avant de me reprendre. Mais...qu'est ce qu'il me raconte encore? En fait, pour la première fois depuis mon éveil, je tombe sur une personne qui ne me trouve pas étrange mais que moi je trouve totalement énigmatique!
Ai-je bien entendu ce qu'il m'a dit? trop de questions se bousculent dans ma tête, il est "anglais pur jus"? il a "supplié le"..."dirlo", de le laisser y rester une année de plus? et il fait "semblant de bosser"?

Je regarde ce sorcier, complètement perdue, la bouche bée, les sourcils froncés, puis mon regard s'échappe vers la gauche alors que je tente de trouver un sens à ce qu'il vient de me dire.
Bon une chose est positive, c'est qu'à priori il a vraiment beaucoup aimé Poudlard, ce qui m'encourage pour mon année à venir. Mais hormis cela...J'avoue que je ne parviens pas à y trouver le moindre sens à ses propos.

Mais c'est alors qu'une hypothèse vient germer dans mon cerveau. Serait-il fou? Après tout ça expliquerait de nombreuses choses...Ah non, je ne crois pas, les autres sorciers l'auraient surement repéré et envoyé dans un hôpital. Après tout il est un habitué de ce lieux. C'est donc que ce qu'il me dit a une logique. Je reprends donc mes recherches mentales après avoir répondu distraitement:

"Je commencerai en septembre"

commençons par le début. Il est anglais pur jus. Il est donc constitué de jus d'anglais? Peut être que ses parents ont fabriqué un genre de breuvage dont la spécialité est anglaise et que c'est comme ça qu'on se reproduit...après tout comment on fait les bébés? Je ne m'étais jamais posé la question...on fait peut être un jus duquel...sort un bébé...ou un truc du genre...

Bon, un sens trouvé à cette question...même si je ne suis pas certaine que ça soit la véritable réponse. Je me gratte la tête, toujours perdue dans mes réflexions. Mais le temps est peut être long, j'en ai perdu le compte. Vite, il faut que je parle avant qu'il se pose des questions...ah, je réfléchirai au reste après. Mais que dire?
Prise d'un soudain stresse, je le regarde rapidement. Vais-je lui demander pour le jus? ou pour le "dirlo"? ah non, je sais ce que je peux lui demander! Avec cette question, je n'aurai pas l'air totalement bizarre! Et puis je suis sure qu'il ne s'est pas écoulé tant de temps que ça. Il n'aura probablement pas remarqué que j'étais perturbée par ses phrases et ne me posera surement pas de questions...Enfin j'espère. Si il me demande à quoi je pensais, je suis perdue! Ou alors il me répondra calmement comme il l'a fait depuis le début? Ahh je ne sais pas. Mais zut alors, je suis à nouveau dan smes pensées et je le fixe étrangement! vite réponds idiote!!

"Euh ah et tu fais quoi comme...euh enfin tu fais semblant de faire quoi comme travail au jus.. euh au juste en Angleterre? ah je veux dire au ministère?"

Je rougis après ce carnage. Je baisse les yeux, honteuse, me réfugiant dans mon dessin. J'ai bafouillé quelque chose d'incompréhensible, J'ai peur de sa réaction.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1177
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Message#Sujet: Re: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   Ven 7 Sep - 18:42


La naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands
C

lyde songea à suggérer à son interlocutrice de fermer la bouche si elle ne voulait pas finir par gober une mouche au passage, mais il choisit de ne rien dire, il était trop amusé pour son expression effarée pour la dissuader de la conserver. Cette situation l'amusait beaucoup, et il était capable de jouer à ce petit jeu des heures durant. Il finirait peut-être par se lasser, mais puisque ce n'était pas le cas, il se délectait pour le moment de sa réaction, et se demandait de quelle façon il pourrait encore surenchérir. Heureusement, il pouvait compter sur Olwen pour lui prémâcher le travail... Ce qui était franchement un bonus, pour le jeune homme, il adorait qu'on lui prémâche le travail, il en retirait une immense satisfaction.

