AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -28%
Multicuiseur Intelligent Moulinex COOKEO+ Gourmet ...
Voir le deal
179.99 €

Partagez | 
 

 Bavardages et bièraubeurre (Lyall)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
SORCIER
Lyall Lupin
▌ Messages : 152
Humeur :
Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,7 cm, Bois d'If, Ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Matt Lanter

Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Icon_minitimeJeu 9 Jan - 16:10

Bavardages et bièraubeurre
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Lyall n’avait jamais fait ça, prévoir des vacances avec des amis à lui. En même temps, il ne parait pas souvent en vacances. C’était déjà arrivé, avec ses parents, surtout quand il était enfant, mais ça n’avait jamais été une priorité pour lui, parce que Lyall se satisfaisait de peu. Mais partir avec un groupe d’amis, c’était totalement différent, et le jeune homme était plutôt emballé. L’idée était venue un peu comme ça, comme un cheveu sur la soupe, mais au final, il trouvait que c’était une excellente idée.

Surtout que les amis qu’il avait, il les avait côtoyés surtout à Poudlard, donc dans un cadre différent, cela pourrait être d’autant plus sympa. Bon, il allait falloir de l’organisation, c’est sûr. Savoir qui inviter, où aller, quand, comment, combien… mais il était certain que cela pouvait le faire. Il fallait juste bien faire, et bien prévoir les choses, voilà tout.

Bon après, Lyall espérait qu’ils ne seraient pas non plus cinquante, parce qu’il restait quelqu’un de timide et trop entouré, il pourrait se retrouver à subir plus qu’autre chose. Mais il n’avait pas des tonnes d’amis non plus, il ne savait pas ce qu’il en était pour Lysandre, mais il ne lui semblait pas qu’elle avait un carnet d’adresses qui débordait. Mais suffisait que chaque ami invite ses propres amis, et cela deviendrait la zizanie… mais bon, mieux valait rester positif.

"Génial. Je vais voir qui d'autre pourrait être intéressé et vouloir se joindre à nous. S'il y a des personnes que tu aurais envie d'inviter, dis-le moi. Tu as des destinations en tête ?"

Le jeune homme lui sourit en hochant la tête. Des personnes qu’il avait envie d’inviter… il fallait qu’il y réfléchisse. Il n’avait pas énormément d’amis non plus, mais il trouverait peut-être tout de même. Quant à la destination, Lyall se mit à réfléchir. Il n’avait pas d’idée précise, un rien lui conviendrait pour tout dire. Pour que les vacances soient agréables, il faudrait qu’ils aillent quelque part où il y a des choses à faire, tout en pouvant aussi se détendre. Cela dépendrait des envies de chacun aussi, c’était ça, la collectivité.

« Pourquoi vers une destination ensoleillée ? ça nous changerait de l’Angleterre. Je n’ai pas d’idée précise, mais s’il peut y avoir des moments d’excursions en plus de moments de farniente, je ne dis pas non. »

black pumpkin

_________________

- Lyall Lupin -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Lysandre Farnsworth
▌ Messages : 249
Humeur :
Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Bien
Avatar: Kathryn Prescott

Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Icon_minitimeSam 11 Jan - 19:09


« Pourquoi vers une destination ensoleillée ? ça nous changerait de l’Angleterre. »


C'était pile ce qu'elle avait à l'esprit de son côté aussi. Il faut dire que, que ce soit en Angleterre, en Ecosse, où n'importe où elle avait l'habitude d'être, la grisaille était bien souvent au rendez-vous. Bien sûr, il arrivait que le soleil soit de la partie, mais ce n'était pas la même chose.

Elle rêvait de découvrir ces pays dont on lui avait tant vanté les charmes, et où le ciel était d'un bleu inimaginable. Clairement, cela ferait le plus grand bien, à elle qui n'avait jamais eu l'occasion de partir véritablement en vacances. L'idée que ses premières vraies vacances soient en compagnie de ses amis, dans un endroit où ils pourraient aussi bien visiter que se dorer tranquillement la pilule... Une combinaison idéale à ses yeux.

« Je n’ai pas d’idée précise, mais s’il peut y avoir des moments d’excursions en plus de moments de farniente, je ne dis pas non. »

Là encore, ils se rejoignaient complètement. Pour Lysandre, ce serait du gâchis que de se rendre dans un pays étranger et de ne pas s'imprégner de la culture des lieux. Elle aurait forcément envie de visiter ces lieux d'exception dont elle n'avait entendu parler que dans des livres, et d'en découvrir d'autres. Sans oublier pour autant que les vacances étaient malgré tout faites pour se reposer.

La façon dont Lyall appréhendait la situation était donc encourageante, et elle avait de plus en plus hâte de voir tout ceci se concrétiser. Cela demanderait forcément de l'organisation, et de ne pas se montrer trop pressé, mais c'était au moins un projet qui avait le mérite de ressembler à quelque chose, et elle avait grand besoin de cela. Pouvoir vivre dans la perspective de projets agréables et concrets, c'était mieux que de ne se focaliser que sur ce qu'il y avait de négatif. C'était forcément inévitable, elle devait savoir prioriser les choses, mais prendre du temps pour soi, ce n'était pas pour autant ne pas prendre du temps pour elle.


