AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Elena Lestrange
▌ Messages : 972
Humeur :
Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha Right_bar_bleue

En couple avec : Mariée à Caleb

QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Corbeau
Camp: Mal
Avatar: Lauren Conrad

Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha Empty
Message#Sujet: Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha   Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha Icon_minitimeDim 7 Oct 2018 - 23:11

Il y a toujours un moment où on se dit qu'on ne peut pas continuer à broyer du noir sans rien faire. Quand on a touché le fond, on ne peut que remonter il parait. J'ai donc commencé par refaire presque entièrement la décoration de la villa en prenant davantage en compte les goûts de Caleb. C'est chez nous maintenant. Officiellement. Je n'ai pas encore réussi à débarrasser la chambre de ma tante cela-dit. C'est trop tôt. Je ne suis même pas été capable de rentrer dans la pièce pour le moment. En revanche, le reste de la maison est méconnaissable. Adieux vieux papier peint et décoration ancienne, bonjour peinture élégante et meubles neufs. J'ai dépensé une bonne partie de mes économies mais ça valait le coup. Je n'ai presque plus cette désagréable impression que Pearl va débarquer à n'importe quel moment. Peu à peu, sa disparition, bien que terriblement triste, laisse place à l'acceptation. Je suis toujours en vie et je dois penser à l'avenir. J'ai peut-être encore une chance d'être heureuse avec Caleb. De voir le monde devenir comme on le désire, côte à côte, grâce à Tom.

C'est forte de ces petits espoirs que je range et nettoie la maison, agitant ma baguette ici et là pour déplacer les objets. Je change plusieurs fois l'angle du canapé et décide de ne plus le laisser face au jardin. Il est temps de laisser ce mauvais souvenir s'en aller lui aussi. Ce bébé, j'y penserai toujours un peu. Mais en étant honnête, ce n'était pas lui qui je pleurais tant que ça, mais plutôt l'idée même d'en avoir un et de le perdre. Mais je n'aurais pas été heureuse avec un enfant illégitime. Je ne veux que Caleb. Je l'ai su presque immédiatement quand je l'ai connu. Abraxas, c'était une très bête erreur.

Je sursaute en entendant la sonnette de la porte et annule mes enchantements d'objets. Le balais retourne dans le placard, la pelle verse la poussière dans la poubelle, le chiffon disparaît dans le panier à linge sale et la vaisselle propre s'empile parfaitement dans le vaisselier. Le piano qui jouait seul dans un coin du salon cesse également pendant que je traverse la pièce à vivre en direction de la porte d'entrée. Surprise, je tombe nez-à-nez avec Sasha. C'est assez embarrassant, je ne lui ai pas vraiment reparlé depuis sa dernière visite, et entre temps elle a fait l'erreur de parler à Caleb de ma fausse couche. Pour cela, je ne lui en veut pas. Tout est ma faute, je n'aurais pas du la mettre dans cette situation en premier lieu.

« Sasha ? Est-ce-que tout va bien ? Caleb n'est pas là tu sais, il est encore tôt... » Dis-je en la laissant entrer.

J'admet être curieuse quand aux raisons de sa venue. Nous ne sommes pas amies à proprement parler. Enfin...je crois que nous ne le sommes pas. Difficile de savoir après les confidences de la dernière fois. Nous faisons-nous assez confiance désormais pour se considérer comme des amies ? Il faudrait que je lui demande à un moment ou à un autre. En tout cas, si elle est venue pour voir mon époux... il ne rentrera pas avant plusieurs heures. Travailler au ministère est une occupation chronophage.

_________________
We are the followers of He-Who-Must-Not-Be-Named
and we got the dark mark to prove our loyalty unashamed.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Sasha Colloway
▌ Messages : 2367
Humeur :
Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha Right_bar_bleue

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha Empty
Message#Sujet: Re: Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha   Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha Icon_minitimeSam 15 Déc 2018 - 16:11

