AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une grande histoire commence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Rubeus Hagrid
▌ Messages : 615
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Une grande histoire commence   Sam 24 Nov - 18:03


Hagrid ne savait pas trés bien pourquoi il se trouvait ici. Il était dans une boutique de créatures surnaturelles, pas toujours bien traité. Il aurait bien fait fermé cet endroit avec perte et fracas. Mais il était là parce que le propriétaire avait une accromantule femelle, c'était une compagne pour Aragog. Le jeune homme n'était pas venue tout seul dans cette boutique, il était accompagné de Silvanus Brûlopot, le professeur de soins aux créatures magiques de Poudlard, tous les deux avaient essayé de venir en aide à Aragog, mais c'était le professeur qui avait mis un diagnostique sur le mal être de l'araignée. Il avait aussi Lyall Lupin, un de ses amis. Ils avaient tous les deux partageaient de longs moments à parler des créatures. Lyall travaillait en tant que stagiaire au département des créatures magiques, c'était donc à lui qu'Hagrid avait demandé de l'aide pour trouver une compagne pour Aragog.

Ils se trouvaient donc tous les trois dans la boutique de ce vieil homme, qui ne semblait s’intéresser aux créatures magiques que pour le prix que ces dernières peuvent lui rapporter. Il ne cessait de jeter un coup d'oeil vers ses deux amis, qui devaient sans aucun doute être scandaliser par la chose. Et en plus, ils allaient devoir négocier un prix pour la petite araignée.

"Euh... qui parle?" demanda Hagrid, ne sachant pas trés bien négocier pour ce genre de choses. D'autant plus que lui aussi était une créature magique, (enfin à moitié) qui sait si il ne va pas se retrouver dans une boite enfermé pour être lui aussi vendu. Quelle idée de venir ici en Albanie pour trouver une amie pour Aragog, mai Hagrid le faisait avec joie, parce qu'il voulait voir son ami heureux, et il avait besoin de compagnie. Heureusement il n'était pas seul pour affronter cette situation.

_________________

Ma Fiche - Mes RPS - Mes liens - Mon Journal

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lyall Lupin
▌ Messages : 76
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,7 cm, Bois d'If, Ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Matt Lanter

Message#Sujet: Re: Une grande histoire commence   Mer 12 Déc - 10:49

Une grande histoire commence
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Lyall était venu parce qu’Hagrid lui avait demandé et que Rubeus était son ami. Mais il devait bien avoué que même s’il aimait les créatures magiques, cet endroit le rendait très mal à l’aise et il était bien content d’être avec son ami et le professeur de soins aux créatures magiques. Ils étaient là pour trouver une compagne à Aragog s’il avait tout compris. Les araignées ce n’était pas ce n’était pas ce que Lyall préférait mais bon, il ne détestait pas non plus, et puis, il voulait soutenir son ami aussi. C’était surtout ça en fait. Il regardait autour de lui, observant la boutique. Les animaux n’avaient pas fière allure, et cela lui faisait mal au cœur. Il faudrait peut-être le signaler aux autorités, ou à quelqu’un qui pourrait faire quelque chose… Parce que là, il était très clair que toutes ces bêtes étaient maltraitées. Ou du moins, étaient tout sauf dans de bonnes conditions.

Enfin, pour le moment, il fallait se concentrer sur ce pourquoi ils étaient là. Il se doutait bien que le… commerçant ? allait leur annoncer un prix pharamineux pour l’accromentule femelle. Il allait donc falloir négocier. Lyall n’était pas vraiment doué pour ces choses-là, il était plus du genre à se faire avoir, naïf comme il était, et puis sa grande timidité l’empêchait souvent de contester les choses.

"Euh... qui parle?"

Pour tout dire, Lyall n’était pas motivé pour parler. Déjà, il faudrait que cet homme comprenne et parle l’anglait, sinon, cela allait s’annoncer plus que compliqué. Il se demanda si laisser le professeur parler ne serait pas une bonne idée, après tout, il était un adulte et un professeur, donc il serait peut-être plus à même de s’exprimer de la bonne façon pour exprimer leur requête.

