AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HYDRE
Alastor Prewett
▌ Messages : 38
Humeur :
Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Right_bar_bleue

En couple avec : Ginevra Prewett

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Sam Heughan

Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Empty
Message#Sujet: Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor   Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Icon_minitimeDim 3 Mar - 14:15

Le hasard fait parfois bien les choses
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Alastor avait pas mal de travail en ce moment, mais il arrivait tout de même à trouver du temps pour sa famille, ce qui était le plus important pour lui. Surtout ses enfants. Alastor était vraiment dévoué à ses deux garçons, et même s’ils étaient encore petits et ne se rendaient pas forcément compte des choses, il voulait tout de même être présent dans leur éducation, et ne pas tout laisser à son épouse. Non pas qu’il n’ait pas confiance en elle, il savait qu’elle était une bonne mère, mais lui-même voulait être un bon père, et il estimait qu’il l’était pour le moment. Il était présent autant pour Fabian que pour Gideon. Et il espérait secrètement qu’il y aurait d’autres enfants derrière ses fils, mais pour le moment, rien n’était prévu et aucun bébé n’était en route. Enfin bref, il était déjà très content d’avoir deux fils, alors que malheureusement, Ignatius n’arrivait pas à avoir d’enfants de son côté.

Enfin jusqu’à récemment… Mais Alastor ne préférait pas trop penser à cela pour le moment. Il avait décidé de profiter un peu du fait qu’il ne travaillait pas pour aller faire certaines choses dont il n’avait pas le temps de s’occuper en temps normal. Alastor avait tout de même pas mal de responsabilités. Que ce soit au travail, en tant que mari, père de famille, et aussi au sien de l’Hydre, parce qu’il était bien conscient que son frère n’attendait pas de la figuration et qu’il fallait qu’il se montre utile à sa cause. Ce qu’Alastor faisait, parce qu’il avait confiance en son frère, en ses projets, et surtout, parce qu’il voulait que ce dernier soit fier de lui. C’était le plus important aux yeux du jeune homme.

Alastor était donc aller à Pré-au-Lard, à Derviche & Bang pour être tout à fait précis. Il avait quelques objets dont il se servait au quotidien qui ne fonctionnaient plus très bien, et au lieu de tenter d’arranger les choses et avoir une chance de les empirer, il préférait se tourner vers des professionnels. Au moins, il était sûr que les choses seraient bien faites et il ne manquait pas d’argent non plus, alors tout allait bien. C’est alors qu’il rencontra une personne qu’il connaissait plutôt bien, étant donné qu’elle était dans le cercle d’Igantius. Et donc il avait appris à la côtoyer et il l’appréciait assez.

« Bonjour Phèdre, c’est une surprise de te croiser ici. Tu vas bien ? »

black pumpkin

_________________

Alastor Prewett ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 813
Humeur :
Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Empty
Message#Sujet: Re: Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor   Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Icon_minitimeLun 4 Mar - 17:55


Le hasard fait parfois bien les choses
C

onnerie de plume à papote ! De manière générale, la jeune femme n'était pas fan de ce genre d'artifice, qui vous prémâchait le travail et ne le faisait pas forcément bien, et n'avait donc qu'une affection très moyenne pour cet objet, mais depuis que celle qu'elle possédait faisait des siennes, c'était encore pire. Parce que oui, elle avait beau détester cet objet, ça ne lui empêchait pas de posséder le sien... C'était tout de même un indispensable pour tout journaliste qui se respectait (enfin, le respect, c'était quand même une affaire de perspective), surtout en interview. Ca permettait de restait focalisé sur l'entretien tout en garantissant une prise de note la plus complète possible... même si le travail de réécriture par derrière était à ses yeux laborieux tant ces fichues plumes s'embarrassaient de fioriture.

Bref, la plume à papote de Phèdre faisait absolument n'importe quoi depuis quelques jours. On aurait dit qu'on lui avait lancé un sortilège de confusion. Elle mélangeait les noms, les lieux, les dates, et des fois, comble du comble, elle inventait carrément comme pour éviter son destin : la casse, somme toute. En plus, ça ne semblait pas lui avoir arrangé le caractère, parce que quand elle n'écrivait pas n'importe quoi, elle pouvait être sacrément insultante. Bref, son outil de travail avait grand besoin d'être réparé (voire remplacé, Phèdre n'était pas encore bien décidée quant au sort qu'elle allait réserver à cette satanée chose), et c'était pour cette raison qu'elle s'était rendue chez Derviche et Bang à Pré-au-Lard.

Et à peine eut-elle franchi la porte du magasin qu'elle eut la surprise d'y retrouver une personne qu'elle commençait à bien connaître, et à bien apprécier également. Un sourire se posa sur ses lèvres quand il la salua.

