AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Testing the (cold) waters ♦ Lou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Damocles T. Nott
▌ Messages : 56
Humeur :
Testing the (cold) waters ♦ Lou Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Testing the (cold) waters ♦ Lou Right_bar_bleue

En couple avec : Veuf de Joanna Chaser. A jeté son dévolu sur la plus belle, Ines Stintwick, dont il fera sa femme qu'importe le prix.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 28,7 cm, très rigide
Camp: Mal
Avatar: Francisco Lachowski

Testing the (cold) waters ♦ Lou Empty
Message#Sujet: Testing the (cold) waters ♦ Lou   Testing the (cold) waters ♦ Lou Icon_minitimeLun 3 Déc - 18:45



Testing the (cold) waters

D

amocles était debout dans le cercle de Mangemorts, fidèle à son poste, à l’écoute des paroles et ordres du Maître. Paroles qu’il ne buvait pas encore par amour aveugle, même si le maître avait un charisme fou et n’avait pas mis longtemps à le convaincre… Il doutait encore, très légèrement, de sa légitimité. Mais cela ne l’empêchait pas de le suivre et d’accomplir toutes ses missions avec ou sans succès. Il aurait aimé pouvoir narguer Daniel là-dessus mais lui non plus n’était pas toujours capable de réussir parfaitement…

…Quoi qu’il en soit, le Mangemort obéissait, si ce n'est avec ferveur, au moins sans faire de vague… Et écoutait attentivement même si régulièrement il faisait un tour de la foule du regard, cherchant quelqu'un en particulier. Depuis la récente révélation d’Abraxas, comme quoi sa vie amoureuse prenait enfin un tour intéressant après le sale coup que cette catin de Lestrange lui avait fait. Autant dire que Damocles avait toutes les raisons du monde de s’inquiéter, son cousin ne s’était pas montré pertinent dans ses choix sentimentaux ou sexuels, jusque-là. Afin d’éviter que ne se reproduise ce qui était déjà arrivé, il comptait se mêler de ce qui ne le regardait pas, sans aucun scrupule. Il avait juré à sa tante de protéger Brax, et cette Lou Hamilton était une menace jusqu’à preuve du contraire.

Lorsque le maître sonne la fin de la réunion, la foule de sorciers encapuchonnés de noir commence à se disperser, se dirigeant vers la sortie. Damocles suit le mouvement, un peu à contrecœur car il aurait aimé être appelé et assigné à une nouvelle mission. Mais cela lui permettrait au moins d’accomplir son but, et il commence déjà à filer la sorcière qui l’intéressait. Dès qu’ils sortent de la salle, certains Mangemorts commencent à transplaner.

Avant que sa victime n’ait le temps de faire de même, il la rattrape, glisse un bras autour de sa taille et transplane, l’emportant avec lui loin des yeux et regards indiscrets. Il ne voulait pas non plus qu’on se mette à murmurer qu’Abraxas était fait cocu par son propre cousin, loin de là, son but était de protéger la réputation des Malefoy pas de la teinter.

Le tourbillon de sons et d’images peu agréables (même après des années il n'y était pas complètement habitué, même s'il avait appris à dissimuler tout l'inconfort que lui provoquait le transplanage) se termine devant le mur magique protégeant le chemin escarpé à même la falaise, menant au Manoir Nott. En levant la tête on pouvait apercevoir la pierre grise et le bois plongés dans une brume mystique qui souvent baignait leur domaine près de l’océan. En baissant la tête, c'était l'océan qui se déchaînait contre la roche. Il avait volontairement choisi ce point particulièrement impressionnant et dangereux pour transplaner, bien qu'il y ai d'autres points plus faciles d'accès.
Il était venu puisqu’il savait que son père n’y serait pas, parti dans leur demeure secondaire loin de la ville (et des moldus), dans la tranquillité qui permettait au patriarche de s’isoler pour écrire en paix. L'une des raisons pour laquelle pas mal de sorciers pensaient Teignous Nott devenu sénile ou en bon chemin pour l'être...

