AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GUILDE
Rhian Potter
▌ Messages : 995
Humeur :
La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Left_bar_bleue3 / 1003 / 100La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Right_bar_bleue

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Empty
Message#Sujet: La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn)   La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Icon_minitimeMar 11 Sep - 14:59

La mort des autres nous aide à vivre.
La fin de l’année était arrivée avec une grande vitesse au final, même si Rhian n’était pas mécontent d’être enfin en vacances. Des vacances, qu’il espérait bien pouvoir passer le plus possible chez Caelan et Flynn, plutôt que de devoir aller chez son oncle sorti un peu de nulle part. Les vacances enfin…

Sauf que ces vacances ne commençaient pas vraiment comme il le faudrait. Du moins, une nouvelle ne manqua pas de venir pimenter un peu tout cela. Ce n’était pas réellement une surprise, en un sens Rhian s’y était quand même attendu et plus d’une fois. Et d’ailleurs, il pensait même que ça allait arriver avant maintenant. Mais maintenant c’était officiel, après de longs mois où Purdey Potter s’était battu dans sa chambre d’hôpital à Sainte Mangouste, elle avait poussé son dernier souffle. Rhian n’était évidemment pas choqué, il s’y était attendu et en un sens il ne pouvait même pas nier qu’en un sens c’était un soulagement. Le jeune garçon savait bien qu’il ne devrait pas penser de cette façon, mais ce n’était pas comme s’il pouvait s’en empêcher. Pendant des mois et des mois, il n’avait pas su comment les choses allaient se passer, il avait dû vivre sans sa mère, sans un repère important. Il avait du chercher de nouveau repère, en plus de Cenlyn qui était évidemment celui sur lequel il comptait le plus. Forcément, au bout d’un moment, le rouge et or n’avait pas pu s’empêcher de se faire une raison et surtout de perdre espoir.

Et en même temps, devant la sépulture de Purdey au village de Godric Hollow, où elle venait d’être enterrée, Rhian avait un peu le sentiment de l’avoir abandonné. Il ne disait rien, se contentant de regarder la pierre tombale où se trouvait le nom de sa mère, aux côtés de Cenlyn. Pas de surprise, mais justement c’était bien ça le souci. Peut-être que si Rhian avait cru au réveil de sa mère, elle aurait réussi à s’en sortir ? C’était idiot de penser comme ça, mais cette idée ne parvenait pas à quitter son esprit. Il était prêt depuis un moment maintenant à enterrer définitivement sa mère, mais c’était quand même difficile de se dire qu’ils ne la verraient plus jamais. Au moins, avant, ils pouvaient lui rendre visite à Sainte Mangouste. Pourtant, ça aurait été bien qu’elle se réveille, pas seulement parce qu’ils avaient besoin de leur mère, mais parce que la question de leur adoption se posait forcément plus fortement maintenant.

Sans toujours prononcer le moindre mot, Rhian attrapa la main de Cenlyn  pour la serrer dans la sienne. Il se posait énormément de question, il ne savait pas exactement comment ils allaient s’en sortir, mais il y avait quand même une chose qu’il savait : il allait être là pour Cenlyn pour toujours, comme elle sera toujours là pour lui. Ensemble, ils étaient plus forts que toutes les épreuves. Même si pour le moment, c’était quand même difficile.

« Tu crois qu’elle a retrouvé papa ? »
Demanda-t-il alors d’une voix faible, après avoir essuyé ses yeux humides de sa manche.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde poufsouffle
Cenlyn Potter
▌ Messages : 929
Humeur :
La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Empty
Message#Sujet: Re: La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn)   La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Icon_minitimeMar 11 Sep - 18:53


La mort des autres nous aide à vivre.
E

lle savait que ce moment arriverait. Tous les jours, elle s'attendait à ce qu'on leur transmette le courrier fatidique qui leur annoncerait que Purdey Potter avait lâché son dernier souffle. Elle s'y attendait, oui, et pourtant, quand la nouvelle tomba, elle eut le sentiment de ne pas être prête. Elle était submergée d'émotions terribles et diverses, bouleversantes. Elle se sentait triste, bien sûr, perdue, vidée, coupable... soulagée... Plus d'une fois, ces derniers mois, elle avait caressé le rêve secret de voir leur mère partir pour de bon. Pas parce qu'elle voulait perdre sa maman, non, certainement pas, mais parce que cette latence était devenue insupportable. Leur mère, entre la vie et la mort, ne reviendrait pas, elle avait bel et bien fini par s'en convaincre, et elle ne le supportait pas... Elle voulait une réponse claire, définitive, qu'on cesse de lui vendre de l'espoir où il n'y avait que l'obscurité... Elle s'était crue prête à faire le deuil de sa mère, parce qu'elle avait le sentiment de le porter depuis une éternité, déjà, sentiment qui s'était intensifié dès l'instant où elle avait accepté de s'attacher à Caelan, de leur laisser leur chance, à elle et Flynn, de former leur nouveau foyer... au point d'être terrorisé à l'idée que ce puisse être cet oncle surgi de nulle part qui leur vole ce privilège... Oui, elle avait cru qu'elle était prête. Mais ce n'était pas vrai... Peut-être qu'il lui restait encore un petit peu de l'espoir qu'elle pensait avoir perdu... Ou bien, elle culpabilisait parce qu'elle se disait que leur mère avait cessé de se battre en réalisant que ses enfants, eux, n'étaient pas prêts à se battre pour elle...

Là, face à la tombe de sa mère, elle ne savait plus quoi penser. La seule chose qui lui venait à l'esprit, c'était qu'un cauchemar en détrônait toujours un autre, et elle avait peur de ce qui allait suivre. Heureusement, elle avait toujours Rhian à ses côtés. Quand il prit sa main dans la sienne, elle la serra le plus fort possible, la broyant presque. Elle avait plus que jamais besoin de lui... Il était son repère, son pilier. On avait beau leur avoir prédit d'avance leur avenir, il était à ses yeux totalement incertain... Et si son frère jumeau ne devait plus être sa constante, alors elle n'aurait absolument plus rien.

-J'espère...
, répondit Cenlyn d'une voix blanche, en réponse à la question de son frère.

Au fond, elle n'en savait rien, elle ne savait plus en quoi elle croyait. Oserait-elle seulement imaginer encore qu'il y avait quoi que ce soit après la mort ? Elle ne s'était jamais posé la question, mais aujourd'hui, elle avait l'impression de ne plus croire en rien.

-Faut qu'on se batte... pour eux, pour les rendre fiers. Ils auraient pas voulu qu'on abandonne ou qu'on... se laisse adopter par je sais pas qui...






code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
Rhian Potter
▌ Messages : 995
Humeur :
La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Left_bar_bleue3 / 1003 / 100La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Right_bar_bleue

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Empty
Message#Sujet: Re: La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn)   La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Icon_minitimeVen 9 Nov - 22:18

La mort des autres nous aide à vivre.
Rhian ne savait pas au final s’il avait envie que sa mère et son père se soient retrouvés, enfin si il en avait envie, mais s’il avait envie de croire en ce genre de chose. En fait, le rouge et or n’était plus réellement certain de ce qu’il devait croire ou non. Ce qu’il savait, cependant, c’était que sa mère était enfin partie. Enfin oui. C’était horrible à dire, Rhian en avait bien conscience, mais c’était quand même un poids en moins que le jeune garçon ressentait sur ses épaules. Il n’était pas heureux qu’elle soit morte, bien évidemment que non, mais c’était quand même un peu dur d’avoir une mère pas morte mais pas présente non plus. Ça faisait des mois après tout qu’ils vivaient orphelins au final. Qu’ils devaient faire sans leur mère et maintenant c’était parfaitement officiel…

Cenlyn sera fortement sa main dans la sienne et mine de rien, ça lui faisait du bien. Rhian n’avait besoin que de sa sœur au final. Enfin, il n’avait pas besoin que d’elle non plus, mais elle était son repère. Sa famille. Sans elle, c’était évident que le jeune garçon aurait déjà tout abandonné. Qu’il aurait eu bien du mal à garder la tête sur les épaules. Mais elle était là et il avait parfaitement conscience qu’ils allaient toujours être là l’un pour l’autre. La jaune et noire affirma qu’ils devaient se battre, pour leur rendre hommage. Forcément… leurs parents n’avaient jamais baissés les bras pour le coup, ils s’étaient toujours battus, un peu trop sans doute parce que c’était pour cela qu’ils avaient perdu leurs parents aussi tôt et qu’ils étaient donc orphelins si jeunes. Mais en même temps… eh bien, ils leur devaient bien ça.

