AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serdaigle
Opal Richmond
▌ Messages : 77
Humeur :
Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de tremble, de forme tordue, bout pointu, des sculptures frustre sur le manche. Crinière de Sphinx
Camp: Neutre
Avatar: Mackenzie Foy

Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Empty
Message#Sujet: Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal   Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Icon_minitimeSam 2 Mar - 11:02

On ne peut pas dire que jusqu’à maintenant le monde de la magie m’ait beaucoup impressionné. Une taverne populaire pour y attendre le guide de mère, pensez donc ! Certes les images animées affichées ici et là sont pour certaines amusantes mais franchement j’ai été assez au cinéma pour ne pas être impressionnée par des images animées, d’autant qu’elles ne durent que quelques secondes. Je ne sais pas ou ils cachent leurs projecteurs c’est vrai par contre.

Avec l’arrivée de notre guide je commence enfin a voir de la vraie magie. Enfin pas très impressionnante. Certes il fait disparaître le mur de la cour. Et puis ça fait mystérieux et ça j’aime. Mais je ne comprend pas la logique de devoir recourir à une baguette pour le faire. Ne peuvent ils faire appel à une sorte de majordome invisible ? Certains de ceux de la Cours sont si discret que l’effet est le même.

Enfin le fameux chemin. Nous traversons la foule que je regarde de tous mes yeux. Et qui nous regarde aussi. Il faut dire que mère dans sa robe vert pâle, ses gants blanc cassé impeccables, sa coiffure soignée sous son petit chapeau à voilette, son ombrelle et surtout son port droit et son air de sérénité tranquille ne passe pas inaperçue. Et moi à ses côtés dans ma robe imprimée vichy blanc et jaune ornée de dentelles, mon canotier sur la tête dont dépasse des mèches rebelles, et mes souliers vernis de ce matin, les yeux écarquillés pour tout voir tout absorber. Nous traversons une forêt de robes de sorcier et de chapeaux pointus. Je sais bien que mère n’est pas aussi à l’aise qu’elle veut bien le paraître. Mon nouveau statut de sorcière la panique un peu. C’est un monde si étranger au notre. Pour moi aussi car à part Bilbo et quelques contes de fée la magie n’est pas un univers que j’ai su explorer à travers mes lectures. Mais je tâche d’adopter le flegme d’un Hercule Poirot et son esprit analytique pour découvrir ces mœurs inconnus.

Enfin apparaît au détour la vraie magie. Une boutique qui dégueule ses livres jusque dans la rue. J’aperçois derrière les vitres des rangées et des rangées de livres inconnus.

« Mère ! S’il vous plaît, ne pourrais-je pas vous attendre ici ? »

Afin d’impressionner mère je prend mon air le plus doux. Il faut bien la connaître comme moi pour voir son instant d’hésitation. Si elle a abandonné l’idée de me détourner de ma passion, il n’en est pas moins impensable de me laisser seule en ces lieux. Et elle n’a guère de temps ayant rendez-vous à la banque. Nous nous engageons dans une négociation rapide. Mère finit par hocher la tête et avise près de nous une jeune fille qui se dirige vers l’établissement. Mère l’aborde d’un air bienveillant.

« Bonjour mademoiselle. Veuillez m’excusez puis-je prendre un peu de votre temps ? Voici ma fille Opal, et elle souhaiterait rester un peu dans cette librairie que voici. Or nous ne connaissons pas assez ces lieux pour que je sois rassurée de la laisser seule. Si vous acceptez de passer un peu de temps en sa compagnie vous en serrez bien entendu rétribuée. »

Derrière mère je lance un regard empli de supplication à la jeune fille. « Dis oui, dis oui, dis oui » formule silencieusement ma bouche. Avec cet effort de mère, je n’aurais plus qu’à me plier à sa volonté si la brune refuse. Avoir le paradis à porté de main pendant une heure ou deux vous imaginez ma douleur s’il me faut repartir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Eileen Prince
▌ Messages : 106
Humeur :
Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Erable, nerf de dragon, 29 cm
Camp: Neutre
Avatar: Malina Weissman

Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Empty
Message#Sujet: Re: Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal   Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Icon_minitimeSam 2 Mar - 11:46


Monde des sorciers: acte 1 - scène 1
D

ans le monde rêvé d'Eileen Prince, il y avait beaucoup de livres et très peu d'humains. Malheureusement, dans la réalité, l'un n'allant pas sans l'autre, elle devait bien composer avec l'existence, voire pire la présence, de ces individus qui suscitaient au mieux sa curiosité, au pire son aversion. La plupart de son temps, elle le passait au sein de la bibliothèque familiale, à éplucher consciencieusement le moindre ouvrage à sa disposition. L'ennui, c'est que la bibliovore avait fini par attendre sa limite, et il ne lui restait plus grand-chose à lire qu'elle n'ait pas déjà au moins feuilleté au sein de la demeure parentale. Elle avait tout passé en revue, y compris les tomes aux titres les plus rébarbatifs... Alors, se faisant une raison et à l'affût d'ouvrages susceptibles de la passionner davantage, elle avait "emprunté" un peu de poudre de cheminette à ses parents et s'était rendue sur le chemin de traverse.

Après s'être consciencieusement épousseté, même s'il lui restait encore un peu de cendre dans les cheveux et derrière les oreilles, elle se dirigea d'un pas sûr jusqu'à la librairie Fleury & Botts, d'une démarche quasiment mécanique, car c'était à vrai dire un chemin qu'elle connaissait par coeur, et Fleury & Botts était sûrement le troisième endroit qu'elle préférait au monde, après le terrain de bavboules et l'imposante bibliothèque de Poudlard. Seulement, chez Fleury & Botts, il y avait des gens, et ce constat dut la frapper avant même qu'elle eut le temps de dépasser l'entrée de la boutique, alpaguée par une femme et sa fille, qui devait avoir dix-onze ans à tout casser, peut-être future élève à Poudlard - théorie qui se confirma quand la femme lui adressa le plus moldu des discours imaginables, ne laissant plus place au doute.

Eileen n'était pas aimable. Encore moins sociable. Elle jaugea un instant la pré-adolescente dont elle pourrait bien se coltiner la compagnie un long moment pour un simple "oui" prononcé. En même temps, elle songea à ses propres parents et au besoin continuel qu'elle avait de s'éloigner d'eux. Bon, elle pouvait bien avoir l'âme généreuse pour une fois et répondre "oui pour la forme. Après, rien n'empêcherait la miss de faire sa vie de son côté et de la laisser tranquille. Et puis surtout, il y avait une rétribution à la clé. Bon, Eileen espérait quand même qu'on parlait pas juste de la rétribuer avec un paquet de bonbons mais la dame avait l'air distinguée, trop pour les lieux où ils se trouvaient à vrai dire, alors il devrait y avoir moyen de la soudoyer, chaque chose en son temps.

