AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 And the rest is silence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 270
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,48 cm, bois d'if, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Mark Harmon

Message#Sujet: And the rest is silence    Mer 12 Sep - 11:44


Je le savais... Cela faisait longtemps que j'attendais ce moment fatidique, et il est arrivé. Je ne vais pas prétendre être surprise. J'ai l'impression de porter mon deuil depuis des mois, déjà. Mais cela ne m'empêche pas de ressentir un sentiment de vide immense. J'étais comme au bord du goufre, et j'ignorais la sensation de vide tant que Purdey était encore en vie. Mais Purdey est morte, et maintenant, je dois me faire violence pour m'agripper au rebord, ne pas me laisser happer par le vide. Tout ce que j'avais à lui dire, tout ce qu'elle ne saura jamais... Maintenant, c'est définitivement trop tard. En même temps, j'ignore à quel moment j'ai pu m'imaginer que j'étais fait pour l'amour. Le décès de mon épouse aurait dû me servir de leçon. On ne se refait pas.

J'ai l'impression que tout m'échappe, tout... Purdey morte, mon fils absent du tableau, la trahison de Seth... Moi qui me targuais d'être capable de garder le contrôle même dans les situations les plus urgentes et les plus chaotiques, je ne présume plus du tout de rien, à présent. J'ai le sentiment de ne plus rien savoir, de ne plus rien comprendre, de n'avoir aucune prise sur quoi que ce soit. Et ça fait mal... Je dois me relever, le combat se fiche de nos états d'âme, il doit se poursuivre quoi qu'il en soit. Et pour ça, il faut que je rassemble mes esprits, que je garde la tête froide... J'ai manqué de jugement, mais ça n'arrivera plus. Je dois faire ce qui est juste, et puisqu'il ne me reste rien d'autre de toute façon, autant aller jusqu'au bout... Je n'ai sans doute plus rien à perdre, alors il faut que je reprenne du poil de la bête et que je me batte. Mais pour ça, je pense qu'il faut qu'on me remette les pendules à l'heure. Et personne ne sait mieux faire ça que Henry. De toute façon, il faut que je lui parle, ne serait-ce que de Seth. Alors, je lui ai envoyé un hibou, j'attends maintenant sa venue. On finit par frapper à la porte.

-Merci d'être venu,
dis-je avant toute autre chose, même si je savais qu'il viendrait. Il ne m'a jamais abandonné. Je ne pense pas que ça arrivera un jour.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 301
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, ventricule de dragon, 31 cm
Camp: Neutre
Avatar: Tom Hanks

Message#Sujet: Re: And the rest is silence    Ven 14 Sep - 13:18





  

Henry & Christopher

“  And the rest is silence ”
J'
appréhendais cette nouvelle depuis un long moment, maintenant, et je l'estimais inévitable... J'aurais malgré tout voulu un miracle, que Purdey sorte du coma, que les nouvelles soient bonnes... pour une fois. Mais non, Purdey Potter, la célèbre héroïne de guerre, avait rendu l'âme... Je ne l'ai pas connue personnellement. Nous nous sommes croisés quelques fois et sa réputation l'a précédée, mais si je peux me targuer de savoir pertinemment qui est Purdey Potter (était, plutôt), ce n'est pas pour cela, mais une raison totalement différente... Si je sais qui elle est, c'est parce que Christopher m'en a parlé. Je suis l'une des rares personnes (ou peut-être la seule, en vérité) à savoir ce qu'il éprouvait pour elle et combien son état le faisait souffrir, en plus de toutes les responsabilités qu'il avait à assumer, de toutes les souffrances qu'il endurait jamais. Forcément, quand j'ai appris la nouvelle, ma première pensée a été pour lui, et je ne peux que parfaitement comprendre ce qu'il ressent, car je pensais être passé par là, moi aussi, il n'y a pas si longtemps que ça, quand j'ai cru que Pomona, que je considère comme ma fille, n'était plus de ce monde.

Bien sûr, je me dois d'être là pour lui apporter tout le soutien dont il a besoin à l'heure actuelle. Quand il m'a demandé de venir, je n'ai pas hésité une seule seconde. Je peine à m'imaginer à quel point il doit être mal. Il est fort, et je sais qu'il s'en remettra, c'est un fait, mais ce n'est pas pour autant que je ne m'inquiète pas. Et c'est la moindre des choses, non ? Alors je viens frapper à sa porte et il m'ouvre. En voyant sa mine décomposée, je comprends que ma visite n'est définitivement pas du luxe.

