AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Balthazar Morales
▌ Messages : 62
Humeur :
À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Left_bar_bleue80 / 10080 / 100À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Sombral
Camp: Neutre
Avatar: Michael Malarkey

À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Empty
Message#Sujet: À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB]   À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Icon_minitimeLun 15 Oct - 19:22

Balthazar & Wilhelmina
À forces unies, rien d'impossible. [Flashback]



Encore secoué par les derniers événements, je me traîne au ministère en relevant le large col de mon manteau. Jamais je n'aurais pensé en arriver là, mais il faut bien me faire une raison : j'ai échoué à aider mon collègue anglais. Je suis encore là, et plus lui. Plein de culpabilité, je ne peux plus reculer face à l'inévitable : je dois rencontrer officiellement la nouvelle Ministre de la Magie d'Angleterre. Très récemment en fonction, j'ignore ce qu'elle sait de moi et de l'arrangement que j'avais avec son prédécesseur. C'est aussi pour cela que je me déplace pour lui parler. Je n'ai pas vraiment assuré avec l'autre. Je dois montrer à Wilhelmina que je suis déterminé à faire mieux. Ce pays a tellement de problèmes qui se développent et le rongent dans l'ombre... Comment songer à les abandonner en un moment pareil pour rentrer chez moi au soleil ? Je ne pourrais plus me regarder dans un miroir si j'agissais aussi lâchement.

On m'indique un banc où attendre sagement qu'on m'invite à entrer dans le bureau de la ministre. Songeur, j'observe le mur face à moi. Il n'y a rien que je déteste plus que les morts inutiles. Cette nation n'est pas la mienne, et pourtant je sais que si nous n'arrêtons pas la menace ici et maintenant, l'obscurité prendra de l'ampleur et engloutira le monde. Pour leur pays, mais aussi pour le mien, et pour tous les autres...c'est ici qu'est ma place. Là où je peux faire la différence.

Mes pensées sont interrompues par une personne qui vient m'annoncer que je peux désormais entrer et que la ministre m'attend. Je prend une profonde inspiration et me lève. Inutile d'être nerveux, je doute qu'elle m'accuse de ne pas avoir été assez efficace avec son prédécesseur, même si elle serait en droit de le faire. Avec un peu de chance, cet échange sera calme et fructueux pour l'avenir de nos deux nations.

« Madame la Ministre, c'est un honneur de vous rencontrer. » Dis-je avec un ton formel et sincère.

Certaines mauvaises langues pourraient dire que j'en rajoute un peu pour " faire classe ", mais en vérité il me semble naturel de commencer par une présentation dans les formes avant de pouvoir aller plus loin. Une bonne entente commence par des bases de politesse. J'aime croire que l'on est jamais trop respectueux.




© GHOST

_________________
I will always do my very best
Even if the road is long and the obstacles too high. I will carry on, because that's what life really is about. Determination et hope. ∞


Dernière édition par Balthazar Morales le Lun 26 Nov - 12:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Wilhelmina Tuft
▌ Messages : 184
Humeur :
À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, 23 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Lena Headey

À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Empty
Message#Sujet: Re: À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB]   À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Icon_minitimeMer 17 Oct - 13:24


Depuis le décès de son époux, Wilhelmina ne s'était pas caché de son intention de gravir les plus hautes marches du milieu politique sorcier. Il faut dire que puisque son mari n'était plus, et que ses enfants étaient grands à présent (même si elle rechignait à considérer réellement Agrippine comme sa fille), elle n'avait décidément plus que cela dans la vie : son travail, et elle s'y était jeté à coeur perdu.

Comme n'importe qui d'un peu respécté politiquement et d'ambitieux, elle avait rêvé d'embrasser une carrière de ministre, et elle avait osé croire qu'elle y parviendrait un jour... mais jamais elle n'avait voulu que les choses se déroulent de cette manière.

