AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rébellion en douceur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6414
Humeur :
85 / 10085 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Rébellion en douceur   Jeu 30 Aoû 2018 - 15:35


Aprés le nouveau décor que Jo et Joanna avaient fait dans la salle de cours de potions, les deux jeunes femme avaient été puni à tout nettoyer. Puis à copier des lignes pendant de longues semaines. Jo n'avait rien fait, elle n'avait pas aidé Joanna à faire sa potion bizarre qui avait explosé partout dans la pièce. Mais elle n'avait pas non arrêter la jeune femme, ou prévenu le professeur de ce qu'elle était entrain de faire. Du coup, n'était-elle pas un peu coupable elle aussi. Enfin ce soir était le dernière soir de leur punition, et elle était contente d'être enfin libre. Joanna était partie de son côté, puisqu'elle était dans la maison des Poufsouffle, et Jo chez les Serpentards. Elle poussa la porte et trouva la salle à moitié vide, il était déjà un peu tard, et la plupart avait rejoint leur dortoir. Jo, pour éviter de parler avec ses camarades de dortoir, ou même croisé leur regard, rester dans la salle commune, jusqu'à une heure assez tardive, où elle était sure de trouver tout le monde endormi. Elle se glissait dans son lit, jusqu'au lendemain matin.

Mais depuis quelques temps, elle avait la compagnie d'Alphard Black avec elle. Jo ne savait pas si c'était une bonne chose ou une mauvaise chose. Pourquoi prenait-il le temps de venir lui parler les soirs dans la salle commune. Surtout que Jo ne demandait qu'une seule chose, qu'on la laisse tranquille jusqu'à la fin de l'année. Il restait que quelques semaines, elle commençait à trouver le temps long. Mais malgré tout ça, elle était contente de pouvoir parler avec lui. Cela fait toujours du bien de parler avec quelqu'un. Alphard n'était peut-être pas la bonne personne pour ça, mais avec Andreï, c'était bien la seule personne à lui parler sans l'insulter.

"Tiens bonsoir" fit-elle d'un ton évident, il était là souvent, elle allait finir par contre, qu'il était amoureux d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 47
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Merisier, ventricule de dragon, 19 cm
Camp: Neutre
Avatar: Finn Wofhard

Message#Sujet: Re: Rébellion en douceur   Ven 7 Sep 2018 - 15:25


Jo Benett feat. Alphard Black

Rébellion en douceur


Une très bonne journée venait de s'achever. Et pour cause, ça avait été, pour Alphard, une journée de glande totale. Il avait fait le mur tôt le matin et avait passé sa journée et sa soirée entière à Pré-au-Lard au lieu de se rendre en cours. Ce n'était peut-être pas le bon moment, c'est vrai, les examens de fin d'année approchaient, et normalement, il devrait plutôt être en train de réviser et de suivre le moindre cours pour rester à niveau... mais c'était trop lui en demander, bien évidemment. Le jeune homme se fichait pas mal de ses examens de fin d'année (même si ses parents le lui feraient peut-être payer), il se moquait bien des cours et de tout ce qui se rapprochait de près ou de loin à du bourrage de crâne. Alors, Alphard avait décidé de profiter du beau temps (parce qu'il faisait sacrément beau, ce serait dommage de rester enfermé à l'intérieur). Là, il n'avait pas fait grand chose de particulier, surtout qu'il avait fait le mur tout seul (comme un grand), il s'était contenté d'acheter plus de bonbons qu'il ne serait capable d'en manger chez Honeydukes, et quelques farces et attrapes chez Zonko, et globalement, il avait traîné, mangé, bu des bièraubeurres, comaté tranquillement dans l'herbe à l'ombre d'un arbre. Bref, il se l'était coulée douce et c'est un peu à contrecoeur qu'il avait retrouvé Poudlard, par l'intermédiaire d'un passage secret de sa connaissance.

Le couvre-feu était passé depuis un moment quand il se décida à rejoindre la salle commune des vert et argent. Forcément, à cette heure, il ne restait pas grand monde, ou presque. Il restait Jo, comme bien souvent, et parce qu'ils étaient les deux grands couche-tard de la maison, et parce que Alphard la trouvait sympa, il n'était pas rare qu'ils bavardent, de tout et de rien, selon ce qui leur venait sur le moment.

"Jo, comme on se retrouve"
, s'amusa Alphard avant de prendre place à côté d'elle, tant qu'à faire. "Quoi de neuf ? La forme ?"



