AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
POUFSOUFFLE
Gloria I. Stefenson
▌ Messages : 196
Humeur :
Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Left_bar_bleue89 / 10089 / 100Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : *soupir*

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'olivier, crin de licorne, 19,27 cm
Camp: Neutre
Avatar: AnnaSophia Robb

Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Icon_minitimeMar 21 Jan - 9:32

[/center]
★ Il ne faut jamais céder à la panique...en principe ★

« C’est probablement parce que tu me mets en confiance, et que tu es intéressante. J’apprécie également beaucoup parler avec toi. »

Eh bien, si son ego avait un coup de mou, il faudrait qu'elle se rappelle d'appeler Darryl à la rescousse. Quand elle parlait avec lui, elle avait le sentiment d'être tout à coup beaucoup plus intéressante. C'était le mot qu'il utilisait, d'ailleurs, "intéressante". Alors bon, Gloria n'était pas, dans tous les cas, du genre à se morfondre sur elle-même. Elle ne pensait pas être prétentieuse, mais elle était loin de se détester, et elle vivait en très bonne entente avec elle-même.

Mais c'était toujours agréable de s'entendre affirmer qu'on avait de la valeur, que notre conversation était digne d'intérêt, ce genre de chose. Gloria passait beaucoup de temps à juste... blablater, et elle ne pouvait pas affirmer que tout ce dont elle parlait était digne d'être retenu. Mais là, tout de suite, elle avait l'impression d'avoir face à lui quelqu'un de sincèrement intéressé par ce qu'elle avait à dire, et ça faisait du bien.

-C'est vrai ? Tu me trouves intéressante ?
demanda-t-elle sans vraiment craindre de mettre les pieds dans le plat, mais avec naturel.

S'il la trouvait intéressante, elle avait envie de comprendre comment, pourquoi, elle voulait savoir quels atomes crochus ils s'étaient trouvés. C'était quelque chose qui faisait pleinement partie de son naturel, au final. Elle ne gardait que rarement ses pensées pour elles, ce qui pouvait bien souvent passer pour terriblement embarrassant aux yeux de ceux qui devaient la supporter et qui pourtant n'avaient rien demandé à personne.

-Pourtant j'ai pas grand-chose à dire, même si je parle beaucoup. En fait, je crois que j'ai une vie vraiment trop banale. C'est juste que j'ai la bougeote... et que je déteste le silence, aussi. Souvent, c'est les personnes qui en disent le moins qui sont les plus intéressantes, je pense que ça doit pas être faux.


Ne serait-ce que parce qu'il y avait cet aura de mystère autour d'eux, auquel Gloria ne pouvait pas prétendre du tout. Elle, elle était transparente, toutes ses émotions se lisaient dans ses yeux, et toutes ses pensées se trouvaient retranscrites en paroles.


_________________
Gloria Stefenson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 180
Humeur :
Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Icon_minitimeVen 21 Fév - 21:51

Il ne faut jamais céder à la panique...en principe
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Darryl espérait qu’il ne forçait pas trop, pour les compliments et les éloges. Il ne lui disait rien qu’il ne pensait pas cela dit. Il était sincère avec elle, mais il devrait peut-être faire attention à ne pas trop l’être justement. Il ne fallait pas qu’elle doute de quoi que ce soit concernant ses sentiments. C’était encore trop tôt pour que cela ne devienne ambigu. Le bon moment était... jamais. Darryl se sentait juste incapable de se dévoiler un jour à Gloria. Peut-être que cela changerait, au fil de l’évolution de leur relation, mais aujourd’hui c’était son ressenti. Gloria restait une fille trop bien pour lui, et lui restait pas du tout son genre de garçon, puisqu’elle semblait apprécier les bruns ténébreux populaires.

Enfin bon, le principal c’est qu’il pouvait passer du temps avec elle, et la découvrir un peu plus. Et il aimait d’autant plus la Gloria qu’il rencontrait aujourd’hui. Elle n’était pas tellement différente de celle qu’il avait toujours connue, mais il pouvait lui parler, échanger rien qu’avec elle, et c’était ce qui était le plus important. Il avait l’impression d’être un peu plus proche d’elle. Ce n’était peut-être qu’une impression, mais il voulait croire que c’était le cas.

