AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur les tongs Havaianas Brasil en noir
11 € 22 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Victor est demandé au rayon langues anciennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Jo Benett
▌ Messages : 6454
Humeur :
Victor est demandé au rayon langues anciennes Left_bar_bleue85 / 10085 / 100Victor est demandé au rayon langues anciennes Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Victor est demandé au rayon langues anciennes Empty
Message#Sujet: Victor est demandé au rayon langues anciennes   Victor est demandé au rayon langues anciennes Icon_minitimeSam 27 Oct - 15:53


Jo poussa la porte de la librairie de Fleury & Bott pour acheter les livres dont elle allait avoir besoin l'année prochaine pour ses nouveaux cours. Les ouvrages en question étaient trés spécifique en la matière. Des traductions en runes, latins, grecs, hiéroglyphes, babylonien, et le norique, une langue dont Jo n'avait jamais entendu parlé. La jeune femme commença à fouiller dans les rayons de la librairie réservée aux langues. Les livres sur les runes et les hiéroglyphes, furent assez facile à trouver puisque c'était quand des anciennes langues "connues", mais les autres restaient introuvables dans les rayons.

Jo prit les deux livres, d'épais volumes qu'elle avait un pue de mal à porter, et commença à se diriger vers la caisse, quand elle butta contre quelque chose, et elle s’étala de tout son long. Ne pouvant pas se rattraper avec ses mains, vu qu'elles étaient un peu occupées à porter de lourds ouvrages. Elle remarqua deux filles qui rigolaient dans un coin. Elle pensait en avoir finit avec tout ça, en quittant Poudlard, mais il semblerait qu'il y est encore des malignes pour l'emmerder. Elle soupira et secoua la tête avant de tendre la main pour prendre son livre. La main de Jo se cogna contre une autre main, la jeune fille leva la tête pour rencontrer le regard de Victor Monen.

C'était une jeune poufssoufle d'un an son cadet, il semblait lui aussi éviter la compagnie des autres, sans le vouloir Jo et lui se retrouvaient souvent dans le même coin. A la bibliothèque, sous le même arbre dans le parc, ou dans la même salle censé être vide. Finalement à force de se retrouver toujours au même endroit, elle avait finit par accepter la présence du jeune homme à ses côtés. Et ils n'avaient jamais vraiment communiqués tous les deux, un silence pendant lesquels, elle révisait la plupart du temps, et lui il ... faisait elle ne savait pas quoi d'ailleurs.

"Oh salut" fit Jo en prenant ses livres, et elle se redressa avec un maigre sourire. "Tu vas bien?" demanda la jeune fille sans trop savoir quoi dire d'autres.

_________________
Victor est demandé au rayon langues anciennes Allema10
Ma fiche - Mes RPS - Mes liens - Mon Journal
Étudiante à la GELP en Allemagne (Grande École des Langues Perdues)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Victor Monen
▌ Messages : 68
Humeur :
Victor est demandé au rayon langues anciennes Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Victor est demandé au rayon langues anciennes Right_bar_bleue


Victor est demandé au rayon langues anciennes Empty
Message#Sujet: Re: Victor est demandé au rayon langues anciennes   Victor est demandé au rayon langues anciennes Icon_minitimeSam 2 Mar - 23:49



Victor recherchait de nouvelles partitions de violon , de violoncelle et de contrebasse pour l'aider à apprendre à jouer de ces instruments. Il se débrouillait plutôt bien au violon, mais n'égalait pas non plus le niveau qu'il avait au piano, à la guitare ou même à la batterie. Et il s'était fait un point d'honneur à se concentrer sur le maniement de ces instruments tout au long de l'été afin de se perfectionner mais aussi d'oublier Peter.

Il va sans dire que ça ne fonctionnait pas. Il ne jouait que des morceaux mélancoliques et tristes à mourir. C'était certes magnifique à entendre, mais tout le monde devenait fou à la maison, emportés par l'ambiance de dépression qu'il dégageait. Ainsi madame Monen travaillait tard et Vincent sortait lorsqu'il ne parvenait plus a dialoguer avec son frère. Parfois ils le chassaient de la maison, espérant que lui faire prendre l'air serait bon pour lui. C'est ainsi qu'il s'était retrouvé à feuilleter quelque ouvrages, gardant dans ses bras certains recueils de Bach, Berlioz, Vivaldi et bien-sur Scott Joplin, il ne put s'en empêcher.

