AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CRACMOL
Marius Black
▌ Messages : 42
Humeur :
Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Right_bar_bleue

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Benedict Cumberbatch

Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Empty
Message#Sujet: Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea   Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Icon_minitimeDim 18 Nov - 14:13

Marius & Dorea
Quoi qu'il arrive, je serai là.



Assit dans son fauteuil en cuir, les jambes croisées, une tasse en porcelaine à la main, la soucoupe pour la reposer dans l'autre, Marius soufflait lentement sur la surface du thé pour le refroidir. C'était un geste répétitif qu'il aimait faire pour patienter. Les yeux rivés sur la pendule accrochée au mur face à lui, il comptait les secondes en même temps que la trotteuse faisait son clic-clic régulier. Aujourd'hui, il avait rendez-vous avec sa petite sœur. Elle lui avait promis de s'arranger pour venir le voir. Alors, il attendait sa venue, comme un hiver rude attendrait le retour du soleil. Les visites de Dorea étaient un baume pour son cœur endurci. Elle seule avait gardé contact avec lui. Elle seule avait eu la douceur et la tendresse de ne pas l'abandonner totalement. Pour cela, elle était encore et toujours sa personne préférée au monde.

L'appartement n'était pas gigantesque, mais situé dans le quartier luxueux de Fulham, et organisé par ses soins, il respirait le chic et le confort. Sur un pouf près de la fenêtre, son fidèle greffier appelé Berlioz en honneur du célèbre compositeur, ronronnait en boule. C'est lorsqu'il redressa les oreilles avec curiosité vers la porte que Marius su que sa sœur arrivait. Si lui, pauvre mortel, n'avait pas l'ouïe assez fine pour entendre la démarche légère et délicate de Dorea dans les escaliers, Berlioz lui n'en loupait pas une miette. C'était un intéressant signal d'alarme. Marius ne regrettait pas de l'avoir adopté, même si sa manie de perdre des poils menait un peu la vie dure à son côté maniaque.

Avant même que sa petite sœur ai pu frapper à la porte, Marius s'était déjà levé en posant sa tasse sur la petite table d'appoint à côté du fauteuil. D'un geste délicat, il tourna le bouton de porte et ouvrit le battant pour révéler son invitée. A la vue de sa chevelure blonde, de ses grands yeux bleus et de son sourire, Marius perdit à nouveau son masque froid. Elle seule savait l'en débarrasser aussi facilement, juste en étant là, devant lui.

« Bonjour. Entre, fais comme chez toi. Veux tu du thé ? » Se contenta-t-il de dire en refermant la porte derrière elle.

Un parfum délicat emplissait la pièce lorsque Dorea venait. Un parfum qui ne plaisait pas qu'à lui, à en juger par l'attitude de Berlioz qui vint immédiatement se frotter aux jambes de la sorcière en réclamant des caresses.




© GHOST

_________________
Everyone thinks that we're perfect. Please don't let them look through the curtains.
© crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 359
Humeur :
Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Right_bar_bleue

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Empty
Message#Sujet: Re: Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea   Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Icon_minitimeMar 4 Déc - 11:09

Quoi qu'il arrive, je serai là
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
C’était mal, Dorea le savait mieux que quiconque, et elle était d’accord sur ce fait. Les sorciers de sang-pur, et de surcroit, aussi pur et noble que pouvait l’être celui des Black qui coulait dans ses veines, ne devaient pas fréquenter les personnes du bas peuple. Les moldus, les nés-moldus, les cracmols… toute cette population qui était fréquente, bien trop fréquente. Et Dorea s’y tenait, elle les méprisait avec plaisir et facilité, mais elle n’y arrivait pas à le faire avec Marius. Parce que tout cracmol qu’il puisse être, il restait son grand frère, avec qui elle avait grandi pendant plusieurs années, avant qu’on ne lui retire parce qu’il n’était pas doué de magie. Il ne l’avait pas choisi, le sort en avait décidé ainsi. Et si le reste de sa famille avait réussi à tirer un trait sur lui, ce n’était pas son cas. C’était une faiblesse, elle le savait, mais sa famille avait toujours été aussi bien sa plus grande force, que sa plus grande faiblesse.