« C’est évident qu’on ne va pas se laisser adopter par n’importe qui. » Dit-il sans quitter la tombe de sa mère des yeux. « Elle voulait qu’on soit avec Caelan, alors on sera avec personne d’autre. »

C’était la dernière volonté de leur mère après tout. Et ce n’était pas un oncle sorti de nulle part, qu’ils ne connaissaient pas du tout, qui allait prendre une telle décision pour eux. Ils ne le connaissaient pas, il n’y avait aucune raison qu’ils vivent donc avec lui. Rhian s’était fait à l’idée de vivre avec Caelan et Flynn.

« Et on abandonnera jamais… » Ce n’était pas vraiment facile, mais en même temps Rhian avait envie de considérer que c’était comme une promesse qu’il faisait à sa mère, juste devant eux. Il avait eu envie d’abandonner bien souvent, mais… non, il ne le ferait pas, il allait avoir la situation en main, il allait s’en sortir. Il allait devoir prendre sur lui par moment, mais définitivement il n’allait pas abandonner. Il prendre sa vie en main et il n’allait laisser personne en décider autrement, ou le forcer à quoi que ce soit.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde poufsouffle
Cenlyn Potter
▌ Messages : 929
Humeur :
La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Empty
Message#Sujet: Re: La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn)   La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Icon_minitimeVen 9 Nov - 22:42


La mort des autres nous aide à vivre.
A

u fond, Cenlyn savait bien que son frère serait du même avis que lui, mais elle avait tout de même eu besoin d'exprimer le fond de sa pensée à voix haute, ne serait-ce que parce qu'elle éprouvait le besoin de partager ce qu'elle avait sur le coeur avec lui, pour se convaincre qu'ils étaient bel et bien capables de réussir où l'échec avait tendance à vouloir les narguer. Quiconque aurait connaissance de leur histoire et de leur situation affirmerait sans doute qu'ils n'avaient aucune carte en main et qu'ils devaient accepter de laisser leur destin entre le main d'autres personnes... Mais elle ne comptait pas penser comme ça. C'était eux, eux contre le reste du monde... Et ils se battraient avec les armes qu'ils avaient à leur disposition. D'aucuns considéreraient peut-être que c'était trop peu, mais tant mieux. Qu'on les sous-estime, alors, ça ne leur donnerait que plus de chances de s'en sortir de cette manière, également. On voulait les forcer à aller vivre chez ces gens qu'ils ne connaissaient pas, eh bien, pas tant qu'ils seraient en vie. Tant pis si on devait les confier légalement à Charlus et Dorea Potter. Ils fugueraient, ils leur rendraient la vie impossible, il les ferait passer pour des parents médiocres, ils feraient tout ce qu'il faudrait pour que la situation joue en la faveur de Caelan et Flynn... Ils avaient des ressources, ils feraient respecter les dernières volontés de leur mère, un point c'est tout.

-C'est pas notre genre, d'abandonner,
confirma-t-elle avec un léger sourire, empreint d'une grande sincérité.

Et non, ce n'était pas ironique, elle le pensait bel et bien. S'il avait été dans leur nature d'abandonner, de baisser les bras, ils l'auraient fait il y a longtemps. Et il n'en était rien, ils se battaient, encore et encore, et n'arrêteraient jamais de se battre. Tant pis si au final il ne devait rester qu'eux deux contre le reste du monde. Ils feraient ce qu'il fallait. Au moins, ils étaient sur la même longueur d'onde, ils pensaient tous les deux de la même manière : ils n'avaient pas l'intention de céder au désespoir, ils avaient la ferme intention de faire ce qu'il fallait pour parvenir à leurs fins. Et ils y parviendraient, c'est une certitude.

-Faut qu'on cuisine Caelan, qu'elle le veuille ou non, on va lui demander de participer à toutes les réunions des résistants. Et pour l'oncle Potter, on va lui rendre la vie impossible : ça va lui passer l'envie de nous avoir sur le dos.


Voilà, ils allaient jouer un rôle actif dans leur histoire. Et c'était peut-être comme ça qu'ils réussiraient à dépasser l'épreuve, à faire leur deuil. A chacun sa façon de faire.

-





code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
Rhian Potter
▌ Messages : 995
Humeur :
La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Left_bar_bleue3 / 1003 / 100La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Right_bar_bleue

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Empty
Message#Sujet: Re: La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn)   La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Icon_minitimeMar 15 Jan - 12:14

La mort des autres nous aide à vivre.
Si c’était du genre des Potter d’abandonner, ça se saurait. Cenlyn et Rhian tenaient sans doute beaucoup trop de leurs parents, ils étaient effectivement incapables d’abandonner. Avoir par moment envie de baisser les bras, se dire que c’était un peu dur, ça oui c’était évident que ça arrivait et sans doute plus encore à Rhian qu’à Cenlyn. Mais autrement… ils n’abandonnaient pas non. Quand ils avaient quelque chose en tête, on ne pouvait pas l’enlever. Alors, ils n’allaient pas abandonner et c’était une promesse qu’ils faisaient en cet instant précis sur la tombe de leur mère. Purdey Potter s’était battu toute sa vie, ils devaient en faire de même, en se montrant le plus fort possible. Rhian doutait bien souvent de lui, il ne pouvait pas le cacher, mais se retrouver ici et maintenant sur la tombe de leur mère qui n’allait plus jamais revenir, il ne pouvait pas faire autrement que de trouver du courage. Ils n’abandonneraient pas.

Cenlyn précisa qu’ils devaient cuisiner Caelan afin de parvenir à assister à toutes les réunions de la résistance. Et concernant l’oncle Potter, ils allaient tout simplement faire en sorte de rendre sa vie la plus infernal possible. Ce n’était pas forcément sympa pour lui, mais en même temps c’était lui qui le cherchait. Il n’avait qu’à prendre en compte ce qu’il voulait. Rhian ne comprenait pas qu’on ne leur demande pas leur avis. D’accord, ils étaient jeunes, mais ils avaient quand même leur mot à dire non ? Non, malheureusement, ils n’avaient pas leur avis à donner, mais Rhian et Cenlyn n’allaient pas pour autant se contenter de garder leur avis pour eux. Alors, ils allaient donner cet avis tout haut et si on les empêchait de s’exprimer, ils allaient trouver un autre moyen.