Plongé dans ses pensées, comme souvent, Victor ne se rendit pas compte que Jo approchait. Lui était accroupi, cherchant un dernier livre du révérent Gary Davis, songeant aux morceaux qu'il pourrait jouer avec Vincent. Soudain, il sentit une légère douleur dans les côtes. Jo avait des livres si gros qu'elle ne l'avait pas vu, et lui, accroupi, gênait un petit peu le passage. Il était trop près du sol pour la rattraper à temps mais fort heureusement, elle n'eut pas l'ait d'avoir mal. Lui sentit le coin d'un de ses lourds ouvrages, lui tomber sur le pied. Il étouffa un juron, alors que des jeunes filles stupides se ravissaient de la situation. Les livres de Jo et lui s'étaient mélangés à terre dans un désordre qui n'aurait pas plu au maître de ces lieux. Celui ci les observait d'ailleurs avec désapprobation.

Victor s'empressa d'aider Jo à reprendre ses deux livres. C'est seulement à ce moment là qu'elle prit conscience de sa présence. Elle le salua et lui demanda s'il allait bien, se redressant bien vite. Lui s'empressa de regrouper tous ses livres pour en faire de même.

Il connaissait Jo, par habitude plus que personnellement. Il s'était juste habitué à la croiser quand il souhaitait être seul. L'unique endroit où il voulait s'isoler et où il ne la croisait jamais, était cette salle au cinquième étage, qui avait tous des instruments et où personne n'allait jamais. Cette salle servait de stockage. Il y avait aménagé son petit coin musique et jouait des heures durant. Mais hormis cet endroit, Jo semblait être partout. Mais à présent qu'elle avait quitté Poudlard, les choses seraient tout autres. Il avait toujours eu de la peine à la savoir seule tout comme lui, mais après tout, ils étaient malheureusement quelques uns dans leur cas. Il valait mieux pour lui de ne pas s'en mêler. Et c'est ce qu'il avait fait. Alors qu'ils s'isolaient aux mêmes endroits, ils ne se parlaient que très peu. Elle travaillait parfois, ou lisait. Lui faisait également ses devoirs, ou composait. Chacun dans son coin.

Il se redressa donc après elle, sentant ses côtes sensibles, et son pied douloureux.

"Ca va, rien de cassé, et toi?

Il n'était pas très bavard, comme à son habitude. Il se contenta de se décaler pour la laisser passer puisqu'à priori il avait été sur son chemin.


_________________
Victor est demandé au rayon langues anciennes Ezgif-5-e28b5b9599petit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Jo Benett
▌ Messages : 6454
Humeur :
Victor est demandé au rayon langues anciennes Left_bar_bleue85 / 10085 / 100Victor est demandé au rayon langues anciennes Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Victor est demandé au rayon langues anciennes Empty
Message#Sujet: Re: Victor est demandé au rayon langues anciennes   Victor est demandé au rayon langues anciennes Icon_minitimeDim 3 Mar - 10:39


Jo fit un petit sourire à Victor, et hocha la tête, elle n'avait rien de cassé, elle frotta ses vêtements pour enlever la poussière, peut-être un peu imaginaire.
"Tout semble aller" fit-elle avec un petit sourire. Elle n'était pas trés à l'aise face au jeune homme, elle avait l'impression qu'il savait bien des choses sur elle, dont elle aurait voulu ne parler à personne, d'autant plus qu'elle n'avait pas spécialement confiance en lui, et qu'il n'aurait pas été la première personne à qui elle se serait confié. Mais elle n'avait jamais entendu de commentaires sur ce qu'il avait pu voir. Il l'avait vu pleurer dans son coin par exemple, et être un peu trop solitaire. La jeune femme ne savait pas trés bien quoi dire, il faut dire qu'ils n'avaient jamais vraiment communiquer tous les deux.

Jo se pencha pour aider le jeune homme à ramasser les livres qui était tombé, elle prit en main l'une des partitions de musique, c'était sans doute au jeune homme. Sa mère avait essayé de lui apprendre la musique, mais elle n'avait jamais été trés patiente, à l'époque pour comprendre la musique. Aujourd'hui, c'était vraiment différent, sauf que sa mère n'était plus là pour le faire. Elle soupira et essaya de déchiffrer les notes, et les sons que cela pouvait faire pour avoir la mélodie dans sa tête. Aprés un bon moment de déchiffrage, elle comprit que c'était une musique plutôt lente, et mélancolique.
"Oh... elle est triste celle-là." fit Jo en tournant les pages pour voir si elle est trouvé une symphonie plus gaie, mais tout était dans le même style. Il devait vivre un sacré chagrin." ajouta la jeune fille, en même temps, ça correspondait à tout ce qu'elle avait pu vivre elle aussi. Mais aujourd'hui, elle avait besoin d'une ... musique bien plus gaie pour la motiver à cette nouvelle vie qui s'annonce pour elle.

