AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bavardages et bièraubeurre (Lyall)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RÉSISTANCE
Lysandre Farnsworth
▌ Messages : 193
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Bien
Avatar: Kathryn Prescott

Message#Sujet: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Mer 21 Nov - 10:06


La moindre occasion que Lysandre pouvait avoir de s'éloigner de chez elle, Lysandre la saisissait avec grand plaisir. A présent qu'elles étaient presque des adultes (après tout, les jumelles fêteraient leur majorité dans un mois à peine), leurs parents accordaient plus de libertés aux soeurs Farnsworth (même s'ils avaient toujours été assez permissifs), et l'une comme l'autre saisissaient l'occasion au maximum, en profitaient autant que possible.

Et pour cause, moins de temps elles passaient ensemble, mieux elles se portaient. Les vacances d'été étaient toujours une épreuve depuis que Melody lui avait déclaré la guerre. Quand elles étaient toutes les deux à Poudlard, et même si elles partageaient le même dortoir, c'était plus simple de faire leur vie l'une sans l'autre, mais là, forcément... l'ambiance était tendue, et le fait que Lysandre avait appris officiellement à ses parents qu'elle sortait avec Linus (il fallait bien puisqu'elle allait passer une partie des vacances chez lui) n'avait rien arrangé.

Elle avait trouvé Mr et Mrs Farnsworth étrangement compréhensifs, en paroles en tout cas. Elle les avait vus échanger des regards qui avaient l'air de l'être un peu moins, mais ça lui avait au moins ôté un poids de la conscience, même si Melody était maintenant autorisée à afficher ouvertement son mépris à son adresse... qui était allé augmentant maintenant qu'elle s'était mis en tête (à tort) qu'elle était à l'origine des rumeurs qui circulaient sur elle et sa copine.

En résumé, c'était un soulagement que de pouvoir s'autoriser l'une et l'autre sortie, comme aujourd'hui, où elle avait emprunté la poudre de cheminette pour rejoindre le chemin de traverse, sortie qu'elle comptait mettre à profit pour retrouver certains de ses rares amis. Et pour commencer, Lyall.

Le jeune homme avait quitté Poudlard, ça y est. Comme Linus, elle ne le verrait plus dans les couloirs de l'école, et l'air de rien, ça l'attristait pas mal, alors forcément, elle était contente de pouvoir passer un peu de temps avec lui, raison pour laquelle elle lui avait proposé de la rejoindre au Chaudron baveur pour aller boire un verre.

Elle était arrivée un peu en avance. Elle attendait Lyall en sirotant sa bièraubeurre, un livre à la main, jusqu'à ce qu'il la rejoigne. Elle lui fit signe de la main pour qu'il s'asseye avec elle.


"Salut ! Comment tu vas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lyall Lupin
▌ Messages : 68
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,7 cm, Bois d'If, Ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Matt Lanter

Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Sam 8 Déc - 20:53

Bavardages et bièraubeurre
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Lyall n’arrivait pas à savoir s’il se sentait plus adulte ou non. C’était assez difficile à dire, et subjectif aussi. Techniquement, Lyall était considéré comme un adulte dans le monde sorcier depuis ses dix-sept ans, et aujourd’hui, il en avait dix-huit depuis un petit moment déjà. Mais en dehors du fait qu’il était autorisé à utiliser la magie en dehors de l’école depuis sa majorité, il n’avait pas senti de grand changement. Les choses étaient bien plus différentes depuis qu’il n’était plus élève à Poudlard. Depuis qu’il avait un travail au Ministère de la Magie et qu’il menait sa vie, cette fois-ci, vraiment comme un adulte.

Il n’empêche que ça lui faisait un sacré changement, et il avait parfois un peu de mal à s’y retrouver. Il était normal qu’il soit un peu désorienté en même temps. Quand ils étaient à l’école, ils étaient encadrés, il y avait des règles, on savait au moins ce qu’il fallait faire exactement. Dans le monde du travail, on était un peu plus livré à soi-même. On ne nous disait pas forcément ce que l’on devait faire… Quoique, en tant que stagiaire, Lyall recevait pas mal de directives, ce qui ne lui déplaisait pas, pas du tout.

