AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une grande histoire commence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Rubeus Hagrid
▌ Messages : 605
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Une grande histoire commence   Sam 24 Nov - 18:03


Hagrid ne savait pas trés bien pourquoi il se trouvait ici. Il était dans une boutique de créatures surnaturelles, pas toujours bien traité. Il aurait bien fait fermé cet endroit avec perte et fracas. Mais il était là parce que le propriétaire avait une accromantule femelle, c'était une compagne pour Aragog. Le jeune homme n'était pas venue tout seul dans cette boutique, il était accompagné de Silvanus Brûlopot, le professeur de soins aux créatures magiques de Poudlard, tous les deux avaient essayé de venir en aide à Aragog, mais c'était le professeur qui avait mis un diagnostique sur le mal être de l'araignée. Il avait aussi Lyall Lupin, un de ses amis. Ils avaient tous les deux partageaient de longs moments à parler des créatures. Lyall travaillait en tant que stagiaire au département des créatures magiques, c'était donc à lui qu'Hagrid avait demandé de l'aide pour trouver une compagne pour Aragog.

Ils se trouvaient donc tous les trois dans la boutique de ce vieil homme, qui ne semblait s’intéresser aux créatures magiques que pour le prix que ces dernières peuvent lui rapporter. Il ne cessait de jeter un coup d'oeil vers ses deux amis, qui devaient sans aucun doute être scandaliser par la chose. Et en plus, ils allaient devoir négocier un prix pour la petite araignée.

"Euh... qui parle?" demanda Hagrid, ne sachant pas trés bien négocier pour ce genre de choses. D'autant plus que lui aussi était une créature magique, (enfin à moitié) qui sait si il ne va pas se retrouver dans une boite enfermé pour être lui aussi vendu. Quelle idée de venir ici en Albanie pour trouver une amie pour Aragog, mai Hagrid le faisait avec joie, parce qu'il voulait voir son ami heureux, et il avait besoin de compagnie. Heureusement il n'était pas seul pour affronter cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lyall Lupin
▌ Messages : 59
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,7 cm, Bois d'If, Ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Matt Lanter

Message#Sujet: Re: Une grande histoire commence   Mer 12 Déc - 10:49

Une grande histoire commence
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Lyall était venu parce qu’Hagrid lui avait demandé et que Rubeus était son ami. Mais il devait bien avoué que même s’il aimait les créatures magiques, cet endroit le rendait très mal à l’aise et il était bien content d’être avec son ami et le professeur de soins aux créatures magiques. Ils étaient là pour trouver une compagne à Aragog s’il avait tout compris. Les araignées ce n’était pas ce n’était pas ce que Lyall préférait mais bon, il ne détestait pas non plus, et puis, il voulait soutenir son ami aussi. C’était surtout ça en fait. Il regardait autour de lui, observant la boutique. Les animaux n’avaient pas fière allure, et cela lui faisait mal au cœur. Il faudrait peut-être le signaler aux autorités, ou à quelqu’un qui pourrait faire quelque chose… Parce que là, il était très clair que toutes ces bêtes étaient maltraitées. Ou du moins, étaient tout sauf dans de bonnes conditions.

Enfin, pour le moment, il fallait se concentrer sur ce pourquoi ils étaient là. Il se doutait bien que le… commerçant ? allait leur annoncer un prix pharamineux pour l’accromentule femelle. Il allait donc falloir négocier. Lyall n’était pas vraiment doué pour ces choses-là, il était plus du genre à se faire avoir, naïf comme il était, et puis sa grande timidité l’empêchait souvent de contester les choses.

"Euh... qui parle?"

Pour tout dire, Lyall n’était pas motivé pour parler. Déjà, il faudrait que cet homme comprenne et parle l’anglait, sinon, cela allait s’annoncer plus que compliqué. Il se demanda si laisser le professeur parler ne serait pas une bonne idée, après tout, il était un adulte et un professeur, donc il serait peut-être plus à même de s’exprimer de la bonne façon pour exprimer leur requête.

