AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et le prix de la plus belle revient à... Ines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Damocles T. Nott
▌ Messages : 29
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Veuf de Joanna Chaser; l'un des gentlemen célibataire les plus convoîté du cercle sang-pur, mais à déjà jeté son dévolu sur la plus belle : Ines Stintwick, à qui il fait officieusement la cour.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 28,7 cm
Camp: Mal
Avatar: Francisco Lachowski

Message#Sujet: Et le prix de la plus belle revient à... Ines   Lun 3 Déc - 14:24



Et le prix de la plus belle revient à…
«

Ines, Ines ! Tu ne vas jamais deviner qui te demande en bas ! » s’exclame d’une voix toute excitée tirant vers les aigus la plantureuse sorcière trentenaire et bien trop maquillée qui entre sans frapper dans le bureau d’Ines Stintwick, sa jeune collègue. « Je te donne des indices : grand, brun, ténébreux… ! » Evidemment dès qu’un homme s’approchait du quartier général de Sorcière Hebdo, composé à 99 % de femmes accros aux ragots et dont l’un des plus croustillant sujet de discussion était la gente masculine… Lorsque ledit homme était charmant, demandait une de leur collègue avec une rose à la main et un costume élégant… Elles ne se sentaient plus !

Pendant ce temps, Damocles Nott, dixit le grand brun ténébreux, attendait patiemment sa belle. Ce n’était pas la première fois qu’il venait chercher Ines directement à son lieu de travail, pour raccompagner la sang-pur chez elle ou l’emmener boire voire manger quelque chose. Il s’était à vrai dire fortement rapproché d’elle depuis qu’elle était sortie de Poudlard et lui était devenue accessible.
Mais ce jour-là, l’héritier Nott avait sorti le grand jeu. Costume trois pièces, cape de sorcière à broderies irisées, sobre mais aussi élégant et formel que pour un rendez-vous galant. Et la rose, bien sûr, tenue entre ses doigts gantés de cuir de vert gallois, son autre main rentrée dans sa poche. Damocles était un homme patient. Il avait attendu, gagné la confiance de sa proie et il était maintenant temps de passer au stade supérieur. Il avait ouïe dire que Ines et son ex s’étaient revenus il y a peu dans un lieu public. Et il ne comptait pas perdre toute son avance contre cet avorton de Chaser. Qu’il continue de ramper sous la robe de leur maître et le laisse s’occuper de la belle Ines.

Si Damocles était un homme plutôt discret et réservé, la réaction qu’il produisait à chaque apparition chez les sorcières de Sorcière Hebdo était presque amusant –et flatteur, bien sûr. Il n’avait jamais lu ce magasine qu’il considérait comme une perte de temps et bon à mettre à la poubelle, de la lecture pour donzelles sans cervelles frustrées par la vie. Il était pourtant forcé de faire semblant de s’y intéresser pour Ines, lire ses articles et faire semblant de l’encourager. Ridicule. Elle serait bien plus à sa place dans le lit et au bras de Damocles, sans autre distraction que son devoir d’épouse.
Lorsqu’elle serait sa femme, elle n’aurait pas besoin de quelque chose comme Sorcière Hebdo pour mettre du piquant dans sa vie.

C’est sur cette pensée que la sublime sang-pure apparaît dans son champ de vision. Damocles se redresse aussitôt et un sourire en coin apparaît sur ses lèvres. « Bonsoir, Ines. » Il fait fi des regards curieux. Il ne comptait plus cacher son intérêt pour la belle. Il s’approche et attrape sa main délicate pour la porter à ses lèvres, comme à chaque fois qu’il la voyait. « Elle pâlit de jalousie face à ta beauté. » ajoute-t-il de sa voix grave. Pour illustrer ses belles paroles le sorcier embrasse la rose qui pâlit littéralement, perdant magiquement son éclat rouge écarlate. Il continue de sourire, taquin, et en même temps, mortellement sérieux.