Quoiqu’il en soit, il espérait s’adapter assez rapidement et réussir à trouver ses marques également. Pour quelqu’un d’aussi timide que Lyall, il n’était pas simple d’être au milieu de toutes ces personnes et de se faire une place, mais il ne désespérait pas pour autant, et savait qu’il pouvait y arriver. Enfin, du moins il l’espérait fortement. Il allait tout faire pour en tout cas. Il n’était pas plus bête qu’un autre, il était même considéré comme quelqu’un de plus intelligent que la moyenne, même si ce n’était pas du tout son genre de se venter ou de le faire remarquer, alors il avait envie de garder confiance.

Mais pour l’heure, il avait d’autres préoccupations, il devait rejoindre Lysandre, une amie de Poudlard, afin de passer un peu de temps avec elle. Ce qui lui faisait toujours très plaisir. Lysandre était quelqu’un de calme, qui lui ressemblait assez sur certains points, et il appréciait toujours sa compagnie. Malheureusement, il s’était plongé dans un livre dans la journée et l’avait trouvé tellement passionnant et captivant -normal, c’était le dernier livre de Norbert Dragonneau- qu’il avait perdu toute notion du temps. Il était parti en catastrophe pour rejoindre le Chaudron Baveur. Il arriva un peu essoufflé au pub et aperçut la jeune fille qui lui fit signe de la main. Il lui sourit avant de la rejoindre et s’assoir en face d’elle.

"Salut ! Comment tu vas ?"

Il retira les couches de vêtements en trop, même si étant donné qu’ils étaient en été il n’avait pas trop de surplus vestimentaire. Une fois qu’il fut plus à l’aise, il était plus apte à se concentrer totalement sur son amie, ce qui était le mieux.

« Désolé pour le retard ! Bonjour, je vais très bien, ça me fait plaisir de te voir. Et toi ? Heureuse d’être en vacances ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Lysandre Farnsworth
▌ Messages : 193
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Bien
Avatar: Kathryn Prescott

Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Lun 10 Déc - 12:31


« Désolé pour le retard ! Bonjour, je vais très bien, ça me fait plaisir de te voir. »

Lysandre afficha un sourire satisfait. Elle voulait bien croire son ami sur parole quand il lui disait qu'il allait très bien (pour ce qui était du retard, elle n'allait certainement pas le lui reprocher, ça arrivait à tout le monde, et ce n'était pas du tout comme si elle l'attendait depuis une heure déjà). Il pouvait bien lui cacher des choses, mais il avait tout de même l'air de penser les mots qu'elle prononçait, et ça lui faisait plaisir de l'entendre.

Lysandre appréciait beaucoup la compagnie de Lyall, ils se comprenaient et s'entendaient sur de très nombreux points, tous les deux, si bien qu'elle ne pouvait que vouloir que tout aille pour le mieux dans la vie de son ami, tout comme elle était évidemment ravie de le voir elle aussi. Elle pouvait même dire que ça lui faisait un bien fou, c'était agréable de quitter un peu l'ambiance de la ferme, qui en certaines occasions pouvait vraiment être beaucoup trop pesante.


« Et toi ? Heureuse d’être en vacances ? »

Lysandre hocha la tête. La réponse était plus mitigée que cela, en réalité, mais elle n'allait quand même pas se plaindre d'être en vacances, ce serait un peu gros.


"Oui, ça fait du bien de rentrer chez soi, de retrouver ma famille... Même si avec Melody, c'est toujours..."
Elle poussa un léger soupir qui en disait long. Il n'était pas vraiment utile de s'attarder trop longuement sur le sujet. Elle en avait déjà fait le tour un bon milliard de fois. Ce qui n'avait bien sûr jamais rien changé. "Enfin, c'est Melody, quoi." Elle n'avait malgré tout pas envie de s'épancher sur le sujet. Surtout que c'était de toute manière un sujet duquel ils avaient clairement fait le tour un bon milliard de fois. "Et toi ? Comment ça se passe pour toi ? Ton stage te plaît ?"