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6414
Humeur :
85 / 10085 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Rébellion en douceur   Sam 8 Sep 2018 - 21:22

Jo sourit à Alphard, même si elle avait envie d'être tranquille, elle était contente de pouvoir parler avec lui. Il avait deux ans de différences, ce qui faisait de lui un petit jeune. Il lui demanda si elle allait bien. La jeune fille hocha la tête, il ne restait que quelques semaines avant la fin des cours, mais avant cela il y avait les ASPICS, ou les BUSES dans le cas d'Alphard. Ce qui était un peu stressant pour l'un comme pour l'autre.
"Oh ça va, je suis un peu inquiète pour les ASPICs, et toi?" demanda la jeune fille. Jo n'avait pas vraiment envie de lui parler de ces soucis, et sa grande envie de quitter l'école. Depuis le retour des vacances de Noël, Jo trouvait le temps vraiment trés long. Pourtant, une journée faisait toujours vingt quatre heure, et une heure soixante minutes. Mais la perception qu'elle avait du temps, était différent. Et depuis le moi de Mai, c'était même encore plus long, mais elle était maintenant sur la dernière ligne droite comme on dit.

"Oh tu sais, comme on dit rien e neuf au soleil!" fit Jo, enfin il y avait un peu d'amélioration depuis les excuses un peu étranges de Lou. Maintenant les insultes sont plus soft, et la plupart des élèves sont trop occupés avec leurs réservations pour se soucier véritablement d'elle, maintenant ils l'ignorent, ce qui est tout de même un petit progrès quand on y pense.
"Tu vas faire quoi pendant les vacances?" demanda Jo avec le sourire. Elle ne savait pas trés bien de quoi elle pouvait parler avec le jeune garçon. Elle avait prévu d'organiser son voyage vers l'Allemagne, dont la rentrée avait lieu au mois d'octobre. Mais elle avait hâte d'y être, de se faire de nouveaux amis, et elle ne ferait sans doute pas les mêmes erreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 47
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Merisier, ventricule de dragon, 19 cm
Camp: Neutre
Avatar: Finn Wofhard

Message#Sujet: Re: Rébellion en douceur   Jeu 13 Sep 2018 - 11:41


Jo Benett feat. Alphard Black

Rébellion en douceur


Ces derniers temps, Alphard avait le sentiment de n'entendre parler que de ça, des ASPIC, et en toute franchise, ça commençait à lui taper sur le système. Les gens étaient tous obsédés par les examens de fin d'année comme s'ils jouaient leur vie sur les résultats qu'ils obtiendraient. Certains argueraient que c'était un peu le cas, en même temps, mais Alphard ne pensait pas du tout de cette manière de son côté. Bien au contraire, il avait plutôt tendance à penser que si on devait bachotter pour quelque chose et que ça nous cassait les pieds, c'est qu'on était fait pour d'autres choses. Alors bon, après, y avait ces histoires d'études supérieures et autres... Mais en même temps, les études en elle-même, c'était déjà un concept qui dépassait Alphard... et pourtant, il n'était même pas mauvais élève. Il était de ces gamins insupportables qui n'en foutaient pas une ou presque et parvenaient tout de même à s'en sortir plus ou moins honorablement. Mais bon, Jo faisait comme elle voulait. C'est juste qu'il ne faudrait certainement pas compter sur lui pour suivre le mouvement, certainement pas. Alors il se contenta de pousser un profond soupir accompagné d'un haussement d'épaules qui en disait long en guise de réponse. Il préférait de toute façon s'intéresser à ce que Jo avait autrement à lui dire. Même si visiblement, il n'y avait pas grand-chose de nouveau sous le soleil. Puis elle parla de leurs vacances. Voilà un sujet qui lui plaisait.

"Comme toutes mes vacances, je suppose, je vais faire le mur et essayer de supporter les parents autant que je peux."


Parce que c'était pas la joie, la vie chez les Black. En tout cas, on pouvait pas franchement dire qu'on se marrait tous les jours. C'était plutôt... austère, comme ambiance. Et Alphard préférait largement faire ses pitreries à Poudlard qu'en famille. Même si au moins, il s'épargnait les cours et autres joyeusetés du même genre.

"Et toi, t'as quoi de prévu ? Tu vas faire quoi quand t'auras eu ton diplôme ?"

Parce qu'elle allait l'avoir, c'était sûr et certain. En fait, la question ne se posait même pas tellement c'était évident. Et il ne l'imaginait pas végéter chez elle jusqu'à ce qu'on lui trouve un mari bien propre sur lui.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6414
Humeur :
85 / 10085 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Rébellion en douceur   Sam 22 Sep 2018 - 18:03


Jo était en face d'Alphard, ce dernier haussa les épaules quand elle parla des ASPICs, il allait sans doute passer ses BUSEs, bientôt. L'année prochaine peut-être. Enfin, elle s'en fichait un peu, c'était triste pour lui, mais peu de monde était resté à ses côtés quand elle avait eu tous ses ennuis avec Ines et Lou. Et elle allait maintenant partir, elle n'avait plus envie de s'inquiéter pour tout ce petit monde. Il y avait bien grand à voir dehors, qu'entre les murs de cette foutue école. Heureusement, si Alphard n'avait rien à dire sur les cours, il avait des choses à dire sur les vacances. Jo sourit, beaucoup de monde aimait les vacances. Ne rien faire et se prélasser au soleil, ne pas avoir à faire des devoirs, c'est vrai que c'est cool.

