AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soin à Aragog

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 598
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Soin à Aragog   Sam 8 Sep - 22:24


Hagrid avait fait tout ce qu'il avait pu pour Aragog, mais il avait dû se rendre à l'évidence, il n'avait pas les compétences nécessaires pour soigner la petite araignée, enfin petite, c'était vite dit, elle avait commencé à faire un gros nid, et depuis presque quatre ans qu'elle vivait dans la forêt, elle avait bien grossit, mais elle n'avait pas encore sa taille d'adulte, qu'elle atteindrait dans quelques années encore. C'était un adolescent, si on devait comparé à une vie humaine. Aragog était donc malade, il n'avait rien mangé depuis quelques semaines, et se plaignait de douleurs dans le corps principalement l'abdomen. Le demi-géant ne pouvait pas prendre le risque de monter le territoire d'Aragog à n'importe qui, il en avait donc parler à la seule personne en qui il avait confiance, Albus Dumbledore. Ce dernier lui avait conseillé d'en parler avec Silvanus Brûlopot, le nouveau professeur de soins aux créatures magiques.

Le demi-géant était donc aller le voir pour lui présenter la situation, lui dire ce qui se passait et lui demandait de l'aide. Ce dernier avait tout de suite accepté de venir en aide à Aragog. Hagrid trouvait cela vraiment trés gentil. Les deux comparses avaient donc pris le chemin du territoire d'Aragog pour rejoindre la créature. Le professeur avait quand même prit une mallette avec lui, sans doute contenant tout ce dont il avait besoin pour soigner son ami.

"C'est encore un peu plus loin" fit Hagrid, aprés que les deux sorciers (enfin à moitié pour l'un des deux) aient marché pendant un bon moment dans la foret interdite. Je vous remercie vraiment de ce que vous faîtes pour lui!" dit Hagrid, même si Silvanus n'avait encore rien fait, le simple fait qu'il essaye et soit là dans la foret, était déjà beaucoup pour Hagrid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 40
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Châtaignier et plume de phénix, 28,75 centimètres, flexible
Camp: Bien
Avatar: Martin Freeman

Message#Sujet: Re: Soin à Aragog   Dim 16 Sep - 9:31

Soin à Aragog


Il y avait une accromantule dans la forêt interdite, il y avait une accromantule dans la forêt interdite et personne n'avait jugé important de lui en parler ? Il n'en revenait pas ! Tout ce temps qu'il avait passé à arpenter la forêt de long en large à la recherche de créatures exceptionnelles, et il était passé à côté de'une telle information... Il fallait absolument qu'il y remédie. Il n'avait jamais eu l'occasion de voir une accromantule de ses propres yeux, et il avait la ferme intention de changer ça sur-le-champ. Si, en plus, la créature avait besoin de lui, il était assez sûr et évident qu'il allait foncer tête la première sans plus attendre. Ce serait un pas de plus dans sa carrière de presque deux décennies en tant que professeur de soins aux créatures magiques, comme quoi on arrête jamais d'apprendre au final.

Donc forcément, il avait répondu à l'appel quand Hagrid avait parlé de sa créature. Il avait relu attentivement le chapitre de l'excellent Vie et Habitat des Animaux fantastiques (de son idôle de toujours, Norbert Dragonneau) sur les accromantules et il était prêt à mettre à profit toutes les connaissances qu'il avait su accumuler sur le sujet avec la ferme intention de n'en omettre aucune, évidemment. Il avait dans son sac à dos tout le matériel nécessaire pour aider la pauvre bête, et c'était excité comme une puce qu'il se laissait guider par le demi-géant jusqu'au repaire de la gigantesque araignée.

"Ne me remerciez pas, c'est tout naturel"
, répondit Silvanus avec le sourire. Tout le monde ne serait peut-être pas de cet avis, mais ça les regardait, le professeur de soin aux créatures magiques, lui, savait seulement qu'il faisait ce qu'il devait faire. "Comment avez-vous découvert l'existence de... Aragog, c'est bien ça ?"