Même s'ils n'avaient pas été d'accord sur de nombreux points, Wilhelmina avait eu un immense respect pour son prédecesseur, et elle avait encore peine à se sentir légitime en se retrouvant à sa place, alors que l'homme avait été éjecté du paysage politique de la manière la plus cruelle qui soit.

Elle aurait aimé obtenir sa place actuelle plus légitimement, as dans l'urgence d'un assassinat sanglant qui avait marqué profondément l'esprit de toute la communauté sorcière. Mais voilà, on ne choisissait pas... Elle était maintenant à la tête du bureau ministériel, et elle avait la ferme intention quoi qu'il advienne, de se montrer à la hauteur.

A peine arrivée à son poste, elle avait eu mille affaires à gérer. Elle reprenait la tête du pouvoir dans une alarmante situation de crise, et tout était à reconsidérer. Et entre deux dossiers très épineux à traiter, elle avait de nombreuses rencontres diplomatiques à faire, à l'instar de celle qui l'attendait avec son confrère d'Andorre, Balthazar Morales. Qui fut d'ailleurs invité à se rendre dans son bureau à l'heure convenue.


« Madame la Ministre, c'est un honneur de vous rencontrer. »


Déjà, Wilhelmina appréciait la déférence de son confrère, il marquait d'ores et déjà quelques premiers points.


"L'honneur est amplement partagé. Bien que je regrette que nous devions nous rencontrer dans de si sinistres circonstances."
Mais sans ces circonstances, ils n'auraient eu aucune raison de faire connaissance, ceci dit. "Sachez avant toute chose que j'apprécie beaucoup le soutien que vous nous témoignez, en des heures telles que celle-ci, de tels élans de solidarité sont malheureusement rares mais plus que nécessaires."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Balthazar Morales
▌ Messages : 62
Humeur :
À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Left_bar_bleue80 / 10080 / 100À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Sombral
Camp: Neutre
Avatar: Michael Malarkey

À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Empty
Message#Sujet: Re: À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB]   À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Icon_minitimeLun 26 Nov - 15:33

Balthazar & Wilhelmina
À forces unies, rien d'impossible. [Flashback]



Les paroles de Wilhelmina me rassurent et je sens mes épaules se décrisper légèrement. Ce sont des bases solides que j'espère construire avec elle aujourd'hui et je suis heureux de constater que c'est plutôt bien parti. Prenant légèrement mes aises, je lâche mon cartable de cuir qui va se poser sur un banc dans un coin de la pièce et ôte ma lourde veste qui flotte élégamment jusqu'au porte manteau. Ceci fait, je me sens plus à l'aise pour converser. D'ailleurs, mon homologue reprend la parole pour exprimer son appreciation vis-à-vis de mon attitude serviable. Un mince sourire étire mes lèvres.

« Je suis un idéaliste, Madame la Ministre. J'estime que les récents événements devraient inquiéter et concerner le monde dans son ensemble. Vous n'êtes pas les seuls menacés. Tous devraient proposer une aide. Cela me désole que ce ne soit pas le cas. » Je réponds calmement, en bon orateur.

Malgré mon jeune âge - du moins pour un poste tel que le mien - je me sais parfaitement capable de tenir cette conversation. Je suis là où j'en suis parce que je m'en suis donné les moyens. J'ai les capacités requises pour mon travail et aux dernières nouvelles, je le fais bien. Enfin... hormis mon incapacité à aider le précédent ministre de la magie anglais. Un confrère que je respectais énormément et dont la disparition soudaine me pèse amèrement.

« Si je viens vers vous aujourd'hui, ce n'est pas - j'en suis navré - uniquement pour vous apporter mon soutien. Je suis également venu pour présenter des excuses. Car si soutien il y avait, cela n'a guère suffit à aider votre prédécesseur. » Je dis avec une voix plus sombre.