Elle lui apprit qu'elle commencerait en septembre. Etrange, vu son âge, mais cela devait vouloir dire que, jusqu'ici, elle n'était pas à Poudlard... Peut-être dans l'école qui accueillait notamment les français, là.. Beauxbâtons, s'il ne se trompait pas. Est-ce qu'ils étaient tous aussi perchés, là-bas ? Dans ce cas, ça vaudrait peut-être le coup qu'il fasse le voyage, juste pour s'en faire une idée. Il ne fit aucun commentaire là-dessus, il serait toujours temps de lui raconter tout un tas d'histoires horribles et rocambolesques sur l'école qu'il avait quittée et qu'elle s'apprêtait à intégrer plus tard. Chaque chose en son temps, on va dire. Elle s'embrouilla totalement dans sa question, et Clyde dut vraiment prendre sur lui pour ne pas pouffer de rire. Pour le moment, par il ne savait quel miracle, elle avait l'ai de le prendre au sérieux, il tenait à ce que ça continue comme ça malgré tout.

-Je fais la plante verte, on me pose dans un coin et j'égaye l'ambiance
, dit-il, ravi de pouvoir en rajouter encore une couche, tant qu'à faire, convaincu du fait que la jeune femme allait une fois encore le prendre au pied de la lettre. Il avait hâte de savoir quelles questions elle allait poser suite à ça.

En attendant, il avait beau lui mentir gentiment (ou presque), il y avait tout de même un petit fond de vérité dans ce qu'il affirmait.

-C'est plutôt bien payé.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
avatar
▌ Messages : 125
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 22.3 cm, bois d'orme et plume d'hippogriffe
Camp: Neutre
Avatar: Kareen Guillan

Message#Sujet: Re: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   Lun 10 Sep - 14:03

Je n'en reviens pas, Clyde ne semble pas faire état de ma maladresse et de ma bizarrerie. il ne me fait aucun reproche sur mon bafouillage sans aucun sens. Pas même une allusion ou un signe de confusion. c'est pourtant impossible qu'il n'ait pas remarqué ce carnage. Au lieu de ça, il semble rester calme et sérieux, et me répond en toute simplicité. Il...il fait la plante verte?

Je reste figée sur mon carnet, trop honteuse de croiser à nouveau son regard, mais j'en oublie de continuer à dessiner et je deviens toute rouge en pensant qu'il pourrait à nouveau constater ma confusion. Pourquoi ne pas acheter une plante verte? ça coûterait moins cher au ministère plutôt que de lui payer un salaire tous les mois. Et puis Clyde doit bien s'ennuyer à rester immobile, transformé en plante, pour toute une journée. A moins qu'il ne s'agisse d'une plante qui n'existe pas et que seul un sorcier pourrait y ressembler après une métamorphose... Oui mais dans ce cas là, pourquoi ne pas choisir une simple plante qui existe vraiment? Ça ferait une grosse différence?
Ou alors ... cet homme dit qu'il égaye l'ambiance. C'est peut être là la différence. Peut être qu'il chante, ou qu'il danse, ou même qu'il raconte des blagues sur demande? Ah oui, c'est surement ça!...mais pourquoi le faire en étant une plante ?

Par réflexe je lève mes yeux vers lui pour poursuivre notre bien étrange conversation. Mes nouveaux parents m'ont appris qu'il fallait toujours regarder une personne lorsqu'on lui parle, et j'ai tout naturellement pris ce réflexe. Mes grands yeux naïfs se fixent donc sur les siens.

"- Mais t'as toujours voulu faire ce métier? et comment tu égaye l'ambiance? je veux dire...tu fais un spectacle? parce que ça doit être compliqué en étant une plante. Et c'est tout le temps la même plante? parce que...enfin...

Comment ne pas le vexer avec ma question? C'est vrai après tout, il faut que je sache pourquoi il est une plante. Ça ne coûte pas si cher, j'en ai acheté une chez mes nouveaux parents moldus. Je ne me rends pas compte que de stresse, je commence à rougir d'avantage

- Parce que si tu reste juste immobile comme une plante, tu peux en acheter une et faire croire que c'est toi, et aller faire autre chose, non?"