_________________
Victor est demandé au rayon langues anciennes Allema10
Ma fiche - Mes RPS - Mes liens - Mon Journal
Étudiante à la GELP en Allemagne (Grande École des Langues Perdues)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Victor Monen
▌ Messages : 68
Humeur :
Victor est demandé au rayon langues anciennes Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Victor est demandé au rayon langues anciennes Right_bar_bleue


Victor est demandé au rayon langues anciennes Empty
Message#Sujet: Re: Victor est demandé au rayon langues anciennes   Victor est demandé au rayon langues anciennes Icon_minitimeSam 29 Juin - 23:05



Victor lui avait laissé le passage mais décidément elle restait là, plantée devant lui. Du coin de l’œil il l'avait vue s’épousseter. Il pensait alors que la jeune fille continuait à chasser cette poussière inventée pendant un bon moment. il ne lui prêta pas attention. Il avait appris à vivre malgré sa présence. Étrangement, lorsque Jo était là, c'était devenu un léger réconfort pour lui. Comme une amitié qui ne nécessitait ni mot, ni geste, ni rien.

il l'avait en effet vue pleurer plus d'une fois. mais son regard était toujours fuyant envers lui, toujours froid. Victor aurait voulu la réconforter. Bien qu'il joue le garçon froid, distant et asocial, il était bien différent dans le fond. Et voir quelqu'un pleurer était difficile pour lui. Mais Jo semblait avoir peur de lui, ou être dérangée par lui. Il ne voulait pas la brusquer. Aussi n'avait-il jamais rien fait pour l'aider, mais jamais rien non plus contre. Une maladresse de jeunesse. Une maladresse qui aurait peut être changé les choses pour elle, si il avait agit différemment. Mais tout cela, Victor n'en avait pas conscience.

Lui cherchait à nouveau des partitions, pensant qu'elle était toujours occupée à sa tâche étrange, et ne voyant pas qu'elle avait dans ses mains, un ouvrage de chopin. Ce n'est que lorsqu'elle dit "Oh... elle est triste celle-là.", qu'il la regarda à nouveau, surpris.

Mais alors, Jo savait lire la musique? Et elle s'y intéressait? Il se redressa lentement, la fixant, ne voulant pas la faire fuir. Elle, elle regardait déjà une autre composition. Manque de chance, c'était en effet un passage des plus tristes.
Il resta figé, attendant qu'elle bouge ou parle. Et cela arriva au bout d'un moment. "Il devait vivre un sacré chagrin."

Quelle réaction imprévue! Victor ne put s'empêcher de sourire en coin. Il se demanda si elle parlait de Chopin, ou de lui. Mais dans tous les cas, ce n'était pas faux. l'auteur au moment de la composition de ses morceaux, et lui à l'heure actuelle.

Soudain, il songea à son ouvrage de partitions de scott Joplin. Il le chercha donc dans son tas et lui tendit maladroitement

"Tiens, c'est plus joyeux ça"

Scott Joplin était un des artistes que Victor aimait le plus. Il aimait son énergie, il aimait jouer avec son frère. Ces morceaux lui donnaient toujours l'énergie et la joie. Et Vincent le savait.

_________________
Victor est demandé au rayon langues anciennes Ezgif-5-e28b5b9599petit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Jo Benett
▌ Messages : 6454
Humeur :
Victor est demandé au rayon langues anciennes Left_bar_bleue85 / 10085 / 100Victor est demandé au rayon langues anciennes Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Victor est demandé au rayon langues anciennes Empty
Message#Sujet: Re: Victor est demandé au rayon langues anciennes   Victor est demandé au rayon langues anciennes Icon_minitimeLun 1 Juil - 19:03


Jo ne savait pas trés bien ce qui lui avait prit de parler, d'habitude Victor et elle sont plutôt du genre à ... pas à s'ignorer, mais à se sentir que la présence de l'autre n'était pas un fardeau. Enfin Jo l'avait ressentit comme ça, et c'était une amitié "silencieuse". Mais maintenant qu'elle n'était plus à Poudlard, et qu'elle n'avait plus peur de croiser des camarades complétement idiots, elle se sentit plus à l'aise pour se lancer dans une relation plus "bruyante" avec Victor. Elle lui fit un sourire et prit la partition qui lui tendit, elle mit un moment à le regarder avant de reconnaître du ragtime. Et à le jouer dans sa tête, mais ce n'était pas un style de musique dont elle avait l'habitude. Elle avait dû l'entendre qu'une ou deux fois. Mais c'est sûr que c'était bien plus joyeux que l'autre partition.
"C'est ... plus ... énergique" fit Jo avec un sourire. Elle regrettait vraiment de ne pas avoir plus écouter sa mère quand elle lui parlait de musique. Enfin dans le fond, elle regrettait de ne pas avoir plus profiter de la présence de sa mère, et de ne plus l'avoir à ses côtés pour lui enseigner encore de nombreuses choses, et pas uniquement sur la musique, mais aussi sur beaucoup de choses.