-Je suppose que ça peut se faire, oui
, consentit-elle dans un vague haussement d'épaules.



code by Mandy


_________________


Eileen Prince
Talk less. Smile more.
Don't let them know what you're against or what you're for.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Opal Richmond
▌ Messages : 77
Humeur :
Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de tremble, de forme tordue, bout pointu, des sculptures frustre sur le manche. Crinière de Sphinx
Camp: Neutre
Avatar: Mackenzie Foy

Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Empty
Message#Sujet: Re: Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal   Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Icon_minitimeDim 3 Mar - 14:24

Je le vois bien. Le visage de mère qui se trouble un instant. Je devine que c'est le résultat de ce manquement à la politesse la plus élémentaire. Presque une insulte cette absence de bonjour. Je lève le regard vers ce visage aimé avec inquiétude. Cela pourrait bien faire fléchir mère dans le sens inverse. Comme si je voyais les pensées voyager sous son chapeau. Heureusement pour moi, le sens des convenances est plus puissant que son indignation première. Après tout c'est elle qui a abordé en premier l'adolescente. Se dédire maintenant serait manquer de noblesse justement. Mère s'efforce donc de se recomposer une façade de sérénité et reprend pour la jeune fille.

"Quel est donc votre nom demoiselle ? Je vous en pris assurez-vous bien que ma fille ne s'éloigne pas de vous."

Puis mère se tourne vers moi. Je trépigne intérieurement ce qui se remarque seulement par mon pied droit frottant et tapotant le sol.

"Soit sage."
Me dit elle comme elle pourrait dire "soit courageuse et digne" alors qu'elle devrait me laisser aux mains de quelques sauvages indigènes des colonies. Ce qui est pour moi le début d'une aventure palpitante n'est qu'un marécage dangereux à ses yeux.

"Oui mère."

J'ai envie d'ajouter "surtout prenez votre temps" mais cela ne se ferait pas. Pourtant elle me connaît si bien qu'un sourire de confiance et de connivence affleure sur ses lèvres. Puis précédée de son guide - Non sans avoir eu sa réponse de la part de l'adolescente - elle disparait vers son rendez-vous.

Je me tourne vers la brune avec un grand sourire malicieux. Et puisqu'en ces lieux personne ne me connait je délaisse le carcan social pour sauter presque sur elle et l'enlacer de mes bras.

"Oh ! Merci ! Merci !"

Instant peut-être gênant pour elle et que je ne fais donc pas durer. J'ai bien mieux à faire. D'un pas guilleret, presque courant, je passe le pas de la boutique. Stoppant là encore émerveillée de tant et tant de livres inconnus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Eileen Prince
▌ Messages : 106
Humeur :
Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Erable, nerf de dragon, 29 cm
Camp: Neutre
Avatar: Malina Weissman

Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Empty
Message#Sujet: Re: Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal   Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Icon_minitimeLun 4 Mar - 18:06


Monde des sorciers: acte 1 - scène 1
E

ileen n'eut, à vrai dire, même pas conscience de l'impolitesse dont elle avait fait preuve en ne saluant pas la mère et sa fille en retour. Pour sa défense, elle avait été prise au dépourvu et en temps normal, elle savait respecter les règles de politesse les plus élémentaires... même si elle ne s'en donnait pas toujours la peine. Quoique dans le cas des personnes qui parlaient de la rémunérer, c'était un effort auquel elle savait plus facilement consentir... Sans l'avoir fait. Elle s'estimait déjà assez polie de ne pas demander combien on comptait la payer pour jouer les baby-sitters puisque tel semblait être le rôle qu'il allait lui falloir tenir dans les heures à venir (même si la jeune fille n'était évidemment plus un bébé et qu'Eileen n'avait que quelques années d'écart).

-Eileen Prince,
répondit-elle, plus par automatisme qu'autre chose quand on lui demanda son nom, avant de réaliser qu'il aurait peut-être été dans son intérêt de mentir histoire de ne pas se créer de problème, surtout après qu'il lui fut demander de veiller à ce qu'Opal ne s'éloigne pas de trop. Bon ben... adieu tranquillité... Il allait falloir espérer, à présent, qu'il y ait quelque chose à retirer de cette rencontre singulière et inattendie.

Elle regarda faire la mère et la fille quand la première exorta la seconde à la sagesse. Bon, si elle était capable de tenir ses engagements, ce n'était pas Eileen qui irait s'en plaindre, elle avait rarement des atomes crochus avec les chahuteurs... Même si il pouvait lui arriver de s'emporter, contre toute attente, en quelques rares occasions. Toujours sur un terrain de bavboules, évidemment. La mère finit par s'en aller, et la fille, d'office, prit Eileen dans ses bras. Prise au dépourvu, par automatisme, Eileen se recula d'un pas.

-Wow, tout doux, on a pas élevé les botrucs ensemble !
s'exclama-t-elle sans savoir si elle l'avait entendue car la jeune fille se précipitait d'ores et déjà entre les rayonnages. Bon, il allait falloir cocher la case hyperactivité, donc. Joie intense. D'un pas lourd, Eileen suivit Opal à l'intérieur, elle avait promis de la garder à l'oeil, alors elle allait le faire. Eileen n'était pas forcément facile à suivre ou accessible, mais on pouvait lui reconnaître ça : elle n'avait qu'une parole. Vous venez de quelle planète, ta mère et toi ? ne put s'empêcher de demander la vert et argent.



code by Mandy


_________________


Eileen Prince
Talk less. Smile more.
Don't let them know what you're against or what you're for.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Opal Richmond
▌ Messages : 77
Humeur :
Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de tremble, de forme tordue, bout pointu, des sculptures frustre sur le manche. Crinière de Sphinx
Camp: Neutre
Avatar: Mackenzie Foy

Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Empty
Message#Sujet: Re: Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal   Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Icon_minitimeLun 4 Mar - 20:48






Eileen / Opal

“Le monde des sorciers : acte 1, scène 1”
O
ups. C’est vrai. J’oublie parfois que certaines personnes n’aime pas vraiment être touchée. Je sens la tension de la grande fille mais bon je ne lui inflige pas le supplice de Ganesha – Le chat de mère a une façon de se coller à vous de façon très… très collante, voir même élastique – tout de même. Je me dégage rapidement et file vers la librairie.

Là quel trésor ! Des tas et de tas de livres. Sur ce monde inconnu des sorciers. Ça sent le cuir, la colle pour livre, la cire pour bois… et malheureusement le peuple. Je suppose qu’à certaines heures ou époque la librairie redevient un lieu de paix et de connaissance silencieuse. J’imagine parfois que les livres se parlent entre eux en chuchotant doucement. J’essaye parfois de tendre l’oreille pour les écouter. Et il m’arrive plus rarement de penser que j’arrive à le faire. Sans toute fois en être sure.