Alphard lui retourna la question, lui demandant ce qu'elle allait faire pendant les vacances et encore plus tard.

"Les vacances seront partagés entre le repos, retrouver ma famille. Et puis aprés je vais préparer mon entrée dans la Grande École des Langues Perdues, c'est en Allemagne. " répondit donc la jeune fille avec le sourire. Elle était contente de pouvoir parler de son futur parcours scolaire. Jo s'engageait pour quelques années de travail sur les langues anciennes. La première année était plutôt scolaire et théorique, mais apparemment pour les autres années, on pouvait partir dans différents pays, selon les options choisis pour, étudier les coutumes des anciennes cultures.

"Et toi, tu sais ce que tu veux faire plus tard?" demanda Jo. Il est vrai que la famille Black n'avait pas besoin de travailler, il avait assez d'argent pour vivre plusieurs vies bien confortablement. Mais cela ne voulait pas dire qu'il n'avait pas envie de s'orienter vers une profession. A moins que ça soit interdit dans sa famille. Jo avait insister auprès de son père pendant des mois, mais c'était uniquement parce qu'il avait peur de la perdre comme sa mère, et pas parce qu'il ne voulait pas qu'elle s'épanouisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 47
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Merisier, ventricule de dragon, 19 cm
Camp: Neutre
Avatar: Finn Wofhard

Message#Sujet: Re: Rébellion en douceur   Jeu 27 Sep 2018 - 11:46


Jo Benett feat. Alphard Black

Rébellion en douceur


Alphard s'épargnait de dire que, de ce que Jo lui apprenais de ses vacances, ça avait l'air carrément barbant... Mais il n'était pas dans sa tête, et il savait bien qu'ils ne pensaient pas de la même manière, donc Alphard n'allait pas se permettre de faire des remarques. Elle avait peut-être de bonnes raisons d'apprécier de passer du temps avec sa famille, elle avait quand même l'air plus agréable et moins austère que la famille Black. Après, pour ce qui était du repos, par contre, Alphard approuvait carrément, et c'était un peu son programme aussi, dans son esprit : deux mois de farniente. Même si maman et papa n'allaient pas forcément se ranger à cette opinion et allaient le pousser au derrière pour qu'il s'en sorte les doigts (prière de m'excuser pour la formule inélégante). Elle parla aussi de son école, et franchement, l'idée qu'elle passe son été en partie à préparer sa rentrée, il trouvait ça triste. Déjà, elle en avait fini avec l'école et elle décidait de son propre gré d'en rejoindre une autre... En plus, elle allait étudier les langues perdues, et en plus en Allemagne. Mais dans quoi elle allait se fourrer.

"J'espère que tu vises un boulot d'enfer pour aller t'enterrer au fin fond de l'Allemagne pour étudier des langues que plus personne ne parle."

Il n'y mettait pas vraiment les formes, mais en même temps, Alphard ne se privait jamais de se dire ce qu'il pensait, sans la moindre hésitation. En même temps, ses études, c'était une chose, mais il se demandait quand même quel était le métier qu'elle visait avec ça. Déjà, c'était quand même admirable qu'elle fasse des études et choisisse de bosser, c'était pas commun pour les filles de leur génération, et encore moins quand elles appartenaient à des familles de sang pur. Elle lui retourna sa question, lui demandant ce qu'il voulait faire plus tard. Il répondit tout d'abord par un haussement d'épaules. Alphard vivait au jour le jour, ce n'était clairement pas le genre de question qu'il avait envie de se poser. De toute façon, il se doutait qu'on déciderait pour lui au bout du compte.

"Pas la moindre idée. C'est dans longtemps, j'ai le temps d'y penser."




codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6414
Humeur :
85 / 10085 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Rébellion en douceur   Dim 7 Oct 2018 - 0:05


Alphard avait une manière bien particulière de décrire les études, et le chemin de vie que Jo s'apprêtait à suivre. Mais la jeune fille secoua la tête d'un air un peu affligé, elle n'avait pas envie de lui dire que tout cela n'était pas pour rien. Que derrière ces langues que plus personne ne parle, il y avait peut-être des trésors cachés, des mystères qu'on avait perdu, des solutions lui permettant de pouvoir aider à vaincre Voldemort. Mais tout cela elle ne pouvait pas vraiment en parler avec le jeune garçon, sans le mettre en danger. Vu que tout ceux qui s'approchent un peu trop prés de Voldemort, de ce mage noir, finissent par y laisser la vie.