Je ne cherche pas à cacher mes regrets. Mais je ne peux pas me permettre de m'attarder sur le sujet. Je ne peux pas m'auto-flageller alors que d'autres ont besoin de mon aide actuellement. Plus tard l'introspection. L'heure est actuellement à la défense et au changement de tactique.

« Si vous l'acceptez, j'aimerais demeurer ici et continuer de faire mon maximum pour vous aider. » J'annonce avec davantage d'assurance.

Je ne dois pas douter. Pas maintenant. Le ministère doit - aujourd'hui plus que jamais - renvoyer une image forte.




© GHOST

_________________
I will always do my very best
Even if the road is long and the obstacles too high. I will carry on, because that's what life really is about. Determination et hope. ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Wilhelmina Tuft
▌ Messages : 184
Humeur :
À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, 23 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Lena Headey

À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Empty
Message#Sujet: Re: À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB]   À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Icon_minitimeMar 27 Nov - 10:53

« Je suis un idéaliste, Madame la Ministre. J'estime que les récents événements devraient inquiéter et concerner le monde dans son ensemble. Vous n'êtes pas les seuls menacés. Tous devraient proposer une aide. Cela me désole que ce ne soit pas le cas. »


La ministre afficha un fin sourire. L'idéalisme pouvait peut-être passer pour de la naïveté pour certains, mais Wilhelmina n'était pas de cet avis. Les circonstances prêtaient peut-être au défaitisme, mais c'était en voyant tout en noir qu'on laissait effectivement l'obscurité nous envahir. Alors l'idéalisme avait son utilité.

Les révents événements, elle était d'accord, devaient concerner le monde dans son ensemble. Certes, ils ne touchaient pour le moment que le sol britannique, mais pour combien de temps ? Ce qui serait naïf, au bout du compte, c'était de croire que cette crise n'allait pas dépasser les frontières de la Grande-Bretagne... et à ce titre, tous les dirigeants des communautés magiques, et à plus fortes raisons des pays frontaliers, devraient prendre ce souci à bras le corps. Et jusqu'alors, malgré tout, il n'y avait eu que Balthazar Morales pour se présenter face à elle avec un tel discours.

Bien sûr, Wilhelmina avait déjà demandé le soutien des gouvernements avec lesquels le ministère de la Magie était en meilleure entente (faire preuve de fierté en attendant que l'aide vienne à soi dans de telles circonstances serait une attitude dangereuse), mais les résultats ne s'en étaient pas spécialement fait sentir.


« Si je viens vers vous aujourd'hui, ce n'est pas - j'en suis navré - uniquement pour vous apporter mon soutien. Je suis également venu pour présenter des excuses. Car si soutien il y avait, cela n'a guère suffit à aider votre prédécesseur. »


"Et vous n'avez aucune raison de vous excuser pour cela"
, répondit très honnêtement Wilhelmina.

Dans le décès de son prédecesseur, il n'y avait que les responsables à blâmer... C'était au sein même du bureau des Aurors que le mal s'était répandu, et personne n'avait prédit cela... maintenant, il fallait qu'ils apprennent de leurs erreurs, pour ne pas les reproduire.

Dans tous les cas, elle ressentait de la sincérité et une véritable intention de s'investir chez son interlocuteur, et c'était de ce genre d'énergie que le ministère devait se nourrir pour aller de l'avant.


« Si vous l'acceptez, j'aimerais demeurer ici et continuer de faire mon maximum pour vous aider. »

"Je n'y vois aucun inconvénient, bien au contraire, toute aide sera plus que bienvenue. Mais je ne voudrais pas interférer avec les responsabilités qui vous incombent au sein de votre propre ministère."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Balthazar Morales
▌ Messages : 62
Humeur :
À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Left_bar_bleue80 / 10080 / 100À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Sombral
Camp: Neutre
Avatar: Michael Malarkey

À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Empty
Message#Sujet: Re: À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB]   À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Icon_minitimeSam 16 Mar - 14:44

Balthazar & Wilhelmina
À forces unies, rien d'impossible. [Flashback]



