AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre du destin [Ombelline]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moldu
avatar
▌ Messages : 48
Humeur :
50 / 10050 / 100


Message#Sujet: Une rencontre du destin [Ombelline]   Lun 24 Sep - 20:43

Ma rencontre avec Carlotta me laisse un peu perplexe, ce quoi ce nouveau monde que je ne connaissais pas avant de faire sa rencontre. J'ai toujours des tas de questions qui se bousculent dans ma tête, mais j'ai aussi beaucoup d'informations à comprendre. Déjà je ne sais pas ce qu'ils peuvent mettre dans leur bière, au début c'est assez étrange, mais on fini par apprécier le gout. Mais ce qui me surprend le plus, c’est leur façon de s'habiller, de se comporter. Ils sont vraiment étranges, mais ça n'a vraiment l'air de ne gêner personne. Quand on me parle de sorcellerie, je pense tout de suite aux sorcières avec le nez crochu muni d'une verrue avec un balai pour voler. Mais la personne que j'ai rencontré n'avais rien de tout ça, elle a juste une espèce de bout de bois qu'elle appelle une baguette magique. Je reste tout de même un peu indécis sur ce qu'un simple objet et capable de faire.

Mais bon la vie continue et je ne dois plus pensée à tout ça, je ne sais pas si un jour je vais revoir ce monde et surtout je n'ai pas à m'en mêler, pour eux je suis un simple moldu, même ce mot est étrange, je ne sais pas ce qu'est le rapport avec nous. Mais de toute façon je ne comprends pas pourquoi il utilise la plupart de leur mot, pourquoi appeler les policiers, des aurores ? Non je ne comprends absolument pas, je dois avoir une mine affreuse avec tout ce que j'ai en tête en ce moment, mais qui réagirai autrement quand ont apprend un tel secret. Si une personne n'a pas la même réaction que moi c’est qu'i doit déjà être au courant ou qu'il ne crois pas à ce que l'on peut lui dire, non vraiment c’est vraiment quelques chose de fou ce qui se passe actuellement dans ma vie, je suis tellement dans mes pensées que je ne remarque pas la voiture qui arrive et que je manque de bousculer une femme rousse qui se trouve sur le trottoir "Je suis désolé si je vous ai surpris"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 77
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : personne pour le moment

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm bois de châtaignier et crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Katherine McNamara

Message#Sujet: Re: Une rencontre du destin [Ombelline]   Lun 24 Sep - 22:04

Une rencontre du destin



J'avais enfin un jour de congé.. Enfin pas vraiment, mais je m'étais arrangé pour pouvoir prendre une pause qui va durer la journée. J'avais besoin de voir le monde, surtout de m'évader un peu de tout ce monde magique.
J'aurais aimé rendre visite à ma mère, voir si elle allait bien. L'espoir de la revoir un jour s'éloignait un peu plus à chaque instant. La lettre que mon père m'avait envoyée n'était signée que de sa main à lui. Ma mère n'avait rien à voir là-dedans.
J'avais reçu une lettre le lendemain qui me confirmait ce que je pensais. Sans avoir lu la lettre, je savais que mon mariage serait organisé l'été même et que mon père tenait à ma bonne conduite. Je devrais ensuite obéir à mon époux comme une servante ou un objet. Et surtout, il espérait que je donnerais des héritiers pour que la lignée soit toujours de sang pur. Ma mère me confirmait tout ça dans la lettre, elle s'était douté que j'avais rendu la précédente illisible. Mais elle m'expliquait aussi que je ne devais pas fuir, et obéir sinon nous nous reverrions jamais. Elle ne voulait pas me perdre.
Je n'avais pas obéi. J'avais décidé de partir. Je n'avais pas répondu aux lettres et n'avais pas repris contact avec mes parents de peur qu'ils me retrouvent et m'enchaîne à cet homme cette fois-ci pour de bons.