Ce n’était pas comme si elle en était fière, d’ailleurs, elle n’en avait parlé à personne. Ni à sa sœur, ni à Charis ni même Charlus… Elle ne voulait pas en parler, parce qu’elle savait pertinament qu’elle aurait dû couper les ponts avec lui, comme l’avait fait le reste de sa famille, mais elle n’avait pas eu le courage de le faire. Et au fond, elle ne regrettait pas. Elle aimait Marius autant qu’elle aimait Cassiopeia et Pollux, ça ne changeait rien, mais elle ne pouvait pas l’affirmer et le montrer à tout le monde, parce qu’elle avait un statut à tenir, et que Marius ne faisait plus partie de leur monde.

Alors oui, encore une fois, quand il avait demandé à la voir, elle n’avait pu se résoudre à lui refuser. Et puis, il fallait bien reconnaître, qu’elle avait également envie de voir son frère, de discuter avec lui, et de tout simplement, de pouvoir passer un peu de temps avec son aîné. Elle lui sourit quand il ouvrit la porte, elle avait pris ses précautions pour que personne de sa connaissance ne la voit ici.

« Bonjour. Entre, fais comme chez toi. Veux tu du thé ? »

Dorea entre et dépose sa cape et ses gants sur le porte manteau. Elle sourit doucement quand Berlioz vient se frotter à se jambes. Elle se penche et lui donne quelques gratouilles entre les oreilles puis elle va s’assoir calmement. Elle appréciait l’intérieur de son frère, il faut dire qu’il avait gardé les goûts des Black donc évidemment, elle ne pouvait qu’approuver.

« Oui, merci. Comment vas-tu ? »

black pumpkin

_________________

- Always pure -


Merci pour le cadeau Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea 203647:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Marius Black
▌ Messages : 42
Humeur :
Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Right_bar_bleue

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Benedict Cumberbatch

Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Empty
Message#Sujet: Re: Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea   Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Icon_minitimeSam 16 Mar - 15:21

Marius & Dorea
Quoi qu'il arrive, je serai là.



Avec une lenteur calculée et digne, Marius se mit à préparer du thé dans la petite cuisine qui donnait sur le salon luxueux où sa sœur et son chat s'étaient installés confortablement. La question que lui posa alors Dorea le désarçonna un peu, même s'il n'en montra rien. Comment allait-il ? A vrai dire il ne se posait jamais la question. Le travail prenait une trop grosse partie de son temps pour qu'il puisse s'introspecter convenablement. Peut-être devrait-il se contenter de dire " bien " et passer à la suite de la conversation comme le faisait chaque personne qui n'avait pas envie de parler d'elle. Mais est-ce-que sa sœur n'était pas trop proche de lui pour croire à une réponse aussi vague ? N'allait-elle pas se vexer s'il ne prenait pas au sérieux son intérêt envers lui ? Probablement que si. Alors il devait trouver une réponse plus appropriée et sincère.

« Je ne sais pas trop. Je travaille tellement que je ne me suis pas vraiment posé la question jusque là. Je suppose que je ne vais pas trop mal. » Répondit-il le plus honnêtement possible. « Ta présence fait clairement pencher la balance vers le positif. » Ajouta-t-il un peu maladroitement.

Les compliments n'étaient pas le fort de Marius. Tout comme tous les comportements sociaux de base en fait. Il faut dire que son empathie lui faisait cruellement défaut depuis que sa propre famille l'avait banni comme une erreur de la nature. Acte qu'il comprenait et soutenait malgré lui à cent-pour-cent, probablement parce qu'on lui avait inculqué bien trop tôt que ce genre de chose était naturel et raisonné. L'idée ne lui viendrait pas de contredire les ancestrales coutumes des sangs-purs et des Black plus précisément.

