AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS ★ Agrippine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GUILDE
Brittany Carlson
▌ Messages : 58
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : Il ne le sais pas encore, mais c'est pour bientôt Darryl ! o/

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27 cm, acajou, crin de licorne. Très flexible, est idéale pour les métamorphose ; et donc pour faire des tas de blagues magiques ou qu'elle passe !.
Camp: Mal
Avatar: Chloe Moretz

Message#Sujet: Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS ★ Agrippine   Jeu 27 Sep - 13:42


Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS
B

rittany met les pieds hors du Magicobus (enfin, sort presque en courant tant elle à hâte de s’en échapper) et se plie en deux, mains sur les genoux, en essayant de retenir la nausée qui la menaçait suite à la conduite délirante du chauffeur. L’adolescente était blanche comme un linge et aucune figure acrobatique de Quidditch n’aurait pu la préparer à ça ! Elle aurait sûrement du demander à sa cousine de venir la chercher, plutôt que d’y aller par elle-même en faisant appel au bus des sorciers en peine… Sauf que de un, ça aurait enlevé du sens à la définition de « fugue ». De deux, ça retirait toute surprise, et ou était l’amusement dedans ! De trois, Brittany n’avait pas prévu à l’avance et avait quitté le domicile des Carlson sur un coup de tête, sac à dos rempli en vitesse, porte claquée le plus fort possible... Ce n’était qu’une fois dehors, avec sa fureur au ventre qu’elle s’était dit « hey, pourquoi ne pas aller passer un petit coucou à l’autre proscrite de la famille ? ».

C’était pour ça qu’elle se retrouvait toute seule en chemise de nuit aux couleurs des Harpies de Hollyhead, chaussons gryffondor, bonnet de nuit scintillant, et l’air déterminée malgré son accoutrement bizarre, au milieu de l’Allée des Embrumes.

Ah ah. Si ce n’était pas drôle ça. Il faudrait qu’elle raconte tout à Melody par hiboux dès le matin. Hiboux qui d’ailleurs était très agité dans sa cage, poussant des hululements stridents, traumatisé par la conduite du Magicobus. « C’est bon, c’est bon, on est presque arrivés. » Elle bougonne et se redresse après avoir récupéré la cage dans une main. Il était temps de bouger de là, surtout qu’après avoir repris ses esprits la jeune sorcière se rend compte qu’elle n’est pas toute seule dans l’allée la plus glauque et dangereuse du monde sorcier… C’était cliché, mais vrai : les sorciers pas nets qui sortaient la nuit habillés en noir avec des ongles trop longs, et jaunes, et des sourires et petits rires pas nets… Courage fuyons ! Avec quelques regards noirs et fiers la jeunette se dépêche de s’engouffrer dans un bâtiment familier.
Elle monte les escaliers presque en courant, encore fébrile, trop plein d’émotions pour une carapace trop frêle…. Et tambourine comme une forcenée sur la porte, comme si c’était une question de vie ou de mort : « Agriiiiiiiii ! Ouuuuuvre ! Bouge tes fesses ton voisinage craint ! »

Elle n’arrête de s’époumoner qu’une fois que la porte s’ouvre sur Agrippine. Bien sur ses parents, et Joyce, et même sa tante (qui pour une raison que Brit’ ne comprenait toujours pas n’aimait pas qu’elle fréquente sa fille) feraient tous une crise de nerf s’ils savaient qu’elle allait voir Agrippine. Raison supplémentaire pour venir là ! Brittany se régalait d’avance de leur agacement et inquiétude. Et il n’y avait qu’Agrippine pour comprendre ce qu’elle traversait maintenant !

« Cousine !!! » elle lâche chouette, et saute dans les bras de l’une de ses deux rousses préférées. « Ca fait longtemps ! Tu as bonne mine ! » Elle s’écarte, lui offert un grand sourire de chipie, dans toute sa glorieuse classe de fugueuse non préparée, afin de se renfrogner, toujours en colère : « Je viens te porter compagnie, un peu ! Tu ne devinera pas ce que Joyce m’a fait… ! Elle a lu mon courrier ! Et fouillé dans ma chamber pendant mon absence ! Tu imagines ? Et les parents ne l’ont même pas disputée, non, bien sur, tout ce que Misse-Parfaite fait est irréprochable, c’est pour mon bien, blabla.. ! Tu les écoutes, on croirait que ce n’est pas leur fille mais leur déesse ! Mais bref, elle a OSE fouiller dans mes affaires !!! Je suis tellement tellement en colère !!!! En fait elle est pire depuis qu'elle a quitté Poudlard, je n'aurais jamais cru ça possible !! Tu savais que- » et elle continue, Brittany, crache ses vérités, vide son sac sur le pas de la porte d’Agrippine, en chemise de nuit, comme si c’était tout à fait normal. Brittany, qui dit tout ce qui lui passe par la tête, raconte à un rythme effréné qui perdait souvent ses interlocuteurs tous les évènements qui ont menés à cet instant : qui l’ont poussés à prendre son sac et claquer la porte de chez elle définitivement, ou presque. Et après plusieurs minutes, longues minutes de récits, plaintes, colères, critiques du Magicobus… « Et c’est pour ça que je me suis dit que ça ne te dérangerait pas de m’accueillir, tu vis toute seule après tout, et puis comme ça on peut se serrer les coudes contre l’adversité !! Et puis imagine la tête de tout le monde lorsqu’ils apprendront que je suis là ! »

Sur ces belles paroles Brittany se met à rire, imaginant comme s’ils étaient devant elle sa sœur, Wilhelmina, ses parents et même Ignatius découvrant sa location.
Elle avait vraiment eu l’idée du siècle.

