AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 105
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeMar 16 Oct - 12:07

Il faut savoir regarder où on met les pieds
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Darryl avait quelques emplettes à faire. Emplettes au niveau sorcier, donc il ne pouvait se rendre qu’au chemin de traverse pour se faire. Ça ne le dérangeait pas. Même s’il n’était pas vraiment un fan de la foule, il savait la supporter en quelques occasions, et puis, il savait également en faire abstraction, ce qui n’était pas plus mal, soit dit en passant. En tout cas, il comptait passer une après-midi plutôt agréable, à flâner dans les différents magasins. Il était en vacances, alors autant en profiter et ne pas se presser inutilement. Il n’était pas fainéant, loin de là, mais autant ne pas s’agiter de trop quand ça n’en valait pas la peine.

Il était possible qu’il croise des camarades de Poudlard, mais bon, là encore, ce ne serait pas un problème. Si c’était quelqu’un qu’il appréciait et bien, il pourrait avoir un peu de compagnie, sinon… il pouvait toujours se dissimuler dans la foule. Ça aussi, il avait appris à le faire. En même temps, il avait bien été obligé de développer certaines techniques pour pouvoir échapper à Brittany. Il n’y arrivait pas toujours, certes, comme dans le Poudlard Express… Mais bon, Darryl était gentil alors, il ne disait trop rien quand elle le coinçait. Il se contentait d’attendre qu’elle se lasse, ou qu’une opportunité se présente pour qu’il puisse fuir. Eh oui, il n’était pas à Serpentard pour rien. Il préférait la dissimulation à la confrontation directe. Et il n’en avait pas honte, ce n’était pas une tare en soit. Au contraire, dans certains cas, cela pouvait être très utile et déterminant pour sa survie. Comme par exemple, avec Brittany encore une fois, Darryl était certain que s’il lui disait clairement qu’il n’était pas intéressé par elle, elle lui ferait vivre un enfer. Elle et ses copines toutes aussi barges… il ne mettait pas Gloria dans le groupe, parce que Gloria c’était différent. Elle ne faisait pas vraiment partie de leur groupe.

Un peu perdu dans ses pensées, il ne fit pas attention à là où il mettait les pieds et rentra dans quelqu’un. Il tourna la tête pour s’apercevoir que c’était Melofy Farnsworth. Bon… ça aurait pu être bien pire, comme mieux. Non pas qu’il ne l’appréciait pas, mais elle en revenait toujours à lui parler de Brittany à un moment ou un autre alors… c’était un peu gênant.

« Oh, excuse moi Melody, j’ai pas fait attention où je marchais. Je ne t’ai pas fait mal au moins ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 2930
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeMer 17 Oct - 18:46


Il faut savoir regarder où on met les pieds
M

elody avait obtenu de se rendre sur le chemin de traverse sans ses avoir ses parents sur le dos, et elle n'était pas peu fière de cet exploit. Elle avait clairement besoin de prendre l'air, de s'éloigner de la ferme, de cette petite île paumée dont elle entrevoyait de moins en moins le charme à mesure qu'elle grandissait, et surtout de Lysandre... Les achats de matériel scolaire étaient un prétexte, bien sûr, mais la vérité, c'est que la jeune femme comptait bien en profiter pour faire du lèche-vitrine... Ou n'importe quoi qui lui permettrait de se changer un peu les idées, pour tout dire, parce que là, dans son cerveau, on arrivait tout bonnement à saturation... Déjà que ses vacances, en temps normal, depuis sa brouille (charmante façon de parler d'un conflit comme le leur) avec sa soeur jumelle, étaient toujours synonime de complications, la visite express de Lexie, ses révélations sur ce qu'elle avait fait... ça n'avait clairement rien arrangé. Elle avait contacté Lexie, d'ailleurs, sans être certaine qu'elles parviendraient à se rejoindre pour autant, puisqu'elle avait vraiment pris la décision de partir à la dernière minute.

Elle avait dû utiliser la poudre de cheminette... dans un mois, elle serait en droit de transplaner enfin (du moins si elle réussissait son permis), mais elle ne pouvait pas attendre aussi longtemps... Même si elle n'avait qu'aversion pour ce mode de transport qui vous bousillait vos fringues ad vitam. Pour la coquette Melody, la poudre de cheminette, c'était dégradant... même après un sortilège express de nettoyage, elle avait quand même l'impression d'avoir de la suie plein ses cheveux rougeoyants... Enfin bon...

Faute de savoir exactement par quoi elle désirait commencé, une fois avoir récupéré quelques gallions chez Gringotts, elle se contentait de flaner de vitrine en vitrine, en quête d'un quelconque coup de coeur. Autant le dire, elle n'était pas très attentive. Et visiblement, la personne qui venait de la percuter ne l'était pas davantage. Une personne que, tout bien considéré, Melody connaissait bien.

-Oh, salut Darryl.
Elle lui adressa un grand sourire. Ce n'est pas qu'ils étaient très amis tous les deux (mais ils n'étaient pas ennemis non plus), mais Melody savait que Brittany adorait un peu trop Darryl, donc elle estimait qu'il était de son devoir de jouer les entremetteuses chaque fois que l'occasion se présentait. T'inquiète, y a pas de mal. Tu vas bien ? Qu'est-ce que tu fais ici ?


code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 105
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeDim 18 Nov - 11:23

Il faut savoir regarder où on met les pieds
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Rencontrer Melody… ça ne le faisait pas vraiment bondir de joie. Non pas qu’il ne l’appréciait, pas du tout, Melody était une fille plutôt chouette dans l’ensemble mais, elle avait la fâcheuse tendance à toujours ramener la conversation sur Brittany. C’est bon, il avait compris qu’elle voulait tenter d’aider son amie, mais sa façon de faire était… lourde… beaucoup trop lourde, en même temps, elle utilisait la même technique que Brittany alors ce n’était pas difficile à comprendre. Quoiqu’il en soit, il y avait toujours un moment où il se sentait horriblement mal à l’aise… cette fois-là n’allait très probablement pas échapper à la règle. Après, évidemment, il pouvait toujours être surpris, mais il en doutait fortement, il commençait à les connaître toute cette petite clique, leur bande d’amis dont il ne faisait pas du tout partie, mais ça ne le peinait pas vraiment. Le seul fait pour lequel il s’y intéressait un peu c’était que Gloria traînait un peu avec eux et Gloria, eh bien… il en était amoureux donc logique. Mais inutile de penser à Gloria maintenant, il fallait plutôt se concentrer sur Melody. Ce serait une bonne chose.

Et déjà, le sourire qu’elle arborait ne lui disait rien de bon… Merlin, pourquoi est-ce que ça lui tombait toujours dessus ? Est-ce qu’il avait une sorte de poisse perpétuelle qui le suivait constamment ? De toute la vie, ce n’était qu’une succession d’emmerdes entrecoupées parfois d’une petite pause. Encore heureux, sinon tout le monde se serait déjà suicidé. Darryl n’était pas quelqu’un de très jovial à la base, ni même de très optimiste, c’était même tout l’inverse et il pouvait très bien déprimer quelqu’un en quelques secondes s’il n’était vraiment pas d’humeur, mais ça ne le dérangeait pas, il était comme ça, pas la peine d’en faire toute une histoire.

Mais bon, peu importe tout ça pour le moment. Ça ne le dérangeait pas de discuter un peu avec Melody, tant qu’elle ne faisait pas trop d’allusions à Brittany, même si à ce stade, ce n’était même plus des allusions, mais il sentait que ça allait être le cas, tant pis.

-Oh, salut Darryl. T'inquiète, y a pas de mal. Tu vas bien ? Qu'est-ce que tu fais ici ?

Bon, apparemment, elle ne lui en voulait pas de l’avoir bousculée, et c’était tant mieux. Ce n’était jamais agréable de se faire bousculer, ou de bousculer une personne, mais fort heureusement, il ne semblait pas lui avoir fait mal, c’était le plus important après tout.