Damocles relâche sa prise sur la sorcière menue et se met face à elle, retirant son masque argenté de Mangemort pour révéler son visage. Son masque était plus sobre que la plupart des autres, très peu de fioriture. Ce qu’il faisait n’était pas joli et il n’avait pas le goût à jouer des apparences quand il pouvait enfin être lui-même. Au fond les apparences l’ennuyaient et il aurait autant aimé ne pas avoir à faire des efforts pour plaire et tenir son rôle d’héritier irréprochable.

« Miss Hamilton… » Il incline la tête, un sourire sardonique au coin des lèvres, et attrape d’une main douce mais ferme celle de Lou pour l’approcher de ses lèvres qu’il y pose… s’attardant un peu plus qu’il n’était socialement acceptable. Il l’écarte enfin de ses lèvres mais sans relâcher sa main, jouant de la différence de taille pour avoir l’air plus imposant et supérieur. Écraser par sa présence, tout de suite mettre les points sur les i. Elle n'était personne devant de grandes familles comme les Nott ou Malefoy. « Je m’excuse de ma brusquerie, j’espère que je ne t’ai pas fait peur. Je me suis dit qu’il serait temps que nous apprenions à nous connaître, toi et moi. Bienvenue au Manoir de Nottingham. » Puisqu’elle essayait de s’infiltrer dans la famille, autant lui montrer ce qui l'attendait...

De sa main libre il retire le masque de la jeune sang-pur qui croyait pouvoir fricoter avec un Malefoy sans avoir à rendre de comptes à personne. La petite ignorante, comme elle se trompait. « Il serait dommage de cacher plus longtemps un si joli visage. » Joli, non. A ses yeux Lou était tout à fait banale et fade. Elle ne remplissait absolument pas le haut standing demandé par les Malefoy, et peut-être que Damocles était très exigeant, trop, mais c’était important pour la descendance des Malefoy. Sa tante, par exemple, était une femme splendide et de loin la plus belle femme que connaissait l’héritier Nott (oui, il était tout à fait objectif…) à part Ines bien sûr.

Et surtout, Lou était déjà « usée ». Elle avait été choisie par le Maître, un immense honneur (même si Damocles avait toujours quelques doutes concernant leur maître en lui-même, concernant son sang surtout, puisque à part ça il n’avait rien à lui reprocher) mais avait été mise de côté. « Tout ce qui attire le regard des Malefoy se doit d'être spécial, après tout. » Abraxas jouait un jeu dangereux, avec cette petite sorcière sans saveur et sans jugeote.

Et Damocles avait bien l’intention de la tester, pour voir de quel bois magique se chauffait Lou Hamilton. Et ce qui pouvait bien plaire à Abraxas chez elle (certainement pas son tour de poitrine, ou de quoi que ce soit, en tout cas ! A ce niveau là Elena avait le mérite d'avoir quelque chose à apporter).


code by Mandy


Pour info :
 

_________________

My blood is purer than my heart will ever be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Lou Hamilton
▌ Messages : 448
Humeur :
Testing the (cold) waters ♦ Lou Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Testing the (cold) waters ♦ Lou Right_bar_bleue

En couple avec : Abraxas Malefoy

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Testing the (cold) waters ♦ Lou Empty
Message#Sujet: Re: Testing the (cold) waters ♦ Lou   Testing the (cold) waters ♦ Lou Icon_minitimeVen 7 Déc - 10:06


Elle aurait voulu se trouver n'importe où ailleurs, mais elle était là, encore. Elle n'était pas partie... Lâcheté de sa part, sans doute, qui se dissimulait derrière de prétextes vaguement plus nobles, qui ne savaient la convaincre elle-même. Malgré l'assurance que lui avait donné Ignatius Prewett de veiller à ses intérêts une fois qu'elle aurait quitté Poudlard, lui donnant l'occasion d'abandonner les mangemorts par la même occasion, elle n'en avait rien fait... Elle ne le pouvait pas. Encore moins depuis qu'elle était avec Abraxas, à la vérité...