Brittany arrête enfin de parler, le temps de reprendre son souffle et arrêter son rire.



code by Mandy


_________________
«On va de l'avant, Dans la cours des plus grands, Faire face. Sans défier les géants, Trouver au premier rang, une place. On remplit sa vie parce qu'on oublie qu'elle passe.»
(c)crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 462
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Message#Sujet: Re: Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS ★ Agrippine   Jeu 27 Sep - 20:20


Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS
U

ne chance pour Brittany, cette nuit-là, Agrippine dormait seule... Enfin, en vérité, contrairement à ce qu'elle aimait bien laisser croire, cela était plus fréquent qu'on pourrait le croire. Déjà parce que la plupart de ses amants ne restaient pas dans son lit jusqu'au matin, ensuite parce que... bah ça lui arrivait d'avoir envie d'être seule, aussi, elle ne s'était tout de même pas battue pour son indépendance, le tout pour se coltiner la compagnie d'elle ne savait quel mâle non-stop. Donc oui, Agrippine dormait seule... et à poings fermés... et cette information était peut-être déjà moins anodine. Car à une heure telle que celle-ci, même s'il était évidemment très tard, la jeune femme était du genre à vivre la nuit.

Une fois encore, elle n'aimait pas que l'on se permette la moindre généralité la concernant, mais il y avait tout de même des récurrences. Mais pas ce soir. Ce soir, elle revenait d'une journée éprouvante où elle avait dû gérer les égos démesurés de clients qui n'avaient que l'air intelligents. Agrippine n'ayant pas qu'une parole, elle avait promis un même artefact à trois hommes différents... et si l'idée de les voir se battre bêtement pour en augmentant les prix l'avait amusé un temps, ça l'avait vraiment éreinté, et elle se serait bien sentie capable de dormir vingt-quatre heures d'affilées. Mais ça, c'était sans compter sur la voix paniquée et familière qui la tira du sommeil. A moitié certaine de rêver encore, elle se traîna mollement et sans se presser jusqu'à sa porte (heureusement, on traversait son appartement très vite, il était tout sauf grand)... Et si, elle n'avait pas rêvé.

-Brittany, qu'est-ce que tu fous là ?

Elle l'observa avec des yeux ronds, pour la bonne mine on repasserait. rop claquée pour faire un quelconque commentaire sur sa tenue... singulière. Elle se rattraperait quand elle aurait un chouias de caféine dans le sang. Au fond, elle n'avait pas besoin de poser la question. Brittany était une pile électrique, et elle se fit un plaisir de répondre même aux questions qu'Agrippine ne lui avait pas posé.

Elle ne tarda pas à râler sur son sujet de prédilection : sa grande soeur Joyce. Agrippine adorait entendre sa cousine parler de sa soeur casse-couilles, ça lui rappelait un peu son frère, avec son brossdur dans le derrière, mais là, elle n'était pas encore assez réveillée pour apprécier. Et puis... elle parlait vraiment de venir squatter chez elle, là ? Agrippine l'adorait, sa rebelle de cousine, vraiment, mais jouer les squats, c'était pas la même. Malgré tout, elle s'écarta et laissa à Brittany l'espace de rentrer.

-Mollo, cousine,
répondit-elle dans un léger sourire en refermant la porte derrière elle. Crois pas que tu vas me squatter sans rien me donner en échange, va falloir qu'on négocie. Mais d'abord... Elle activa la cafetière d'un geste de sa baguette magique. T'en voudras aussi ? J'ai des trucs plus forts, si tu veux.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
Brittany Carlson
▌ Messages : 58
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : Il ne le sais pas encore, mais c'est pour bientôt Darryl ! o/

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27 cm, acajou, crin de licorne. Très flexible, est idéale pour les métamorphose ; et donc pour faire des tas de blagues magiques ou qu'elle passe !.
Camp: Mal
Avatar: Chloe Moretz

Message#Sujet: Re: Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS ★ Agrippine   Lun 1 Oct - 13:46


Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS
B

rittany n’avait jamais été aussi heureuse de voir une porte s’ouvrir et un visage familier apparaître, vu la populace qui rôdait dans les rues plus bas. Elle avait beau être courageuse, elle n’avait pas envie d’être retrouvée morte dans l’allée des embrumes parce que sa cousine ne lui ouvrait pas assez vite !

Lorsque la sorcière rousse lui laisse la place, Brittany s’engouffre sans attendre dans le petit appartement, comme si elle était déjà chez elle. Franchement elle s’y imaginait déjà, les longues soirées-nuits à papoter de tout et de rien, les petits-déjeuners brûlés, la liberté de ne rien faire de la journée si ça lui chantait…. Le paradis ! Même si ce n’était pas une option pour elle, de ne rien faire, elle s’ennuierait beaucoup trop !