« Mais dis-moi plutôt comment toi tu vas. Je n'ai pas eu de nouvelles depuis un moment. Ton époux te traite bien ? » Demanda-t-il sincèrement intéressé.

Au début, Marius n'avait pas spécialement apprécié l'idée que son adorable sœur soit mariée, mais il n'était pas en position de s'en plaindre et encore moins en sachant que le mari en question était un Potter. Un homme de ce gabarit pourrait prendre soin de Dorea et lui offrir un avenir à sa hauteur. Alors il s'était fait à l'idée et l'information ne le dérangeait plus tant que ça.




© GHOST

_________________
Everyone thinks that we're perfect. Please don't let them look through the curtains.
© crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 359
Humeur :
Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Right_bar_bleue

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Empty
Message#Sujet: Re: Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea   Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Icon_minitimeLun 1 Avr - 8:34

Quoi qu'il arrive, je serai là
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Dorea était tout de même contente de voir son frère. Même si elle était consciente qu’elle ne devrait pas entretenir de quelconques rapports avec lui. Mais il restait son frère, et elle était déjà assez grande à l’époque pour se souvenir de lui, et ne pas vouloir l’oublier, comme les autres l’avaient fait. Ou semblaient l’avoir fait. Elle n’en parlait pas avec eux, évidemment, personne ne parlait de Marius au sein de leur famille. C’était ainsi. Il était un cracmol, et ce genre d’individus n’étaient pas admis chez les Black. Ce n’était pas une nouveauté, et Dorea était d’accord pour dire qu’ils étaient des êtres inférieurs à eux. Mais c’était toujours plus difficile de considérer son propre sang de la sorte. Si Cassiopeia et Pollux y parvenaient, ce n’était pas le cas de la plus jeune. Mais elle n’était pas inconsciente au point de le dire à qui que ce soit. Elle savait qu’elle ne devrait pas être ici.

« Je ne sais pas trop. Je travaille tellement que je ne me suis pas vraiment posé la question jusque là. Je suppose que je ne vais pas trop mal. Ta présence fait clairement pencher la balance vers le positif. »

Elle se doutait que ce n’était pas évident pour Marius, mais bon, la réponse était un peu surprenante. Mais c’était Marius après tout, il avait toujours été un peu spécial. S’il n’allait pas trop mal, c’était déjà cela. Cela devait être déroutant de vivre de façon moldue alors que l’on avait grandi baigné par la magie. Cela devait être frustrant aussi. Dorea ne faisait jamais de magie en présence de son frère, pour ne pas remuer le couteau dans la plaie, et elle gardait également sa baguette bien rangée.

« Mais dis-moi plutôt comment toi tu vas. Je n'ai pas eu de nouvelles depuis un moment. Ton époux te traite bien ? »

La question était assez amusante. Du moins, la formulation amusait Dorea. Si Charlus la traitait bien… il ne pourrait pas la traiter mieux, c’est sûr. Dorea était chanceuse de l’avoir, et elle savait qu’il était l’époux parfait. Toute femme serait heureuse avec Charlus, mais il lui appartenait, et c’était tant mieux, elle n’avait pas l’intention de laisser qui que ce soit lui dérober, mais elle n’était pas vraiment jalouse. Du moins, elle avait une totale confiance en Charlus à ce niveau-là.

« Oui, Charlus me traite bien. Il est vraiment parfait, je n’ai pas à plaindre. »

black pumpkin

_________________

- Always pure -


Merci pour le cadeau Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea 203647:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Marius Black
▌ Messages : 42
Humeur :
Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Right_bar_bleue

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Benedict Cumberbatch

Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Empty
Message#Sujet: Re: Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea   Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Icon_minitimeDim 7 Juil - 14:51

Marius & Dorea
Quoi qu'il arrive, je serai là.



