AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 67
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Message#Sujet: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   Jeu 15 Nov - 21:31

Il ne faut jamais céder à la panique...en principe
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Darryl n’avait jamais fait ça et c’était quand même à la fois gênant et stressant. Deux sentiments que personne n’aimait ressentir.  En même temps, quelle idée débile il avait eu aussi… C’était l’anniversaire de Gloria dans un mois et il s’était mis dans la tête de lui offrir quelque chose. Oui, c’était complètement stupide, surtout qu’ils n’étaient pas vraiment amis… même si Darryl était amoureux d’elle, elle s’en fichait pas mal de lui. A son plus grand regret. Oh, ils s’étaient parlés quelques fois… parce qu’il était à Serpentard… et que Jedusor y avait été aussi avant de quitter Poudlard. Jedusor… il n’avait rien contre lui mais il était tout de même content lorsqu’il était parti.

Enfin bref, Jedusor n’était pas la question. La question c’était… qu’est-ce qu’il devait offrir à Gloria ? Il n’en savait strictement rien. Il ne voulait pas faire trop, mais pas non plus trop naze… on offrait quoi à une fille pour son anniversaire au fait ? Aucune idée, il avait sa mère et sa sœur mais ce n’était pas pareil. Il ne pouvait pas demander de conseil non plus. Alphard ne serait probablement pas plus avancé, et puis… il se voyait mal demander à Melody ou Brittany, car si elles s’entendaient bien avec Gloria, elles n’apprécieraient certainement pas qu’il cherche à lui faire un cadeau pour son anniversaire.

Bref, pas de panique. Il allait trouver. Un livre ? Non, ça ne lui plairait pas. Qu’est-ce qui plaisait à Gloria ? Jedusor. Non, il ne pouvait pas non plus lui offrir Tom Jedusor. Rha mais pourquoi c’était aussi compliqué ? Et pourquoi est-ce qu’il avait eu cette idée totalement absurde ? Elle allait sûrement lui rire au nez et l’envoyer balader, ou alors elle aurait pitié de lui, dans tous les cas, c’était une mauvaise idée. Mais bon, tant qu’à faire, autant aller jusqu’au bout de cette idée absurde. Après avoir retourner le problème dans tous les sens, il s’était décidé à lui prendre un petit bracelet en argent avec pas mal de breloques fines et jolies tout autour. Il espérait que cela lui plairait au moins un peu, dans tous les cas, il lui enverrait un hibou donc il serait épargné de voir sa réaction en direct. Encore heureux ! Son petit paquet à la main, il s’apprêtait maintenant à retourner chez lui quand ses pas l’amenèrent pile poil face à… Gloria. Pris par un réflexe encore une fois totalement stupide, il glissa sa main derrière son dos pour cacher ce qu’il y tenait, rien de plus discret… et afficha un sourire un peu bête.

« Tiens ! Salut Gloria, tu profites de tes vacances pour faire du shopping ? »

Pourquoi il avait dit ça au juste…

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Gloria I. Stefenson
▌ Messages : 171
Humeur :
89 / 10089 / 100

En couple avec : *soupir*

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'olivier, crin de licorne, 19,27 cm
Camp: Neutre
Avatar: AnnaSophia Robb

Message#Sujet: Re: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   Jeu 22 Nov - 8:49

★ Il ne faut jamais céder à la panique...en principe ★

Ses parents la tueraient s'ils savaient, en cet instant, que si elle avait pris soin d'échapper à leur vigilance, ce n'était pas juste pour pouvoir profiter tranquillement des boutiques du chemin de traverse sans les avoir sur le dos (même si c'était tout de même un peu le cas), mais pour s'éclipser discrètement du côté de l'allée des embrumes. Bon, elle n'en avait pas mené large une fois sur place. Les lieux étaient glauques, les gens étaient glauqes, et elle avait vu lui être lancés à la dérobée des regards qui lui avaient vraiment fait froid dans le dos... mais, les poings serrés, elle avait tenu bon jusque devant la devanture de chez Barjow et Burke.

Elle n'osa pas rentrer à l'intérieur... elle se contenta d'observer discrètement à travers la vitrine, pour l'entrapercevoir, lui. Ce n'était pas grand chose, mais rien que le fait de le savoir à quelques mètres la rendait heureuse. Elle devrait rentrer dans cette boutique (pourquoi est-ce qu'il travaillait là ? ça lui ressemblait si peu), lui dire quelque chose, mais elle n'osa pas. Tout comme elle n'osa pas rester là trop longtemps. Alors, Gloria était retournée du côté du chemin de traverse et était retournée à ses emplettes. Alors qu'elle trainaillait, prenant tout son temps pour faire ses achats, elle tomba nez à nez avec Darryl, un de ses camarades de classe, plutôt sympa, pour un serpentard... en même temps, Gloria avait gagné un certain attachement à cette maison, grâce à Tom.