« Je vais bien merci, bah j’avais quelques affaires à acheter, et toi ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 2930
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeLun 19 Nov - 17:52


Il faut savoir regarder où on met les pieds
B

on, Darryl n'était peut-être pas toujours le garçon le plus jovial du monde, mais au moins n'avait-il pas l'air fermé à la conversation, et forcément, cela convenait parfaitement bien à Melody, puisque cette dernière adorait papoter. Elle était capable de se trouver des sujets de conversation avec n'importe qui, même avec les personnes avec qui elle avait le moins de choses en commun, et en l'occurrence, elle ne mettrait pas le jeune homme dans cette catégorie, parce qu'ils avaient un point commun, et pas des moindres, un point commun qui portait le nom de Brittany Carlson.

Bon, d'accord, c'était un point commun qu'ils avaient à peu près avec tous les élèves de Poudlard qui connaissaient Brittany même de loin, à ce stade, mais passons. La jeune femme était bien placée pour connaître le béguin de son amie pour le vert et argent, Brittany lui rebattait suffisamment les oreilles avec ça, alors elle était déterminée à s'engouffrer dans la toute petite brêche qui s'était créée dès lors que son interlocuteur lui avait retourné sa question. Bon point, bon point, la discussion s'annonçait bien... puisqu'elle commençait déjà à avoir des allures de discussion. Ce qui n'était définitivement pas un moindre détail.

-La même chose
, répondit-elle alors d'un ton vaguement désintéressé (parce que clairement, les achats scolaires, c'était pas la plus grande source de fun qui ait jamais existé). J'suis venu acheter mes fournitures. Tu dois aller acheter quoi ? On pourrait faire les boutiques ensemble, qu'est-ce que t'en dis ? Et après, j'irais bien boire une bièraubeurre au Chaudron baveur.

Ce qui lui laisserait suffisamment de temps pour bavarder et aborder le sujet Brittany en douceur. Parce que, bien sûr, c'était là où elle voudrait en venir au bout du compte (et puisque Darryl n'était pas idiot, il flairerait certainement le piège à des kilomètres, mais elle espérait tout de même qu'il accepterait de s'y laisser prendre quoi qu'il en soit). Elle se faisait déjà violence, à vrai dire, pour ne pas lancer le sujet trop vite, même si elle avait sa petite idée sur la manière dont elle pourrait s'y prendre. Laisser échapper à un moment ou à un autre l'histoire de la fugue de son amie et le fait qu'à l'heure actuelle, elle vivait sur l'allée des embrumes. On faisait difficilement plus cool et intéressant, non ?


code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 105
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeMar 4 Déc - 16:59

Il faut savoir regarder où on met les pieds
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Darryl avait bien conscience que sa présence et sa compagnie ne faisaient pas rêver tout le monde, lui-même ne se trouvait pas forcément chouette, ou un truc de ce genre-là, mais bon, il n’était pas spécialement optimiste, ou amoureux de la vie alors forcément, cela se ressentait dans sa façon d’être et il n’en voulait pas à ceux qui tiraient un peu la tronche quand ils le voyaient arriver. Mais de toute évidence, Melody ne semblait pas dépiter, sûrement parce qu’elle voyait là, une occasion d’essayer encore une fois de lui montrer à quel point sa copine Brittany pourrait faire la parfaite petite-amie pour lui.

Ce n’est pas comme s’il n’était pas habitué de toute manière. Bon, Melody n’était pas sa meilleure amie, mais elle savait tout de même se montre appréciable quand elle le voulait bien, donc cela ne le dérangeait pas complètement non plus. Il se sentait juste très embarrassé à chaque fois qu’elle remettait Brittany sur le tapis… mais il n’allait pas lui dire clairement qu’il n’était pas intéressé par son amie, il était peut-être un chouias dépressif, mais pas suicidaire. Pas encore en tout cas.

-La même chose. J'suis venu acheter mes fournitures. Tu dois aller acheter quoi ? On pourrait faire les boutiques ensemble, qu'est-ce que t'en dis ? Et après, j'irais bien boire une bièraubeurre au Chaudron baveur.

En soit, sa proposition n’avait rien de repoussant, bien au contraire, cela aurait même pu être un agréable moment, s’il n’était pas au courant de ses véritables intentions. Parce qu’il savait bien que ce qui intéressait Melody, ce n’était pas de tenter de créer une véritable amitié avec lui, elle voulait juste caser sa copine. Il ne le prenait pas mal, mais bon… il sentait déjà la gêne et l’embarras accourir à grands pas. De toute façon, il n’avait pas de moyen de refuser ni de véritables raison de le faire de toute façon.

« Il me reste quelques livres à acheter, et quelques bricoles. Oui pourquoi pas, en tout cas, je n’y vois pas d’objections. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 2930
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeMar 4 Déc - 21:46


Il faut savoir regarder où on met les pieds
M

elody afficha un sourire sans doute un peu trop victorieux quand son interlocuteur accepta d'achever ses emplettes en sa compagnie et, cerise sur le gateau, de boire une bièraubeurre avec elle. Son air par trop enthousiaste pourrait presque prêter à confusion, d'ailleurs, mais la bleue et bronze était convaincue du fait que son interlocuteur n'y verrait aucune ambiguité. Et pour cause, il n'était pas le dernier des idiots. Il savait que Melody et Brittany étaient amies, et il devait savoir aussi que Brittany en pinçait pour lui (en même temps, la miss n'était pas forcément la plus discrète qui soit à ce sujet).. donc il devait se douter de ce que sa proposition avait d'intéressée... ce qui rendait encore plus enthousiasmant le fait qu'il ne décline pas sa proposition, d'ailleurs. Peut-être qu'il n'attendait que ça, au bout du compte, que quelqu'un joue les entremetteurs pour lui et la jolie blonde, parce qu'il était peut-être trop réservé pour aller lui parler de vive voix. C'était tellement mignon... C'était beau, quand même, les histoires simples et sans drama... oui, bon.... En tout cas, Melody en prendrait bien une petite part à l'heure actuelle.

-Parfait, j'ai une tonne de bouquins à acheter chez Fleury & Botts, et j'aimerais bien en acheter deux trois pour moi aussi, tant qu'à faire,
dit-elle en prenant à peine le temps de respirer.

Elle parlait déjà beaucoup en temps normal, mais là, l'ambition était encore d'une autre envergure, elle n'avait pas envie de laisser le temps au silence de s'imposer, elle se disait qu'en parlant beaucoup, elle inciterait Darryl à parler un peu, puis davantage, jusqu'à, au bout du compte, pouvoir en arriver au sujet qui l'intéressait réellement. Si elle parvenait à le mettre de côté pour le moment, il était dans tous les cas évident que ça ne durerait pas trop longtemps.

-Alors, quoi de neuf ?
embraya-t-elle tandis qu'elle les entraînait jusqu'à la librairie. Comment ça se passe, tes vacances ?

Elle avait la ferme intention de s'y intéresser de près, d'autant plus qu'elle se disait que la moindre information qu'elle pourrait rapporter à Brittany serait bonne à prendre. Quitte à en être là, il était assez évident qu'il lui faudrait faire un rapport détaillé à la rouge et or, et elle avait bien l'intention de se montrer à la hauteur de la tâche qu'elle s'attribuait à elle-même.


code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 105
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeJeu 20 Déc - 21:07

Il faut savoir regarder où on met les pieds
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Bon… Darryl s’était peut-être un peu trop avancé en acceptant tout de suite de passer du temps avec elle pour acheter les fournitures qu’il fallait… ça ressemblait plus à un traquenard qu’autre chose. Il espérait se tromper cela dit, mais… il y avait peu de chances. Parce qu’il le savait, la raison pour laquelle elle lui proposait tout ceci, ce n’était pas pour apprécier sa compagnie. Mais bien parce qu’elle s’était probablement fixée une mission. Darryl ne savait pas dire non, et c’était un problème, enfin, il avait surtout peur de dire non à certaines personnes… Comme Brittany Carlson. Elle n’était certes pas là, mais il était en présence de sa meilleure amie, et cette dernière lui ferait sans doute un rapport très détaillé de cette rencontre hasardeuse. Darryl n’allait pas devoir faire de bourdes s’il voulait finir sa scolarité sans encombre, il lui restait encore trois ans à faire après tout. Bon, ça ne serait pas non plus une corvée de traîner avec Melody, elle savait être une chic fille quand elle le voulait, ce qui était plutôt plaisant. De toute façon, il verrait bien ou cela le mènerait rapidement…

-Parfait, j'ai une tonne de bouquins à acheter chez Fleury & Botts, et j'aimerais bien en acheter deux trois pour moi aussi, tant qu'à faire
Fleury & Botts donc comme première arrêt, cela lui convenait tout à fait. Il appréciait beaucoup cette librairie. Il adorait être entouré de livres de toute façon, il trouvait ça très reposant. Et puis, les dirigeants étaient plutôt sympathiques aussi, alors c’était toujours appréciable d’y aller. Il se doutait que les « deux trois trucs pour moi aussi » ne se trouvaient pas chez Fleury & Botts, si la lecture était la passion de Melody, cela se saurait, mais en tout cas lui, était plutôt satisfait de cette première destination.