Je suis ravi de voir que la ministre de la magie anglaise partage mes idéaux et ma vision des choses. Voilà qui facilitera nos échanges pendant tout ce temps où nous travaillerons de concert. Les objectifs communs font les bons partenaires, surtout sur le plan professionnel. Je reste néanmoins que mes excuses ont leur place ici, même si le criminel n'a rien à voir avec moi. Peut-être que j'aurais du être plus attentif aux affaires internes au lieu de me focaliser sur la menace extérieure. C'est une erreur que nous avons tous fait et je porte tout autant le blâme que mes collègues anglais. Je suis venu ici pour aider à résoudre ces conflits, pas pour faire ce genre de faute d'inattention. On ne m'y prendra plus en tout cas. Actuellement mon regard est partout et pas seulement en dehors des locaux du ministère. Le prochain qui voudra faire ce genre de chose devra s'y prendre avec énormément de finesse pour passer à travers mes filets.

« Je tiens à mes excuses envers et contre ce que vous direz. Nous portons tous une partie de culpabilité pour ce qui est arrivé et je ne souhaite pas en être libéré. Cette faute sur ma conscience me permettra de me surpasser à l'avenir. » Je réponds avec ma plus grande sincérité.

Je ne compte pas pleurer sur mon sort, mais bien apprendre de mes erreurs pour ne plus jamais les faire. Je souris en réponse à la remarque de Wilhelmina concernant mes propres devoirs dans mon pays d'origine. J'apprécie qu'elle se sente tout aussi concernée par le bien-être de mon peuple que moi du sien. Cela prouve que nous formons une bonne équipe qui - je l'espère de tout cœur - ira loin.

« Ne vous en faites pas madame. Contrairement à la Grande-Bretagne, ma chère principauté d'Andorre ne fait 468 kilomètres carrés. Un grain de poussière à l'échelle du territoire que vous avez à surveiller. De plus, mon peuple est dans une période de grande paix. Mon absence n'est pour le moment pas un problème. »

De toute façon, quelque chose me retiens ici. Une certaine personne qui a besoin de mon argent et ne semble pas prête à cesser de me faire chanter. Si je fuyais derrière mes propres frontières, nul doute qu'elle saurait me retrouver ou n'aurait aucun scrupule à faire imprimer ses photos compromettantes dans la Gazette du Sorcier.




© GHOST

_________________
I will always do my very best
Even if the road is long and the obstacles too high. I will carry on, because that's what life really is about. Determination et hope. ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Wilhelmina Tuft
▌ Messages : 184
Humeur :
À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, 23 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Lena Headey

À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Empty
Message#Sujet: Re: À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB]   À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Icon_minitimeMer 20 Mar - 11:30


« Je tiens à mes excuses envers et contre ce que vous direz. Nous portons tous une partie de culpabilité pour ce qui est arrivé et je ne souhaite pas en être libéré. Cette faute sur ma conscience me permettra de me surpasser à l'avenir. »

Wilhelmina hocha la tête. Si son interlocuteur tenait à ses excuses, elle n'allait pas les lui refuser. Surtout qu'il avait raison, bien sûr, les responsables restaient toujours les coupables directs du crime, mais il est certain qu'ils avaient tous leur part de responsabilité dans ce qui s'était passé. Parce que la menace était venue de l'intérieur et ils n'avaient rien fait.

Mais au moins, le ministère avait appris de ses erreurs, et à ce jour, Wilhelmina se montrait particulièrement vigilante autant concernant les menaces venues de l'extérieur que concernant ce qui pouvait se tramer dans l'ombre. Les enquêtes de moralité en interne s'étaient multipliées, et même si cela ne suffirait pas forcément, la vigilance devait forcément être de mise, c'était même d'une nécessité absolue.

Cela étant dit, elle ne voyait pas d'intérêt à insister sur la question. Parce que c'était très évident, et qu'ils pensaient d'une façon similaire, ils n'avaient donc aucun besoin de se convaincre mutuellement. Ils savaient ce qu'il en était.


