AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Journée à catastrophe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 336
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, Bois de Rose, Un cheveu de Velane
Camp: Neutre
Avatar: Emilie de Ravin

Message#Sujet: Journée à catastrophe   Sam 1 Sep - 22:02


Lizzie soupira de soulagement devant la porte de la grande banque des sorciers. Elle s'était réveillé en retard ce matin, c'était la première fois depuis qu'elle avait été embauché par Mr Londubat. Elle n'avait pas encore eu l'occasion de voir sa femme, ce qui était rassurant. Couvrir les infidélités de son patron, alors qu'elle avait le béguin pour lui, était une situation vraiment pénible. Et pourtant, la jeune femme était contente de venir travailler tous les matins à Gringotts, la banque des sorciers. Hormis la présence des gobelins avec qui, elle n'était pas trés à l'aise, la jeune femme s'occupait de gérer les affaires d'Harfang Londubat. Et elle avait beaucoup de travail à faire. Le reste de la journée avait été aussi catastrophique, aprés son retard bon de cinq minutes, et elle n'était pas sur que son patron l'ait vu. Par contre, la catastrophe suivante avec la perte d'un dossier qu'elle avait retrouvé juste à temps. Il y avait eu un moment de flottement entre le moment où il lui avait demandé le dossier, et le moment où elle s'était souvenu où elle avait mis. Mais durement ce moment, elle avait un peu paniquée, et cela avait été bien remarqué. Il était partit avec le dossier sous le bras et la jeune femme avait soupiré de soulagement. Il y avait eu la bousculade dans le couloir avec le gobelin, cela avait tout une histoire. En effet la créature pensait avoir trouver une fausse pièce, sauf qu'en tombant, la dite-pièce était tombé dans un autre tas de pièces, des vrais ce coup-ci. Il avait bien fallu une bonne heure pour retrouver la fausse pièce.

C'était une journée catastrophe comme o en voit peu. Lizzie regarda la pendule, elle débauchait dans une minute. La jeune femme rangea donc les dossiers qu'elle était entrain de traiter pour finir tout cela chez elle, bien tranquillement. Elle aimait bien ramener du travail chez elle, à faire pendant qu'elle écoutait la musique. Même si son père n'appréciait pas beaucoup sa musique, mais depuis qu'elle s'était pris la tête avec Celestina Moldubec, elle s'était tourné vers Edith Piaf, une chanteuse moldue, qu'évidemment son père n'aimait pas. Elle venait de fermer son sac et se mit en route, elle faillit renverser un tas de dossier avec son coude qu'elle rattrapa juste à temps. Elle soupira de soulagement, et en se retourna elle bomba dans le torse d'un homme qui venait d'entrer dans la pièce.

"Oh pardon!" fit Lizzie en levant la tête vers Joachin Jennings, elle le connaissait de loin, il était déjà venu dans le bureau du patron, mais elle n'avait jamais vraiment discuter avec lui. Si vous chercher Harfang, ... Mr Londubat, il est pas là." dit Lizzie. Mais je peux peut-être vous aider?" proposa-t-elle avec le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 75
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: En bois d'ébène, 40 cm, pommeau en argent en forme de tête de dragon aux yeux de rubis, nerf de cœur de dragon
Camp: Mal
Avatar: Russell Crowe

Message#Sujet: Re: Journée à catastrophe   Dim 2 Sep - 17:35

La journée de Joachin se passait comme d'habitude : entretenir les dragons et vérifier les ordres de sécurités. La banque était un microcosme fascinant : Les personnes qui y travaillaient réunissaient toutes les facettes de comportement. Il aimait particulièrement les gobelins et leur agitation. Pour le reste et bien, il remplissait des rapports divers et variés sur tout et rien : de la maladie d'un dragon (évènement rare heureusement) ou renouvellement des rations de nourriture pour ces même dragons.