Lysandre savait que son ami était maintenant stagiaire au ministère, dans un département qui lui allait comme un gant puisque c'était celui des créatures magiques, et elle espérait que ce premier pied dans la vie professionnelle réussissait à le satisfaire. C'était un sacré plongeon dans l'inconnu que de se lancer dans le monde du travail, alors elle espérait pour lui qu'il n'y avait que du plaisir et aucun regret.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lyall Lupin
▌ Messages : 68
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,7 cm, Bois d'If, Ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Matt Lanter

Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Jeu 27 Déc - 12:47

Bavardages et bièraubeurre
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Lyall n’était pas mécontent de ces retrouvailles entre amis. Surtout qu’il n’était plus à Poudlard, alors il avait moins l’occasion de voir certains de ses amis qui y étaient encore. Et en y réfléchissant bien, presque tous ses amis étaient encore étudiants à l’école de magie. Mais Lyall se débrouillait tout de même pour pouvoir libérer un peu de temps afin d’être disponible, parce qu’il n’avait pas envie de perdre ses amis pour négligence. Mais étant donné que c’était les vacances scolaires, il était plus simple de voir certaines personnes, dont Lysandre. Et il en était très content, parce qu’il appréciait beaucoup la jeune femme. Et il avait envie de croire que c’était réciproque.

En tout cas cette petite entrevue lui faisait plaisir, et il ne doutait pas qu’ils allaient passer un bon moment. Lyall se contentait de peu il faut dire, une simple discussion lui suffisait et il se sentait bien. Pas besoin d’activité particulière. Et il ne s’ennuyait pas en présence de ceux qu’il appréciait. Heureusement, en même temps. Quoiqu’il en soit, et même si Lyall était quelqu’un de très timide, il arriverait à passer au dessus lorsqu’il s’agissait de personnes qu’il connaissait et appréciait. Et il en était vraiment soulagé, parce que sinon, sa vie sociale se résumerait à un désert des plus total.

"Oui, ça fait du bien de rentrer chez soi, de retrouver ma famille... Même si avec Melody, c'est toujours... Enfin, c'est Melody, quoi."

Lyall savait que la situation entre les jumelles était compliquée. Il comprenait un peu en même temps, même s’il ne jetait la pierre à personne… ou peut-être à Linus qui n’avait pas très bien géré les choses. Sortir avec une fille pour être amoureux de sa jumelle ce n’était pas de chance. On ne contrôlait pas ses sentiments, c’est certain mais tout de même…Enfin, il ne voulait pas juger dans tous les cas. Ça ne le regardait pas, et puis de toute façon, il n’avait pas envie d’aborder délicat et difficile pour son amie. Elle semblait ne pas trop vouloir en parler, et il ne la forcerait pas.

"Et toi ? Comment ça se passe pour toi ? Ton stage te plaît ?"

Lyall avait de la chance, il pouvait faire quelque chose qu’il aimait, et c’était vraiment une bonne chose. Il savait que ce n’était pas le cas de tout le monde. Mais ce qui le motivait davantage, c’est qu’il avait parfois l’occasion de croiser Norbert, l’homme qu’il admirait le plus au monde, et ça n’avait pas de prix. Inconsciemment, le magizoologiste le motivait davantage professionnellement parlant.

« Oh je ne me plains pas. Pour le moment c’est assez général, et on ne me donne pas toujours des choses très intéressantes à faire, mais au moins, je peux voir un peu les différentes possibilités de spécialisation pour le moment. C’est plutôt sympa. Tu as des idées pour après Poudlard toi ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Lysandre Farnsworth
▌ Messages : 193
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Bien
Avatar: Kathryn Prescott

Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Dim 30 Déc - 13:07


« Oh je ne me plains pas. Pour le moment c’est assez général, et on ne me donne pas toujours des choses très intéressantes à faire, mais au moins, je peux voir un peu les différentes possibilités de spécialisation pour le moment. C’est plutôt sympa. »

Lysandre sourit, ravie de cette réponse. Lyall était quelqu'un de bien, et qui méritait de s'accomplir dans la vie, et elle était heureuse de voir que son stage lui ouvrait les portes qu'il souhaitait.