"Je veux découvrir d'anciens savoir perdus, oubliés" fit Jo pour expliquer ce qu'elle veut faire de sa vie. En plus de découvrir des secrets contre Voldemort, elle aimait bien décrypter les runes, c'était un peu comme mener une enquête, et elle aimait bien découvrir la vérité, le mystère. Elle sourit en secoua la tête quand il lui rétorqua que le choix de son futur métier, c'était dans longtemps. Le temps passe quand même assez vite. Jo avait vu de longues heures passaient à Poudlard, et aujourd'hui les dernière semaines de juin à faire lui paraissait longues, mais ils seraient en juillet bien assez vite. Et Alphard rentrerait en cinquième année, avec les BUSEs, ça serait sa première étape, avant les deux dernière années pour choisir et s'orienter. Jo ne répondit rien, ne voulant pas vraiment démoraliser le jeune garçon.

Jo était contente de pouvoir parler avec Alphard, c'était un des rares à ne pas avoir changé avec elle, suite aux rumeurs courant sur la jeune fille. Ils n'étaient pas trés proches, mais ils avaient continué de parler comme ...  d'ordinaire.
"Je peux te poser une question un peu bizarre? Je me demandais pourquoi tu avais continuer de me parler?" demanda Jo. Elle savait pourquoi tout le monde avait cessé de lui parler, pourquoi tout le monde s'était moqué d'elle, (voir pire dans le cas d'Ines et de Lou). Mais elle n'arrivait pas à comprendre pourquoi Alphard était resté le même avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 47
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Merisier, ventricule de dragon, 19 cm
Camp: Neutre
Avatar: Finn Wofhard

Message#Sujet: Re: Rébellion en douceur   Mar 16 Oct 2018 - 15:10


Jo Benett feat. Alphard Black

Rébellion en douceur


Bon d'accord, dit comme ça, les choix d'étude de Jo avaient l'air un peu plus cool. Tenter de glaner et déterrer des savoir oubliés pour les remettre au goût du jour, c'était plutôt stylé... Même si de son côté, Alphard aurait tendance à estimer que si certains savoirs avaient disparu, ce n'était pas pour rien et que si on n'avait pas jugé nécessaire de répéter certaines informations de génération en génération, c'était juste qu'elles n'étaient pas si importantes que ça, c'est comme toutes ces choses qu'on choisit d'enterrer sous le tapis. Si on le fait, c'est peut-être juste que plus personne n'a envie d'en entendre parler, mais ça, hein... Il ne voulait pas casser ses rêves non plus. C'était beau d'avoir de l'ambition, alors il n'allait pas lui dire de s'en priver, tant mieux pour elle, quoi. On ne pourrait pas lui retirer son ambition.. Ce qui n'était... mais vraiment pas son cas à lui du tout. Lui, son ambition, c'était d'en faire le moins possible. Qui sait, ça porterait peut-petre ses fruits un jour ou l'autre. De toute façon, il avait le nom, la richesse et la réputation, de base, alors il n'avait pas grand chose à faire pour le reste. Il préféra ne pas faire de commentaire, du coup. Il n'avait rien de pertinent à dire de toute façon. Et Jo le questionner déjà sur quelque chose d'autre, quelque chose qui n'avait rien à voir.

"T'as raison, elle est bizarre, ta question"
, répondit-il dans un haussement d'épaules.

C'était dingue quand même d'en arriver à un niveau si bas de confiance en soi qu'on ne parvenait pas à comprendre pourquoi les gens toléraient de nous parler encore. Bon, il savait que Jo en avait bavé, avec tout ce qui s'était dit sur elle et ce genre de conneries, mais les ragots et les bruits de couloir, c'était pas son truc. On peut même dire qu'il s'en fichait mais alors de façon royale.

"Pourquoi est-ce que j'aurais dû arrêter de te parler, exactement ?"
demanda-t-il alors simplement, retournant le problème à l'envers.




codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6414
Humeur :
85 / 10085 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Rébellion en douceur   Sam 27 Oct 2018 - 16:06


Jo haussa les épaules, Alphard lui posait une question à laquelle, elle n'avait malheureusement pas de réponse. Si elle avait su pourquoi tout le monde avait arrêté de lui parler, elle aurait peut-être pu y faire quelques chose. Mais pendant un an, ce n'était qu'insultes et moqueries qu'elle avait reçu, donc ce n'était facile à savoir ce qu'elle pouvait faire pour arranger la situation. La jeune fille s'en était longtemps voulu de cette situation, elle avait longtemps cru que c'était de sa faute tout ça. Qu'elle méritait les insultes pour être tomber amoureuse du petit copain de son ami. Et puis un jour sans savoir trop pourquoi, elle avait décidé que cela suffisait qu'au fond tout ça ce n'était pas sa faute. Et elle avait cessé de se cacher dans les placards. Mais la situation ne s'était pas arrangé pour autant, on aurait peut-être même dit que c'était pire. Ines partit de Poudlard, les choses s'étaient un peu arrangées.

Jo n'arrive pas à refaire confiance à tous ses camarades, quittaient Poudlard, serait sans aucun doute une bonne chose.

