AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une amitié de jeunesse au goût sucré (Lyzzie / Vincent)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 21
Humeur :
50 / 10050 / 100


Message#Sujet: Une amitié de jeunesse au goût sucré (Lyzzie / Vincent)   Sam 13 Oct - 2:55


Les vacances avaient commencé depuis seulement une semaine et les deux frères commençaient déjà à compter les jours avant la reprise des cours. Victor était en train de creuser pour voir si il n'y avait pas un trésor au fin fond du gouffre de sa dépression, et Vincent devait subir le regard et les brimades puériles de ses anciens camarades d'écoles qui l'avaient harcelés. Heureusement pour lui, dans son quartier, nombreux étaient ceux qui avait grandi et gagné en tolérance, ou qui avaient déménagés. Mais cet endroit lui rappelait tout de même de mauvais souvenirs. Il ne s'y sentait pas bien. Vincent, qui se montrait toujours joyeux et sur de lui, se sentait finalement faible et en proie à des doutes.

Pour échapper à leur nouveau quotidien, les deux frères décidèrent de passer la journée en ville. Pour des jeunes londoniens, il y avait de quoi faire. Ils se rendirent sur le chemin de traverse puis décidèrent d'aller manger un gâteau chez Naomi's cake. On leur avait vendu ce salon de thé comme étant un incontournable. Ils avaient alors enfin décidé de s'y rendre.

Vincent aimait beaucoup partager des moments avec son frère, et il espérait toujours l'aider à aller mieux. Mais pour le moment, autant partager une pause gâteau entre frangins. avant le rendez vous de Victor, avec un psychiatre que lui avait imposé leur mère. Il passerait alors encore une fois la séance dans le plus grand silence.

C'était alors pour le plus grand bonheur de Vincent qu'il trouva son frère disposé à passer également un bon moment, mettant quelques instants son mal-être de côté.

-"...Tu crois qu'à notre dernier jour à Poudlard, on devrait dire à Laury qu'elle n'a jamais sût nous reconnaître?"

Avait demandé Vincent, parlant des bonnes histoires qu'ils partageaient. Et vit alors son frère rire de bon cœur. Pas longtemps, certes, mais c'était bien un rire. cette Lauraleen leur apportait de la fraîcheur de la douceur, ils aimaient bien cette jeune fille qu'ils considéraient un peu comme leur sœur, et aimaient la taquiner.

-"Ah j'aimerai voir sa tête quand on le lui dira!" Avait alors répondu Victor.

Et en parlant de les reconnaître, Lyzzie qui venait d'entrer dans ce salon de thé les reconnaîtrait-elle? les deux de profil et Victor qui venait de rire. Quoi qu'il en soit, Vincent, qui était très souvent dispersé, était tellement heureux de la réaction de son frère, qu'il ne prit pas du tout attention à ce qui l'entourait, partageant un moment de complicité rare. Il serait également ravi de la voir, elle qui n'était plus à Poudlard. Çà faisait bien un an que les deux amis ne s'étaient pas vus, et chacun de son côté avait bien changé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 336
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, Bois de Rose, Un cheveu de Velane
Camp: Neutre
Avatar: Emilie de Ravin

Message#Sujet: Re: Une amitié de jeunesse au goût sucré (Lyzzie / Vincent)   Dim 21 Oct - 18:01


Lizzie soupira, elle venait de finir son travail pour aujourd'hui. Son boulot lui plaisait beaucoup dans la banque de Gringotts, et la plupart des gens qui y travaillait était sympa, comme Gidéon qui l'avait accompagné au Canada, et depuis elle était ravie de pouvoir le croiser dans les couloirs, mine de rien, elle se sentait rassurée de le voir dans les parages, comme si il ne pouvait rien arriver de fâcheux tant qu'il était là. Et puis, il y avait Joachin qui lui avait fait visiter les lieux, et depuis elle se perdait plus dans les couloirs, c'était un bon point. Mais il y avait Harfang, son patron, ses sentiments envers lui n'avaient pas changés, elle était toujours amoureuse de lui. Enfin la situation n'était pas toujours au top, mais les choses se passaient bien, et elle n'avait toujours pas fait de grosses catastrophes.