D'accord, il n'en parlait pas comme la chose la plus passionnante du monde, mais cela lui permettait au moins de brasser des horizons nombreux et de se faire une meilleure idée de ce qu'il voulait. Sachant que dans tous les cas, Lysandre ne l'imaginait pas un seul instant dans un autre milieu que celui qu'il avait choisi. Lyall avait un truc avec les créatures fantastiques. Ce n'était pas pour rien s'il était à ce point fan de Norbert Dragonneau.

Et elle espérait que, sans forcément mener une carrière équivalente, il saurait se distinguer dans son domaine avec le même talent... Elle pensait honnêtement que ce serait le cas. Lyall était intelligent, et il savait ce qu'il voulait, et c'était le principal.


« Tu as des idées pour après Poudlard toi ? »

Lysandre baissa les yeux. C'était à chaque fois le cas quand elle évoquait ses perspectives d'avenir, elle se sentait un peu mal à l'aise, en grande partie parce qu'elle ne se sentait pas forcément légitime à de telles prétentions, ce qui ne l'empêchait pas d'être de plus en plus sûre de son choix.

Elle n'avait pas parlé à grand-monde de ses ambitions. Elle n'avait même pas voulu évoquer le sujet avec ses parents. Mais quand elle en avait discuté, elle avait parfois reçu un accueil mitigé.

Surtout de Linus, en fait, qui devrait normalement être son plus grand soutien, pourtant. Elle avait bien remarqué qu'il était surpris et pas forcément très enthousiaste à l'idée qu'elle tente de devenir Auror, pas juste parce qu'elle ne l'accompagnerait pas dans ses voyages... peut-être parce qu'il ne pensait pas qu'elle avait les épaules ? Elle surinterprétait bien évidemment. Elle avait toujours tendance à se poser trop de questions...

Mais à Lyall, elle pouvait bien le dire. Elle verrait bien ce qu'il lui répondrait, après tout.


"Eh bien, en fait... je me suis dit que, peut-être, je pourrais intégrer la formation des Aurors."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lyall Lupin
▌ Messages : 68
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,7 cm, Bois d'If, Ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Matt Lanter

Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Dim 6 Jan - 18:32

Bavardages et bièraubeurre
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Cela ne dérangeait pas Lyall de parler de son tout nouveau travail. A dire vrai c’était tout le contraire. Etant donné que c’était une grande nouveauté, il ne s’en trouvait pas lassé ou ennuyé à l’idée d’en parler. Il avait hâte de poursuivre sa carrière en tout cas, et d’être assez indépendant pour pouvoir voyager et faire ses explorations, mais ce n’était pas encore pour tout de suite, il le savait bien. Surtout qu’au final, il ne savait pas encore ce qu’il avait envie d’explorer en détail. Il n’était pas certain de vouloir faire exactement comme Norbert, surtout que cela n’apporterait pas grand-chose au final.

Mais bon, il avait le temps de penser à ça, il venait à peine de commencer son stage. Il voulait déjà poser des bases, se faire un peu d’argent, pour ensuite envisager le futur. Mais bon, c’était normal qu’il soit tout excité à l’idée de ce qui l’attendait, même si rien n’était sûr, il avait déjà ses projets. Il savait qu’il avait de la chance de déjà savoir dans quel domaine il voulait aller et ce qu’il voulait faire. Il y avait bien de jeunes de son âge qui étaient encore un peu perdus, certains de ses amis d’ailleurs ne savaient pas encore ce qu’ils voulaient faire. Mais il était certain qu’ils allaient finir par trouver.

