AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Créatures magiques
Declan Marcus McFersen
▌ Messages : 100
Humeur :
Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius Left_bar_bleue95 / 10095 / 100Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Noyer & Sombral
Camp: Mal
Avatar: Hugh Jackman

Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius Empty
Message#Sujet: Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius   Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius Icon_minitimeLun 15 Oct - 18:45

Declan & Ignatius
Il y en a un que je pourrais suivre.



De la pluie. Toujours de la pluie. Ce pays n'en cessait pas de ruisseler et ce peu importe les saisons. Pour certains, c'était une malédictions, pour d'autres, une aubaine. Declan faisait naturellement parti de ces derniers. Une cape longue et un capuchon servaient à le protéger des averses et à cacher son identité. Sa main large et puissante poussa la porte d'entrée d'un bar, au beau milieu de l'Allée des Embrumes. Tapant ses bottes sur le paillasson pour les égoutter, il balaya la salle du regard. Son rendez-vous ne semblait pas encore arrivé. Il alla s'installer à une table un peu en retrait. Ironiquement, c'était déjà là qu'il s'était assit la fois où il avait discuté d'avenir avec Gwendall, son protégé. Dorénavant, les deux hommes allaient suivre des chemins différents. Et d'ailleurs, son propre chemin, Declan attendait qu'on lui donne la possibilité d'y accéder. Une vieille connaissance devait venir le retrouver ici. Un ancien allié fidèle de Borodine.

Il va sans dire que si Ignatius était proche de Dimitri, il l'était forcément de Declan, son bras droit. Même si l'un préférait utiliser sa tête et l'autre ses muscles, ils avaient partagé les mêmes objectifs à l'époque. Aujourd'hui, le lycan ne faisait pas que quitter les rangs de ce morveux de Jedusor. Il rejoignait aussi quelqu'un en qui il avait miraculeusement confiance. Enfin...confiance, pour Declan, restait un bien grand mot malgré tout. Il plissa les yeux en entendant la clochette de l'entrée et reconnut tout de suite Ignatius malgré sa discrétion habituelle. D'un geste très bref de la main, il lui indiqua sa présence et l'invita à le rejoindre.

« Salut. » Se contenta-t-il de lui adresser une fois à portée de voix.

Au naturel, Declan n'avait rien du directeur de St Mangouste que tout le monde croyait connaître. Taciturne, bougon, il aimait sa solitude et sa liberté plus qu'aucun autre. Il ne fallait donc pas se vexer s'il ne disait pas grand chose ou s'exprimait en onomatopées. En vérité, ce n'était ni grossier ni malveillant. C'était juste lui, dans toute son incapacité à entretenir une grande conversation. Le serveur vint prendre leur commande. Il demanda un grand whisky sans glace et ne se préoccupa pas de ce que désirait son camarade, celui-ci étant bien assez grand pour se débrouiller.




© GHOST

_________________
Je suis un homme et je mesure
TOUTE L'HORREUR DE MA NATURE


Dernière édition par Declan Marcus McFersen le Lun 26 Nov - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Ignatius Prewett
▌ Messages : 84
Humeur :
Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius Right_bar_bleue

En couple avec : Lucretia Prewett

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 27,3 cm, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Aiden Gillen

Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius Empty
Message#Sujet: Re: Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius   Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius Icon_minitimeJeu 25 Oct - 10:20


Sans savoir exactement ce que Declan attend de l'issue de ce rendez-vous, je suis plutôt confiant quant à son issue. Cela fait un moment que je songe en effet à avoir une petite discussion avec lui. Chaque chose en son temps, je n'avais pas prévu que celle-ci ait lieu tout de suite, mais puisqu'il y semble disposé, je ne pouvais bien évidemment pas décliner, au contraire. Quand une occasion se présente, il faut savoir la saisir. C'est du moins de cette manière que je l'ai toujours envisagé, et je ne compte pas m'en départir. Cela fait partie des stratégies payantes qui font avancer plus vite vos pions sur l'échiquier. Peut-être le directeur de Sainte-Mangouste ne me veut-il rien de ce que je présume, mais dans tous les cas, j'ai la ferme intention de mener la conversation où celle-ci m'arrange tout en adressant une oreille curieuse aux revendications à mon ancien frère d'arme, si différent de moi, mais quelque part complémentaire.

Il n'a rien à faire parmi les mangemorts, et je suis convaincu du fait qu'il en a parfaitement conscience. Il a suivi le mouvement par contrainte, mais je pense que la perspective d'un ordre nouveau, plus proche des idées de Grindelwald (et donc de Borodine) ne pourra sur le principe que l'intéresser et le séduire. Pas que Declan soit un suiveur pour autant, mais je considère que l'alternative que je propose, si elle se fonde nécessairement sur un système hierarchique, a plus de mérite que celle que peut bien suggérer ce petite arriviste à peine sorti du berceau de Jedusor.