-Salut Alastor, je ne m'attendais pas à te voir non plus, qu'est-ce qui t'amènes à Pré-au-Lard ? Et ça va très bien, la routine, quoi.
Même si dans leur cas, la routine n'était quand même pas exactement celle de tous les autres, c'était le moins que l'on puisse dire. Et toi ? Comment tu vas ?

Elle ne saurait expliquer pourquoi ils s'entendaient si bien, mais le fait est qu'Alastor appartenait à cette rare catégorie de personnes qui comptaient suffisamment aux yeux de la jeune femme pour qu'elle se soucie honnêtement de leur bien-être et de comment ils se portaient.



code by Mandy





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Alastor Prewett
▌ Messages : 38
Humeur :
Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Right_bar_bleue

En couple avec : Ginevra Prewett

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Sam Heughan

Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Empty
Message#Sujet: Re: Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor   Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Icon_minitimeMer 20 Mar - 23:16

Le hasard fait parfois bien les choses
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Le moins qu’on puisse dire, c’est que le… groupe, rassemblement, collectif ? Il ne savait pas vraiment comment qualifier cela, mais disons le groupe qu’avait créé son frère, avait permis à Alastor de rencontrer pas mal de gens qu’il n’aurait probablement jamais eu l’occasion de croiser sans cela. Il ne savait pas vraiment s’il devait s’en qualifier chanceux ou non. Ce n’était pas non plus des rencontres qui avaient changées son monde, et il y avait certaines personnes là-dedans qu’il n’appréciait pas vraiment, mais il y en a d’autres, qui avaient su s’attirer sa sympathie, et ce n’était pas désagréable de se faire de nouvelles relations, de nouveaux amis. La vie était faite pour s’entourer de toute manière, pas pour rester seul dans son coin, mais bon, ce n’était que l’avis d’Alastor de toute manière.

Quoiqu’il en soit, il y en avait certains de chez l’Hydre qu’Alastor appréciait, et parmi eux, il y avait Phèdre. Il ne saurait vraiment dire pourquoi, mais la jeune femme lui était appréciable. Elle l’amusait beaucoup, il ne savait pas pourquoi. Son franc parler peut-être, la façon qu’elle avait de dire ce qu’elle pensait, c’était un tout, qui faisait qu’Alastor appréciait la jeune femme. En tout bien tout honneur, bien sûr. Il n’avait aucune vue sur la jeune femme, et de toute façon, les relations extra conjugales n’était pas chose qu’il appréciait, et qu’il pratiquait. Quand bien même son mariage avait été arrangé, il restait fidèle à son épouse. Et il ne comptait pas vraiment à ce que cela change, sa vie était bien rangée, et c’était tant mieux.

Si certains voulaient trouver cela ennuyant ou ennuyeux, libre à eux. Il se fichait bien de l’avis des autres, seul celui de ses proches comptaient, en particulier celui d’Ignatius.

-Salut Alastor, je ne m'attendais pas à te voir non plus, qu'est-ce qui t'amènes à Pré-au-Lard ? Et ça va très bien, la routine, quoi. Et toi ? Comment tu vas ?

Il n’avait rien à signaler, tout se passait bien de son côté, il faut dire qu’il n’avait pas vraiment de mouvements majeurs dans sa vie, et ceux de l’Hydre, eh bien Phèdre en était totalement au courant. En tout cas, il était content d’apprendre que tout se passait bien pour elle, il ne lui souhaitait aucun mal, bien au contraire, étant donné qu’il considérait la jeune femme comme son amie.

« Je profite d’un jour de congé pour m’occuper de quelques choses qui traînent un peu à la maison. Comme venir faire réparer quelques objets. Je vais bien je te remercie, tout se passe bien de mon côté. Ça a l’air d’être ta plume à papote qui fait des siennes ? C’est sûr que pour une journaliste ce n’est pas pratique. »

black pumpkin

_________________

Alastor Prewett ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 813
Humeur :
Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Empty
Message#Sujet: Re: Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor   Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Icon_minitimeVen 22 Mar - 17:57



Le hasard fait parfois bien les choses
R
ien de nouveau sous le soleil, semble-t-il, pour Alastor, mais le connaissant, Phèdre considérait que c'était une bonne chose. Certaines personnes se plaignaient de la routine et étaient incapables de vivre avec, mais elle n'avait pas le sentiment que c'était je genre de son interlocuteur. Il avait une vie relativement bien rangée, un métier, une femme, une famille, et ce que sa vie exigeait de frisson, il faut croire que l'Hydre le lui apportait. Donc quand il lui apprenait tout simplement qu'il prenait un temps de conger pour gérer quelques affaires, elle considérait que c'était en soi une excellente chose.