J'espère que je ne l'ai pas vexé...je deviens rouge pivoine, et me réfugie vite sur mon carnet. Mince la page est pleine. Je la tourne et entreprends de dessiner autre chose, mais je n'ai que des idées de dessins de plantes et ce n'est pas du tout le moment. Alors que mon crayon a esquissé un cactus, je m'empresse de le transformer en un homme avec une étrange position

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1177
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Message#Sujet: Re: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   Mar 11 Sep - 19:07


La naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands
N

on mais... elle était incroyable, cette fille ! C'en était au point que Clyde se demandait si c'était vraiment lui qui était en train de se foutre d'elle ou si ce n'était pas l'inverse. Elle était peut-être en train de la mener en bateau depuis le début, qui sait ? Quoi qu'il en soit, maintenant qu'il se trouvait sur sa lancée, il avait la ferme intention de continuer, tant pis s'il devait découvrir par la suite que c'était une erreur. Dans tous les cas, il se serait bien marré, et franchement, à ses yeux, c'était à peu près tout ce qui importait, le reste était plutôt accessoire. Et pour le moment, c'est clair qu'elle lui donnait du grain à moudre ! Qu'est-ce qu'elle le faisait rire, franchement ! C'était en train de devenir un sketch. Et il devait vraiment prendre sur lui pour ne pas juste la pointer du doigt en se marrant comme une baleine. Pour le coup, il ne savait pas combien de temps il allait encore tenir avant de bel et bien exploser.

-Tu sais, c'est rare qu'on choisisse le métier qu'on veut faire
, répondit-il très sérieusement, mais ça va, ça me déplaît pas, c'est plutôt peinard, comme job, répondit-il, ce qui correspondrait presque à la vérité, car en effet, s'il n'avait pas choisi son travail, il était plutôt cool. On ne lui mettait pas spécialement la pression. Je deviens pas une plante, je fais semblant d'être une plante, alors si on me remplace par une vraie plante, ça se voit. Mais ça m'empêche pas de le faire de toute manière.

Il marqua une pause et considéra Olwen avec un mélange de curiosité et d'amusement. Elle était vraiment un cas à part, cette fille. Il avait hâte de voir le moment où elle réaliserait qu'il se foutait de lui, juste pour observer sa réaction. Il était sûr et certain qu'elle serait clairement impayable.

-C'est drôle que t'aies jamais entendu parler de ce boulot
, répondit-il en tentant de reprendre son sérieux, toujours déterminé à pousser le bouchon chaque fois un peu plus loin. C'est un travail super répandu. Y en a qui tueraient pour l'obtenir, d'ailleurs.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
avatar
▌ Messages : 125
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 22.3 cm, bois d'orme et plume d'hippogriffe
Camp: Neutre
Avatar: Kareen Guillan

Message#Sujet: Re: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   Mer 26 Sep - 13:32


Voyant mon dessin devenir une sorte d'expression de la non maîtrise des proportions, je m'empresse de fermer mon carnet. Je prends alors une profonde inspiration afin de me calmer. Je suis écarlate, je le sens à mes joues brûlantes. C'est complètement ridicule d'agir de la sorte. Je me calme donc en écoutant la réponse très étrange de ce mystérieux individu.

"Je deviens pas une plante, je fais semblant d'être une plante, alors si on me remplace par une vraie plante, ça se voit. Mais ça m'empêche pas de le faire de toute manière."

Sa réponse me fait sourire. Il semble vraiment vivre en dehors des conventions sociales, celui là. Il vit comme il l'entend et a l'air de ne pas se poser de questions. On dirait un élève indiscipliné mais qui profite de son existence. Il m'amuse bien, et il m'impressionne aussi. moi qui suis effrayée par tout cet univers, je le vois indifférent aux difficultés que j'entrevois.

C'est plutôt agréable de tomber sur quelqu'un qui ne me juge pas et qui prend le temps de m'expliquer les choses sans me regarder comme si j'étais étrangère à ce monde. Je pense que je vais apprendre plein de choses grâce à Clyde.