Il m'a donné rendez-vous dans un bar de l'allée des embrumes, où je me suis rendu avec toute la discrétion nécessaire, la pluie aidant aussi pour ma part. Une fois à l'intérieur, je n'ai aucun mal à reconnaitre mon ancien camarade, que je reconnaitrais d'ailleurs à sa seule salutation bougonne et laconique s'il ne m'était donné que de l'entendre.

-Bonsoir, Declan
, je réponds d'une voix mesurée, car même dans un lieu comme celui-ci, dont la grande majorité des clients ont forcément quelque chose à se reprocher, je tiens à ce que notre échange ne parvienne à aucune oreille indiscrète. Tu voulais me voir ? je lui demande, l'obligeant par la même à articuler plus de deux syllabes à la suite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Créatures magiques
Declan Marcus McFersen
▌ Messages : 100
Humeur :
Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius Left_bar_bleue95 / 10095 / 100Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Noyer & Sombral
Camp: Mal
Avatar: Hugh Jackman

Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius Empty
Message#Sujet: Re: Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius   Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius Icon_minitimeJeu 31 Jan - 14:17

Declan & Ignatius
Il y en a un que je pourrais suivre.



Le manque d'éloquence de Declan ne sembla pas désarçonner Ignatius, et pour cause, les deux hommes commençaient à bien se connaitre depuis le temps et cette froideur apparente de la part du loup-garou n'était donc plus vraiment une surprise. A vrai dire, il valait mieux se réjouir de son ton bourru, car c'était son aspect le plus franc. C'était lorsqu'il parlait avec le sourire qu'il fallait se méfier. Absolument pas pressé, Declan pris une minute pour boire une grande gorgée de sa boisson. Il préférait ne pas entrer dans le vif du sujet trop brutalement. Il n'était pas impatient de laisser entendre qu'il avait besoin d'un coup de main. De plus, même s'ils n'étaient pas ennemis, Declan n'oubliait pas qu'Ignatius et lui n'étaient pas toujours sur la même longueur d'ondes à l'époque. Cependant, ce silence n'allait pas le mener beaucoup plus loin, alors autant répondre à son interlocuteur.

« On peut dire ça. Mon petit doigt m'a soufflé à l'oreille que tu serais en mesure de me filer un coup d'main. » Répondit-il en fixant Ignatius dans les yeux.

Le lycan ne pouvait pas ouvertement exposer les raisons de sa présence ici. Trop d'oreilles pouvaient trainer, même dans un pub minable comme celui-ci. Ni lui ni son invité n'avaient envie d'attirer l'attention ou dévoiler des informations confidentielles. Et pourtant, Declan avait fait exprès de ne pas faire cette réunion chez lui ou chez son interlocuteur. Ce rendez-vous pouvait très bien ou très mal tourner. Un terrain neutre était donc...préférable. Pour tous les deux.

« J'ai un problème avec mon nouveau...patron. Et on m'a laissé entendre que tu aurais une alternative à me proposer. » Ajouta-t-il avant de boire une nouvelle gorgée de whisky.

Declan ne savait pas grand chose de cette organisation censée doubler les Mangemorts de Voldemort, mais si il avait une opportunité de se détacher de ce sale gosse, il voulait tenter le coup. Il refusait de rester plus longtemps sous les ordres d'un gamin avec la folie des grandeurs, mage noir ou pas. Clairement, ce Tom Jedusor ne surpasserai jamais le grand Grindelwald. Jamais.




© GHOST

_________________
Je suis un homme et je mesure
TOUTE L'HORREUR DE MA NATURE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Ignatius Prewett
▌ Messages : 84
Humeur :
Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius Right_bar_bleue

En couple avec : Lucretia Prewett

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 27,3 cm, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Aiden Gillen

Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius Empty
Message#Sujet: Re: Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius   Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius Icon_minitimeMer 6 Fév - 11:18


"Lui filer un coup de main". La formulation n'est absolument pas innocente, et elle m'amuse plus qu'elle m'irrite. La façon dont chacun formule ses pensées, sa volonté, ses intentions, en dit plus long sur sa personnalité que si cette personne se contentait d'exposer son discours avec autant de sincérité que d'emphase. Je ne suis pas ici pour "filer un coup de main" à Declan, je suis ici pour qu'il rejoigne ma cause. C'est donc lui, bien davantage qui doit me donner un coup de main que l'inverse. Ceci étant dit, l'idée est bien, malgré tout, de s'aider mutuellement, puisqu'à partir du moment où nous poursuivons un but identique, nos intérêts n'ont aucune raison de diverger. Je ne le reprends pas, j'affiche simplement un léger sourire de circonstance qui laisse entendre que nous devrions aisément parvenir à un terrain d'entente tous les deux.