-C'est normal
, je réponds quand il me remercie d'être venu... Comme si j'aurais pu faire autre chose. Je le serre dans mes bras. Je suis vraiment désolé, Chris. Des condoléances comme il en a peut-être trop entendues, je sais que quand il était question de Pomona, je ne les supportais pas. Mais je ne me vois pas ne pas le lui dire. Comment tu te sens ?


          
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 270
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,48 cm, bois d'if, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Mark Harmon

Message#Sujet: Re: And the rest is silence    Mer 3 Oct - 16:18


Henry me prend dans ses bras, je laisse faire, un peu sonné, les bras ballants. Je n'ai plus la force de grand-chose, pas même de resserrer une étreinte. Je me sens... épuisé... Mais dans tous les cas, le geste me fait du bien. Je sais que j'ai vraiment de la chance, une chance infinie, d'avoir un ami comme lui. Et dans un moment comme celui-là, avoir quelqu'un vers qui me tourner me réconforte et me rassure... Quand tout s'effondre, il me reste un repère. Et je me rends compte à quel point ce repère est précieux. Ce n'est pas comme si je l'ignorais, mais il est des certitudes qui se renforcent avec le temps, et avec les épreuves. De l'un comme de l'autre, j'en ai vraiment mon content. C'est un engrenage infernal. Et je sais bien que c'est loin, bien loin d'être fini. C'est des choses que la vie et l'expérience ont tendance à vous apprendre : ça ne s'arrête jamais complètement, jamais.

Il dit qu'il est désolé. Je sais qu'il l'est pour moi, j'apprécie mais je ne voudrais pas qu'il le soit. C'est ainsi, et c'était couru d'avance. Je commence à être fataliste, je crois... Fataliste mais malheureux tout de même. Comment est-ce que je vais ? Je suis à bout... Voilà comment je vais...

-Fatigué..., je réponds, parce que c'est le premier mot qui me vient à l'esprit, au final. Je m'y étais préparé, mais... j'étais pas prêt...

En même temps, est-ce qu'on pouvait vraiment être prêt à perdre la personne que l'on aime ? Surtout quand votre relation a été si forte, ponctuée d'autant d'émotions que de non-dits. Je pense à ce qui a été, à ce qui ne sera jamais, je pense à ce que signifie la vie sans elle, et j'ai le sentiment qu'elle ne signifie rien. On doit relever la tête, continuer le combat, s'en sortir... Je ne suis pas seul, et la présence de Henry me le prouve réellement... Mais je ressens tout de même un profond sentiment, amer et complexe de solitude, d'isolement. Il n'est pas neuf, ce sentiment, mais pour la première fois, il m'enserre. Je n'arrive pas à m'en dégager. C'est là et ça ne me quitte pas d'une semelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 301
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, ventricule de dragon, 31 cm
Camp: Neutre
Avatar: Tom Hanks

Message#Sujet: Re: And the rest is silence    Jeu 11 Oct - 12:05





  

Henry & Christopher

“  And the rest is silence ”
"F
atigué", j'estime que c'est là un doux euphémisme pour exprimer ce que Christopher doit ressentir en cet instant et depuis plusieurs jours. Je crois sans peine qu'il l'est, mais je me dis qu'exténué ou abattu conviendraient mieux encore à vrai dire, parce que ce qu'il traverse, je ne le souhaite à personne. Je l'ai touché du doigt, à ma manière, alors je pense que je peux le comprendre au fond, mais je pourrais difficilement prétendre pouvoir tout deviner de ce qui l'anime et le détruit en cet instant. Je songe à une invasion de sentiments toxiques et douloureux, je songe que c'est une chance qu'il soit fort et tenace, car d'autres craqueraient clairement dans une situation similaire tandis que je l'estime, lui, capable de véritablement tenir le coup. Il s'y était préparé, cela aide forcément, en même temps, c'est vrai que l'état de Purdey ne laissait plus beaucoup d'espoirs quand à une éventuelle rémission de sa part... Mais malgré tout, quand les faits sont là ils ne sont pas moins difficiles à accepter. C'est même un enfer que de regarder la vérité en face. Il n'était pas prêt, non... On ne peut jamais l'être quand advient le pire, quand bien même on sait qu'il surviendra.