Les rues de Londres, celle que j'avais souvent parcourue avec ma mère, étaient devenues un terrain connu. Je les traversais régulièrement pour espérer la croiser, l'apercevoir rien qu'une fois. Pouvoir lui expliquer, lui parler.. Mais je ne l'avais jamais recroisé. Je nourrissais encore une fois cet espoir quand ce matin-là, j'avais pris la route pour Londres..

Un petit trajet à pied et un transplanage bien sur. Mais j''avais tâché de ne pas me faire voir. Les transplanages n'étaient pas les moments les plus rigolos de mes voyages, je détestais cela. J'étais essoufflée un peu nauséeuse, mais repris mes esprits rapidement.
Je marchais dans la rue, celle où il y avait la petite libraire où j'aimais me rendre étant petite. Ma mère me faisait choisir des livres, mais arriver à la maison, je devais les cacher pour ne pas que mon père les trouve.
J'étais perdu dans mes pensées lorsque je faillis me faire bousculer par un homme.

Je sursautais alors. Je relevais la tête et vis ce grand homme brun, magnifique.. Ses yeux étaient totalement envoûtants. Il s'excusa. Je mis plusieurs secondes avant de réaliser qu'il m'avait parlé. Mon cerveau était embrumé. L'effet d'un sort ? Surement pas nous étions à Londres.


-Ce n'est rien. Je souris alors à l'homme qui se trouvait devant moi. Il n'y a pas de mal.

Je ne savais pas ce que cet homme avait de particulier, mais je me sentais bizarre. À la fois bien et en danger. Je regardais alors autour de moi. Ceci dit, je n'avais pas l'habitude d'être timide, je lui demandais alors.

-Et vous, vous allez bien ?


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 48
Humeur :
50 / 10050 / 100


Message#Sujet: Re: Une rencontre du destin [Ombelline]   Ven 28 Sep - 16:05


Il faut vraiment que je me sors toute cette histoire de la tête, sinon je risque d’avoir un accident come maintenant. A force de pensée à tout ce qui c’est passer avec Carlotta, je ne fais plus attention, j’ai du revenir rapidement vers le trottoir pour éviter qu’une voiture me bouscule. Mais du coup c’est moi qui a risquer de bousculer une jeune femme rousse, je m’en veux vraiment d’avoir fait ce genre de chose surtout que je remarque qu’elle a sursauté à mon geste. Si une personne avait fait ça, j’aurais eu la même réaction. Je m’excuse tout de même auprès d’elle, elle me répond au bout de quelques secondes qu’elle va bien en ajoutant qu’il y avait pas de mal. Le temps qu’elle me dit tout ça, je ne peux pas m’empêcher de me dire que c’est la première fois que je la remarque. A cause de tout ce qui se passe dans ma vie je risque de me poser des tas de question sur les personnes que je rencontre.

Je remarque aussi qu’elle regarde autour d’elle avant de me demandé si moi je vais bien, je ne peux pas m’empêcher de me demandé si elle a quelques chose à caché ou si elle attend quelqu’un. Je ne connais pas la raison qui me pousse à me poser ce genre de question, je ne suis pas comme ça normalement, mais je ne sais plus ce qui est normal. C’est pur cette raison que je dois mettre cette histoire de côté et me concentrer sur ce qui se passe à présent, je me tourne donc vers cette jolie rousse avec un sourire sur les lèvres "Je vais très bien, j’ai juste était dans mes pensées et je n’ai pas vu la voiture arrivé" Je sais que je pourrais me contenté d’un ça va, mais je ne sais pas pourquoi j’ai eu envie d’argumenté. Surtout que je pense qu’elle a bien remarqué la voiture enfin surtout entendu vu le coup de klaxon qu’il a donné.  "En tout cas je m’excuse de nouveau de vous avoir fait peur, je ne fais pas ce genre de chose en temps normal. Je ne sais pas comment m’excuser auprès de vous" Je sais que c’est un peu oser ce que je viens de lui dire, car normalement les personnes s’excuse et reparte chacun de leur côté, mais quelques chose au fond de moi me donne envie de passer un peu de temps en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 77
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : personne pour le moment