« Hm… allez y professeur, je pense que vous êtes le plus qualifié. »

black pumpkin

_________________

Lyall Lupin ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SORCIER
Silvanus Brûlopot
▌ Messages : 70
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Châtaignier et plume de phénix, 28,75 centimètres, flexible
Camp: Bien
Avatar: Martin Freeman

Message#Sujet: Re: Une grande histoire commence   Ven 4 Jan - 11:58

Une grande histoire commence

L'enthousiasme que le professeur de soin aux créatures magiques avait ressenti à la perspective d'aider Hagrid à trouver une compagne à l'accromantule dissimulée dans la forêt interdite avait été sincère. Aragog avait besoin de compagnie, et il n'était plus capable à ce jour de s'acclimater à ce qui devrait être son milieu naturel. Silvanus avait retourné la question dans tous les sens. Arracher une autre accromantule à son propre lieu de naissance sous prétexte de tenir compagnie à une autre était une démarche qui lui déplaisait assez, mais ce fut Hagrid qui résolut la question en ayant connaissance d'un vendeur en Albanie, qui revendait des créatures magiques dans des conditions peu enviables et qui avait apparemment une créature telle que celle qu'ils recherchaient en sa possession. Il n'y avait pas de temps à perdre.

C'était donc accompagné du garde-chasse, et de Lyall Lupin, un de ses anciens élèves (et l'un des plus brillants dans sa matière aussi) qu'ils s'étaient lancés dans cette aventure singulière. Silvanus avait tout prévu à l'avance. Se calquant sur le modèle du véritable héros qu'était pour lui Norbert Dragonneau, il avait préparé dans le contenu d'une valise un véritable petit microcosme ou l'accromantule pourrait voyager à son aise. Rien que cela la dépayserait, c'est sûr, car la boutique où ils venaient d'entrer était dans un état déplorable. Silvanus se jurait de faire fermer cet endroit et de venir en aide à toutes ces créatures à la première occasion, mais chaque chose en son temps. Bref, il était temps de parler, et puisque ses deux camarades n'y semblaient pas décidé, très bien, il allait prendre la parole. Au fond, ça ne le dérangeait pas tant que ça.

"Bonjour, monsieur..."
Monsieur il ne savait pas qui. Pourvu qu'il parle anglais, au moins. "Nous avons été informé que vous vendiez une accromantule."

C'était un début, même s'il n'aimait vraiment pas l'idée de marchander ces pauvres bêtes comme si c'était normal.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Rubeus Hagrid
▌ Messages : 615
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Re: Une grande histoire commence   Sam 12 Jan - 14:31


L'étrange trio venait d'enter dans la boutique sur les créatures magiques. Hagrid croisa le regard de Lyall, ce dernier semblait indigné par la façon dont cet homme traité les créatures magiques. Il ne serait pas exclu qu’après leur petite visite, ce magasin est seul de responsables de son aux créatures magiques Albanais, à moins qu'ici, les sorciers se fichent pas mal de la façon dont les créatures sont traités. Hagrid ne connaissait pas vraiment les règles et la loi dans le domaine. Mais il était à peu prés sûr et certain que venir acheter une accromentule et la ramenait au Royaume-Uni n'était vraiment pas permis, surtout sans passer par la case Ministère. C'est pourquoi il tenait vraiment à remercier Lyall, et le professeur Brûlopot pour leur aide. Même si il ne savait pas encore comment faire pour ça.

