AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Visite de courtoisie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 269
Humeur :
55 / 10055 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29, 7cm, bois de cerisier et crin de niffleur
Camp: Bien
Avatar: Ken'ichi Endo

Message#Sujet: Visite de courtoisie   Sam 1 Sep - 22:26


Anthony se tenait devant la demeure de Joachin Jennings, cet homme avait assisté à la mort du Ministre de la Magie. pour le Ministère l'affaire était résolu, Pomona et ses amis avaient fait le coup, en parvenant à faire entrer des épouvantards dans la demeure, le manoir des Téméraires. Puis profitant de la panique générale, ils avaient tué le Ministre . Les responsables avaient été traduit devant la justice et subit le juste châtiment. Évidement Tony savait lui que ce n'était pas du tout ce qui était arrivé, puisque Pomona et ses amis avaient été piégé par le mage noir, celui à la tête de mort, qui porte un nom tout aussi magnifique. Donc l'auror avait décidé de poser des questions aux différents invités de la fête. Il était déjà passé dans la famille Rosier, et maintenant il se rendait chez Joachin Jennings, qui était là aussi ce fameux soir.

Ding-Dong, fit la clochette de la porte, quelques instants plus tard la porte s'ouvrit sur un petit elfe de maison qui demanda quel était le sujet de sa visite.

"Je suis là pour m'entretenir avec votre maître, Mr Jennings. Pouvez-vous l'informer, que Mr Daichii, auror du Ministère souhaiterait lui parler" fit Tony, toujours sur le pas de la porte. L'elfe l'invita à franchir le hall, et l'informa qu'il allait de ce pas prévenir son maitre. Et la seconde suivante, il avait disparu laissant le sorcier seul dans le hall. Ce dernier en profitant pour faire le tour du hall, et observer les objets de décoration. Il savait que c'était sans doute un peu réducteur de dire les choses comme ça. Mais les gens qui étalent leur fortune comme la plupart des familles de sang-purs, lui donnait une impression peu agréable. Du style, regardez-moi, je suis le plus beau, le plus riche, et je vais écraser les autres." Mais cela ne voulait pas dire que parce qu'il est riche, puissant, et sang-pur qu'il était forcément un mage noir, un mangemort et qu'il était responsable de la mort du Ministre. Il attendait de le voir pour se faire son opinion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 75
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: En bois d'ébène, 40 cm, pommeau en argent en forme de tête de dragon aux yeux de rubis, nerf de cœur de dragon
Camp: Mal
Avatar: Russell Crowe

Message#Sujet: Re: Visite de courtoisie   Dim 2 Sep - 18:38

Il se reposait tranquillement dans son antre, changé en dragon : Joachin aimait la sensation sur ses écailles que lui faisait ressentir les pièces d'or sur lesquelles il se roulait avec délice. Il détestait faire étalage de sa fortune et s'il exposait des oeuvres d'art dans son hall d'entrée c'était par souci de tromper son monde et de tenir son rang ! Mais il avait la passion des pièces d'or, de toutes origines et de toutes tailles, pour pouvoir les répandre dans son sous-sol et se rouler dessus sous forme de dragon. Un peu comme on apprécie d'ôter une paire de souliers trop serrés a la fin de la journée. Puis il entendit la sonnette de la porte. Il en conçut de la gêne et une certaine colère.

Il se releva et reprit sa forme humaine, il balaya les quelques pièces qui s'étaient collées sur sa peau et fit signe aux trois elfes de maison qui attendaient avec pelles et balais. Il passa une robe de chambre sur son corps nu et remonta dans sa chambre. Il arriva en même temps que l'elfe majordome entrait pour lui parler !