"C'est de qui... ? demanda Jo, mais avant que Victor ait pu répondre, elle regarda la première page pour découvrir le nom de l’œuvre et lu naturellement le nom du compositeur "Scott Joplin!" fit-elle donc avec le sourire. Elle releva la tête vers lui, et hésita à lui demander, mais elle se dit que peut-être un jour, elle regretterait de ne pas lui avoir demandé.
"J'aimerais bien ... l'entendre, je pense que j'aurais une meilleure idée de sa musique" dit Jo avec un peu de crainte qu'il la renvoie balader. Ils avaient passé des heures ensemble, mais c'était sans doute la conversation la plus longue qu'ils aient pu avoir au cours de ses dernières années.

_________________
Victor est demandé au rayon langues anciennes Allema10
Ma fiche - Mes RPS - Mes liens - Mon Journal
Étudiante à la GELP en Allemagne (Grande École des Langues Perdues)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Victor Monen
▌ Messages : 68
Humeur :
Victor est demandé au rayon langues anciennes Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Victor est demandé au rayon langues anciennes Right_bar_bleue


Victor est demandé au rayon langues anciennes Empty
Message#Sujet: Re: Victor est demandé au rayon langues anciennes   Victor est demandé au rayon langues anciennes Icon_minitimeDim 13 Oct - 19:47


Décidément, Jo parlait! depuis leurs débuts à Poudlard, ils avaient du échanger en tout et pour tout, une dizaine de mots. Elle venait alors de battre allègrement le record de sons émis par elle, à son encontre. Victor la regardait lire la partition, un sourcil levé. Il était évident que la sorcière venait de susciter son attention. Lui qui ne se souvenait même pas de son nom de famille, qui avait passé des heures et des heures avec elle, parlait musique comme de vieux amis, comme si c'était naturel.

Mais que s'était-il passé pour qu'elle sorte ainsi de son mutisme? Et surtout, pourquoi semblait-elle soudainement plus détendue, plus curieuse et plus sociale aussi? Jo aurait-elle une sœur jumelle comme lui avait son frère? Non parce que la personnalité qu'il découvrait alors, était en tout point différente de celle qu'il lui connaissait. Ou alors peut-être bien que Jo était simplement plus détendue, plus heureuse. Victor le lui souhaitait. Elle avait l'air d'être une chouette fille mais bien malheureuse...Enfin à l'époque.

Il la laissa parler, amusé, répondant même toute seule à ses propres questions. L'avantage était qu'il n'était pas forcé de trop parler. Parce que lui, n'avait pas encore changé. Il restait le jeune homme triste, apeuré et distant.

Cependant, la dernière question de Jo surpris Victor. Pris de court, il rougit légèrement, se raidit et son regard fuyait à nouveau. Ils étaient dans une librairie. Fort heureusement, il n'y avait pas de piano. Peut être parviendrait-il à ne pas l'attrister. Il bafouilla une réponse, se grattant nerveusement le crâne.

"Euh...bah c'est que... Il n'y a pas de piano...et, et puis...je ne suis pas à l'aise...enfin pour...jouer."

Puis une idée lui vint à l'esprit. Il pourrait alors éviter de la voir à nouveau triste comme avant.

"Oh, mais...on peut trouver un disque et un tourne disque, si tu veux l'écouter"


_________________
Victor est demandé au rayon langues anciennes Ezgif-5-e28b5b9599petit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Jo Benett
▌ Messages : 6454
Humeur :
Victor est demandé au rayon langues anciennes Left_bar_bleue85 / 10085 / 100Victor est demandé au rayon langues anciennes Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Victor est demandé au rayon langues anciennes Empty
Message#Sujet: Re: Victor est demandé au rayon langues anciennes   Victor est demandé au rayon langues anciennes Icon_minitimeSam 16 Nov - 18:57