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm bois de châtaignier et crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Katherine McNamara

Message#Sujet: Re: Une rencontre du destin [Ombelline]   Ven 28 Sep - 16:54

Une rencontre du destin


J'avais entendu le klaxon et je n'avais pas imaginé une seconde ce qui arriverait après, car à Londres, il n'était pas rare d'entendre klaxonner, mais aussi près. Il est vrai que j'étais dans mes pensées et sans faire attention autour de moi, je n'avais pu m'empêcher de sursauter au contact du jeune homme qui essayait donc juste d'éviter la voiture.
J’avoue que parfois, il m’arrivait de rester sur mes gardes dans ce genre de situation. J’étais une sorcière qui essayait de passer inaperçue dans un monde qui n’était pas le sien. Je m’en sortais plutôt bien. Mais si mon père traînait par ici et me retrouvait. Ceci dit il n’en a peut être plus rien a faire de moi maintenant que j’ai dégradé l’image de la famille. Il m’a sûrement renié. Mais avec tout ce qu’on entend, il vaut mieux être prudent.

Je lui demandais si lui allait bien, car après tout apart m’avoir bousculé je n’avais rien. C’était lui qui avait failli se faire écraser.
Il me sourit. Il allait bien. Je fus rassurée. Il m’avoua être absorbé dans ses pensées et ne pas avoir vu la voiture. Je souris à l’idée que nous étions deux grands étourdis car moi aussi, j’étais préoccupé au moment de l’incident.
Il s’excusa de, nouveau et je le rassurais d’un sourire. Il n’avait pas à s’en faire. J’allais bien. Et visiblement, cet homme ne me voulait pas de mal. J’avais toujours au fond de moi une sensation bizarre que je ne saurais pas décrire. Mais cet homme n’était pas mauvais. Et il n’était probablement pas un sorcier. Il ne savait pas comment s’excuser. Sa dernière phrase résonna dans mon cerveau. Normalement, on ne s’excuse pas autant, on passe son chemin. Mais visiblement, un truc avait voulu qu’on reste à discuter.


-Nous étions tous les deux dans nos pensées visiblement. Voulez-vous qu’on aille boire un verre ou que l’on marche un peu pour en discuter ? Peut etre que cela vous évitera un possible future collision avec un véhicule.

Mes bonnes manières avaient repris le dessus. Mon langage était peut-être un peu trop soutenu pour les jeunes londoniens. Mais je m’en rendis compte trop tard. Je souris et tachais d’éviter de paraître bizarre. J’ai toujours été étrange aux yeux de ma famille. Le boulet qui ne voulait pas être comme tout le monde, effectivement, je ne voulais pas être mauvaise ou méchante. Mais avec cet homme, je devais faire attention. Je ne savais pas encore qui il était, mais j’avais envie d’en savoir plus. Mon regard se plongea dans le sien. J'essayais de savoir qui il était mais ses yeux ne laissaient pas vraiment passer les informations. Je remis mon sac correctement sur mon épaule en attendant sa réponse.

-Et par pitié ne vous excusez plus. La faute est pour nous deux. Je ne regardais pas vraiment devant moi non plus. Lui demandais-je en souriant.

J'ai aussi fautive que lui et j'esperais qu'on puisse avoir une discussion autre que des excuses. Cet homme m'intriguait vraiment. Il avait l'air perdu et à la fois bien ici..