" Monsieur ? Un dénommé Monsieur Daiichi, auror au ministère, souhaiterait vous parler ! "

Enfin ! On y arrivait ! Il ne craignait rien puisqu'innocent bien que complice contraint. Mais ce Daichii pourrait découvrir son appartenance aux Mangemorts et ça il ne pouvait le nier, surtout qu'il y était bien avant qu'ils s'appellent ainsi, ces mages noirs de la nouvelle garde. Il connaissait l'auror de réputation et son palmarès était impressionnant ! Il ouvrit sa penderie et commença à farfouiller dans les chemises et pantalons pendus ici. Il se tourna vers l'elfe :

" Conduisez Monsieur Daiichi dans la bibliothèque et servez-nous un thé, fort, prévoyez un pot à lait, un sucrier et des biscuits ! Ces choses là, belges a la cannelle ! Des speculoos, je crois ? Moi je m'habilles et j'arrives ! Nous ne voulons pas qu'il soit dit que Mère a élevé un rustre qui ne sait pas recevoir !"

Il sourit devant sa psyché alors qu'il hésitait entre deux chemises. Surtout, il montrerait à l'agent de police magique que sa visite ne l'inquiétait pas et le faire attendre lui donnerait l'impression qu'il pouvait jeter un oeil dans la pièce où on l'amenait. Ce qui est vrai : tous les aurors du monde peuvent venir dans le manoir Jennings. Rien de ce qui importe vraiment n'est trouvable dans la bâtisse, Joachin sait séparer les différentes facettes de sa vie et, contrairement à Jedusor, il évites de s'attirer les foudres des esprits se prétendants plus éclairés et beaucoup trop ouverts !

Il opta pour un costume trois pièces en cachemire de couleur noir, avec une chemise bleue nuit, une cravate et une pochette assortie. Il noua les lacets de ses souliers bicolores noirs et bleu nuit. Puis un dernier coup de peigne et Joachin partit rejoindre son invité surprise. Il prit le temps de s'arrêter un moment pour observer son futur adversaire, sans magie, mais par un subtil jeu de miroirs courant dans tout le manoir. Il entra finalement le sourire aux lèvres et la main tendue !

" Monsieur Daiichi ! Que me vaut le plaisir et l'honneur de votre visite ? Y aurait-il un souci à la Banque ?"

Il serra la main de l'officiel avec chaleur, malgré sa réputation d'homme taciturne et discret, il avait un don pour jouer les hôte sympathiques, car comme le disent les moldus : "on attrape pas les mouches avec du vinaigre !", et si la peur convenait pour les subalternes, la circonspection pour le tout venant, il convenait de savoir garder un réseau de connaissances variées et qui vous perçoivent comme un ami, il avait remarqué que cette méthode était plus efficace pour obtenir des informations !

" Mais asseyez-vous ! Du thé ? Je vous écoute ! Que puis-je pour vous être utile ?"

Il prit place lui-même dans le fauteuil face à celui de son interlocuteur, il espérait qu'il avait prit plaisir à regarder les tranches des ouvrages de sa bibliothèque. Il se donnait assez de mal pour trouver des incunables ou des premières éditions. Les moldus doivent rester à leur place mais leur art est appréciable, il en convenait volontiers, et ça fait tellement plaisir de voir les réactions de ceux qui ne peuvent pas se permettre ce genre de passe-temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 269
Humeur :
55 / 10055 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29, 7cm, bois de cerisier et crin de niffleur
Camp: Bien
Avatar: Ken'ichi Endo

Message#Sujet: Re: Visite de courtoisie   Lun 3 Sep - 14:22


Tony fut conduit dans la bibliothèque de la maison, les elfes de maison lui servirent le thé, en lui indiquant que le maître des lieux serait bientôt là. Le sorcier hocha la tête et fit le tour de la pièce, en particulier des livres qui se trouvaient dans les étagères. Il ne savait pas trop quoi en penser, mais il y avait de trés beaux ouvrages. Il n'avait jamais été vraiment porté sur la lecture et le savoir des livres, hormis ceux qui lui avait servit pour ses études. Tony était un homme d'action, pas de sagesse, il lui arrivait quand même de lire, pas de quoi s’extasier devant un livre rare, tout simplement parce qu'il n'y connaissait pas grand chose, c’était un profane dans ce domaine.

Monsieur Jennings arriva enfin, et Tony se demanda ce qu'il lui avait prit autant de temps pour recevoir son invité. Il sourit et hocha la tête. Joachin pensa tout de suite qu'il pouvait s'agir d'un souci à la banque. Signe sans doute que pour lui aussi, l'affaire du Manoir, et la mort du Ministre était une affaire réglée. Il soupira et accepta de prendre une tasse de thé, en prenant place face à son suspect.