Mon sourire disparaît pourtant aussi vite qu'il est apparut. "des gens tueraient" pour ce travail? mais ce sont des barbares!!! je suis effarée, et peinée aussi. Il risque sa vie tous les jours pour avoir l'opportunité de faire semblant d'être une plante? Tout ça me paraît tellement irréaliste! comment peut-on avoir envie de tuer quelqu'un? Et surtout, même si ce travail semble étrangement sympathique, je ne comprends pas cet engouement.

Je suis tiraillée entre la stupéfaction, la peine et la terreur. La violence n'a aucun sens à mes yeux. Je sais que j'agis parfois comme une enfant. On m'a dit que c'était normal car je redécouvre le monde et que, petit à petit je reprendrai des réactions d'une jeune femme de mon âge. Et c'est surement parce que j'ai encore ce regard candide que je ne comprends pas qu'on puisse vouloir faire du mal à quelqu'un, ou peut être parce qu'on ne m'a jamais vraiment fait de peine à moi... je ne sais pas, mais quoi qu'il en soit c'est in concept qui me dépasse totalement.

je regarde Clyde, avec une expression de compassion et de peine.

"Mais tu risque ta vie à faire ce travail alors! Il faut que tu fasse attention!"

Je suis vraiment inquiète qu'il lui arrive quelque chose pour une raison aussi incompréhensible, que de faire la plante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1177
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Message#Sujet: Re: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   Jeu 27 Sep - 18:31


La naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands
C

lyde avait beau s'amuser volontairement à jouer avec l'immense propension qu'avait la demoiselle à tout prendre au premier degré, en l'occurrence, pour cette fois, il n'avait pas fait exprès, et il ne comprit pas tout de suite pourquoi elle affirmait tout à coup qu'il risquait sa vie à jouer les plantes vertes. Ah oui, parce qu'il avait affirmé que des gens tueraient pour avoir le même job... Décidément, la façon de penser et d'exister d'Olwen semblait transcender la logique même. Quelle blague, cette fille ! Et normalement, comme on dit, les blagues les plus courtes sont les meilleures... Pourtant, le jeune homme ne se lassait définitivement pas de la situation. Il s'était demandé, jusqu'ici, à quel point il pouvait tirer sur la corde (et souriait intérieurement en songeant que si elle entendait ses pensées, elle se demanderait sans doute : "Quelle corde ?"), il devenait clair que la réponse, c'était que la corde en question était sans fin. En bref, il pourrait jouer et surrenchérir encore et encore, elle ne remarquerait définitivement rien. Il faudrait définitivement qu'il envisage d'avoir des discussions régulièrement avec elle, il n'y avait rien de mieux pour se changer les idées, et il est vrai que ses idées avaient eu besoin d'être changées un peu, vu ce qu'il vivait dernièrement.

-T'en fais pas, je sais prendre soin de moi,
répondit-il du ton assuré de l'homme sans peur et sans reproche.

Sans peur, à l'heure actuelle, c'était évident, car il n'y avait rien à craindre (du moins à cette échelle). Sans reproche, c'était une autre affaire, mais si des reproches, d'autres pourraient peut-être lui en faire, lui n'éprouvait pas franchement de scrupules. Ce n'était pas de sa faute, quand même, si cette fille venait d'une autre planète. Lui, il ne faisait jamais que le constater, après tout.

-J'adore vivre dangereusement, c'est ma passion.

Ouais, il adorait vivre dangereusement... depuis son canapé. Bon, c'était un peu exagéré, s'il n'était pas capable de se mettre en danger, il ne ferait pas partie de la résistance, c'est sûr, mais bon... ce n'est pas pour autant qu'il se considérait comme une tête brûlée, malgré tout.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
avatar
▌ Messages : 125
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 22.3 cm, bois d'orme et plume d'hippogriffe
Camp: Neutre
Avatar: Kareen Guillan

Message#Sujet: Re: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   Ven 5 Oct - 14:25

Décidément cet homme me surprendra toujours. C'est un mystère pour moi. Est-il vraiment humain? ou sorcier?...peut-être est-ce un acteur et qu'il cherche à jouer un rôle?...Je ne sais pas quoi penser de lui. Je ne me souviens pas avoir déjà rencontré quelqu'un d'aussi étrange et déroutant que Clyde. Je ne sais pas si toute une vie me suffira à le comprendre un jour.