Sasha n’était pas vraiment sûre de faire une bonne chose, de prendre la bonne décision. Elle n’avait peut-être pas besoin de ça, mais en même temps… elle avait quand même envie de crédibiliser un peu plus son histoire. Avait-elle besoin de le faire ? Peut-être pas, mais trop n’était pas une mauvaise chose. Sasha jouait les mères déprimées depuis la naissance de son fils, pour la simple et bonne raison qu’elle l’était quelque peu quand même. Après tout, Morgan était simplement la plus belle chose qui lui soit arrivé après Gwendall, mais elle ne pouvait même pas passer du temps avec lui, elle ne pouvait pas se comporter comme une mère en sa compagnie. Donc, oui, la jeune femme n’avait pas réellement besoin de jouer la comédie dans le but de crédibiliser son histoire, puisqu’elle se sentait vraiment mal. Cela dit… elle se disait, que si elle avait réellement perdu son fils – plus définitivement que ce qui était arrivé en réalité, s’il était mort au lieu d’être juste loin d’elle, mais bel et bien vivant quelque part avec l’espoir qu’elle puisse bientôt reformer une famille avec lui – elle aurait peut-être pris la peine de chercher à avoir des conseils. Et qui de mieux pour cela que Elena Lestrange ? La jeune femme avait perdu un enfant, après tout, sans que Sasha ne se doute une seule seconde que ce n’était pas celui de Caleb. Et elle était l’une des fidèles de Voldemort donc… eh bien, oui, elle prit la décision d’aller la trouver. Ça ne pouvait que conforter l’idée qu’elle avait bel et bien perdu son fils.

Quand elle sonna à la porte, elle attendit patiemment que Elena lui ouvre la porte, sachant qu’elle était là. Parce qu’elle avait entendu de la musique quand elle s’était approchée de l’entrée. Elena fini donc par ouvrir la porte et elle ne manqua pas d’afficher sa surprise. C’était logique, on ne pouvait pas dire qu’elles étaient amies après tout.

« Oui, je sais. » Répondit-elle quand Elena précisa que Caleb n’était pas là. Cette fois ci, elles ne se croisaient pas juste parce que la jeune femme avait envie de parler avec son ami, mais bel et bien parce qu’elle venait la voir elle. « Je voulais te voir en fait. »

Elles n’étaient pas amies, du moins c’était ce que pensait Sasha, mais ça ne voulait pas dire qu’elles ne pouvaient pas discuter non plus. Même si elles n’étaient pas si proches que cela, Elena s’était quand même confiée grandement à elle, sans se douter qu’elle faisait une erreur. Et Sasha était proche de son époux, sans compter le fait qu’elles portaient la marque des ténèbres sur leurs avant-bras.

« Je… » Sasha baissa son regard, elle devait quand même jouer un peu, mais sa détresse était quand même vraiment sincère. « Tu as dû entendre ce qui est arrivé. » Dit-elle en posant machinalement sa main sur son ventre. Après tout, même si Gwendall avait été renié par sa famille, il restait un sorcier de sang pur. Et ils étaient mangemorts donc… peut-être que Elena avait entendu parler de leur malheur. « J’avais besoin de… de parler à quelqu’un. »

_________________

Merci Triplette Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha 203647 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Elena Lestrange
▌ Messages : 972
Humeur :
Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha Right_bar_bleue

En couple avec : Mariée à Caleb

QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Corbeau
Camp: Mal
Avatar: Lauren Conrad

Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha Empty
Message#Sujet: Re: Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha   Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha Icon_minitimeDim 17 Mar 2019 - 13:29

Lorsque Sasha m'indique qu'elle n'est pas venue pour parler avec Caleb mais bel et bien avec moi, j'avoue être de plus en plus intriguée. Quelle sorte de discussion est suffisamment importante pour l'amener à penser que je suis la personne qu'il lui faut ? Je ne suis pas une fine psychologue et je ne suis pas un puit de sagesse, comme le démontre la situation dans laquelle j'ai mis mon propre couple. Néanmoins un déclic se fait aisément dans mon esprit quand mon interlocutrice explique davantage ses motivations. La façon dont sa main se pose sur son ventre désormais vide achève de calmer mes inquiétudes. Je comprends pourquoi elle est venue à moi. Nous avons un point en commun. Quelque chose que d'autres ne sauraient comprendre. La perte d'un enfant. Je hoche la tête et la laisse entrer.

« Oui, j'en ai entendu vaguement parler... Je suis désolée. » Dis-je en l'accompagnant au salon.

Tout le monde est toujours désolé dans ce genre de situation. C'est une phrase aussi bateau que d'offrir de " sincères condoléances ". Aucun ne peut imaginer ou approcher d'un semblant de compréhension face à la douleur d'une mère qui perd son bébé. C'est une douleur tout à fait différente de ce que l'on peut ressentir à d'autres moments de la vie. Il n'y a qu'une autre mère en deuil pour saisir l'immensité du chagrin d'une autre. Je la laisse s'installer sur le divan et verse un thé vert très doux dans les tasses. Rien de telle qu'une boisson réconfortante pour discuter d'un sujet aussi lourd.