Car il lui avait même donné un nom. Silvanus n'en savait pas plus que ce qu'on avait pu rapidement lui dire. On l'avait maintenu à l'écart, à l'époque de l'ouverture de la Chambre des secrets, donc il ignorait que la créature qui avait valu son renvoi au garde-chasse était le fameux Aragog.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 598
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Re: Soin à Aragog   Sam 22 Sep - 23:03


Hagrid ne savait pas si il devait vraiment raconter l'histoire d'Aragog à cet homme. Il ne le connaissait pas encore trés bien. Le demi-géant avait eu l’œuf d'Aragog par un voyageur lors d'une visite à Pré-au-Lard. Il était déjà trés grand, et faisait bien plus que son âge, le voyageur n'avait sans doute pas compris qu'il donnait un œuf d'une Acromentule à un jeune élève de Poudlard, qui n'était qu'en troisième année. Hagrid l'avait caché dans le château, au début tout se passait plus ou moins bien. Jusqu'à ce que l’agrainée sente la présence d'une créature dans le murs du château. Hagrid lui avait demandé de patienter, qu'il l’amènerait loin trés bientôt. Le but étant de la ramener chez lui durant les vacances. Sauf qu'en juin, Jedusor avait agit. Aragog s'était enfuit et Hagrid renvoyé. Enfin, on ne va pas refaire l'histoire maintenant.

"Oui, c'est bien ça... J'ai l’eut sous la forme d'un œuf, il y a quelques années". fit Hagrid en continuant de marcher dans la forêt interdite. Il n'allait pas lui mentir, mais il pouvait non plus tout dire. Le Ministère serait bien capable de pourchasser Aragog dans la forêt interdite, il était toujours soupçonner d'être la créature qui a tué une élève dans l'école. Aragog serait bien incapable de tuer qui que ce soit, et encore pas du tout de cette façon.
"Je pense qu'il ait encore atteint sa taille adulte" commenta Hagrid. Il agissait d'instinct pour soigner les créatures et agir avec elle. Peut-être parce qu'il en était une lui aussi, enfin une moitié. Du coup, il ne lisait pas les livres sur le sujet. Hormis peut-être celui de Norbert Dragonneau.
"Il est juste là" fit Hagrid en poussant une branche qui les empêchait de passer, pour descendre dans un creux dont la créature s'était fait un nid. Elle était roulée en boule dans un coin et portant tous ses yeux sur le duo.
"Hagrid" fit-elle d'un ton las et triste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 40
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Châtaignier et plume de phénix, 28,75 centimètres, flexible
Camp: Bien
Avatar: Martin Freeman

Message#Sujet: Re: Soin à Aragog   Jeu 4 Oct - 16:00

Soin à Aragog


Il y avait pas mal de raisons qui faisaient que le professeur de soins aux créatures magiques n'avait aucun mal à se reconnaître dans le jeune garde-chasse de l'école. Franchement, s'il avait pu mettre la main sur un oeuf d'accromantule à l'âge qu'avait Hagrid à l'époque où cela avait eu lieu, il l'aurait fait sans broncher. Sa passion pour les créatures fantastiques allait jusque-là. Alors même si les conséquences avaient été terribles... Silvanus l'enviait, lui aussi aurait aimé pouvoir voir naître et grandir une acromantule et gagner sa confiance, mais passons. Qu'il ait atteint sa taille adulte ou pas, Silvanus avait en tout cas très, très hâte de rencontrer cet animal mystérieux et passionnant. En espérant que cette visite ne sonnerait pas le glas de cette pauvre bête et qu'il serait effectivement capable de faire quelque chose pour lui.

Il se laissa guider jusqu'à la tanière de l'araignée géante... Et dès que ses yeux se posèrent sut la créature, ils s'écarquillèrent et le plus grand des sourires s'afficha sur ses lèvres. La bête, même malade, était majestueuse, et Silvanus était littéralement fasciné. Il se sentait ému de vivre enfin une telle chose dans sa vie. Et il espérait malgré tout être utile, parce que la bête semblait faible et lasse, pauvre chose.