"Pourquoi les autres ont-ils arrêtés de me parler? Pourquoi se sont-ils mis à m'insulter?" demanda Jo, parce qu'elle était incapables d'y répondre, et elle doutait que le jeune Alphard ait la réponse. Il était en première ou en deuxième année quand les choses avaient commencé, elle doutait qu'il ait vraiment fait attention à tout ça. Et puis au fond, maintenant elle s'en fichait de cette réponse, elle n'en voulait plus. Cela l'aurait peut-être aidé, il y a un an, mais aujourd'hui, elle n'attendait que le jour où elle quitterait Poudlard, parce qu'elle savait qu'elle n'avait rien fait de mal dans cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 47
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Merisier, ventricule de dragon, 19 cm
Camp: Neutre
Avatar: Finn Wofhard

Message#Sujet: Re: Rébellion en douceur   Mer 31 Oct 2018 - 9:36


Jo Benett feat. Alphard Black

Rébellion en douceur



Alphard savait qu’il était du genre chanceux, et pas parce qu’il était né avec une petite cuillère en argent dans la bouche (ça, il avait tendance à le voir comme le revers de la médaille tellement il en bavait parfois avec sa famille (même si au fond et quoi qu’il en dise, il l’aimait quand même, sinon il aurait fait une Cedrella – une expression pas encore instituée mais le vert et argent s’arrangerait pour qu’elle le soit un jour ou l’autre, peut-être quand lui-même sauterait de l’arbre généalogique des Black, ce qui était peut-être inévitable. Et arriverait effectivement, mais plus tard que prévu). Parce qu’il était plutôt apprécié en règle générale, et c’était un sacré luxe dans cette jungle que représentait Poudlard, où l’entraide s’arrêtait où commençait les inimitiés. C’était peut-être parce qu’il n’avait jamais choisi véritablement de « clan » et se contentait de voguer de l’un à l’autre avec une certaine insouciance. Dans tous les cas, il ne pouvait pas se mettre à la place de Jo, parce qu’il n’avait jamais vécu ça, il ne savait pas comment c’était de devenir la tête de turc de toute sa promotion, voire de toute sa maison. Lui, il se contentait de vivre son petit chemin de vie, et de temps en temps, son histoire en côtoyait d’autres, plus douloureuses. Comme celle de Jo, donc. Qui faute de répondre à sa question en posa à son tour une autre. Ils n’allaient pas aller bien loin s’ils poursuivaient comme ça de retourner indéfiniment le problème dans tous les sens, à l’endroit, à l’envers, sans discontinuer. Mais en même temps, il comprenait, elle avait envie de comprendre l’acharnement qu’on lui avait fait subir, c’est tout. L’ennui, c’est que le vert et argent n’avait aucune réponse aux questions qu’elle se posait, il n’en savait juste pas plus qu’elle.

"Je pense qu’il faut pas chercher trop loin, tu sais", répondit-il d’un ton qui pouvait sembler fataliste étant donné son propos, mais qui en fait était surtout… assez indifférent. C’est en se focalisant trop sur le regard des autres qu’on oubliait de vivre, alors… "Y a des cons partout." Voilà pour la grande explication aux mystères de la vie. Ils étaient des ados, et les ados, c’était con, ils cherchaient tous les moyens possibles pour exister, mais ça finirait forcément par leur passer, et elle verrait que d’ici quelques années, ce qu’elle considérait être la fin du monde n’était finalement pas grand-chose, elle allait sans doute même finir par s’entendre ou se réentendre avec des ados qui lui avaient fait la misère jusque-là. "Et puis, t’es peut-être un peu parano, aussi.", ajouta-t-il sur le ton de la plaisanterie.

Il voulait bien croire que ses camarades se comportaient en petits cons avec elle, mais il se disait aussi que c’était un cercle vicieux, à force d’être houspillée sans arrêt, elle avait aussi dû finir par se braquer… C’était bien souvent comme ça que ça se passait, en fin de compte.



codage par LaxBilly.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6414
Humeur :
85 / 10085 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Rébellion en douceur   Jeu 1 Nov 2018 - 18:58


Alphard n'avait sans doute pas tort, dans le fond, la plupart des gens étaient un peu cons, de suivre le troupeau comme des moutons, de ne pas voir plus loin que le bout de leurs nez, d'être si ... petits. Ils vivaient dans un monde étriqué, sans voir plus loin sans voir la douleur de ce qu'ils font, ou alors encore pire d'apprécier la douleur faite à autrui. Cela leur évite peut-être de se trouver à sa place, rassurer de ne plus être la tête de turc. Et elle avait sans doute aussi été un peu parano à se cacher dans un placard, cela n'avait fait que rendre les choses plus faciles pour eux, de continuer d'enfoncer le clou, de frapper là où ça fait mal. Et le temps que Jo se ressaisisse le mal était déjà fait, elle avait perdu tous ses amis, et aucun ne voulait l'être avec elle, à cause de toutes ces rumeurs. En même temps, cela lui avait permit de faire le tri dans ses relations, et de réussir ses études, ce n'était pas si mal tout compte fait.