-C'est vrai ? Tu me trouves intéressante ?

Daryl sourit légèrement et hocha la tête, évidemment qu’il la trouvait intéressante, c’était même plus que ça. Il pourrait passer des heures à l’écouter, sans jamais s’ennuyer. Il n’était peut-être pas le plus objectif, pour le coup, mais il le pensait sincèrement. Et il espérait que de son côté, elle passait un bon moment, et qu’elle ne le trouvait pas trop nul. Même si en toute objectivité, c’était totalement ce qu’il était. Mais elle avait peut-être un regarde plus doux sur lui. Mais il ne pouvait pas en être certain.

-Pourtant j'ai pas grand-chose à dire, même si je parle beaucoup. En fait, je crois que j'ai une vie vraiment trop banale. C'est juste que j'ai la bougeote... et que je déteste le silence, aussi. Souvent, c'est les personnes qui en disent le moins qui sont les plus intéressantes, je pense que ça doit pas être faux.

C’était une façon de voir les choses. Il se disait qu’elle songer probablement à Jedusor, en affirmant que c’etait ceux qui en disaient et le moins était le plus intéressant. Il n’avait pas envie de jouer les jaloux, mais cela reste tout de même dans un coin de sa tête, et il ne pouvait pas juste mettre cette information de côté, c’était tout de même important.

« C’est une façon de voir les choses. Mais si on met deux personnes qui ne parlent pas ensemble, je doute qu’il se passe grand-chose d’intéressant. »

black pumpkin

_________________

- Darryl Applegate -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Gloria I. Stefenson
▌ Messages : 196
Humeur :
Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Left_bar_bleue89 / 10089 / 100Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : *soupir*

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'olivier, crin de licorne, 19,27 cm
Camp: Neutre
Avatar: AnnaSophia Robb

Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Icon_minitimeVen 28 Fév - 9:19

[/center]
★ Il ne faut jamais céder à la panique...en principe ★

« C’est une façon de voir les choses. Mais si on met deux personnes qui ne parlent pas ensemble, je doute qu’il se passe grand-chose d’intéressant. »


Oui et non. A première vue, il ne se passerait peut-être rien de remarquable, mais ça ne voulait pas dire que ce qui ne se remarquait pas ne serait pas intéressant. Gloria ne pouvait pas vraiment en juger, parce qu'elle ne s'était jamais retrouvée dans cette situation pour sa part, mais elle le devinait sans peine malgré tout. Car ce n'était pas parce qu'on ne parlait pas qu'on ne disait rien.

Pour Gloria, c'était difficile à imaginer, parce qu'elle était trop active constamment pour prendre le temps nécessaire d'écouter... le silence, et elle serait sûrement incapable de voir quelque chose qui ne lui serait pas montrée de façon suffisamment manifeste, mais malgré tout, elle savait que beaucoup de choses passaient par le regard et le regard avant tout. Elle, elle ne savait pas regarder convenablement. Si les yeux étaient le miroir de l'âme, elle n'était pas convaincue de ce que ça disait d'elle, mais sans doute pas grand-chose de positif, en toute honnêteté.

-J'aurais dû dire ce genre de choses à mes parents,
remarqua Gloria d'un ton amusé. T'imagines même pas le nombre de fois où ils m'ont fait jouer au roi du silence. Et le pire, c'est que je perdais à chaque fois, ajouta-t-elle d'un ton malicieux. Elle marqua une pause. Moi, je suis à peu près sûr qu'il se passe beaucoup plus de choses chez les gens qui disent rien, même si t'en mets deux ensemble. Les regards, les gestes, ça parle beaucoup plus que des mots.. Mon problème, à moi, c'est que je suis nulle pour déchiffrer le langage non verbal. Je te jure, c'est une vraie catastrophe. Par exemple, à certains moments, tout le monde aura compris que l'ambiance est pesante, y aura que moi pour en faire des caisses et rien voir. Elle marqua une pause. J'y peux rien, c'est plus fort que moi, je déteste le silence. Je crois que ça m'angoisse un peu, en fait.

Et si elle parlait encore plus, son discours allait s'achever en psychanalyse. Elle parlait définitivement trop.