"Incroyable, elle est magnifique..."
, ne parvint quand même pas à s'empêcher de s'exclamer le professeur, parce que ces réflexions, il ne parvenait pas à les garder pour lui. Quand il était comme ça, il n'arrivait pas du tout à faire autrement. "Bonjour Aragog", se rattrapa-t-il, s'adressant directement à l'animal. "Je m'appelle Silvanus, je suis un ami de Hagrid. Je suis là pour t'aider, je peux me rapprocher ?"

Même s'il mourait d'envie d'estimer la bestiole sous toutes les coutures, il savait quand même se contenir quand il le fallait. Il savait à quels moments parler et à quels moments tenir sa langue. Là, la priorité, c'était d'analyser et de comprendre ce qui arrivait à cette pauvre bête pour pouvoir la soigner et la secourir comme il se doit.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 598
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Re: Soin à Aragog   Dim 7 Oct - 14:55

"Oui" fit le demi-géant en répondant à son ami Aragog, ce dernier fit un profond soupir et porta son regard sur le deuxième venu qui se présenta à son tour. Aragog porta son regard sur Hagrid qui hocha la tête pour lui dire qu'il était là pour l'aider, et trouver ce qu'il n'allait pas chez lui. La créature tourna sur elle-même pour libérer ses pattes et se mettre debout. Ainsi si cette créature à deux pattes tentait quoique ce soit, il pourrait lui envoyer un coup de pattes, ou bien l'écraser de tout son poids. Aragog ne se sentait pas bien, et Hagrid espérait que le professeur de soin aux créatures magiques saurait ce qui ne va pas, et ce qu'il faudra faire pour aider son ami. Le demi-géant avait tout essayé dans sa connaissance, mais la créature semblait toujours souffrir de son abdomen.

"Il vous laisse l'approcher" confirma Hagrid au professeur avec un sourire un peu crispé par l’inquiétude qu'il ressentait pour son ami. Hagrid s'avança à son tour pour aller poser une main sur une des pattes de son ami, pendant que Silvanus Brûlopot était entrain de l'examiner. Il ne pouvait pas vraiment grand chose de plus pour Aragog, il devait attendre le diagnostique du professeur. Il espérait que ce ne serait rien de grave, et qu'il pourrait le soigner à l'aide d'une potion, ou d'une plante à laquelle, Hagrid n'avait pas pensé. La créature n'était pas encore à sa taille adulte (j'ai oublié le "pas" dans ma réponse d'avant^), ce n'était encore au fond qu'une jeune adolescent. Hagrid s'était beaucoup attaché à lui, c'était un peu comme un enfant.
"Alors?" demanda Hagrid en caressant doucement la patte de son ami pour le rassurer et le soutenir, et peut-être aussi pour l'inciter à rester tranquille.


HJ : Est-ce que ça te tente que Hagrid et Silvanus lui trouve sa fiancée Mosag. Et qu'Aragog souffrait de "stress" à cause de sa solitude? (ou quelque chose comme ça!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 40
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Châtaignier et plume de phénix, 28,75 centimètres, flexible
Camp: Bien
Avatar: Martin Freeman

Message#Sujet: Re: Soin à Aragog   Sam 20 Oct - 9:56

Soin à Aragog


Quand Hagrid lui assura que la créature lui donnait le droit de l'approcher, le professeur de soin aux créatures magiques s'exécuta avec une très, très grande prudence. Il était du genre tête brûlée, et cela se voyait sur son apparence physiques, mais s'il avait trop tendance à aller au devant du danger, il comptait quand même survivre à sa rencontre avec l'arachnide, si possible. Heureusement, Aragog était docile et se laissait faire, apaiser par la présence du demi-géant. Silvanus était impressionné par la capacité de son interlocuteur à se faire entendre et comprendre des créatures. Il avait su créer un véritable rapport de proximité avec Aragog, et clairement, cela lui simplifiait la tâche, car la bête se laissait examiner sans opposer de résistance. Malheureusement, Silvanus ne décelait rien d'anormal chez l'accromantule. C'est sûr, comme ses connaissances de ces créatures n'étaient que théoriques, il était totalement possible qu'il se trompe, qu'il soit dans l'erreur, qu'il passe à côté de quelque chose, mais malgré tout...