Elle glousse a la remarque d’Agrippine et pose la cage de sa chouette dans un coin, balance son sac à côté et se laisse tomber sans grâce sur le canapé : « Tu me blesse, j’pensais que tu m’accueillerais à bras ouverts, sans contrepartie ! » Ah, même Agrippine pouvait être rabat-joie, quand elle voulait. La faire payer pour rester ! Mais bon, ça ne dérangeait pas trop Brittany, elle avait déjà plein d’idées de ce qu’elle pourrait faire pour ne pas être un poids. Autre que d’illuminer ses journées avec sa super compagnie !

Mais la suite est beaucoup plus plaisante, douce berceuse aux oreilles de l’apprentie-rebelle. Le visage de Brittany s’illumine et ses prunelles pétillent de malice. Rabat-joie, peut-être pas. Agrippine était décidément la plus cool, à proposer de l’alcool à sa mineure de cousine –encore quelque chose qui aurait fait hurler au scandale le reste de la famille Carlson-Tuft. Pas que Britty ait attendu qu’on lui propose pour goûter de l’alcool bien sur (l’avantage d’être à Gryffondor, ils savaient s’amuser) mais ce n’était pas très souvent non plus. « Ce que tu as de plus fort ! Whisky pur feu, peut-être ?! J’ai bien besoin de ça ce soir après tout ce qui m’est arrivé ! » Elle s’exclame avec excitation, sans vraiment relever qu’Agrippine avait, en fait, pas du tout une bonne tête. Sa coupe et son visage un peu bouffis par le sommeil auraient mérités une photo, mais Brittany était trop préoccupée par d’autres choses pour y penser pour le moment… « Ca va être une nuit-pyjama d’enfer, Grigri !  » Elle lève le poing en l’air pour appuyer son enthousiasme et saute sur ses pieds pour retourner près de sa cousine, déjà fatiguée d’être assises après à peine une minute. Brittany comptait bien profiter de chaque instant de liberté qu’elle s’était auto-accordé, et pour encore plus nouer des liens avec sa fameuse (pas toujours dans le bon sens) cousine. « Après les négociations, bien sur. Mais attention, je suis dure en affaires ! » Cousine ou pas cousine, contente ou pas contente, Brittany allait s’amuser à négocier le « prix » de son squattage.



code by Mandy



_________________
«On va de l'avant, Dans la cours des plus grands, Faire face. Sans défier les géants, Trouver au premier rang, une place. On remplit sa vie parce qu'on oublie qu'elle passe.»
(c)crackintime


Dernière édition par Brittany Carlson le Mar 13 Nov - 12:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 462
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Message#Sujet: Re: Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS ★ Agrippine   Lun 1 Oct - 20:43


Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS
A

grippine se contenta d'afficher un sourire qui en disait long quand sa cousine affirma qu'elle s'attendait à ce qu'elle lui ouvre ses bras et sa porte sans attendre la moindre contrepartie de sa part. Avec elle, il y avait toujours une contrepartie... qui n'avait pas forcément nécessité d'être désagréable pour la partie adverse, mais tout de même. C'était comme ça, ça faisait partie du jeu, et même si Agrippine n'aimait pas forcément jouer selon les règles, elle aimait jouer tout court... Ce qui ne signifiait pas pour autant, bien sûr, qu'elle avait l'intention de se rabaisser à demander à Brittany de lui payer son loyer, de lui laver son lage ou de faire sa vaisselle, ce ne serait pas amusant du tout, ça, mais ce qui voulait dire qu'elle avait en revanche l'intention d'obtenir quelque chose... et de divertissant, tant qu'à faire... Quoi que voir sa cousine bourrée pourrait être assez drôle.

-Le whisky pur feu, c'est une boisson de petit joueur,
répondit-elle alors simplement avant de se diriger vers la cuisine pour chercher dans ses placards une vieille bouteille d'alcool frelaté... Elle lui avait été revendu par un sorcier super louche, le genre qui vous pousse à vous relaver cinq fois les mains après la lui avoir serré, mais cette boisson valait le détour... pris à trop haute dose, elle pouvait provoquer des effets... intéressants... raison pour laquelle Agrippine n'en servit qu'un fond à sa cousine... qu'elle trouverait sans doute trop peu... Mais ça, ce serait avant que la liqueur ne lui arrache littéralement le palais. Bois ça et après je te rappellerai que sous ce toit, c'est moi qui mène les affaires, dit-elle en avançant le verre en direction de sa cousine.

Sa mère deviendrait complètement folle si elle savait quel comportement elle osait adopter en présence de sa nièce, mais la jeune femme se trouvait diablement sage en réalité... et de toute manière... Tout ce qui était susceptible de faire chier sa mère était bon à prendre. Ce n'était pas comme si Agrippine niait le fait qu'elle était en constante crise d'adolescence, même passée à l'âge adulte. Sa génitrice l'avait bien cherché, après tout. Elle attendit patiemment que Brittany goûte à son verre pour repartir à l'attaque.

-Alors, je t'écoute, qu'est-ce que tu as à me proposer, exactement ?