_________________
Gloria Stefenson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 180
Humeur :
Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Icon_minitimeVen 27 Mar - 22:31

Il ne faut jamais céder à la panique...en principe
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Darryl ne s’y prenait peut-être pas de la meilleure des manières, mais il tentait vraiment de faire comprendre à Gloria que ce n’était pas une tare, le fait qu’elle parle beaucoup. Evidemment, cela devait en déranger certains, mais ce n’était pas un problème. Darryl n’était pas un grand bavard, et cela devait en déranger d’autres. Mais lui, ça ne le dérangeait pas du tout que Gloria ait envie de parler, de tout déballer, il pouvait l’écouter sans problème, et sans se lasser, parce que tout ce que disait Gloria lui paraissait intéressant.

Au moins, il n’avait pas choisi une fille difficile à approcher. Encore que, il n’avait rien choisi du tout, son cœur s’était emballé sans lui demander son avis. Mais ce que l’on pouvait dire, c’était qu’il était simple de parler avec la jeune femme, parce qu’elle était abordable, gentille, et qu’elle acceptait de faire la connaissance de tout le monde. Elle était formidable. Mais ce n’est pas pour autant qu’elle allait s’intéresser à lui, et il le savait. Même si là, ils étaient tous les deux, en tête à tête, cela ne signifiait strictement rien, et la jeune fille était probablement simplement gentille avec lui, rien de plus, parce qu’il lui avait offert un cadeau pour son anniversaire. Quelle idée il avait eu encore…

-J'aurais dû dire ce genre de choses à mes parents. T'imagines même pas le nombre de fois où ils m'ont fait jouer au roi du silence. Et le pire, c'est que je perdais à chaque fois. Moi, je suis à peu près sûr qu'il se passe beaucoup plus de choses chez les gens qui disent rien, même si t'en mets deux ensemble. Les regards, les gestes, ça parle beaucoup plus que des mots. Mon problème, à moi, c'est que je suis nulle pour déchiffrer le langage non verbal. Je te jure, c'est une vraie catastrophe. Par exemple, à certains moments, tout le monde aura compris que l'ambiance est pesante, y aura que moi pour en faire des caisses et rien voir. J'y peux rien, c'est plus fort que moi, je déteste le silence. Je crois que ça m'angoisse un peu, en fait.

Darryl ne la coupa pas dans son discours. Il l’écouta avec attention. Elle se disait nulle pour déchiffrer les langages corporels et autres, et il ne savait pas si c’était une bonne chose. En soit, elle ne remarquerait pas forcément sa gestuelle, mais cela voudrait dire aussi que pour qu’elle comprenne, il faudrait qu’il lui avoue clairement ses sentiments (ce qu’il ne comptait pas faire pour le moment) on n’était donc pas sortie de l’auberge, c’était le cas de le dire. Quoiqu’il en soit, elle ne devait une fois encore, pas se reprocher son débit de paroles.

« Au moins, tu ne laisses personne indifférent, ce n’est pas si mal. Et puis… oui, je peux comprendre que le silence puisse paraître oppressant. En tout cas, moi, je n’ai aucun souci avec le fait que tu parles beaucoup. Même si je ne trouve pas vraiment que ça fasse trop. »

black pumpkin

_________________

- Darryl Applegate -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Gloria I. Stefenson
▌ Messages : 196
Humeur :
Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Left_bar_bleue89 / 10089 / 100Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : *soupir*

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'olivier, crin de licorne, 19,27 cm
Camp: Neutre
Avatar: AnnaSophia Robb

Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Icon_minitimeSam 4 Avr - 10:56

[/center]
★ Il ne faut jamais céder à la panique...en principe ★

« Au moins, tu ne laisses personne indifférent, ce n’est pas si mal. »

C'était gentil de dire ça, mais Gloria n'était pas de cet avis. Elle savait qu'elle passait rarement inaperçue. Mais ça pouvait quand même arriver parfois. Par exemple, elle avait fait des pieds et des mains pour attirer l'attention de Tom à l'époque, et ce dernier était resté complètement indifférent à ses efforts. Ceci dit, ça lui allait bien. Elle préférait plaire ou déplaire que susciter uniquement l'indifférence généale. Si tout le monde s'en fichait d'elle, c'était une chose qu'elle ne vivrait pas vraiment bien. Elle aimait quand même plaire ou déplaire, au moins importer aux yeux des autres.

