AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CRACMOL
Marius Black
▌ Messages : 14
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Benedict Cumberbatch

Message#Sujet: Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea   Dim 18 Nov - 14:13

Marius & Dorea
Quoi qu'il arrive, je serai là.



Assit dans son fauteuil en cuir, les jambes croisées, une tasse en porcelaine à la main, la soucoupe pour la reposer dans l'autre, Marius soufflait lentement sur la surface du thé pour le refroidir. C'était un geste répétitif qu'il aimait faire pour patienter. Les yeux rivés sur la pendule accrochée au mur face à lui, il comptait les secondes en même temps que la trotteuse faisait son clic-clic régulier. Aujourd'hui, il avait rendez-vous avec sa petite sœur. Elle lui avait promis de s'arranger pour venir le voir. Alors, il attendait sa venue, comme un hiver rude attendrait le retour du soleil. Les visites de Dorea étaient un baume pour son cœur endurci. Elle seule avait gardé contact avec lui. Elle seule avait eu la douceur et la tendresse de ne pas l'abandonner totalement. Pour cela, elle était encore et toujours sa personne préférée au monde.

L'appartement n'était pas gigantesque, mais situé dans le quartier luxueux de Fulham, et organisé par ses soins, il respirait le chic et le confort. Sur un pouf près de la fenêtre, son fidèle greffier appelé Berlioz en honneur du célèbre compositeur, ronronnait en boule. C'est lorsqu'il redressa les oreilles avec curiosité vers la porte que Marius su que sa sœur arrivait. Si lui, pauvre mortel, n'avait pas l'ouïe assez fine pour entendre la démarche légère et délicate de Dorea dans les escaliers, Berlioz lui n'en loupait pas une miette. C'était un intéressant signal d'alarme. Marius ne regrettait pas de l'avoir adopté, même si sa manie de perdre des poils menait un peu la vie dure à son côté maniaque.

Avant même que sa petite sœur ai pu frapper à la porte, Marius s'était déjà levé en posant sa tasse sur la petite table d'appoint à côté du fauteuil. D'un geste délicat, il tourna le bouton de porte et ouvrit le battant pour révéler son invitée. A la vue de sa chevelure blonde, de ses grands yeux bleus et de son sourire, Marius perdit à nouveau son masque froid. Elle seule savait l'en débarrasser aussi facilement, juste en étant là, devant lui.

« Bonjour. Entre, fais comme chez toi. Veux tu du thé ? » Se contenta-t-il de dire en refermant la porte derrière elle.

Un parfum délicat emplissait la pièce lorsque Dorea venait. Un parfum qui ne plaisait pas qu'à lui, à en juger par l'attitude de Berlioz qui vint immédiatement se frotter aux jambes de la sorcière en réclamant des caresses.




© GHOST

_________________
Everyone thinks that we're perfect. Please don't let them look through the curtains.
© crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 175
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Message#Sujet: Re: Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea   Mar 4 Déc - 11:09

Quoi qu'il arrive, je serai là
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
C’était mal, Dorea le savait mieux que quiconque, et elle était d’accord sur ce fait. Les sorciers de sang-pur, et de surcroit, aussi pur et noble que pouvait l’être celui des Black qui coulait dans ses veines, ne devaient pas fréquenter les personnes du bas peuple. Les moldus, les nés-moldus, les cracmols… toute cette population qui était fréquente, bien trop fréquente. Et Dorea s’y tenait, elle les méprisait avec plaisir et facilité, mais elle n’y arrivait pas à le faire avec Marius. Parce que tout cracmol qu’il puisse être, il restait son grand frère, avec qui elle avait grandi pendant plusieurs années, avant qu’on ne lui retire parce qu’il n’était pas doué de magie. Il ne l’avait pas choisi, le sort en avait décidé ainsi. Et si le reste de sa famille avait réussi à tirer un trait sur lui, ce n’était pas son cas. C’était une faiblesse, elle le savait, mais sa famille avait toujours été aussi bien sa plus grande force, que sa plus grande faiblesse.

Ce n’était pas comme si elle en était fière, d’ailleurs, elle n’en avait parlé à personne. Ni à sa sœur, ni à Charis ni même Charlus… Elle ne voulait pas en parler, parce qu’elle savait pertinament qu’elle aurait dû couper les ponts avec lui, comme l’avait fait le reste de sa famille, mais elle n’avait pas eu le courage de le faire. Et au fond, elle ne regrettait pas. Elle aimait Marius autant qu’elle aimait Cassiopeia et Pollux, ça ne changeait rien, mais elle ne pouvait pas l’affirmer et le montrer à tout le monde, parce qu’elle avait un statut à tenir, et que Marius ne faisait plus partie de leur monde.