D’une main respectueuse je caresse le dos d’un volume. Par lequel vais-je bien pouvoir commencer ? Tant et tant de choses à découvrir, à vivre, à lire et relire. Cela en serait presque angoissant. J’en suis là de mes réflexions lorsque la voix de mademoiselle Prince me sors de mes pensées. Je sursaute et réponds d’un air entre la consternation et la surprise.

« Heu… Londres, planète Terre ? »

Pourquoi est-ce que je réponds avec cette inflexion interrogative moi ? Comme si je n’en était moi-même pas certaine. Pourtant c’est bien ça. Enfin presque. Puis deux idées semblent se télescoper dans mon esprit. J’attrape une mèche rebelle dans ma main et la passe entre le pouce et l’index une fois, avant de recommencer une deuxième et cætera. Et cette fois mes yeux brillent d’une lueur de curiosité presque avide.

« Est-ce que certains sorciers viennent d’autres planètes ? Est-ce que vous êtes capable d’aller jusqu’à la lune ? Jules Verne a écrit un livre sur un voyage jusqu’à la lune. Mais je ne l’ai pas terminé celui-là, je n’arrivais pas à comprendre ce qu’il racontait. »

D’un geste un peu fataliste je hausse les épaules. Oui il y a des livres que l’on ne peut finir et en fait ce n’est pas grave.

Je me redresse soudain et pose mes mains sur mes hanches, paumes vers l’extérieur, menton relevé  et minois déterminé.

« Bon alors. Par quoi est-ce qu’on commence quand on commence en magie ? Quels livres ? Quels auteurs ? Montre-moi s’il te plaît. »

C’est vrai enfin ! Puisque j’ai un guide je ne vais pas la laisser comme ça. Moi je ne sais pas trop ou donner de la tête après tout. Et d’ailleurs je me rends comptes que je n’ai pas vraiment répondu à sa question. Elle m’a prit par surprise mais à présent que j’y réfléchis, elle voulait sûrement en savoir plus sur moi et ma famille. Même si ses manières sont peu académiques. Je consens donc à lui donner un début d’explication. Je prends un ton très simple en essayant de ne pas paraître hautaine. Cela ne se fait pas.

« Et bien voilà. Je suis l’héritière du Duché de Richmond, entre autre. Et mère est donc duchesse aussi même si elle a aussi d’autres titres. Mère est une femme… heu… comment vous dites ? Enfin elle n’a pas de pouvoir. Elle m’élève seule depuis la mort de père. Il a été tué au début de la guerre. Elle est très inquiète de ce qui m’arrive. Mais ne lui répète pas que je t’ai dis ça, s’il te plaît. Toi tu es une sorcière depuis toujours ?»



         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
[/quote]


Dernière édition par Opal Richmond le Sam 9 Mar - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Eileen Prince
▌ Messages : 106
Humeur :
Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Erable, nerf de dragon, 29 cm
Camp: Neutre
Avatar: Malina Weissman

Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Empty
Message#Sujet: Re: Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal   Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Icon_minitimeMar 5 Mar - 16:23


Monde des sorciers: acte 1 - scène 1
E

ileen observa sa jeune interlocutrice, dubitative, quand elle sembla prendre sa brimade un peu trop au sérieux. Bon, peut-être qu'elle maniait seulement très bien l'ironie, mais puisqu'elle ne se contenta pas de lui dire venir de la planète Terre et ajouta une question sur les éventuelles origines extraterrestres de sorciers, elle en doutait un peu. Bon, si la vert et argent acceptait de se montrer un minimum objective, elle pouvait reconnaitre que quand on était moldu et qu'on découvrait l'existence de la magie, on devait commencer à supposer que tout était possible. En tout cas, une chose était certaine, ça n'allait pas faire de mal à la jeune femme que de lire au sujet du monde des sorciers. De toute évidence, les fictions moldues qui appartenaient à son registre ne l'aidaient pas à... eh bien, garder les pieds sur terre, justement.

Eileen qui commençait à accepter doucement son sort, parcourait les rayonnages à la recherche d'ouvrages qui pourraient peut-être aider son interlocutrice à se sentir moins destabilisée et à se familiariser petit à petit avec le monde magique et ce qu'il impliquait. Car manifestement, elle avait du chemin à faire. Et alors qu'elle lui contait son histoire, elle ne rendait ce constat que plus évident encore, à vrai dire. Apparemment, elle était héritière d'elle ne savait quel duché, ça lui donnait sans doute une certaine influence parmi les moldus, mais chez les sorciers, ça n'allait pas valoir grand-chose. La jeune femme s'abstint de le lui dire néanmoins. Pour de nombreuses choses, le plus simple resterait encore qu'Opal les découvre sur le tas. Les enfants de moldus finissaient toujours par s'intégrer (enfin, dans la mesure du possible), elle ne ferait sans doute pas exception. Malgré son caractère un peu... éparpillé. Pour ce qui était du reste de son histoire, c'était tragique... En ces périodes sinistres, c'était aussi tragique que monnaie courante, malheureusement. Eileen savait qu'elle avait de la chance d'avoir ses deux parents... même si elle rêvait souvent de ne plus en avoir du tout.

-Tous les sorciers le sont depuis toujours,
répondit Eileen avec tout le pragmatisme dont elle était capable. Ce n'est pas quelque chose qu'on devient. Elle tira d'une étagère un exemplaire de L'Histoire de Poudlard. Tiens, à mon avis, il va t'être très utile, celui-là.



code by Mandy


_________________


Eileen Prince
Talk less. Smile more.
Don't let them know what you're against or what you're for.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Opal Richmond
▌ Messages : 77
Humeur :
Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de tremble, de forme tordue, bout pointu, des sculptures frustre sur le manche. Crinière de Sphinx
Camp: Neutre
Avatar: Mackenzie Foy

Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Empty
Message#Sujet: Re: Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal   Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Icon_minitimeSam 9 Mar - 21:57






Eileen / Opal

“Le monde des sorciers : acte 1, scène 1”
L
a jeune sorcière me confirme ce que l'homme du ministère avait dit à ma mère. Que j'étais sorcière depuis ma naissance. Mais cela ne donne pas d'eau à mon moulin. Et puis elle reste tout de même très évasive sur sa famille. Discrète. Ce qui est une qualité appréciable. Sauf pour moi. Elle revêt bien malgré elle un caractère de mystère. Après tout dans mon monde tout le monde connaît tout le monde. Et quand on ne connaît pas on est introduit par une autre personne qui présente les points qu'elle juge intéressant à savoir. Mais ici l'introduction fut sommaire. Autant que ses mots.