-Alors, quoi de neuf ? Comment ça se passe, tes vacances ?

C’était le moment où elle allait décortiquer chacune de ses paroles pour filer des trucs à Brittany non ? Il devenait sans doute un peu parano… non carrément. Mais en même temps, Darryl avait plutôt du mal à voir le mal partout plutôt qu’autre chose, donc il ne fallait pas trop lui en vouloir non plus. Il se dit que réfléchir à tout pourrait vite être ennuyant, et qu’il ferait peut-être bien de simplement dire les choses comme elles venaient à la rousse.

« Oh ça va, plutôt content d’avoir retrouvé ma mère et ma sœur. C’est pas toujours facile, surtout qu’elles sont moldues et ne comprennent pas tout, mais elles font de leur mieux. J’en profite pour bouquiner, et voir quelques-uns de mes amis. Mais rien de très extraordinaire. Et toi ? Pas trop anxieuse à l’idée d’entrée dans ta dernière année ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 2930
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeVen 21 Déc - 23:19


Il faut savoir regarder où on met les pieds
M

elody écoutait son interlocuteur avec toute l’attention que nécessitait la mission qu’elle s’était confiée à elle-même. Il était content d’être rentré chez lui et de retrouver sa famille, sa mère et sa sœur. Une mère, une sœur, c’est bien noté, même si, à coup sûr, Brittany le savait déjà. La rouge et or était clairement plus calée en « Darryl » que la jeune femme ne saurait jamais l’être de son côté. Il n’évoqua pas son père… peut-être qu’il n’en avait plus ? Ou que ses parents étaient séparés ? Encore un chapitre qu’elle n’avait pas réellement pris la peine de suivre. C’était pas contre Darryl, mais il est vrai que si ce n’était pour Brittany, elle ne prendrait peut-être pas la peine de s’intéresser à lui du tout. Quant à son amie, elle lui avait dit tellement de choses au sujet du garçon qu’elle convoitait que les informations finissaient par toutes se mélanger jusqu’à ce que ça ne fasse plus le moindre sens. En tout cas, ça faisait déjà un point que Brittany et lui n’auraient pas en commun. On ne pouvait pas dire que retrouver sa famille et surtout sa sœur ait franchement réjouie la bonde, sans quoi elle n’aurait pas pris le parti de fuguer chez sa cousine.

Il précisa que les deux étaient moldues. Effectivement, pour leur expliquer tout ce qu’il vivait durant son année, ça ne devait pas être simple, mais en même temps, elles devaient trouver captivante ce qui pour un sorcier était la moindre des banalités. C’était plutôt une bonne chance au bout du compte. Ensuite, il lisait… Bon on dit que les contraires s’attirent, mais là… il serait tout de même temps qu’il lui donne matière à points communs avec son amie, qu’elle puisse la vendre comme il se doit à son interlocuteur. Pour ce qui était des quelques amis qu’il comptait voir, il y avait peut-être quelque chose à creuser de ce côté-là, c’était à voir…

-Oh, c’est loin ça,
répondit Melody en balayant la question de son interlocuteur d’un revers de manche. J’aurais le temps de m’inquiéter à la rentrée.. J’ai un été suffisamment chargé pour ne pas y penser en attendant.

Et ça, pour être chargé, il l’était en effet, autant en activités qu’en émotions.

-Tu lis quoi comme genre de bouquin ? Tu vas voir qui cet été ?


Surtout ne pas perdre son objectif de vue quoi qu’il arrive, c’était très important.



code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 105
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeJeu 3 Jan - 20:05

Il faut savoir regarder où on met les pieds
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Darryl savait à peu près ce qui l’attendait en passant sa journée avec Melody, ou tout du moins, quelques heures. Il n’allait pas échapper à un interrogatoire serré, il le savait, mais ce n’est pas pour autant qu’il était vraiment heureux et d’accord avec cette idée. Même s’il était certain qu’il n’oserait pas le dire clairement. Darryl préférait esquiver et quand il ne le pouvait pas eh bien, il attendait que ça se passe en espérant que cela ne prenne pas trop temps, et que ce ne soit pas trop pénible non plus. Et pour le moment, la seule technique qu’il avait à l’esprit, c’était de lui-même poser des questions à Melody et feindre de s’intéresser à elle. Non pas qu’il se fichait totalement d’elle, mais ce n’était pas non plus son amie. Il ne savait pas si cela fonctionnerait, peut-être que s’il arrivait à trouver un sujet qui lui plaise, elle se lancerait dedans en oubliant de le cuisiner. C’était peut-être un peu trop idyllique pour le coup, mais il fallait bien qu’il essaye quelque chose, la partie où il abandonnait ne pouvait pas arriver si vite. Il avait encore des chances de sortir de là sans trop de dommages. Pas qu’il ait des choses à cacher mais bon, il n’avait pas envie que Brittany sache toute sa vie, parce qu’il savait que Melody lui raconterait tout, elle lui faisait assez peur comme ça.

L’ennui, c’est qu’il n’avait aucune idée de ce qu’aimait la jeune femme, de ses goûts, ses envies… il ne la connaissait pas bien et donc ignorait quel était le sujet miracle qui pourrait potentiellement le sauver. Oui, parce que même s’il le trouvait, rien ne garantissait que cela la détournerait de sa « mission ». Il n’avait jamais de chance… c’était pas possible d’avoir autant la poisse… Il avait fait des choses horribles dans une autre vie ou quoi ? Enfin cela dit… Darryl ne croyait pas à la réincarnation, il ne croyait en aucune entité divine, religieuse ou spirituelle.

-Oh, c’est loin ça. J’aurais le temps de m’inquiéter à la rentrée.. J’ai un été suffisamment chargé pour ne pas y penser en attendant.

Bon… il n’avait pas fait mouche, en même temps, il avait posé la première question qui lui était venue à l’esprit. Elle n’était pas très pertinente pour la jeune fille, mais il pourrait peut-être trouver autre chose dans la suite de la conversation, il apprécierait en tout cas. Vraiment.  C’était même capital à ce niveau-là.

-Tu lis quoi comme genre de bouquin ? Tu vas voir qui cet été ?

Evidemment, elle n’avait pas hésité à embrayer sur autre chose… Peut-être que s’il fournissait moins de détails, qu’il restait plus vague, elle cesserait de le questionner ? Ou alors elle demanderait des détails comme elle venait de le faire. Il se sentait vraiment coincé, pris au piège… Tel un serpent dans les serres d’un aigle. Super… Quelle chouette après-midi de vacances…

« J’ai pas de style prédéfini. J’aime bien juste… apprendre de nouvelles choses. Principalement Alphard. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 2930
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeJeu 3 Jan - 21:28


Il faut savoir regarder où on met les pieds
P

as de style prédéfini. Soit. Ce n'était vraiment pas ce qui allait l'aider à rencarder Brittany sur les goûts du garçon. Bon, s'il aimait à peu près tout, ça laissait à son amie moins de chances de se planter, mais aussi moins de chances de toucher juste du premier coup. En tout cas, la jeune femme se voyait mal aller retrouver Brittany en lui apprenant qu'elle avait croisé Darryl et qu'il aimait... lire tout. Ce qui était un peu plus intéressant, peut-être, c'était le fait qu'il ajoute aimer apprendre de nouvelles choses. Ce qui pouvait lui servir.

Mais aimer apprendre de nouvelles choses ne voulait pas dire qu'il aimait apprendre de nouvelles choses sur tout non plus... Elle allait devoir creuser... et s'abstenir de lui faire remarquer qu'on apprenait suffisamment à Poudlard pour ne pas s'embarrasser de bouquins éducatifs en dehors des cours... D'ailleurs, ce serait assez hypocrite de sa part compte tenu du fait qu'elle pouvait bouffer des livres sur la couture sans se lasser ne serait-ce qu'une seconde.