Elle quittait Gringotts pour rentrer chez elle, quand elle passa devant le salon de thé, où il vendait de bons gâteaux. Elle hésita un moment avant d'entrer dans la boutique, mais elle avait bien mérité une petite récompense aprés ces heures de boulot. Alors elle entra bien décidé à commandé une viennoiserie, avant de rentrer chez elle. Sauf qu'en jetant un coup d’œil dans la salle, elle repéra Vincent et Victor assis à une table entrain de rire. Elle et Vincent avaient eu l'occasion de flirter ensemble, mais rien n'en était vraiment sortir, a part un baiser dans un couloir, quand elle avait quitté Poudlard. Peut-être que si elle était resté, cela aurait amené quelque chose ou pas. En tout cas, il n'en était resté qu'une sincère amitié, c'était à lui qu'elle avait envoyé une lettre pour lui parler de Bill, sans savoir que c'était son frère qu'il l'avait reçu.

"Salut les garçons" ft Lizzie avec son sourire habituel, elle était contente de les voir tous les deux, ça fait bien longtemps qu'ils n'avaient pas passer un moment ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 21
Humeur :
50 / 10050 / 100


Message#Sujet: Re: Une amitié de jeunesse au goût sucré (Lyzzie / Vincent)   Mar 6 Nov - 1:53


Vincent, profitant de sourire de son frère, ne vit pas tout de suite son amie. ce sourire était pour lui le plus beau des cadeaux. Il l'avait certes déjà vu à de nombreuses reprises. Victor ne faisait pas non plus la tête à chaque instant, mais en cette période, c'était devenu une chose extrêmement rare. Et vincent ressentait vraiment la souffrance de son frère. Alors le voir sourire sincèrement, l'émouvait.

Le temps semblait s'être arrêté un court instant, jusqu'à ce qu'une personne les interpelle. Il leva les yeux et vit avec surprise, sa merveilleuse amie Lyzzie. Le jeune homme lui adressa alors un grand sourire, manifestement très heureux de la revoir.

"Hey Lyzzie, comment tu vas? viens, assieds toi avec nous!"

Vincent pensait bien faire, mais comme toujours, il imposait involontairement quelqu'un à Victor.

Le jeune dépressif, lorsqu'il la vit, sourit timidement, un peu perdu. Lyzzie lui avait envoyé plusieurs lettres pour se confier de ses problèmes avec Bill. Et alors que la première lettre l'avait surpris, il en eut d'autres, puis d'autres encore. Il répondit à toutes sans exception. Elle était alors devenue une femme plutôt proche de lui car c'était rare qu'il rassure, conseille quelqu'un, mais surtout, qu'il s'exprime ouvertement. Cependant, Victor n'avait jamais compris pourquoi elle lui avait adressé ces lettres à lui, alors qu'ils se connaissaient à peine, et pas à son frère. Après ses soucis avec Bill, il reçut d'autres lettres, où elle donnait de ses nouvelles, et demandait des siennes. Il était alors resté tellement vague que l'illusion involontaire se faisait toujours.

Lyzzie, bien qu'elle ait fait cette erreur involontairement, avait eu de la chance de tomber sur Victor pour un problème de cœur, car Vincent ne comprenait rien à cela. Lui aimait avec le corps, il aimait sur le moment avec les sentiments, mais il ne savait pas aimer d'amour. C'était bien pour cela qu'il était devenu un séducteur invétéré.