La reine des affaires, c'était elle. Inutile de rappeler que c'était son fond de commerce, non ? Même si elle était convaincue que Brittany la détrônerait un jour.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
Brittany Carlson
▌ Messages : 58
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : Il ne le sais pas encore, mais c'est pour bientôt Darryl ! o/

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27 cm, acajou, crin de licorne. Très flexible, est idéale pour les métamorphose ; et donc pour faire des tas de blagues magiques ou qu'elle passe !.
Camp: Mal
Avatar: Chloe Moretz

Message#Sujet: Re: Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS ★ Agrippine   Mar 13 Nov - 13:28


Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS
B

rittany lève les yeux au ciel à la répartie d’Agrippine. Petit joueur, petit joueur, elle allait lui montrer qui était une petite joueuse !! Foi de Brittany, elle allait montrer à sa cousine qu’elle était tout à fait capable de tenir son alcool ! Une simple remarque avait suffi pour embraser l’esprit de compétition de l’entêtée Gryffondor qui l’avait pris personnellement. Brittany ne reculait jamais devant un défi, qu’il soit direct ou indirect !!!

« Bien sûr je le sais, ahah, tu me prend pour qui ?! » Elle s’exclame  avec tant de conviction qu’elle se convaincrait elle-même ! Pendant que sa cousine disparaît pour lui ramener ce fameux alcool de grand joueur, Britty se hisse sur un tabouret en préparant la suite. Elle allait voir, Agrippine, ce que c’était qu’être un grand joueur… !

L’adolescente fronce les sourcils, franchement insultée lorsqu’elle voit la hauteur dérisoire du liquide qui lui est offert. Elle arrache presque le verre d’Agrippine avec un regard assassin et une moue vexée : « Sérieusement ? Crois-moi il va me falloir plus que ça pour que je te laisse mener les affaires. » Car Brittany ne se laisserait jamais faire sauf si elle n’était plus entièrement consciente ! Elle lui flashe un sourire de paon fier et défiant avant d’avaler cul-sec le fond de verre. Elle penche sa tête en arrière, et jette le liquide dans son gosier en un geste sec… Et regrette immédiatement son choix stupide lorsque le liquide brûle son palais, puis sa gorge… ou plutôt lui arrache ! Brittany, malgré sa surprise, essaie de ne pas montrer sa réaction à Agrippine. Ses yeux se remplissent de larmes incontrôlables et elle s’étouffe à moitié avec l’alcool, ou quoi que ce soit qu’Agrippine lui avait versé, mais elle tient bon pour s’empêcher de partir dans une quinte de toux sans fin humiliante. Visage aussi rouge que ses chaussons Gryffondor et yeux brûlants de larmes elle écoute à moitié la question de sa cousine. L’autre moitié se remettait à peine de l’expérience, elle sentait carrément le feu embraser ses boyaux et retourner sone estomac. C’était dégoûtant, mais Brittany avait le sentiment que c’était le genre de boisson qui devenait bonne à force d’en boire, quand plus rien n’avait de goût ! Et surtout, elle avait un défi à relever !

Brittany glisse son verre maintenant vide vers Agrippine : « Ressers-moi c’est pas assez pour parler affaires ! » Elle s’exclame avec arrogance, les pupilles pétillantes de malice : « On va tout de suite mettre de côté les tâches ménagères hein, c’est pas drôle sinon. » Et Brittany n’avait aucune envie de passer derrière les déchets et vêtements sales de sa cousine ! « Je peux t’apporter une info par jour… Famille, Poudlard, ragots divers.. Crois-moi j’en ai des belles ! » Déjà, Brittany avait des bouffées de chaleur. Mais pas question de revenir sur ses mots, elle boirait et elle tiendrait !

code by Mandy

_________________
«On va de l'avant, Dans la cours des plus grands, Faire face. Sans défier les géants, Trouver au premier rang, une place. On remplit sa vie parce qu'on oublie qu'elle passe.»
(c)crackintime


Dernière édition par Brittany Carlson le Mer 28 Nov - 8:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 462
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Message#Sujet: Re: Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS ★ Agrippine   Mer 14 Nov - 18:08


Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS
A

grippine afficha un sourire amusé en considérant l'insolente assurance dont son interlocutrice faisait preuve. Elle n'irait pas lui reprocher d'avoir l'air sûre d'elle. Elle estimait, pour sa part, que la confiance en soi était la clé de beaucoup de choses. C'est ce qui vous permettait de ne pas céder aux angoissantes sirènes du jugement des autres. C'est ce qui vous permettait de rester vous-même, quoi qu'il advienne, sans vous fondre dans le moule et vous façonner, l'air de rien, à l'image bien proprette qui conviendra au plus de monde. Ce n'est pas pour rien qu'Agrippine apprécie autant sa cousine : elle a le tempérament qu'il faut. Par contre, elle n'a pas conscience encore de ne pas faire partie de la cour des grands, et si elle veut s'y intégrer, il va falloir qu'elle fasse montre d'un peu moins d'orgueil. Oui, elle pouvait l'utiliser avec d'autres comme une carapace, pour se protéger, mais en sa présence à elle, qui était peut-être la mieux placée pour la comprendre, elle trouverait cela presque... insultant, pour tout dire.