-On n'est jamais prêt pour ce genre de chose,
je réponds doucement, songeant à ma propre expérience.

Bon, il y a une différence. Quand j'ai cru que Pomona était morte, la nouvelle m'a fait l'effet d'un coup de poignard, parce que rien, définitivement rien, n'avait su m'y préparer. Mais moi, j'ai eu la chance de découvrir qu'elle était encore en vie, et que tout cela n'avait été qu'une sombre machination de laquelle on m'avait maintenu à l'écart. Purdey ne reviendra pas, c'est une autre certitude, que Christopher va devoir assimiler à présent.

-Est-ce que je peux faire quelque chose pour toi ?


Dans ce genre de situation, il est difficile de savoir comment agir, de quelle manière se comporter, de quelle façon rendre la douleur moins douloureuse si c'est vraiment possible. Mais je n'ai pas l'intention de demeurer à l'écart ou de le laisser seul dans sa douleur. Je sais qu'il ferait de même de son côté.


          
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 270
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,48 cm, bois d'if, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Mark Harmon

Message#Sujet: Re: And the rest is silence    Jeu 25 Oct - 9:55


Non, c'est vrai... on n'était jamais prêt pour ce genre de choses, et on a beau les avoir vécues trop souvent pour une seule vie, ce n'est pas pour autant que cette situation est plus simple à vivre. Chaque situation est différente, et avoir supporté le deuil de ma femme ne me préserve pas de la douleur de devoir dire définitivement adieu à Purdey. J'ai un peu le sentiment que je passerai ma vie entière à dire au revoir... et moi, le sempiternel roc, je vais rester là. Ma vie n'aura clairement plus de sens, mais je serai là quand même. Comme si quelque chose m'attachait à un terre dont on m'ôterait tous ceux à qui je tiens. Bien sûr, il m'en reste encore beaucoup, mais rien ne saurait totalement me préserver de la crainte de les perdre un à un. Jusqu'à ce qu'il n'y ait plus que moi, ce qui n'a pourtant vraiment aucun sens. Malgré tout, je sais qu'il me reste quelques piliers, sur lesquels je pourrais compter quoi qu'il advienne, face à l'adversité, contre vents et marées. Henry est de ceux-là, et sa présence, à l'heure actuelle, m'est bien au-delà de précieuse. Elle m'est indispensable. Et il n'a rien besoin de faire en particulier pour ça. Il a juste à être présent. Et en vie. Je hoche la tête de gauche à droite.

-Il n'y a pas grand-chose à faire, tu sais. C'est... comme ça.
Je dépose ma main sur son épaule. On doit juste s'assurer qu'elle ne soit pas morte en vain. C'est tout ce qui importe.

Et nous savons très bien ce que nous sommes tenu de faire. Pour préserver sa mémoire, pour honorer un combat qui a très clairement été le sien. Pour être à la hauteur et ne pas se départir de la confiance qu'elle a pu placer en nous... et en moi, je le sais... Quoi qu'il arrive, peu importe les coups durs qui nous tombent dessus, on doit continuer le combat, on doit savoir distinguer alliés et ennemis, on doit... forcer le destin.

-Il y a autre chose
, j'ajoute sans transition, mais les transitions ne m'ont jamais semblé appropriées, peu importe le contexte, d'ailleurs. Au sujet de Pomona...

Et je sens d'avance que ça ne va pas lui plaire. Pas lui plaire du tout, même.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 301
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, ventricule de dragon, 31 cm
Camp: Neutre
Avatar: Tom Hanks

Message#Sujet: Re: And the rest is silence    Ven 9 Nov - 15:53





  

Henry & Christopher

“  And the rest is silence ”
I
l me rétorque qu'il n'y a rien à faire. Bien sûr, je savais pertinemment que c'est ce qu'il allait me répondre, même si ce n'est pas ce que je voulais entendre. S'il devait vraiment y avoir une chose simple et évidente à faire, alors l'épreuve du deuil n'en serait pas une, plutôt une formalité que l'on dépasserait à la vitesse de l'éclair. Oui, il a raison, c'est comme ça, et il faut sans doute se contenter de laisser au temps le temps de faire son oeuvre, justement, mais ce n'est pas simple.