D’ailleurs, il ne se souvenait pas avoir déjà posé la question à Lysandre. Bien sûr, il lui restait encore un an à faire à Poudlard, et elle avait donc de la marge. Mais il était possible qu’elle sache déjà ce qu’elle veuille faire, après tout, Lyall s’était décidé vraiment très tôt. Il était curieux de le savoir en tout cas. Après tout, Lysandre était son amie, et il l’appréciait vraiment, alors il était normal qu’il se soucie d’elle et de son futur. Et puis même si elle ne savait pas encore ce qu’elle voulait faire, il pouvait peut-être la guider un peu, ou du moins, lui donner des conseils, même si la décision lui revenait, après tout, il s’agissait de sa vie à elle.

"Eh bien, en fait... je me suis dit que, peut-être, je pourrais intégrer la formation des Aurors."

Lyall était agréablement surpris, il faut dire que c’était un très beau projet professionnel. Tout le monde ne pouvait pas être Auror, il fallait d’excellentes notes pour cela, mais il savait que Lysandre avait un très bon bulletin et il la verrait très bien en tant qu’Auror, il trouvait que c’était une bonne idée en tout cas, et il ferait tout pour l’encourager dans cette voie si c’est ce qu’elle souhaitait vraiment.

« Oh ! C’est super ça ! Tu es une élève brillante et tu as, je trouve, toutes les qualités pour intégrer le bureau des Aurors. Bien sûr, il te reste encore un an à faire et les ASPICS à passer, mais je suis plutôt confiant, il n’y a pas de raison pour que tu n’y arrives pas si c’est ce que tu veux vraiment faire. Sache que je te soutiens en tout cas. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Lysandre Farnsworth
▌ Messages : 193
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Bien
Avatar: Kathryn Prescott

Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Mar 15 Jan - 13:32


« Oh ! C’est super ça ! »

Super, oui, mais flippant surtout. L'idée de devenir Auror lui était un peu tombé sur le coin de la figure, comme une évidence à laquelle elle n'échapperait pas, mais dans les faits, elle savait que ce qui l'attendait, c'étaient des études éprouvantes et un métier qui pouvait facilement vous saper le moral si vous n'aviez pas la force de caractère nécessaire.

Les compétences théoriques, elle pensait les avoir. Lysandre était loin d'être la dernière de sa classe, et elle considérait même qu'elle était relativement intelligente... ses notes semblaient le confirmer, en tout cas.

C'était le reste qui pêchait peut-être. Est-ce qu'elle avait le courage suffisant, est-ce qu'elle était vraiment capable ? Elle n'en savait rien du tout.


« Tu es une élève brillante et tu as, je trouve, toutes les qualités pour intégrer le bureau des Aurors. Bien sûr, il te reste encore un an à faire et les ASPICS à passer, mais je suis plutôt confiant, il n’y a pas de raison pour que tu n’y arrives pas si c’est ce que tu veux vraiment faire. Sache que je te soutiens en tout cas. »

Les encouragements de Lyall lui faisaient chaud au coeur. Elle ne ressentait pas une honte d'ironie ou d'hypocrisie dans son discours, il était honnête, et il la pensait réellement qu'elle en était capable.

Recevoir le soutien plein et entier du jeune homme, ça la rassurait. C'étaient le genre de mots qu'elle attendait d'attendre, pas prononcés parce que les conventions voulaient que ce soit dit, mais parce que c'était dit et pensé, parce qu'on avait confiance en elle et plus encore dans ses compétences. C'étaient le genre de mots qu'elle aurait voulu entendre de la part de Linus, notamment, de Linus surtout.

Ce n'est pas qu'il ne lui avait rien dit de cet acabit, mais parfois, elle avait peur de n'avoir de valeur que parce qu'il la trouvait mignonne (même si pour sa part elle n'avait pas le sentiment de l'être). Ce qui serait problématique puisque dans ce cas, rien ne la différenciait de Melody. Mais elle se prenait sans doute trop la tête.