"Pourquoi pas l'Espagne ou l'Italie ?"
suggéra-t-elle alors, assez emballée par ces deux perspectives.

Cela ne les ferait pas partir à l'autre bout du monde, mais le climat et la culture étaient déjà très différent dans ces pays, et elle était convaincue que tout le monde y trouverait son compte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lyall Lupin
▌ Messages : 152
Humeur :
Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,7 cm, Bois d'If, Ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Matt Lanter

Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Icon_minitimeMar 11 Fév - 13:12

Bavardages et bièraubeurre
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Lyall avait envie de se dire que ces vacances pourraient être vraiment chouettes. Ils n’y étaient pas, et c’était pour dans un an minimum, mais c’était tout de même une perspective qui l’enchantait. Après tout, qui n’avait pas envie de vacances au soleil avec des amis ? Probablement certains asociales, mais ce n’était pas son cas, et cela ne semblait pas non plus être le cas de Lysandre.

Le jeune homme se disait qu’il avait vraiment de la chance d’avoir une amie avec qui il était autant sur la même longueur d’onde. Ils étaient souvent du même avis, ils arriveraient à se comprendre, à s’apaiser. Au final, c’était une véritable amitié, sincère, et il espérait que le fait qu’il ne soit plus à Poudlard n’allait pas les éloigner. Qu’elle n’allait pas l’oublier, lui ne comptait pas l’oublier, en tout cas. Il accordait beaucoup d’importance à ses amis, d’une manière générale, et il ne comptait en aucun cas changer cela.

Il était convaincu qu’ils pouvaient organiser quelque chose de bien. Il n’était pas le pro de l’organisation, mais il savait que Lysandre si, alors il avait confiance. Il se disait aussi que c’était bien de faire les choses, pendant qu’ils étaient jeunes, et qu’ils n’avaient pas trop de responsabilités. Pas de femme ou d’époux, pas d’enfant… Lyall pensait pouvoir gérer son travail dans un premier temps, alors les conditions étaient bonnes.

Lyall n’avait vraiment pas envie que leur projet finisse par tomber à l’eau. Evidemment, une idée prise comme ça, un peu sur un coup de tête, ça n’allait pas forcément aboutir à quelque chose, parce qu’il y avait plein de variables à prendre en compte. Mais le jeune homme avait cependant envie d’y croire. Après tout, c’était un projet vraiment sympa, il était motivé, Lysandre aussi, alors pourquoi pas ? Surtout que mettre un peu de soleil dans leur vie, au sens propre, comme au figuré, ne leur ferait pas de mal, loin de là. Le climat politique actuel n’était pas génial, alors ce ne serait pas plus mal de se changer les idées, même si d’ici là, les choses iraient peut-être beaucoup mieux.

"Pourquoi pas l'Espagne ou l'Italie ?"

Lyall hocha la tête, enthousiaste. C’était exactement le genre de destination qu’il avait en tête. Ce n’était pas trop loin de Londres, il y faisait beau et chaud, et même si la guerre était passée par ces contrées, elles n’avaient pas été trop ravagées. Il était certain qu’ils pourraient y passer un très bon séjour.

« C’est exactement ce à quoi je pensais. Je pense qu’on pourrait trouver notre bonheur vers ces pays-là. »

black pumpkin

_________________

- Lyall Lupin -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Lysandre Farnsworth
▌ Messages : 249
Humeur :
Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Bien
Avatar: Kathryn Prescott

Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Icon_minitimeVen 14 Fév - 13:12


« C’est exactement ce à quoi je pensais. Je pense qu’on pourrait trouver notre bonheur vers ces pays-là. »

Bon, au moins ses suggestions ne tombaient pas à plat. Lysandre n'était pas forcément du genre meneuse, elle avait assez souvent tendance à suivre le mouvement, alors quand elle faisait des suggestions, voulait prendre des décisions, elle n'était pas forcément en confiance.

Elle aimait que sa suggestion soit appréciée, surtout qu'elle comptait sur Lyall pour être honnête envers elle. Lyall, s'il n'avait pas apprécié l'idée, le lui aurait dit. Et il aurait fait ses propres suggestions. Mais l'Espagne et l'Italie, c'était plutôt large, comme perspective. C'étaient des pays dont Lysandre savait finalement très peu de choses, ça allait être l'occasion de se renseigner.


"Parfait. Je vais me renseigner un peu, voir ce qu'on pourrait faire là-bas."


Là-bas, là-bas, déjà, il faudrait qu'ils se décident entre l'Espagne et l'Italie, parce qu'ils pourraient difficilement faire les deux. Mais chaque chose en son temps. Lysandre se voyait déjà réserver tous les livres sur le sujet, afin de faire le tour d'horizon de ce qu'il pourrait être possible de visiter.