-Ah oui, Black,
répondit Melody d'un ton qui ne voulait pas dire grand-chose quand Darryl lui apprit qu'il allait passer le plus clair de son temps avec Alphard.

Bon, au moins, ce n'était pas avec une fille qu'il avait l'intention d'occuper son temps libre. Et elle ne pensait pas que Darryl et Alphard soient du genre à... En fait, l'idée ne lui effleurait même pas l'esprit. Passer par Alphard serait une option, mais Melody le connaissait à peine... ce n'est pas comme si elle pouvait espérer qu'il se rangerait de son côté contre celui de son meilleur ami. Définitivement, elle manquait de matière, il fallait qu'elle en apprenne plus.

-T'aimes bien le Quidditch ?


Elle passait du coq à l'âne sans vergogne, mais peu importe, elle cherchait un sujet auquel se raccrocher. Et elle se disait que si Darryl aimait le Quidditch, ce serait le jackpot, déjà parce que c'était facile d'avoir une conversation sur le sujet. Ensuite, parce que Brittany était une experte dans le domaine, alors ça leur ferait un vrai centre d'intérêt commun... Si ce n'était pas le cas, tant pis, elle se jetterait sur un autre sujet de conversation. Ce n'était pas ce qui manquait, après tout.


code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 105
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeJeu 10 Jan - 21:03

Il faut savoir regarder où on met les pieds
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Darryl avait conscience de ne pas donner beaucoup de détails à Melody, mais il savait aussi qu’elle ne posait pas ces questions parce qu’elle était désireuse de le connaître un peu plus. C’était juste pour aller tout raconter à Brittany. Il aurait pu lui donner un genre littéraire en particulier, Darryl était sûr qu’à la rentrée, Brittany serait venue le trouver avec bien en évidence un livre de ce genre-là… Il n’était pas stupide. Depuis le temps que Brittany lui courrait après, il avait bien remarqué sa façon de procéder, et ce n’était pas des plus rassurants parfois…

Cela pourrait presque lui faire de la peine, que la conversation avec Melody soit totalement intéressée du côté de la jeune femme, mais bon… Melody n’était pas sa meilleure amie, ni même son amie, elle était une camarade de classe qui se laissait apprécier. C’était tout de même dommage, mais c’était comme ça. Elle ne s’intéressait à lui que parce que son amie était amoureuse de lui.

-Ah oui, Black

Elle n’avait pas l’air emballée par sa réponse. Est-ce que cela voulait dire qu’ils ne s’entendaient pas tous les deux ? Il n’en savait rien, il n’avait jamais parlé de Melody avec Alphard, donc ils ne se connaissaient probablement pas. Quand bien même les deux ne s’apprécieraient pas, ce n’était pas Melody qui allait gérer ses relations. Que ce soit amicales ou autres d’ailleurs, même si Darryl n’avait pas vraiment d’autre relations qu’amicales, ni même qu’Alphard en fait.  Bon, pas grave, elle allait probablement ne pas tarder à aborder un nouveau sujet, il connaissait la démarche et le plan d’action maintenant après tout.

-T'aimes bien le Quidditch ?

Quelle question innocente… Brittany jouait justement au Quidditch. Elle lui avait assez rabâchée comme ça. Et aussi presque forcé à aller la voir jouer, mais il avait réussi à esquiver. Il n’aimait pas vraiment le Quidditch, ou plutôt, cela ne l’intéressait pas. Il n’était pas très sport, et le Quidditch, il trouvait ça un peu trop violent. Les sports moldus l’étaient beaucoup moins, et il préférait davantage ces derniers.

« Pas vraiment, disons que je trouve ça un peu trop violent parfois… et puis, de toute façon, je ne suis pas un grand fan de sport. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 2930
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeJeu 10 Jan - 22:02


Il faut savoir regarder où on met les pieds
L'

amour a ses raisons que la raison ignore, comme dit l'adage, et ce n'était évidemment pas Melody qui allait dire le contraire, étant donné son passif (et son actualité, même) amoureux, mais quand même, elle avait du mal à comprendre ce que Brittany trouvait à Darryl. Pas parce qu'elle n'appréciait pas Darryl, en fait elle le trouvait franchement très sympa, mais parce que les deux n'avaient vraiment rien en commun.

Alors oui, les opposés s'attirent, et l'hyperactivité de Brittany pourrait peut-être être compensée par le calme de Darryl, mais quand même, ce n'était pas gagné d'avance. Melody n'allait pas baisser les bras aussi vite, bien évidemment, mais c'était tout de même extrêmement frustrant de constater combien le simple fait de leur trouver des points communs était un véritable casse-tête. Franchement, le Quidditch, c'était du pain béni, pour ce qui était de leur trouver un point commun. Tout le monde aimait le Quidditch, et ensuite, Brittany aurait pu embrayer avec ses incroyables connaissances sur la question.

Mais non... Non seulement il n'appréciait pas spécialement le quidditch, mais en plus il avait une opinion tranchée sur la question. Il trouverait ce sport trop violent. Elle ne pouvait pas lui donner tort, mais honnêtement, c'était une des choses que Melody trouvait drôle là-dedans... et elle savait que ce n'était certainement pas ce qui dérangeait la rouge et or... en même temps, elle était une fan absolue de Gwendolyn Morgan, qui était connue pour être un véritable monstre de violence, alors bon... Bref, il n'aimait pas le sport.... Définitivement, elle espérait que pour son amie, il était vrai que les contraires s'attirent.

-Je peux comprendre. Moi j'aime bien le quidditch, mais j'aurais jamais été capable d'en faire, ça demande sacrément de discipline et de ténacité, je dois pas être taillée pour.
Contrairement à l'exceptionnelle Brittany, bien évidemment. Je suis plus forte sur tous les trucs manuels. Mon truc, c'est la couture, tu vois.

Ce n'était pas d'elle qu'elle devait parler, elle devait se focaliser sur le vrai sujet... mais en même temps, elle se disait qu'en parlant un peu d'elle, le vert et argent accepterait davantage de parler de lui. Et puis, c'est vrai que ça ne lui posait pas du tout de problème de parler d'elle.



code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 105
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeVen 18 Jan - 20:26

Il faut savoir regarder où on met les pieds
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Ce serait peut-être trop exagéré d’avancer que Darryl était actuellement en pleine souffrance et qu’il espérait que quelqu’un vienne le délivrer de cette situation. Ce n’était pas le cas, même si ce n’était pas la situation la plus confortable qui soit parce qu’il savait que cette conversation était en partie intéressée, étant donné que Melody avait sûrement pour but de glaner quelques informations pour ensuite les refourguer à sa grande amie Brittany.

Peut-être que Melody était tout de même intéressée un peu par lui, dans le sens où il n’était pas tout à fait inintéressant. Darryl n’était pas un garçon populaire, ni le genre de personne sur qui on se retournait, ou qui donnait envie aux autres de vouloir le connaître. Il le savait parfaitement, et il n’avait pas envie de l’être. Pour lui, la recherche de popularité, l’envie d’avoir des tas d’amis, de l’attention… ça ne voulait rien dire, et cela n’avait pas de sens pour lui. Mieux valait se concentrer sur quelques relations de qualité. De donner de l’importance à ceux qui le méritaient, qui en valaient la peine. C’était quelque chose qu’il avait compris bien assez tôt, dès qu’il avait perdu son père. Il fallait s’occuper des vivants, et de ceux que l’on aimait tant qu’on le pouvait, sinon, il ne restait que des regrets.

Enfin bon, ce n’était pas le meilleur moment pour faire ce genre de constat, et de réflexion. Même si ce n’était pas l’amitié fusionnelle entre eux, il espérait même pour elle, qu’elle ne se forçait pas pour faire plaisir à son amie. Ce serait dommage pour sa journée, de la gâcher ainsi avec lui.

-Je peux comprendre. Moi j'aime bien le quidditch, mais j'aurais jamais été capable d'en faire, ça demande sacrément de discipline et de ténacité, je dois pas être taillée pour. Je suis plus forte sur tous les trucs manuels. Mon truc, c'est la couture, tu vois.