« Tiens ! Salut Gloria, tu profites de tes vacances pour faire du shopping ? »


Gloria hocha la tête. En même temps, il n'y avait pas beaucoup d'autre chose à faire ici à part du shopping. Même si "shopping", c'était vite dit. Elle était là, à la base, pour faire ses achats de fournitures scolaires, mais comme elle avait un peu abandonné ses parents dans leur coin, elle n'en faisait rien.

-Oui
, répondit-elle en souriant, qui n'allait pas se retenir de faire la conversation, elle était contente de s'être trouvée de la compagnie. Et toi ? Y a quoi dans ton dos ?



_________________
Gloria Stefenson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 67
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Message#Sujet: Re: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   Lun 10 Déc - 0:06

Il ne faut jamais céder à la panique...en principe
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Au fond, Darryl savait bien que c’était une idée parfaitement stupide, et que dans tous les cas, il y avait de très grandes chances pour qu’il ne lui envoie jamais, ce cadeau qu’il comptait offrir à Gloria pour son anniversaire. C’est vrai… après tout, ils n’étaient pas vraiment proches, il n’était même pas sûr que Gloria le considère comme un ami, mais sûrement plus comme une connaissance. Il ne méritait pas vraiment qu’elle s’intéresse à lui. Il était certain qu’il n’avait rien en commun avec son précieux Jedusor… si ce n’est qu’ils étaient tous deux à Serpentard. Bien que Jedusor n’y soit plus, ce qui ne peinait absolument pas Darryl. Il n’avait rien contre lui, si ce n’est que la fille dont il était amoureux aimait ce type, mais sinon, il s’en moquait assez.

Mais bon, dans le doute, il avait acheté quelque chose pour Gloria. Ce n’était pas la première fois, mais les autres années, il ne lui avait jamais offert ce qu’il avait acheté, pareil pour Noël, et il avait tout mis au fond de son armoire. Et cela avait de grandes chances d’y rester. Dans tous les cas, il n’allait pas lui offrir des années plus tard… ça ferait un peu psychopathe. Il verrait bien ce qu’il en ferait. Mais il devait bien avouer que pour le moment, il se trouvait bien idiot. Il avait eu une réaction stupide, celle de cacher le cadeau de Gloria derrière son dos, comme si elle ne remarquerait rien… Gloria était loin d’être bête, et même sans ça, il était très facile de le distinguer. Et puis même sa question était idiote… Comme si elle venait sur le Chemin de Traverse, une rue commerçante, pour faire du Quidditch ou toute autre activité… non mais vraiment, il perdait tous ses moyens devant elle quand il n’était pas préparé.

-Oui. Et toi ? Y a quoi dans ton dos ?

C’était le moment que Darryl redoutait, mais qui était tout à fait inévitable. Il ne savait pas quoi faire, mais vraiment pas. Inventer quelque chose ? Non, il serait capable de s’emmêler les pinceaux… Feindre ? Non, cela reviendrait à la prendre pour une imbécile. Mais lui dire la vérité, c’était probablement passer pour un imbécile.

« Euh c’est… euh… pour toi. Enfin… je comptais te l’envoyer par hiboux pour ton anniversaire… »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Gloria I. Stefenson
▌ Messages : 171
Humeur :
89 / 10089 / 100

En couple avec : *soupir*

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'olivier, crin de licorne, 19,27 cm
Camp: Neutre
Avatar: AnnaSophia Robb

Message#Sujet: Re: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   Mer 26 Déc - 18:50

★ Il ne faut jamais céder à la panique...en principe ★

« Euh c’est… euh… pour toi. Enfin… je comptais te l’envoyer par hiboux pour ton anniversaire… »


La réponse de Darryl prit Gloria totalement au dépourvu et la jeune fille ne sut pas trop comment y réagir. Elle se demandait s'il s'agissait ou non d'une plaisanterie. Elle ne pensait pas que le vert et argent soit un grand blagueur mais après tout elle n'en savait rien du tout. Elle ne connaissait pas assez Darryl pour savoir quel était précisément son caractère. Et justement... justement elle ne le connaissait pas tant que ça au final. Alors comment pourrait-il avoir l'idée de lui offrir quelque chose ? Non ça devait être une plaisanterie.

