AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une fenêtre sur l'avenir. | Eva & Phèdre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RÉSISTANCE
Evangeline Mathews
▌ Messages : 112
Humeur :
80 / 10080 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Rosier & Phénix
Camp: Bien
Avatar: Evangeline Lilly

Message#Sujet: Une fenêtre sur l'avenir. | Eva & Phèdre    Dim 7 Oct - 22:01

Evangeline & Phèdre
Une fenêtre sur l'avenir.



Longtemps, Evangeline avait cherché sans relâche une voie à emprunter, un avenir vers lequel se tourner. Rencontrer Pomona avait sans doute changé sa vie dans le bon sens et pour toujours, en bien ou en mal, selon comment les événements allaient s’enchaîner. Mais au delà des grands conflits de ce monde, c'était d'un travail dont la nouvelle adulte avait cruellement besoin. Un travail qui aurait du sens à ses yeux et où ses capacités intellectuelles seraient utiles. Une fois encore, la résistance avait offert à Eva les réponses qu'il lui fallait, pas le biais d'un collègue : Flynn. Guidée par ses conseils, la jeune femme avait pu obtenir la chance d'entrer dans les bureaux de la très célèbre Gazette du Sorcier.

Plus rongée par la curiosité que nerveuse, Eva s'avançait dans les locaux en observant partout autour d'elle. Un tailleur trop neuf serrait ses courbes et ses escarpins - à l'inverse un peu usés - claquaient discrètement sur le sol parfaitement immaculé. Comme c'était son premier jour, elle ne connaissait personne et ne savait pas trop où aller. Avait-elle un bureau dans un coin ? Ne serait-ce qu'une chaise ? Partout autour d'elle,les gens étaient trop occupés à écrire pour lui donner un quelconque intérêt.

Se raclant un peu la gorge, elle s'approcha de la seule personne qui n'avait pas l'air débordée à cet instant précis : une femme brune. N'y connaissant rien, Evangeline imaginait que cette dernière était tout bonnement en pause.

« Excusez moi ? Je peux vous déranger une minute ? Je suis nouvelle et je ne sais pas bien où aller. » Dit-elle avec une voix claire et paisible.

Si certains pouvaient ressentir de la nervosité dans ce genre de situation, ce n'était pas le cas de la jeune sorcière. Elle ne doutait pas de ses capacités et n'avait pas spécialement peur de parler à des inconnus. Les gens, en général, ne l'inquiétaient pas le moins du monde. Cette femme à laquelle elle venait de s'adresser, n'avait pas l'air bien méchante et pas assez imposante pour lui faire ressentir de la crainte. En fait, Eva avait même une profonde et irrépressible envie de montrer de quoi elle était capable, surtout dans l'univers du journalisme. Savoir s'adresser aux gens était un premier pas, elle n'en doutait pas.




© GHOST

_________________
« Sweet dreams are made of this. »

Il arrive qu’on se retrouve en face d’un rêve tout neuf qu’on avait jamais envisagé. Un jour on se réveille, et contre toute attente, l’espoir renaît, et avec un peu de chance on se rend compte, en affrontant les événements, en affrontant la vie, que le véritable rêve, c’est d’être encore capable de rêver.


Dernière édition par Evangeline Mathews le Lun 26 Nov - 12:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 798
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

Message#Sujet: Re: Une fenêtre sur l'avenir. | Eva & Phèdre    Lun 8 Oct - 19:42


Une fenêtre sur l'avenir.
E

lle avait trimé pour en défendre l'intérêt et la valeur, mais elle y était au bout du compte parvenue, son article allait bel et bien paraître dans le numéro du lendemain, sans nécessité d'être censuré et d'être tronqué, et elle aurait même le droit à une page pleine. Pour beaucoup de ses confrères, cela s'apparenterait sans doute à une maigre victoire, mais pour Phèdre, ça allait bien au-delà. Elle avait le sentiment que depuis qu'elle avait obtenu sa place au sein des bureaux du prestigieux journal sorcier, elle menait une lutte constante pour être reconnue à sa juste valeur. D'accord, c'était peut-être trop présemptueux de sa part que de s'imaginer que le moindre sujet qu'elle couvrait méritait une double page et qu'elle méritait bien mieux que la page des chiens écrasés, n'empêche qu'elle le pensait. Phèdre considérait être une journaliste talentueuse, et après tout ce temps passé dans ces mêmes bureaux, elle était fatiguée de devoir le prouver, encore et encore, comme si chacune de ses petites victoires ne représentait finalement rien au regard de ses supérieurs... ou plutôt de son supérieur, son mysogine de rédacteur en chef qui lui faisait vivre un véritable enfer et qui avait toujours tendance à privilégier les écrits même médiocres de ses confrères de sexe masculin.