Oui, il était assez d’accord qu’il fallait avoir le physique pour faire du Quidditch. Mais il préférait ne pas faire de réflexions sur le Quidditch parce qu’était presque tendre la perche pour qu’elle lui brandisse Brittany sous le nez. Il avait compris, vu le nombre de fois où la Gryffondor le lui avait dit, qu’elle souhaitait devenir joueuse de Quidditch professionnelle. En revanche, il trouvait plutôt sympa que Melody parle un peu d’elle.

« Ça ne m’étonne pas vraiment. Non pas que cela se lise sur ta figure que tu adores la couture, mais c’est assez évident que tu t’intéresses à la mode. Moi je sais pas trop ce que c’est mon truc… je crois que j’en ai pas vraiment en fait. Ou je l’ai pas encore trouvé. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 2930
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeSam 19 Jan - 10:43


Il faut savoir regarder où on met les pieds
M

elody choisit de le prendre comme un compliment quand son interlocuteur lui apprit ne pas être surpris de lui découvrir un don pour la couture... ou du moins une passion, parce que ça se voyait qu'elle aimait la mode. La bleue et bronze décidait de l'interpréter comme un "T'as du style" même si ce n'était peut-être as du tout ce que le jeune homme entendait par là. Il est vrai qu'elle prenait toujours un soin particulier à se distinguer par sa tenue vestimentaire et se faire remarquer, à ce titre, ne la dérangeait pas le moins du monde. Si le jeune homme avait repéré le soin qu'elle apportait à son look, la bleue et bronze le prenait comme un compliment, peu importe dans le fond s'il trouvait son style horrible ou intéressant.

Mais ne nous eparpillons pas. Darryl devait rester le sujet de leur conversation. Il fallait qu'elle réussisse à le cerner... Et qu'elle fasse son rapport détaillé à Brittany par la suite. Mais que ce soit parce qu'il n'avait aucune passion, n'avait pas trouvé sa voir encore ou parce qu'il ne voulait pas lui faciliter la tâche... il affirme qu'il n'avait pas de truc .. ou ne l'avait pas trouvé encore. Eh bien ils n'étaient pas sortis de l'auberge. Mais Melody était du genre tenace. Et ne parlons pas de Brittany. Au fond, elle se disait que si Darryl ne faisait pas tant de mystères, était plus difficile à cerner, il intéresserait beaucoup moins son amie. Encore que les sentiments ne se choisissent pas et si quelqu'un était bien placé pour le savoir, c'était elle.

-Tout le monde a un truc, c'est obligé !
affirma la jeune femme en toute confiance. Elle avait toujours considéré sa façon de penser comme une vérité générale. Ça avait de quoi déplaire. Mais elle le faisait sans s'en rendre compte. Je suis sûre qu'on peut trouver le tien, ajouta-t-elle avec un sourire, pas prête à lâcher l'affaire. Tu aimes la musique ? le théâtre ? Tu joues d'un instrument ? Tu dessines peut-être ? Ou bien tu écris ! Comme tu mis beaucoup tu dois bien savoir écrire, pas vrai ?

Dans tous les cas, elle ne lâchait pas l'affaire. Elle voulait en apprendre plus, et elle en apprendrait plus.


code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 105
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeSam 26 Jan - 12:21

Il faut savoir regarder où on met les pieds
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Darryl devait probablement lui donner une piètre opinion de lui-même en cet instant, mais il ne faisait pas exprès. Il disait juste la vérité, il ne s’était jamais vu comme quelqu’un de très intéressant ou de particulier. A dire vrai, il ne savait même pas pourquoi Brittany s’accrochait à lui comme ça, surtout vu sa personnalité. Mais bon, il n’avait pas envie de demander des explications à la Gryffondor, parce que ce serait lui avouer qu’il était au courant de ses sentiments, et il devrait lui-même s’expliquer sur le fait qu’il ne lui rendait pas, ou qu’il n’avait rien dit. Et ce serait la pire conversation qu’il puisse avoir actuellement. Alors non, autant laisser les choses ainsi et ne pas chercher les ennuis, ce n’était pas du tout le genre de Darryl, les galères venaient à lui d’elles-mêmes.

Quoiqu’il en soit, ce n’était pas une technique pour décourager Melody dans son entreprise, il était naturel. Il ne pensait pas avoir un petit quelque chose en plus. Il n’avait pas envie de se faire passer pour un looser non plus, même si c’était peut-être ce qu’il était, mais bon, ce n’était pas à lui d’en juger de toute façon. Ce n’était pas pour rien, s’il n’avait jamais rien fait pour faire avancer les choses avec Gloria, c’est bien qu’il savait qu’il n’avait pas de chance. Mais bon, pas la peine de penser à Gloria maintenant, mieux valait qu’il tente de passer un après-midi un peu sympa avec Melody plutôt. Ce n’était pas forcément impossible, elle savait être gentille et agréable après tout.

-Tout le monde a un truc, c'est obligé !

Peut-être bien, mais lui ne voyait pas trop ce que c’était. Il était un élève studieux, un brin pessimiste, et dépressif sur les bords. Qui ne s’intéressait pas aux choses superficielles de la vie, surtout depuis la mort de son père. Pas de quoi rêver.

-Je suis sûre qu'on peut trouver le tien. Tu aimes la musique ? le théâtre ? Tu joues d'un instrument ? Tu dessines peut-être ? Ou bien tu écris ! Comme tu mis beaucoup tu dois bien savoir écrire, pas vrai ?

Il avait la désagréable impression de se retrouver en face de Brittany, quand elle l’assaillait de questions sans le laisser répondre, et ce n’était pas du tout un bon souvenir. Il n’aimait rien en particulier, et il ne savait pas quoi lui répondre. Surtout qu’il ne voulait pas lui donner l’impression de ne fournir aucun effort.

« Non, je ne sais pas jouer de musique, mais j’aime bien, un peu. Je n’écris pas non, du moins, j’ai jamais essayé. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 2930
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeSam 26 Jan - 23:49


Il faut savoir regarder où on met les pieds
B

on bon bon… le moins que l'on puisse dire, c'est que Darryl ne lui facilitait pas la tâche. Elle ne savait pas s'il refusait de de livrer à elle par simple défiance ou dans l'espoir qu’elle éloigne Brittany de lui, mais dans tous les cas, la bleue et bronze n'avait pas envie de croire que ce puisse être tout ce que le vert et argent avait à dire sur lui. Au fond, c’était certain, elle avait bien trop tendance à établir son cas en généralité. Elle, elle était passionnée de nature, alors elle avait envie que tout le monde le soit, raison pour laquelle elle s’entourait bien souvent de personnes au tempérament équivalent. Britrany en était un bonne exemple d’ailleurs tant il était évident que la miss était passionnée de nature. Passionnée de Quidditch, passionnée par Darryl.. Mais ce dernier, alors… par quoi était-il passionné, à la fin, par Merlin ? Elle n’allait pas lâcher l’affaire avant de le découvrir, c'est sûr.

Bon, déjà, ce n’était pas la musique. Déjà il ne jouait d’aucun instrument, et « aimer bien, un peu", ça ne voulait rien dire. Tout le monde, sur le principe, devait bien aimer la musique. Pas toutes les sortes de musique bien sûr. Mais elle trouverait très étrange de n'en aimer aucune. Elle allait creuser ailleurs, ça ne lui faisait pas peur. Il n’était revenu ni sur le dessin, ni sur le théâtre. Peut-être parce qu'il n'y avait définitivement rien à en dire. Ou bien parce qu'il n'avait pas osé s’épancher sur des sujets qui l ’intéressaient vraiment. Elle gardait cette pensée dans un coin de sa tête. Elle pourrait bien lui être utile, va savoir. Elle irait creuser là si elle ne trouvait pas mieux ailleurs. En attendant, ce qu'il disait sur l’écriture ouvrait l'une ou l'autre possibilité. Ça signifiait que c’était une chose envisageable. Et elle comptait bien s'introduire par cette fenêtre ouverte.

- Tu devrais te lancer ! Je suis sûre que tu écrirais super bien.

Non, elle ne pouvait être sûre de rien en réalité, mais présumer ne coûtait rien, à la vérité. Et si ça pouvait éveiller en lui une vocation, elle serait plutôt fière de son cou. Toute présomptueuse cette pensée était-elle.