Il a un problème avec son nouveau patron. Qui n'en a pas ? La tribu de jeunes premiers prétentieux qui le suivent depuis le début mis à part, Tom Jedusor ne peut absolument pas faire l'unanimité. Il n'a ni la trempe ni la carrure nécessaires au bon déroulement de nos plans. Qu'importe que ses ambitions rejoignent les nôtres à plus d'un titre. Il ne peut estimer piétiner l'héritage de Grindelwald sans s'imaginer des représailles. Et à la tête de ces représailles, moi, qui l'assume fièrement, et serai ravi d'apporter à mon interlocuteur l'alternative qu'il est entièrement en droit d'attendre.

-On t'a bien renseigné,
je réponds simplement, dans un premier temps.

Je pourrais décider d'aborder plus frontalement le sujet, mais dans un premier temps, je choisis de tater le terrain. Tout comme je me doute que cet entretien a pour vocation de jauger mes capacités de leader, je compte également l'évaluer de mon côté. L'ordre que je cherche à instaurer repose sur plusieurs préceptes primordiaux auxquels personne, surtout, ne doit déroger, il me faut m'assurer que mon interlocuteur saura se montrer à la hauteur. Je n'ai pas de temps à perdre avec des éléments... réticents, ou qui pourraient par la suite s'illustrer par une crasse inefficacité. Il ne peut pas en être question.

-Qu'attends-tu, exactement ?
je me contente donc de demander pour me faire une idée plus précise de ses expectatives et de considérer leur conformité avec mes propres attentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Créatures magiques
Declan Marcus McFersen
▌ Messages : 100
Humeur :
Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius Left_bar_bleue95 / 10095 / 100Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Noyer & Sombral
Camp: Mal
Avatar: Hugh Jackman

Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius Empty
Message#Sujet: Re: Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius   Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius Icon_minitimeVen 14 Juin - 14:26

Declan & Ignatius
Il y en a un que je pourrais suivre.



La réponse d'Ignatius ne se fit pas attendre plus longtemps et Declan fut partiellement satisfait de découvrir que les informations qu'il avait obtenues n'étaient pas faussées. Son vieux camarade avait donc effectivement une solution alternative pour ceux qui ne voulaient pas suivre Jedusor. Le lycan hocha la tête pour exprimer son contentement, un geste qui était très démonstratif pour un homme tel que lui. La question de son interlocuteur ne le surpris pas plus que cela, puisqu'il était là question de collaborer à nouveau. S'ils n'étaient pas les meilleurs amis à l'époque - et pour cause, Declan n'avait aucun ami - il était possible pour ces deux personnes de se comprendre et de se respecter au minimum. L'un était très malin, l'autre très puissant. Le cerveau et les muscles. Une bonne équipe en soi, s'ils réussissaient à trouver un terrain d'entente.

« Ce que j'ai toujours attendu de la vie. La possibilité de faire le ménage et de me débarrasser de parasites. » Répondit Declan sans la moindre hésitation.

Techniquement, Ignatius faisait lui aussi partie des " parasites " donc le lycan se serait volontiers débarrassé. Mais pour le moment le chef de St. Mangouste savait être réaliste. Il avait besoin d'alliés. Il commencerai donc par les moldus et les traîtres à leur sang histoire de faire un premier tri. Le reste de l'espèce humaine suivra plus tard. Car Declan ne se voyait pas comme un humain et il avait cette race en horreur. Les sorciers étaient peut-être moins pire, mais pas plus tolérables. S'il ne devait en rester qu'un, ce serait lui et aucun autre, sinon à la limite ses frères et sœurs lycanthropes. Il était temps que le monde reviennent aux créatures, aux animaux, qui respectaient leur planète et vivaient en harmonie avant que les hommes détruisent tout.

« J'attends un leader qui aura les épaules assez larges pour actionner un réel changement. Pas un gosse à peine sortie de l'école et qui a la folie des grandeurs à cause d'un complexe de baguette molle. »

Car clairement, pour être un petit sadique comme Tom, il fallait avoir besoin de compenser quelque chose et Declan n'avait absolument aucun complexe à ce niveau-là.




© GHOST

_________________
Je suis un homme et je mesure
TOUTE L'HORREUR DE MA NATURE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius Empty
Message#Sujet: Re: Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius   Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Il y en a un que je pourrais suivre. | Declan & Ignatius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Der Traumer und das kleine Mädchen
» Première nuit dans Dreamland...
» A quels autres jeux sympa jouez-vous sous Android ?
» Comment pourrais-je parler avec toi? [PV Takao Kazunari]
» Aksel Drake - Ne fais pas quelque chose que tu pourrais regretter Aksel.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: L'allée des embrumes
-