Forte de son infime victoire, elle avait décidé de s'octroyer une pause avant de reprendre les choses sérieuses. Juste se reprendre une légère dose de caféine avant de se remettre à l'ouvrage, consciente que la moindre bataille gagnée ne signifiait de loin pas qu'elle avait remporté la guerre. Alors qu'elle sirotait les dernières gouttes de son café, elle fut interpelée par une jeune femme qui de vue ne lui disait rien, mais qui semble-t-il était nouvelle ici. Ah oui, c'est vrai... Une nouvelle recrue bien vite jetée dans la fosse aux lions, Phèdre avait entendu parler d'elle.

-Ah oui, tu dois être Evangéline, c'est ça ? Tu es bien tombée, on a installé ton bureau juste en face du mien, suis-moi, je vais te montrer,
répondit-elle, dissimulant à peine son amertume à l'idée qu'une jeune recrue partage son espace de travail après tant d'années d'expérience, comme si elles ne valaient absolument rien du tout. Elle la conduisit donc jusqu'au ridicule coin de bureau duquel elle pourrait travailler. Et voilà. Elle la considéra un instant. On t'a un peu briefée sur ce que tu devais faire ou pas ?
code by Mandy



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Evangeline Mathews
▌ Messages : 112
Humeur :
80 / 10080 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Rosier & Phénix
Camp: Bien
Avatar: Evangeline Lilly

Message#Sujet: Re: Une fenêtre sur l'avenir. | Eva & Phèdre    Lun 26 Nov - 12:10

Evangeline & Phèdre
Une fenêtre sur l'avenir.



Si au premier abord Evangeline avait eu la sensation de ne pas avoir grand chose en commun avec la femme qui buvait un café, il était à présent clair, après mure observation, qu'elle possédait une certaine fierté. Peut-être même une ambition exacerbée. Cela, elle ne pouvait en être certaine, mais elle pouvait lire dans son regard qu'elle n'était pas personne à aimer qu'on empiète sur ses plates bandes. C'était une attitude qui n'effrayait pas vraiment Eva, bien au contraire. En cet aspect, leur personnalité était similaire. La cadette avait des choses à prouver et la ferme intention de ne laisser personne la détourner de ses objectifs. Ne laissant rien perturber son sourire amical, Eva hocha la tête et accepta de suivre son interlocutrice jusqu'à un petit bout de bureau. Ce n'était pas grand chose, mais c'était sa place à elle, dans la Gazette du Sorcier. Il ne lui viendrait pas à l'idée de s'en plaindre.

« Merci. » La remercia-t-elle pour l'avoir guidée jusque là. Mais apparemment, la journaliste n'avait pas l'intention de la laisser tout de suite. « Pas encore. On m'a demandé de m'installer et d'attendre qu'on me confie quelque chose à couvrir. » Répondit-elle.

Son regard se promenait avec attention sur tout ce qui l'entourait et sur son propre bureau. En soi, le meuble ne représentait pas grand chose... il était petit, bancal et excentré. Mais pour Evangeline, c'était le signe que sa vie professionnelle était enfin en train d'avancer dans un sens qui lui plaisait. Commencer tout en bas de l'échelle ne la dérangeait pas. Ce n'était qu'un challenge supplémentaire et la jeune sorcière adorait relever des défis.

« Apparemment vous connaissez mon nom, mais je ne connais pas encore le votre. Puis-je vous le demander ? Après tout, nous allons être amenées à partager cet espace quotidiennement. » Dit-elle avec un sourire sincère.

La sympathie d'Eva n'était pas intéressée ou feinte. S'il y avait bien un adjectif que l'on ne pouvait pas lier à l'ancienne serdaigle, c'était bien la malhonnêteté. Sérieusement heureuse d'être là et d'avoir des collègues à rencontrer, elle n'avait pas l'intention de cacher son enthousiasme.