"Merci, ça fait du bien d'être encouragée. J'ai toujours peur qu'on se paie ma tête quand on me dit que je veux devenir Auror."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lyall Lupin
▌ Messages : 68
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,7 cm, Bois d'If, Ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Matt Lanter

Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Jeu 24 Jan - 12:19

Bavardages et bièraubeurre
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Lyall n’exagérait rien. Il estimait vraiment que Lysandre avait un très beau projet d’avenir, et il serait vraiment dommage de ne pas l’encourager à l’entreprendre. Les amis étaient faits pour s’encourager, et Lysandre était une bonne amie à lui, il était donc de son devoir à l’encourager et la pousser à faire ce qu’elle voulait. Elle le méritait en plus. Lysandre était vraiment quelqu’un de bien, malgré tout ce qu’on pouvait dire sur son dos, et Lyall n’appréciait vraiment pas cela d’ailleurs.

Mais bon, il n’y pouvait pas grand-chose, et même s’il lui était arrivé de la défendre parfois, il savait que ce n’était pas trop à lui de faire ça, et il ne voulait pas non plus la gêner en prétendant qu’elle ne pouvait pas se défendre seule, ou donner de l’importance à ces idiots et ces idioties. Quoiqu’il en soit, il voulait qu’elle sache qu’il la soutenait dans son projet, et que si elle avait besoin de quoique ce soir, eh bien, il était là pour elle, elle n’avait pas à hésiter ou à se montrer gênée. Les amis devaient se soutenir, et c’est donc ce qu’il faisait en cet instant, il la soutenait.

La voie d’Auror n’était pas la plus simple, c’est vrai, mais il ne voyait aucune raison pour laquelle Lysandre pouvait échouer ou être refusée. Il fallait avoir d’excellentes notes aux examens, mais il la savait capable d’en avoir. Et il espérait qu’elle s’en sentait tout aussi capable. Sans que cela soit de la prétention, il était tout de même important d’avoir confiance en soit, et malheureusement, Lyall trouvait que son amie en manquait parfois. Il ne pouvait pas la forcer à en avoir, mais s’il pouvait la motiver, c’était toujours ça de pris.

Au moins, elle se savait soutenue, et c’était toujours une bonne chose de savoir qu’on avait des gens derrière soit, pour soutenir le projet qu’on avait choisi. En tout cas, Lysandre savait que Lyall la soutenait, et c’était le principal. Il espérait ne pas être seul. Il savait que Lysandre avait un copain, et s’il ne le connaissait pas plus que ça, il espérait qu’il la soutenait comme il le fallait également.

"Merci, ça fait du bien d'être encouragée. J'ai toujours peur qu'on se paie ma tête quand on me dit que je veux devenir Auror."

Il haussa un sourcil, un peu surpris qu’elle pense ça. Il ne savait pas si c’était une crainte, ou si c’était avéré, mais il espérait que personne ne s’était moqué d’elle, parce qu’il n’y avait pas de raison pour ça, et en plus, ce serait vraiment méchant. Lysandre avait toutes les conditions requises selon Lyall pour devenir une bonne Auror.

« C’est normal, je suis là pour ça. Je ne vois pas pourquoi on se paierait ta tête, et ce serait vraiment méchant et injustifié. Tu ferais une bonne Auror selon moi, alors n’écoute pas les mauvaises langues, et fais tout ton possible pour faire ce que tu veux. Sache que je te soutiens en tout cas. »

black pumpkin

_________________

Lyall Lupin ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Lysandre Farnsworth
▌ Messages : 193
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Bien
Avatar: Kathryn Prescott

Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Ven 25 Jan - 11:13


« C’est normal, je suis là pour ça. »

Lyall n'avait certainement aucune nécessité d'être "là pour ça", mais Lysandre appréciait quand même qu'il soit présent pour elle. De simples encouragements, c'était tout ce dont elle avait besoin pour progresser sur la voie qu'elle estimait devoir poursuivre.

Même si elle n'avait besoin de l'opinion de personne pour avoir parfois des doutes sur elle-même, elle savait ce qui pouvait lui faire défaut, elle craignait réellement de ne pas être à la hauteur, mais il fallait dépasser ces considérations. C'était la première étape, et ce n'était pas la moindre. Elle se disait que sur le peu d'amis qu'il lui restait, elle avait vraiment de la chance, beaucoup de chance d'avoir Lyall.