Alors elle était là, bien présente, et se félicitait au moins dans ce contexte, de savoir si facilement se faire oublier... En dépit des nouvelles circonstances, il n'était pas pour autant simple pour elle de soutenir ni le regard, ni la voix... ni la présence, en vérité, de Tom, mais dissimulée sous son masque, elle avait au moins la possibilité de s'effacer plus encore... Dans ce contexte particulier, elle n'irait pas s'en plaindre.

Ce fut pour elle un immense soulagement de voir la réunion s'achever et tout comme elle y avait assité dans la plus parfaite transparence, elle avait la ferme intention de s'en aller en passer tout autant inaperçu, mais c'était sans compter sur un intrus peu au fait fallait-il le croire des notions basiques de communication et de consentement, puisqu'avant qu'elle ait eu le temps de comprendre quoi que ce soit, elle sentit qu'on lui agrippait la taille, et le décor se dissipa pour se recomposer dans un autre moins familier. Tandis qu'elle cherchait à se débarrasser de la sensation de nausée qu'avait provoqué en elle ce transplanage d'escorte impromptu, l'homme qui l'avait entraînée ici retira son masque : Damocles Nott... Et pourquoi exactement.


« Miss Hamilton… Je m’excuse de ma brusquerie, j’espère que je ne t’ai pas fait peur. Je me suis dit qu’il serait temps que nous apprenions à nous connaître, toi et moi. Bienvenue au Manoir de Nottingham. Il serait dommage de cacher plus longtemps un si joli visage. »

Il lui adressa un baise-main qui acheva de la mettre mal à l'aise, avant de lui retirer son masque sans lui l'occasion de le faire elle-même. Elle recula d'un pas. Elle n'avait pas la moindre idée de ce qui était en train de se passer, mais ce qui était en revanche certain, c'est que cette situation lui était singulièrement désagréable.

« Tout ce qui attire le regard des Malefoy se doit d'être spécial, après tout. »

Alors, il prononça le nom de Malefoy, et elle compris mieux. C'est vrai, Nott et Abraxas étaient cousins (mais dans ces familles-là, tout le monde était plus ou moins cousin, en même temps)... Et elle commençait à comprendre ce qu'il attendait d'elle. En somme, lui prouver qu'elle était digne d'être avec Abraxas... C'était mal parti, Lou elle-même n'était pas certaine de l'être, pour tout dire... Une part d'elle avait envie tout de même de prouver à son interlocuteur qu'elle était effectivement spécial. L'autre n'avait vraiment pas envie d'avoir besoin de compter sur l'aval de ce type.


"Et là, je suis supposée être impressionnée, c'est ça ?"


Impressionnée, elle ne l'était pas. Intriguée à la limite, agacée certainement... déçue, peut-être. Est-ce que c'était Abraxas qui avait demandé à son cousin de lui jouer ce petit numéro pour la tester et voir si elle était bel et bien à la hauteur... parce que si c'était le cas, honnêtement, elle n'appréciait pas.


_________________
There's a difference between knowing the path and walking the path...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Damocles T. Nott
▌ Messages : 56
Humeur :
Testing the (cold) waters ♦ Lou Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Testing the (cold) waters ♦ Lou Right_bar_bleue

En couple avec : Veuf de Joanna Chaser. A jeté son dévolu sur la plus belle, Ines Stintwick, dont il fera sa femme qu'importe le prix.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 28,7 cm, très rigide
Camp: Mal
Avatar: Francisco Lachowski

Testing the (cold) waters ♦ Lou Empty
Message#Sujet: Re: Testing the (cold) waters ♦ Lou   Testing the (cold) waters ♦ Lou Icon_minitimeJeu 17 Jan - 14:10



Testing the (cold) waters

D

Damocles fixe sa proie, fait tourner le masque de Lou entre ses doigts, manque de respect probant pour le rang de la sorcière, qu’il ne trouvait pas vraiment digne d’être un Mangemort. Elle avait cette place seulement parce qu’elle avait écarté les cuisses pour le Maître, et la gardait uniquement parce qu’on ne quittait pas les Mangemorts. Du moins, pas autrement que dans une boîte direction la crypte familiale.