La douleur est réelle, et là, si visible qu'elle est palpable, je voudrais vraiment être capable de faire quelque chose, n'importe quoi, pour aider et rassurer mon interlocuteur... Je suppose que je vais devoir me faire à l'idée qu'être présent est un début, le rester une suite... même si on ne peut présumer que de peu de choses dans le monde de fou où nous vivons. Je hoche gravement la tête quand il observe ensuite que ce qui importe, c'est surtout qu'elle ne soit pas morte en vain. Je ne peux qu'être du même avis.

Si nous avions besoin d'un déclic pour comprendre l'importance du combat que nous menons, ce serait là, ce serait ainsi, et maintenant. Mais nous le savons bien, ni lui ni moi n'avions besoin de ce déclic, Chris est naturellement amené à agir pour le bien commun, c'est dans sa nature. Et moi, mon déclic, je l'ai eu quand j'ai cru que Pomona était morte. Et à son sujet, d'ailleurs.

-Qu'est-ce qui se passe ? Il lui est arrivé quelque chose ?
je demande, alarmé.

Il y a quelque chose, dans la voix de mon interlocuteur, qui me donne à craindre et à appréhender le pire. S'il me parle d'elle, s'il en prend la peine au mépris de la prudence, c'est forcément qu'il s'est passé quelque chose, et que c'est grave. De toute façon, oui, le ton de sa voix ne me dit rien qui vaille. Il ne risque certes pas d'être enjoué en quoi que ce soit au regard de ce qu'il traverse, mais nous nous sommes très bien compris. Je m'attends au pire... J'ai sans doute raison.


          
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 270
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,48 cm, bois d'if, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Mark Harmon

Message#Sujet: Re: And the rest is silence    Ven 7 Déc - 11:19


Je fais non de la tête quand mon interlocuteur me demande s'il est arrivé quelque chose à sa nièce. C'est quelque part mentir que de prétendre que rien ne lui est arrivé, puisque c'est en effet le cas, mais c'est indirect, et je sais que les circonstances doivent inviter Henry à s'inquiéter très directement du sort de Pomona, et elle va bien... physiquement, du moins, elle va bien. J'ai renforcé toutes les protections de la maison qui l'héberge ainsi que les voyageurs temporels afin de m'assurer que ce soit là une forteresse parfaitement imprenable. Je refuse qu'il lui arrive quoi que ce soit de plus. C'est un peu tard maintenant, je le sais bien. Je pense qu'Henry pourra m'aider en ce sens, parce que, pour ma part, je suis vraiment en train de perdre complètement pied, et j'ai définitivement besoin d'aide, que l'on me sorte la tête de l'eau, d'une façon ou d'une autre. Je sais que je m'y suis plongé tout seul et que je suis en partie à blamer pour cela, mais malgré tout, j'ai besoin d'aide. Et je ne vais clairement pas le nier.

-Pas directement, mais...


Pour chaque fois où je dois prononcer ces mots à voix haute, ils m'arrachent la gorge. J'ai eu le temps d'avaler l'information, c'est sûr, et elle m'est restée longuement en travers de la gorge, mais pour ce qui est de la digérer, c'est une autre affaire, et pour le coup, on est bien loin du compte. Ce n'est pas juste mon constat d'échec qui me fait du mal, c'est mon incapacité d'agir au mieux pour les personnes que j'aime, qu'il s'agisse de mon fils, de Purdey, de Pomona, les mêmes erreurs répétées, encore et encore et encore...

-Seth est en cavale. Il s'avère que c'était lui, le mangemort dans nos rangs...

Et il s'avère qu'il n'est pas le seul et que je ne devrais pas trop vite baisser ma garde concernant Colloway... mais à vrai dire, il me sort un peu de la tête pour le moment. Je pense juste à la situation, à l'impact qu'elle peut avoir sur Pomona et sur la résistance, et franchement... je suis fatigué de prendre toujours les mauvaises décisions... Et c'est loin d'être fini.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: And the rest is silence    

Revenir en haut Aller en bas
 

And the rest is silence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» SUPPRESSIONS ? rest in peace
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» IUKHA ? leave out all the rest.
» Baby I'm not like the rest ...
» Yung Jae Yua - I'm a girl, not a boy!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous !
-