"Une tasse de thé, merci" fit Tony avec un sourire. Il demanda alors en quoi il pouvait lui être utile. L'auror avec bien envie de lui répondre, en avouant que vous étiez dans le coup, et que vous saviez ce qui allait arrivé ce soir-là. Mais ce ne serait pas trés productif, quoiqu'il verrait sa réaction à cette accusation.
"Je viens faire le point sur ce qui est arrivé au manoir, le soir de la mort du Ministre. J'ai été envoyé pour mettre fin au dossier, vérifier que tout es correct." dit Tony, il essayait de minimiser son rôle, comme si il n'était qu'un gratte papier, pour que l'homme se sente plus en confiance et fasse une erreur. Face à la jeune Druella, il avait joué le rôle du méchant qui ne la croyait. Elle n'avait pas craqué, mais il sentait qu'il y avait des choses à découvrir si on gratte la surface.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 75
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: En bois d'ébène, 40 cm, pommeau en argent en forme de tête de dragon aux yeux de rubis, nerf de cœur de dragon
Camp: Mal
Avatar: Russell Crowe

Message#Sujet: Re: Visite de courtoisie   Mer 5 Sep - 22:51

La réputation de Daiichi n'était plus à faire : c'était un combattant efficace des mages noirs. Il avait à son actif l'élimination du précédent mage noir qui s'était donné le but de dominer le monde. Sa présence ici n'avait rien d'anodin et Joachin savait que rien de ce que ferait son hôte n"échapperait à l'auror. Mais l'idée de cet affrontement feutré et en toute discrétion, amusait beaucoup le mangemort : les occasions de rencontrer un adversaire de taille étaient si rares depuis l'avènement de Jedusor. il lui fit donc le service, politesse bien innocente qui voullait endormir la méfiance du "policier".

" Du sucre ? Du lait ? J'aime le thé assez fort, alors un peu de douceur n'est pas superflue !"

Avançant le sucrier et sa cuiller, puis le pot à lait, il prit une tasse qu'il remplit de liquide chaud et fumant et se rassit dans son fauteuil. L'homme en face de lui lui avoua les raisons de sa présence. Il se retint de sourire : comme si c'était le rôle d'un agent de son niveau de faire ce genre de formalités. Pour le coup cela le décevait presque, cette absence d'imagination. Mais cela lui passa dans la seconde où l'envie lui était venue, en lieu et place d'un sourire, il prit la figure de circonstances du notable de bonne famille révulsé par un tel drame : il n'eut pas à jouer la comédie car cette action lui déplaisait au plus haut point, justement à cause de ce genre de visite des autorités. Fort heureusement, comme il n'avait rejoint les néo-grindelwaldiens que vers la fin de vie de Dimitri, son nom ne devait pas apparaitre dans les fichiers des personnes à surveiller. Il s'étonnait que les coupables désignés par les manigances de Jedusor se soient effectivement retrouvés condamnés. La magie noire était trop présente pour que des jeunes gens suintant tant de bons sentiments en soient les instigateurs. La présence de Daiichi le prouvait bien.

" Je croyais que les coupables avaient été appréhendés, non ? Remarquez, j'attendais la visite des autorités bien plus tôt ! Si j'avais pu me douter que cette soirée tournerait au drame je serait resté chez moi ! Quel monstre peut bien oser tuer notre ministre ? Rien que cette idée me met en rage !"

Il frappa du poing sur son accoudoir, sa colère n'était pas feinte. Cet imbécile prétentieux en faisait trop et s'attirer les regards des aurors en cette période de remaniement des mangemorts, c'était d'un puéril ! Daiichi en serait pour ses frais s'il croyait Jennings d'accord avec ce meurtre absurde, tout son corps criait combien cela le mettait en colère.