Je prends entre mes deux paumes le livre tendu. Jetant un œil intriguée au titre. Poudlard. Le nom de mon école. Vous auriez vu mère se décomposer à la mention de ce nom justement. Roturier en diable ! Comme dit ma gouvernante. Moi il me fait rire, forcément.

"A quoi elle ressemble l'école ? Et donc toi tu es en quelle année ? Mère craint que ce ne soit un lieu de "dépravation". Parce qu'il y a des garçons et des filles mélangés."

J'observe un instant le livre avant de le poser contre ma poitrine le maintenant de mes bras croisés, mains sur la tranche.

"Et donc toi tu es déjà sortie avec un garçon ?"

Je me trouve un instant délicieusement indiscrète ce qui me tire un sourire de contentement. Mais il est vrai qu'avec sa bouche pulpeuse et ses longs cheveux, elle avait du charme la grande. Un sourire et elle en serait presque belle. Cette réflexion me provenant sans doute du souvenir d'une discussion que j'ai surprise de mon cousin avec ses amis. Non qu'ils parlaient de miss Prince, forcément mais des filles en général.

Puis je décide de continuer mon incursion dans sa vie. Puisqu'elle ne se décide pas d'elle-même à me rendre la politesse des présentations.

"Et donc, tes parents sont aussi des sorciers ? Ton père a t-il fait la guerre ? Ils travaillent ? Tu as des frères et sœurs ?"


Tout cela a une absence de subtilité qui m'émeut. Lâcher la bride de la pouliche et elle ne se sent plus de courir dans la mauvaise direction. Sans chaperon pour me tenir, Mère a du soucis à se faire.



         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Eileen Prince
▌ Messages : 106
Humeur :
Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Erable, nerf de dragon, 29 cm
Camp: Neutre
Avatar: Malina Weissman

Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Empty
Message#Sujet: Re: Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal   Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Icon_minitimeDim 10 Mar - 11:05


Monde des sorciers: acte 1 - scène 1
E

n son fort intérieur, Eileen avait espéré que le livre qu'elle avait confié à son interlocutrice suffirait à calmer un peu le tempérament... agité de la miss, qu'elle s'empresserait de feuilleter l'ouvrage et qu'elle lui poserait juste des questions de temps à autre au fil de sa lecture. Mais non, il n'y eut pas besoin que le livre soit ouvert pour qu'elle l'assaille immédiatement d'un flot de questions.

De toute évidence, la curiosité était chez la jeune Opal comme une seconde nature. Eileen ne savait pas si elle avait vraiment envie de répondre à tout ça, mais d'un autre côté, elle devinait que ce n'était pas en lui opposant son silence de longue durée qu'elle allait parvenir à calmer son interlocutrice. Alors soit, le temps passerait peut-être plus vite si elle acceptait faire un minimum de conversation que dans le cas inverse.

-Un lieu de dépravation, hein...,
dit-elle, avec une esquisse de sourire au coin des lèvres. Ca dépend du sens qu'on donne au mot "dépravation". Poudlard est un très grand château, le genre classique, avec quelques fantômes. D'accord, elle avait évoqué les fantômes de l'intention de faire baliser un peu son interlocutrice. Et pour répondre à tes questions dans l'ordre. Je vais rentrer en cinquième année. Non, je n'ai jamais eu de petit ami et ça ne m'intéresse absolument pas. Mes deux parents sont sorciers, mon père n'a pas fait la guerre. Ils sont rentiers, et je suis fille unique.

Elle n'était pas sûre d'avoir répondu exactement dans le bon ordre ni d'avoir répondu à toutes les questions tant son interlocutrice en avait posé, mais elle pensé avoir couvert la grande majorité de ses interrogations... Même si ce n'était qu'en surface. Eileen n'était pas du genre expansive, loin de là, il ne fallait pas, de sa part, s'attendre à de longs discours à n'en plus finir sur sa vie...

Elle n'aimait pas parler d'elle de manière générale, et elle aimait moins encore parler de sa famille. Le simple fait d'évoquer son père et sa mère, même si ce n'était qu'en surface, l'agaçait profondément, surtout parce qu'elle était incapable de penser à eux sans penser aux disputes incessantes qu'ils lui infligeaient, puisque ces deux-là étaient juste incapables de se retrouver seul à seul sans s'envoyer les pires reproches au visage, en faisant preuve, même, parfois, d'une intolérable violence.




code by Mandy

[

_________________


Eileen Prince
Talk less. Smile more.
Don't let them know what you're against or what you're for.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Opal Richmond
▌ Messages : 77
Humeur :
Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de tremble, de forme tordue, bout pointu, des sculptures frustre sur le manche. Crinière de Sphinx
Camp: Neutre
Avatar: Mackenzie Foy

Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Empty
Message#Sujet: Re: Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal   Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Icon_minitimeSam 16 Mar - 14:45






Eileen / Opal

“Le monde des sorciers : acte 1, scène 1”
B
ien, bien, bien. Elle ne me reprend pas sur mes indiscrétions. C'est une trèèèès bonne nouvelle pour moi. Bien sur je ne peux pas juger toute la communauté des sorciers à l'aune de la grande fille. Ce serait comme estimer que tous les hommes sont gentil en n'en rencontrant qu'un seul qui vous aurait donné des bonbons. Mais si le carcan de la bonne tenue, la bonne attitude pouvait se déserré ne serait-ce qu'un peu j'en serais reconnaissante. Être une héritière est pesant. Quand je m'en plains je pense souvent à la princesse Elisabeth pour qui cela doit être encore plus dur. Le monde des sorciers c'est une évasion en sorte.

Quand elle me parle de fantôme j'ai effectivement ce petit frisson de peur qui me remonte le long de la colonne vertébrale. Suivit, hélas pour elle peut-être, d'une montée d'excitation. Les anciens manoirs sont pleins de fantôme. Chaque grande famille a connu son lot de tragédie et donc de morts capables de se transformer en spectre. Le manoir familial n'échappe pas à cette tradition. Même si les châteaux écossais ont la réputation d'être les mieux pourvu en cela. Bien sur je n'en ai jamais vu. Quoique... en y réfléchissant. Il y a parfois des gens qui n'ont vraiment pas l'air d'être du même monde que nous. Ou ces formes qu'on perçoit la nuit trop vite parties.

"Des fantômes dans une école ? Ils sont pas du genre spectre vengeur alors ? Les adultes sont pas assez fous pour nous laissez aux mains de créatures capables de nous faire du mal ?"

Ça je n'en suis pas si sure remarque. je trouve les adultes parfois très déraisonnables. La guerre est le pire des exemples mais il y en a d'autres plus quotidien. Inutile d'en énumérer ici, vous trouverez bien tout seul.