Le professeur fut le premier à s'avancer vers le vendeur, et lui dit qu'ils savaient qu'il vendait une accromentule. Hagrid avait eu l'information un peu par hasard, dans un bar, comme il avait eu l’œuf d'Aragog en premier lieu. Bon il ne fallait pas ajouter que le bar en question, n'était pas des plus fréquentables, c'était assez rare d'avoir ce genre de conversation autour d'une bieraubeurre au Chaudron Baveur, ou au Trois Balais.
"Bonjour!" fit le vendeur, il observa le trio, et Hagrid se dit qu'il allait peut-être trouver cela suspicieux de venir à trois pour acheter un araignée. Il jeta un coup d'oeil vers Lyall, qu'est-ce qu'il pourrait dire dans une situation pareille pour rassurer le vendeur, qu'il ne travaillait pas pour le Ministère. Bon même si c'était entièrement faux, parce qu'il avait un stagiaire au département des créatures magiques, un professeur de soins aux créatures magiques, et un demi-géant, mais ils n'étaient pas là pour l'arrêter.  
"Je la vends mille galions" fit le vendeur aprés un moment de silence. Hagrid trouvait cela vraiment trés cher, il doutait que l'un d'eux, est une telle somme sur eux. et ce n'était pas les maigres économies qu'il y avait dans son coffre qui pourrait acheter la petite araignée pour Aragog.

_________________

Ma Fiche - Mes RPS - Mes liens - Mon Journal

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lyall Lupin
▌ Messages : 76
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,7 cm, Bois d'If, Ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Matt Lanter

Message#Sujet: Re: Une grande histoire commence   Lun 21 Jan - 10:56

Une grande histoire commence
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Lyall pouvait décemment remarquer qu’aucun des trois hommes n’était vraiment à l’aise, en même temps, la situation n’était pas des plus communes, et puis l’endroit n’était pas très accueillant, et encore moins son propriétaire… Enfin bref, maintenant qu’ils étaient là, il fallait bien qu’ils aillent jusqu’au bout de l’affaire. Il ne savait pas s’ils repartiraient avec l’araignée, mais en tout cas, ils allaient tout faire pour. Silvanus se lança et demanda le prix de la créature, Lyall s’attendait à un prix exorbitant, ce type n’était pas louche, il faisait du commerce sur ces créatures uniquement parce qu’elles lui rapportaient gros, et il n’allait pas se montrer clément envers eux. Mais Lyall n’avait pas vraiment d’argent à dépenser, non pas qu’il ne voulait pas, mais il ne pouvait pas, tout simplement. Mais peut-être serait-il agréablement surpris, mais il en doutait fort.

En tout cas, Lyall n’avait pas eu l’envie de se lancer en premier pour parler avec cet individu. Individu qu’il avait envie de dénoncer, parce que ces créatures ne pouvaient pas continuer à vivre ainsi, d’ailleurs, c’est peut-être ce qu’il ferait la prochaine fois qu’il irait au Ministère pour le travail, il ne pouvait pas les laisser ainsi. Ce serait vraiment inhumain. Et Lyall ne voulait pas l’être, mais de toute façon, ils n’étaient pas ici pour ça pour le moment. Ils devaient récupérer l’accromentule, et quelque chose lui disait que ça ne serait pas des plus faciles, mais bon, ils n’avaient rien à perdre de toute façon. Il espérait que Silvanus saurait trouver les mots, et que le vendeur se montrerait conciliant, mais il pouvait toujours rêver, c’était assez évident.

"Bonjour, monsieur... Nous avons été informé que vous vendiez une accromantule."
"Bonjour ! Je la vends mille galions"

Lyall manqua d’écarquiller les yeux, tant le prix était conséquent. Presque personne à part les grandes familles de sang pur ne pouvait s’offrir quelque chose de ce prix, mais comment lui faire baisser son prix ? Lyall n’en avait aucune idée, il n’était pas un bon négociateur, il ne savait même pas comment on devait procéder… Ils pouvaient toujours tenter de bluffer mais là encore, ça ne garantissait rien de concluant.