Il ricane, sardonique, regard impénétrable, grande perche au charme retors perdu entre les rochers. Il aime entendre la brutalité des vagues montantes, plus bas. Il avait toujours aimé les sons de la mer, l’air iodé qui rentrait dans ses poumons, les colères de cette mer qui ne laissait personne la dominer. « Hn… Et pourtant, tu recules devant moi. Si ce n’est pas preuve d’être impressionnée, qu’est-ce que c’est ? De la peur ? Ce n’est pas très sang-pur. » Il tire sur la main de Lou, la forçant à revenir vers lui, lui faisant même manquer d’équilibre, ce qui n’était certes pas prudent vu l’endroit où ils étaient… Il la plaque contre lui, faisant mine de la protéger de la chute, et le masque de la jeune fille tombe sur les marches. « Enfin, Lou, prend garde, une chute ici-bas pourrait être mortelle. » il murmure suavement, en baissant la tête vers la brunette, la maintenant en place assez fermement. « Je ne veux pas apprendre à mon cousin que sa dernière conquête en date est perdue pour une telle sottise. Alors, tu disais, tu es ravie de m’être enfin présentée formellement ? Tu en a de la chance, je n’ai pas eu la même, en apprenant vos déboires par un ivrogne notoire. »

Damocles est mesquin, oui, il aime faire souffrir, pas seulement physiquement, blesser les egos, blesser les esprits, rabaisser. Cela lui procure toujours un malsain plaisir, que de se savoir en haut de la chaîne alimentaire, avec l’élite sang-pur. Et Lou ? Elle est sang-pur, bien sûr, mais le sang ne suffisait pas à rendre digne, comme le prouvait tous ces traîtres à leur sang. Le sang n’était que la première étape de qualification. Damocles avait vérifié lui-même, reprenant toutes les notes de son père, pour s’assurer de la parfaite pureté de Lou. Elle passait. Du reste… Il y avait encore beaucoup à prouver. Etait-elle obéissante, était-elle maligne, était-elle faite pour être une Malfoy ? Il se méfiait, Damocles, c’était son rôle. Même s’il ne s’agissait que d’une amourette, il n’allait pas laisser de place à l’erreur. Elena en avait déjà fait assez. Alors il voulait voir comment Lou réagissait à l’intimidation…


code by Mandy

_________________

My blood is purer than my heart will ever be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Lou Hamilton
▌ Messages : 448
Humeur :
Testing the (cold) waters ♦ Lou Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Testing the (cold) waters ♦ Lou Right_bar_bleue

En couple avec : Abraxas Malefoy

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Testing the (cold) waters ♦ Lou Empty
Message#Sujet: Re: Testing the (cold) waters ♦ Lou   Testing the (cold) waters ♦ Lou Icon_minitimeLun 21 Jan - 14:34


Hn… Et pourtant, tu recules devant moi. Si ce n’est pas preuve d’être impressionnée, qu’est-ce que c’est ? De la peur ? Ce n’est pas très sang-pur. »

Si elle devait oublier à quel point les jeunes hommes de sa génération et de son milieu avaient tous tendance à être des petits cons au sens le plus strict du terme, Damocles se faisait manifestement un plaisir de le lui rappeler.

Elle savait que c'était une des raisons qui faisaient qu'on l'imaginait difficilement à sa place au milieu de ce flot de gosses de riche fiers de leur sang et prétentieux. Pas qu'elle ne soit pas fière de son sang de son côté, elle l'était effectivement, mais elle peinait à considérer qu'il y ait quoi que ce soit de valorisant dans cette manière de se donner en spectacle à tout bout de champ.

Mais soit, il lui faisait son petit show, tout fier, et ne lui laisserait sans doute pas l'occasion d'en placer une (en même temps, elle n'aurait sûrement pas grand-chose à dire)... Elle n'était pas sûre qu'ils se trouvent ici pour qu'il fassse son "procès", il avait déjà, sans doute, choisi de la juger inutile, et elle n'avait pas envie de rentrer dans son jeu et de le supplier de lui laisser une chance de se montrer digne d'Abraxas.