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 48
Humeur :
50 / 10050 / 100


Message#Sujet: Re: Une rencontre du destin [Ombelline]   Mer 3 Oct - 20:46


Il faut vraiment que je me ressaisi, je ne dois être plus dans mes pensée, certes je vient de croiser une belle jeune femme rousse, mais qui sait ce qui aurait pu arriver si je n’avais pas réagis à temps ou si je l’avais pas éviter et que nous serions au sol, je pense que si jamais ça aurait été le cas, j’aurait vraiment été mal à l’aise. Mais je le suis quand même actuellement, je ne fait que m’excuse auprès d’elle. Je lui dis que j’ai été un peu ailleurs et elle m’avoue que c’était aussi son cas. Mais je fais une chose assez surprenante venant de ma part, je lui demande comment je peux m’excuser auprès d’elle au lieu de partir de mon côté, je ne sais pas c’est vraiment plus fort que moi. Quand elle me propose de boire un verre ou de marcher, je ne m’imagine pas la faire venir dans le bar ou je travail, je pense donc lui dire que nous pourrions marcher."Je ne sais pas ce qui est le plus rassurant, mais je ne pense pas retomber dans mes pensées donc je pense que nous pouvons marcher un peu et pourquoi pas après aller boire un verre dans l’endroit que vous souhaitez."Je ne peux pas m’empêcher de me poser des tas de question et si jamais elle était elle aussi une sorcière et qu’elle souhaite que l’on aille boire un verre dans un lieu étrange avec une boisson étrange qu’il adore tous. Non je ne doit pas repartir dans ce sens, je garde mon regard plonger dans le sien et je me demande à quoi elle peut bien pensée à cette instant. Mais mon attention se retrouve perturber par son geste, je ne peux pas m’empêcher de la regarder remonter son sac correctement sur son épaule.

Quand elle me demande de ne plus m’excuser, je la regarde en souriant en me disant que je vais essayer de faire ce genre de chose."Je vais essayer de ne plus m’excuser auprès de vous, mais je ne vous promets rien Déjà que j’ai eu de la chance de ne pas vous blessez dans mon empressement pour éviter le véhicule. Je prends pourtant ce chemin tout les jours pour aller travailler." Je ne peux pas lui donner la raison de mon comportement, je pense qu’elle me prendra tout simplement pour un fou, sauf si elle fait partie du monde que l’on m’a fait découvrir il y a peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 77
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : personne pour le moment

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm bois de châtaignier et crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Katherine McNamara

Message#Sujet: Re: Une rencontre du destin [Ombelline]   Dim 7 Oct - 21:47

Une rencontre du destin


La tête dans les nuages, j’avais été bousculé par cet homme, mais c’était lui qui avait failli se faire renverser. Mes pensées étaient totalement ailleurs. Je savais que s’il m’arrivait quelques choses un peu de magie pourrait m’aider et je ne faisais pas vraiment attention au monde qui m'entourait. L’idée de juste apercevoir ma mère était assez captivante pour en oublier le monde autour.

L’homme n’arrêtait pas de s’excuser alors que c’est plutôt à moi de m’excuser d’avoir été dans son passage lorsque la voiture avait klaxonné. Il accepta d’aller marcher. Et m’invita ensuite à aller boire un verre dans un endroit de mon choix. J’acquiesçais d’un signe de tête, en souriant. Je ne savais pas quoi faire de ma journée après tout, j’étais en repos, je pouvais en profiter. Même si l’idée d’essayer tout les endroits où ma mère et moi allions était l’idée que j’avais eu en premier, pour enfin pouvoir espérer revoir son visage depuis tout ce temps. La proposition de cet homme était bien plus agréable au moins je ne serais pas seule et en plus je ne risquais rien, enfin j'espérais. Cet homme n’avait pas l’air d’un sorcier, ni d’un criminel. Il était d’ailleurs plutôt pas mal, ses cheveux en bataille le rendait sexy même. Et mon esprit sera peut-être plus concentré en étant avec lui que seule dans les rues de Londres. J’étais serveuse aux trois balais, mais je n’avais aucune idée des bars de cette ville. À Pré-au-Lard, je les connaissais, mais ici. J’étais un peu comme une touriste.. Je ne les connaissais pas du tout.