Elle ne dit rien, malgré tout, elle s'amusa juste à regarder Brittany avaler cul-sec (présomptueuse) ce verre bien tassé d'alcool prohibé, comme si c'était de l'eau, mais pas avec le même résultat. Elle devait lui reconnaître une certaine aptitude à garder son self-control, elle était à peu près convaincue d'en avoir mené sacrément moins large de son côté après avoir bu d'un trait son premier verre d'alcool réellement fort. Elle demandait même à être resservie. En adulte consciencieuse, Agrippine devrait sans doute mettre le hola et ne pas obéir (ne serait-ce que parce qu'elle détestait par-dessus tout les phrases impératives et avait tendance à ne pas y répondre, par pur esprit de contradiction), mais en même temps... il fallait bien que Brittany apprenne à découvrir ses limites. Qu'on le veuille ou non, on en gardait toujours, faute de pouvoir les faire disparaître, le but devenait donc de les éloigner le plus possible. De toute façon, Agrippine n'avait rien d'une adulte consciencieuse. Alors elle resservit la jeune femme sans broncher.

-Parce que tu crois vraiment que ça m'intéresse ?
observa Agrippine en prenant soin de se servir à son tour, tant qu'à faire.

Les ragots sur Poudlard, elle s'en fichait royalement, et si elle tenait le plus possible à l'écart de sa famille, ce n'était pas pour glaner des nouvelles à leur sujet à l'occasion. Pour le reste, elle pensait savoir parfaitement récupérer ses propres infos croustillantes par elle-même. Elle n'était pas indic' pour le compte d'un Auror du ministère pour rien, après tout.

-Tu vas devoir trouver mieux que ça.


Fi des corvées ménagères, ce n'est pas comme si Agrippine en avait quelque chose à faire, il suffisait de voir l'état de son appartement pour en juger, elle en attendait plus de la part de sa facétieuse cousine.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
Brittany Carlson
▌ Messages : 58
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : Il ne le sais pas encore, mais c'est pour bientôt Darryl ! o/

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27 cm, acajou, crin de licorne. Très flexible, est idéale pour les métamorphose ; et donc pour faire des tas de blagues magiques ou qu'elle passe !.
Camp: Mal
Avatar: Chloe Moretz

Message#Sujet: Re: Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS ★ Agrippine   Mer 28 Nov - 9:28


Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS
B

rittany se donnait de grands airs mais, franchement, elle n’en menait pas large, l’alcool brûlant son estomac, et la toux coincée dans sa gorge. A chaque instant qui passait elle aurait presque regretté (mais non, Brit’ ne regrettait pas, elle assumait toujours ses choix… Enfin presque toujours !). Mais elle ne pouvait pas perdre la face, même devant Agrippine, même s’il s’agissait de sa cousine et qu’elle pouvait baisser sa garde devant elle. C’était la famille, après tout. Mais la fierté et les chevilles de la petite Gryffondor avaient encore plus gonfflées pendant l’année scolaire sans Joyce pour essayer de mettre un frein à ses ardeurs adolescentes.

Brittany était une grande, et elle allait forcer Agrippine à le réaliser.

« J-J’aurais essayé ! » Elle hoquette en regardant sa cousine se servir aussi du liquide mortelle, et reprend le verre empoisonne pour avaler une nouvelle gorgée. Un peu plus doucement, cette fois, et pourtant l’effet est presque aussi fort que la première fois. A ce stade, les yeux de Brittany sont tous rouges et remplis d’eau qu’elle préfère ignorer pour faire comme si tout va bien. Mais beurk. Même de la pisse d’hippogriffe était meilleur ! (oui, parfois elle faisait des choses étranges, pour tenir ses paris).

« Tu l’auras cherché ! » Déjà les phrases de Brittany perdaient de leur vitalité, les mots se formaient avec difficulté, et sa bouche perdait de sa sensibilité. C’était très bizarre. Est-ce que les murs avaient toujours tournés comme ça ? Ooooow. Ça donnait le tournis. « J’vais tra-travailler pour toi… » Elle plonge ses lèvres dans le liquide, a un sourire un peu tordu et se penche sur la table vers Agrippine. Brittany trouvait ça tout à fait logique et utile, dans son esprit imbibé d’alcool et d’idées toujours plus tordues. Puis c’était franchement son intérêt ; elle n’avait pas particulièrement (du tout) envie de parler, mais la vie d’Agrippine avait l’air tellement passionnante et dangereuse ! Ça avait toujours un peu fait rêver Brittany, que sa cousine flirte comme ça avec le danger ! Bien plus intéressant que le reste de la famille, bien sagement assis derrière des bureaux au Ministère, l’ennui terrible ! Un travail de bureau tuerait Brittany en moins de temps qu’il n’en faut pour dire « Quidditch et cire à balais » ; déjà rester coincée toute la journée dans une salle de classe la rendait folle. Non, elle avait besoin d’action. D’anti-ordinaire. De doses d’agri-folie ! « Je s’rais le Merlin à ton Arthur… l’elfe de maison à ton sang-pur… la baguette à ta main… On va faire de g-grandes choses !!! » Elle s’y voyait déjà, oui !! Dans son esprit un peu confus, Brittany voyait déjà un futur brillant devant elles, l’alliance ultime des cousines Tuft-Carlson : « T’as d’beaux cheveux tu sais… » Elle la fixe soudain, les cheveux d’Agrippine étaient vraiment roux et vraiment beaux et brillaient soudain de mille cheveux. Woah. « T’as des vifs d’or dans les cheveux, on dirait !! » Elle rigole alors que l’alcool commençait à faire son petit effet sans qu’elle n’en ait conscience le moins du monde. « C’est ça ! Je serais la batte à ton vif d’or ! »