Du coup j'ouvre le livre à la page de l'index. Passant un doigts fébrile le long du sommaire. Voyons voir fantôme, fantôme. Tient ? Pourquoi y a t'il tout un chapitre sur les escaliers ? Soudain intéressée je me plonge enfin dans le bouquin. Plantée là au beau milieux de l'allée. Je finis sûrement par terre sans plus faire de manière, les jambes croisées sous moi, tête penchée sur le livre et inconsciente de mon environnement.

Pourtant je finis par refermer le livre et par aller retrouver ma nounou temporaire.

"Dites moi miss. Je n’ai rien vu à propos d’un office religieux ou d’une chapelle. De quelle religion êtes-vous ?"

Après tout sans être bigotes, mère et moi assistons à la messe tous les dimanches. Et mère fait même donner une messe spéciale à l'anniversaire de père.



         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Eileen Prince
▌ Messages : 106
Humeur :
Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Erable, nerf de dragon, 29 cm
Camp: Neutre
Avatar: Malina Weissman

Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Empty
Message#Sujet: Re: Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal   Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Icon_minitimeDim 17 Mar - 8:50


Monde des sorciers: acte 1 - scène 1
B

on, définitivement, Eileen avait tout à apprendre sur tout, et Eileen n'avait ni l'envie, ni la patience de faire son éducation. Heureusement qu'elle semblait apprécier les bouquins et qu'on pouvait trouver des bouquins sur à peu près tout, y compris la meilleure façon de reprise ses chaussette (elle avait vu passer la couverture là-bas tout à l'heure), parce que si elle devait vraiment tout lui expliquer de bout en bout, elles ne seraient pas sorties de l'auberge. Elle espérait tout de même -petite pensée malsaine de sa part - qu'elle en aurait quand même découvert le moins possible à son arrivée à Poudlard, certaines de ses réflexions pourraient bien être hilarantes si elle les prononçait en présence de professeurs de l'école de magie. Bon, comme elles ne seraient pas dans la même année, elle n'aurait pas l'occasion de le constater, mais tout de même, ça pourrait être comique. Quand on disposait de l'humour d'Eileen, du moins. Un humour très relatif, donc.

Eileen choisit de ne pas donner de réponse précise à son interlocutrice quand sa dernière l'interrogea sur les fantômes. Elle avait bien envie de lui parler de Peeves, l'esprit frappeur qui semait le trouble dans l'école de magie, de lui donner plus de détails sur les fantômes de manière générale, de lui parler des créatures qui vivaient dans la forêt interdite et qui pouvaient bien vous arracher un bras ou un oeil si vous n'y preniez pas garde (le professeur de soin aux créatures magiques, tout cassé de partout, constituait une preuve en soi de la dangerosité de tous les animaux fantastiques). Non, elle préférait la laisser avec des interrogations qui pourraient soit la rassurer soit la faire psychoter. Elle jugerait en l'état quoi qu'il en soit.

-Oh moi, j'appartiens à la secte des charmeurs d'occamys. On se réunit une fois par mois, on s'habille avec des capes en peau de banane et on effectue des danses rituelles au clair de lune.


Bon, d'accord, il y aurait eu réponses plus spirituelles à lui faire, mais peu importe. Les parents d'Eileen n'avaient jamais été trop portés sur la religion, si bien que elle non plus en fin de compte, et ça lui allait très bien. Elle ne croyait pas, et elle n'avait pas la moindre envie de croire... A ses yeux, c'était une perte de temps.


code by Mandy


_________________


Eileen Prince
Talk less. Smile more.
Don't let them know what you're against or what you're for.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Opal Richmond
▌ Messages : 77
Humeur :
Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de tremble, de forme tordue, bout pointu, des sculptures frustre sur le manche. Crinière de Sphinx
Camp: Neutre
Avatar: Mackenzie Foy

Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Empty
Message#Sujet: Re: Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal   Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Icon_minitimeDim 17 Mar - 14:12






Eileen / Opal

“Le monde des sorciers : acte 1, scène 1”
M
ais pourquoi elle ne me réponds pas ? Plus ? Je l'ennui ? Oui voilà c'est cela. Mes questions de petite fille "normale" ne l’intéressent pas. Et pourquoi serait-ce le contraire d'ailleurs ? Elle n'est pas professeur, elle n'a pas a répondre si elle ne le veux pas. Mais cela m'agace un petit peu. Je n'ai pas tant que ça l'habitude que l'on ne se donne pas la peine de faire attention à moi. Si c'est parfois libérateur cela peut aussi s'avérer frustrant. Et donne aussi le vertige. Être à la frontière entre connu et inconnu. Il faudra que je réfléchisse à tête reposée sur tout ça. En attendant j'ai un livre entre les mains. Ça m'équilibre toujours un livre.

Malgré son indifférence palpable je me sens obligée de revenir vers mon chaperon indélicat. Et sa réponse ne me laisse plus aucun doute. La grande fille se moque de moi. Et maintenant ouvertement. Je ne sais certes pas ce qu'est un charmeur d'Occamys mais une cape en peau de banane c'est d'un stupide ! Je sens poindre la colère. Mais des années à devoir me surveiller me permet de garder mon sang froid. Je décide de me venger à ma façon.

"Oh ! Et c'est quoi exactement un Occamys ? C'est une bestioles ? Une idole païenne ? Vous êtes nus sous votre cape ? Vous avez des balais ? Donne moi des détails ! Vous dansez garçons et filles ensembles ? Vous faites des rondes plutôt ? Ou comme les danseurs Morris ? Avec des tambourins et des clochettes ? Et comment on y entre ? On peut y assister ? Ça fait longtemps qu'elle existe ? Tu as des livres à me proposer pour comprendre ces rituels ? Et comment doit être la lune ? Pleine ? Gibbeuse ? Nouvelle ? Allez !"

J'abreuve ainsi la grande fille de mes questions. Si elle ne veut pas me parler elle est obligée de m'écouter. Je vais la suivre partout si elle essaye de se défiler. Et puis elle est obligée de rester dans la boutique si elle veut avoir sa récompense.
Vengeance !
*Petit rire diabolique et chat blanc sur les genoux !* (Oui je sais c'est pas encore la bonne période pour les James Bond !)



         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       


Dernière édition par Opal Richmond le Lun 18 Mar - 15:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Eileen Prince
▌ Messages : 106
Humeur :
Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Erable, nerf de dragon, 29 cm
Camp: Neutre
Avatar: Malina Weissman

Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Empty
Message#Sujet: Re: Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal   Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Icon_minitimeLun 18 Mar - 2:01


Monde des sorciers: acte 1 - scène 1
E

ileen, c'est vrai, avait espéré couper la chique de son interlocutrice et lui éviter pour de bon de vouloir la harceler de question, soit parce qu'elle la croirait et admettrait qu'Eileen n'était absolument pas fréquentable, soit parce qu'elle ne la croirait pas... et admettrait qu'Eileen n'était absolument pas fréquentable. Mais en fin de compte, sa remarque grinçante eut l'effet parfaitement inverse et la vert et argent ne tarda pas à se mordre les doigts.