-Euh.. Oui, allons marcher, et nous verrons où aller boire un verre par la suite.

Je ne voulais plus que l’homme s’excuse, il ne devait pas. J’étais aussi fautive que lui, peut être même plus. Et son regard serait tellement plus beau à regarder s’il souriait. Voilà un sourire, il suffisait que j’y pense. Effectivement cet homme est magnifique avec un sourire sur les lèvres. Je me demandais si cette rencontre m’apporterait du bon, aujourd’hui était peut-être mon jour de chance. Il m’expliqua un peu plus la situation.

-Je vais bien. Et puis avoir l’habitude n’évite pas le danger. Je ne suis plus venue par ici depuis des années et je suis tombé sur vous. Un sourire s’afficha sur mes lèvres. Il y a de très bonnes rencontres qui se font parfois sur des moments de pur hasard. Peut être que c’est la notre aujourd’hui.

Je tends la main au jeune homme pour me présenter. Après cette discussion, j’avais remarqué que je ne connaissais toujours pas son prénom.

-Je m’appelle Ombelline, et je serais ravie de vous aider à vider votre esprit pour éviter tout risque. Annonçais-je en lui faisant un clin d’oeil. Attendez si vous prenez cette route pour le travail, je vous dérange peut-être ?

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 48
Humeur :
50 / 10050 / 100


Message#Sujet: Re: Une rencontre du destin [Ombelline]   Dim 28 Oct - 17:26


Je me sens vraiment idiot de ne pas avoir fait attention sur la route, mais je pense que la jolie rousse avec moi doit le savoir à force que je m’excuse j’essaie vraiment d’arrêter, mais c’est compliquer quand on sait qu’on la bousculer alors qu’elle se promener simplement dans cette rue. Je lui dis que je fais mon possible pour arrêter de m’excuser et on arrive à se mettre d’accord sur le fait de marcher et d’aller boire un verre par la suite. Je lui laisse le choix de choisir le lieu, même si maintenant j’ai un peu peur de me retrouver dans ce bar étrange avec des boissons avec des noms bizarre "Faisons ça, allons marcher un peu ensemble pur nous remettre de ce qui vient de se passer" En disant cela je parle de l’accident que j’ai presque déclenché et de notre rencontre. Si je n’avais pas eu la tête ailleurs je ne l’aurais pas rencontré, même si pour le moment nous savons absolument rien l’un de l’autre.

Cette fois je lui dis ouvertement que je vais essayer de ne plus m’excuser et que tout ce qui compte à présent c’est qu’elle aille bien. Je lui confis même que je ne vois pas comment j’ai pu en arrivé là, vu que je prends tout les jours ce chemin pour aller travailler. Je suis rassurer, quand elle me dit qu’elle va bien et j’apprends même que ça fait des années qu’elle n’est pas venue ici et elle tombe sur moi quand elle se décide à remettre les pieds ici. C’est vrai que c’est une très bonne rencontre entre nous, même si c’est tout de même étrange de se rencontrer de cette façon. "Oui, il faut tout de même être attentif même si nous connaissons le chemin. Je confirme que notre rencontre fait partie des plus belle, même si elle est étrange." Quand elle me tend la main, je la prends naturellement et je découvre qu’elle a un très jolie prénom. Elle est vraiment mignonne quand elle fait ce genre de chose, mais je vais rapidement la rassurer quand elle me demande si elle me dérange. "Très jolie prénom, le mien est plus classique c’est Oliver, je compte sur vous pour m’aider et ne vous en faite pas j’aller juste au bar ou je travaille pour aller voir un verre donc non vous ne me déranger pas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Une rencontre du destin [Ombelline]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre du destin [Ombelline]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» On ne contrôle pas le destin !
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Loominëi , la déesse du destin.
» Arc-en-ciel [PV Zarathos][DESTIN]
» Est-ce vraiment mon destin? [PV: Aurore Musicale]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-