Vincent n'oublia jamais son premier baiser volé dans les couloirs, avec cette jolie jeune fille. C'était bien avec Lyzzie qu'il avait commencé sa longue carrière d'homme à femmes. Mais ce n'était pas un goujat. Il vivait juste l'instant présent avec des filles qui connaissaient la situation. Il lui était arrivé de passer des semaines, même un mois avec une fille, mais rarement plus. Son esprit vagabondait.

Pour le moment, alors que Vincent proposa à Lyzzie de se joindre à eux, Victor, manifestement mal à l'aise se leva brusquement

"Euh prends ma place, je... je dois y aller."

Vincent lui adressa alors un regard triste, comprenant sa bourde, mais son frère lui répondit par un léger sourire pincé et un hochement de tête. Les deux avaient compris. Victor ne voulait pas rester et avait son rendez vous, et acceptait les excuses de son frère, lui indiquant que tout allait bien.

Vincent allait donc se retrouver le seul Monen à passer un peu de temps avec elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 336
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, Bois de Rose, Un cheveu de Velane
Camp: Neutre
Avatar: Emilie de Ravin

Message#Sujet: Re: Une amitié de jeunesse au goût sucré (Lyzzie / Vincent)   Dim 11 Nov - 15:32


Lizzie sourit, elle ne savait pas si elle était la bienvenue à leur table, aprés tout ils avaient peut-être des choses à se dire entre jumeaux. Parfois Lizzie regrettait de ne pas être proche de son frère, mais c'était des moments rares. Parce que son frère était exécrable au possible, surtout depuis sa séparation avec Bill. Il faisait des insinuations étranges, comme quoi ce n'était pas un homme pour elle, qu'il ne l'avait pas aimé sinon il serait jamais partie. Lizzie n'était pas bête, mais il y avait des choses qu'elle ne comprenait pas, disons un peu ignorante de la vie. Elle n'avait par exemple jamais rencontré un homme qui aimait les hommes, une femme qui aimait les femmes. Dans son petit monde ce n'était pas possible, et pourtant elle en avait connu, mais si on lui dit rien, Lizzie ne devine pas vraiment ce genre de choses. Tout comme elle ne voit pas toujours quand on lui fait du charme ou la cour.

Vincent l'invita à se joindre à leur côté, alors elle n'hésita pas à accepter, avec le sourire, ravie de partager un moment avec les deux frères. Elle avait une relation bizarre avec les deux frères, Vincent avait été un de ses petits copains, il y a bien longtemps, enfin c'était resté trés ... chaste. A cause de leurs différences d'âge, en même temps ce n'était peut-être pas Lizzie la plus mature dans cette histoire. Et Victor qu'elle ne connaissait pas du tout (enfin c'est ce qu'elle croyait). Aprés sa rupture avec Bill, elle avait écrit à Vincent pour comprendre, il lui avait répondu, mais quand ils se voyaient face à face, il ne faisait pas mention de leurs lettres, Lizzie en avait fait de même sans savoir qu'elle parlait en réalité avec Victor.

Ce dernier se leva d'ailleurs pour lui laisser sa place, en disant qu'il devait y aller. Il échangea un regard avec son frère et partit. Lizzie se retrouvait un peu bête. Elle prit place en face de Vincent.

"Ce n'est pas moi qui le chasse, hein?" demanda la jeune fille un peu inquiète, ce n'était pas vraiment ce qu'elle voulait. Au contraire, elle aurait bien aimé rester avec les deux. Elle fit un maigre sourire à Vincent, en espérant qu'il allait lui dire que son frère avait autre chose à faire, et que ce n'était pas sa faute, elle n'avait jamais vraiment pu faire la connaissance de Victor et le regrettait parfois un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Une amitié de jeunesse au goût sucré (Lyzzie / Vincent)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une amitié de jeunesse au goût sucré (Lyzzie / Vincent)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» Michaëlle Jean et le rêve de la jeunesse haitienne
» L'amitié d'Herbert Pagani.
» ce merveilleux mot Amitié
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Naomi's cakes
-