Une façon de lui faire comprendre qu'elle s'était montrée indiscrète et que ce qu'il cachait dans son dos ne l'a regardait pas le moins du monde. D'un autre côté, il avait l'air si embarrassé... et comment pouvait-il bien savoir que c'était bientôt son anniversaire ? Elle-même n'avait pas la moindre idée de quand était né Darryl... et elle n'avait eu aucun scrupule là-dessus. Jusqu'à aujourd'hui. Partagée entre l'incrédulité et l'embarras elle laissa échapper de ses lèvres un petit rire qu'elle ne voulait pas moqueur mais qui devait la préserver de toute éventuelle plaisanterie.

-J'adorerais que ce soir vrai, dit-elle en souriant. J'adore qu'on me fasse des cadeaux.

Mais elle n'y croyait pas... totalement. Et oui, elle adorait les cadeaux (comme tout le monde) mais un peu moins quand elle ne comprenait pas (ou ne voulait pas comprendre) ce qu'elle avait fait pour les mériter.

- Mais c'est pas vraiment un cadeau pour moi, si ?...

Elle n'avait pas envie de heurter les éventuels sentiments de Darryl. D'un autre côté, elle lui donnait une occasion de se dérober s'il en avait l'envie... ou de se déclarer... même si elle avait in peu peur de ce cas de figure. Elle ne savait vraiment pas comment elle réagirait.


_________________
Gloria Stefenson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 67
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Message#Sujet: Re: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   Sam 5 Jan - 17:55

Il ne faut jamais céder à la panique...en principe
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Darryl sut qu’il venait de faire une erreur au moment même où il avait dit la vérité à Gloria. Non mais quel débile… et voilà qu’elle le regardait bizarrement maintenant. Tu m’étonnes, il n’aurait jamais dû dire ça, mais il ne pouvait pas se rétracter, ça ferait encore plus débile. Il pouvait toujours s’enfuir, ça c’était la super idée du siècle. Il tournait les talons et s’enfuyait à toute vitesse avec la promesse de ne plus jamais se retrouver en face de Gloria. Pour tout dire, c’est vraiment ce qu’il avait envie de faire là tout de suite. Il voulait juste… s’en aller. Et oublier cet horrible instant.

Ou bien peut-être que c’était Gloria qui allait s’enfuir, en le prenant pour un fou. Elle n’aurait pas tout à fait tort. Ils n’étaient pas vraiment amis, juste camarades, il n’y avait pas de vraie raison pour qu’il lui offre quelque chose pour son anniversaire, ni même qu’il connaisse sa date d’anniversaire. Mais bon… Darryl était amoureux d’elle, alors ça changeait la donne. Même si ce n’était pas du tout réciproque. Il regrettait vraiment d’avoir eu cette idée stupide de lui faire un cadeau… Mais maintenant que c’était fait… Et voilà qu’elle lui riait à moitié au nez… vraiment bien joué Darryl.

-J'adorerais que ce soir vrai. J'adore qu'on me fasse des cadeaux.

Est-ce qu’elle ne le prenait vraiment pas au sérieux ou est-ce qu’elle faisait semblant pour qu’il ne se traîne pas trop dans la honte ? Il ne savait pas vraiment, mais pour le coup, il ne savait pas du tout ce qu’il était censé faire ou même dire. Il préférait donc ne rien dire du tout et rester immobile.

- Mais c'est pas vraiment un cadeau pour moi, si ?...

Il ne pouvait pas se rétracter, ce serait stupide… Comment faire, comment faire… Le cerveau de Darryl réfléchissait à toute vitesse. Il fallait qu’il trouve une solution. Il avait envie d’assumer son geste mais… à moitié seulement, parce qu’il n’était pas capable de supporter certaines choses en publique, encore moins devant Gloria. Alors autant minimiser le truc.