Et elle lève le poing vers le ciel, renversant un peu de l’alcool pas net au passage.


code by Mandy


_________________
«On va de l'avant, Dans la cours des plus grands, Faire face. Sans défier les géants, Trouver au premier rang, une place. On remplit sa vie parce qu'on oublie qu'elle passe.»
(c)crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 462
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Message#Sujet: Re: Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS ★ Agrippine   Mer 28 Nov - 18:45


Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS
V

oir Brittany se décomposer gentiment sous l'effet de l'alcool était un spectacle pour le moins amusant, et Agrippine devait bien admettre qu'elle éprouvait une certaine satisfaction à voir sa cousine se laisser gagner par l'ivresse. Ce n'était pas forcément qu'elle veuille que la rouge et or se sente terriblement mal ou pire, elle était loin de vouloir le malheur de sa cousine, bien au contraire (et à choisir, elle préférerait que la miss ne s'amuse pas à vomir un peu partout), mais si déjà elle devait l'accepter sous son toit en ayant à peine eu son mot à dire, elle tenait à ce que, au terme de cette soirée, Brittany admette une bonne fois pour toutes que c'était elle, la maîtresse des lieux, et qu'être elle-même sans en faire des caisses la rendrait beaucoup plus agréable aux yeux de Brittany que quand elle se complaisait à jouer les adultes qu'elle n'était pas... et ce n'était pas grave. Au contraire, même, c'était une chance de ne pas être adulte... mais ça, le luxe qui était le sien à présent, Brittany n'en prendrait sans doute conscience que quand elle l'aurait perdu... Quoique Agrippine ne pouvait pas réellement parler d'expérience... clairement, elle ne pouvait pas prétendre que son adolescence équivale à un âge d'or pour elle, du moins pas avant son émancipation.

Et en attendant, la miss partait complètement en vrille. Son discours devenait de moins en moins cohérent... mais de plus en plus drôle, aussi... si c'était comme ça que Brittany tenait l'alcool, elle la ferait boire tous les soirs. Ce serait ça, sa contribution à sa présence chez elle... un divertissement comme celui-là... dont on se lassait peut-être malgré tout, à la longue.

-D'accord
, répondit Agrippine très sérieusement, tu vas bosser pour moi, dit-elle alors simplement sans donner plus de détails.

Agrippine avait toujours fonctionné en solo, et pour cause, s'entourer, c'était prendre le risque inutile d'être déçu, et elle ne voyait vraiment pas pourquoi elle s'imposerait une telle contrariété. Mais il y avait, c'est vrai, plus d'une tâche ingrate qu'elle confierait bien aux petites mains de sa cousine pour en être débarrassée. Ce ne serait ni sûr, ni prudent, mais la rouquine s'en fichait. Elle n'estimait pas avoir vraiment la responsabilité de sa cousine de toute manière. Ce n'était pas de sa faute à elle si Brittany avait décidé de faire le mur, après tout.

-Tu veux un autre verre pour célébrer ça ?
suggéra Agrippine, sachant très bien que ce serait le verre de trop. En vérité, le précédent était déjà celui de trop. Mais c'était marrant à voir, alors bon.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
Brittany Carlson
▌ Messages : 58
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : Il ne le sais pas encore, mais c'est pour bientôt Darryl ! o/

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27 cm, acajou, crin de licorne. Très flexible, est idéale pour les métamorphose ; et donc pour faire des tas de blagues magiques ou qu'elle passe !.
Camp: Mal
Avatar: Chloe Moretz

Message#Sujet: Re: Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS ★ Agrippine   Mer 16 Jan - 8:36


Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS
B

rittany regardait sa cousine avec des paupières tombantes, yeux explosés, dilatés par les vapeurs alcoolisées de son verre. Des vifs d’or tournaient dans la pièce et elle pousse un petit cri lorsqu’ils se mettent à se battre et à se manger entre eux. Ses yeux s’écarquillent, elle fixe un point à côté de la tête de sa cousine/fournisseuse adorée, un peu ailleurs, oubliant même ce qu’elle faisait là et ce que Agri faisait là et qu’est-ce qu’elle disait déjà ?! Brittany rigole et pousse un : « Ouais ! » enthousiasmé bien qu’elle ne sache même plus pourquoi elle le fait. C’est à cause des vif d’or, ils brillent. « Ils brillent comme les yeux de Darryl.. Tu co-connais Darryl ? C’est mon futur… mari… Et copain- !! » Elle hoquète presque entre chaque mots maintenant, mots qui sortent difficilement et son à peine compréhensibles. Elle avait déjà bu de la bieraubeurre, mais ce n’était pas pareil du tout. Mais Agrippine était vraiment la meilleure ; à la traiter comme une grande et pas pour une gamine un peu trop simple d’esprit, comme les autres la voyait.