« Tu peux tout me dire Sasha. Rien ne sortira de cette pièce, c'est promis. Je ne peux que comprendre ce que tu ressens... »

Moi-même, je ne fais que commencer à aller mieux alors que des mois se sont écoulés depuis ma fausse couche. C'est une peine qui ne s'en va jamais réellement. Ceci dit, le cas de Sasha est encore pire que le mien - même si elle l'ignore - car son bébé à elle, était désiré et conçu avec l'homme de ses rêves. Gwendall doit-être tout aussi dévasté que son épouse à mon avis, même si je connais trop peu le personnage pour vraiment savoir comment il encaisse la nouvelle. Peut-être que je devrais demander à Sasha comment son amoureux se porte, mais nous ne sommes pas assez proches pour cela et je pense qu'il vaut mieux qu'elle choisisse elle-même les sujets qu'elle souhaite ou non aborder. Je ne souhaite pas la brusquer.

_________________
We are the followers of He-Who-Must-Not-Be-Named
and we got the dark mark to prove our loyalty unashamed.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Sasha Colloway
▌ Messages : 2367
Humeur :
Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha Right_bar_bleue

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha Empty
Message#Sujet: Re: Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha   Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha Icon_minitimeJeu 6 Juin 2019 - 22:36

Elle en avait vaguement entendu parler. En même temps, Sasha comptait quand même là-dessus. Dans le monde des sorciers, les choses se savaient rapidement, surtout quand on se trouvait confronté au monde des sorciers de sang pur. Bon, Gwendall avait été rejeté par sa famille et elle, elle n’en avait jamais fais partie, mais ça n’enlevait pas le fait que son époux était quand même un sorcier de sang pur et que même si sa famille avait décidé de le renier, ils devaient quand même récupérer les informations. Donc, oui, la jeune femme comptait sur le fait que son interlocutrice soit au courant.

Sasha ne savait toujours pas si c’était une bonne idée, mais en même temps elle n’avait pas forcément le choix non plus. Elle pourrait ne pas chercher à en rajouter plus, mais elle avait besoin de s’assurer que personne ne se doute qu’elle n’avait pas perdu son enfant. Alors jouer sur la corde de Elena Lestrange, c’était à ses yeux une bonne chose. Même si ça lui faisait quand même du mal, du mal de prétendre que Morgan était mort… mais du mal parce que ça ne faisait que lui confirmer encore et encore qu’elle ne pouvait pas être avec son fils. Au moins, elle n’avait aucun mal à jouer les mères endeuillées, elle se sentait clairement endeuillée. Même si Morgan n’était pas mort, c’était presque tout comme, parce qu’elle avait perdu son bébé…

Elena l’invita à s’installer dans le salon, elle leur servi du thé avant de lui affirmer qu’elle pouvait tout lui dire, que ce qu’elle dirait ne sortirait pas d’ici. En soit, Sasha ne serait pas contre le fait que Elena parle de sa tristesse à d’autres personnes, mais elle ne pouvait pas lui dire ça.

« C’est pour ça que je suis ici… » Parce que Elena pouvait comprendre ce qu’elle ressentait. Leurs situations étaient clairement différentes, parce que la jeune femme sous ses yeux avait perdu son enfant pendant sa grossesse, qu’elle n’avait pas eu l’occasion de le porter dans ses bras, qu’elle ne l’avait pas spécialement désiré non plus. Sasha l’avait désiré, plus que tout, elle l’avait voulu, elle avait cru pouvoir vivre une vie heureuse avec son mari et leur enfant. Mais non, à cause de cette marque, de ce maître, ils avaient dû renoncer à tout cela. Mais bon… Elena pouvait quand même en partie comprendre ce qu’elle ressentait, ce qu’elle prétendait ressentir. Et même si Morgan n’était pas mort, ça n’enlevait pas le fait qu’il n’était pas à ses côtés. « Je… je ne sais pas vraiment comment réussir à gérer tout ça, c’est si… » Sa voix se brisa, elle n’avait pas du tout besoin de jouer la comédie, elle se sentait vraiment mal. « Je ne sais pas comment je vais m’en sortir. »

Elle savait qu’elle pouvait le faire, parce que Gwendall était là, parce que Morgan n’était pas réellement mort et qu’elle se rattachait à l’espoir de pouvoir le retrouver, mais quand même.

_________________

Merci Triplette Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha 203647 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha Empty
Message#Sujet: Re: Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha   Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Les peines hypocrites n'en sont pas moins douloureuses. | Elena & Sasha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les Africains sont moins intelligents que les Occidentaux
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Ah bon ? Les Haïtiens sont des canibales !
» Interdit aux moins de 18 ans
» Estimé,Magloire Que sont devenues les fleurs du temps passé?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: La villa Gordon
-