« Enfin, Lou, prend garde, une chute ici-bas pourrait être mortelle. »


Ben voyons, en voilà une autre. Son petit numéro avait l'air si bien rôdé que Lou commençait à se demander s'il n'était pas dans ses habitudes de le répéter régulièrement... S'il s'amusait à évaluer les conquêtes de ce qui devait être une floppée de cousins, sans doute qu'il y avait de quoi faire, effectivement.

Elle, elle ne savait pas sur quel pied danser, elle ne demanderait, tant qu'à faire, qu'à avoir une conversation normale et sérieuse, pas une mise en scène grandiloquente pour obtenir une approbation dont elle n'avait de toute façon pas besoin.


. « Je ne veux pas apprendre à mon cousin que sa dernière conquête en date est perdue pour une telle sottise. Alors, tu disais, tu es ravie de m’être enfin présentée formellement ? Tu en a de la chance, je n’ai pas eu la même, en apprenant vos déboires par un ivrogne notoire. »

La seule information qu'elle daignait apprécier ici venait du fait que ce n'était apparemment pas Abraxas qui lui avait parlé d'eux. Tant mieux, quelque part... même si ça rendait tout ceci encore plus absurde. A moins qu'il ne la baratine à la demande d'Abraxas ? Franchement, elle ne savait même pas quoi en penser.

"Tu t'amuses vraiment à faire ça à chaque fois qu'Abraxas sort avec quelqu'un ?"
observa-t-elle un instant. "Tu sais, ton cousin est un grand garçon, il a pas besoin de toi pour décider de ses fréquentations."

Et elle n'en avait pas besoin davantage.


_________________
There's a difference between knowing the path and walking the path...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Damocles T. Nott
▌ Messages : 56
Humeur :
Testing the (cold) waters ♦ Lou Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Testing the (cold) waters ♦ Lou Right_bar_bleue

En couple avec : Veuf de Joanna Chaser. A jeté son dévolu sur la plus belle, Ines Stintwick, dont il fera sa femme qu'importe le prix.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 28,7 cm, très rigide
Camp: Mal
Avatar: Francisco Lachowski

Testing the (cold) waters ♦ Lou Empty
Message#Sujet: Re: Testing the (cold) waters ♦ Lou   Testing the (cold) waters ♦ Lou Icon_minitimeVen 19 Avr - 9:45



Testing the (cold) waters

D

amocles avait tout à fait conscience qu’Abraxas allait ouïe dire de ce petit numéro d’intimidation sortie de nulle part. Et qu’il allait lui en vouloir. Mais ça n’avait pas vraiment d’importance. Ce qui comptait était qu’il se fasse une idée plus tangible de quel bois de baguette se chauffait Lou Hamilton. Le solitaire savait qu’il virait un peu à l’obsession, parfois. Il s’attachait rarement à qui que ce soit. Les sentiments que la plupart des gens lui inspiraient était du mépris, de la colère, l’envie de faire souffrir, de faire taire. Simple. Mais Abraxas était sous sa responsabilité, ou, en tout cas, c’était ce que sa tante lui avait répété jusqu’à ce qu’il en fasse son moto. Alors oui, il était obsessionnel, envahissant, et le Malefoy n’étant plus un enfant avait du mal à l’accepter. Mais il n’avait aucun doutes quant à la nécessité de ce qu’il faisait.