Jo ne savait pas du tout qu'elle avait autant surpris Victor par ses paroles, enfin pas vraiment ce qu'elle avait pu dire, mais qu'elle en dit autant. Il faut dire qu'elle n'avait pas été la personne la plus loquace quand ils se retrouvaient tous les deux dans les différents coins de Poudlard. Mais aujourd'hui, la jeune fille allait mieux, et d'un certain point de vue, elle avait décidé d'enterrer son passé, hormis bien sûr sa famille, d'abord son père, qu'elle n'oublierait jamais, et qu'elle reviendrait voir aussi souvent que possible lors de ses études. Et puis Olive, même si la jeune fille n'était plus là, Jo n'oublie pas sa cousine, et cherchait toujours à arrêter celui qui avait tué sa cousine : Voldemort. Les autres liens, elle n'en avait pas besoin, aucun ne lui avait apporter de la joie, cela de la colère, de la tristesse et de l'amertume. Et il est temps de passer à autre chose dans sa vie. Elle allait quitter l'Angleterre pour se rendre en Allemagne et suivre des études de langues anciennes. C'est d'ailleurs ce qu'elle faisait dans la boutique de Fleury et Botts, elle cherchait des livres pour ces futurs études.

Et elle était tombée sur Victor, sans être un ami, il était sans doute le seul à se rapprocher de ce qu'était une relation normale, enfin ces deux dernières années, on ne peut pas dire que Jo ait eu des relations normales avec les gens. La jeune fille remarqua la nervosité de Victor, est-ce qu'il avait ... peur de jouer, il dit ne pas être assez à l'aise pour jouer. Il faut dire qu'elle non plus n'aurait pas tenter de se mettre devant un piano pour jouer. Mais il proposa une alternative à la jeune fille, qui la rassura, ce n'était pas une excuse pour éclipser sa compagnie, c'était tellement arrivé de fois avec les autres, qu'elle ne savait pas si les gens appréciaient vraiment de passer du temps avec elle.

"J'ai tout ce qu'il faut à la maison" proposa Jo avec le sourire, il faut juste trouver un disque." précisa-t-elle quand même, parce qu'elle n'avait pas de disque de ce compositeur, mais elle avait hâte de découvrir sa musique.

_________________
Victor est demandé au rayon langues anciennes Allema10
Ma fiche - Mes RPS - Mes liens - Mon Journal
Étudiante à la GELP en Allemagne (Grande École des Langues Perdues)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Victor Monen
▌ Messages : 68
Humeur :
Victor est demandé au rayon langues anciennes Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Victor est demandé au rayon langues anciennes Right_bar_bleue


Victor est demandé au rayon langues anciennes Empty
Message#Sujet: Re: Victor est demandé au rayon langues anciennes   Victor est demandé au rayon langues anciennes Icon_minitimeSam 13 Juin - 18:41



Aux mots de son ancienne camarade, Victor pâlit et sa gorge se resserra. Pourquoi avait-il proposé d'écouter du Scott Joplin sur un tourne disques? quelle idée? Elle venait vraiment de l'inviter à écouter de la musique chez elle?

Cette fois Victor prenait peur. Jo n'était pas du tout comme d'habitude et l'invitait même à aller chez elle. Et puis quoi encore? Il allait découvrir quelque chose d'horrible? de pas naturel? il allait devoir jouer? Et juste si...enfin dans l'éventualité où tout se passerait normalement, est ce... non mais comment ça pourrait se passer normalement au fait? Il serait dans un endroit trop personnel pour pouvoir s'éclipser si quelque chose n'allait pas.

Non, il ne pourrait pas supporter une telle situation. Le jeune sorcier déprimé avait besoin de sentir une porte de secours possible. S'il venait chez elle, un accord social l'en empêcherait. Pas en toute simplicité en tout cas. Nerveux, il se tordit les mains, fixant le livre de partitions. Tant pis, s'il devait fuir, il ne pourrait pas emporter cet ouvrage avec lui. Et les autres non plus d'ailleurs. Les ouvrages calés sous son bras devraient attendre qu'il revienne.

"Euh je... non... enfin.. là je suis pressé alors... une... plus tard...désolé"

Victor venait de bafouiller tout ce qu'il pouvait, reposant les ouvrages sur une étagère au hasard, reculant, se cognant contre des meubles, des sorciers. Il était pataud et livide alors qu'il prit la fuite. Heureusement que Jo ne connaissait pas son adresse. Il ne la connaissait pas suffisamment pour une telle familiarité entre eux. Mais aujourd'hui c'était trop. Trop étrange, trop difficile, trop soudain. Il s'enfuit en courant sans se retourner. Victor était mort de honte

_________________
Victor est demandé au rayon langues anciennes Ezgif-5-e28b5b9599petit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Victor est demandé au rayon langues anciennes Empty
Message#Sujet: Re: Victor est demandé au rayon langues anciennes   Victor est demandé au rayon langues anciennes Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Victor est demandé au rayon langues anciennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Fleury & Bott
-