« Je ne vois pas pourquoi on se paierait ta tête, et ce serait vraiment méchant et injustifié. Tu ferais une bonne Auror selon moi, alors n’écoute pas les mauvaises langues, et fais tout ton possible pour faire ce que tu veux. Sache que je te soutiens en tout cas. »

Il n'y avait pas eu vraiment de mauvaise langue. Et Lysandre pouvait bien reconnaître que c'était peut-être elle qui surinterprétait certaines choses... Certaines réactions, certains encouragements qui lui avaient l'air... feints... Peu sincères... Pensée qui ne lui venait pas avec Lyall, elle était certaine qu'il pensait ce qu'il disait.

Après, c'est vrai que Lysandre surinterprétait toujours tout un peu trop... Ceci dit, ce n'était pas forcément une qualité négligeable quand on était Auror, alors l'un dans l'autre, c'était une bonne chose pour elle.


"Merci beaucoup"
, répondit-elle, flattée.

Elle ne savait pas quoi dire d'autre. Lyall était un ami en or et cette conversation la reboostait, lui mettait très franchement du baume au coeur.


"J'ai encore un an devant moi, je veux en profiter pour travailler à fond et mettre toutes les chances de mon côté."
Elle marqua une légère pause. "J'ai l'impression que ça va être l'année la plus longue de ma vie." Elle était finalement très impatiente d'en finir avec Poudlard. Si ça ne tenait qu'à elle, elle se sentirait déjà prête à en finir maintenant et tout de suite, mais il lui restait un an à tirer. "Tu as d'autres projets, à part ton stage, maintenant que tu as rejoint le terrifiant monde des adultes ?"exagéra-t-elle avec un sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lyall Lupin
▌ Messages : 68
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,7 cm, Bois d'If, Ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Matt Lanter

Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Lun 4 Fév - 9:32

Bavardages et bièraubeurre
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Pour Lyall, il était important que les gens se soutiennent et s’entraident, surtout quand il s’agissait d’amis. Les temps étaient plutôt durs, alors il fallait savoir tirer du réconfort et du soutient d’un peu partout, c’était en tout cas comme ça que Lyall trouvait les choses. Et puis, cela lui faisait vraiment plaisir de voir que Lysandre avait trouvé sa voie, et il était donc normal qu’il l’encourage vers cette dernière. Certes, le métier d’Auror était dangereux, et il ne voulait pas qu’il lui soit fait le moindre mal, mais il avait confiance en ses capacités, et il savait qu’elle était tout à fait capable de le faire.

Il comptait bien la motiver de toute façon, même si elle semblait déjà prête à tout donner, il fallait vraiment qu’elle ait confiance en ses capacités, et qu’elle continue de travailler pour avoir d’excellentes notes. Il n’avait jamais eu envie de devenir Auror, mais il savait qu’il fallait un maximum d’Optimal pour espérer pouvoir intégrer ce bureau. Et il savait que son amie en était tout à fait capable.

Quoiqu’il en soit, Lyall n’était pas hypocrite, et il ne feignait rien du tout ses encouragements et ses compliments. Lyall était plutôt quelqu’un d’entier dans ses réactions, et il tenait juste à ce que Lysandre réussisse ce qu’elle voulait faire, et qu’elle sache qu’elle était soutenue, même s’il ne devait sûrement pas être le seul à l’encourager, ou du moins, il espérait qu’il n’était pas tout seul à croire en elle, parce que ce serait triste, et un peu abusé.

"Merci beaucoup. J'ai encore un an devant moi, je veux en profiter pour travailler à fond et mettre toutes les chances de mon côté. J'ai l'impression que ça va être l'année la plus longue de ma vie."

Il la comprenait, mais au moins, elle était motivée, c’était le principal. Et il pensait vraiment qu’elle était capable de le faire. Elle était douée, et elle était sérieuse et bosseuse, alors il n’y avait aucune raison pour qu’elle n’y arrive pas. C’est sûr qu’elle deviendrait une excellente Auror, il n’en doutait pas une seule seconde.