« Eh bien… si en fait. Je sais qu’on n’est pas vraiment proches tous les deux, mais je t’apprécie quand même. Je ne sais pas si tu le sais, mais j’ai perdu mon père y’a quelques années, et ça m’a fait réaliser qu’il fallait prendre le temps de faire plaisir aux gens qu’on apprécie alors… voilà. »

Utiliser son père lui faisait mal au cœur, vraiment. Mais c’était la seule hypothèse qu’il ait trouvée pour qu’elle ne le prenne pas trop pour un dingue…

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Gloria I. Stefenson
▌ Messages : 171
Humeur :
89 / 10089 / 100

En couple avec : *soupir*

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'olivier, crin de licorne, 19,27 cm
Camp: Neutre
Avatar: AnnaSophia Robb

Message#Sujet: Re: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   Lun 21 Jan - 8:55

★ Il ne faut jamais céder à la panique...en principe ★

« Eh bien… si en fait. »


Ah... Gloria hésitait entre l'incrédulité totale et l'embarras. La jeune fille était de nature honnête, elle avait plutôt tendance à dire ce qu'elle pensait, et elle se rendait bien compte qu'elle n'avait pas été très... délicate avec Darryl. D'accord, elle était prise au dépourvu, elle ne voyait vraiment pas pourquoi il acceptait de lui faire un cadeau, mais ça partait d'une bonne intention, après tout. Il n'y avait pas forcément à chercher trop loin, Darryl était juste un type sympa qui avait voulu lui faire un cadeau, et maintenant, elle l'avait peut-être blessé.

« Je sais qu’on n’est pas vraiment proches tous les deux, mais je t’apprécie quand même. Je ne sais pas si tu le sais, mais j’ai perdu mon père y’a quelques années, et ça m’a fait réaliser qu’il fallait prendre le temps de faire plaisir aux gens qu’on apprécie alors… voilà. »

Gloria se sentit encore plus coupable quand elle entendit ces mots. Elle avait vraiment l'impression d'avoir été désagréable l'instant d'avant. C'est vrai, ils n'étaient pas très proches, mais Gloria aimait entendre qu'il l'appréciait. En plus, elle aussi, elle l'aimait bien... pour ce qu'elle savait de lui, en tout cas (ce qui n'était pas grand chose). Et étant donné son histoire, elle comprenait mieux son initiative... Elle décidait de ne pas le prendre pour un taré ou un stalker. Plutôt comme un garçon sympathique, et qui avait peut-être du mal à aller vers les autres, ou en tout cas vers elle.

-Oh... Eh bien... C'est super sympa de ta part, vraiment. Et je suis désolée pour ton père, sincèrement.

Gloria avait de la chance, elle n'avait à déplorer la perte d'aucun membre de sa famille... La mort et le deuil étaient le lot quotidien de beaucoup trop de personnes, mais elle, ce n'était pas son cas... Et elle n'imaginait pas à quel point ça devait être difficile à vivre.

-Tu... as un peu de temps ? Que je t'invite boire un verre pour te remercier ?


Ce serait l'occasion de faire connaissance pour de vrai. Gloria s'imaginait mal juste prendre le cadeau de Darryl avec elle et continuer sa route vite fait bien fait, ça se faisait pas.



_________________
Gloria Stefenson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 67
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Message#Sujet: Re: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   Dim 27 Jan - 17:08

Il ne faut jamais céder à la panique...en principe
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Sincèrement, c’était minable, et il n’appréciait vraiment pas le fait d’avoir utiliser la mort de son père pour se sortir de cette situation très gênante. Mais bon… il avait agi dans la panique et n’avait pas pris le temps de réfléchir. Si ça se trouve, ça n’arrangerait rien du tout en plus de ça. Elle devait le trouver totalement bizarre, ou timbré… Il n’en loupait pas une, vraiment c’était ridicule. Il n’aurait jamais dû avoir cette idée de vouloir lui faire un cadeau pour son anniversaire, dès le début il savait que c’était une très mauvaise idée. Vraiment mauvaise.

Même si dans les faits, Darryl appréciait faire plaisir à Gloria, si jamais cela lui faisait plaisir et pour le moment, ce n’était pas vraiment ça, mais bon… ils n’étaient pas amis, et n’était même pas censé savoir quel jour elle était née, étant donné qu’elle ne le lui avait pas dit. Mais il s’était dit que cela aurait pu être une première vraie approche, un petit geste qui aurait pu plaire à l’adolescente, eh bien, ce n’était pas l’effet escompté, mais il s’y était mal pris aussi il faut dire.

Il avait au moins su lui dire qu’il l’appréciait, c’était un grand pas, étant donné que les rares fois où il lui avait parlé, c’était pour lui dire des banalités liées aux cours où des choses du genre. En tout cas, il espérait que son excuse tenait la route, et qu’elle allait le croire. Même s’il y avait de grandes chances pour qu’il lui fasse pitié.

-Oh... Eh bien... C'est super sympa de ta part, vraiment. Et je suis désolée pour ton père, sincèrement.