Écoutant avec intérêt la réponse de sa sœur à propos de sa vie de femme mariée, Marius apporta le service à thé en porcelaine sur un plateau d'argent. Il y avait là tout ce que l'on pouvait attendre d'un thé à l'anglaise, allant du sucre au lait en passant par les petites gourmandises à grignoter avec. Le cracmol recevait rarement du monde, mais lorsqu'il le faisait c'était toujours avec une grande classe. Il demeurait un Black malgré tout et son éducation lui interdisait de mal accueillir un invité. Il pris place sur le fauteuil face à celui où siégeait Dorea. Lentement, il mit un peu de lait dans son thé et y ajouta un sucre. Il avait toujours apprécié les nourritures trop sucrées ou trop salées. Comme si sa vie avait manqué de saveur et qu'il s’efforçait d'en rajouter par tous les moyens.

« J'en suis soulagé. Je n'aurais pas aimé te savoir au bras d'un homme qui ne te respecte pas comme il se doit. Tu mérites tout ce que la vie a de meilleur à offrir. » Répondit-il sur un ton neutre.

Si Marius donnait rarement l'impression de s'intéresser aux autres, il n'en était évidemment rien. Au contraire, il avait une profonde affection pour ses semblables, sorciers ou pas, ce qui le rendait au final plus humain que certains. Il n'aimait juste pas le montrer, pour que les gens n'abusent pas de sa générosité. En vérité, Marius savait que peu de personnes méritaient son attention et il se gardait donc bien de la leur accorder. Seuls quelques privilégiés avaient la permission et la chance incroyable de connaître sa vraie personnalité. Pour les autres, il préférait porter un masque froid et calculateur. Cela l'aidait également beaucoup dans son métier.

« Est-ce-que...ta famille se porte bien ? » Demanda-t-il, plus maladroit.

Lorsqu'il parlait de " sa famille " il voulait bien évidemment parler de la leur, mais il n'avait plus le droit de se compter comme l'un des leurs. Sa fratrie ne l'était plus, ses parents non plus. Il n'avait plus de famille, plus d'attaches, plus de passé et plus vraiment d'avenir. Quelque part, cela ne le dérangeait même plus. Il faisait en sorte que ses clients et ses quelques proches aient une vie convenable et cela suffisait à le satisfaire. Du moins essayait-il de s'en convaincre.




© GHOST

_________________
Everyone thinks that we're perfect. Please don't let them look through the curtains.
© crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 359
Humeur :
Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Right_bar_bleue

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Empty
Message#Sujet: Re: Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea   Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Icon_minitimeJeu 15 Aoû - 17:06

Quoi qu'il arrive, je serai là
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Dorea savait très bien qu’elle ne devait pas être ici, qu’elle n’avait rien à y faire. Si jamais cela s’apprenait qu’elle voyait toujours Marius, elle risquait gros, très gros. Mais même en sachant cela, elle n’y arrivait pas, elle ne pouvait pas… abandonner son frère, et faire comme s’il n’existait pas. Comme si elle n’avait jamais eu qu’un seul frère, Pollux. C’était peut-être une marque de faiblesse, peut-être qu’elle n’était pas assez forte, mais c’était comme ça, elle n’allait pas subitement changer d’avis. De toute façon, elle prenait ses précautions, et elle avait toujours fait très attention à ce qu’ils ne soient jamais vus ensemble. Il ne venait jamais chez elle, et ils se rencontraient toujours dans des endroits où elle ne serait pas reconnue. C’était la meilleure chose à faire, et elle espérait que Marius était tout de même content. Ils ne se voyaient pas souvent, mais au moins ils se voyaient.