Elle avait espéré inviter son interlocutrice au silence, elle s'était lamentablement foirée. Bon, elle aurait dû voir le coup venir, en même temps, mais c'était trop tard. Et maintenant, elle était assomée sous un flot d'interrogations continu, et elle n'avait juste aucune envie de répondre, d'autant plus qu'elle n'avait pas spécialement envie de s'enfermer dans un mensonge manifeste.

S'armant de toute la patience possible (et elle en possédait, en bonne joueuse de bavboules), elle décida donc d'aborder les choses sous un nouvel angle, qui n'allait pas forcément être des plus efficaces. Mais il fallait bien qu'elle tente de se faire entendre une bonne fois pour toutes, même si elle avait le sentiment que toute invitation au silence allait devenir un tintamarre sans fin avec cette gamine trop curieux et surtout beaucoup trop bavarde.

-Tu sais qu'on est dans une librairie, n'est-ce pas ? Et qu'il y a des livres partout autour de nous ? Si tu as des questions, n'importe laquelle, je suis sûre que la réponse se trouve quelque part dans un bouquin et qu'il te suffit de t'y plonger trèèèèèès profondément pour la trouver. Ou sinon, il y a plein de libraires très sympathiques qui seront sûrement ravis de te prêter assistance.

En bref, elle ne comptait pas jouer les moteurs de recherche, il en était même hors de question. Elle, tout ce qu'elle voulait, c'était se procurer des bouquins à son goût et se barrer d'ici vite fait bien fait. Mais quand cette pensée l'effleurait, elle pensait inévitablement à la compensation que lui avait promise la mère d'Opal et elle décidait de prendre sur elle... enfin, de prendre sur elle dans la mesure où elle en était véritablement capable, ce qui restait à confirmer, et qui n'avait absolument rien d'une certitude.

code by Mandy


_________________


Eileen Prince
Talk less. Smile more.
Don't let them know what you're against or what you're for.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Opal Richmond
▌ Messages : 77
Humeur :
Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de tremble, de forme tordue, bout pointu, des sculptures frustre sur le manche. Crinière de Sphinx
Camp: Neutre
Avatar: Mackenzie Foy

Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Empty
Message#Sujet: Re: Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal   Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Icon_minitimeLun 18 Mar - 20:01






Eileen / Opal

“Le monde des sorciers : acte 1, scène 1”
C
ette fois le doute ne m'est plus permis - mais en ais-je vraiment douter ? - Miss Prince se fiche pas mal de jouer les accompagnatrices. Ou les libraires comme elle le dit si bien. Je lève mon visage vers le sien, petit sourire en coin. Du genre qui te dis "Je peux t'en faire baver !". Parce que oui ça pourrait être amusant de harceler la grande fille, de l'abreuver de parole jusqu'à voir jusqu’où va sa patience. Être peste jusqu'au retour de mère. Mais bon puisqu'elle avoue quand même, même s'il faut savoir lire entre les lignes, que je ne suis guère un sujet passionnant à ses yeux, je veux bien me montrer généreuse. Et lui laisser une dernière chance.

Je baisse la tête et les yeux et fais la moue, croisant mes mains sagement devant moi, sur ma robe. D'une voix qui se veut repentante mais qui laisse percer des accents de malice je réponds à la grande fille.

"Mais. Mais. Mais je ne sais pas moi dans quel livre justement."

Avant de me mettre à rire, attirant sur nous des regards plus ou moins réprobateurs, dont je ne fais pas cas. J'ai toujours estimé que faire le silence dans une bibliothèque était idiot. Les livres sont pleins de vies. Inventées certes, mais ça bouge, ça aime, ça parle, ça fait du bruit, ça aime, ça déteste, ça tue... Bref le plus souvent un livre ça fait du bruit à l'intérieur. Le confiner dans le silence c'est ridicule. Moi j'aime bien lire à haute voix d'ailleurs.

Dans un élan d'enthousiasme je prends sa main dans la mienne et sautille à ses côtés.

"Oh ! Aller ! On fait la paix. Voyons... Conseille-moi un livre que toi tu aimes et je te laisse tranquille."

Je ferrais bien comme ces garçons et filles des bas quartiers que j'ai vu cracher dans leur paume avant de serrer la main de l'autre pour celler leur pacte mais j'ai peur que cela la choque. En fait non. Je ne suis pas du tout sure qu'elle soit choquée, plutôt ayant une certaine méconnaissance de la signification de ce geste. Et puis pour une lady c'est très vulgaire ! Mais très drôle quand on a onze ans.



         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Eileen Prince
▌ Messages : 106
Humeur :
Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Erable, nerf de dragon, 29 cm
Camp: Neutre
Avatar: Malina Weissman

Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Empty
Message#Sujet: Re: Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal   Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Icon_minitimeMar 19 Mar - 18:39


Monde des sorciers: acte 1 - scène 1
E

ileen ne connaissait pas assez sa jeune interlocutrice pour en juger, mais elle se disait qu'Opal devait être une sacrée bonne comédienne, et en avoir par ailleurs conscience. Une petite maline qui avait parfaitement compris comment amadouer son entourage, qui devait savoir battre des cils et afficher un air de chien battu quand elle voulait obtenir quelque chose, feindre la contrition autant que le désespoir... Elle pensa en avoir confirmation en la voyant passer d'une moue boudeuse à un rire beaucoup trop fort (qui leur attira quelques regards, au grand dam d'Eileen qui détestait définitivement attirer l'attention sur elle). Bref, elle cherchait à la mener par le bout du nez, et le pire c'est que, même si la vert et argent pensait percer à jour son stratagème, ça avait déjà des chances de marcher puisque dans tous les cas, Eileen était coincée ici avec cette gamine jusqu'à ce que sa mère daigne l'en débarrasser.

Eileen eut un léger mouvement de recul quand Opal attrappa sa main. La jeune fille détestait par dessus tout ces manifestations d'affection (même si en l'occurrence, elles se connaissaient trop peu et Eileen était certainement trop détestable pour qu'on puisse bel et bien parler d'affection), les gestes à son adresse. Elle, moins elle avait droit à du contact humain, mieux elle se portait... ce qui était d'ailleurs assez contradictoires. Cela s'expliquait sans doute par le fait que ses parents ne lui en avaient accordé que le minimum, mais de fait, cela aurait dû l'amener à en réclamer, pas à le fuir à tout prix. Mais ne cherchons pas à décrypter une pensée telle que celle d'Eileen, ça n'aurait sans doute rien de probant, pas plus que de nécessaire.