"Peut-être qu'on devrait passer par une agence de voyage magique, au moins on sera à l'abri des mauvaises surprises."


Elle se projetait sans doute trop, et elle devrait garder ce projet au chaud pour plus tard plutôt que de s'embarrasser avec un trop grand nombre de détails. Mais c'était dans son caractère d'agir ainsi, et puis, elle aimait l'idée d'organiser une telle chose, même si elle sentait déjà que ça allait être une relative source de stress pour moi.

Lysandre était du genre à vouloir que tout aille toujours pour le mieux pour les autres, et quand quelque chose allait de travers, elle s'en voulait toujours terriblement. Elle craignait constamment de décevoir, et décevoir son entourage, c'était arrivé plus d'une fois que ça arrive, le pire exemple en date étant Melody, bien sûr.


"Faudra qu'on détermine notre budget, aussi..."


Et ça risquait tout de même de les limiter pas mal. Lysandre ne roulait pas sur l'or, elle ne travaillait pas encore et elle se doutait que ses parents ne seraient pas forcément emballés à l'idée de la voir partir. Il faudrait peut-être qu'elle se trouve un petit boulot. Au moins, ça aurait le mérite de lui occuper l'esprit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lyall Lupin
▌ Messages : 152
Humeur :
Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,7 cm, Bois d'If, Ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Matt Lanter

Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Icon_minitimeMar 10 Mar - 9:19

Bavardages et bièraubeurre
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
L’idée était vraiment tentante, Lyall en était définitivement emballé. Et c’était plaisant de voir que Lysandre était aussi enthousiaste que lui. Alors que tout cela ne partait que d’une vague idée à la base, presque une plaisanterie. Mais il n’allait définitivement pas s’en plaindre. Il espérait maintenant que leur projet allait vraiment se concrétiser, ce serait fort dommage sinon.

Il n’y avait donc plus qu’à tout faire pour que cela se fasse. Il connaissait Lysandre, et il savait qu’elle n’était pas du genre à parler sans elle agir derrière. Il fallait juste s’organiser, et tout bien préparer. Ils avaient le temps. Toute une année. Il pouvait s’en passer des choses, en un an, mais Lyall ne voyait aucune raison pour qu’il se fâche avec son amie ou qu’il n’ait plus envie de partir avec elle. Il valait mieux tout prévoir d’avance de toute façon. Cela éviterait qu’ils soient pris de cours.

"Parfait. Je vais me renseigner un peu, voir ce qu'on pourrait faire là-bas."

Lyall adressa un sourire à son amie tout en hochant la tête. Il savait qu’elle avait un grand sens de l’organisation, et ce n’était pas plus mal. C’était une très bonne chose selon lui. Et puis, la voir motivée lui faisait plaisir, tout comme il avait bien l’intention de lui donner un coup de main pour tout organiser. Elle n’allait pas tout faire toute seule tout de même.

"Peut-être qu'on devrait passer par une agence de voyage magique, au moins on sera à l'abri des mauvaises surprises."

C’est vrai que ce serait peut-être préférable. Lyall n’avait absolument rien contre les moldus, mais ce ne serait pas forcément évident de se retrouver au milieu d’eux sans pouvoir utiliser la magie. Surtout qu’ils seraient tous majeurs, donc ce serait peut-être mieux. Et puis, l’organisation n’en serait que plus simple, avec une agence.

En tout cas, plus ils en parlaient, et plus Lyall était pressé que cette année s’écoule. Il n’y avait aucune raison pour que cela se passe mal, donc aucune raison de le redouter. Il espérait que Lysandre aussi, avait hâte. Mais vu comme elle semblait motivée, il n’en doutait pas vraiment.

"Faudra qu'on détermine notre budget, aussi..."

Le budget était une variable importante c’est sûr. Lyall pouvait déjà s’organiser, afin d’économiser un peu chaque mois. Mais pour ceux comme Lysandre qui sortiraient tout juste de Poudlard, ce serait plus compliqué. Le jeune homme était cependant d’accord pour avancer si besoin. A condition que le montait ne soit pas trop faramineux, parce qu’il n’était pas non plus un riche héritier.

« L’agence me semble être une bonne option. Je suis sûr qu’on peut trouver quelque chose de bien pour pas trop cher. Au pire, ça ne me dérange pas d’allonger la note, vu que je travaille déjà. Je peux avancer si besoin. »

black pumpkin

_________________

- Lyall Lupin -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Lysandre Farnsworth
▌ Messages : 249
Humeur :
Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Bien
Avatar: Kathryn Prescott

Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Icon_minitimeMer 11 Mar - 13:07


« L’agence me semble être une bonne option. »

Lysandre hocha la tête. Elle était bien d'accord avec ça, et quelque part, ça la soulageait. Lysandre était quelqu'un d'organisé, mais qui se stressait facilement, alors pouvoir reléguer ce genre de responsabilités à d'autres l'arrangeait bien, c'est certain.