Quand il eut fini ce travail administratif, il réuni tous ses dossiers et en fit un paquet qu'il enferma dans un dossier en cartons qu'il ferma en serrant la lanière de tissu prévue à cet effet. Puis il remis son veston sur lui et se dirigea vers le bureau de Monsieur Londubat. Il préférait les escaliers pour leur tranquillité et pour l'exercice physique que cela lui permettait. Il sortit sa montre de sa poche de gilet et regarda l'heure. Certains diraient que c'est l'heure de la sortie, pour lui cela voulait juste dire qu'il pourrait voler un moment autour de la banque pour rentrer chez lui.

Il arriva à l'étage qui l'intéressait et sortit sur le palier où il suivit un couloir et poussa une porte. Il eut le loisir de voir une jeune femme en train de jouer dangereusement avec une pile de documents juste avant de lui rentrer dedans. Polie, elle s'excusa et voyant à qui elle avait eu ce rapprochement incongru. Elle lui demanda s'il voulait voir le directeur qui était absent. Comme elle se proposait de lui rendre service au besoin, alors il lui tendit le gros paquet qu'il avait amené.

" Oui, j'ai ces rapports à lui remettre pour qu'il les envoie à qui de droit ! Je m'étonnes qu'il soit absent à cette heure ! Vous êtes Miss...McCarthy ? C'est cela ? Je supposes donc que je peux vous les remettre. Attention c'est lourd !"

Il s'efforça de sourire, en lui tendant la grosse reliure cartonnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 336
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, Bois de Rose, Un cheveu de Velane
Camp: Neutre
Avatar: Emilie de Ravin

Message#Sujet: Re: Journée à catastrophe   Lun 3 Sep - 14:56


Ce n'était pas journée aujourd'hui, mais quoi qu'il en soit, elle devait quand même faire son travail, et ce jusqu'à la dernière minute. Elle venait de bousculer un homme, qui apportait encore des dossiers à Harfang. Il allait y jeter un coup d’œil, puis lui demander de le classer, de le ranger. Peut-être même que c'est elle qui le lira et devra lui faire un rapport complet, mais plus court qu'une montagne de parchemin. Bon en l’occurrence ce n'était qu'une petite colline, mais quand même.

"Ah... Euh ... Oui." fit Lizzie avec le sourire. Elle prit le dossier que lui tendait le sorcier. Et regarda sur son bureau, où elle pouvait bien les poser. Mais il commençait à être un peu envahi. Il faudrait vraiment qu'elle le range avant que Harfang voit sa pagaille. Ce n'était vraiment pas son jour.
"Je vais mettre tout ça sur son bureau" fit Lizzie en s'avançant vers la porte du bureau de son patron. Elle poussa la porte en faisant attention de ne rien faire tomber et posa le tout sur le bureau d'Harfang. Qui le sien était trés bien rangé, Lizzie y faisait attention.

"Excusez-moi, votre nom c'est bien Jennings, au cas où il me demanderait d'où vient ces rapports"? demanda la jeune fille avec le sourire. "Moi c'est bien McCarthy, mais appelez-moi Lizzie" ajouta la jeune femme. Elle préférait qu'on l’appelle pas son prénom, parce que son père lui avait choisit un magnifique prénom, auquel, elle tenait beaucoup. En attendant Mme McCarthy, elle pensait tout de suite à sa mère, et c'était un peu bizarre, elle ne voulait pas vieillir trop vite.
"ça fait longtemps que vous travaillez à la banque?" demanda Lizzie, toujours aussi curieuse, et puis c'était quand même bien de connaître ses collègues et d'entretenir de bonnes relations avec eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 75
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: En bois d'ébène, 40 cm, pommeau en argent en forme de tête de dragon aux yeux de rubis, nerf de cœur de dragon
Camp: Mal
Avatar: Russell Crowe

Message#Sujet: Re: Journée à catastrophe   Mer 5 Sep - 22:09

" Oui, tout à fait, Jennings ! Joachin Jennings dresseur de dragons. Oh pas si longtemps ! En fait je travailles ici depuis les années 20, juste après ma démobilisation en fait ! Et vous chère demoiselle Mc Carthy ? Depuis quand gratifiez-vous cet établissement de votre charmant minois ?"