Damocles garde les yeux baissés sur Lou, l’étudiant, la maintenant toujours en place, bras glissé derrière sa taille fine. « Qui crois-tu être pour supposer ce dont Abraxas a ou n’a pas besoin ? » Elle n’était pas juste une petite souris alors… Une femme objet qui cachait du caractère, derrière sa platitude. « Parce que tu es sa petite-amie, cela te donne des droits sur lui ? » Abraxas aurait dû lui en parler. Oui, l’héritier Nott était quelque peu agacé que son cousin ne lui ait pas tout raconté comme il l’aurait fait dans le passé. Pas que ses histoires de cœur ou de corps l’intéresse vraiment –très franchement, c’était l’une des rares choses qu’il ne supportait pas dans le monde sang-pur, cette manie des rumeurs, commérages, scandales à tout va dans le huis-clos de leur société élitiste. Mais c’était le principe. Nul ami ne devrait passer avant la famille. Surtout pas Chaser, dont l’amitié avec Abraxas l’agaçait plus qu’autre chose… notamment à cause des plans qu’il avait pour l’ex-copine de ce dernier… Un sentiment assez froid et victorieux l’envahi à cette pensée. Il allait voir Ines ce week-end et passer aux choses sérieuses. Si la sang-pur était attirante à ses yeux pour sa beauté, elle l’était encore plus parce qu’elle avait appartenu à Daniel et qu’il allait lui arracher sous le nez… Et sans doute provoquer chez son ex beau-frère une souffrance inimaginable, pas physique mais sentimentale. Damocles lui-même n’avait pas ce problème puisqu’il n’avait jamais été amoureux et ne le serait sûrement jamais –il n’avait pas une opinion des femmes assez élevée pour s’accorder le bénéfice « d’aimer ».

Pour en revenir à Lou… Il avait une opinion exagérément basse de la jeune fille. Parce que personne n’était digne de devenir un Malefoy, ou presque. Mais il pouvait quand même laisser un bénéfice du doute. Il ne l’avait pas emmené le long de la falaise pour se débarrasser d’elle (même s’il ne serait clairement pas contre) mais la jauger. Que cela soit considéré comme mature ou non, que lui importait. Il avait pris sa décision, s’était engagé sur ce chemin un peu trop tortueux… Damocles accomplissait, selon lui, son devoir. Et avait en plus le plaisir de ‘torturer’ un peu Lou.


code by Mandy


_________________

My blood is purer than my heart will ever be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Lou Hamilton
▌ Messages : 448
Humeur :
Testing the (cold) waters ♦ Lou Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Testing the (cold) waters ♦ Lou Right_bar_bleue

En couple avec : Abraxas Malefoy

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Testing the (cold) waters ♦ Lou Empty
Message#Sujet: Re: Testing the (cold) waters ♦ Lou   Testing the (cold) waters ♦ Lou Icon_minitimeMar 23 Avr - 11:11


« Qui crois-tu être pour supposer ce dont Abraxas a ou n’a pas besoin ? »

Et lui, qui était-il exactement ? A se montrer à ce point intrusif, on finirait par se demander s'il n'y avait pas basilic sous gravillon. Elle ne pensait pas qu'il ait le moindre rôle à jouer dans cette histoire, la moindre opinion à donner sur sa relation avec Abraxas, quand bien même il s'était visiblement arrogé ce droit venu de complètement nulle part.

Alors, à un moment, il n'y a pas si longtemps, elle aurait peut-être admis qu'elle n'était personne, elle se serait laissée intimider, elle se serait tue. Mais elle avait cessé d'être cette fille-là... en fait, elle ne l'avait peut-être jamais été, elle s'en était juste convaincue parce que c'était plus simple de cette manière.

Alors oui, elle était quelqu'un, quelqu'un qui avait toute légitimité à sortir avec Abraxas, et qui le connaissait peut-être mieux que son cousin lui-même. Ils s'étaient beaucoup parlés, tous les deux, au point de se connaître presque par coeur à ce jour, elle n'avait de leçon à recevoir de personne à ce sujet. Lou n'irait pas jusqu'à dire qu'elle se fichait de l'opinion d'autrui, ce n'était pas le cas. En revanche, elle apprenait à ne plus en tenir compte.

Dans cette affaire, seule l'opinion d'Abraxas importait, et elle osait penser qu'il ne se laisserait pas influencer par les recommandations probablement vicieuses de Damocles. Et si ça devait être le cas, honnêtement... Peut-être que ce serait le signe que, finalement, elle avait donné trop d'importance à une chose qui n'avait pas forcément lieu d'en avoir.