- Tu écrirais quoi, si t'essayais ?
demanda-t-elle, sur sa lancée, inarrêtable. Je t’imaginerais bien écrire des polars… ou des romans d'aventure, tiens !

Elle lui épargnant le roman à l'eau de rose, c’était gentil, non ?



code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 105
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeJeu 7 Fév - 11:20

Il faut savoir regarder où on met les pieds
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Darryl pouvait donner l’air d’y mettre de la mauvaise volonté, mais ce n’était pas le cas. Il n’avait pas de passion, c’était juste… comme ça.  Les gens n’avaient pas besoin de passion, ou du moins, ils n’en avaient pas tous. Surtout les névrosés dépressifs comme Darryl. Enfin bon, quoiqu’il en soit, il ne faisait pas exprès pour se rendre désagréable ou faire en sorte que Melody le laisse tranquille. De toute façon, il la connaissait assez pour savoir  qu’elle ne le laisserait pas tranquille tant qu’elle n’aurait pas eu ce qu’elle voulait. Ça pouvait paraître effrayant, mais Darryl avait l’habitude. Il ne pouvait vraiment pas l’aider sur ce coup-là. Il avait pas de passion, c’était comme ça. Il n’allait pas faire de crise, il s’en fichait même.

Pour lui, ce n’était pas très important de ne pas en avoir. Tant mieux pour ceux qui avaient une passion, il espérait pour eux que leur vie soit plus gaie, plus joyeuse. La sienne ne l’était pas, mais cela n’avait rien à voir avec une absence de passion, c’était surtout à cause de l’absence de son père que Darryl n’était pas la personne la plus joviale qui soit. Mais curieusement, il avait tout de même réussi à se faire des amis. Enfin, au moins un ami, Alphard. Il n’aurait jamais pensé être ami avec un Black, même s’il était né-moldu, il avait vite compris qu’ils n’étaient pas très appréciés par certaines familles, et par exemple les Black. Mais bon, il n’allait pas s’en plaindre, bien au contraire. Il appréciait d’être ami avec Alphard, vraiment, et il se fichait un peu de ces histoires de sang de famille, de trucs et de machins.

- Tu devrais te lancer ! Je suis sûre que tu écrirais super bien.

Darryl n’en savait trop rien, cela ne l’avait jamais vraiment attiré, et au final, il se voyait mal écrire quoique ce soit, ou même être bon pour ça. Certes, il était plus intelligent que la moyenne, mais cela ne voulait pas dire qu’il ferait un bon écrivain. Il ne pensait vraiment pas que c’était le cas.

- Tu écrirais quoi, si t'essayais ? Je t’imaginerais bien écrire des polars… ou des romans d'aventure, tiens !

Honnêtement, si Darryl devait écrire des bouquins, ce serait plus de la théorie, ou de la semi-psychologie. Des livres déprimants qui disent que la vie ne vaut pas grand-chose et qu’il faut profiter de ses proches avant qu’ils ne disparaissent… pas le genre de lecture que les gens appréciaient en règle générale en tout cas.

« Je ne sais pas trop. Plus des la théorie je pense, ou de la psychologie je sais pas. Un truc du genre. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 2930
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeJeu 7 Fév - 17:59


Il faut savoir regarder où on met les pieds
P

our tout dire, Melody s'était un peu attendue à ce que Darryl la rembarre en affirmant ne pas trouver d'intérêt, quel qu'il soit, dans l'écriture, et donc de ne pas avoir envie de se projeter plus que ça, mais non, le vert et argent consentait bel et bien à réfléchir à la question qu'elle lui posait, et aux yeux de la rouquine, c'était tout simplemen la preuve que l'idée le séduisait plus que ce qu'il pourrait bien prétendre.

En tout cas, ça avait eu le don de rouvrir la conversation comme il se doit et à Melody d'explorer de nouvelles pistes afin d'en apprendre un peu plus au sujet de Darryl Applegate... Elle avait besoin d'explorer de nouvelles facettes de personnalités, celles qu'il avait le plus tendance à dissimuler, afin de pouvoir partager par la suite ses trouvailles avec Brittany. Elle n'avait pas été si convaincue que cela que ce soit bien parti pour commencer, mais elle révisait un peu son jugement à présent. Elle était convaincue, si ce n'est de trouver quelque chose de vraiment utile, au moins d'un peu nouveau, du grain à moudre pour la pétillante rouge et or qui aavait des vues sur le vert et argent depuis ce qui semblait être une éternité à la jeune femme.

Il se voyait plus écrire des ouvrages techniques et théoriques, des essais en somme. Maintenant qu'il le disait, ça faisait entièrement sens au regard de sa personnalité ou en tout cas de ce que la jeune femme en discernait. Pourtant, ça ne lui était pas venu à l'esprit. Elle s'était certainement trop laissée influencer par ses goûts personnels. Elle, si elle lisait des bouquins, c'était clairement des romans, le reste ne l'intéressait pas du tout. Alors oui, bon, de temps à autre, elle était bien obligée de se bouffer des ouvrages théoriques... Parce que les cours, tout ça tout ça, mais ce n'était jamais de gaité de coeur. Cela dit, elle voyait très bien Darryl dans ce domaine spécifique et au final très terre-à-terre.

-Oh, tu t'intéresses à la psychologie, alors ? Je trouve ça passionnant, moi, même si j'y comprends pas grand-chose. Et un peu flippant, aussi, d'une certaine manière


Mais le fait qu'elle n'y comprenne justement pas grand-chose ne devait définitivement pas aider, loin de là.



code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 105
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeVen 1 Mar - 16:24

Il faut savoir regarder où on met les pieds
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Très clairement, Darryl ne pensait pas devenir un jour écrivain. Il serait… il serait… il ne savait même pas ce qu’il serait. A tous les coups, il allait se contenter d’un travail alimentaire qui ne lui plairait pas spécialement. C’était ce que la plupart des gens faisaient aujourd’hui de toute manière. Alors, il ne voyait pas pourquoi il dérogerait à la règle. Il était partie pour avoir une vie moyenne de toute manière, toute aussi bordée par la magie qu’elle était.

Ce n’était pas très réjouissant comme ça, mais Darryl était quelqu’un de pessimiste et de légèrement dépressif sur les bords, alors il ne fallait pas s’attendre à des choses très joyeuses, très optimistes et ouvertes sur l’avenir. C’était Darryl. Il vivait davantage dans le passé, de toute manière. Et ce, depuis la mort de son père. Il s’estimait heureux d’avoir des souvenirs de lui, certains n’avaient pas cette chance, mais il souffrait beaucoup de son absence, et rien ne pouvait combler cela. Heureusement, il avait sa mère. Et sa sœur, il ne les oubliait pas. Et heureusement qu’il les avait, sinon ce serait pire. Bien pire.

Enfin bon, quoiqu’il en soit, il ne se voyait pas du tout se lancer dans une carrière d’écrivain. Il n’avait jamais écris de sa vie, et il ne pensait pas avoir un style, ou quoique ce soit, qui le ferait sortir du lot, ou valoir les mérites de qui que ce soit. Mais bon, si cela faisait plaisir à Melody… il avait bien conscience qu’il ne pouvait pas indéfiniment lui dire que rien ne lui plaisait ni le passionnait (même si c’était vrai). Quoique, si elle le pensait trop bizarre, et flippant, elle pourrait peut-être convaincre Brittany de lâcher l’affaire. Mais il ne voyait pas la Gryffondor capable de laisser tomber…

-Oh, tu t'intéresses à la psychologie, alors ? Je trouve ça passionnant, moi, même si j'y comprends pas grand-chose. Et un peu flippant, aussi, d'une certaine manière

Il ne dirait pas qu’il s’intéressait à la psychologie. Juste que s’il devait choisir un sujet sur lequel écrire, cela lui semblait le truc le moins chiant, et le moins prise de tête. Ce n’était peut-être pas le cas de tout le monde. Mais il ne s’y intéressait pas particulièrement, non.

« Pas vraiment. C’est juste que… Je suis pas quelqu’un d’optimiste et je me fais des analyses tout seul de la vie et tout. Mais je sais pas si on peut vraiment dire que je m’intéresse à la psychologie. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 2930
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeVen 1 Mar - 17:44


Il faut savoir regarder où on met les pieds
M

elody faisait ce qu'elle pouvait pour rebondir sur chacun des propos de son interlocuteur et en tirer quelque chose, n'importe quoi, qui sache faire progresser la conversation dans le sens qui l'arrangeait, c'est-à-dire dans un sens qui arrangerait aussi Brittany. Elle ne savait pas trop si elle y réussissait ou non, mais elle avait du moins le sentiment d'avoir fait un minimum de progrès, et elle trouvait cela, à vrai dire, plutôt encourageant.