"Mouais, t'as sans doute raison" fit Jo, ne cherchons pas plus loin, et parlons d'autre chose" dit la jeune fille en haussant les épaules. Elle n'allait pas se fâcher avec l'un des rares serpentards qui lui parlait encore ce serait un peu triste et bête.
"Tu vas assister au match de Quidditch, dimanche.?" demanda Jo, c’était l'un des derniers de l'année, Serpentard affrontait Serdaigle. Jo n'avait plus vraiment assister à ce genre de chose depuis quelques mois. t quand Serpentard jouait, elle n'y allait pas pour ne pas croiser tout ce petit monde de sa maison. Mais elle avait envie d'y aller, c'était aprés tout le dernier match qu'elle verrait à Poudlard. Elle serait contente de pouvoir y aller avec un ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 47
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Merisier, ventricule de dragon, 19 cm
Camp: Neutre
Avatar: Finn Wofhard

Message#Sujet: Re: Rébellion en douceur   Dim 4 Nov 2018 - 14:16


Jo Benett feat. Alphard Black

Rébellion en douceur


Alphard se retint (de justesse) de répliquer à Jo qu'il avait toujours raison. Ce qui était faux, bien évidemment, mais ça, elle n'avait pas besoin de le savoir non plus (en vérité, tout le monde le savait et il ne s'en cachait pas réellement mais c'était une autre affaire)... De toute manière, même s'il n'avait pas ravalé sa réplique, il n'aurait pas eu le temps de la prononcer puisque Jo passait déjà à autre chose. Lui était d'avis qu'elle avait bien raison et que ce n'était pas plus mal. Les sujets fâcheux, Alphard avait tendance à les planquer sous le tapis et à les abandonner dans un coin. Il détestait se prendre la tête, c'était la dernière chose qu'il puisse bien vouloir au monde, et il était loin, très loin de s'en cacher. Oui, pas la peine de chercher plus loin, et autant changer de sujet, c'était très bien comme ça, c'était pas la peine du tout d'en rajouter. Il la laissa donc faire et choisir le sujet de son choix, et elle en trouva un rapidement.

Un très bon choix, d'ailleurs, au passage. Le Quidditch, c'était une valeur sûre. Bon, il y avait toujours un ou deux clampins pour ne pas apprécier ou comprendre le quidditch, et c'était triste de leur part, mais le reste du commun des mortels (enfin, des mortels sorciers - parce que les mortels moldus seraient du même avis, mais comme personne ne jugeait utile de les mettre au courant...) devrait forcément se ranger à l'opinion que le Quidditch était le sport le plus cool du monde, qu'on y joue ou qu'on le regarde.

"Carrément, je loupe jamais un seul match", répondit Alphard avec un vif enthousiasme, toujours ravi de discuter Quidditch. Personnellement, il n'y jouait pas, pas assez impliqué et athlétique pour ça, mais il défendait l'équipe de serpentard avec ferveur, et c'était en toute objectivité bien sûr qu'il se permettait d'affirmer qu'elle se débrouillait sacrément bien. "Et là c'est le dernier de la saison, faudrait pas rater ça. Tu vas y aller aussi, pas vrai ?"

Il n'était pas sûr du tout de la réponse de son amie, en fait, vu qu'elle avait tendance à s'isoler des autres, il se disait que probablement que non.


codage par LaxBilly.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6414
Humeur :
85 / 10085 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Rébellion en douceur   Dim 4 Nov 2018 - 15:56


"Je pense y aller aussi, comme tu le dis, c'est le dernier match de la saison, et d'autant plus le dernier pour moi, aprés je ne serais plus à Poudlard" répondit Jo à la question du jeune homme. Alphard semblait apprécier le Quidditch comme bon nombre de sorcier, c'était aprés tout le sport international des sorciers. Il y avait des coupes du monde organisés, et des matchs dans les écoles, tout du moins à Poudlard. Elle se demandait si il y en aurait dans son école en Allemagne, sans doute.

"Est-ce que tu t'es déjà intéressé aux sports des moldus?" demanda d'un seul coup Jo, cette pensée venait de lui traverser la tête. Les sorciers avaient le Quidditch, mais les moldus, ils faisaient quoi comme sport et comment ils pouvaient jouer sans magie, en tout cas ce n'était surement pas sur des balais volants. Elle le regardait sérieusement, il était bien la seule personne à qui elle pouvait poser la question, sans passer pour une folle ou une amoureuse des moldus. Ce qui n'était pas le cas, elle n'avait rien contre eux, mais bon elle ne les aimait pas non plus.