« Hm… allez y professeur, je pense que vous êtes le plus qualifié. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Silvanus Brûlopot
▌ Messages : 49
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Châtaignier et plume de phénix, 28,75 centimètres, flexible
Camp: Bien
Avatar: Martin Freeman

Message#Sujet: Re: Une grande histoire commence   Ven 4 Jan - 11:58

Une grande histoire commence

L'enthousiasme que le professeur de soin aux créatures magiques avait ressenti à la perspective d'aider Hagrid à trouver une compagne à l'accromantule dissimulée dans la forêt interdite avait été sincère. Aragog avait besoin de compagnie, et il n'était plus capable à ce jour de s'acclimater à ce qui devrait être son milieu naturel. Silvanus avait retourné la question dans tous les sens. Arracher une autre accromantule à son propre lieu de naissance sous prétexte de tenir compagnie à une autre était une démarche qui lui déplaisait assez, mais ce fut Hagrid qui résolut la question en ayant connaissance d'un vendeur en Albanie, qui revendait des créatures magiques dans des conditions peu enviables et qui avait apparemment une créature telle que celle qu'ils recherchaient en sa possession. Il n'y avait pas de temps à perdre.

C'était donc accompagné du garde-chasse, et de Lyall Lupin, un de ses anciens élèves (et l'un des plus brillants dans sa matière aussi) qu'ils s'étaient lancés dans cette aventure singulière. Silvanus avait tout prévu à l'avance. Se calquant sur le modèle du véritable héros qu'était pour lui Norbert Dragonneau, il avait préparé dans le contenu d'une valise un véritable petit microcosme ou l'accromantule pourrait voyager à son aise. Rien que cela la dépayserait, c'est sûr, car la boutique où ils venaient d'entrer était dans un état déplorable. Silvanus se jurait de faire fermer cet endroit et de venir en aide à toutes ces créatures à la première occasion, mais chaque chose en son temps. Bref, il était temps de parler, et puisque ses deux camarades n'y semblaient pas décidé, très bien, il allait prendre la parole. Au fond, ça ne le dérangeait pas tant que ça.

"Bonjour, monsieur..."
Monsieur il ne savait pas qui. Pourvu qu'il parle anglais, au moins. "Nous avons été informé que vous vendiez une accromantule."

C'était un début, même s'il n'aimait vraiment pas l'idée de marchander ces pauvres bêtes comme si c'était normal.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Rubeus Hagrid
▌ Messages : 605
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Re: Une grande histoire commence   Sam 12 Jan - 14:31


L'étrange trio venait d'enter dans la boutique sur les créatures magiques. Hagrid croisa le regard de Lyall, ce dernier semblait indigné par la façon dont cet homme traité les créatures magiques. Il ne serait pas exclu qu’après leur petite visite, ce magasin est seul de responsables de son aux créatures magiques Albanais, à moins qu'ici, les sorciers se fichent pas mal de la façon dont les créatures sont traités. Hagrid ne connaissait pas vraiment les règles et la loi dans le domaine. Mais il était à peu prés sûr et certain que venir acheter une accromentule et la ramenait au Royaume-Uni n'était vraiment pas permis, surtout sans passer par la case Ministère. C'est pourquoi il tenait vraiment à remercier Lyall, et le professeur Brûlopot pour leur aide. Même si il ne savait pas encore comment faire pour ça.