-Je ne te crois pas,
répondit simplement Eileen quand Opal lui promit de lui ficher la paix si elle lui conseillait un livre qu'elle aimait. Elle était convaincue qu'il en faudrait plus que cela. Elle ne pensait pas que la gamine soit capable de se taire. Mais d'accord, ajouta-t-elle, résignée. Après tout, ça valait le coup d'essayer. Sans mot ajouter, elle se faufila dans les rayons à la recherche d'un ouvrage quelconque à adresser à Opal. Il y avait toujours l'histoire de Poudlard, mais on ne pouvait pas dire que ç'ait été en soi un livre qui ait vraiment plus à Eileen. Elle pencha pour Histoire de la magie, de Bathilda Tourdesac. Pas juste un livre scolaire à ses yeux, plus un ouvrage de référence tout à fait nécessaire. Tiens, commence par celui-là, ça devrait t'apprendre deux-trois trucs.

code by Mandy


_________________


Eileen Prince
Talk less. Smile more.
Don't let them know what you're against or what you're for.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Opal Richmond
▌ Messages : 77
Humeur :
Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de tremble, de forme tordue, bout pointu, des sculptures frustre sur le manche. Crinière de Sphinx
Camp: Neutre
Avatar: Mackenzie Foy

Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Empty
Message#Sujet: Re: Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal   Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Icon_minitimeDim 24 Mar - 14:43






Eileen / Opal

“Le monde des sorciers : acte 1, scène 1”
C
omment ça elle ne me croit pas !? Je plisse les yeux et la bouche, froissant ma mine d'une couche de déception boudeuse. Je n'ai pas pour habitude de mentir. Ni à moi-même, ni aux autres. Et quand je le fais c'est que j'ai une très bonne raison. En plus non. Ce n'est pas tant une question de mentir que de tenir une sorte de promesse. Et ça c'est important. Enfin aussi important que cela peut l'être quand on a onze ans. Les promesses ne sont pas les mêmes, bien sur, qu'on les fasse à un adulte ou à un enfant. Suivant l'importance qu'on lui donne. Mais tout de même.

Comme pour prouver ma bonne foi, je la suis dans les rayonnages en silence. Mais mon corps parle pour moi et les yeux dardant son dos je me dis que je n'en ai pas finit avec la grande fille. Partagée entre l'envie de l'ennuyer encore et toujours et une drôle d'idée qui voudrait qu'elle en vienne à m'apprécier. Oui c'est ça ! Je n'aime pas que les gens ne m'aime pas. Après tout je suis bien élevée et gentille alors ça me donne le droit d'être considérée et de plaire. Ainsi est fait mon orgueil.

Je jauge le livre qu'elle me met entre les mains. Histoire... Un titre qui peut présumé d'autant d'ennui que de fascinante découvertes. Certains bouquins d'Histoire avec ce grand H n'ont réussit qu'à mendormir au mieux m'exaspérer au pire. Moi ce que j'aime c'est plutôt les petites anecdotes savoureuses, les petites histoires des grands (et petits) hommes. Tenez je ne saurais vous dire de quand à quand la reine Victoria a régnée mais je peux vous donner le nom de tous ses chiens. Mais soit. va pour cette histoire de la magie.  

Je m'éloigne de la grande fille et m'installe dans un coin, sur le sol. Un lieu d’où je peux surveiller de loin et du coin de l’œil les entrées de la boutique. Pas question que mère me trouve sur un coin de tapis comme une pauvresse. Elle aurait alors ce regard plein de déception que je n'aime pas.

Au bout d'un temps que je ne saurais estimer, plongée dans ma lecture, la porte s'ouvre enfin sur mère. Je referme d'un geste le livre, me relève et le coince avec celui sur Poudlard entre mes bras. Je retrouve Eileen dans les rayonnages.

"Mère est là. Si tu veux qu'elle te paye bien, tu ferrais mieux de sourire un minimum et d'être polie avec elle. Soit c'est ça. Soit je dis que tu as été odieuse."

Sur ce je me dirige vers ma mère qui nous découvre enfin. Elle est toujours aussi merveilleuse et l'air toujours aussi serein. Moi seule peut-être arrive à déceler les failles sous sa carapaces."

"Ça c'est bien passée ma chérie ? Et pour vous mademoiselle ?"

Je ne réponds pas, venant simplement me poster à côté de ma mère. Puis je regarde vers Eileen. Pas de défi dans les yeux seulement une attente. Que choisira la grande fille ?  



         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Eileen Prince
▌ Messages : 106
Humeur :
Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Erable, nerf de dragon, 29 cm
Camp: Neutre
Avatar: Malina Weissman

Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Empty
Message#Sujet: Re: Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal   Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Icon_minitimeDim 24 Mar - 20:47


Monde des sorciers: acte 1 - scène 1
L

a situation parut révéler chez Opal un nouveau point commun que la vert et argent pouvait lui reconnaître avec elle-même : l'esprit de contradiction. Eileen n'était pas la dernière à en posséder, elle était même du genre à se laisser beaucoup trop dominer par cet esprit de contradiction en question au point que ça en devienne absurde, voire handicapant. Bon, peut-être qu'il s'agissait d'autre chose et qu'Opal était en vérité plus sage qu'elle n'en donnait l'air et capable de se montrer calme quand elle le décidait... dans le fond, ça lui était bien égal, à Eileen. L'essentiel, c'était que la jeune fille avait cessé de parler et, l'air de rien, le calme retrouvé était comme une douce mélodie aux oreilles de la jeune femme qui pouvait de nouveau prêter toute leur attention aux voix dans sa tête.

Opal avait décidé de s'installer dans un coin, à l'écart, et Eileen put de nouveau respirer. Elle farfouilla dans les rayonnages, partit en quête de l'un ou l'autre bouquin susceptible de l'intéresser, en feuilleta d'autres au passage. Rien ne lui faisait plus plaisir que de savourer enfin un peu de quiétude, et quand Opal se comportait ainsi, cela ne posait plus aucun problème que de jouer les baby-sitter pour la pré-adolescente qui semblait bien moins hyperactive. Un silence agréable occupa les minutes suivantes... Eileen n'aurait vu aucun problème à ce qu'elles durent des heures, mais finalement, Opal se rappela à son bon souvenir.