Non mais c'est vrai, ce gars travaille en faisant semblant d'être une pante, au ministère de la magie, et il risque sa vie pour... pur ça?! et maintenant il me dit qu'il n'a pas peur et qu'il aime vivre dangereusement?

Je reste figée, les sourcils froncés. j'essaye de lire dans ses yeux mais... je suis vraiment trop nulle à cet exercice. Je le considère un moment, ne sachant pas quoi rétorquer. Pour moi sa situation est aussi bizarre que de risquer sa vie à tester le confort des canapés chez la reine. Plus bizarre même, maintenant que j'y pense. Parce que finalement pour la reine, avoir un bon confort est primordial, mais elle, elle a de vraies plantes dans son château...enfin je crois.... Non, je ne pense pas que ça puisse être possible... mais après tout, faire la plante au ministère me semblait jusqu'alors totalement irréaliste, alors finalement...pourquoi pas?...Y aurait-il vraiment des hommes/plantes dans son château?...et si oui, risquaient-ils vraiment leur vie comme Clyde?

Mon esprit part loin dans ses réflexions, et je le retrouve bloquée, figée, le regard perdu. Une femme derrière moi semble avoir une conversation très animée. Son rire se fait entendre même dans les méandres de mes pensées, me ramenant à la réalité. Je reporte mon attention sur le sorcier, me frottant machinalement les tempes.

"Mais...tu aime vraiment risquer ta vie? c'est parce que tu es passionné par ton métier ou parce que tu ne tiens pas à la vie? ... Je veux dire, tu risque ta vie pour tout? "

Risquer sa vie... je ne peux m’empêcher de penser au fait que je viens de recevoir une seconde chance pour ma part. Étais-je du genre à risquer la mienne? à ne prendre aucune précaution? ai-je perdu la mémoire suite à un risque inconsidéré ou m'est-il arrivé autre chose? Les réponses de Clyde m'aideront peut être à trouver des réponses. Mais je ne me suis pas rendue compte de mon manque de tact. Je pourrai l'avoir blessé, ou même insulté involontairement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1177
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Message#Sujet: Re: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   Ven 5 Oct - 18:18


La naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands
I

l y avait une chose que Clyde commençait à cerner concernant Olwen (en même temps, ce n'est pas comme s'il était bien difficile de s'en rendre compte, on est bien d'accord) : quoi que Clyde puisse dire ou penser, la jeune femme aurait toujours une nouvelle question à poser. C'était sans fin. Il ne savait pas s'il devait qualifier cela de bêtise ou de curiosité (il aimait à penser qu'il s'agissait plutôt d'un subtil mélange des deux), mais dans tous les cas, c'est sûr que c'était divertissant. Bon, il allait sans doute finir par se lasser, à la longue. Mais Clyde possédait une certaine endurance pour ce qui était de se foutre d'autrui (il était rare que Clyde et endurance riment ensemble, mais pour le coup, c'était bel et bien le cas), et elle lui donnait clairement du grain à moudre. Là, vraiment, il devrait fournir des efforts particulièrement olympiens pour ne pas avoir envie d'en rajouter une couche supplémentaire encore à chaque fois. Vraiment, elle devrait monter un spectacle et se produire sur scène, en totale improvisation, elle aurait clairement un succès fou.

-C'est parce que j'aime la vie que j'aime la risquer. Pour me rappeler à quel point elle est précieuse, tu vois.


Oui oui, c'était totalement con, comme manière de réfléchir, et pour le coup, Clyde en avait entièrement conscience. Il savait que certaines pensaient les choses de cette manière. Qu'ils aimaient prendre des risques pour savourer d'autant plus le fait d'être en vie. Lui, il s'en fichait complètement. Tout ce qu'il voulait, c'était profiter de la vie sans rien faire de particulier. Mais quel besoin avait-il de le savoir ? Pas le moindre, évidemment.