Elle attendait sa réponse, elle ne savait pas si il aurait des informations sur ce sujet, mais bon c’était un sujet comme un autre, enfin peut-être pas, vu la maison dans laquelle, ils se trouvaient, et la réputation qu'elle se trainait depuis la création même de l'école. Mais Alphard était, enfin d'aprés Jo, quelqu'un d'assez curieux pour se renseigner sur le sujet.
"J'ai entendu parler d'un sport, le jeu au ballon, le ballon au pied, ou un nom comme ça" fit Jo en fronçant les sourcils. Elle était censé être un amoureuse des mlodus, mais elle n'y connaissait finalement pas grand chose dans ce domaine, elle avait même arrêter l'étude des moldus depuis sa quatrième année.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 47
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Merisier, ventricule de dragon, 19 cm
Camp: Neutre
Avatar: Finn Wofhard

Message#Sujet: Re: Rébellion en douceur   Mer 7 Nov 2018 - 11:39


Jo Benett feat. Alphard Black

Rébellion en douceur


Jo avait l'intention de se rendre au dernier match de la saison. Tant mieux, tant mieux. C'est pas que ça concernait spécialement Alphard, et la jeune femme pouvait bien faire ce qu'elle voulait, en vrai, mais vu qu'elle avait tendance à s'isoler socialement du reste de ses caparades, il s'était dit qu'elle ne voudrait peut-être pas rejoindre un événement où tout le monde serait là. Mais effectivement, le dernier match de Quidditch de l'année, et surtout alors que c'était le dernier auquel Jo assisterait à Poudlard, ce serait quand même dommage de manquer ça. Après, il fallait espérer qu'elle réussisse à s'éclater, sans problème, l'air de rien. Il envisageait peut-être de lui suggérer de se joindre à son groupe d'amis histoire de ne pas s'y rendre seule, mais il abandonna l'idée, de toute façon, Jo passait déjà à autre chose.

"T'étonne pas d'être une paria, c'est risqué, de parler de moldus, comme ça"
, répondit-elle avec un sourire. Il plaisantait, bien sûr. Lui, il s'en fichait bien. Il n'avait pas d'opinion tranchée sur les moldus, honnêtement, il s'en tamponnait le coquillard, mais alors, d'une force... Mais chez eux, et dans leur maison, plus spécialement, fallait quand même aimait prendre des risques pour discuter de tout ça. "Tu sais, moi, les trucs moldus, j'y connais rien, bizarrement."

C'est à dire pas bizarrement du tout, donc, parce que, évidemment, vu sa naissance et son éducation, on lui a appris à mépriser les moldus plus qu'autre chose. Ce qui a pas été très efficace, parce que sans nourrir pour eux une immense fascination, il éprouvait du moins une très saine indifférence. Mais l'un dans l'autre, les sports moldus, il en avait rien à péter... De base, est-ce qu'ils pouvaient voler en jouant ? Non... Alors peu importe, ça devait être ennuyeux à mourir, les sports moldus. C'était pas contre eux, c'était juste un fait au bout du compte.

"Et je m'en fiche un peu, je t'avoue."


De toute façon, le sport en soi,ce n'était pas son truc... tout ce qui l'intéressait, c'était le quidditch, parce que ce n'était pas un sport comme les autres.


codage par LaxBilly.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6414
Humeur :
85 / 10085 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Rébellion en douceur   Dim 11 Nov 2018 - 11:38


Jo se sentait un peu bête d'avoir posé cette question, et peut-être même un peu vexée par la réaction d'Alphard. Mais il ne fallait pas qu'elle prenne la mouche pour si peu, cela ne rendrait pas ses relations avec les autres mieux, bien au contraire. Quoique avec les élèves de Poudlard, elle n'avait pas particulièrement envie de faire d'efforts. Mais elle le devait quand même à Alphard, qui avait continué de lui parler normalement, il était bien l'un des rares. Elle haussa les épaules, c'était un sujet comme un autre, elle se fichait pas mal des moldus. Elle aussi éprouvait une indifférence envers eux. Qu'ils existent ou pas ne changeait pas sa vie. Elle irait dans sa nouvelle école en Allemagne dans quelques mois, et elle avait hâte que cette année scolaire se termine, pour pouvoir passer à autre chose. Et mettre loin derrière eux, ses années d'écoles.

L'année dernière, Ginger, un de ses anciennes amies lui avait dit que les meilleures années de sa vie étaient celle qu'on passait à Poudlard, et Jo lui avait rétorqué que sa vie sera bien fade, si elle considérait les années à Poudlard comme les meilleures. Que ferait-elle le reste de sa vie? Jo avait bien envie de lui prouver qu'elle avait tort et qu'elle avait encore toute la vie devant elle, et qu'elle comptait bien en profité, et que Poudlard ne serait qu'un brève moment qu'elle avait bien l'intention d'oublier. Elle ne pourrait jamais retrouver l'amitié d'Ines, et de Lou, mais elle n'en avait aucune envie.