« Et puis… oui, je peux comprendre que le silence puisse paraître oppressant. »

Elle ne pensait pas qu'il lui dirait ça, tiens. Elle avait l'impression que Darryl était du genre à apprécier le silence. Ce n'était pas son cas. Bien sûr, il y avait des silences plus inconfortables que d'autres, mais dans l'ensemble, quand rien ne se disait, elle se sentait mal à l'aise. Alors, elle avait besoin de dire absolument tout et n'importe quoi pour compler le vide. Même si le silence vaudrait pourtant mieux que ses bavardages.

« En tout cas, moi, je n’ai aucun souci avec le fait que tu parles beaucoup. Même si je ne trouve pas vraiment que ça fasse trop. »

Il ne trouvait pas que c'était trop. C'était bien l'un des premiers à dire une chose pareille. Même ses amis très proches lui demandaient de temps à autre de se la fermer parce qu'ils ne supportaient pas de la voir bavarder incessamment. Elle ne le prenait jamais mal, parce que ça venait d'eux. Mais elle le prenait aussi très bien quand son nouvel ami lui garantissait qu'il aimait bien l'entendre parler.

-Tu dis ça maintenant, mais c'est parce que tu ne me connais pas encore assez. Tu sais qu'un jour, j'ai tenu une bonne heure sur le repas que j'avais mangé à midi. Mais en même temps, pour ma défense, c'était vraiment trop bon. J'adore manger, c'est une vraie passion chez moi.


_________________
Gloria Stefenson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 180
Humeur :
Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Icon_minitimeJeu 28 Mai - 22:32

Il ne faut jamais céder à la panique...en principe
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Darryl ne complimentait pas Gloria pour tenter de se faire bien voir, ou quoique ce soit de ce genre. Il était juste honnête… un peu trop honnête peut-être. Il n’avait aucune envie que Gloria se doute de quelque chose, mais il n’avait pas l’impression que ce soit le cas. En même temps, il devait lui paraître tellement insignifiant qu’elle ne s’imaginait pas qu’il puisse ressentir quelque chose pour elle. Et comme elle-même ne ressentait rien, ce genre de choses ne lui venait pas en tête. S’il avait été son genre de garçon, cela se serait su. Mais il ne se trouvait aucun point commun avec Jedusor. A part qu’ils avaient été tous les deux à Serpentard. Ce qui ne voulait strictement rien dire.

Enfin bon, quoiqu’il en soit, Gloria pouvait bien parler autant qu’elle le voulait, cela ne le gênait absolument pas. Au contraire, il s’en trouvait arrangé. Comme ça, elle comblait les éventuels blancs qui pouvaient y avoir, et elle lui évitait de dire des conneries, ce qui pourrait totalement arriver, sous le coup du stress. Darryl était une buse en socialisation, alors ce n’était pas le moment de tenter des trucs, s’il se grillait tout de suite auprès de Gloria, ce serait totalement pathétique.

Même s’il n’attendait rien, parce qu’il n’était pas à ce point naïf de croire que quelque chose serait possible, le simple fait qu’elle ne le prenne pas pour un idiot fini et un gros loser serait déjà une excellente chose. En tout cas, il avait l’impression qu’elle passait plutôt un bon moment, et cela lui faisait plaisir, évidemment. Cela voulait dire qu’elle appréciait discuter avec lui, et ça lui mettait du baume au cœur.

-Tu dis ça maintenant, mais c'est parce que tu ne me connais pas encore assez. Tu sais qu'un jour, j'ai tenu une bonne heure sur le repas que j'avais mangé à midi. Mais en même temps, pour ma défense, c'était vraiment trop bon. J'adore manger, c'est une vraie passion chez moi.

Darryl esquissa un petit sourire. Il trouvait cela… vraiment adorable. Bon, peut-être qu’il n’était pas le plus objectif pour le coup. Venant de quelqu’un d’autre, il aurait trouvé cela peut être insignifiant. Mais là ce n’était pas quelqu’un d’autre, c’était Gloria, et ce simple détail faisait toute son importance. Il se rendait compte encore d’à quel point ils étaient différents. La nourriture n’avait pas d’attrait particulier pour lui, il mangeait parce qu’il fallait manger, mais ce n’était pas un plaisir. Ni une corvée. Juste une habitude.