Opal vint lui annoncer que sa mère était de retour avant de lui adresser ce qui ressemblerait presque à des menaces, au bout du compte. Eileen haussa les épaules, en soi elle n'était pas impolie, c'était juste qu'on lui tapait sur le système facilement. L'esprit de contradiction aidant, justement, la jeune femme avait quelque part envie d'envoyer paître la génitrice pour le plaisir de se défouler. Ceci dit, elle n'oubliait toujours pas la récompense à la clé, alors elle allait faire bonne mesure... Ce serait tout de même vraiment dommage que d'avoir déployé tous ces efforts, pour rien.

-A la perfection, votre fille est un ange
, répondit-elle alors avec une hypocrisie toute maîtrisée, faisant son possible pour ne pas rajouter une remarque de son cru qui recevrait peut-être un très mauvais accueil.

Ceci dit, sur la fin, la gamine avait été agréable à vivre puisque silencieuse, donc ça allait très bien.

code by Mandy


_________________


Eileen Prince
Talk less. Smile more.
Don't let them know what you're against or what you're for.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Opal Richmond
▌ Messages : 77
Humeur :
Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de tremble, de forme tordue, bout pointu, des sculptures frustre sur le manche. Crinière de Sphinx
Camp: Neutre
Avatar: Mackenzie Foy

Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Empty
Message#Sujet: Re: Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal   Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Icon_minitimeLun 22 Avr - 14:31

Petite mine de chaton satisfait par son lait. Voilà ce que peut voir la grande fille en face de moi. Elle a choisit la facilité. Par désir d'argent ? Celui d'avoir la paix ? Parce qu'elle me trouve sympathique au final et que c'était pas si terrible ? Oui on peut rêver, on a le droit.

Mère a un petit sourire pour la jeune fille. Elle a déjà oublié ce qui lui déplaisait auparavant chez elle. Ou c'est de me voir traité "d'ange" qui lui plaît. Cela flatte son égo de bonne mère. Allez savoir avec les adultes. Toujours est-il qu'elle sort de sa bourse de quoi payer rondement et grassement la demoiselle Prince. Ajoutant doucement en tendant l'obole.

"Peut-être pourriez-vous servir de guide à ma fille de temps en temps ? Si vous me laissez votre adresse et votre nom. Je suppose qu'une demoiselle comme vous doit aller à cette école de Pou-de-lard. Vous pourriez l'aider avec ses cours. Qu'en dites-vous ? Parlez-en avec vos parents si vous pensez que cela pourrait créer un problème, bien évidement."

Je suis surprise par cette proposition. Surprise et un peu vexée. Mère ne semble pas comprendre que je suis désormais assez grande pour m'occuper de moi-même. Découvrir le monde sorcier. Un truc ou elle n'a pas sa place. Juste pour moi. Et il faudrait que je partage avec cette fille rébarbative et taiseuse ? Qui de plus me surveillerait lorsque je fais ou pas mes devoirs. Là je ne suis pas d'accord. Je toise la fille d'un regard noir et secoue négativement la tête quand mère ne voit pas. Parfait miroir du début de notre rencontre.

Si mademoiselle Prince et moi-même devons avoir une relation plus poussée ce ne sera pas avec la bienveillance de ma mère au dessus de la tête. Ou je ferais de la vie d'Eileen un petit enfer en ma présence. Histoire de bien montrer que je ne suis pas un "ange", mais bel et bien un petit démon en puissance.

Une fois la réponse d'Eileen tombée dans l'oreille de mère - et donc ayant attisé ma colère ou au contraire calmé les choses - je dévoile à celle-ci les deux livres d'histoire refilés par la grande fille. Je presse mère de me les acheter de suite avant de rentrer à la maison. Ou je m'empresserai de les dévorer bien installée dans le jardin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Eileen Prince
▌ Messages : 106
Humeur :
Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Erable, nerf de dragon, 29 cm
Camp: Neutre
Avatar: Malina Weissman

Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Empty
Message#Sujet: Re: Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal   Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Icon_minitimeMar 23 Avr - 17:38


Monde des sorciers: acte 1 - scène 1
L

a mère avait l'air satisfaite. C'était assez cocasse, cette manie qu'avaient les parents de prendre à leur compte des remarques qui étaient adressées à leur progéniture, comme s'ils y étaient pour quelque chose. D'accord, ils avaient le mérite d'avoir mis leur enfant au monde (quoique dans certains cas, un test de parenté pourrait ne pas être de refus), mais aux yeux de la vert et argent, ça s'arrêtait là, globalement. Parce que l'éducation, c'était la bonne excuse, mais dans le fond, Eileen avait du mal à croire en son incidence réelle sur les individus. C'était peut-être parce qu'elle-même n'avait reçu que très peu d'éducation directe de la part de ses parents qui avaient choisi l'appui de précepteur très tôt dans son parcours.

Ou c'était peut-être juste parce qu'Eileen répondait à un cas très particulier d'individus dont les parents ne se souciaient absolument pas de sa personne et qui étaient plus occupés à s'entredéchirer qu'à se rappeler son existence. Si on avait dû dire à son père ou à sa mère qu'elle était un ange (ce qui avait tout de même peu de chances d'arriver, ne nous leurrons pas), la probabilité était tout de même assez élevé qu'ils ne décochent même pas un sourire.

Enfin, trêves de considérations déprimantes, la mère daigna donc la payer, et généreusement qui plus est... comme quoi, elle avait définitivement bien faire d'attendre et de serrer les dents.

La femme ne s'arrêta pas là sinon, suggéra qu'elle pourrait servir de guide à sa fille à Poudlard, l'aider avec les cours et autres conneries du genre. Ben bien sûr, manquerait plus que ça. Il y avait marqué samaritain sur son front ou quoi ? Une bonne action une fois l'an, ça suffisait comme ça, il ne faudrait pas exagérer non plus... Même pour tous les gallions du monde, il y avait des limites. Eileen chercha à formuler une réponse relativement polie et sourit intérieurement en considérant la réaction d'Opal, de toute évidence, cette dernière n'était absolument pas motivée... et elle le comprenait. Elle n'avait certainement pas besoin d'un chaperon.

-Vous savez, votre fille est brillante et très autonome, je suis convaincue qu'elle s'en sortira à merveille sans l'aide de qui que ce soit.


Si ça aidait à brosser une fois de plus madame dans le sens du poil, alors ça avait des chances d'être efficace, qui sait ? Ou pas, évidemment. Et en parlant d'autonomie, elle était assez pressée de retrouver la sienne.

code by Mandy


_________________


Eileen Prince
Talk less. Smile more.
Don't let them know what you're against or what you're for.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Empty
Message#Sujet: Re: Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal   Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Monde des sorciers: acte 1 - scène 1 / Eileen-Opal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [test] Quel aurait-été votre métier dans le monde des sorciers ?
» Tour du monde virtuel
» Tout le monde s'en fout...
» Le monde de l'Obscure
» Les records du monde les plus fous...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Fleury & Bott
-