« Ne vous en faites pas madame. Contrairement à la Grande-Bretagne, ma chère principauté d'Andorre ne fait 468 kilomètres carrés. Un grain de poussière à l'échelle du territoire que vous avez à surveiller. De plus, mon peuple est dans une période de grande paix. Mon absence n'est pour le moment pas un problème. »

La ministre avait bien conscience du fait que la principauté d'Andorre ne se distinguer pas par sa superficie ni par son nombre d'habitants, mais ce n'est pas pour autant qu'elle estimait qu'il faille y accorder une attention moindre. Ceci dit, elle pouvait bien reconnaître qu'Andorre était pour le moment préservé des tourments qui touchaient la Grande-Bretagne.

Il fallait espérer que cela continue. Wilhelmina appréhendait que le problème ne se répande à plus large échelle, comme ça avait été le cas du temps de Grindelwald.

Mais justement, pour éviter que la crise ne se répande, et pour permettre au ministre de la magie d'Andorre de préserver la paix dans son territoire, il serait certainement plus efficace ici, en effet, que chez lui. De toute manière, Wilhelmina ne pouvait clairement pas refuser la moindre main tendue, ce serait de l'orgueil mal placé que de refuser l'aide qu'on lui proposait à l'heure actuelle.


"En ce cas, je vais vous installer dans un bureau approprié le temps de votre présence." Elle marqua une légère pause. "Quelles ressources seriez-vous à même de déployer afin de soutenir notre ministère ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Balthazar Morales
▌ Messages : 62
Humeur :
À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Left_bar_bleue80 / 10080 / 100À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Sombral
Camp: Neutre
Avatar: Michael Malarkey

À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Empty
Message#Sujet: Re: À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB]   À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Icon_minitimeMer 19 Juin - 16:55

Balthazar & Wilhelmina
À forces unies, rien d'impossible. [Flashback]



Je suis soulagé de voir que la nouvelle ministre de la magie anglaise a la tête bien sur les épaules et comprend aisément mes motivations. Je crois que nous formons une bonne équipe et qui sait, peut-être sommes nous plus en harmonie que je ne l'étais avec son prédécesseur, malgré l'affection que je portais naturellement à ce dernier. Néanmoins je ne dois pas me reposer sur ces premières impressions et même si cela me déplaît, je préfère rester un minimum méfiant. Il ne faudrait pas que les choses se compliquent, maintenant que ma réputation est sur la sellette. Je hoche la tête et souris finement en remerciement quand ma collègue m'informe qu'un bureau me sera débloqué dans les locaux pour me permettre de travailler dans le calme. Jusque là je bossais depuis ma villa, mais ce n'est pas toujours facile de mener les choses à distance. Voilà qui facilitera le bon fonctionnement des opérations.

« Je vous remercie. Cela rendra mon travail plus efficace. »

Et en ce qui concerne la suite de ses paroles, je suis bien heureux qu'elle aborde le sujet car je venais aussi un peu dans l'espoir de lui parler des améliorations que je peux apporter aux recherches et aux défenses anglaises. Agitant délicatement ma baguette, j'ouvre à distance ma mallette restée près de mon manteau à l'entrée du bureau et en fait sortir quelques papiers jusqu'au bureau de la ministre.

« Je suis content que vous abordiez le sujet. Il se trouve que j'ai établi ce matin que plusieurs aurors d'élite ont accepté de faire le déplacement pour renforcer vos effectifs, si vous acceptez. Ce sont des sorciers expérimentés et rusés. Ils pourraient apporter une aide précieuse. » J'explique avec une voix posée.

Ils sont cinq, et j'ai entièrement confiance en eux. Ils sont rodés et ont de l'expérience, notamment en psychologie criminelle et en affrontements sur le terrain. Dans une telle situation, nous ne pouvons pas cracher sur l'idée d'avoir plus d'hommes et de femmes capables de défendre le pays.