« Y’a pas de mal à parler de ce qu’on aime. Il faut savoir apprécier la qualité d’un discours que quelqu’un nous fait, qu’importe le sujet. »

black pumpkin

_________________

- Darryl Applegate -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Gloria I. Stefenson
▌ Messages : 196
Humeur :
Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Left_bar_bleue89 / 10089 / 100Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : *soupir*

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'olivier, crin de licorne, 19,27 cm
Camp: Neutre
Avatar: AnnaSophia Robb

Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Icon_minitimeDim 31 Mai - 14:38

[/center]
★ Il ne faut jamais céder à la panique...en principe ★

« Y’a pas de mal à parler de ce qu’on aime. Il faut savoir apprécier la qualité d’un discours que quelqu’un nous fait, qu’importe le sujet. »


En effet, il n'y avait pas de mal à parler de ce qu'on aime, elle serait la dernière à penser le contraire. Par contre, ne pas monopoliser le discours et l'attention en parlant, même avec passion et animation, d'un sujet qui n'intéressait que soi, ça restait du bon sens et une marque de bienséance. Forcément, il y en avait qui appréciaient écouter d'autres leur parler de leurs passions, mais il y en avait d'autres qui s'en foutaient, et c'était quand même pas mal de savoir s'adapter à ses interlocuteurs, même si c'était une compromission que Gloria négligeait bien souvent, pas par arrogance, mais parce qu'elle ne se rendait pas forcément compte du fait qu'elle agaçait prodigieusement son monde.

Il n'y avait pas de mal à parler de ce qu'on aime, il y avait du mal à ennuyer les gens avec ça. Et la jaune et noir le savait bien. Cela lui était déjà arrivé de se coltiner le discours de personnes qui ne l'intéressaient pas du tout, pas le moins du monde, même, et de se contenter de hocher la tête en laissant son esprit vagabonder ailleurs. Elle voulait bien croire que beaucoup de gens faisaient la même chose avec elle, alors ça ne coûtait rien d'essayer d'être un peu moins rébarbative, même si ce n'était pas toujours gagné.

-Je suis pas forcément d'accord,
répondit Gloria avec un sourire. Si on n'est pas intéressé parce que quelqu'un nous raconte, on devrait avoir le droit de le lui dire sans avoir l'air désagréable ou impoli. Après tout, tout le monde n'est pas intéressé par les mêmes choses, et on ne peut pas être intéressé par tout, c'est normal.

Alors elle considérait que ce n'était vraiment pas la peine de faire semblant. C'était rendre service à l'autre de lui dire quand s'arrêter. Est-ce qu'elle le vivrait bien, elle, qu'on lui demande d'arrêter de parler ? Elle n'en savait trop rien, pour tout dire. Elle pourrait facilement se vexer malgré tout, mais tout dépendait de qui s'adressait à elle, en fait. Elle était plus tolérante envers certaines personnes qu'envers d'autres.


_________________
Gloria Stefenson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 180
Humeur :
Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Icon_minitimeLun 24 Aoû - 21:38

Il ne faut jamais céder à la panique...en principe
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Darryl ne saurait pas dire s’il gagnait des points ou non. Il tentait de rester lui-même, mais il ne voulait pas non plus trop l’être si cela devait déplaire à Gloria. Bien sûr, il savait pertinemment que c’était un comportement particulièrement stupide, et que s’il devait lui plaire, même en amitié, il fallait qu’il se montre sous son vrai jour. Mais ce n’était pas du tout évident pour lui, au contraire. Il ne voulait pas tout gâcher avec elle, il ne voulait pas qu’elle le trouve nul, ou inintéressant. Pourtant, il avait du mal à voir ce que l’on pourrait trouver d’intéressant chez lui. Il se trouvait quelconque, voire en dessous de la norme. Il n’avait pas beaucoup d’amis, même si la quantité ne voulait rien dire. Et ses amis étaient un peu des cas à part, comme lui, ce n’était pas spécialement très encourageant.