Lysandre irait se renseigner bien vite sur les agences de voyage susceptibles de les aider à concrétiser ce projet. Elle aimait l'idée qu'ils ne jettent pas cette idée en l'air, et qu'elle puisse effectivement se réaliser. Elle avait besoin de pouvoir se raccrocher à ce genre de choses.

« Je suis sûr qu’on peut trouver quelque chose de bien pour pas trop cher. »

Elle l'espérait, elle n'y connaissait pas grand-chose en agence de voyage, elle n'avait jamais fait de démarches comme celle-ci. Mais s'ils restaient raisonnables et pas trop gourmands, il n'y avait pas de problème.

Lysandre avait de l'argent de côté, cadeaux de Noël ou d'anniversaire, argent de poche gagné quand elle aidait ses parents à la ferme. Elle était un véritable petit écureuil, elle n'avait rien de dépensière, donc logiquement, elle devrait avoir de quoi faire. Elle n'était pas riche comme Cresus,bien évidemment, mais on ne pouvait pas dire non plus qu'elle n'avait rien du tout.


« Au pire, ça ne me dérange pas d’allonger la note, vu que je travaille déjà. Je peux avancer si besoin. »

L'offre de Lyall était touchante, vraiment, et elle savait qu'il le pensait vraiment. Le jeune homme était une personne généreuse, mais Lysandre serait vraiment trop gênée d'accepter une telle proposition, même si elle le remboursait plus tard. Elle le vivrait vraiment mal. Elle lui adressa un sourire reconnaissant. Lyall était vraiment l'une des personnes les plus adorables qu'elle connaissait.


"C'est gentil, mais ça devrait aller, je pense, en tout cas en ce qui me concerne. J'ai de l'argent de côté. Et puis, justement, il faut que tu profites totalement de ton argent, c'est à ça que ça sert, les premières payes."

Avant de se rappeler qu'il fallait payer un loyer, régler des factures, payer des impôts...Autant de joyeusetés qui accompagnaient l'entrée de plain pied dans le monde impitoyable (et inévitable) des adultes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lyall Lupin
▌ Messages : 152
Humeur :
Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,7 cm, Bois d'If, Ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Matt Lanter

Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Icon_minitimeJeu 23 Avr - 22:30

Bavardages et bièraubeurre
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tout cela n’était qu’un projet mené, ou même évoqué, par deux jeunes gens, mais cela ne voulait pas dire que cela n’aboutirait à rien. Il y avait beaucoup de facteurs qui pouvaient laisser penser que tout cela finirait à l’eau. Comme par exemple, le fait qu’ils n’étaient plus dans la même année, que Lysandre allait être à Poudlard toute l’année, et que lui entamait une nouvelle vie, une vie d’adulte. Mais le jeune homme s’engageait à faire en sorte qu’ils ne s’éloignent pas, tous les deux. Lysandre était une véritable amie pour lui, et il ne voulait pas que les choses changent de ce côté-là.

Avoir des plans pour l’avenir, c’était peut-être faire en sorte que leur lien ne se perdre pas. Même s’il ne suffisait pas d’en parler pour que cela se fasse, Lyall avait tout de même très envie de ces vacances en compagnie de Lysandre, et d’autres de leurs amis, s’ils arrivaient à en réunir, mais de ce côté-là, il faudrait sans doute plus se tourner vers les amis de Lysandre.

Mais bon, ils verraient bien. Il y avait beaucoup de logistique à faire, et de toute évidence, c’était une partie qui branchait pas mal Lysandre. Lyall n’allait donc pas s’immiscer là-dedans, sauf pour l’aider bien sûr, il ne fallait pas qu’elle se charge de tout toute seule, il voulait y mettre sa contribution, et ne pas donner l’impression d’être un fainéant. Et puis, cela lui ferait plaisir aussi d’organiser tout cela avec son amie.

A commencer par les finances. Lyall était d’accord pour avancer un peu les frais si besoin, parce qu’il savait qu’à la sortie de Poudlard, on ne roulait pas sur l’or, mais vu qu’il allait travailler toute l’année (normalement), il pouvait mettre de côté pour cela, et on le rembourserait après, il n’était pas quelqu’un de radin, alors cela ne lui poserait absolument aucun souci.

"C'est gentil, mais ça devrait aller, je pense, en tout cas en ce qui me concerne. J'ai de l'argent de côté. Et puis, justement, il faut que tu profites totalement de ton argent, c'est à ça que ça sert, les premières payes."

Lyall offrit un petit sourire à son amie. Il trouvait cela amusant, la façon dont elle présentait les choses. Profiter de son argent… Lyall n’était pas vraiment quelqu’un de dépensier, et il ne passait pas énormément de temps dehors, à s’amuser ou quoique ce soit. Etant timide, il n’était pas vraiment à la rechercher de nouvelles rencontres, ou bien en train de faire la fête tous les soirs. Il était quelqu’un de studieux, et il mettait un point d’honneur à avoir une bonne carrière, et aussi, il devait mettre un peu de côté pour son futur chez lui, et ce genre de choses.