"Pourquoi tu dis bizarrement?" demanda Jo, qui repensait à ce qu'il venait de dire, et que ce mot la dérangeait un peu dans la conversation, il n'avait pas vraiment sa place dans sa phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 47
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Merisier, ventricule de dragon, 19 cm
Camp: Neutre
Avatar: Finn Wofhard

Message#Sujet: Re: Rébellion en douceur   Lun 12 Nov 2018 - 14:08


Jo Benett feat. Alphard Black

Rébellion en douceur


Alphard observa Jo une fraction de seconde, interdit, quand elle lui demanda pourquoi il avait utilisé l'adverbe "bizarrement". On avait déjà fait remarquer au vert et argent qu'il devrait éviter de faire preuve de sarcasme, parce qu'il se retrouvait à l'origine d'une centaine de quiproquos qui finissaient par le mettre dans la panade. Mais en même temps... c'était trop drôle, d'être ironique... Alors les gens n'avaient qu'à s'y faire, c'est tout. En plus ce n'est pas comme si Jo ne connaissait pas son personnage. Après, c'était peut-être lui qui ne comprenait pas sa question. Parce qu'en soi, le "bizarrement" était pour lui assez évident. Volontairement inapproprié, c'est sûr, mais évident quand même. Ils avaient grandi dans le même genre de famille (même si celle d'Alphard battait des records, dans le genre), ils savaient très bien ce que signifiait le fait d'aborder le sujet des moldus au seil de leur famille.

"Hum... c'était de l'ironie, tu sais"
, dit-il quand même, au cas où il n'aurait pas été suffisamment clair. "T'imagines bien qu'avec la famille que je me trimballe, ça causait pas spécialement moldus au petit déj."

Ou les quelques fois où ils avaient peut-être pris la peine d'en parler (moindres, donc), ce n'était pas franchement pour discuter de leur sport préféré ou s'intéresser plus largement à leur culture mais en des termes insultants, parce que, je cite "ces être inférieurs ne méritaient pas d'exister". C'était assez remarquable, d'ailleurs, qu'il ait pas cédé à ce bourrage de crâne en ne prenant aucune distance par rapport à la situation. Mais en tout cas, oui, on peut le dire, s'il ne s'était jamais penché sur le sujet des moldus, c'était pas pour rien. Personne n'avait jamais pris la peine de l'y intéresser. Bon, il aurait pu apprendre, en autodidacte, mais... il avait pas eu envie. Et le fait qu'on lui ait jamais donné de raison de s'y intéresser durant toute son existence avait forcément joué un rôle là-dedans. D'où le "bizarrement". Il retenait de se montrer moins ironique la prochaine fois. Il n'avait pas envie d'être mal compris non plus.


codage par LaxBilly.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6414
Humeur :
85 / 10085 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Rébellion en douceur   Aujourd'hui à 21:59

"Ah! Je suis pas au point sur l'ironie" fit Jo, décidément elle était pas au point sur l'ironie. Elle ne saisissait pas toujours que parfois les gens disent le contraire de ce qu'ils pensent, juste histoire de rire. Peut-être parce qu'elle ne comprenait pas trés bien ce concept, elle avait toujours dit ce qu'elle pensait, et pensait ce qu'elle disait. Même si elle avait pas toujours dit tout ce qu'elle pensait. Elle restait silencieusement depuis pas mal de temps, elle n'avait pas beaucoup ouvert son esprit, ou son cœur, et les rares fois où elle l'avait fait, c'était pour se fâcher. Mais tout ça, c'était du passé.

Jo mettait doucement des points finales à tous les histoires qu'elle avait eu avec les gens à Poudlard, et les autres en dehors aussi. Les seuls qui resteraient serait donc son père, son cousin Clyde et sa cousine Abby, peut-être. Elle aurait bien aussi garder Pomona, si cette dernière n'était pas morte. Jo en voulait beaucoup à Voldemort, mais elle n'avait malheureusement pas les pouvoirs de faire grand chose contre lui, du moins pas encore. Elle gardait l'espoir de trouver quelques choses dans les vieux écrits.


"Oui, je m'en doutes. On en parlait parfois avec ma mère" fit Jo, avec un maigre sourire. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas parler de sa mère avec quelqu'un d'autres que son père. Et encore ce n'était qu'une petite phrase comme ça. Mais oui, elle parlait des moldus avec sa mère, et pas forcément en bien, ou en mal. Sa mère lui disait juste qu'elle avait eu l'occasion de fréquenter des moldus d'un peu plus prés, et que parfois ils pouvaient être surprenants, en bien autant qu'en mal, malheureusement. Sa mère disait cela avec un peu de tristesse dans la voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Rébellion en douceur   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rébellion en douceur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Vidéo][Next Gen] Une introduction tout en douceur ...
» La douceur estivale d'une conversation jardinière [Katrina]
» C'est le grand jour ! ~ Nuage de Douceur & Pluie Torrentielle ~ [END]
» La legerté et la douceur d'une Plume
» III. 02 ¤ La force et la douceur d'un ange
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Poudlard
 :: Les sous-sol :: Salle commune des Serpentard. :: Salle commune.
-