" Pardonnez-moi ! Des connaissances ont failli être blessées, moi-même j'ai peu apprécié ces épouvantards, invités indésirables de la soirée ! Si je peux vous être utile dans votre enquête, mon aide est un devoir personnel !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 269
Humeur :
55 / 10055 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29, 7cm, bois de cerisier et crin de niffleur
Camp: Bien
Avatar: Ken'ichi Endo

Message#Sujet: Re: Visite de courtoisie   Sam 8 Sep - 23:30


Tony se tenait assis en face de Joachin Jennings, où il avait prit place sur l'un des fauteuils, et tenait dans sa main une tasse de thé, il avait refusé le sucre, lait ou miel à mettre dedans, il n'avait pas besoin d'une pointe de douceur comme le disait si bien le propriétaire des lieux. Il passa directement dans le vif du sujet pour observer la réaction du sorcier. Il se mit en colère et déplora la mort du Ministre. Tony le laissa parler, mais plusieurs choses l'interpella, déjà il parla d'un "monstre", et un seul, pas une bande de gamins qui avaient voulu faire les malins, ou une bande d'assassin, c’était au choix. De plus sa colère paraissait sincère, mais Tony continuait de se demander si ce n'était pas un peu jouer quand même.

Et c'est vrai, les aurors auraient dû être plus minutieux dans leurs enquêtes, et ils auraient vu que Pomona et ses amis n'auraient pas pu commettre un tel acte. Mais tout avait été bien mis en place pour que les choses s'arrangent pour le mage noir. Et Tony se demandait si la mort du Ministre n'était pas un "essai" pour voir si il était capable d'un tel exploit, et une façon de mettre Pomona et les autres hors d'état de nuire. Son but n'avait été atteint que partiellement, car Tony savait que la petite bande était toujours vivant, et toujours aussi actif pour arrêter Voldemort.


"Oui... cela a été vraiment une terrible soirée. Les coupables ont été arrêtés. Mais nous avons besoin des derniers témoignages des personnes présentes pour boucler le dossier." fit Tony, ce qui était en partie vrai, on lui avait dit de mettre ne ordre ce dossier, mais pas de retourner interroger les témoins. Et lui-même n'était pas vraiment là pour ça.
"Alors dites-moi mise à part les épouvantards. Avez-vous remarqué quelque chose qui sortait de l'ordinaire, une personne qui agissait d'une étrange manière?" demanda donc Tony avec un fin sourire, aprés tout il venait d'offrir son aide, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 75
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: En bois d'ébène, 40 cm, pommeau en argent en forme de tête de dragon aux yeux de rubis, nerf de cœur de dragon
Camp: Mal
Avatar: Russell Crowe

Message#Sujet: Re: Visite de courtoisie   Dim 16 Sep - 7:18

L'auror lâcha une phrase banal sur l'arrestation des coupables et du besoin de clore le dossier par des informations complémentaires. Joachin cru y reconnaitre des échos de tromperies et de mensonges : l'homme face à lui se doutait de quelque chose et, bien que sans preuves, venait à la pêche aux aveux incontrôlés. Le Ministère savaient les coupables désignés innocents mais ignoraient qui pouvoir accuser du vrai crime réalisé lors de cet Halloween tragique. Joachin n'en laissait rien paraître, pas de transpiration abondante, pas de tics nerveux ni de tremblements. Il avait anticipé les réactions des autorités et, contrairement au vrai coupable, il s'était préparé à la visite des aurors. Lord Voldemort ! Comment imaginer qu'un tel sobriquet n'éveille les soupçons ? Jedusor était un fou arrogant qui allait faire tuer tous les mages noirs un peu malins.

Puis Daiichi lança une autre phrase. Jennings, qui était en train de boire une gorgée de son thé, faillit avaler de travers. Le Destin serait-il de son côté ? Lui qui cherchait un moyen de nuire à Jedusor en toute impunité et soudain on lui apportait une solution sur un plateau ! Et par le biais d'un auror ! On lui demandait de dire s'il avait vu des comportements étranges. Si Joachin jouait bien ses cartes, il avait une chance de réaliser son but : évincer Jedusor et sa clique de parvenus !