« Et qu’est-ce que ça prend en compte exactement, profiter de son argent ? »

black pumpkin

_________________

- Lyall Lupin -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Lysandre Farnsworth
▌ Messages : 249
Humeur :
Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Bien
Avatar: Kathryn Prescott

Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Icon_minitimeSam 25 Avr - 12:18

« Et qu’est-ce que ça prend en compte exactement, profiter de son argent ? »

Ce que ça prenait en compte, de profiter de son argent ? Tout un tas de choses aux yeux de Lysandre. L'adolescente n'était pas quelqu'un de dépensier, on lui avait pris très tôt la valeur de l'argent, d'autant plus que les Farnsworth ne roulaient pas sur l'or et vivaient assez modestement, même s'ils n'avaient vraiment pas à se plaindre en comparaison d'autres familles dans le besoin.

Alors elle n'était certainement pas du genre à jeter son argent par les fenêtres et elle jouait bien davantage les écureuils, à économiser autant qu'elle le pouvait et à faire des réserves pour les moments où cela lui servirait.

Ceci dit, le jour où elle recevrait sa première paye, peu importe dans quel domaine, elle avait tout de même l'intention d'en profiter avant de reprendre à nouveau ses habitudes économes. Savourer la récompense de son labeur, c'était la moindre des choses, non ? Sans quoi, à quoi bon travailler si ce n'est pour contribuer à un système susceptible de vous ronger complètement, jusqu'à l'os.


"Je ne sais pas... Il y a bien quelque chose que tu as toujours rêvé de t'offrir sans jamais te l'autoriser, non ?"


Certains referaient leur garde-robe, d'autres achèteraient des reliques précieuses, d'autres encore se paieraient un restaurant gastronomique hors de prix. Tout dépendait des gouts et des envies de chacun, mais Lysandre estimait que même quand on avait pas des goûts luxueux, on avait tout de même tous en tête ce quelque chose que l'on se refusait parce qu'il fallait être raisonnable, et donc veiller à ses dépenses.

Elle, si elle devait se faire plaisir, elle s'achèterait cette collection de livres reliés qui lui faisaient toujours briller les yeux chez Fleury & Botts à chacune de ses visites. Elle savait bien sûr que s'attacher à des bien matériels de la sorte n'avait pas grand-chose de glorieux... d'un autre côté, ça avait tout de même quelque chose de relativement agréable.

Donc profiter de son argent, somme toute, ça prenait absolument tout en compte. Y compris des voyages dignes de ce nom comme celui qu'ils avaient choisi de planifier. En espérant qu'ils auraient réellement l'occasion de le concrétiser. La jeune femme serait très déçue dans le cas contraire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lyall Lupin
▌ Messages : 152
Humeur :
Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,7 cm, Bois d'If, Ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Matt Lanter

Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Icon_minitimeMar 7 Juil - 20:32

Bavardages et bièraubeurre
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Lyall n’était pas vraiment dépensier, ni même matérialiste. Il ne dépensait pas dès qu’il avait quelques galions. Il n’économisait pas forcément non plus, mais comme il n’avait rien à dépenser, effectivement, cela lui faisait des économies. Même s’il donnait tout de même un peu d’argent à ses parents. Maintenant qu’il travaillait, il tenait à participer. Après tout, c’était tout de même la moindre des choses, du moins à son sens.

Il ne se privait pas pour autant. Il n’avait pas l’impression que ce soit le cas. En même temps, il avait la chance de travailler dans un secteur qui le passionnait, même si pour moment les tâches qu’il avait à effectuer n’étaient pas passionnantes, et il n’avait pas de loisirs bien définis, ou coûteux. Il aimait surtout lire et ce n’était pas spécialement un budget colossal.

Mais bon, il était tout de même curieux de savoir ce que Lysandre pensait à ce sujet. Il y avait peut-être quelque de chose de particulier à l’esprit. Même si pour sa part, il ne voyait pas trop, là tout de suite. Il ne pensait pas être assez installé financièrement pour vraiment penser à profiter de son argent.

"Je ne sais pas... Il y a bien quelque chose que tu as toujours rêvé de t'offrir sans jamais te l'autoriser, non ?"

Lyll prit le temps de réfléchir à la question de son amie. Il ne venait pas d’une famille particulièrement fortunée, mais il n’avait jamais manqué de rien non plus. Il n’avait donc pas connu de privation particulière. Il n’avait jamais souhaité quelque chose en particulier non plus. Même s’il est vrai qu’il y avait bien quelques outils magiques qui le fascinaient. Notamment en ce qui concernait apparitions spectrales.

« Là tout de suite, y’a rien qui me vient. Même s’il est vrai que j’ai toujours été attiré par tout ce qui touche aux ASONH, et que quelques ouvrages ou objets là-dessus pourraient me faire craquer. »

Mais en soit, rien de très concret. Rien dont il rêvait avec exactitude. Il ne pensait pas que ce soit trop grave. Après tout, il était encore jeune, il se disait qu’il aurait bien le temps de désirer des choses matérielles, qui seraient sans doute de plus en plus chères. Néanmoins, dans la façon dont Lysandre disait cela, il avait l’impression qu’elle-même désirait s’offrir quelque chose quand elle le pourrait, et le jeune homme était à présent curieux de savoir de quoi il s’agissait.