« Parfaite d’accord, il va regrettait d’avoir une seule seconde envisagée de nous adopter. » Il était hors de question de toute façon qu’ils ne vivent pas avec Caelan. Et au passage, hors de question que Rhian devienne le cousin de Alphard et puis quoi encore ? Non, Charlus Potter allait abandonner de son côté. Quand bien même il était un Potter et qu’il devait sans doute être têtu… ils allaient l’être plus que lui. Et en plus, ils étaient deux Potter contre un. Parce que même si Tante Dorea était une Potter par alliance, elle n’était pas de leur trempe. Du moins, c’était comme ça que Rhian voyait les choses. Qu’il devait voir les choses, en gonflant le plus possible sa confiance. « Par contre, je ne suis pas sûr que Caelan nous aide sur ce coup. » Il l’imaginait assez mal répondre à leur requête même en la cuisinant et en la soudoyant le plus possible. « Peut-être qu’on devrait se pencher plus sur quelqu’un d’autre… comme Luna, ou Lysandre ou Andreï ? » Des personnes de leur génération qui n’avait pas de raison d’être leur tuteur donc. Ça sera sans doute plus simple pour eux de parvenir à leur fin, quand bien même ça n’allait être dans tous les cas pas évident.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde poufsouffle
Cenlyn Potter
▌ Messages : 929
Humeur :
La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Empty
Message#Sujet: Re: La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn)   La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Icon_minitimeMar 15 Jan - 17:55


La mort des autres nous aide à vivre.
C

enlyn afficha un grand sourire en entendant la réponse de son frère. Elle était soulagée de savoir qu'ils étaient sur la même longueur d'onde. Certes, les risques étaient moindres, en soi, car il est vrai que les jumeaux tombaient tout de même d'accord la grande majorité du temps, mais sur un sujet de tel ampleur, il était définitivement primordial qu'ils se serrent les coudes tous les deux. Peu importe la gentillesse dont ferait preuve le couple Potter à leur égard, ils ne devaient pas céder, ils devaient être parfaitement intransigeants et ne surtout pas oublier de se montrer aussi détestables que possible. Alors clairement, ils allaient devoir mettre tout en oeuvre pour parvenir à leurs fins, mais elle croyait en eux, sans l'ombre d'un doute. Si cette épreuve devait leur apprendre quelque chose, c'était de prendre leurs destins en mains. Ils avaient bien compris qu'ils n'avaient pas de prises surtout, mais il y avait tout de même une ou deux choses qu'ils se devaient de gérer, quitte à s'imposer, quitte à tromper les attentes et bouleverser les conventions. Ils ne devaient avoir peur de rien, un point c'est tout.

Par contre, en effet, Rhian avait raison, Caelan ne les aiderait sans doute pas. Le nom de leur mère adoptive (même si elle n'était officiellement que leur tutrice, et c'était de là que venait une grande majorité des problèmes auxquels ils se retrouvaient confrontés) était le premier qui lui était venu à l'esprit parce que avoir son approbation, c'était s'assurer qu'elle ne leur mettrait pas des bâtons dans les roues par la suite, mais ce n'était pas si simple que ça... Rhian avait raison. Même si Cenlyn aimait beaucoup Caelan (ce qu'elle n'avouerait jamais à voix haute, cela va bien évidemment sans dire), elle se doutait que sous le prétexte de les protéger, elle ferait tout son possible pour les tenir à l'écart. Mais ça suffisait comme ça, ils devaient s'imposer, jouer un rôle dans la résistance, peu importe si on le leur refusait.

Rhian lui suggéra de passer par d'autres personnes, les résistants qu'ils connaissaient, qui étaient à Poudlard (même si pour Andreï et Luna, ils n'y seraient plus à la rentrée), et qui étaient donc plus accessibles, bien évidemment. Rhian avait raison, mais elle n'était proche, réellement proche d'aucune de ces personnes, et elle n'était pas sûre d'être la mieux placée pour les convaincre.

-Okay, t'as raison, mais faut que ce soit toi qui ailles leur parler. Si c'est moi qui le fait, ça va mal finir.


Cenlyn n'était ni patiente, ni diplomate, de ce point de vue, elle avait énormément à apprendre de son frère jumeau. Alors, très clairement - et elle n'en avait pas honte -, elle comptait très largement sur son frère et meilleur ami.


code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
Rhian Potter
▌ Messages : 995
Humeur :
La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Left_bar_bleue3 / 1003 / 100La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Right_bar_bleue

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Empty
Message#Sujet: Re: La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn)   La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Icon_minitimeVen 22 Mar - 22:18

La mort des autres nous aide à vivre.
Rhian adorait Caelan et il ne le cachait pas – parce qu’il n’avait aucune raison de le faire –, tout comme il savait bien qu’elle les adorait tous les deux. Caelan les aimait un peu comme s’ils étaient ses propres enfants, ce n’était pas pour rien qu’elle cherchait à ce point à les adopter. Mais justement, elle les adorait et donc forcément elle avait envie de les protéger. Elle allait d’autant plus avoir envie de les protéger alors que leur mère venait de mourir et donc qu’elle devait respecter sa promesse. Rhian n’était pas sûr qu’ils ne parviendraient pas à la convaincre pour autant, parce qu’ils pouvaient se montrer très persuasifs. Mais en même temps, elle pouvait quand même se montrer vraiment têtue par moment (et il fallait bien que ça soit le cas quand on devait prendre en charge les jumeaux Potter). Dans le doute, Rhian se disait effectivement qu’il valait mieux qu’ils passent par une autre personne afin de se rendre dans la résistance, afin de prendre enfin le rôle qu’ils devaient prendre. On allait leur dire qu’ils étaient trop jeunes sans doute, mais en même temps certain membre de la résistance se trouvait encore à Poudlard. C’était eux qu’ils devaient viser d’ailleurs.

Cenlyn approuva son idée, sans que Rhian ne soit réellement surpris non plus. Cela dit, sa sœur jumelle affirma qu’il valait mieux que ça soit lui qui décide de se rendre à leur côté afin de leur parler, parce que si c’était elle qui le faisait, ça allait mal finir. Le jeune garçon savait bien que Cenlyn était beaucoup moins patiente que lui. Ils avaient tellement de différences, même s’ils étaient identiques sur de nombreux points également.

« D’accord, j’irais les voir. » Répondit-il, parce qu’il n’avait aucune raison de ne pas le faire. Si Cenlyn considérait qu’il valait mieux que ça soit lui qui aille convaincre les jeunes résistants de les intégrer à leurs réunions, alors il le ferait. Est-ce qu’il en serait capable ? Rhian doutait beaucoup de lui, mais il était déterminé en cet instant précis et il n’était pas question pour lui de ne pas y arriver. Ils devaient y arriver donc, il allait tout faire pour convaincre ces personnes de les laisser prendre leur rôle. Même s’ils étaient jeunes, même si c’était dangereux. Rhian tourna son regard vers Cenlyn avant de reprendre la parole. « N’en parle pas à Louisa. » Dit-il finalement, même si ça semblait sans doute sortir de nulle part. Ce n’était pas entièrement le cas non. « Elle risquerait de s’inquiéter. » Et elle aurait bien raison.

Sauf que Rhian n’avait aucune envie qu’elle s’inquiète. Il n’avait pas spécialement envie de lui cacher quoi que ce soit non plus, il regrettait de ne pas s’être confié à elle plus tôt, mais il n’avait vraiment pas envie qu’elle se fasse du souci pour… pour rien. Bon, ce n’était pas rien, mais dans tous les cas il ne voulait vraiment pas l’inquiéter. Il voulait la protéger.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde poufsouffle
Cenlyn Potter
▌ Messages : 929
Humeur :
La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Empty
Message#Sujet: Re: La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn)   La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Icon_minitimeVen 22 Mar - 22:37


La mort des autres nous aide à vivre.
C

enlyn afficha un nouveau sourire quand son frère lui assura qu'il se chargerait de s'adresser aux résistants qui leur permettraient peut-être d'intégrer le groupe. C'était une chose qu'elle aurait aimé qu'il puisse faire ensemble, ou à laquelle elle aurait aimé contribuer... mais elle savait que Rhian serait beaucoup plus efficace qu'elle. Déjà, que ce soit Aulne, Andreï ou Lysandre, il avait l'avantage d'avoir entretenu une conversation avec eux et de ne jamais les avoir envoyés bouler, ensuite, ils n'avaient pas besoin d'être deux, et elle saurait très bien se rendre utiles d'une autre manière. Ils avaient beaucoup de choses à faire pour la suite, et c'était ce qui importait réellement. Ils se fixaient un objectif, ils feraient ce qu'il faut pour faire une différence, pour compter, pour modifier leur destin. Dans les sombres circonstances qui les cueillaient jour après jour, ce genre de perspective était un réel soulagement, au-delà de n'importe quel autre.

-Et elle aurait de bonnes raisons
, remarqua Cenlyn quand son jumeau lui demanda de ne pas en parler à Louisa.