La jeune femme ne savait pas trop sur quel terrain ils s'engageaient précisément quand le vert et argent reprit la parole, mais elle l'écouta attentivement. Au moins, ils s'engageaient sur un terrain de discussion qui devait sortir de ses habitudes, et c'était peut-être quelque chose que son amie serait à même d'exploiter à loisir par la suite. Après tout, elle, ele tentait juste de préparer le terrain du mieux qu'elle le pouvait, mais ce n'était certainement pas elle qui aurait le mot final sur la situation. Elle aimait juste les fins heureuses, et appréciait les personnes qui se donnaient les moyens d'obtenir la leur.

Bref, Darryl corrigea légèrement son propos, précisant qu'en réalité, il n'était pas vraiment passionné par la psychologie, c'était autre chose. Melody, qui à quelques occasions savait se taire et écouter, tout simplement, demeura totalement attentive au discours du vert et argent. Il fallait quand même vraiment que les contraires s'attirent pour que Brittany soit à ce point accro à un garçon comme Darryl. Quand ce dernier affirma qu'il était pessimiste de nature, la bleue et bronze n'envisagea même pas de le contredire tant c'était en réalité évident. La conversation qu'ils avaient eue en disait déjà long à ce sujet. Et Brittany, elle, c'était un concentré d'énergie et de positivisme. Ceci dit, ce serait peut-être ce qui ferait d'eux un joli couple. Darryl avait certainement besoin d'une fille qui soit à même de lui donner le sourire et de lui rendre foi en l'avenir et en la nature humaine. Et Brittany, elle, avait sûrement besoin d'un garçon capable de canaliser son trop plein d'énergie. Ce constat ne pouvait que convaincre plus encore Melody à les aider à se trouver.

-Et ça donne quoi, en règle générale ?
demanda Melody, sincèrement curieuse.

La manière de pensée de Darryl semblait très différente de la sienne. Alors, forcément, ça donnait envie à la bleue et bronze d'en apprendre et d'en comprendre plus.



code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 105
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeMer 20 Mar - 11:08

Il faut savoir regarder où on met les pieds
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Si on oubliait tout ce qui se cachait derrière cette conversation, à savoir le fait que Melody tentait de glaner des informations pour Brittany, elle pourrait presque lui paraître sympathique. Il avait déjà échangé deux trois mots avec Melody, mais il avait toujours tenté d’écourter les choses lorsqu’elle commençait à lui parler de Brittany, ce qui n’était pas encore arrivé, mais il n’allait pas s’en plaindre, mais là, c’était plutôt agréable, le ton était léger et il ne se sentait pas vraiment sous pression.

Il est vrai qu’il se serait attendu à ce qu’elle lui parle de Brittany un peu plus rapidement, dès qu’elle avait commencé à lui parler du Quidditch, il s’était dit que tout était terminé, et qu’il allait en entendre parler de la Gryffondor. Mais non, Melody s’en était abstenu, et il n’allait pas s’en plaindre loin de là. Peut-être parcequ’il avait dit nettement que ce n’était pas son truc, le Quidditch. C’était une possibilité. S’il n’y avait que ça, il lui faudrait juste dire qu’il n’aimait pas quelque chose quand il savait que Brittany oui. Mais ça semblait tout de même un peu trop simple.

En tout cas, Darryl se demandait tout de même ce que Melody pouvait bien penser de lui. Et avec ce qu’il lui disait, cela ne devait pas être bien glorieux. Elle devait probablement se demander ce que Brittany devait lui trouver, et bien Darryl se le demandait aussi. Même en cherchant bien, il était impossible qu’ils se trouvent un point commun. Le seul qu’ils pourraient avoir, c’était Gloria. Ils appréciaient tous les deux la jeune fille, même si Darryl l’appréciait plus que comme une amie, surtout qu’elle n’était même pas son amie. Enfin bref, tout cela pour dire que c’était difficile de savoir ce qu’il se passait dans la tête de Brittany pour qu’elle soit à ce point obsédée par lui. Même si Darryl n’avait absolument aucune envie de se retrouver dans la tête de Brittany. Quelle horreur.
Heureusement d’ailleurs, que les copines de Brittany n’avaient pas son caractère, ce serait vraiment infernal sinon. Mais deux Brittany c’était impossible de toute manière. Et c’était une chance.

-Et ça donne quoi, en règle générale ?

Rien de très joyeux. Darryl n’était pas un garçon jovial, avec qui il faisait bon de discuter pour en ressortir avec le sourire. C’était même tout l’inverse, on le supportait ou pas. Darryl n’avait pas beaucoup d’amis de toute façon. Il y avait bien Alphard, qui se fichait de tout et riait de tout donc qui ne faisait absolument pas attention au côté dépressif de Darryl, et il y avait Eileen qui était encore plus poussée que lui dans le cynisme et le défaitisme.

« Je ne suis pas un amoureux de la vie, ou un gai luron. Je m’attarde plus sur les déceptions de la vie. Je ne trouve pas qu’il y ait de sens à la vie, puisque de toute façon, on est condamné dès le jour de notre naissance. Ça n’a pas vraiment de sens à mes yeux. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 2930
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeMer 20 Mar - 17:36


Il faut savoir regarder où on met les pieds
P

lus Melody parlait avec Darryl, plus elle avait du mal à comprendre pourquoi Brittany s'était attachée à lui à ce point et ne voulait définitivement pas lâcher l'affaire. Oh, ce n'était pas du tout contre le vert et argent. A vrai dire, la jeune femme le trouvait plutôt... sympathique, en tout cas, parler avec lui se révélait plutôt plaisant, et la conversation était suffisamment fluide pour que la bleue et bronze ne l'envisage pas du tout comme une corvée. Mais c'était juste que... enfin, voilà quoi. Les contraires avaient beau s'attirer, là c'était un peu fort quand même !

Ils étaient aux antipodes tous les deux. Le discours que lui sortait Darryl, la jeune femme ne voyait pas un seul instant son amie l'admettre ou le cautionner, leurs mentalités étaient juste... vraiment très différentes... Alors peut-être que ça ferait qu'ils se complèteraient très bien tous les deux, bien sûr, et c'était tout ce que Melody pouvait bien souhaiter à Brittany, mais elle restait quand même circonspecte.

Elle en avait rencontrés, des gens pessimistes voire nihlistes, mais des personnes qui le soient de manière aussi affichée que Darryl... disons que, en règle générale, la jeune femme s'épargnait la compagnie de ce genre de personne. Elle préférait, si elle le pouvait, s'entourer de personnes aux personnalités lumineuses, le genre à voir les choses du bon côté et à vous tirer vers le haut. Ce n'était pas toujours efficace, et elle-même faisait parfois exception à ses propres préceptes (même si elle préférait généralement la colère à l'auto-apitoiement)... Donc oui, de manière générale, elle n'avait pas vraiment une personnalité compatible avec Darryl. Ceci dit, puisqu'elle l'appréciait assez en dépit de son discours, que Brittany soit amoureuse de lui en dépit de leurs différentes, ça faisait effectivement sens, quand on y réfléchissait.

-Tu ne crois pas que c'est justement parce que la vie a une fin qu'elle a un sens ?
demanda Melody qui s'étonnait assez elle-même de donner tout à coup un tournant philosophique à leur conversation alors que, clairement, elle était tout sauf l'esprit le plus éclairé de ce siècle, et ne risquait pas de le devenir un jour. Je veux dire... si on avait un temps éternel devant nous, nos actes n'auraient plus vraiment de conséquences, et on finirait forcément par s'ennuyer, tu ne penses pas ?


code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 105
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeMar 9 Avr - 17:22

Il faut savoir regarder où on met les pieds
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Darryl avait bien conscience qu’il ne montrait peut-être pas un portrait très avantageux de lui, mais il n’essayait pas de se vendre après tout, il était juste lui-même. Il ne savait pas vraiment si elle le trouverait sympa ou complètement naze, mais en cas de seconde option, elle dirait peut-être à Brittany que Darryl n’en valait pas la peine, et qu’elle devait jeter son dévolu sur quelqu’un d’autre. Mais connaissant Brittany, cela ne la ferait sûrement pas changer d’avis. Elle était intimement convaincue qu’ils étaient faits pour être ensemble telles deux âmes sœurs… alors bon… Autant ne pas trop espérer.