« Ouais- !! La-fête !! On danse.. ?! » Elle tend son verre même pas complètement vide, renversant encore un peu plus sur la table. La jeune adolescente inconsciente se met à rire de plus belle, puis se lève, enfin essaie étant donné que ses jambes ne la tiennent pas et qu’elle se prend la table en pleine tête. « Uh… » Elle tend le bras vers sa cousine en allant vers elle mais ne va pas loin, met une main devant sa bouche en faisant une tête bizarre. Elle pâlit et fait un bruit peu ragoûtant en retenait de justesse sa nausée. « J’vais.. J’vais… » Brittany se plie en deux en éclaboussant de manière toute à fait charmante le sol avec le contenu de son estomac, soit majoritairement les verres de trop de la soirée.

Merlin.


code by Mandy


_________________
«On va de l'avant, Dans la cours des plus grands, Faire face. Sans défier les géants, Trouver au premier rang, une place. On remplit sa vie parce qu'on oublie qu'elle passe.»
(c)crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 462
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Message#Sujet: Re: Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS ★ Agrippine   Mer 16 Jan - 18:40


Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS
B

rittany accepta de se faire servir un nouveau verre. Bien, très bien, Agrippine voulait que sa cousine prenne la cuite de sa vie et s'en souvienne très longtemps. Ce pouvait sembler assez cruel, et ça l'était peut-être un peu, mais la jeune femme estimait que c'était pour le bien de l'adolescente. Et pour son bien à elle aussi, au passage. Il allait falloir qu'elle se calme un peu si elle voulait vivre sous son toit et ne pas s'y faire virer à coups de pied dans la minute. Agrippine était clairement pas du genre rigide, mais elle aimait faire ce qu'elle voulait, quand elle le voulait et comme elle le voulait, et ça devenait tout de suite un peu plus handicapant quand on se coltinait un petit parasite de type Brittany. Oh, elle l'aimait bien, sa cousine, elle ne disait pas le contraire, et elle aimait assez l'idée de la voir marcher dans ses pas, mais il fallait quand même établir des limites, et pour ça... eh bien, il fallait employer la manière forte.

Brittany était définitivement partie en plein délire, et franchement, c'était drôle. Qu'est-ce qui brillait exactement à travers ses yeux vitreux ? Va savoir, mais elle s'en fichait, elle se contentait de jouer les spectatrices quoi qu'il en soit. Elle parla de Darryl, aussi... son béguin, sûrement... Quelle idée ! Bon, elle était bien jeune, mais c'était particulièrement stupide de s'attacher comme ça à une seule et unique personne, si elle s'engageait sur cette voie, elle s'en boufferait les doigts plus tard. D'un autre côté, c'est en faisant des erreurs qu'on apprend. Et c'était exactement pour cette raison, au passage, qu'Agrippine avait décidé de faire subir à sa cousine la murge de sa vie. Et encore, ce n'était rien en comparaison de ce qui l'attendrait au réveil. La gamine riait, dansait... Elle avait l'air complètement partie, et Agrippine se contentait d'observer en sirotant son propre verre. Puis ensuite, ça ne manqua pas, elle dégobilla sur son parquet.

Ouais, forcément.. c'était un risque à prendre. Agrippine grimaça, c'était jamais un spectacle très agréable, mais elle en avait vu d'autres. Faut-il le dire ou pas, on lui avait déjà vomi dessus, ce qui était bien moins ragoutant. Et pas qu'une fois. La jeune femme poussa un soupir et tira sa baguette de sa ceinture.

-Récurvite.


Les traces du méfait disparurent bien vite.

-On arrête les conneries, tu vas te pieuter, maintenant.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
Brittany Carlson
▌ Messages : 58
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : Il ne le sais pas encore, mais c'est pour bientôt Darryl ! o/

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27 cm, acajou, crin de licorne. Très flexible, est idéale pour les métamorphose ; et donc pour faire des tas de blagues magiques ou qu'elle passe !.
Camp: Mal
Avatar: Chloe Moretz

Message#Sujet: Re: Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS ★ Agrippine   Ven 15 Mar - 15:37


Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS
B

rittany l’ignorait, mais elle était en train de passer une épreuve des plus retorses, qui n’avait rien à voir avec son endurance (inexistante) à l’alcool.
L’adolescente rebelle avait atteint sa limite mais s’entêtait, totalement inconsciente des conséquences… Et surtout totalement pétée. Ce qui se passe par la suite n’est qu’un capharnaüm de sons et lumières, de sensations étranges, de dégobillage sur le parquet… et si elle finit par s’endormir en obéissant pour une fois à ce qu’on lui dit, elle ne se souviendra ni de ou ni de quand…
 

*☆*☼
Le lendemain matin…


Brittany se réveille avec la pire gueule de bois de toute l’histoire de l’humanité sorcière (ou en tout cas de son histoire à elle, aussi brève soit-elle).