Elle devait bien reconnaître qu'elle ne s'était pas attendue à une telle requête. Pour le coup, elle n'avait pas pensé à leur amie ou au fait de lui dire ou de se taire. Elle s'était contentée d'observer la situation de leur point de vue à tous les deux. Mais ils n'étaient pas que deux, dans cette histoire. En fait, en ce qui concernait leur avenir et la résistance, Louisa était bien plus directement concernée que Cenlyn... si bien que cette dernière se sentait mal à l'aise à l'idée de lui mentir, même si c'était pas omission. Elle comprenait l'envie que Rhian pouvait avoir de la tenir à l'écart et de la protéger (elle trouvait même cela assez chou, pour tout dire), mais elle n'était pas sûre que ce soit très juste. Elle se mettait à la place de Louisa, si c'était à elle qu'on faisait ce genre de cachotteries, elle le prendrait vraiment très mal. Ils avaient beaucoup souffert des mensonges des autres, est-ce que ça allait être pour mentir à leur tour ?

-Si tu veux que je dise rien, je dirais rien. Mais je pense qu'elle a le droit de savoir.

Elle en était même sûre, mais en même temps, elle n'avait pas le sentiment que la décision lui revenait de dire la vérité ou non à leur amie. Il était plus concerné qu'elle par son sort... vu que, semble-t-il, ils allaient se marier et pondre un ou des gosses (ça restait encore trop bizarre pour qu'elle se fasse vraiment une raison là-dessus). Cenlyn ne savait pas ce que son jumeau ferait de son opinion, mais elle considérait que son interlocuteur avait besoin de la connaître pour faire un choix réfléchi au maximum.


code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
Rhian Potter
▌ Messages : 995
Humeur :
La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Left_bar_bleue3 / 1003 / 100La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Right_bar_bleue

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Empty
Message#Sujet: Re: La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn)   La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Icon_minitimeSam 8 Juin - 22:28

La mort des autres nous aide à vivre.
Rhian se doutait bien que parler de Louisa comme ça tout d’un coup venait un peu de nulle part, mais en même temps elle était quand même un peu concernée par tout cela. Le jeune garçon n’avait pas spécialement envie de l’embarquer dans tout ça, et ce n’était pas pour rien qu’il suggérait à sa sœur de ne rien lui dire de leur projet, mais elle était quand même directement touchée par cette histoire. S’ils voulaient se lancer dans la résistance, c’était pour arrêter ce mage noir. Ce mage noir qui était un risque pour eux. Alors, forcément, le jeune garçon ne pouvait pas s’empêcher de penser à elle et il n’avait aucune envie de l’inquiéter pour rien. Enfin, pour rien, ça restait à voir et Cenlyn ne manqua pas de lui affirmer qu’elle aurait bien raison de s’inquiéter. Forcément, Rhian ne pouvait pas dire le contraire et ce n’était pas pour rien qu’il ne voulait pas lui en parler justement.

Ce n’était pas qu’il voulait lui cacher quelque chose non plus, c’était juste… il se faisait du souci pour elle et il se disait que si elle devait le découvrir, en prime de s’inquiéter pour eux, elle risquait de vouloir en être aussi. Ce n’était sans doute pas juste de sa part, mais il n’y pouvait rien. Cenlyn affirma qu’elle ne dirait rien à Louisa s’il n’avait vraiment pas envie qu’elle le fasse – mais le jeune garçon connaissait suffisamment sa jumelle pour lire en elle et savoir qu’elle n’appréciait pas ça –, mais qu’elle considérait qu’elle devrait quand même le savoir. Rhian ne répondit pas tout de suite, réfléchissant un peu aux paroles de sa sœur. Il était évident qu’il prenait son avis en compte, ça avait toujours été comme ça, ils se soutenaient mutuellement, ils se guidaient mutuellement.

« Tu crois ? » Demanda-t-il alors, dans un soupire. Il ne savait vraiment pas si c’était une bonne chose de lui en parler, quand bien même ils pourraient simplement se contenter de ne pas aborder le sujet. Ce n’était pas un mensonge, s’ils se contentaient juste de pas en parler si ? Bon, ça l’était quand même. « Je n’ai pas envie qu’elle se mette plus en danger. »

Plus en danger qu’elle ne l’était déjà. Parce qu’au fond, eux, ils prenaient la décision, ils faisaient ce qu’ils avaient envie de faire, mais il n’avait pas envie d’imposer quoi que ce soit à Louisa. Quoi qu’en même temps, quoi qu’il fasse, il était évident que ça touchait plus ou moins Louisa. C’était encore bizarre de se dire que leur futur était à ce point lié à celui de Louisa, même si à choisir il préférait elle que n’importe qui d’autre.

« Tu penses qu’on devrait lui en parler ? » L’avis de Cenlyn comptait en tout cas plus que tout, si elle pensait qu’il faudrait qu’ils en parlent à Louisa, alors il pourrait l’envisager évidemment. Il avait besoin de l’avis de sa sœur jumelle dans tous les cas, c’était évident.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde poufsouffle
Cenlyn Potter
▌ Messages : 929
Humeur :
La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Empty
Message#Sujet: Re: La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn)   La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Icon_minitimeSam 8 Juin - 22:49


La mort des autres nous aide à vivre.
C

enlyn comprenait sans problème les réticences de son frère jumeau à l'idée de parler de tout cela à Louisa. Il comprenait, évidemment, qu'il ne veuille pas l'impliquer, parce que, en effet, la mettre au courant, c'était potentiellement la mettre en danger, surtout que, connaissant la bleue et bronze, elle n'allait pas juste se contenter d'attendre sur le bas côté, elle voudrait agir, tout comme eux. Donc oui, c'était dangereux pour elle. D'un autre côté... elle avait mérité de savoir, non ? Et d'agir si elle le désirait.

Ce n'était pas juste de la maintenir à l'écart alors que toute cette affaire la concernait directement. La jaune et noir se mettait à sa place : elle ne serait pas capable d'accepter d'attendre en les laissant tout faire. Louisa avait gagné le droit de prendre part à tout ça, de la manière qui lui conviendrait, et de partager les risques avec eux quoi qu'il en soit. Cenlyn aussi avait peur pour son amie, tout comme elle avait peur pour son frère, mais qu'ils se taisent ou lui parlent, ce la n'empêcherait pas la jeune serdaigle d'être en danger quoi qu'il en soit. Autant qu'elle le soit en ayant entièrement conscience de l'intégralité de la situation.

-Je pense qu'elle a mérité qu'on lui en parle,
répondit Cenlyn avec sérieux. De toute façon, vous êtes en danger, au moins, comme ça, vous saurez exactement ce qui vous attend, ce sera plus simple d'y faire face.

Et honnêtement, Louisa méritait davantage d'être mise dans la confidence que Cenlyn elle-même. La jaune et noir irait toujours où son frère irait et serait prêt à prendre tous les risques nécessaires pour lui, mais en vérité, même si elle estimait par nature que toute cette situation la concernait également, c'était avant tout l'histoire de Rhian et Louisa. Ce n'était pas sa tête qu'un psychopathe cherchait à tout prix à détruire. Alors oui, c'était davantage elle qui aurait dû rester dans l'ignorance, mais la question ne s'était même pas posée. Donc oui. Cenlyn ne voulait pas forcer Rhian à quoi que ce soit, mais elle ne changerait pas d'avis pour autant : à ses yeux, la marche à suivre était ni plus ni moins qu'évidente, et ils se devaient d'en parler à la jeune fille.

-Tu aimerais, toi, qu'elle te tienne à l'écart ? Qu'elle te cache des choses importantes, même pour te protéger ?