Alors oui, encore une fois, quand il avait demandé à la voir, elle n’avait pu se résoudre à lui refuser. Et puis, il fallait bien reconnaître, qu’elle avait également envie de voir son frère, de discuter avec lui, et de tout simplement, de pouvoir passer un peu de temps avec son aîné. Elle lui sourit quand il ouvrit la porte, elle avait pris ses précautions pour que personne de sa connaissance ne la voit ici.

« Bonjour. Entre, fais comme chez toi. Veux tu du thé ? »

Dorea entre et dépose sa cape et ses gants sur le porte manteau. Elle sourit doucement quand Berlioz vient se frotter à se jambes. Elle se penche et lui donne quelques gratouilles entre les oreilles puis elle va s’assoir calmement. Elle appréciait l’intérieur de son frère, il faut dire qu’il avait gardé les goûts des Black donc évidemment, elle ne pouvait qu’approuver.

« Oui, merci. Comment vas-tu ? »

black pumpkin

_________________

Dorea Potter ☾


Merci pour le cadeau :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Marius Black
▌ Messages : 14
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Benedict Cumberbatch

Message#Sujet: Re: Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea   Sam 16 Mar - 15:21

Marius & Dorea
Quoi qu'il arrive, je serai là.



Avec une lenteur calculée et digne, Marius se mit à préparer du thé dans la petite cuisine qui donnait sur le salon luxueux où sa sœur et son chat s'étaient installés confortablement. La question que lui posa alors Dorea le désarçonna un peu, même s'il n'en montra rien. Comment allait-il ? A vrai dire il ne se posait jamais la question. Le travail prenait une trop grosse partie de son temps pour qu'il puisse s'introspecter convenablement. Peut-être devrait-il se contenter de dire " bien " et passer à la suite de la conversation comme le faisait chaque personne qui n'avait pas envie de parler d'elle. Mais est-ce-que sa sœur n'était pas trop proche de lui pour croire à une réponse aussi vague ? N'allait-elle pas se vexer s'il ne prenait pas au sérieux son intérêt envers lui ? Probablement que si. Alors il devait trouver une réponse plus appropriée et sincère.

« Je ne sais pas trop. Je travaille tellement que je ne me suis pas vraiment posé la question jusque là. Je suppose que je ne vais pas trop mal. » Répondit-il le plus honnêtement possible. « Ta présence fait clairement pencher la balance vers le positif. » Ajouta-t-il un peu maladroitement.

Les compliments n'étaient pas le fort de Marius. Tout comme tous les comportements sociaux de base en fait. Il faut dire que son empathie lui faisait cruellement défaut depuis que sa propre famille l'avait banni comme une erreur de la nature. Acte qu'il comprenait et soutenait malgré lui à cent-pour-cent, probablement parce qu'on lui avait inculqué bien trop tôt que ce genre de chose était naturel et raisonné. L'idée ne lui viendrait pas de contredire les ancestrales coutumes des sangs-purs et des Black plus précisément.

« Mais dis-moi plutôt comment toi tu vas. Je n'ai pas eu de nouvelles depuis un moment. Ton époux te traite bien ? » Demanda-t-il sincèrement intéressé.

Au début, Marius n'avait pas spécialement apprécié l'idée que son adorable sœur soit mariée, mais il n'était pas en position de s'en plaindre et encore moins en sachant que le mari en question était un Potter. Un homme de ce gabarit pourrait prendre soin de Dorea et lui offrir un avenir à sa hauteur. Alors il s'était fait à l'idée et l'information ne le dérangeait plus tant que ça.




© GHOST

_________________
Everyone thinks that we're perfect. Please don't let them look through the curtains.
© crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quoi qu'il arrive, je serai là. | Marius & Dorea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (FINI)Quoi qu'il arrive je serais toujours là pour toi - Haley & Dean
» Si tu as besoin de quoi que ce soit, je serai là pour toi, dans les bons moments et dans les mauvais, pour toujours. [PV Boule Marine.]
» On est là pour t'aider quoiqu'il arrive ~~ Mei / Skyla / Lydia
» Ensemble quoi qu'il arrive ? | pv Feuille de Chene |
» Je te retrouverai, quoi qu’il arrive je te retrouverai toujours. (Liv)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
-