code by Mandy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Ines Stinwick
▌ Messages : 106
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, Aile de fée, 18,3 cm
Camp: Mal
Avatar: Scarlett Johansson

Message#Sujet: Re: Et le prix de la plus belle revient à... Ines   Ven 11 Jan - 9:39

Et le prix de la plus belle revient à…
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Ines était de plutôt bonne humeur, du moins, un peu plus que d’habitude. Elle travaillait tranquillement, reprenant ses notes pour les mettre au propre. Rajouter ou enlever deux trois choses, tourner les phrases pour obtenir des figures de style… Elle était concentrée sur ce qu’elle faisait, et elle avait envie de faire les choses bien, comme toujours. Le souci de la perfection qu’elle imposait à elle-même, se répercutait également sur son travail. Ce qui pour le moment, fonctionnait plutôt bien. Elle sursauta tout de même lorsque sa collègue déboula dans son bureau surexcitée.

«Ines, Ines ! Tu ne vas jamais deviner qui te demande en bas ! Je te donne des indices : grand, brun, ténébreux… ! »

Ines se redressa légèrement, et jeta un coup d’œil à la pendule sur le mur. Elle pouvait partir dès maintenant. Elle sourit légèrement avant de rassembler ses affaires et ranger son bureau. Evidemment, même si la description donnée par sa collègue pouvait correspondre à beaucoup d’hommes, Ines elle, voyait tout de suite Daniel. Même si tout n’était pas réglé entre eux, depuis leur conversation, c’était tout de même un peu moins chaotique. Et elle espérait vraiment que ce soit lui, qu’il ait décidé de lui faire une surprise, de faire un effort pour lui faire plaisir. Ce serait vraiment très mignon de sa part en tout cas, et il marquerait pas mal de points. Quoiqu’il en soit, Ines ne pensait pas du tout à Damocles sur le moment. Même s’il est vrai qu’il était déjà venu la chercher, évidemment, ce serait plus logique qu’elle y pense, mais Dnaiel était presque tout le temps dans sa tête. Alors quand on lui parlait d’un grand brun ténébreux, l’image de Daniel se faisait immédiatement.

« Merci Harmony. A demain, passe une bonne soirée. »

Elle se dirigea d’un pas décidé vers l’ascenseur et profita de la descente pour se re pomponner un peu. Elle se devait d’être parfaite, ce qu’elle était déjà, mais elle voulait l’être encore plus en cet instant. C’était important après tout. Parce qu’encore à cet instant, elle espérait toujours que ce soit Daniel qui l’attendait en bas. Les portes de l’ascenseur s’ouvrirent et Ines se dirigea d’un pas qui se voulait tranquille vers l’extérieur de la boîte, pour découvrir… Damocles. Pour le coup, elle était déçue. Elle aurait vraiment voulu que ce soit Daniel, mais bon, pour égare pour Damocles, qui avait eu la gentillesse de se déplacer. Elle sourit légèrement.

« Bonsoir, Ines. »

Elle se laissa baiser la main. Elle devait bien avouer que les attentions de Damocles étaient toujours très agréables, et elle ne voyait pas pourquoi elle devrait s’en priver. Même si elle le voyait davantage en ami et confident, et qu’elle n’avait aucune idée qu’il avait des projets de mariage la concernant.

« Elle pâlit de jalousie face à ta beauté. »

Elle sourit doucement et prit quand même la rose. Cela se voyait tout de suite que Damocles avait été élevé dans une famille sang pur de la haute société. Il avait des manières que beaucoup d’hommes n’avaient plus, et cela faisait plaisir de constater qu’il y avait toujours des hommes qui savaient comment traiter les femmes.

« Quel flatteur tu fais, mais je te remercie. C’est délicat de ta part, ça me fait plaisir de te voir. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Et le prix de la plus belle revient à... Ines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Remise des Prix à la VBM
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» Prix du petrole a travers le temps
» l'Art n'a pas de prix.
» Prix Combourg à Jean Raspail
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
-