Cenlyn connaissait bien évidemment déjà les réponses à ces questions, raison pour laquelle elle se permettait de les poser. Elle savait pertinemment qu'en l'invitant à raisonner de cette manière, il finirait par abonder dans son sens. Et c'était une bonne chose, bien évidemment. Elle ne ferait rien sans l'aval de Rhian, mais il fallait qu'ils admettent être dans le même bateau dans tous les cas.


code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
Rhian Potter
▌ Messages : 995
Humeur :
La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Left_bar_bleue3 / 1003 / 100La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Right_bar_bleue

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Empty
Message#Sujet: Re: La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn)   La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Icon_minitimeMer 28 Aoû - 14:53

La mort des autres nous aide à vivre.
Louisa ne méritait sans doute pas d’être tenue à l’écart, mais en même temps Rhian avait envie… il ne savait pas trop, de la protéger. Ce n’était sans doute pas en la maintenant à l’écart qu’il allait réellement pouvoir la protéger, mais en même temps il ne pouvait pas s’en empêcher pour autant. Il tenait sincèrement à ce qui n’arrive rien à Louisa, il avait déjà le sentiment de lui avoir bien trop dit et trop demandé en un sens aussi. Cela dit, Rhian devait bien reconnaître que dans tous les cas, que Louisa apprenne leur projet de rejoindre la résistance ou non, elle était de toue façon déjà en danger. Ce psychopathe en avait après eux dans tous les cas, juste parce qu’ils étaient censés passer le reste de leurs vies ensemble et avoir une famille.

Et ce n’était pas pour rien qu’il avait envie de s’intégrer à la résistance et de ne plus simplement être un pion à poser quelque part et à protéger. Il avait envie de faire quelque chose, d’en savoir plus, de connaître ce qui se tramait dans l’ombre même si on devait croire qu’ils étaient beaucoup trop jeunes pour cela. Autant ire que Louisa avait aussi la légitimité de savoir tout cela, elle était en droit de le savoir. Mais Rhian était prêt à prendre le risque et ensuite à lui en parler, de ne pas la laisser prendre des risques. Parce qu’il connaissait sa meilleure amie, il se doutait qu’elle n’allait pas accepter de rester là et juste attendre, qu’elle allait vouloir y participer. Ce qui était en soi normal, mais… il ne supporterait vraiment pas l’idée qu’il lui arrive quelque chose à cause de lui. Sauf que Cenlyn dans tous les cas ne se retint pas d’exprimer les choses de l’autre point de vue et ça remettait quand même clairement en perspective ses pensées.

« Je n’aime pas quand tu fais ça. » Dit-il en tournant son regard vers sa sœur, non sans vraiment des reproches dans la voix.

Elle savait simplement trop y faire. Forcément, vu comme ça, Rhian ne pouvait pas affirmer qu’il aimerait être mis à l’écart, que Louisa cherche à le protéger en lui cachant des choses importantes. Il lui en voudrait si elle décidait de faire ça, alors… il ne devait pas le lui faire. C’était aussi simple que ça, et Cenlyn savait parfaitement s’y prendre quand il était question de lui faire entendre raison. En même temps, il n’y avait personne qui le connaissait mieux que sa sœur jumelle. Même si elle le soutenait tout le temps et qu’ils ne se lâchaient jamais, elle savait parfaitement le guider quand il le fallait.

« Bon, d’accord, je lui en parlerais avant d’aller voir les résistants. » Parce qu’il fallait qu’il lui en parle avant de faire les choses, pour connaître son avis, pour savoir ce qu’elle en pensait. Après tout, ils n’étaient pas vraiment un duo dans cette histoire, mais un trio.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde poufsouffle
Cenlyn Potter
▌ Messages : 929
Humeur :
La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Empty
Message#Sujet: Re: La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn)   La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Icon_minitimeMer 28 Aoû - 18:06


La mort des autres nous aide à vivre.
C

enlyn afficha un petit sourire, à peine désolé, quand Rhian assura qu'il n'aimait pas qu'elle fasse ça. Elle savait qu'il n'était pas vraiment fâché contre elle, mais pour tout dire, elle s'en voulait un peu de le prendre par les sentiments, comme ça. Elle le connaissait par coeur, alors elle savait comment le faire changer d'avis. Quelque part, ça pouvait s'assimiler à de la manipulation, elle le savait bien. Ce n'était pas la première fois qu'elle rangeait son frère à ses idées et à ses opinions en le prenant par les sentiments comme ça.

Ce n'était jamais fierté de sa part, mais dans tous les cas, son but était toujours de faire ce qui était le mieux pour son frère. Il se pouvait qu'elle se trompe, parfois, mais en l'occurrence, elle ne le pensait pas. Ils devaient faire face, et ce n'était pas juste à deux comme ils en avaient l'habitude, mais bel et bien à trois, parce que Louisa était tout aussi concernée qu'eux. Ce n'était pas un schéma auquel ils étaient habitués, c'est vrai, mais il fallait qu'ils fassent avec. D'autant plus que Louisa devait faire partie de leurs vies pour longtemps, et de façon significative... Du moins si tout se passait comme prévu.

-D'accord
, répondit Cenlyn dans un hochement de tête agrémenté d'un fin sourire quand son frère lui assura qu'il parlerait à Louisa avant d'allert trouvere les résistants.

Elle avait un peu l'impression de lui laisser tout le boulot, mais en même temps, il fallait tout de même rester un peu réaliste. Tout comme Rhian avait bien plus de chances de convaincre Andreï, Lysandre, Aulne ou va savoir qui, il avait également plus de chances de trouver les mots pour parler à Louisa, même si Cenlyn et elle étaient également très proches toutes les deux. Après quelques secondes d'hésitation, Cenlyn osa reprendre la parole, afin d'aborder un sujet qu'elle évitait d'ordinaire, mais qui la taraudait de plus en plus ces derniers temps. Il faut dire que les circonstances ne permettaient pas forcément de faire abstraction.

-Dis... si tu ressentais un truc pour Louisa, tu me le dirais, pas vrai ?


La vérité, c'est qu'elle pensait que c'était le cas, que Rhian aimait vraiment beaucoup Louisa, peut-être plus qu'en tant que meilleure amie... elle voyait bien quand il était jaloux des garçons qui s'approchaient d'elle. Et puis, aussi, elle savait que Louisa avait le béguin pour son frère. Ce n'étaient pas ses oignons, mais en même temps un peu quand même. Si Rhian avait le béguin pour une fille, Cenlyn avait envie de le savoir, et surtout, elle ne voulait pas qu'il se sente gêné d'en parler avec elle. Ca faisait partie de toute l'histoire, même si cette histoire était très bizarre. Ils ne pouvaient pas cacher ça sous le tapis.



code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
Rhian Potter
▌ Messages : 995
Humeur :
La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Left_bar_bleue3 / 1003 / 100La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Right_bar_bleue

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Empty
Message#Sujet: Re: La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn)   La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Icon_minitimeSam 19 Oct - 17:07

La mort des autres nous aide à vivre.
Rhian afficha un sourire quand sa sœur lui répondit après qu’il ait affirmé qu’il allait parler à Louisa. En soit, la jeune fille pourrait très bien le faire, mais en même temps il fallait reconnaître que le jeune garçon avait une relation un peu particulière avec Louisa. Elle était la meilleure amie des jumeaux, mais... bon, voilà, apparemment, Rhian allait l’épouser donc. Ça ne le dérangeait pas de lui parler de tout cela, même s’il faisait parce que sa sœur l’avait convaincu que c’était ce qu’il devait faire. Ça ne le dérangeait pas de s’en charger, comme ça ne le dérangerait pas de parler à Andreï, Luna ou encore Lysandre pour qu’ils puissent intégrer la résistance plus pleinement.

Il ne savait pas encore trop comment il allait dire les choses et encore moins comment il allait en parler à Louisa, mais en même temps s’il n’avait pas le choix il allait bien y arriver. Enfin, il verrait bien, il n’avait pas non plus l’intention de faire cela dans la foulée, ils avaient encore un peu de temps devant eux. Et en attendant, Cenlyn lui posa une question qui sortait un peu de nulle part, du moins c’était ce qu’il pensait. Elle lui demanda s’il prendrait la peine de lui dire si jamais il ressentait un truc pour Louisa. Rhian se sentit immédiatement gêné par la question de sa sœur jumelle, sans doute parce qu’elle touchait quand même un point un peu sensible. Rhian n’avait pas grand chose à dire en réalité, on ne pouvait pas dire qu’il ressentait vraiment quelque chose... c’était juste, eh bien, en fait il ne savait juste pas comment répondre à la question de Cenlyn. Enfin, évidemment qu’il lui parlerait parce qu’ils se disaient tout. Rhian n’avait rien à cacher à sa jumelle, mais en même temps le sujet était quand même légèrement délicat. Enfin, en tout cas, Rhian n’était pas complètement à l’aise avec la situation.