« Et toi, il y a quelque chose que tu rêves de t’offrir ? »

black pumpkin

_________________

- Lyall Lupin -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Lysandre Farnsworth
▌ Messages : 249
Humeur :
Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Bien
Avatar: Kathryn Prescott

Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Icon_minitimeJeu 9 Juil - 12:22


« Là tout de suite, y’a rien qui me vient. Même s’il est vrai que j’ai toujours été attiré par tout ce qui touche aux ASONH, et que quelques ouvrages ou objets là-dessus pourraient me faire craquer. »

Au fond, la réponse de Lyall allait bien avec son caractère, et justifiait en partie ce qui faisait que Lysandre l'appréciait autant. Lysandre aimait les personnes simples, elle avait elle-même de l'ambition, c'est vrai, mais elle estimait que l'ambition se justifiait quand elle était employée à bon escient.

Et elle avait du mal avec les personnalités trop tapageuses (raison pour laquelle Melody devaient sans doute presque automatiquement en arriver à ce genre de point de rupture), alors celle de Lyall lui allait très bien, Lyall qui prenait la vie comme elle venait et qui savait apprécier tout ce que cette dernière voulait bien lui offrir.

Si tout le monde pouvait être capable d'une telle philosophie, le monde tournerait plus rond, c'est certain, mais il ne fallait pas tant en attendre du commun des mortels, qui tenaient toujours à obtenir plus que ce qu'ils avaient déjà et ne se montraient pas vraiment capables d'apprécier ce qui se trouvait pourtant juste sous leur nez, à portée de main, en éternels insatisfaits.


"Les ASONH ? Je ne vois même pas ce que ça veut dire..."
, reconnut Lysandre, un peu démunie face à son inculture, n'ayant pas fait le lien entre le choix de carrière de Lyall et ce sigle qui n'était pas très transparent pour elle.

Difficile, par conséquent de vraiment s'enthousiasmer de cette réponse, même si elle se doutait que dans tous les cas, c'était forcément une bonne chose, puisqu'il s'agissait de quelque chose qui fascinait sincèrement son interlocuteur.


« Et toi, il y a quelque chose que tu rêves de t’offrir ? »

"Des livres. Plein de livres"
, répondit Lysandre, le regard pétillant. Des livres sur tous les sujets, beaucoup de romans, de beaux livres reliés, anciens, avec du cachets, pour la beauté du livre autant que pour ce qu'ils contiendraient.

Ce n'était pas fou, mais en même temps, ce qu'elle voulait vraiment s'offrir avant cela, c'étaient des vacances, et puisqu'ils en avaient déjà parlé, c'était une chose que Lyall savait d'ores et déjà - et elle avait d'ailleurs très hâte que ce projet-là se concrétise.


"Plus tard, je rêverai d'avoir une pièce tapissée de livres, une vraie bibliothèque rien qu'à moi."


Mais bon, pour ça, il faudrait qu'elle remporte la loterie magique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lyall Lupin
▌ Messages : 152
Humeur :
Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,7 cm, Bois d'If, Ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Matt Lanter

Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Icon_minitimeLun 14 Sep - 18:08

Bavardages et bièraubeurre
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Lyall n’était pas un garçon très passionné, loin de là. La plupart de ce qu’il faisait, était mûrement réfléchi, il avait toujours peur de faire un mauvais choix. Ou de faire ou dire quelque chose qui pourrait avoir de sérieuses répercussions. Ce n’était encore jamais arrivé, heureusement, mais ce n’est pas pour autant qu’il voulait relâcher ses efforts. Ça ne voulait pas non plus dire qu’il se bridait, pas du tout. Il savait s’amuser, et il était heureux dans sa vie, mais il n’avait pas forcément besoin de choses extraordinaires.

Mais comme tout le monde, il avait tout de même des passions, et il aimait les entretenir. Ses passions n’étaient pas forcément communes, alors il les entretenait un peu seul, en se documentant, en lisant des articles, ou des ouvrages sur le sujet, mais cela lui allait. Et en plus de cela, maintenant qu’il travaillait au Ministère, il pouvait trouver des gens avec qui en parler, même si avant cela, il devait vaincre sa timidité, ce qui n’était pas gagné pour lui.

"Les ASONH ? Je ne vois même pas ce que ça veut dire..."

Le jeune homme eut un petit sourire, presque gêné. Il est vrai que ce n’était pas un sigle commun, pour ceux qui ne s’y intéressaient pas. Alors il n’avait pas envie qu’elle se sente un peu stupide de ne pas connaître. Le jeune homme aurait pu se montrer plus explicite, mais il est vrai que s’il pouvait choisir un domaine de spécialisations, ce serait celui-ci. Mais il n’y était pas encore, il venait juste de débuter.