"Je ne trouve rien d'anormal"
, soupira-t-il alors tout en poursuivant quand même d'ausculter la créature pour plus de sécurité. Il prenait cette situation à coeur, et il ne voulait surtout pas donner l'impression du contraire. Ce serait vraiment injuste. "Je me demande s'il ne somatise pas...", se hasarda-t-il après un moment.

Les accromantules étaient des créatures pensantes, capables de communication et d'émotions fortes. Elles se rapprochaient des humains par de très nombreux aspects, et comme les humains, ces créatures étaient donc capables de traduire un mal psychologique en une douleur physique. Puisqu'il n'était ni blessé, ni atteint, puisque l'examen minutieux de Silvanus ne donnait rien, alors supposer qu'il somatisait, tout simplement, paraissait plus qu'envisageable. Pour quelle raison, c'était à voir, mais Aragog n'avait pas eu une histoire facile. Les accromantules étaient faites pour vivre en groupe, et la créature se retrouvait seule, et l'air de rien rejetée pour une chose qu'elle n'avait pas faite (qu'on le croie ou non, ce genre d'événements pouvaient avoir un impact notoire, même sur des animaux).

"Comment tu te sens, Aragog ? En dehors de ces douleurs ?"
demanda-t-il alors dans l'espoir de voir sa théorie confirmé.

Après quoi il tourna son regard vers Hagrid, qui pourrait l'aider à y voir plus clair, peut-être.
Codage par Libella sur Graphiorum


[HJ : C'est une très bonne idée !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 598
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Re: Soin à Aragog   Dim 21 Oct - 16:06


Hagrid soupira et resta aux côtés d'Aragog, il ne savait pas trés bien quoi faire dans cette histoire. Le professeur annonça qu'il ne trouvait rien de bizarre, cela rassura le demi-géant autant que ça l’inquiéta. Il n'avait rien c'était donc une bonne chose, mais la douleur de la créature était quand même là, et si il ne pouvait rien trouvé, il ne pouvait donc pas le soigner ou l'aider à aller mieux. Le professeur ajouta alors qu'Aragog pour somatiser, sur le coup, le demi-géant ne comprenait pas de quoi il pouvait bien être question, il ne connaissait pas le sens de ce mot.

"Somatiser?" répéta Hagrid sur un ton interrogatif. Il voulait bien comprendre ce qui se passait avec l'un de ses amis. Hagrid considérait Aragog comme un ami, il lui avait confié beaucoup de ses inquiétudes, rêves et espoirs, en particulier quand il était encore élève à Poudlard, et qu'Aragog se cachait dans le château. Aprés son retour d'Azkaban, Hagrid avait mis un moment à retrouver son ami dans la forêt interdite, et depuis il venait le voir tous les jours ou presque.


"Seul" répondit alors Aragog à la réponse du professeur. Hagrid se sentit un peu triste de cette réponse, mais au fond, aussi gentil et attentif qu'il pouvait l'être envers Aragog, il ne pouvait pas remplacer une ... famille. Hagrid le comprenait bien, mais il ne pouvait pas non plus le laisser partir, en plus il doutait que le transport d'une araignée aussi grosse qu'Aragog pourrait passer inaperçu.
"Qu'est-ce qu'on peut faire?" demanda Hagrid à Silvanus, plein d'espoir que le professeur ait une solution pour aider Aragog.



HJ : Chouette, j'ai proposé à Lyall de se joindre à nous, mais j'ai pas encore de réponse (à l'heure où j'écris le message, mais un RP à trois, ça peut-être sympa^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 40
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Châtaignier et plume de phénix, 28,75 centimètres, flexible
Camp: Bien
Avatar: Martin Freeman

Message#Sujet: Re: Soin à Aragog   Mar 6 Nov - 16:39

Soin à Aragog


Le professeur de soin aux créatures magiques se contenta de hocher la tête quand Hagrid répéta le mot "somatiser", il fallait peut-être qu'il se montre plus explicite, mais il était totalement accaparé par la vision de la créature, et n'avait pas totalement fini son examin. Même si la sentance semblait tout de même sans appel, surtout parce qu'il ne lui trouvait rien qui justifie son état physique. Si le trouble était psychologique (ce qui était possible avec les créatures sentiente et sensibles, et Aragog en était, comme toutes les acromantules comme lui). Il s'apprêtait à articulier un mot quelconque pour clarifier tout de même sa pensée, mais l'animal reprit la parole.