« Bien sûr... je ne vois pas pourquoi... enfin, j’ai rien à dire de toute façon. »

Bon, clairement, si Rhian voulait se montrer plus convaincant, il faudrait quand même qu’il fasse en sorte de l’être beaucoup plus. Ce n’était pas qu’il voulait cacher quoi que ce soit à Cenlyn, il ne cachait rien à sa jumelle, mais la situation était un peu délicate. En fait, quand Cenlyn affirmait que s’il ressentait un truc pour Louisa il faudrait qu’il lui en parle, de son côté Rhian ne savait même pas ce qu’il ressentait. Il tenait énormément à elle, parce qu’elle était sa meilleure amie, parce qu’ils passaient leur temps ensemble et ce bien avant Poudlard. Mais en même temps, si avant il la considérait un peu comme une deuxième sœur, maintenant c’était un peu différent. Et puis clairement, le fait de savoir qu’il devait normalement l’épouser ça ne manquait pas de le perturber quand même énormément.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde poufsouffle
Cenlyn Potter
▌ Messages : 929
Humeur :
La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Empty
Message#Sujet: Re: La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn)   La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Icon_minitimeSam 19 Oct - 17:35


La mort des autres nous aide à vivre.
D

ans le fond, Cenlyn cherchait plus à taquiner Rhian qu'autre chose, mais dans le fond, il faut dire ce qui est, elle ne le prendrait pas totalement bien si elle devait découvrir que Rhian lui cachait les sentiments qu'il avait pour Louisa. Elle comprenait que ce ne soit pas quelque chose de simple à exprimer. La jaune et noir avait beau n'être jamais tombée amoureuse, elle n'avait aucun mal à imaginer l'embarras dans lequel elle se trouverait si ça devait lui arriver et combien il serait difficile pour elle de se confier. Mais ce qui restait certain malgré tout, c'est que ce serait très évidemment vers son frère jumeau qu'elle se tournerait dans tous les cas. Là-dessus, ça ne faisait juste pas l'ombre d'un doute. Ils s'étaient toujours tout dit, et elle tenait à ce que ça continue.

Ceci dit, elle se trompait peut-être complètement. Elle avait l'impression que son frère ne regardait plus tout à fait leur amie de la même manière. Au début, c'était difficile à déterminer parce qu'il la fuyait carrément... forcément, pas simple pour lui de faire face aux sentiments qu'il éprouvait, mais maintenant, c'était encore autre chose, et sans avoir peur de se sentir exclue, elle craignait en revanche de ne pas être mise dans la confidence. Cenlyn n'avait quasiment aucun doute quant au fait que Louisa avait le béguin pour Rhian. L'inverse... ce n'était que très récemment qu'elle se posait la question. Et elle pouvait reconnaître que Rhian lui-même n'avait sans doute pas eu le temps d'y répondre, en fin de compte, et qu'il ne servait à rien de brusquer quoi que ce soit. Certes. Soit. Mais elle ne pouvait pas non plus fermer les yeux. C'était comme une sorte d'avertissement : si un beau jour il devait être plus au clair avec ses sentiments, elle tenait à être la première informée, voilà... et rapidement, tant qu'à faire. Mais bon, si elle écoutait son frère, il n'y avait rien à dire, alors soit.

-D'accord, d'accord
, répondit Cenlyn, choisissant à moitié de prendre cette réponse pour argent comptant... mais à moitié seulement, sinon elle n'aurait peut-être pas prononcé les mots suivants... encore que dans tous les cas ils étaient de bons conseils, pensait-elle. Fais gaffe avec elle, dans ce cas-là, parce que elle, je suis sûre qu'elle t'aime vraiment beaucoup. Et elle ne voudrait pas qu'il lui brise le coeur, ou que leur histoire s'achève dramatiquement à cause de tout ça. Enfin, elle va peut-être s'intéresser à d'autres garçons. Black arrête pas de lui tourner autour, t'as remarqué ?

Et là, pour le coup, elle le testait vraiment et s'en cachait à peine. Nul besoin d'être jaloux s'il ne ressentait rien pour Louisa, pas vrai ?



code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
Rhian Potter
▌ Messages : 995
Humeur :
La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Left_bar_bleue3 / 1003 / 100La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Right_bar_bleue

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Empty
Message#Sujet: Re: La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn)   La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Icon_minitimeDim 27 Oct - 16:58

La mort des autres nous aide à vivre.
Rhian n’avait aucune envie de cacher quoi que ce soit à sa sœur jumelle, ce n’était pas quelque chose qu’il faisait volontairement dans tous les cas. Il n’y avait aucun secret entre lui et Cenlyn, ils se disaient tout. Et si Rhian avait bel et bien quelque chose à dire, il était évident qu’elle sera la première au courant. Sauf qu’en soit, Rhian ne savait même pas s’il avait quelque chose à dire. Il n’avait en fait aucune idée de ce qu’il pouvait bien ressentir pour Louisa. Bien sûr, il tenait énormément à elle, elle était importante pour lui, comme Cenlyn l’était aussi. Et si pendant longtemps, le jeune garçon ne l’avait considéré que comme une deuxième sœur – même si moins proche que sa sœur jumelle quand même –, il devait bien reconnaître que les choses avaient quand même un peu changé ces derniers temps. Bon, en prime, il avait découvert qu’elle était quand même destinée à devenir sa femme un jour, alors ça changeait un peu les choses.

Mais il n’était pas du tout au clair avec ses sentiments. Il n’était pas vraiment capable de comprendre ce qu’il pouvait ressentir. Il connaissait l’amour bien sûr, mais ce n’était pas un sentiment qu’il avait déjà eu l’occasion de ressentir un jour, ce n’était pas facile de le déterminer, de réellement le comprendre. Cenlyn sembla prendre en compte ses paroles, mais elle ne se retint pas de reprendre la parole quand même.

Elle lui demanda de faire attention à Louisa, parce qu’elle était sûre qu’elle l’aimait beaucoup. Ces propos le mirent clairement mal à l’aise. Pas qu’il ait l’intention de lui faire du mal ou quoi que ce soit, c’était la dernière chose dont il avait envie, mais c’était juste le fait qu’elle puisse… l’aimait beaucoup. Est-ce que c’était vraiment le cas ? Parce qu’en soit ils n’étaient que des meilleurs amis à la base, est-ce qu’elle avait des sentiments pour lui elle ? C’était vraiment compliqué tout ça. Rhian n’avait aucune envie de se prendre la tête avec ce genre de chose, il avait bien d’autres trucs à l’esprit. Il pensait dire quelque chose, sans doute un peu bateau, mais sa sœur poursuivie en affirmant que Louisa allait peut-être s’intéresser à d’autres garçons… comme Black.

« Ouais c’est bon, j’ai remarqué tu sais. » Répondit-il vivement, en croisant des bras. Ça l’agaçait. C’était idiot sans doute, mais Rhian se sentait vraiment agacé par le fait que Black tournait autour de la jeune fille et en prime, il ne manquait pas une occasion de constamment venir le narguer avec ça. Et dire qu’ils pourraient très bien devenir cousin par alliance si jamais ils se retrouvaient à être adopté par Charlus Potter. Quelle idée elle avait cette Dorea Potter d’avoir autant de famille et en prime d’être la sœur du père de Alphard. Bon, son attitude était peut-être un peu trop… vive, mais il ne pouvait pas s’en empêcher. « Je ne le supporte pas ce Black. Il est hors de question qu’on devienne cousin avec lui. »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde poufsouffle
Cenlyn Potter
▌ Messages : 929
Humeur :
La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Empty
Message#Sujet: Re: La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn)   La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Icon_minitimeDim 27 Oct - 17:25


La mort des autres nous aide à vivre.
C

enlyn ne put s'empêcher d'afficher un fin sourire en découvrant la réaction de son frère. Elle avait attendu de voir comment il lui répondrait, et elle n'était pas déçue du résultat, car si Rhian voulait lui donner le sentiment de ne rien éprouver de romantique pour Louisa, il se trahissait lui-même. Elle voulait bien croire qu'il n'ait pas encore mis des mots sur ses sentiments, mais en attendant, ses actes semblaient parler d'eux-mêmes. C'était tellement évident qu'à ce stade, il n'y avait plus que Rhian pour ne pas le voir : oui, il était amoureux de Louisa, et en plus, il était jaloux comme il n'est pas permis d'Alphard Black.