Il lui adressa un sourire rassurant, même si son manque restait présent, cela faisait maintenant plusieurs années que son père était décédé, il était encore petit. C’était durant la guerre et Darryl avait su faire sans de toute façon. Même si maintenant il voyait les choses un peu trop en noir.

-Tu... as un peu de temps ? Que je t'invite boire un verre pour te remercier ?

Darryl hésitait. C’état une occasion pour discuter avec elle, mais en même temps, il n’avait pas envie qu’elle pense lui devoir quoi que ce soit, ou pire, qu’elle se force à passer du temps avec lui alors qu’elle n’en avait pas spécialement envie. Mais si jamais il déclinait, il le regretterait peut-être…

« Je t’en prie, et ne t’en fais pas c’était y’à déjà quelques années. Euh… oui, mais ne te sens pas obligée de m’être redevable, j’ai pas fait ça pour obtenir quelque chose en échange, même si ça me ferait plaisir de passer un peu de temps avec toi, évidemment. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Gloria I. Stefenson
▌ Messages : 171
Humeur :
89 / 10089 / 100

En couple avec : *soupir*

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'olivier, crin de licorne, 19,27 cm
Camp: Neutre
Avatar: AnnaSophia Robb

Message#Sujet: Re: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   Mer 30 Jan - 10:59

★ Il ne faut jamais céder à la panique...en principe ★

« Je t’en prie, et ne t’en fais pas c’était y’à déjà quelques années. »


Que cela fasse quelques années ou non, Gloria se doutait que ça restait malgré tout douloureux, qu'on ne se remettait pas comme ça, aussi facilement. Gloria avait la chance d'avoir encore ses deux parents, elle savait que c'était un luxe que beaucoup n'avaient pas pu s'offrir, avec la guerre, qu'elle soit moldue ou sorcière. Ses parents étaient des rescapés de la vie. Et elle savait qu'elle ne s'en montrait pas toujours assez reconnaissante, en vérité. Donc elle comptait bien ne pas prendre à la légère ce que lui disait Darryl. Ce n'est pas pour autant qu'elle devait ménager sa susceptibilité et elle n'en avait d'ailleurs pas l'intention, mais elle prenait cette information comme elle était, et ne souhaitait pas la ménager non plus.

« Euh… oui, mais ne te sens pas obligée de m’être redevable, j’ai pas fait ça pour obtenir quelque chose en échange, même si ça me ferait plaisir de passer un peu de temps avec toi, évidemment. »


Gloria afficha un fin sourire. Elle n'allait pas mentir, ce n'était pas avec lui qu'elle avait compté passer son temps, et c'est vrai aussi que s'il y avait un garçon avec qui elle rêverait de prendre un verre, ce serait un autre. Mais elle était entière quand même, si elle lui proposait de prendre un verre avec elle, c'est qu'elle le voulait, qu'il lui était sympathique, et qu'elle voulait mieux le connaître. Oui, elle se sentait peut-être aussi un peu redevable, c'est vrai, mais ça n'empêchait pas. Il était sympa, il venait de lui faire un cadeau, voilà tout.

-Dis pas de bêtise, je te promets que ça me fait plaisir à moi aussi
, répondit-elle avec un léger sourire. Allez viens.

Gloria le conduisit jusqu'au Chaudron baveur. Il y avait peut-être des bars et des cafés moins peuplés et bruyants où se diriger, mais Gloria n'y connaissait rien, alors ça conviendrait très bien. Ils s'installèrent donc.

-Au fait, il faudra que tu me donnes la date de ton anniversaire, que je te le souhaite aussi.
Elle marqua une pause. Qu'est-ce que tu as envie de boire ?

Elle ne savait pas par où commencer. elle ne savait finalement vraiment rien de son interlocuteur. Alors, pour apprendre à le connaître, elle ne savait pas par où commencer.




_________________
Gloria Stefenson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 67
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Message#Sujet: Re: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   Mer 13 Fév - 14:28

Il ne faut jamais céder à la panique...en principe
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Même si Darryl n’était pas fier, au moins, le fait d’avoir parlé de son père et dit que sa perte lui avait fait comprendre certaines choses avait fonctionné. Ce n’était pas complètement faux. Si Darryl était devenu cynique et un peu dépressif sur les bords, c’est à cause de la mort de son père. Et il avait compris à quel point la vie était fragile et cruelle, et qu’il fallait profiter de sa famille, et des instants présents. Mais bon, inutile de ressasser cela durant des heures et des heures. Ce qu’il fallait retenir, c’est qu’elle ne le prenait pas pour un psychopathe, et c’était le principal. Cela ne voulait pas dire qu’elle ne le trouvait pas bizarre, mais au moins, il ne l’effrayait pas, et c’était un bon début. Il ne savait pas si la suite serait tout aussi positive mais ça partait bien, c’est ce qu’il fallait retenir.