« Vous avez sous les yeux le dossier de chaque membre d'escouade que je suis prêt à faire venir le plus tôt possible. Des états de service exemplaires, des capacités de pointe et une adaptabilité nécessaire pour se faire une place dans une équipe. »

On pourrait penser que je cherche à vendre mes aurors quitte à en rajouter, mais je suis pleinement honnête et je ne dis rien que je ne pense pas de toute mon âme. Ces cinq là sont irréprochables. Je leur confierai ma vie sans hésiter.




© GHOST

_________________
I will always do my very best
Even if the road is long and the obstacles too high. I will carry on, because that's what life really is about. Determination et hope. ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Wilhelmina Tuft
▌ Messages : 184
Humeur :
À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, 23 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Lena Headey

À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Empty
Message#Sujet: Re: À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB]   À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Icon_minitimeJeu 20 Juin - 13:09

« Je vous remercie. Cela rendra mon travail plus efficace. »

Wilhelmina hocha simplement la tête avec un fin sourire. Ce n’était jamais, à ses yeux, que la moindre des choses. Dans cette situation de crise, la pire erreur serait de se renfermer sur soi et de n’accepter aucune main tendue.

Si vraiment son interlocuteur décidait de déployer ses compétences et ses ressources au service d’un gouvernement en crise, elle ne pouvait de toute évidence pas lui tourner le dos. Il était certain, dans tous les cas, que le territoire britannique ne serait bientôt plus le seul concerné. L’ennemi allait certainement déployer une politique d’expansion, et bientôt, s’ils ne faisaient rien, s’ils n’agissaient pas à temps, la marque des ténèbres illuminerait les cieux de bien d’autres régions du monde.


« Je suis content que vous abordiez le sujet. Il se trouve que j'ai établi ce matin que plusieurs aurors d'élite ont accepté de faire le déplacement pour renforcer vos effectifs, si vous acceptez. Ce sont des sorciers expérimentés et rusés. Ils pourraient apporter une aide précieuse. »

Wilhelmina écouta son interlocuteur avec attention. Elle n’allait pas le nier, le bureau des Aurors était parmi les plus fragiles ces derniers temps, ce qui était totalement malvenu dans des circonstances où il devrait être le département le plus fort et le plus sûr du ministère. C’est que le bureau avait encaissé plusieurs coups durs d’un seul coup. Entre l’arrestation de Fitz et la fugue de Beresford.

Renforcer les rangs des Aurors ne serait évidemment pas une mauvaise chose, bien au contraire, mais bien sûr, elle ne comptait pas laisser cette escouade accéder aux dossiers les plus épineux du département de la Justice magique sans s’être préalablement assuré leur entière loyauté à la cause.


« Vous avez sous les yeux le dossier de chaque membre d'escouade que je suis prêt à faire venir le plus tôt possible. Des états de service exemplaires, des capacités de pointe et une adaptabilité nécessaire pour se faire une place dans une équipe. »

Wilhelmina accorda un regard attentif aux dossiers que lui confia son interlocuteur. Elle comptait leur prêter le regard le plus attentif. Sur le papier, leurs compétences n’étaient plus à prouver. Mais évidemment, quelques informations jetées sur papier ne sauraient suffire à ses yeux.


"Je vous remercie." Elle releva les yeux vers son interlocuteur. "Bien sûr, je vous demanderai de m’entretenir avec chacun de ces Aurors personnellement, en présence du directeur du département des Aurors, je ne saurais prendre de décision les concernant sans les avoir rencontrés au préalable."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Empty
Message#Sujet: Re: À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB]   À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

À forces unies, rien d'impossible. | Balthy & Wilhelmina [FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» "Il ne faut jurer de rien"...
» Rien n'est irréparable
» impossible d' actualiser l' assedic par la toile
» Il suffit d'un rien pour être heureux [pour élèves]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 1
-