« Mille gallions ? Vous êtes bien plus cher que vos concurrents. »

black pumpkin

_________________

Lyall Lupin ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SORCIER
Silvanus Brûlopot
▌ Messages : 70
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Châtaignier et plume de phénix, 28,75 centimètres, flexible
Camp: Bien
Avatar: Martin Freeman

Message#Sujet: Re: Une grande histoire commence   Mer 23 Jan - 18:43

Une grande histoire commence

Mille gallions ? Vraiment ? Non mais... on aurait tout vu. Silvanus voulait bien croire que ces bestioles se vendaient à prix d'or parce qu'elles étaient rares, mais clairement, en en demandant une telle somme, la bête ne risquait certainement pas de quitter cette boutique horrible un jour. Hagrid le regardait comme s'il caressait l'espoir que le professeur possède une telle somme. Si vraiment il avait autant d'argent de côté, il le dépenserait sans doute à autre chose... pas forcément plus utile aux yeux de beaucoup, mais malgré tout. Bref, non, mille gallions, ça n'allait pas le faire, et il allait forcément falloir qu'ils trouvent un moyen de s'arranger. Ils n'allaient de toute façon pas commencer à dépenser de l'argent qu'ils n'avaient pas... L'une des possibilités était de négocier, et c'était sûrement ce que le vendeur attendait d'eux en annonçant un tarif à ce point élevé... Mais pas de bol, Silvanus avait toujours été particulièrement nul pour les négociations.

Lyall eut la bonne approche, en faisant remarquer que la concurrence ne demandait pas aussi cher. Est-ce que ça suffirait pour que le gars revoie ses prix à la baisse ? Difficile à dire. Le milieu n'était pas du genre bouché, parler du prix de la concurrence, c'était supposé que la concurrence avait aussi une accromentule à refourguer en douce... Ceci dit, ce n'était pas un probable non plus. Silvanus jaugeait le vendeur du regard, il voulait réussir à le décrypter, mais il restait impassible, sans réplique, si la concurrence demandait moins, apparemment, ils pouvaient se brosser. Il avait l'air vraiment sûr de son coup, l'énergumène.

"On veut voir l'animal d'abord, pour se décider"
, affirma-t-il alors.

Vu l'état des lieux, ils tomberaient peut-être sur une créature encore plus malade que ne l'était Aragog et qui ne tiendrait même pas le trajet. Avant de négocier quoi que ce soit, il fallait déjà voir si le jeu en valait la chandelle. Et puis, s'ils réusissaient à approcher la bête, ils réussiraient peut-être à l'embarquer en douce. On appelle ça du vol, oui, mais Silvanus estimait en ce qui le concernait que voler des escrocs, ça équivalait plutôt à une bonne action.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Rubeus Hagrid
▌ Messages : 615
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Re: Une grande histoire commence   Sam 2 Fév - 14:22


Hagrid ne s'était pas attendu à un tel prix, peut-être qu'Albanie ça valait plus cher qu'en Angleterre. Parce qu'Aragog, il avait eu pour ainsi dire rien, du coup, cela le choquait vraiment. Et le coup d'oeil vers le professeur lui indiquant qu'aucun d'eux n'avait la somme sur elle. Le demi-géant soupira et commença naïvement à calculer dans sa tête, l'argent qu'il avait pour savoir si cela pourrait s'en approcher ou pas. Lyall fit remarqué que la concurrence pourrait peut-être faire moins cher, mais d'un Hagrid n'avait pas pu avoir d'autres renseignements sur des accromantules dans les coins, et deux cela ne sembla pas vraiment "effrayer" le vendeur. Il était assez ignoble pour traiter les pauvres créatures comme des êtres insensibles et des objets. Mais aussi habile pour donner un prix élevé, afin de pouvoir négocier avec ses clients. Sauf que le pauvre Hagrid n'était pas le plus doué pour ce genre de choses.

Le professeur proposa de voir la créature, Hagrid serait plus à l'aise avec la pauvre araignée qu'avec cet homme. Ce dernier soupira et invita tout le petit monde à le suivre dans son arrière boutique. Ils passèrent dans une allée de cage, où était enfermé tout un tas de créatures, Hagrid reconnut des lutins de Cornouailles, ils devaient être une dizaine tassés, dans une seule petite cage. Il y avait également un Crabe de feu, dont la carapace n'avait plus une seule pierre précieuse, et Hagrid savait qu'il finirait sans doute en chaudron. Et dans une autre cage, il y avait, ce que Hagrid prit pour des gobelins, avant de réaliser qu'il s'agissait de Chaporouges.  Hagrid serra les poings, en marchant aussi droit que possible, il n'avait qu'une envie s'était de tombé sur ce bonhomme pour libérer les pauvres créatures.