Joachin souriait, il était loin d'avoir prévu un petit intermède badin mais comme il était de bonne humeur il s'autorisa à un peu d'échange social, c'est important les échanges sociaux ! Il soulagea la jeune femme de son nouveau fardeau et se proposa de l'accompagner pour lui être agréable !

" Je m'étonnes qu'une personne telle que vous, aussi efficace, ne soit pas déjà en charge d'un département plus prestigieux. Vous mériteriez autre chose que le statut d'assistante de direction, enfin ce n'est que mon avis ! "

Il posa la grosse reliure sur le bureau du directeur et pris une feuille sur le bloc-note du bureau et griffonna une note pour Londubat, lui expliquant de quoi il s'agissait. Puis il se tourna vers Lizzie, en souriant :

" Je vous remercie de votre assistance, je dois encore vérifier deux ou trois choses puis je vais me retourner chez moi. Vous travaillez de nuit ou bien vous aurais-je retenue hors des heures de bureau ? En ce dernier cas, je vous demande pardon de ma goujaterie !"

Il ressortit du bureau en cédant le passage à la jeune femme pour lui donner la préséance en bon gentleman qu'il était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 336
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, Bois de Rose, Un cheveu de Velane
Camp: Neutre
Avatar: Emilie de Ravin

Message#Sujet: Re: Journée à catastrophe   Sam 8 Sep - 15:20


Lizzie soupira intérieurement de ne pas s'être trompé dans le nom de son interlocuteur. Cela faisait pourtant de longues semaines qu'elle travaillait ici, mais elle n'avait pas encore eu l'occasion de pouvoir connaître tous les employés, et elle doutait de pouvoir ce souvenir de tous les noms des Gobelins, c'était des Gripsous, cela leur allait plutôt bien. Elle avait vu un nouveau personnage de Disney, elle aimait bien ses petits personnages, qui s’appelait Picsou, c'était pas mal aussi comme nom. Mais pour les gobelins, c'était mieux Gripsou. Cela faisait un moment que Mrs Jennings travaillait à Gringotts, Lizzie se demanda si elle n'aurait pas dû faire un peu le tour des services pour rencontrer tout ce monde qui travaillait dans la banque.

"Je ne pense pas mériter plus que les autres; Je viens juste de commencer, c'est mon premier emploi. Et je ... connais pas encore la banque pour diriger un service" fit Lizzie, qui ne savait pas si elle devait se sentir flatté d'une telle remarque, ou bien se demandait si il ne se fichait pas un peu de sa tête. Surtout qu'avec la journée qu'elle venait de passer, elle était sans doute tout sauf efficace. Lizzie lui fit un petit sourire, et le duo posa les dossiers sur le bureau d'Harfang, et ressortirent tranquillement. Il lui demanda alors si elle allait débaucher ou si elle allait encore travailler. Lizzie était sur le point de partir pour rentrer chez elle, pourtant elle se surpris à lui demander un service.

"Est-ce que je pourrais vous demander quelque chose? Voilà je n'ai pas vraiment trouver le temps de faire le tour de la banque, ou de trouver quelqu'un pour me faire visite. Cela vous dérangerait de faire le tour avec moi?" demanda Lizzie, un peu inquiète qu'il refuse et aussi désolée de le déranger dans son travail, ou sa vie de famille, parce qu'il avait peut-être de rentrer vite chez lui retrouver sa femme et ses enfants. Enfin si cela ne vous gêne pas." ajouta Lizzie avec le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 75
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: En bois d'ébène, 40 cm, pommeau en argent en forme de tête de dragon aux yeux de rubis, nerf de cœur de dragon
Camp: Mal
Avatar: Russell Crowe

Message#Sujet: Re: Journée à catastrophe   Mar 11 Sep - 23:35

Cette jeune demoiselle pouvait se targuer d'avoir réalisé une première : surprendre Joachin ! Depuis la grande guerre plus rien ne le surprenait, plus rien ne l'effrayait. L'horreur des tranchées lui avait montrée le vrai visage de la peur. C'est là aussi qu'il avait appris à détester les moldus, là qu'il était devenu moins sensible et plus calculateur, et c'est Grindelwald qui lui avait donné un but à poursuivre, dommage d'avoir prit trop de temps pour oser s'en rapprocher. Il revint à l'instant présent avec un sourire, charmeur comme de juste !