C'était drôle à voir... et évidemment disproportionné. Il n'y avait pas plus différent que Rhian Potter et Alphard Black, et s'il fallait vraiment choisir entre l'un et l'autre, le choix de Louisa ne se discuterait même pas. Elle n'était pas idiote, après tout, elle savait faire la différence entre un ado en quête constante de reconnaissance qui vivait pour faire son malin et Rhian, qu'elle connaissait depuis toujours et aimait sans doute depuis encore plus longtemps.

-Tu trouves pas que t'en fais un peu trop ?
demanda Cenlyn en affichant un air faussement innocent.

Bien sûr, elle non plus n'avait aucune envie de devenir la cousine du vert et argent, dans tous les cas c'était exclu puisqu'elle refusait d'être adoptée par Charlus et Dorea Potter. Mais bon, en soit, Black c'était... Black. C'était même pas vraiment possible de le détester sérieusement. Cenlyn ne l'aimait pas, certes, mais elle voyait plus en lui une sorte de crétin inoffensif, et en aucun cas une menace. Mais en l'occurrence, si elle ne se rangeait pas du côté de Rhian, c'était avant tout pour voir jusqu'où il irait dans sa jalousie avant d'admettre qu'il était bel et bien jaloux, justement.
)
-D'accord, Alphard Black est un petit con insupportable, mais faut reconnaître qu'il est marrant, dans son genre.


Dans son genre, il fallait le préciser, parce que son humour à toute épreuve de tête à claque émérite pouvait bien vite avoir le don de vous taper sur les nerfs avant même que vous ayez eu le temps de commencer à envisager de vous marrer. Mais là, une fois encore, c'était la réaction de Rhian qui l'intéressait, pas spécialement les faits, en vérité.

-Et il est pas trop moche à regarder.


Bon ça... elle le disait sans spécialement le penser. Enfin si, bon, concrètement, il était pas moche, mais Cenlyn était loin de le trouver mignon. A vrai dire, Cenlyn ne trouvait personne mignon, elle n'avait pas encore atteint cette phase qui vous pousse à vous intéresser au sexe opposé. Elle trouvait beaucoup plus intéressant de se focaliser sur de vraies choses. Le Quidditch, par exemple.


code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
Rhian Potter
▌ Messages : 995
Humeur :
La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Left_bar_bleue3 / 1003 / 100La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Right_bar_bleue

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Empty
Message#Sujet: Re: La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn)   La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Icon_minitimeDim 10 Nov - 13:44

La mort des autres nous aide à vivre.
Non, Rhian ne pensait pas exagérer. C’était le cas non ? Il n’était pas question qu’ils deviennent les cousins de Alphard Black, parce qu’il n’était pas question que Charlus et Dorea Potter les adopte. Mais bon, forcément, le rouge et or ne disait pas ça juste comme ça, il y avait quelque chose au fond. Il n’y pouvait rien, il y avait quelque chose chez Black qui l’agaçait prodigieusement. Cette manie qu’il avait de lui parler de Louisa, de lui préciser à chaque fois à quel point ils passaient du temps ensemble. Donc, Rhian ne pensait pas en faire trop non. Il n’y pouvait rien, il ne pouvait définitivement pas supporter Black et donc oui, clairement, il était hors de question qu’ils soient cousins.

Et Rhian ne comprenait pas pourquoi sa sœur lui affirmait qu’il exagérait. Elle devrait répondre la même chose que lui, elle devrait simplement se ranger de son côté. Bon, elle ne lui donnait pas tort non plus en soit, mais il ne comprenait pas pourquoi elle affirmait qu’il exagérait. Elle précisa quand même que Alphard Black était un petit con insupportable (ce que le jeune garçon ne pouvait que confirmer), mais elle affirma ensuite qu’il était marrant dans son genre. Rhian serra des dents, il avait déjà entendu le fait que Alphard Black était marrant et à chaque fois, il se disait que lui de son côté ne devait pas être si drôle que cela. Enfin, sans doute que Rhian se faisait des idées aussi, mais ça l’agaçait sérieusement d’entendre sa jumelle dire ce genre de chose. Alors qu’elle pouvait bien dire ce qu’elle voulait, sauf que c’était… Alphard Black et Rhian ne parvenait pas à être objectif à son sujet.

Et le pire, c’était Cenlyn affirma qu’il n’était pas trop moche à regarder. C’était bien la première fois que Rhian entendait sa sœur jumelle affirmer qu’une personne n’était pas trop moche à regarder. Bon, ils ne passaient pas leur temps à parler de fille ou de garçon tous les deux, parce que ce n’était pas vraiment dans leur priorité. Bon, ils étaient jeunes en même temps. Cenlyn avait bien commencé à parler de Louisa, mais ça ne voulait pas dire qu’ils passaient leur temps à parler des autres personnes, pour affirmer qu’ils étaient mignons ou non. Alors, clairement Rhian était perturbé par le fait que sa sœur dise une telle chose. Et c’était encore pire que ça soit le cas concernant Alphard Black. Est-ce qu’elle le trouvait vraiment mignon ? Est-ce qu’elle… s’intéressait à lui ? Bon, déjà ça l’agaçait de se dire que Louisa et Black passaient pas mal de temps ensemble, mais se dire que Cenlyn puisse en prime s’intéresser à lui…

« Dis-le-moi tout de suite si Black t’intéresse. »
Répliqua-t-il, en détournant peut-être un peu la conversation. Cela dit, le fait que Cenlyn puisse potentiellement s’intéresser à Black, il pensait que ça le concernait quand même. Peut-être que c’était juste pour ça qu’elle parlait de tout ça, pour lui avouer un truc.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde poufsouffle
Cenlyn Potter
▌ Messages : 929
Humeur :
La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Empty
Message#Sujet: Re: La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn)   La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Icon_minitimeDim 10 Nov - 14:14


La mort des autres nous aide à vivre.
C

enlyn ne devrait pas s'amuser de la situation, peut-être. De manière générale, elle était plutôt du genre à ménager Rhian plutôt que d'insister aussi lourdement, mais c'était beaucoup trop tentant. Elle se disait qu'en insistant un peu, il allait peut-être prendre enfin conscience de ses sentiments pour Louisa, qui à ce stade allaient finir par ne pas être flagrant uniquement pour lui, pour lui et pour personne d'autre. Alors oui, s'amuser à faire l'éloge d'Alphard Black, c'était sa manière de procéder, pas une manière très louable, on est bien d'accord, mais sa manière malgré tout... et elle s'en excuserait plus tard.

Et puis, de toute manière, ce n'est pas comme si elle mentait ou racontait des salades non plus. Elle ne pourrait clairement pas passser plus de trente minutes en compagnie d'Alphard sans éprouver l'irrémédiable envie de l'étrangler, ça c'est une certitude, mais elle reconnaissait quand même qu'à fréquenter de loin, il était drôle, vraiment drôle, comme garçon. A sa manière bien à lui, il était définitivement amusant. Et pour ce qui était d'être beau ou pas... Cenlyn, en vrai, se fichait bien de l'apparence des garçons... ou des filles d'ailleurs, elle ne se sentait jamais attirée, et si les garçons étaient un sujet de conversation récurrent chez beaucoup de ses camarades, elle, elle s'en fichait... Mais bon, ça ne coûtait rien de constater le fait qu'Alphard n'était pas totalement moche, comme garçon. Et effectivement, il n'était pas le plus laid. Pas le plus beau non plus, mais pas le plus laid.