La quator arriva devant une cage, où se trouvait la pauvre petite accromantule recroquevillé dans le fond. Elle avait une patte, qui semblait pas vraiment dans le bon axe pour marcher. Elle avait tous ses yeux ouverts qui fixait Hagrid, enfin tout le monde en même temps. Hagrid avait tellement envie de la rassurer en lui disant qu'ils allaient vite la sortir de là.

"Elle est là" annonça le vendeur, d'un geste de la main. Puis il s'éloigna pour aller mettre un coup de pied dans une cage, d'un Chartier, un petit furet qui ne parle qu'avec des insultes.
"On fait quoi?" demanda Hagrid pendant que le vendeur était trop loin pour les entendre.

_________________

Ma Fiche - Mes RPS - Mes liens - Mon Journal

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lyall Lupin
▌ Messages : 76
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,7 cm, Bois d'If, Ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Matt Lanter

Message#Sujet: Re: Une grande histoire commence   Mar 19 Fév - 10:32

Une grande histoire commence
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Lyall se demandait de plus en plus ce qu’il faisait ici. Certes, il avait accepté d’aider son ami, mais ce n’était pas dans ses compétences de négocier, ni de sortir mille gallions. C’était extrêmement excessif. Il ne savait pas s’ils sortiraient d’ici avec la bestiole. En fait, il ne savait même pas s’ils sortiraient d’ici. Ce type n’était pas net, et le coin était très glauque. Surtout qu’ils étaient dans un pays étranger. Et dont ils ne connaissaient presque rien, vraiment, ça ne sentait pas bon cette histoire. Mais ils ne pouvaient pas partir maintenant, Hagrid serait déçu. Mais en même temps, depuis qu’ils étaient arrivés, Hagrid ne donnait pas beaucoup de sa personne, et à part demander aux deux autres ce qu’il fallait faire, il ne proposait rien. Silvanus et lui étaient venus pour l’aider, mais il serait tout de même bien que le demi géant se réveille un peu, qu’il les aide parce que sinon ils n’allaient pas s’en sortir, et Lyall apprécierait pouvoir partir rapidement de ce lieu mal famé et angoissant.

Dommage que ce ne soit pas en Angleterre, ils auraient pu le dénoncer et relâcher les bêtes, mais en Albanie, ils n’avaient pas la possibilité de faire quoique ce soit. Mais ce n’était pas vraiment le moment de penser à ça, il fallait savoir comment ils pouvaient faire pour récupérer l’accromentule, sans dépenser une somme exorbitante. Ça n’allait pas être de tout repos, et il espérait que ses deux compères aient des idées sur comment procéder, mais ils semblaient tous les trois un peu perdus et ne sachant pas trop comment faire pour obtenir gain de cause.

"On veut voir l'animal d'abord, pour se décider"

Au moins, ça leur ferait gagner un peu de temps. Et puis ils pourraient aussi s’assurer qu’il possédait bien une accromentule, et qu’elle n’était pas à moitié morte. Parce que les créatures qui étaient captives ici n’avaient pas bonne mine, les pauvres. Malheureusement, dans l’immédiat, ils ne pouvaient rien faire pour elles, et cela minait Lyall, mais c’était comme ça. Peut-être plus tard, il faudrait y réfléchir plus attentivement une fois rentré.

"Elle est là"
"On fait quoi?"

Excellente question, et Lyall n’avait pas la réponse. Il garda un œil sur le vendeur du coin de l’œil, on ne savait jamais ce qu’il pouvait manigancer ce saligaud. Bon, il fallait trouver comme faire pour récupérer l’araignée. Il faudrait réussir à faire baisser le prix de plusieurs centaines de gallions mais c’était presque mission impossible.