Mais étant donné qu’elle ne s’était pas encore enfuie, c’est que cela n’allait pas si mal, pas vrai ? C’était ce qu’il se disait, pour tenter de se rassurer. Mais il n’en avait peut-être pas tant besoin au final. Ils arrivaient à partager une discussion assez agréable, et Darryl avait l’impression que Gloria ne se forçait pas pour parler avec lui. Ce n’était pas la conversation du siècle, mais il se contentait de peu. Il aimait ce simple moment partagé avec elle. C’était la première fois qu’ils parlaient aussi longtemps tous les deux.

-Je suis pas forcément d'accord. Si on n'est pas intéressé parce que quelqu'un nous raconte, on devrait avoir le droit de le lui dire sans avoir l'air désagréable ou impoli. Après tout, tout le monde n'est pas intéressé par les mêmes choses, et on ne peut pas être intéressé par tout, c'est normal.

Oui enfin, c’était aussi la meilleure façon de blesser quelqu’un. Doser la susceptibilité des gens était compliqué. Mais il reconnaissait que tout le monde avait le droit de dire si cela plaisait ou non. Darryl n’avait pas vraiment à utiliser cela, parce qu’il parlait rarement à d’autres personnes que celles qu’il connaissait par cœur. Et quand ce n’était pas le cas… eh bien en fait il ne donnait pas vraiment son avis. Il préférait éviter tous les conflits et dire ce que ses interlocuteurs voulaient entendre.

« Oui, les goûts et les couleurs sont variés. Après, chacun fait comme il le sent, en fonction de son caractère et tout ce qui va avec. C’est la variété qui rend les choses si étonnantes et agréables. »

black pumpkin

_________________

- Darryl Applegate -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Gloria I. Stefenson
▌ Messages : 196
Humeur :
Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Left_bar_bleue89 / 10089 / 100Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : *soupir*

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'olivier, crin de licorne, 19,27 cm
Camp: Neutre
Avatar: AnnaSophia Robb

Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Aoû - 15:11

★ Il ne faut jamais céder à la panique...en principe ★

« Oui, les goûts et les couleurs sont variés. Après, chacun fait comme il le sent, en fonction de son caractère et tout ce qui va avec. C’est la variété qui rend les choses si étonnantes et agréables. »


Un résumé difficilement contestable de la nature humaine. Gloria voyait difficilement ce qu'elle pourrait dire de plus ou de moins à ce sujet, si ce n'est que Darryl avait effectivement raison. Oui, tout le monde avait des goûts, des sensibilités et des caractères différents, et pour cette raison, la nature humaine était fascinante et compliquée, et il n'y avait pas besoin d'aller chercher bien loin pour le comprendre, c'est bien clair.

Il suffisait de regarder ce qu'ils avaient l'un et l'autre sous les yeux. Gloria et Darryl étaient deux personnes particulièrement différentes, ça ne faisait aucun doute, et pourtant, alors qu'ils parlaient plus longuement ensemble, ils se trouvaient naturellement des atomes crochus, même si et leurs goûts et leurs caractères étaient aux antipodes.

"Ou désagréables, ça dépend"
, répondit Gloria avec le sourire, amusée de prétendre jouer les pessimistes pour cette fois alors même qu'il semblait tout à fait établi que c'était là un rôle que le vert et argent tenait à la perfection et sans l'aide de quiconque. N'empêche que oui, toute cette variété, ça pouvait effectivement avoir de mauvais aspects. "Ce que je veux dire, c'est que tout serait plus simple pour tout le monde si on arrêtait tous d'être susceptibles et qu'on se contentait tous de dire ce qu'on pensait comme on le pensait quand on le pensait. Je dis ça mais je suis hyper-susceptible aussi, hein, mais quand même..."

Comme bien souvent, elle parlait pour ne pas dire grand chose, articulant directement tout ce qui lui passait par la tête. Est-ce qu'elle en voudrait à Darryl s'il le lui faisait remarquer ? Possible, possible, la preuve qu'elle était trop susceptible. Mais il le devrait sans doute, juste pour l'exemple et pour qu'elle arrête de jouer les pipelettes comme elle le faisait sans arrêt. Même si elle avait envie de croire Darryl quand ce dernier lui assurait qu'elle ne le dérangeait pas et qu'il aimait l'écouter bavarder, encore et encore.




_________________
Gloria Stefenson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl   Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Il ne faut jamais céder à la panique...en principe | Gloria & Darryl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse
-