" Eh bien...laissez-moi réfléchir un instant... oui ! Peut-être...ce drôle de jeune homme là ! Assez grand et svelte je dirais, il me semble que récemment il aurait fait un héritage, d'un certain Monsieur Grindelwald, je crois bien. Lui et deux ou trois jeunes gens semblaient en conciliabules. Je discutais alors je n'ai pass trop fait attention quand ils m'ont bousculé, mais je crois avoir entendu quelqu'un dire Declan et l'autre répondre oui Lord Volort ou Demort, je ne sais pas !"

Il s'arrêta pour faire encore un sort au thé qui commençait à tiédir puis, semblant se rappeler un dernier détail :

" Attendez ! Il me semble les avoir distingués près du ministre mais je ne jurerais de rien : un épôuvantards s'est amené devant moi et j'ai dû batailler contre le cadavre très vivant d'un ancien compagnon d'arme de la grande guerre. J'espères vous aider un peu avec mes maigres informations !"

Voilà ! La bombe était lâchée ! Si Daiichi faisait bien son boulot, alors il remontrait la piste Jedusor et compagnie : ces jeunes fous avides de sang et de démonstrations publiques chocs ! Sans penser aux conséquences. Se croyant plus malins que tout le monde. Si les aurors pouvaient le démasquer et en débarrasser le monde ! Sans effusion de sang ni autre marque de précipitation. Daiichi était intelligent donc Jennings ne lui demanda pas d'être discret : ça allait de soi ! Un informateur c'est fait pour rester inconnu ! Croisons les doigts pour que jamais Jedusor n'apprenne la trahison de Jennings, enfin, il avait déjà sa parade si les aurors se montraient maladroits en réalité. Joachin avait toujours un plan ou une porte de sortie pour faire face à l'adversité et aux impondérables.

" Je sais c'est peu mais j'espère avoir contribué à vous aider, désolé de n'être pas plus utile !"

Et un morceau de speculos pour continuer sur le style "brave citoyen  lambda", Joachin jouait un jeu subtil et dangereux, il ne risquait rien si les aurors se montraient un peu réfléchis dans la résolution de leur enquête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 269
Humeur :
55 / 10055 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29, 7cm, bois de cerisier et crin de niffleur
Camp: Bien
Avatar: Ken'ichi Endo

Message#Sujet: Re: Visite de courtoisie   Sam 22 Sep - 16:55


Tony ne s'attendait pas à en savoir autant de la part de Joachin Jennings. Il se contenta de hocher la tête, il fouilla dans sa sacoche pour sortir un bloc note et notait tout ce que le sorcier venait de lui dire. Il savait déjà pour Voldemort faisait partit des Wardens, enfin d'Ysbridion, aujourd'hui. Il savait aussi que c'était lui le responsable de l'attaque sur l'ancien premier ministre, parce qu'il avait revu Pomona et ses amis lors des retrouvailles chez Chris. Donc en soit Jennings lui apprenait rien de nouveau... hormis un détail. C'est qu'il faisait partit du groupe. Ou alors c'était un peu idiot de la part de Voldemort de se faire avoir aussi bêtement.

Mr Jennings avait une façon trés ... particulière de présenter les choses. Il avait l'air de collaborer, de donner des informations, de maigres informations, d'un ton .. désinvolture, comme si il ne savait rien. Alors qu'il en savait beaucoup. Et avait bien fait attention à ces personnages pour les repérés ici et là dans la soirée, et savoir ce qu'ils avaient fait et avec qui. Pour quelqu'un qui ... s'amusait, ça fait un peu beaucoup. Maintenant la dernière question que Tony se posait, c'est : Si Mr Jennings fait partie de la bande de Voldemort, pourquoi lui en parle-t-il? Y avait-il de la révolte dans sa son groupe? Est-ce qu'il pourrait en tirer profit ou pas.