En tout cas, c’était gentil de sa part de lui proposer un verre. Elle le faisait probablement pour le remercier, mais c’était tout de même gentil, ils n’auraient pas tous fait ça, il le savait. Mais il savait déjà que Gloria était une fille adorable, lumineuse et pétillante. Tout ce qu’il n’était pas mais les opposés s’attirent non ? Enfin, là Darryl était le seul attiré, mais peu importe. Cependant, il n’avait pas envie qu’elle se force pour lui. Elle était en vacances, elle avait peut-être prévu autre chose pour cette journée, alors il ne voulait pas être un poids ou la contraindre implicitement à faire quoique ce soit. Il n’attendait rien en retour, surtout qu’il n’avait pas prévu de lui donner en main propre mais bon.

-Dis pas de bêtise, je te promets que ça me fait plaisir à moi aussi. Allez viens.

Darryl lui fit un léger sourire et consenti à la suivre. Il n’avait pas envie de refuser de toute manière, mais il appréhendait beaucoup cette entrevue. Ce serait la première fois qu’ils discuteraient vraiment tous les deux, et il avait vraiment peur de passer pour un gros naze, ou de ne pas savoir quoi dire tout simplement.

-Au fait, il faudra que tu me donnes la date de ton anniversaire, que je te le souhaite aussi. Qu'est-ce que tu as envie de boire ?

Son annviersaire n’était pas une date compliquée à retenir, étant donné que ça tombait en même temps que la saint valentin… chose qui ne l’enchantait pas des masses, mais bon, ce n’était pas comme s’il avait choisi de toute manière non ? Quoiqu’il en soit, encore une fois, c’était gentil de la part de Gloria d’y songer.

« Je suis né le 14 Février. Ça va, c’est pas très compliqué de s’en souvenir. Euh… un jus de citrouille fera l’affaire. Alors… tu profites bien de tes vacances ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Gloria I. Stefenson
▌ Messages : 171
Humeur :
89 / 10089 / 100

En couple avec : *soupir*

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'olivier, crin de licorne, 19,27 cm
Camp: Neutre
Avatar: AnnaSophia Robb

Message#Sujet: Re: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   Sam 16 Fév - 11:35

★ Il ne faut jamais céder à la panique...en principe ★

« Je suis né le 14 Février. Ça va, c’est pas très compliqué de s’en souvenir. »


Gloria ne put s'empêcher d'afficher un sourire en entendant la réponse de Darryl. Effectivement, le vert et argent avait raison, c'était facile à retenir, comme date. Et pour une grande romantique devant l'éternelle telle que Gloria Stefenson d'autant plus. La Saint-Valentin, pour elle, c'était aussi important que Noël ou son anniversaire, même si, en fait, elle n'avait jamais eu l'occasion de la fêter puisqu'elle n'avait jamais eu de petit ami. Sa vie sentimentale, si on pouvait l'appeler ainsi, se résumait très largement à soupirer après Tom, qui n'en avait rien à faire. D'ailleurs, elle lui avait écrit une carte à chaque Saint-Valentin. Enfin bref, tout ça pour dire qu'elle ne risquait pas d'oublier l'anniversaire de Darryl, en effet, et elle lui offrirait un cadeau digne de ce nom.

« Euh… un jus de citrouille fera l’affaire. »


Gloria hocha la tête et commanda leurs boissons, prit la même chose de son côté. Elle se sentait plutôt à l'aise, en fait, même si c'était un peu bizarre de prendre un verre avec ce garçon qu'elle connaissait à peine et qui pourtant était gentil au point d'avoir prit la peine de lui faire un cadeau. Et elle était curieuse d'en savoir plus sur lui.

« Alors… tu profites bien de tes vacances ? »


"Oui, enfin, je m'ennuie un peu, honnêtement. C'est toujours pareil, le reste de l'année, j'attends que les vacances arrivent, et une fois qu'elles sont là, je sais pas quoi en faire", répondit-elle avec un sourire. Elle ne voulait pas donnert l'impression de se plaindre, vu que ce n'était pas du tout le cas, mais c'est vrai que Gloria s'ennuyait souvent très vite, mais heureusement, elle savait facilement remplacer une manière de s'occuper par une autre. "Et toi ? T'as des choses de prévu ? Tu vas aller quelque part ?"