Mais bon, peut-être que Melody ne le considèrerait pas comme un naze, mais les gens le trouvaient rarement cool. Déjà de base, il ne donnait pas l’impression d’être un gars populaire, mais quand on prenait le temps de le connaître, c’était souvent pire. De toute façon, il n’était pas dans sa tête, alors ce n’était pas vraiment la peine de se focaliser sur cela, elle pouvait bien penser ce qu’elle voulait de lui.

Pour sa part, Darryl trouvait que Melody était une fille plutôt sympa, en dehors du fait qu’elle participait au projet de le mettre en couple avec Brittany. Mais il ne lui en voulait pas vraiment, elle voulait aider son amie, c’était plutôt normal. Mais bon, cela n’arrangeait pas vraiment les affaire du Serpentard. Quoique, pour le moment, elle ne parlait pas du tout de Brittany, et ce n’était pas plus mal. Il n’allait certainement pas s’en plaindre en tout cas. Melody était une fille sympathique, en tout cas, elle avait de la conversation, il fallait bien le reconnaître. Et ce n’était pas désagréable de parler avec elle, loin de là. Darryl était plutôt satisfait du temps passé avec elle, et il passait un plutôt bon moment en sa compagnie.

-Tu ne crois pas que c'est justement parce que la vie a une fin qu'elle a un sens ? Je veux dire... si on avait un temps éternel devant nous, nos actes n'auraient plus vraiment de conséquences, et on finirait forcément par s'ennuyer, tu ne penses pas ?

Elle avait peut-être raison. Mais Darryl ne voyait pas le choses comme ça. Il respectait pourtant sa façon de voir les choses. Ils n’avaient pas vécu le même parcours, alors évidemment, leurs opinions divergeaient, mais aucune n’était bonne ou mauvaise, elles étaient plutôt complémentaires. En tout cas, Darryl n’allait pas changer d’avis.

« Si on avait un temps éternel, il n’y aurait peut-être pas de guerre, pas de morts inutiles. Pas de stupides actions menées contre des « minorités » sans aucune autre raison valable que la vanité et l’absurdité. Et on ne perdrait pas ceux qu’on aime. Mais bon, on ne pourra jamais savoir de toute manière. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 2930
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeMar 9 Avr - 18:55


Il faut savoir regarder où on met les pieds
C

lairement, quand la bleue et bronze avait décidé d'engager la conversation avec Darryl, elle ne s'était clairement pas attendue à ce que leur discussion prenne un tournant... philosophique, pour ne pas dire métaphysique. Honnêment, la jeune femme était surprise. Pas forcément par Darryl, parce qu'elle pensait que le vert et argent était un garçon intelligent, et du genre à penser beaucoup. Mais par elle-même, même si elle ne pensait pas que ses idées valaient vraiment grand-chose en comparaison des siennes.

Mais ce n'était pas dérangeant. Melody n'avait jamais eu aucun problème à assumer ses opinions, mais présentement, elle appréciait cette discussion au point qu'elle oublierait presque que l'objectif de départ était de rencarder Brittany au sujet du vert et argent. En même temps, il n'y avait peut-être pas moyen d'en apprendre plus sur le Serpentard que celui-ci.

Alors, elle tentait d'entendre et de comprendre son interlocuteur, mais pour le coup, elle se disait qu'il était peut-être plus optimiste qu'elle sur ce point spécifique. Vie éternelle ou pas, la jeune femme n'était pas convaincue qu'il y aurait moins de guerre ou d'oppression. Elle pensait malheureusement que tout ceci était dans la nature humaine, malheureusement. En même temps, la nature humaine ne serait peut-être plus la même si elle n'avait pas réellement de finitude. Ceci dit, elle se disait que l'éternité, ce serait synonyme d'ennui, aussi, et qui sait de quoi les humains seraient capables si ils étaient destinés à s'ennuyer. Bon, là où il avait raison, c'était aussi qu'on ne perdrait pas ceux qu'on aime. Impossible de le contredire là-dessus.

C'était normal qu'il ait cette vision des choses, au vue de son histoire. Melody ne pouvait pas comprendre, elle. Elle n'avait perdu personne dans son entourage proche. Dans les circonstances actuelles, on pouvait même dire qu'elle était une privilégiée comme on en fait peu. Alors elle pourrait le contredire encore, en affirmant que nos relations avec les autres ne seraient pas les mêmes si on n'avait pas conscience du fait que tout pouvait s'arrêter. Là où il avait raison aussi, c'était qu'on ne pouvait jamais savoir... Franchement, il allait finir par lui mettre un sacré coup au moral s'il continuait comme ça.

-C'est sûr.
Elle haussa les épaules. C'est super enrichissant de parler avec toi, en fait... Mais sacrément déprimant, aussi.



code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 105
Humeur :
Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Right_bar_bleue

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitimeSam 4 Mai - 21:34

Il faut savoir regarder où on met les pieds
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Darryl ne s’était jamais vanté d’être un camarade exubérant, qui avait l’art et la manière de redonner le sourire à n’importe qui. C’était même tout l’inverse. Si quelqu’un avait en tête de se suicider, il ne fallait surtout pas qu’il parle avec Darryl parce qu’il y avait de grandes chances pour qu’il passe à l’acte. Pourtant, Darryl n’avait pas spécialement envie de mourir, pas du tout même. Il avait sa mère et sa sœur, ses amis… non vraiment, il n’avait aucune tendance suicidaire, mais ce n’est pas pour autant qu’il trouvait que la vie belle et lumineuse.

C’était même le contraire. Tout était destiné à disparaître, à mourir. Alors à quoi bon au final ? Enfin bref, ce n’était pas le moment d’être encore plus sombre que d’habitude, il ne voulait pas faire peur à Melody. Même s’ils n’étaient pas amis, il l’aimait bien, enfin, elle lui paraissait sympathique, encore plus depuis qu’ils parlaient.

Quoique, ce serait peut-être une tactique à envisager. S’il lui faisait assez peur pour qu’elle le prenne pour un gars morbide, elle tenterait peut-être de dissuader Brittany en lui disant qu’il était totalement fou et un psychopathe en puissance ? Bon… il ne pensait pas que ça arrête Brittany étant donné que lui-même la voyait un peu comme une psychopathe par certains moments. Elle le faisait vraiment flipper parfois. Genre vraiment. Alors oui, psychopathe c’était un peu fort mais voilà. Elle savait être effrayante. Mais dans tous les cas c’était une très mauvaise idée. Alors il ne forcerait pas sur son côté sombre et dépressif pour faire peur à Melody.

Enfin bref, au moins elle ne partait pas en courant, c’était déjà ça. Darryl était franc avec elle, il lui disait ce qu’il pensait, sa façon de voir les choses. Ce n’était pas spécialement gai, c’est vrai, mais depuis la mort de son père, depuis qu’il avait pris conscience de la mort et de la perte des ses proches, c’était comme ça. Il était assez grand pour comprendre la mort, mais trop jeune pour relativiser, alors en grandissant, cela avait donné ça.

-C'est sûr. C'est super enrichissant de parler avec toi, en fait... Mais sacrément déprimant, aussi.

Il sourit légèrement. Il ne le prenait pas mal du tout, il était même plutôt amusé par sa remarque. Il avait l’habitude de ce genre de choses. On lui disait souvent qu’il était déprimant, et c’était la vérité. Il n’allait pas mentir, et il s’en rendait très bien compte.

« Désolé. Je sais que je suis pas très… amusant. Mais bon, je suis comme ça. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Empty
Message#Sujet: Re: Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl   Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Il faut savoir regarder où on met les pieds | Melody & Darryl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Il faut savoir faire table rase du passé.
» Parfois il faut savoir sacrifier son présent pour améliorer son futur
» Il faut parfois savoir dire au revoir ...
» Fiche de Présentation - ce qu'il faut savoir
» Il faut savoir parfois oser l'impossible [LACEY]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse
-