« J'en suis soulagé. Je n'aurais pas aimé te savoir au bras d'un homme qui ne te respecte pas comme il se doit. Tu mérites tout ce que la vie a de meilleur à offrir. »

Ses lèvres s’étirèrent en un petit sourire amusé. La préoccupation que Marius avait pour elle était touchante, évidemment. Mais cela ne la surprenait pas, en fait, il fallait même que ce soit ainsi. Et pas que de Marius, Cassiopeia et Pollux devaient suivre le même exemple. Elle était leur petite sœur après tout, la petite dernière, celle à qui ils n’avaient jamais rien refusé quand ils étaient enfant à moins de se prendre des crises dignes de tremblements de terre. Maintenant qu’elle était adulte, elle ne faisait plus de crise, mais elle savait tout aussi bien montrer son mécontentement, aucun doute là-dessus.

« Est-ce-que...ta famille se porte bien ? »

Dorea savait pertinemment qu’il parlait de leur famille à tous les deux, mais il avait tendance à s’exclure. Et les autres aussi l’avaient exclu dans tous les cas, mais bon, il faisait tout de même parti de la famille. Son sang n’avait pas changé, son nom non plus. Mais ce n’était pas vraiment la peine de partir sur un débat stérile, il valait mieux qu’elle donne les nouvelles qu’il attendait, même si elle n’en avait pas non plus de quoi en parler durant des heures et des heures.

« Ils vont bien. Enfin… Cassiopeia est fidèle à elle-même, elle reste terrée chez elle jusqu’à ce qu’elle se souvienne brièvement qu’elle a une famille. Pollux est occupé dans les préparatifs du mariage de Cygnus qui est très bientôt. Walburga et Alphard vont bien, même si Alphard en fait voir de toutes les couleurs à Pollux. Et maman ça va aussi, même si elle reste assez fragilisée par la mort de papa. »

black pumpkin

_________________

- Always pure -


Merci pour le cadeau Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea 203647:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Marius Black
▌ Messages : 42
Humeur :
Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Right_bar_bleue

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Benedict Cumberbatch

Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Empty
Message#Sujet: Re: Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea   Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Icon_minitimeLun 11 Mai - 14:51

Marius & Dorea
Quoi qu'il arrive, je serai là.



Au final, aucune de ces nouvelles apportées par Dorea ne surprit vraiment Marius. Son ancienne famille avait visiblement su rester la même avec le temps. Rien de tout cela ne lui manquait vraiment, s'il devait être honnête avec lui-même. Sa fratrie n'était pas la plus saine, loin de là, hormis bien sûr sa merveilleuse petite sœur présente dans son appartement en ce moment-même. Le reste, n'avait jamais su se montrer affectueux avec lui, pas même lorsque son absence de magie n'était pas encore un problème. C'est qu'ils avaient tous leur petit caractère et Marius...n'en avait jamais vraiment eu. Comme quoi, dès l'enfance, il n'appartenait déjà pas à leur famille. Partir n'avait donc pas été une déchirure si profonde que ça. D'ailleurs, il s'était plutôt bien adapté à sa nouvelle vie. Du moins il en avait l'impression.

« Je vois. Rien de bien nouveau en somme. De toute façon je ne comprends même pas pourquoi je pose la question puisque ça ne me concerne plus depuis longtemps. » Répondit-il posément en soufflant sur sa nouvelle tasse de thé écrémé.

Marius ne voulait pas sembler grossier ou froid, mais sa vie ressemblait à ça désormais. Celle d'un homme seul, avec son chat, dans un petit studio, avec son travail pour seule occupation. Un travail complexe et qui comportait son lot de visions d'horreur. En tant qu'avocat, il en voyait des immondices dans ce monde, et parfois il était conscient de ne pas être dans le bon camp, d'être payé par un client malhonnête. Au début, il avait refusé ces contrats de mauvaise foi...mais le besoin d'argent l'avait rendu un peu plus laxiste. Il n'en était cependant pas fier. Bien sûr la mort de son père l'avait un peu affecté, il n'était pas sans cœur non plus, mais il n'en avait jamais été vraiment proche de toute manière alors la peine était repartie tout aussi vite.