"Tu as d'autres projets, à part ton stage, maintenant que tu as rejoint le terrifiant monde des adultes ?"

A long terme il aimerait voyager, mais c’était encore un projet et il n’avait rien de bien précis en tête, de toute façon, il ne pensait pas ce que soit pour tout de suite, sûrement dans quelques années, il fallait déjà qu’il acquiert expérience et finances. Ce qui devrait prendre du temps tout de même.

« Je te souhaite bon courage, mais je suis sûr que tu vas y arriver. De toute façon, tu n’as pas vraiment le choix, je veux absolument me vanter d’avoir une amie qui est une super Auror. J’aimerai bien voyager pour découvrir de nouvelles créatures, ou alors plus de précisions et de précisions sur certaines déjà connues. Je ne sais pas vraiment encore, mais pour ça il faut déjà que j’acquiers de l’expérience et que je trouve vraiment ma spécialité, et aussi je gagne assez bien ma vie, ou sinon que ce soit justifié pour que le Ministère finance ce projet. Mais sinon… rien d’autre pour le moment. »

black pumpkin

_________________

Lyall Lupin ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Lysandre Farnsworth
▌ Messages : 193
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Bien
Avatar: Kathryn Prescott

Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Mar 5 Fév - 16:02

« Je te souhaite bon courage, mais je suis sûr que tu vas y arriver. »

Plus Lyall le lui répétait, plus il réussissait à l'en convaincre, et elle se disait qu'elle avait définitivement bien fait de lui parler de tout ça. Elle croyait dans ses encouragements, et elle se disait qu'ils lui seraient définitivement de la plus grande utilité.

Oui, elle avait beaucoup de travail à faire et beaucoup à accomplir et à prouver, mais elle pensait avoir en elle le potentiel de devenir une Auror qui n'aurait pas à rougir de sa profession, et qui serait bel et bien capable de faire une différence, une vraie différence.

Ce n'était pas juste un choix, un coup de tête, c'était une vocation. Alors oui, elle réussirait. Elle n'avait aucun autre choix que de réussir.


« De toute façon, tu n’as pas vraiment le choix, je veux absolument me vanter d’avoir une amie qui est une super Auror. »

Cette remarque fit doucement rire Lysandre. Cela aussi, c'était une chose dont elle avait décidément le plus grand besoin : un entourage positif, et qui savait passer d'une discussion plus sérieuse à des considérations plus légères en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. C'est sûr que ça ne pouvait pas lui faire de mal.


« J’aimerai bien voyager pour découvrir de nouvelles créatures, ou alors plus de précisions et de précisions sur certaines déjà connues. Je ne sais pas vraiment encore, mais pour ça il faut déjà que j’acquiers de l’expérience et que je trouve vraiment ma spécialité, et aussi je gagne assez bien ma vie, ou sinon que ce soit justifié pour que le Ministère finance ce projet. Mais sinon… rien d’autre pour le moment. »

"C'est déjà beaucoup."
Et c'était un projet qu'elle trouvait un peu... familier, pour tout dire. Peut-être même trop ? Est-ce que ses proches avaient tous ainsi l'ambition de voyager, d'explorer, de partir loin ? C'était l'impression qu'ils lui donnaient. "Linus a le même genre de projet." Lysandre n'avait pas spécialement envie de mettre son petit ami sur le tapis, elle ne voulait pas être de ces filles barbantes qui ramenaient toujours la conversation à leur copain, mais il était difficile pour elle de ne pas du tout faire le parallèle. "Faire le tour du monde, pour étudier la flaure magique..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bavardages et bièraubeurre (Lyall)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une petite bièraubeurre? *pv*
» Petits bavardages entres meilleures amies [PV : Ehawee]
» Tête à tête avec un bièraubeurre -Pv-
» Une bièraubeurre ? ? privé
» La recette de la Bièraubeurre
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Le chaudron baveur
-