© GHOST

_________________
« Sweet dreams are made of this. »

Il arrive qu’on se retrouve en face d’un rêve tout neuf qu’on avait jamais envisagé. Un jour on se réveille, et contre toute attente, l’espoir renaît, et avec un peu de chance on se rend compte, en affrontant les événements, en affrontant la vie, que le véritable rêve, c’est d’être encore capable de rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 798
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

Message#Sujet: Re: Une fenêtre sur l'avenir. | Eva & Phèdre    Lun 26 Nov - 18:35


Une fenêtre sur l'avenir.
E

La jeune femme s’abstint d’afficher son agacement quand sa jeune interlocutrice lui demanda son nom, puisqu’elles allaient travailler dans la même pièce pour un moment. Phèdre voudrait que ce soit faux, mais elle savait que si ça situation devait changer un jour, alors les niffleurs voleraient. C’était comme ça, elle était condamnée à travailler dans ce cagibi à rivaliser de talent pour que son potentiel soit reconnu, le tout pour recevoir à intervalles réguliers une volée de bois vert de la part de son misogyne de rédacteur en chef.

Elle n’avait rien contre la nouvelle recrue, comment le pourrait-elle, après tout, elle ne la connaissait même pas, mais l’idée d’être ainsi mise sur un pied d’égalité avec une nouvelle arrivante était aussi frustrant que blessant pour son égo au-delà de démesuré (ce qui n’était rien de le dire). Malgré tout, il ne servait absolument à rien de se montrer désagréable ou méprisante. Elle n’avait pas envie de se faire une amie de la nouvelle venue, mais elle ne voyait pas l’intérêt de s’en faire une ennemie. Elle attendrait de sonder davantage son caractère pour se faire idée de ce que cette cohabitation forcée pourrait lui apporter d’intérêt. Pour le moment, elle avait surtout plus de doutes qu’autre chose, elle devait bien le dire.

-Phèdre Snowden,
lui répondit-elle donc finalement, en affichant à son tour un simple sourire, ni enthousiaste, ni hypocrite, juste de circonstance. Si tu veux vraiment te faire un trou dans la boîte, je te conseille de ne pas attendre que les sujets viennent à toi, il vaut mieux aller les chercher. Ou bien tu risques d’attendre longtemps.

C’était un conseil à double tranchant que Phèdre donnait là à son interlocutrice. Ce n’est pas qu’elle ne pensait pas ce qu’elle disait, elle exprimait exactement ce qu’elle pensait, et c’était d’ailleurs la manière qu’elle avait toujours eu de fonctionner depuis ses débuts à la Gazette. Elle ne pouvait pas forcément dire que c’était une stratégie payante puisque ça lui avait valu plus d’une fois de se faire reprendre par le grand patron, mais au moins, ça l’avait plus d’une fois tenu à l’écart de l’assommante rubrique des faits divers (même si certains pouvaient être savoureux). Et puisqu’elle n’avit toujours pas été virée jusqu’ici, il faut croire que ce n’était pas une recommandation si terrible que cela au bout du compte. Après, Evangéline se ferait bien vite sa propre opinion de la question, cela ne mettait jamais trop longtemps, dans ces bureaux, et Phèdre en avait vu défiler, des gens.

code by Mandy



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Evangeline Mathews
▌ Messages : 112
Humeur :
80 / 10080 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Rosier & Phénix
Camp: Bien
Avatar: Evangeline Lilly

Message#Sujet: Re: Une fenêtre sur l'avenir. | Eva & Phèdre    Sam 16 Mar - 14:19

Evangeline & Phèdre
Une fenêtre sur l'avenir.



Evangeline n'était clairement pas une personne naturellement douée pour se faire apprécier des autres. Il lui arrivait d'être trop curieuse et trop franche pour son entourage. C'était plus fort qu'elle, parfois ses paroles dépassaient de beaucoup sa pensée et son savoir-vivre. Consciente de ce défaut social, elle peinait à le dissimuler néanmoins et se retenait avec force de faire des remarques déplaisantes. Heureusement, les prises de paroles de sa collègue, bien que concises, suffisaient à lui couper l'herbe sous le pied lorsqu'une question inappropriée lui venait à l'esprit. Ainsi donc, elle s'appelait Phèdre. Devait-elle l'appeler ainsi, par son prénom ? Ou bien dire " miss Snowden " ? Elle l'ignorait et à vrai dire elle craignait de mettre les pieds dans le plat en posant la question. Son interlocutrice n'avait pas l'air du genre patient. Il valait mieux éviter de la titiller.

« D'accord, c'est noté. Merci pour le conseil. » Répondit-elle aimablement.