Elle savait que certains de ses camarades voyageaient à l'occasion des vacances. Gloria, elle, restait généralement chez elle. Ses parents n'étaient pas fortunés, c'était normal. Et il y avait plein d'autres moyens de s'occuper sans partir où que ce soit.



_________________
Gloria Stefenson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 67
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Message#Sujet: Re: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   Jeu 7 Mar - 9:31

Il ne faut jamais céder à la panique...en principe
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Darryl n’en voudrait pas à Gloria, si cette dernière ne se souvenait pas de son anniversaire. Il ne voyait pas pourquoi il devrait le faire. Certes, il lui avait dit la date, et en soit, il est vrai qu’elle était très simple à retenir, mais elle n’avait pas de vraie raison de la retenir. Oui, Darryl était toujours aussi pessimiste, ça ne changeait pas. Et en soit, il est vrai qu’elle s’y intéressait que parce qu’il lui avait fait un cadeau, ça ne changeait pas. Enfin bref, il ne la tenait pas pour obligation de faire quoique ce soit, et il ne la voyait même pas redevable envers lui, donc tout allait bien en soit. Il était tout de même content qu’elle ne le prenne pas pour un fou furieux, parce que ce n’était pas le but souhaité, évidemment. Pour le moment, tout allait bien en tout cas.

Du moins pour le moment. Darryl n’était pas hyper à l’aise, il était très content de pouvoir passer du temps avec Gloria bien sûr, mais il avait peur de dire ou faire quelque chose de mal, et qu’elle le prenne ensuite pour une gros nul. C’était peut-être ce qu’il était au fond, mais il aimerait éviter ce genre de choses tout de même. Ce serait mieux pour la potentielle suite des choses. Darryl avait décidé de lancer le sujet des vacances, parce que c’était la première chose qui lui était venue à l’esprit.

"Oui, enfin, je m'ennuie un peu, honnêtement. C'est toujours pareil, le reste de l'année, j'attends que les vacances arrivent, et une fois qu'elles sont là, je sais pas quoi en faire"

Il pouvait comprendre, c’était un peu la même chose de son côté. Darryl était un jeune homme qui adorait apprendre de nouvelles choses, alors il adorait être à Poudlard. Le seul point positif des vacances, c’était qu’il pouvait passer du temps avec sa mère et sa sœur.

"Et toi ? T'as des choses de prévu ? Tu vas aller quelque part ?"

Non, Darryl n’allait pas partie en vacances, et ce n’était pas un drame. Sa mère avait un petit budget, elle avait une maigre pension de la part du gouvernement depuis la mort de son mari au combat, et elle travaillait comme couturière, mais elle le gagnait pas énormément d’argent et elle avait deux enfants à charge. Mais bon, il ne voulait pas se plaindre ou jouer les martyres encore une fois.

« Non, je ne vais pas aller quelque part. Et je n’ai rien de prévu, j’attends que le temps passe jusqu’à la rentrée, je vois des amis des fois et voilà. Rien de bien palpitant j’en ai peur. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Gloria I. Stefenson
▌ Messages : 171
Humeur :
89 / 10089 / 100

En couple avec : *soupir*

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'olivier, crin de licorne, 19,27 cm
Camp: Neutre
Avatar: AnnaSophia Robb

Message#Sujet: Re: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   Lun 11 Mar - 14:27

★ Il ne faut jamais céder à la panique...en principe ★

« Non, je ne vais pas aller quelque part. Et je n’ai rien de prévu, j’attends que le temps passe jusqu’à la rentrée, je vois des amis des fois et voilà. Rien de bien palpitant j’en ai peur. »


Oh, ben, il y avait palpitant et palpitant, après tout, Gloria se disait qu'il n'en fallait pas forcément autant que ce que certains pouvaient bien dire pour qu'une vie soit palpitante. Il n'était pas nécessaire d'aller à l'autre bout du monde, ou de vivre de folles aventures, non, l'essentiel, c'était d'être bien dans ses baskets et de faire ce qu'on avait envie de faire, comme on avait envie de le faire.

Darryl n'avait pas l'air d'être du genre à vouloir absolument vivre des situations épiques pour être heureux. Il avait quelques amis, il profitait des vacances pour les voir, et ça lui suffisait sans doute. Même si Gloria était bien plus expansive, elle comprenait très bien ça. Elle, tant qu'on la laissait passer du temps en présence de personnes avec qui le temps passait toujours plus vite que la moyenne et qu'elle se payait quelques bonnes parties de rigolade en compagnie amie, elle était heureuse.