-Ouais, t'as raison, je suis folle amoureuse de lui, c'est l'homme de ma vie,
ironisa Cenlyn d'un ton qui ne pouvait laisser aucune suspicion quant au fait que ce n'était pas le cas du tout, et qu'elle essayer juste de prouver quelque chose... de lui prouver quelque chose, pas sur elle, pas sur Louisa, pas sur Alphard... sur lui-même et rien d'autre. Je vais l'épouser, toucher toute sa thune et faire tout plein de bébés Black, ajouta-t-elle histoire de rendre cet état des lieux encore plus impossible, plus impossible que jamais.

Elle ne se permit pas de dire qu'elle plaisanta, elle savait parfaitement que même s'il était en boucle sur Alphard, il saurait quand même faire la part des choses et admettre que ce qu'elle disait était totalement impossible. Alphard était drôle, mais Alphard était avant tout et surtout un petit con, et un gosse de riche insupportable, qui appartenait qui plus est à cette même famille qui cherchait à leur faire tant de mal. Alors non, elle ne ressentait rien pour Alphard, mais en revanche, Rhian oui. Et c'était ce qu'on appelait, très clairement et sans conteste, de la jalousie pure et dure. Il ne tenait qu'à lui de l'admettre.


code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
Rhian Potter
▌ Messages : 995
Humeur :
La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Left_bar_bleue3 / 1003 / 100La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Right_bar_bleue

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Empty
Message#Sujet: Re: La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn)   La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Icon_minitimeDim 1 Déc - 19:13

La mort des autres nous aide à vivre.
Cette conversation était vraiment difficile à avoir, Rhian se sentait particulièrement agacé par à peu près tout ce que sa sœur pouvait bien dire depuis quelques minutes. En même temps il suffisait qu’on lui parle de Alphard Black pour qu’il se sente agacé, alors forcément Cenlyn n’avait pas vraiment de mal à l’ennuyer. Il ne savait pas du tout où sa sœur voulait en venir. Peut-être qu’il le comprendrait un peu plus s’il s’avouait à lui-même ce qu’il y avait à avouer. Ce que sa sœur jumelle cherchait à lui faire accepter. Mais ce n’était pas encore gagné, clairement pas gagné.

Si Cenlyn devait finalement lui avouer qu’elle en pinçait pour Alphard Black, Rhian le prendrait quand même mal. Même si en un sens, le jeune garçon n’aurait rien à reprocher à sa sœur, elle pouvait bien faire ce qu’elle voulait et appréciait qui elle voulait. Mais en même temps, Rhian était d’avis qu’il avait quand même son mot à dire sur la question et clairement, il n’allait pas sauter de joie si Cenlyn devait lui apprendre qu’elle en pinçait vraiment pour Alphard Black.

Mais quand elle reprit la parole, la jeune fille répondit d’une telle manière que Rhian ne pouvait évidemment pas la prendre au sérieux. Et mine de rien, l’entendre parler de cette manière, ça lui faisait du bien tout de même. Parce qu’il n’avait aucune envie qu’elle soit sérieuse, il était plus que soulagé qu’elle ne soit pas sous le charme de ce Black. Le rouge et or afficha une grimace en entendant sa sœur jumelle affirmer qu’elle aurait un tas de bébés black. Clairement, ils étaient trop jeunes pour penser à tout cela, pour aller si loin dans le futur. Bon, du coup, Rhian savait qu’il allait au moins avoir un enfant avec Louisa – ce qui était quand même particulièrement bouleversant –, mais c’était quand même trop tôt pour les imaginer parents. Il avait beaucoup trop de mal à se dire que Cenlyn un jour sera mère.

« Tu sais que ton humour laisse à désirer ? Je crois que Black déteint trop sur toi. » Répondit-il, un peu moins énervé mais non sans un peu de sècheresse dans la voix. Parce qu’il n’aimait pas trop quand sa sœur jumelle se moquait de lui comme elle était en train de faire en cet instant précis. « Parce que je me souviens que maman et papa ils étaient super drôle. Et moi je suis aussi très drôle. Alors franchement, je sais pas de qui tu tient là. Peut-être que tu as récupéré des gênes de oncle Charlus. »

Bon, d’accord… il exagérait peut-être un peu, mais puisqu’elle le faisait tourner en bourrique, le jeune garçon n’allait pas se retenir de le faire un peu aussi. Si elle le cherchait, Rhian pouvait très bien le faire aussi. Même si évidemment, Rhian ne pensait pas vraiment ce qu’il disait, il se contentait juste de dire ça pour agacer sa jumelle.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde poufsouffle
Cenlyn Potter
▌ Messages : 929
Humeur :
La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Empty
Message#Sujet: Re: La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn)   La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Icon_minitimeDim 1 Déc - 20:00


La mort des autres nous aide à vivre.
C

enlyn pouvait bien l'admettre, son humour n'étaitpas ce qu'il y a de plus fin, et son but avait effectivement été de faire réagir son frère. Elle obtenait ce qu'elle voulait, c'est vrai, mais le retour de bâton était plus violent qu'elle ne se l'était imaginée. Elle pensait que Rhian allait se vexer, bougonner un peu, et qu'ils allaient vite passer à autre chose. Si besoin, elle aurait fini par s'excuser, et ça se serait arrêté là.

Mais là, Rhian sut précisément appuyer où cela faisait mal et l'adolescente ne se sentit pas seulement vexée, mais profondément blessée par ce qu'elle entendait. Alors oui, la jaune et noir avait toujours été beaucoup trop susceptible, c'est un fait qu'elle pourrait difficilement nier, mais là, ça touchait à quelque chose de profond, de sincèrement douloureux, et d'autant plus qu'ils étaient présentement à l'enterrement de leur mère. Elle avait tout sauf besoin d'entendre ne rien avoir hérité des qualités de ses parents à l'heure actuelle. Alors oui, peut-être qu'elle l'avait effectivement cherché, elle ne pouvait pas dire le contraire.

-Ouais, ça doit être ça,
grinça-t-elle entre ses dents serrés. Il avait voulu la piquer, eh bien bravo, c'était définitivement chose faite, elle se sentait vexée comme un pou, sincèrement agacée par sa réflexion. Il n'en pensait sans doute rien mais ça la touchait en plein coeur, et malgré elle, elle avait du mal à redescendre. Peut-être qu'en vrai je suis pas ta soeur, aussi, puisque je suis pas digne de la famille, ajouta-t-elle, ne décolérant définitivement pas, tout en sachant qu'en plus de n'être ni le lieu ni le moment, ça n'allait les mener absolument nulle part.

Mais c'était trop tard, elle n'arrivait tout simplement pas à se faire une raison. Elle avait mal joué son jeu, mais elle, elle avait juste voulu taquiner Rhian et peut-être, au passage, lui faire prendre conscience de ses sentiments pour Louisa (là clairement il ne pouvait plus nier), et là, elle se sentait... jugée par la persinne qui comptait le plus au monde pour elle. De quoi se remettre en question... sauf qu'elle avait définitivement trop de fierté pour ça.

-Tu sais quoi, t'es vraiment qu'un...

Elle s'arrêta juste à temps, et heureusement, d'ailleurs, car elle s'apprêtait à prononcer des mots qu'elle aurait forcément fini par amèrement regretter puisqu'elle n'en pensait rien. Oui, elle avait clairement envie de blesser son frère comme il venait de la blesser, mais en même temps, eh bien... elle le regretterait presqu'aussitôt car Rhian était bien la dernière personne au monde à qui la jeune fille pouvait bien vouloir faire du mal. Elle n'avait vraiment pas envie de se prendre la tête avec lui. Mais trop tard.


code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Empty
Message#Sujet: Re: La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn)   La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

La mort des autres nous aide à vivre. (Cenlyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Le Jeu de la mort [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Les 6 épreuves de la Mort [DVDRiP]
» Uptobox Le Jeu de la mort 2 [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
-