Il ne prononça qu'un seul mot, un adjectif, mais ce mot se suffisait à lui-même, il en disait bien assez pour permettre de comprendre ce qui en était. Les acromantules n'étaient pas faites pour vivre en solitaire, dans l'isolement. Hagrid avait pris grand soin de lui, Silvanus en était sûr, mais il y avait une immense différence entre la compagnie d'un ami, humain ou créature, et celle de quelqu'un qui soit susceptible de vous comprendre. Par ailleurs, c'était dans l'instinct de l'acromantule de vouloir se reproduire, de chercher à fonder une famille. Il n'y avait pas beaucoup de questions à se poser à partir de là. Il y avait effectivement une solution au problème de l'animal... mais c'était une solution qui avait toutes les promesses de l'imprudence... Une chance pour le demi-géant, les démarches imprudentes, ça n'avait jamais fait peur au professeur, loin de là.

"Je ne vois pas foule de possibilités"
, répondit le spécialiste en créatures magiques avec un sourire concerné. "Aragog a besoin de compagnie, alors... il faudrait lui en trouver, voilà."

Amener Aragog à un groupe d'acromantules susceptible de l'accueillir, par exemple... mais ce n'était pas gagné... si la bête avait été plus petite, ça aurait été envisageable, mais là, c'était quand même compliqué, il valait mieux éviter tout accident malencontreux, et ce serait vraiment vite arrivé. Alors... peut-être qu'il faudrait lui trouver une autre acromantule, femelle de préférence, pour partager sa vie. Ce qui n'était pas si simple que ça, bien sûr.
Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 598
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Re: Soin à Aragog   Dim 11 Nov - 16:40


Hagrid se trouvait au cœur de la forêt avec son ami Aragog, ce dernier se sentait seul, et il avait besoin de compagnie, comme le conseiller le professeur e soins aux créatures magiques, sauf qu'Hagrid ne voyait pas du tout comment la chose serait possible. Le déplacer serait vraiment problématique. Surtout sans en informer tout le Ministère, pour le déplacement d'un tel animal se serait forcément réglementer, si on voulait faire les choses bien. Aprés en trouver une plus petite, et la ramener à Aragog serait peut-être plus simple. La forêt était assez grande pour qu'ils puisent fonder une colonie dans les coins sans se soucier d’empiéter sur le territoire d'autres créatures comme les centaures. Eux, ils étaient beaucoup plus à l'ouest. Le professeur disait cela comme si c'était si simple, il suffisait d'aller dans le premier magasin du coin, et de demander à acheter une acromantule, facile. Mais ce n’était pas du tout comme ça que ça se passe. Il avait déjà eu beaucoup de chance et de hasard de pouvoir récupérer Aragog, il doutait que ça arrive une seconde fois.

"Le déplacer risque d'être difficile". fit Hagrid un peu tristement, il aimait beaucoup Aragog, et se serait dommage de se séparer de lui, il lui avait raconté plein de choses sur ses cours, ses amis, sa vie en général, que ça soit quand ils étaient encore dans Poudlard tous les deux, ou bien aprés lorsqu'ils s'étaient retrouvés lors d'une visite d'Hagrid dans la forêt interdite. Hagrid ne s'attendait pas vraiment à le retrouver.
"Est-ce que cela ne serait pas plus facile de faire venir une acromantule plus petite ici!" proposa Hagrid. Il y a assez de place dans la forêt pour fonder une colonie" ajouta le demi-géant en regardant autour de lui, il caressa doucement la patte de son ami. Mais il ne savait pas du tout, où une telle créature pouvait se trouver. Il fit un sourire à Silvanus, espérant que lui il saurait peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Soin à Aragog   

Revenir en haut Aller en bas
 

Soin à Aragog

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Tous sur les chevaux (repro., soin etc...)
» Club de Soin
» Rayon soin en tout genre
» Soin : infini ?
» Sort de soin
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Poudlard
 :: L'extérieur de l'école :: La forêt interdite.
-