"C'est bien peu en effet." fit Tony avec un maigre sourire, il nota donc le nom de Jennings et Declan sur sa liste de possibles mages noirs. Il irait sans doute voir Caelen avec cette information. De même que cette possibilité de discorde dans leur groupe, qui pourrait leur faciliter la tache pour arrêter le mage noir. "Merci! Cela sera utile" confirma Tony. Il cherchait un moyen de pouvoir récompenser cet homme de ces informations, mais en même temps cela ne devait pas en avoir l'air.
"Vous avez participer à la Grande Guerre?" demanda donc Tony, espérant parler d'un ton autre sujet pour détendre l'atmosphère, et mine de rien en savoir plus sur cet homme. Il réchauffa lui aussi sa tasse de thé d'un coup de baguette magique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 75
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: En bois d'ébène, 40 cm, pommeau en argent en forme de tête de dragon aux yeux de rubis, nerf de cœur de dragon
Camp: Mal
Avatar: Russell Crowe

Message#Sujet: Re: Visite de courtoisie   Lun 8 Oct - 18:36

Bien sûr il était déçu, enfin il semblait l'être mais Joachin ne croyait pas que l'auror l'avait cru quand il se disait hors du coup, ce qui est un comble car il n'avait rien fait et disait la vérité en accusant nommément certains participants. Oh, certes il avait tué quelques invités, mais pour la plupart des mages insignifiants et surtout sans lien avec lui, mais pas forcément avec les affaires de Jedusor et ses sbires, il y avait veillé : lui aussi avait ses préparatifs et la prise de renseignements se trouvait en haut de la liste. Ce fut assez facile de trouver des mages noirs de faibles rangs dont les affaires se mêlaient aux noms de Jedusor ou de Declan et des autres moutons qui formaient la nouvelle garde de ce groupe nommé Mangemort selon les lubies de ce parvenu désirant être appelé Voldemort. Ensuite, le chaos aidant, se débarrasser d'eux se trouva facilité. Puis placer des documents compromettants à leurs domiciles durant le choc de la nouvelle de la mort du ministre, par l'intermédiaire de personnel Moldus et le tour était joué ! Les enquêteurs n'y arriveront pas de suite, non, mais un enquêteur consciencieux qui souhaiterait vraiment ne rien laisser au hasard, pourrait peut-être fourrer son nez dans la liste des invités, et trouver des liens bien venus, surtout que, si Joachin ne se trompait pas, certains mages tués, faisaient partis des proches des services administratifs et que au moins l'un d'entre eux avait facilité la désastreuse mission de Jedusor.

Parmi les faux complices éliminés par ses soins, les vrais complices, passés de vie à trépas grâce à Jennings, ne feraient que confirmer les soupçons. Jedusor ne serait que plus heureux de savoir de potentiels témoins réduits au silence, donc il ne s'inquiéterait pas de la mort de sous-fifres interchangeables. Mais le brave enquêteur, pas avare de ruses pour amadouer ses suspects ou ses témoins réticents, lui lança une question pas vraiment anodine : Jennings avait-il fait la grande guerre ? Comme s'il ne le savait pas déjà !

" Oui, monsieur ! Vous aussi, non ? Pendant un an j'ai été pilote de chasse, puis, les pertes étant trop grandes chez nous, faute aux as allemands !  Mon escadrille fut démantelée : les différents escadrilles diminuées demandant des renforts d'hommes. Mais si les troupes trouvaient de quoi combler le vide laissé par les héros morts au champ d'honneur. Il en était tout autre des officiers, et donc, le lieutenant que j'étais ne trouvant pas de poste dans une autre escadrille, je fus envoyé sur le front des tranchées ! Pour me consoler on me nomma Capitaine, et je pris la place d'un autre, fauché quelques jours plus tôt par un tir de mitrailleuse. "

Il se servit une autre tasse, secoué par les souvenirs qui, inévitablement, remontaient en surface et rouvraient des cicatrices jamais totalement guéries. Proposa à Daiichi de se servir lui-aussi, puis reprit son récit :

" Cette odeur ! Je crois que jamais je ne l'oublierait ! La mort c'est tout sauf un jeu ou un spectacle ! J'ai vu ce que l'humanité faisait de pire ! J'ai connu la plus grande des peurs ! La rage la plus terrible ! Si bien que le vaillant jeune homme qui s'était engagé par idéal, laissa la place au vétéran traumatisé qui, un temps, se demanda quoi faire de sa vie dans ce monde qui se profilait de retour de la guerre. Durant les années dites folles, j'ai errer un peu sans buts d'occupations en occupations. Et puis mes relations m'ont permis d'avoir un poste de comptable à la Banque Gringotts, où je travaille toujours à un poste important ! Mais vous le savez déjà, je suppose !? Enfin, bref ! Du coup je suis plutôt très attentifs à pleins de choses, parfois insignifiantes pour le commun, mais qui s'explique par mon séjour dans les tranchées du nord de la France. Alors ne vous étonnez pas de mon apparente connaissance des choses et des lieux, je cache mon ignorance sous un flot de détails mais ce n'est que cela : un jeu d'ombres digne du mythe de la caverne si vous vous rappelez vos cours de philo !"