-De toute façon, même en marchant dans la rue, on risque sa vie, alors autant rendre ça amusant.
Il haussa les épaules. Faut bien mourir de quelque chose.

Là, pour le coup, il le pensait effectivement. Clyde n'avait pas vraiment peur de la mort. Il estimait que c'était quelque chose d'inévitable, une sieste de longue durée, et qu'il n'y avait pas besoin d'en faire davantage. Alors s'il fallait mourir, avoir une mort spectaculaire pouvait être le plus gratifiant. Même si là encore, lui s'en fichait bien, d'avoir une mort spectaculaire ou anodine.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
avatar
▌ Messages : 125
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 22.3 cm, bois d'orme et plume d'hippogriffe
Camp: Neutre
Avatar: Kareen Guillan

Message#Sujet: Re: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   Ven 5 Oct - 19:09


Comme à son habitude, Clyde me répond calmement. Mais, je ne sais pas pourquoi, ses réponses n'ont pas l'effet que j'aurait imaginé. Il aime risquer sa vie pour se sentir en vie et profiter d'avantage encore de cette vie...j'ai beaucoup de mal à comprendre ça. Je reste songeuse. Il a dit beaucoup de choses qui me paraissent bien plus étranges que celle ci, mais alors pourquoi suis-je aussi touchée par elle?

Mon optimisme se fane tout à coup. et je ressens une grande solitude monter en moi.
Et alors il ajoute qu'on peut mourir à chaque instant, qu'il faut profiter de la vie car elle peut s'arrêter d'un coup, qu'on ait pris des risques ou non. Et ça, j'arrive à le comprendre. Mais une part de moi le refuse. Je ne sais pas ce qui m'arrive. je crois que parler de la mort ne me réussit pas finalement.

Ce sorcier bizarre va surement me trouver folle si je change de comportement comme ça... et en plus c'est pas agréable du tout de voir une personne triste. ressaisit toi Olwen!

"hum..."

J'ai la gorge serrée, et n'arrive pas à dire grand chose de plus pour le moment. J'essaye de me cacher de Clyde en maintenant ma tête avec ma main, le coude appuyé sur la table, et je me replonge dans un dessin.

J'ai encore une fois une réaction disproportionnée. CA m'arrive de temps en temps. je crois que c'est lié à mon ancienne vie mais j'en suis pas certaine. Tout ce que je sais c'est que tout à coup je me sens seule et triste, et que je ne veux plus parler de mort.

je ne sais pas quoi dire, et je ne voudrai pas que ce sorcier bizarre se sente mal à l'aise à cause de moi. Mais je suis trop occupée à empêcher les larmes de me monter aux yeux. Et je me maudis intérieurement.

Je prends une profonde inspiration pour me calmer et regarde vos verres maintenant vides. c'est surement le bon moment pour changer de conversation. Je n'ose pas croiser son regard, je sens que les larmes pourraient couler à tout moment. alors j'essaye simplement d'articuler quelque chose d'audible:

"Tu...tu veux boire un... un autre verre?"

Après tout il m'a offert mon verre parce que le premier s'était cassé. c'est naturel... enfin je crois, de lui en offrir un à mon tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1177
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Message#Sujet: Re: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   Sam 6 Oct - 9:00


La naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands
L

e mystère Olwen au fil de leur conversation n'avait de cesse que de s'épaissir. Quelque part, le jeune homme se disait qu'il voudrait bien pouvoir s'immiscer dans sa tête pour comprendre sa manière de fonctionner exactement, la manière dont elle pensait. En même temps, il n'était vraiment pas sûr qu'il apprécierait de se perdre dans les méandres de cette psyché un peu... singulière. Par exemple, là, il ne savait pas ce qu'il avait bien pu dire, mais il avait le sentiment que la jeune femme était bouleversée, qu'il s'était passé quelque chose, tout à coup, dans sa tête, et qu'elle n'était pas très bien. Il était bien tenté de lui demander ce qui lui arrivait, s'il avait dit quelque chose qu'il ne fallait pas (peut-être son évocation de la mort ? Il y en avait qui avaient un vrai problème avec ça). Il décida de ne pas poser de question, mais le soudain comportement de son interlocutrice, qui ne posait pas de questions supplémentaire et se repliait simplement sur elle-même, avait tout de même de quoi sincèrement l'intriguer. Alors il ne dit rien, indécis, et ce fut finalement la future rouge et or qui reprit la parole.