-T'as tellement hâte que ça de retourner à Poudlard ?
demanda-t-elle, curieuse.

Gloria, elle, n'avait pas forcément envie de voir ses vacances se terminer. Bon, elle adorait Poudlard, faudrait être fou pour ne pas aimer cet endroit. Mais à Poudlard, il y avait les cours, le rythme soutenu des devoirs, et franchement, ça, elle était pas impatiente de le voir arriver. En plus, cette année, ce serait l'année des BUSE, alors elle le sentait d'avance, elle pouvait s'asseoir pour son temps libre, et même en faisant le minimum syndical (mais elle avait quand même envie de réussir un peu, au moins obtenir les BUSE dans les matières qui comptaient pour elle).

Mais Darryl semblait effectivement compter les jours qui le séparaient de son retour à Poudlard. Peut-être qu'il avait juste besoin qu'on anime un peu ses vacances ? Dans ce cas, Gloria s'en ferait un plaisir. Comment, elle n'en savait trop rien, mais elle avait bien le temps de trouver après tout.



_________________
Gloria Stefenson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 67
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Message#Sujet: Re: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   Dim 24 Mar - 3:41

Il ne faut jamais céder à la panique...en principe
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Darryl était conscient qu’il ne vendait pas spécialement du rêve en parlant comme ça, mais il n’allait pas non plus s’inventer une vie juste pour se faire bien voir par la fille qui lui plaisait. Ce serait totalement ridicule, et il n’y gagnerait rien du tout. De toute façon, ça finissait toujours par se savoir, quand on inventait des mensonges aussi gros pour embellir sa vie. Darryl n’avait pas une vie parfaire, mais elle était ce qu’elle était, et cela lui suffisait pour les grandes lignes, même si évidemment il y a bien des choses qu’il voudrait changer, mais ça, ce n’était pas de son fait.

Il ne pensait pas avoir la moindre chance de séduire Gloria, mais bon, dans le doute, il préférait tout de même être franc avec elle. Darryl n’était pas un menteur quoiqu’il en soit, et pas un bon menteur non plus. Il ne voyait pas beaucoup l’intérêt au mensonge. Cela pouvait aider dans certaines situations, c’est vrai, mais il fallait bien s’en servir, et prendre garde à l’effet boule de neige. Quoiqu’il en soit, il avait bien l’intention d’être le plus transparent possible avec elle, et il espérait au fond, qu’elle en ferait de même, mais il n’avait pas de doute à ce sujet.

-T'as tellement hâte que ça de retourner à Poudlard ?

Hâte, non pas vraiment. On ne pouvait pas dire cela comme ça. Darryl aimait vraiment Poudlard, surtout que pour un né-moldu comme lui, c’était vraiment spectaculaire, même s’il s’habituait peu à peu et que la magie était devenue naturelle pour lui, il appréciait toujours d’apprendre de nouvelles choses, pour pouvoir se perfectionner. Il n’avait pas de parent sorcier pour lui montrer certaines choses après tout, il avait juste Poudlard pour ça. Alors évidemment, il aimait y être mais il ne comptait pas non plus les jours qui le séparaient de la rentrée en désespérant que cela n’aille pas assez vite.

Quoiqu’il en soit, il était effectivement vrai qu’il serait très content de retourner à Poudlard. La seule satisfaction qu’il avait d’être en vacances, c’était de pouvoir passer du temps avec sa mère et sa sœur, mais sinon, il s’ennuyait assez. Il n’avait pas vraiment de passe-temps en même temps.

« Disons que, quand je rentre chez moi, j’ai l’impression d’arriver dans un autre monde étant donné que ma famille est moldue. Et quand je retourne à Poudlard c’est une autre arrivée dans un autre monde, c’est un peu perturbant. Et puis je m’ennuie assez rapidement, au moins à Poudlard il y a les cours, et plein d’occupation, donc c’est plutôt appréciable. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» SCC ; Ne jamais sous estimer son adversaire |pv. Cha & Norim
» Il ne faut jamais prendre le métro [Terminer]
» Il ne faut jamais monter sur le bateu des Silcens sans autorisation [PV Will]
» viko ? il ne faut jamais jouer à saute-mouton avec une licorne.
» Rose Werth ~ Il ne faut jamais écouter les fleurs
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse
-