« Parce que tu es sa petite-amie, cela te donne des droits sur lui ? »

La façon dont Damocles pensait et voyait les choses était aux antipodes de Lou... Il plaignait de tout coeur la femme qui partagerait sa vie (pitié, pas Ines. Même si leurs relations étaient tendues entre elles, Lou croit qu'elle serait encore capable de préférer Daniel à Damocles - et vu son degré d'animosité à l'adresse du premier, ce n'était vraiment pas peu dire).

"Et parce que tu es son cousin tu estimes que tu en as toi ? Je n'ai aucun droit sur lui et il n'en a aucun sur moi, c'est ce qu'on appelle une vraie relation, tu vois ?"


En bref, tout ce que n'avait pas été sa relation avec Tom... mais ce n'est pas comme si, même à l'époque, elle avait estimé qu'il s'agissait d'une vraie relation.



_________________
There's a difference between knowing the path and walking the path...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Damocles T. Nott
▌ Messages : 56
Humeur :
Testing the (cold) waters ♦ Lou Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Testing the (cold) waters ♦ Lou Right_bar_bleue

En couple avec : Veuf de Joanna Chaser. A jeté son dévolu sur la plus belle, Ines Stintwick, dont il fera sa femme qu'importe le prix.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 28,7 cm, très rigide
Camp: Mal
Avatar: Francisco Lachowski

Testing the (cold) waters ♦ Lou Empty
Message#Sujet: Re: Testing the (cold) waters ♦ Lou   Testing the (cold) waters ♦ Lou Icon_minitimeMer 8 Mai - 12:18



Testing the (cold) waters

D

amocles n'appréciait pas qu'elle puisse insinuer avoir plus de droits sur Abraxas que lui, d'avoir des droits, tout court. Mais en même temps ses réactions trahissaient qu'elle n'était pas aussi faible qu'il ne l'avait imaginé... Et il n'était pas certain que ce soit complètement une bonne chose. Il ne serait pas bon qu'elle se mette à planter des idées malvenues dans la tête d'Abraxas. Même s'il avait confiance en lui pour être son propre homme, il avait un antécédent assez... catastrophique avec les femmes. Un nouveau mauvais choix serait très mauvais. Il ne fallait pas une deuxième Elena, un deuxième cœur brisé.
Alors oui, il avançait avec la plus grande prudente, un peu à l'aveuglette. Allez, Lou Hamilton, de quoi es-tu faite ?

« Et qui es-ce qui t'as fait croire ça ? Certainement pas le Maître. » Oui, lui rappeler à qui elle avait appartenu avant, à qui ils devaient tous obéissance avant tout, il espérait que cela lui fasse mal. « Une femme appartient à son époux. » Dit-elle avec une infinie conviction, comme si c'était une évidence. C'en était une, Damocles n'avait jamais eu aucun doute. « Quand tu es un sang-pur, tu n'as pas le luxe d'avoir une "vraie relation". D'avoir des rêves de petite fille. » Il tapote la joue de la jeune fille de sa main libre, d'une façon très paternaliste. « Si tu penses que les femmes Malefoy s'appartiennent, tu es bien plus naïve que je l'imaginais. » Ce qui était un exploit, l'opinion de Damocles sur Lou ne volant vraiment pas haut.

Sa vision des choses... Certain pouvaient la penser défaitiste, négative. Lui pensait simplement que c'était la vérité. La vie était simplement du commerce. Echanges, achats, ventes, le mariage, les naissances étaient monétaires ; chaque facette de la vie d'un sang-pur était régie par des lois non écrites, par un objectif d'intéressement. Il n'avait as vraiment eu le choix de sa carrière, imposée par son père, mais s'y était vite trouvé à sa place, car il exerçait dans le cadre professionnel le quotidien d'un chef de famille sang-pur. Faire fructifier ses possessions et ses achats, créer de nouvelles routes commerciales, de nouveaux alliés... Lorsque Teignous lui avait raconté comment il avait pu faire le mariage de sa jeune sœur et de Brutus Malefoy, il n'avait pas raconté des souvenirs, une histoire. Il avait présenté un plan commercial, comme un projet d'entreprise. L'actuelle Mrs Malefoy, ex Nott, était une mule, un bien qui avait été échangé contre de l'argent et des services.
Alors son "je m'appartiens et il s'appartient" faisait bien rire Damocles. Et l'exaspérait. Personne ne s'appartenait, pas même un homme sang-pur. Même s'il était été le dernier de sa ligner il aurait toujours été soumis à son nom, qui le marquait au fer rouge non littéralement... Mais au moins, à ses yeux un homme s'appartenait plus, était digne de prendre des décisions.