Le professeur fut le premier à s'avancer vers le vendeur, et lui dit qu'ils savaient qu'il vendait une accromentule. Hagrid avait eu l'information un peu par hasard, dans un bar, comme il avait eu l’œuf d'Aragog en premier lieu. Bon il ne fallait pas ajouter que le bar en question, n'était pas des plus fréquentables, c'était assez rare d'avoir ce genre de conversation autour d'une bieraubeurre au Chaudron Baveur, ou au Trois Balais.
"Bonjour!" fit le vendeur, il observa le trio, et Hagrid se dit qu'il allait peut-être trouver cela suspicieux de venir à trois pour acheter un araignée. Il jeta un coup d'oeil vers Lyall, qu'est-ce qu'il pourrait dire dans une situation pareille pour rassurer le vendeur, qu'il ne travaillait pas pour le Ministère. Bon même si c'était entièrement faux, parce qu'il avait un stagiaire au département des créatures magiques, un professeur de soins aux créatures magiques, et un demi-géant, mais ils n'étaient pas là pour l'arrêter.  
"Je la vends mille galions" fit le vendeur aprés un moment de silence. Hagrid trouvait cela vraiment trés cher, il doutait que l'un d'eux, est une telle somme sur eux. et ce n'était pas les maigres économies qu'il y avait dans son coffre qui pourrait acheter la petite araignée pour Aragog.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lyall Lupin
▌ Messages : 59
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,7 cm, Bois d'If, Ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Matt Lanter

Message#Sujet: Re: Une grande histoire commence   Lun 21 Jan - 10:56

Une grande histoire commence
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Lyall pouvait décemment remarquer qu’aucun des trois hommes n’était vraiment à l’aise, en même temps, la situation n’était pas des plus communes, et puis l’endroit n’était pas très accueillant, et encore moins son propriétaire… Enfin bref, maintenant qu’ils étaient là, il fallait bien qu’ils aillent jusqu’au bout de l’affaire. Il ne savait pas s’ils repartiraient avec l’araignée, mais en tout cas, ils allaient tout faire pour. Silvanus se lança et demanda le prix de la créature, Lyall s’attendait à un prix exorbitant, ce type n’était pas louche, il faisait du commerce sur ces créatures uniquement parce qu’elles lui rapportaient gros, et il n’allait pas se montrer clément envers eux. Mais Lyall n’avait pas vraiment d’argent à dépenser, non pas qu’il ne voulait pas, mais il ne pouvait pas, tout simplement. Mais peut-être serait-il agréablement surpris, mais il en doutait fort.

En tout cas, Lyall n’avait pas eu l’envie de se lancer en premier pour parler avec cet individu. Individu qu’il avait envie de dénoncer, parce que ces créatures ne pouvaient pas continuer à vivre ainsi, d’ailleurs, c’est peut-être ce qu’il ferait la prochaine fois qu’il irait au Ministère pour le travail, il ne pouvait pas les laisser ainsi. Ce serait vraiment inhumain. Et Lyall ne voulait pas l’être, mais de toute façon, ils n’étaient pas ici pour ça pour le moment. Ils devaient récupérer l’accromentule, et quelque chose lui disait que ça ne serait pas des plus faciles, mais bon, ils n’avaient rien à perdre de toute façon. Il espérait que Silvanus saurait trouver les mots, et que le vendeur se montrerait conciliant, mais il pouvait toujours rêver, c’était assez évident.

"Bonjour, monsieur... Nous avons été informé que vous vendiez une accromantule."
"Bonjour ! Je la vends mille galions"

Lyall manqua d’écarquiller les yeux, tant le prix était conséquent. Presque personne à part les grandes familles de sang pur ne pouvait s’offrir quelque chose de ce prix, mais comment lui faire baisser son prix ? Lyall n’en avait aucune idée, il n’était pas un bon négociateur, il ne savait même pas comment on devait procéder… Ils pouvaient toujours tenter de bluffer mais là encore, ça ne garantissait rien de concluant.

« Mille gallions ? Vous êtes bien plus cher que vos concurrents. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Une grande histoire commence   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une grande histoire commence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Théorie] Lippoutou, une grande histoire
» Je crois que c'est le début d'une grande histoire ... (Clayton) FINI
» [FB Solo] Bout d'histoire d'une grande guerrière du Puma
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
-