" Eh bien je connais peu d'homme qui refuseraient de pouvoir, ne serait-ce que pour un moment, côtoyer une jeune femme aussi charmante ! Soit ! Voulez-vous prendre mon bras ? Suivez le guide ! La banque est assez grande alors on ne visitera pas tout en une fois !"

Il tendit son bras à la jeune femme en attendant son bon vouloir :

" Nous descendons à l'étage en-dessous, le bureau des messages et réclamations. Pas de quoi s'émerveiller mais assez drôle à voir en journée : les gobelins n'aiment pas vraiment ceux qui se plaignent de leurs services !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 336
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, Bois de Rose, Un cheveu de Velane
Camp: Neutre
Avatar: Emilie de Ravin

Message#Sujet: Re: Journée à catastrophe   Sam 22 Sep - 21:46


Lizzie sourit, contente que le sorcier accepte de lui faire visiter la Banque. Elle n'était pas sûre que Mr Jennings allait accepté, ce n'était pas une demande trés ... simple. D'autant plus que cela fait quand même plusieurs semaines qu'elle est là, et elle n'avait même pas encore la chance de pouvoir le faire.
"Merci de prendre un peu de votre temps pour moi" fit la jeune femme en glissant son bras sous celui du sorcier. Ils étaient tous les deux partis pour l'aventure. Lizzie le suivit au premier sous-sol où se trouvait le bureau des réclamations. La jeune femme comprenait pourquoi un tel bureau se retrouvait tout en bas, cela évitait aux autres clients d'entendre et de voir les tensions entre les réclamants et les gobelins.

"Parce qu'ils font une autre tête quand ils sont en colère. J'ai jamais vu un gobelins sourie, et vous?" demanda Lizzie avec un sourire. Elle essaya d'imaginer un gobelin avec un sourire, mais en fait cela ressemblait toujours à une grimace. "J'ai l'impression qu'ils sont toujours en colère. Mais ça doit être un sacré spectacle". fit la jeune femme, elle se mit à imaginer des objets volants dans la pièce, ou des cris, enfin ce genre de choses. Comme la banque était fermée à cette heure-ci, la pièce était vide.

"Dites je peux vous poser une question un peu ... particulière. Mais les gobelins, où est-ce qu'ils dorment? Je ne les ai jamais vu sortir de la banque? Ils peuvent transplaner?" demanda Lizzie, elle se doutait que sa question était un peu bête, et elle regretta de ne pas avoir été plus attentive au cours de soin aux créatures magiques, ils avaient sans doute dû parler des gobelins. Mais à l'époque, les informations entraient par une oreille et ressortaient par l'autre. Lizzie n'avait jamais été trés attentive en classe.

HJ : Tu peux inventer la réponse de ton choix, je crois pas que ça soit dit dans les livres/films.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 75
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: En bois d'ébène, 40 cm, pommeau en argent en forme de tête de dragon aux yeux de rubis, nerf de cœur de dragon
Camp: Mal
Avatar: Russell Crowe

Message#Sujet: Re: Journée à catastrophe   Jeu 4 Oct - 21:10

La jeune femme avait un air d'innocence, rafraichissant pour quelqu'un habitué à tous ces jeux politiques entre sorciers. Elle lui posa une question assez naïve pour une personne de son âge mais bien compréhensible vu que la jeunesse de nos jours se montrait moins assidue dans les notions d'histoire et de vie des créatures magiques. Et il se rappelait d'une époque où seuls les sangs purs fréquentaient Poudlard, mais il faut croire que les années dites folles ont aussi marquées la vieille institution. Il sourit a la jeune Miss McCarthy et lui répondit : " Les gobelins sourire ? Ils ont un rictus qui passe chez eux pour un sourire, mais seulement quand ils comptent leur trésor !"