code by Mandy

_________________

My blood is purer than my heart will ever be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Lou Hamilton
▌ Messages : 448
Humeur :
Testing the (cold) waters ♦ Lou Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Testing the (cold) waters ♦ Lou Right_bar_bleue

En couple avec : Abraxas Malefoy

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Testing the (cold) waters ♦ Lou Empty
Message#Sujet: Re: Testing the (cold) waters ♦ Lou   Testing the (cold) waters ♦ Lou Icon_minitimeJeu 9 Mai - 10:34


« Et qui es-ce qui t'as fait croire ça ? Certainement pas le Maître. »

Non, en effet, ce n'était certainement pas Tom qui aurait été capable de lui donner une telle vision de la relation de couple... encore que si, d'une certaine manière, il y avait effectivement contribué, à sa manière.

Sa relation avec Tom lui avait permis de concevoir avec mieux ce dont elle ne voulait plus, ce contre quoi elle lutterait à présent. Même si, contrairement à ce que beaucoup pensaient, elle ne s'était jamais leurrée sur la question.

Son histoire avec Tom n'était pas "réelle", elle n'avait jamais eu vocation à l'être, elle servait seulement les apparences, et en l'acceptant, Lou avait accepté cet état de fait. C'était comme ça, c'était le mieux qu'elle pouvait avoir. Et à l'époque, elle était désespérément amoureuse, suffisamment pour s'en contenter. Encore qu'elle mettrait des réserves sur ce sentiment en question aujourd'hui. C'était quelque chose de malsain, d'obsessionnel, presque. Rien de naturel et d'apaisé comme l'était sa relation avec Abraxas.

Alors, qui lui avait fait croire cela ? Eh bien, c'était Abraxas, n'en déplaise à son insupportable cousin.


« Une femme appartient à son époux. Quand tu es un sang-pur, tu n'as pas le luxe d'avoir une "vraie relation". D'avoir des rêves de petite fille. »

Lou leva les yeux au ciel. Le pire, c'est que c'était un constat auquel elle avait consenti à croire pendant très longtemps. Parce que c'était le modèle auquel on l'avait habituée. Dans son entourage, au sein de sa propre famille... Alors elle n'avait même pas eu le luxe de rêver à ce genre de relation. Et ce n'était sans doute pas plus mal.

Mais non, elle ne voulait appartenir à aucun homme, et elle se fichait que ce soit trop "progressiste" aux yeux de son interlocuteur, qui n'avait de toute façon aucune vraie raison de se mêler de ses affaires de coeur. Elle s'était promis de ne plus jamais sombrer dans des rouages qui avaient failli la broyer, alors elle renonçait pour de bon à cette sorte de mentalité.


« Si tu penses que les femmes Malefoy s'appartiennent, tu es bien plus naïve que je l'imaginais. »

"Aux dernières nouvelles, Abraxas et moi ne sommes pas mariés, tu es au courant de ça ?"
répliqua-t-elle avec lassitude.

Elle ne voyait même pas pourquoi elle cherchait à se justifier. Elle ne lui devait rien, à ce type.




_________________
There's a difference between knowing the path and walking the path...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Testing the (cold) waters ♦ Lou Empty
Message#Sujet: Re: Testing the (cold) waters ♦ Lou   Testing the (cold) waters ♦ Lou Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Testing the (cold) waters ♦ Lou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» ♦ Galen Evrock ♦ FINI
» A cold sweat high-headed believer ? 01/02 - 08:43
» even when the night is cold i got that fire in my soul (holly)
» This world is so cold...
» Stone Cold Steve Austin !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
-