L'auror en serait quitte pour ses soupçons, l'explication, véridique, de son état psychique suffisait largement à expliquer son hypervigilance, tous les survivants des tranchées étaient ainsi et en rajoutant la présence des épouvantards, on obtenait un cocktail logique, mêlant souvenirs précis de détails anodins et oublis d'évènements traumatisants. Surtout que Joachin savait laisser parler son corps pour appuyer les sentiments qu'il voulait inspirer chez ses interlocuteurs. Il remercia sa mère en pensée, qui l'avait initié aux arts du spectacle tel le théâtre, le chant ou la danse. Il avait cessé de s'y intéresser au décès de cette femme de coeur, mais il avait appris comment feindre en société que ce fut par amusement ou par contrainte sociale comme lui avait contraint son père à coup de ceinturon pédagogiques. Ceux qui disent que les fils de famille ont la vie facile, ne sont que des imbéciles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 269
Humeur :
55 / 10055 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29, 7cm, bois de cerisier et crin de niffleur
Camp: Bien
Avatar: Ken'ichi Endo

Message#Sujet: Re: Visite de courtoisie   Sam 27 Oct - 17:50


Joachin se mit à parler de sa vie durant la grande guerre, annonçant ce qu'il avait pu faire, ce qu'il avait ressentit, apportant même une explication en apparence anodine sur ce qu'il avait pu remarqué durant cette soirée, que peu de gens auraient vu. Pourtant le fait qu'il lui parle de tout ça, qui lui "offre" une explication sur un plateau d'argent ne faisait que renforcer les soupçons sur lui. Mais voilà les soupçons ce n'était guère suffisant pour le forcer à parler, pour le faire suivre par des aurors, de faire quelque chose contre lui. Il fallait que Tony trouve des preuves, et malheureusement pour le Ministère cette affaire était close. L'auror avait tout de même prévenu la Ministre de faire attention, que les vrais responsables n'étaient sans doute pas ceux que le Ministère avait si hâtivement condamnés et exécutés. C'était là aussi un signe que "Voldemort" avait déjà beaucoup d'influence sur le Ministère, bien plus que ne le laissait voir les choses.

"Oui, ce sont des expériences traumatisantes." confirma Tony, il n'avait pas participer à la grande guerre dans les tranchés, étant encore au Japon à ce moment -là, il avait quand même vu la mort de son père sous les sorts d'un mage noir qui sévissait à cette époque dans les îles. Il avait rejoint la Grande-Bretagne aprés la guerre, et avait aidé la pays à se reconstruire à travers de nombreux petits boulots. La seconde guerre avait été bien différente pour lui, ce coup-ci, c'était lui le combattant contre le mage noir, et non plus son père.
"On en tire parfois des aptitudes ...  qu'on aurait aimé apprendre dans d'autres circonstances" fit Tony avec un hochement de tête avant de se resservir de thé. Il espérait ainsi apaiser les craintes de son nouvel "ami". Il sentait que cet homme avait encore beaucoup de choses à lui apprendre.
"J'ai principalement participé à la 2nd guerre, et contre Grindelwald" ajouta le sorcier pour lui dire qu'il partageait son point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Visite de courtoisie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Visite de courtoisie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une simple visite de courtoisie ? [Jia Li]
» "Une Petite Visite de Courtoisie" [Libre]
» WAB: visite de courtoisie chez nos voisins strasbourgeois en août
» Visite de courtoisie ? ? PV Silyë Lorendil
» Une Visite de Courtoisie
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Manoir de Joachin Jennings
-