« Les apparitions spectrales d’origine non humaine. Désolé, j’aurai dû être plus précis. »

Ce n’était pas le genre de choses qui faisaient bondir les gens d’intérêt. Parce que les spectres et les non-êtres, ce n’était pas ce que le commun des mortels appréciait. Après tout, personne n’aimait se retrouver devant un épouvantard par exemple, parce que cela revenait à se confronter à sa plus grande peur. Mais Lyall trouvait le procédé très intéressant malgré tout. Et il aimait beaucoup se renseigner là-dessus.

"Des livres. Plein de livres. Plus tard, je rêverai d'avoir une pièce tapissée de livres, une vraie bibliothèque rien qu'à moi."

Le jeune homme sourit à son amie. Il la reconnaissait bien là. Il avait souvent aperçu Lysandre avec un livre sous le nez, et il admettait que c’était tout à son honneur. Les livres apprenaient énormément de choses, et on n’apprenait jamais assez. Si c’était un de ses rêves, il lui souhaitait qu’elle puisse le réaliser. Et il admettait que c’était un chouette projet. Au moins, elle ne serait pas difficile à contenter, si tout ce qu’elle voulait c’était des livres.

« Au moins, je saurai quoi t’acheter maintenant pour tes futurs anniversaires. Mais j’avoue que c’est un beau projet, je pourrai venir me terrer dans ta bibliothèque en plus de cela, quand j’aurai besoin de calme, c’est une idée qui me plaît. »

black pumpkin

_________________

- Lyall Lupin -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Lysandre Farnsworth
▌ Messages : 249
Humeur :
Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Bien
Avatar: Kathryn Prescott

Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Icon_minitimeMer 16 Sep - 13:41


« Les apparitions spectrales d’origine non humaine. Désolé, j’aurai dû être plus précis. »

Oh d'accord, voilà qui était plus clair. Et il n'avait aucune raison de s'excuser. Elle se coucherait moins bête cette nuit. Si elle n'oubliait pas bêtement ce qu'il lui disait, ce qui était possible.

Mais oui, c'était plus clair. Enfin, plus ou moins malgré tout, parce qu'elle n'était pas forcément sûre de savoir tout ce que ça englobait. Elle ne serait pas forcément capable de savoir que les détraqueurs ou les épouvantards en faisaient partie.

Mais elle se disait en tout cas que c'était une très bonne chose si Lyall était à ce point intéressé par un sujet si spécifique. Un trop vaste centre d'intérêt, qui pouvait tout englober, absolument tout, ce n'aidait pas à faire une carrière, alors que quand on se voyait se spécialiser ainsi dans un domaine à ce point spécifique, c'est qu'on faisait déjà preuve d'une certaine opiniâtreté.

Lysandre ne serait pas du tout surprise de voir Lyall aller très loin dans son domaine. Et c'était tout ce qu'elle pouvait bien lui souhaiter, bien sûr.

« Au moins, je saurai quoi t’acheter maintenant pour tes futurs anniversaires. Mais j’avoue que c’est un beau projet, je pourrai venir me terrer dans ta bibliothèque en plus de cela, quand j’aurai besoin de calme, c’est une idée qui me plaît. »

Elle sourit. Effectivement, elle n'était pas contre une multitude de livres supplémentaires, pour son anniversaire ou à n'importe quelle autre occasion. Cela lui allait très bien, elle n'était vraiment pas difficile. En véritable rat de bibliothèque, elle se satisfaisait amplement d'une multitude d'ouvrages. Les bouquins, c'était réellement une valeur sûre à ses yeux.


"Il va falloir carrément que je me fasse une maison-bibliothèque, à ce stade. Je crois que ça risque de demander un peu de temps. Ou bien il faut que je cambriole Fleury & Botts, c'est une autre option. Peut-être que ça devrait être ça, mon orientation professionnelle ?" suggéra-t-elle avec le sourire.

Bien sûr, elle n'en pensait pas ne serait-ce qu'un seul mot, ce serait bien mal la connaître. Et Lyall la connaissait bien assez pour savoir qu'elle n'avait absolument rien d'une voleuse ou d'une délinquante, bien au contraire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lyall Lupin
▌ Messages : 152
Humeur :
Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,7 cm, Bois d'If, Ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Matt Lanter

Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Icon_minitimeDim 22 Nov - 16:01

Bavardages et bièraubeurre
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Lyall avait l’habitude qu’on ne comprenne pas ce qu’il dise quand il parlait de ce qu’il aimait en termes de créatures. Et il avait aussi qu’on le trouve complètement fou quand les gens finissaient par comprendre. Il admettait que ce n’était pas banal, d’aimer tout ce qui faisait peur aux gens, tout ce qui était de l’ordre du spectral. Mais Lyall trouvait cela vraiment fascinant, et il était d’avis qu’on en avait peur parce qu’on ne les comprenait pas. Bon d’accord, un épouvantard était fait pour effrayer, et que les détraqueurs n’étaient pas les créatures les plus agréables au monde mais bon…

Lyall ne disait pas qu’ils n’étaient pas dangereux pour la population, sorcière ou moldue, et qu’il ne fallait pas savoir les maîtriser, mais il était intéressé par leur fonctionnement, par leur façon de vivre, par ce qui faisait qu’ils étaient de cette nature-là. Mais il n’allait pas embêter Lysandre avec ça. Il comprenait bien qu’elle n’était pas calée dans ce domaine, alors ça ne servirait à rien qu’il lui parle de quelque chose qui ne l’intéressait pas, ou qu’elle ne comprenait pas. Il pouvait faire des monologues de plusieurs heures sur le sujet, mais il n’était pas là pour ça.