Ils se dirigeaient vers l'ascenseur pour visiter un autre étage quand la jeune femme lui posa une autre énigme sur les gobelins. Il réfléchit un moment puis répondit : " A proprement parler les gobelins ne transplanent pas ! Ce sont des créatures dites chtoniennes : issues de la terre, l'élément je veux dire ! Donc comme ils sont de nature magique et vu leur affinité, en fait ils se fondent dans le sol, les murs et autres moindre fissure qui passe à leur portée. Ils ne sont pas grands mais croyez-moi ils peuvent devenir encore plus petits s'ils le désire !"

Il n'en savait pas plus car c'est un sujet qui lui était très largement de peu d'intérêt mais il espérait avoir satisfaite sa compagne du moment. Il hésitait sur le bouton à appuyer il se tourna vers Lyzzie : " Etes-vous satisfaite ? Quel étage ? Contentieux, Finances internationales, Bourse, Transferts de fonds, Prêts hypothécaires immobiliers ou fonciers, etc, etc ... enfin selon votre envie. Mais sachez qu'à cette heure ils se ressemblent tous : des couloirs au milieu de bureaux impersonnels."



hors jeu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 336
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, Bois de Rose, Un cheveu de Velane
Camp: Neutre
Avatar: Emilie de Ravin

Message#Sujet: Re: Journée à catastrophe   Dim 7 Oct - 16:33


Lizzie était en compagnie de Joachin, ce dernier était patient de répondre aux questions de la jeune fille sans s'offusquer ou bien lui dire que ses questions étaient idiotes. Il lui expliqua donc que les gobelins pouvaient sourire, elle avait hâte de voir ça, parce que pour le moment ce rictus n'était pas trés flagrant pour elle. Elle n'avait peut-être pas encore l'habitude côtoyer les gobelins pour voir les têtes qu'ils peuvent avoir, les différents rictus qui peut y avoir sur leurs visages. Il lui dit que les gobelins ne transplantait pas, mais se servait se sevrer de la terre comme une ligne de bus. C'était quand même assez bizarre d'imaginer les gobelins faire ce genre de choses. Elle eut un drôle de frissons dans le dos, et suivit Joachin dans l’ascenseur sans relever ce détail sur les gobelins. Elle les observerait sans doute un peu mieux dorénavant.

Son guide lui demande quel étage, elle voulait visiter, à vrai dire, elle ne savait pas si voir des couloirs vides étaient le plus intéressant. Peut-être qu'il vaudrait mieux le faire quand tout le monde est là pour se présenter ce serait sans doute plus logique. Elle verrait avec Harfang pour s'absenter pour faire son tour avant de commencer le travail.

"Je sais pas, quel étage est le plus intéressant à visiter? Le dernier? Les sous-sols? Je suis allée plusieurs fois dans les longs sous-sols avec la wagonnette pour rejoindre mon coffre." fit Lizzie avec le sourire. Elle n'était pas non plus une ignorante sur le fonctionnement de la banque de Gringotts, et ces quelques semaines de travail, lui avait permit d'en savoir plus sur ce lieu.
"Je vous suis, surprenez-moi" fit Lizzie avec le sourire, elle avait envie de voir quelque chose d'incroyable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Journée à catastrophe   

Revenir en haut Aller en bas
 

Journée à catastrophe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville
» Reflexions de Castro sur la catastrophe du 12 janvier, émouvant hommage à Haiti
» Une journée en Afrique
» La journée internationale de l'alphabétisation sera célébrée ce 8 septembre en H
» Catastrophe: Trois enfants tués dans un glissement de terrain au Cap-Haitien, Mi
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Gringotts
-