« Je ne sais pas… ce qui est sûr c’est que je ne peux pas débourser une telle somme, même la moitié ou le tier ce n’est pas possible. »

black pumpkin

_________________

Lyall Lupin ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SORCIER
Silvanus Brûlopot
▌ Messages : 70
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Châtaignier et plume de phénix, 28,75 centimètres, flexible
Camp: Bien
Avatar: Martin Freeman

Message#Sujet: Re: Une grande histoire commence   Sam 23 Fév - 9:35

Une grande histoire commence


Le spectacle de cette pauvre petite accromantule, recroquevillée dans son coin et visiblement mal en point, était un crève-coeur. Cette boutique, c'était n'importe quoi. Comment cet homme parvenait-il à faire son chiffre d'affaires exactement ? D'accord, en vendant une seule de ces bestioles, il était tranquille pour plusieurs mois, mais comment réussissait-il à les vendre ? Non seulement le prix était complètement exorbitant, mais en plus, la bête semblait si fragile que l'on pouvait craindre qu'elle leur claque entre les pattes. En acceptant d'accompagner Hagrid aussi loin, Silvanus ne s'était définitivement pas attendu à ça, mais maintenant qu'ils étaient ici, il était hors de question qu'ils repartent sans avoir récupéré ce qu'ils étaient venus chercher (même si, dans le fond, le professeur de soin aux créatures magiques avait envie de repartir avec l'intégralité de ces créatures pour s'assurer de leur sécurité et pour leur trouver un foyer digne de ce nom).

Et Silvanus ressentait d'autant plus l'urgence de la situation qu'il était l'aîné du trio, et qu'il devenait de plus en plus manifeste qu'on attendait après lui pour le tirer de ce fichu traquenard. Il était habitué à traiter les urgences et les catastrophes. A bien les traiter, c'est une autre affaire. Lui non plus ne possédait pas cet argent. Et même s'il l'avait, d'ailleurs, jamais il ne débourserait une tel somme pour la donner à ce crétin.

"Maintenant..."
Le cerveau de Silvanus bouillonnait tandis qu'il réfléchissait à toute vitesse. La seule suggestion qui lui venait à l'esprit était folle et dangereuse, mais... Mais tant pis. Il tira vivement sa baguette de sa poche et, profitant que le "vendeur" ait le dos tourné, la pointa dans sa direction. "Stupéfix."

Le vendeur tomba au sol. Bon. C'était pas la façon la plus subtile de faire. D'un autre côté, aux grands maux les grands remèdes. Ce n'est pas cet énergumène qui irait les dénoncer.

"On libère ces créatures, on ruine le commerce de ce sombre crétin et on s'en va."

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Rubeus Hagrid
▌ Messages : 615
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Re: Une grande histoire commence   Sam 23 Fév - 14:31


Hagrid savait qu'il devrait prendre un peu les choses en main, sauf qu'il ne savait pas du tout comment faire. Que pouvait-il dire à cet homme pour le convaincre de baisser le prix, quoique même la moitié comme le faisait remarquer Lyall serait déjà bien trop. Non pas pour sauver une accromentule, Hagrid aurait donné jusqu'à sa chemise pour cela, mais plus pour enrichir ce commerce, qui pourrait alors vendre encore plus de créatures, dans des conditions déplorables, les pauvres. En même temps, il ne demandait pas à ses amis de payer pour lui, ou alors il les rembourserait jusqu'au centuple. Mais si il avait demander à son ami de venir avec lui, et au professeur, c'est parce qu'il était incapable de s'en sortir tout seul. Alors qu'Hagrid cherchait une idée,, une solution, Le professeur sortit sa baguette et jeta un stupéfix sur le vendeur, qui tomba au sol. Bon ce n'était pas du tout prévu, comme ça.

"Euh..." fit Hagrid sans savoir quoi dire de plus. Il devait vraiment faire une telle chose? Le jeune homme était déjà sur la sellette, et risquait la prison d'Azkaban, mais en même temps, est-ce qu'il pouvait rester sans rien faire, alors que ces pauvres créatures souffraient le martyr. Le professeur proposa de libérer toutes les créatures. Hagrid ne peut que hocher la tête, approuva cette idée, même si son application était un peu plus ... compliquée. Déjà, ils avaient agressé un homme, et ils étaient censé faire quoi de toutes les créatures. Ils ne pouvait pas simplement ouvrir les portes des cages, et les laisser partir, ce serait encore plus irresponsables que ce que cet homme faisait.
"Comment on s'y prend" fit Hagrid de sa grosse voix, pour se faire entendre au dessus des cris et gémissements des créatures dans les cages, aprés le sort lancé par Silvanus. Elles savaient qu'il se passait quelque chose de pas normale.