« De toute façon, il n'y a que toi qui compte. Je me fiche un peu des autres. Ils ne sont rien à mes yeux hormis des noms. » Ajouta-t-il, toujours sans réelle amertume.

Il pensait simplement les mots qu'il prononçait, sans méchanceté, juste avec une grande sincérité.




(c) GHOST

_________________
Everyone thinks that we're perfect. Please don't let them look through the curtains.
© crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 359
Humeur :
Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Right_bar_bleue

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Empty
Message#Sujet: Re: Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea   Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Icon_minitimeJeu 30 Juil - 8:27

Quoi qu'il arrive, je serai là
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
C’était toujours un peu délicat pour Dorea de donner des nouvelles de son frère et de sa sœur à Marius. Elle avait conscience qu’elle jouait un jeu dangereux. Si cela se savait, qu’elle continuait de voir Marius, elle aurait vraiment de très gros ennuis, et pour tout dire, cela l’effrayait un peu. Elle n’avait aucune envie que qui que ce soit l’apprenne. Elle prenait toujours toutes les précautions nécessaires pour qu’on ne sache rien de ses sorties, mais bon, le risque zéro n’existait pas. Elle prenait des risques pour Marius, mais elle estimait tout de même qu’ils en valaient la peine. C’était son frère. Même s’il était un cracmol, et qu’elle détestait les cracmols, cela restait Marius, et elle ne pouvait pas l’effacer de sa vie, elle en avait été incapable lorsqu’on lui avait dit de le faire.

« Je vois. Rien de bien nouveau en somme. De toute façon je ne comprends même pas pourquoi je pose la question puisque ça ne me concerne plus depuis longtemps. »

Dorea n’appréciait jamais cette partie de la conversation. Elle n’avait pas envie de casser du sucre sur le dos de Pollux et Cassiopeia. Elle ne voulait pas prendre le parti de qui que ce soit. Ce qui était pratique, c’est qu’ils ne parlaient jamais de Marius, elle n’avait donc pas besoin de dire des méchancetés sur lui pour se faire bien voir, et elle voulait qu’il en soit de même avec Marius. Elle voulait bien parler d’eux, donner des nouvelles, mais elle ne voulait pas les prendre en grippe. D’autant plus, qu’elle n’était pas certaine que Pollux et Cassiopeia soient si catégoriques à son sujet, elle était certaine qu’au fond d’eux, ils aimaient tout de même Marius, même s’ils l’avaient effacé. Au sens propre comme au figuré.

« De toute façon, il n'y a que toi qui compte. Je me fiche un peu des autres. Ils ne sont rien à mes yeux hormis des noms. »

La jeune femme ne saurait dire s’il était sincère ou non. Est-ce qu’il tentait de s’en convaincre pour se protéger, ou alors est-ce qu’il le pensait vraiment ? Elle ne saurait le dire. Elle ne savait pas non plus ce qui était le mieux. Voir ces distorsions au sein de sa famille, ce n’était pas quelque chose d’agréable, évidemment, mais ce n’était pas comme si elle pouvait y faire grand-chose. Elle ne pouvait même pas tenter de recoller les morceaux brisés, c’était impossible. Elle ne savait pas si c’était une bonne idée de répondre à cela, elle devrait probablement tenter de changer de sujet.

« Je ne sais pas si tu le sais mais… Charlus a perdu sa belle-sœur récemment, alors son neveu et sa nièce se retrouvent orphelins. Nous avons décidé de les adopter, mais on va devoir engager une bataille judiciaire contre des amis de la mère qui s’octroient leur garde. »

black pumpkin

_________________

- Always pure -


Merci pour le cadeau Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea 203647:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Empty
Message#Sujet: Re: Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea   Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
-