Les grognements qui sortent du canapé ou elle est sûrement restée en ronflant toute la nuit semblent à peine humains. Comme la taille de son mal de tête, et l’écœurante sensation dans sa bouche. « Grigriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii- » geint l’adolescente, pitoyablement, son qu’elle regrette aussitôt vu la résonnance. Oh, elle ne se souvient pas de tout, mais de suffisamment pour savoir, après quelques minutes perplexes, ou elle est, et surtout avec qui. Grommelant elle se lève difficilement et se traîne en couvrant ses yeux hypersensibles jusqu’à la petite cuisine pour se rincer la bouche à même la bouteille d’eau… Elle recrache tout dans l’évier en toussant, beurk, c’était pas de l’eau, quel que soit ce liquide transparent dans le frigo d’Agrippine, c’était loin d’être de l’eau. Jetant un regard autour d’elle pour vérifier que personne ne regarde, elle referme la bouteille et la range comme si de rien n’était. Ni vu ni connu, hop, elle espérait juste que ce n’était pas un alcool couteux. Brit assumait en général, mais elle ne voulait pas que sa cousine la jette toute de suite de la maison !!

Après ce premier essai infructueux elle trouve de la vraie eau et se débarrasse du goût. Avant d’aller fouiner dans la salle de bain pour se laver correctement les dents (avec la brosse à dents de la propriétaire des lieux, bien sûr, puisqu’elle n’avait pas pensé dans sa précipitation à prendre la sienne. Elle avait pourtant pris le nécessaire à survivre plus d’un jour hors de chez elle… Selon les critères britaniesques).

Elle décide de prendre une douche tant qu’elle y est, et c’est une Brittany au teint grisatre, aux yeux gonflés et rougis, mais propre qui tombe enfin sur Agrippine en sortant de la salle de bain enrubannée dans une large serviette. Son « Grigri » geint est beaucoup moins fort cette fois et elle se laisse aller contre la jeune femme à l’air bien trop fière à son goût. Et pour une fois c’est Brittany qui ne fait pas la fière, du tout !

« J’ai mal à la tête… T’as une potion.. ? C’était quoi cette boisson, c’est pas légal c’est ça hein ? » Elle lève ses yeux explosés de Brittany battue vers son aînée. Par Merlin, elle avait tellement mal ![/b]



code by Mandy



_________________
«On va de l'avant, Dans la cours des plus grands, Faire face. Sans défier les géants, Trouver au premier rang, une place. On remplit sa vie parce qu'on oublie qu'elle passe.»
(c)crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 462
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Message#Sujet: Re: Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS ★ Agrippine   Sam 16 Mar - 18:40


Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS
B

Brittany avait accepté d’aller se coucher, et c’était pour Agrippine un véritable soulagement, à la vérité, car même si elle appréciait beaucoup sa cousine, cette petite soirée lui avait clairement laissé comprendre que la garder sous son toit allait être tout sauf une partie de plaisir. D’accord, il y avait peut-être du bon à tirer de la situation (notamment faire chier sa famille, ce qui lui faisait définitivement plaisir à tout instant, et même au-delà), mais ce n’était pas au point non plus qu’elle soit réellement capable d’en faire une maladie ou de décider que ça en valait la peine sur le long terme. Bref, elle verrait bien. Une fois Brittany allongée sur son canapé (elle n’avait pas de chambre d’amis, il ne faut pas déconner non plus), elle était pour sa part allé finir sa soirée ailleurs, et il était raisonnablement tard (pour ne pas dire tôt) quand elle avait fini par rentrer chez elle et par dormir.

Si tôt ou tard au bout du compte que quand la douce et mélodieuse voix de Brittany vint la réveiller, la jeune femme ne put s’empêcher d’avoir envie de la virer de chez elle à grand renfort de coups de pied dans le derrière. En même temps, elle savait aussi que ce ne serait pas justice que d’agir ainsi et qu’il y aurait quelque chose de particulièrement agréable dans le fait de voir sa cousine revenir de sa toute première cuite avec la bonne vieille gueule de bois qui allait avec. Aussi daigna-t-elle finalement se lever, enfiler un peignoir et, la mine endormie et la chevelure décoiffée, se rendre dans le salon où Brittany avait sans le vouloir bu en guise de remontant matinal une bonne vieille gorgée de vodka pure.

-Bienvenue dans le monde merveilleux de la gueule de bois,
répondit Agrippine en croisant les bras, un très fin sourire aux lèvres. J’ai tout un tas de potions contre ça, ajouta-t-elle en toisant sa cousine avec un amusement qu’elle ne cherchait pas à dissimuler ne serait-ce qu’une seule seconde (parce qu’elle n’estimait pas que ce puisse être nécessaire, c’était même l’effet recherché, à vrai dire). Mais toi, tu n’en boiras aucune. Ça va te forger le caractère, tu verras.

Oui, ce serait de la triche si l’adolescente devait être si rapidement guérie de sa gueule de bois. Clairement, ce serait lui donner une bonne leçon, sans l’ombre d’un doute, et lui rappeler qui restait l’incontestable maîtresse de maison.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS ★ Agrippine   

Revenir en haut Aller en bas
 

Families are like fudge mostly sweet with lots of NUTS ★ Agrippine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» A sweet girl and two bad boys [Kity & Jack]
» ¤~~You still have lots more to work on~~¤
» Vos demandes de lots
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement d'Agrippine Tuft (Allée des embrumes)
-