_________________

Ma Fiche - Mes RPS - Mes liens - Mon Journal

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lyall Lupin
▌ Messages : 76
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,7 cm, Bois d'If, Ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Matt Lanter

Message#Sujet: Re: Une grande histoire commence   Jeu 14 Mar - 18:54

Une grande histoire commence
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
La bestiole avait l’air vraiment mal en point. Il était définitivement hors de question que Lyall débourse une noise pour payer cette pauvre créature, surtout vu comme elle avait été traitée. Il restait tout de même à une distance correcte, non pas qu’il ait peur ou quoi, mais les araignées n’étaient pas ses meilleures amies alors, inutile qu’il les colle. En tout cas, ils ne savaient toujours pas comme procéder pour la récupérer. Payer était impossible, parce qu’ils n’avaient pas du tout cette somme. Voler semblait compromis, parce que Lyall voyait mal comment attraper l’accromentule et courir. Surtout que la pauvre bête semblait tellement faible qu’elle pourrait très bien y passer dans l’action du mouvement. Ils étaient vraiment coincés là. Enfin bon, il ne fallait pas être trop défaitiste non plus, ils allaient bien trouver quelque chose à faire non ? Ils ne pouvaient pas repartir bredouille, pas après tout ce chemin, et toutes ces difficultés rencontrées.

Et pour le coup, Lyall comptait surtout sur Silvanus, parce qu’Hagrid eh bien… il était un peu mou depuis le début. Il comprenait qu’il ne soit pas à l’aise, Lyall ne l’était pas non plus. Mais ils étaient venus pour l’aider, ils étaient là pour lui et Lyall avait l’impression qu’il attendait juste que les choses se passent, à leur demander sans cesse comment faire. Alors que concrètement, ils étaient tout aussi paumés que lui dans cette situation.

"Maintenant..."

Maintenant ? Maintenant quoi ? Lyall ne savait pas trop où il voulait en venir, mais avant qu’il ait pu seulement ouvrir la bouche pour demander plus d’indications, il vit son ancien professeur lever sa baguette en direction du marchant pour le mettre au tapis.

"Stupéfix."

Il haussa les sourcils, surpris, et pas vraiment convaincu que ce soit la chose à faire, mais bon, au moins, c’était déjà ça de régler. Enfin, si on pouvait dire. Parce que franchement, ce n’était pas le moment qu’ils se fassent accuser, mais bon au moins, ils étaient dans un autre pays, et vu la tournure illégale qu’avait la boutique, l’homme n’irait probablement pas se plaindre et les dénoncer.

"On libère ces créatures, on ruine le commerce de ce sombre crétin et on s'en va."
"Euh... Comment on s'y prend"

Encore une fois, Hagrid n’était pas vraiment sur les initiatives. Ce n’était probablement pas son jour. Il est vrai qu’il fallait tout de même se poser certaines questions, ils ne pouvaient pas faire n’importe quoi. Surtout pas avec toutes ces créatures, il aurait bien aimé avoir Norbert avec eux sur ce coup-là, il aurait tout mis dans sa valise le temps du transport pour ensuite s’occuper d’eux…

« On ne peut pas les libérer comme ça, ce serait dangereux pour elles et pour la population. Il faudrait les garder en cage et les transporter en Angleterre pour les confier à des personnes de confiance le temps de les soigner et les remettre en milieu naturel. »

black pumpkin

_________________

Lyall Lupin ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Une grande histoire commence   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une grande histoire commence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Je crois que c'est le début d'une grande histoire ... (Clayton) FINI
» [FB Solo] Bout d'histoire d'une grande guerrière du Puma
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19
» Pour l'histoire
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
-