Il est vrai que par réflexe, Eva se serait contentée d'obéir aux ordres pour se faire bien voir. Mais sa curiosité maladive lui criait de suivre le conseil de Phèdre et enquêter par ses propres moyens. Elle avait hâte d'utiliser son titre de journaliste pour se glisser là où elle n'avait pas le droit d'aller d'habitude. Bien qu'en bas de l'échelle pour le moment, la jeune femme était pleine d'enthousiasme et d'attentes pour ce job. Cependant, elle n'en oubliait pas pour autant sa véritable place et sentait qu'elle n'avait pas intérêt à trop la ramener si elle voulait s'entendre à peu près avec sa partenaire de bureau.

« J'espère pouvoir apprendre beaucoup de choses auprès d'une journaliste expérimentée comme vous. » Ajouta-t-elle sincèrement.

Il n'y avait pas de mal à flatter l’ego de Phèdre si cela pouvait aider à installer de bonnes bases entre elles. Surtout qu'elle n'avait pas complètement tort. Sa collège était ici bien avant elle, elle connaissait les lieux, les autres employés, les patrons, et savait comment bosser dur. Il n'était pas ici question de lui prendre sa place ou quelque chose d'approchant. Ce qu'Eva désirait vraiment, c'était apprendre un maximum de choses et se faire une place - même infime - dans le monde du travail et des adultes. Après, si elle obtenait des renseignements pour la résistance par ce biais, c'était un bonus certes non-négligeable.




© GHOST

_________________
« Sweet dreams are made of this. »

Il arrive qu’on se retrouve en face d’un rêve tout neuf qu’on avait jamais envisagé. Un jour on se réveille, et contre toute attente, l’espoir renaît, et avec un peu de chance on se rend compte, en affrontant les événements, en affrontant la vie, que le véritable rêve, c’est d’être encore capable de rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 798
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

Message#Sujet: Re: Une fenêtre sur l'avenir. | Eva & Phèdre    Dim 17 Mar - 9:20


Une fenêtre sur l'avenir.
P

hèdre hocha la tête, une esquisse de sourire aux lèvres qui pouvait rapidement vouloir dire "de rien" quand son interlocutrice la remercia pour le conseil. Ses remerciements étaient-ils sincères ? Tiendrait-elle bel et bien compte de ses conseils ou n'en ferait-elle qu'à sa tête ? Phèdre n'avait pas le moindre moyen de le savoir, elle ne connaissait certainement pas assez son interlocutrice pour s'en faire une idée. Et au fond, ça la regardait. Qu'elle choisisse ou non d'appliquer ses recommandations, ça ne changerait rien à l'affaire, mais en tout cas, elle restait curieuse de savoir quel genre de journaliste serait son interlocutrice.

Elle avait l'air plutôt sûre d'elle, c'est le moins que l'on puisse dire, et c'était plutôt une qualité quand on était journaliste. A voir, ceci dit, si elle mènerait sa barque seule, si elle se laisserait influencer par les bonnes ou les mauvaises personnes. C'était rarement en faisant cavalier seul qu'on obtenait gain de cause dans ce métier, même si c'était la meilleure manière de le pratiquer avec fierté. Et Phèdre en savait quelque chose.

La jeune femme sourit doucement quand la petite nouvelle lui assura qu'elle espérait apprendre beaucoup de choses de la part d'une journaliste aussi expérimentée qu'elle. Pas parce qu'elle appréciait le compliment en tant que tel, mais parce qu'elle ne savait pas vraiment quelle était la volonté de son interlocutrice en prononçant ces mots. Elle n'avait pas l'impression qu'elle était le genre de personne à user de la flatterie pour se faire intégrer, loin de là, mais en même temps, quand on se contentait des faits, c'était effectivement l'impression que ça donnait. Même si au fond, elle se doutait que c'était une fausse impression... Ce qui avait le don de l'intriguer d'autant plus en réalité.

-Je voudrais te croire sur parole, mais je ne suis pas convaincue que tu aies lu le moindre de mes articles. Mais tu as raison, j'ai de l'expérience. Et je te laisserai en bénéficier pour peu que j'estime que tu as le talent nécessaire.

La jeune femme n'avait pas l'autorité de prononcer ce genre de mots. Au sein de la Gazette, elle n'était personne, après tout, et si ça se trouve, Evangeline la devancerait en deux temps trois mouvements.
code by Mandy



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Une fenêtre sur l'avenir. | Eva & Phèdre    

Revenir en haut Aller en bas
 

Une fenêtre sur l'avenir. | Eva & Phèdre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» SOS pour le fleurissement de mes fenêtres !
» L'avenir de la VPC GW
» le titre IC, Sheamus, l'avenir de Wade Barrett
» Loreena&Gideon ? L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe. ? [END]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Bureaux de la Gazette du sorcier
-