Autant parler de quelque chose qui leur plaisait à tous les deux, et dans ce genre, il y avait les livres. Il est vrai qu’avoir une énorme bibliothèque remplie d’ouvrages était une idée alléchante. Il faudrait probablement plusieurs vies pour pouvoir tout lire, mais ce serait un lieu d’apaisement, où l’on se sentirait bien, l’idée était sympathique.

"Il va falloir carrément que je me fasse une maison-bibliothèque, à ce stade. Je crois que ça risque de demander un peu de temps. Ou bien il faut que je cambriole Fleury & Botts, c'est une autre option. Peut-être que ça devrait être ça, mon orientation professionnelle ?"

Lyall afficha un sourire amusé. Il était conscient qu’elle plaisantait bien sûr. Mais il est vrai que créer ce genre de salle demandait du temps, beaucoup de temps, et de l’argent aussi. Mais si c’était vraiment ce que voulait Lysandre, si c’était un rêve, une envie qu’elle voulait réaliser, il fallait qu’elle se lance. Ce n’était pas impossible, c’était un rêve lucide, alors elle n’avait aucune raison de se retenir.

« Oui tu as raison, je te vois bien en cambrioleuse. Et puis, je suis sûre que ça t’irait très bien de te retrouver dans la Gazette du Sorcier, et sur plein d’affiches de recherches avec une belle récompense en-dessous pour aider à ta capture. »

black pumpkin

_________________

- Lyall Lupin -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Lysandre Farnsworth
▌ Messages : 249
Humeur :
Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Bien
Avatar: Kathryn Prescott

Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Icon_minitimeMar 24 Nov - 12:15


« Oui tu as raison, je te vois bien en cambrioleuse. Et puis, je suis sûre que ça t’irait très bien de te retrouver dans la Gazette du Sorcier, et sur plein d’affiches de recherches avec une belle récompense en-dessous pour aider à ta capture. »

Lysandre rit franchement à la remarque de son ami. Il était évident que si quelqu’un ne pourrait jamais faire « carrière » dans le grand banditisme ou même jouer les petites frappes, c’était bel et bien Lysandre Farnsworth.

Son sens aigu des responsabilités, son respect total des règles et sa soif de justice faisaient d’elle une candidate valable – en tout cas elle aimait le penser – au poste d’Auror, mais certainement pas à celui d’Arsène Lupin sur le retour.

Elle culpabiliserait quant au simple fait de voler un grain de raisin à l’étal d’un marché, alors il ne fallait certainement pas compter sur elle pour devenir une criminelle dont la tête mériteraient d’être mise à prix.


« Et toi je te verrais bien en chasseur de primes »
, surenchérit Lysandre, qui perdait définitivement toute once de sérieux face à une perspective à ce point absurde, et qu’ils ne pouvaient tous les deux considérer qu’avec le plus entier amusement. « On devrait s’associer, moi je deviens une criminelle experte et toi tu sera celui qui me capture, ensuite on se partage la prime. » Elle laissa passer un temps de silence. « Bon, le seul souci avec ce plan – franchement génial, il faut le reconnaître -, c’est que j’ai pas très envie de finir en prison », ajouta-t-elle avec un nouveau sourire.

Elle préférait largement, et pour des centaines de raisons (entre autres le fait qu’elle avait un sens moral bien ajusté et certainement pas envie de sortir des sentiers battus, peu importe le prétexte, à moins que cela ne lui permette de répandre un peu plus de justice autour d’elle), devenir une Auror, et se ranger du côté de ceux qui arrêter les « méchants ».

Ce n’était pas gagné d’avance, par contre. Quelque part, ça avait l’air d’une simplicité enfantine de s’engager sur la voie du grand banditisme (et encore… il fallait ne pas se faire attraper ensuite, et ça, ça devait être tout sauf facile, en revanche), et elle devrait peut-être tenter sa chance.

Mais elle n’en retirerait certainement rien de satisfaisant pour sa part. Elle était plutôt heureuse de savoir de quel côté précis de la barrière elle se rangeait, et de ne vouloir vraiment rien changer à cela.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Bavardages et bièraubeurre (Lyall)   Bavardages et bièraubeurre (Lyall) - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Bavardages et bièraubeurre (Lyall)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Le chaudron baveur
-