-Non, ça ira. J'ferai bien de me rentrer, en fait, ma petite femme doit m'attendre à la maison.

C'était faux, bien sûr. En rentrant chez lui, rien ne garantissait que Bonnie serait bel et bien à l'appartement et ne se trouverait pas chez Joshua. Et quand bien même elle serait là, il était assez évident qu'elle ne l'attendait pas et qu'elle s'en foutait. Mais Clyde avait l'intuition que cette conversation était en passe de devenir beaucoup moins amusante, et il mettait un point d'honneur à y échapper avant qu'il ne soit trop tard et que cette discussion perde tout le sel et tout l'intérêt que le jeune homme lui avait trouvé jusque-là.

-C'était un vrai plaisir de discuter avec toi, Olwen.


Et pour le coup, il ne mentait pas, c'était la pure vérité. Il avait vraiment pris du plaisir à avoir cette conversation... Un malin plaisir, c'est certain, mais en tout cas, il s'était vraiment bien amusé, ça c'était sûr et certain.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
avatar
▌ Messages : 125
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 22.3 cm, bois d'orme et plume d'hippogriffe
Camp: Neutre
Avatar: Kareen Guillan

Message#Sujet: Re: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   Dim 7 Oct - 21:47


Je pense que ma tristesse s'est fait ressentir. J'ai eu beaucoup de mal à la cacher et j'en suis désolée pour Clyde. c'est un sorcier sympathique. Il ne veut pas prendre un deuxième verre. Mais je peux le comprendre si sa femme l'attend. Je reprends un mince sourire en imaginant sa femme travailler en tant que décoration de bureau comme lui. j'imagine que ce n'est pas le cas mais cette image mentale me remonte un peu le moral. Disons qu'elle me distrait et dévie mes pensées mornes vers quelque chose de plus joyeux.

Je ne ressens plus l'envie de pleurer mais j'ai toujours le coeur serré. Je pense que je vais vite me reprendre en mains. En tout cas je pense que je n'oublierai pas de sis tôt cette conversation que nous avons eue. Il a été étrange mais toujours calme et ne m'a jamais jugé pour toutes mes questions. Au contraire, Clyde y a répondu à chaque fois. Je suis heureuse de voir que dans ce monde il y a des personnes comme lui qui ne s'arrêtent pas à une caractéristique bizarre, et parlent naturellement à tout le monde. En tout cas c'est comme ça que je le vois. Il semble ouvert d'esprit et patient. Je ne sais pas si il a compris que j'était un peu différente ou que je suis amnésique, mais si c'est le cas, il a eu le tact de ne rien demander.

Je pense que si je le revoie un jour, je le lui dirai, parce que je suis certaine que c'est une personne bonne et qu'il restera sincère avec moi, comme il l'a été aujourd'hui.
Sa dernière phrase me redonne un vrai sourire. Il est vraiment gentil, Clyde.

" Merci à toi de m'avoir appris autant de choses et pour ta gentillesse. Je te souhaite plein de bonheur avec ta femme."

J'imagine sa femme très douce et sincère comme lui, le couple parfait en somme. Et ça me redonne espoir en l'avenir. Il faudra que je pense à ajouter toutes ces choses qu'il m'a appris dans mon journal, pour ne pas les oublier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands   

Revenir en haut Aller en bas
 

la naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent...ou de distraire les grands

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» June ? La naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent
» Une naïveté vraiment dangereuse.
» La luxure et la naïveté au royaume de la prétentieuse.
» || Ta naïveté te tuera || PV. Larmouilles ?
» LA PERSONNE LA PLUS NAÏVE ? la naïveté est le visage de la vérité.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Le chaudron baveur
-