Donc, Phèdre était ravie. Même si elle ne connaissait peut-être pas assez Alastor pour le considérer comme un ami, elle l'appréciait et ne voulait définitivement pas son malheur. Elle appréciait bien davantage avoir une conversation simple et cordiale avec elle comme c'était le cas maintenant que de se prendre la tête sans raison apparente et de se lamenter sur leurs sorts. L'un comme l'autre n'avaient pas spécialement de raisons de le faire. Même si leurs vies, bien évidemment, ne pouvaient pas être exactement comme eils le voudraient, ou idéales en quoi que ce soit.

-Je déteste ce truc,
soupira Phèdre dans un sourire quand Alastor constata que sa plume à papote était dans un super état. Si ça tenait qu'à moi, je m'en débarrasserai pour de bon, mais ça dépanne quand on doit faire parler les bavards.

Elle marqua une légère pause, elle donnait peut-être trop l'impression de se justifier, mais elle avait toujours un peu le sentiment de tricher, quand elle utilisait une plume à papote. Et de manière générale, elle avait toujours besoin de se justifier, de faire valoir qu'elle était une bonne journaliste... Parce qu'elle pensait définitivement qu'elle l'était d'une part, et ensuite parce qu'au quotidien, elle devait toujours mettre en avant son travail dans le but de le faire valoir. Enfin bref, au fond, ce n'était pas très important, et elle n'avait pas spécialement envie de parler boulot à l'heure actuelle, par ailleurs, vraiment pas. Elle préférait largement s'attarder sur des sujets de conversations pas forcément plus légers ou tout du moins plus intéressants, c'est le moins que l'on puisse dire.

-Est-ce que tu as du temps devant toi ? Pour boire un verre quand on en aura fini ici ?




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Alastor Prewett
▌ Messages : 38
Humeur :
Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Right_bar_bleue

En couple avec : Ginevra Prewett

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Sam Heughan

Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Empty
Message#Sujet: Re: Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor   Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Icon_minitimeDim 14 Avr - 13:23

Le hasard fait parfois bien les choses
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Alastor n’était pas le genre d’homme qui demandait à vivre des dizaines d’aventures par jour, en fait, il se satisfaisait très bien de sa vie actuellement. Il était bien dans son travail, il aimait sa famille, il gardait une vie sociale, et puis il aidait son frère avec l’Hydre, alors… non il ne se plaignait pas. Il avait tout ce qu’il désirait, et plus encore, alors il ne voyait pas ce qu’il pouvait demander de plus. Il n’avait aucune envie que les choses changent, elles étaient très bien comme ça. Tant que sa femme et ses fils se portaient bien, et qu’Ignatius continuait à avoir confiance et besoin de lui, il ne voyait pas ce qui pourrait ombrager les choses.

Ce n’était pas forcément le paradis non plus, mais il s’en contentait grandement. Et il était content que Phèdre aille bien aussi. C’était une chouette fille, même s’il la connaissait comme ça, et qu’ils avaient parlé ensemble seulement quelques fois, elle lui avait vraiment semblée sympathique et agréable. En tout cas, ce n’était pas une fille prise de tête, et c’était ce qu’il appréciait chez elle. Au fond, ils étaient probablement très différents, mais cela ne les empêchait pas de sympathiser.

-Je déteste ce truc. Si ça tenait qu'à moi, je m'en débarrasserai pour de bon, mais ça dépanne quand on doit faire parler les bavards.

Il sourit, amusé. Il voulait bien croire que c’était pénible quand l’instrument principal de sa profession décidait de lui faire faux bond. Il ne s’était jamais servi de plume à papote, parce qu’il n’en avait clairement pas l’utilité, mais il trouvait cet instrument assez… dérangeant. Voir une plume écrire tout ce que l’on disait, cela pouvait être un peu déstabilisant. Enfin, il voyait les choses ainsi, mais au final, on ne la remarquait peut-être même pas. Quoiqu’il en soit, il devinait, et voyait sans mal que la jeune femme était agacée par l’état de sa plume à papote.

[b]« Si tu écrivais tout à la main, tu finirais des journées probablement avec des sacrées crampes au poignet. »

Même si elle n’avait pas des interviews tous les jours, il trouvait tout de même cela plus simple de ce servir de ce genre de procédé, plutôt que de tout faire soi-même. De toute façon, il se doutait bien qu’elle allait continuer de l’utiliser, c’était plus sage et plus simple pour elle. Même si au fond, elle pouvait bien faire ce qu’elle voulait, il n’avait pas vraiment son avis à donner.

-Est-ce que tu as du temps devant toi ? Pour boire un verre quand on en aura fini ici ?

Il lui sourit doucement, la proposition n’avait pas de raison d’être refusée par Alastor. Il n’avait pas vraiment d’impératifs, alors il pouvait bien prendre un peu de temps pour boire un verre avec Phèdre. Cela lui donnerait peut-être l’occasion de la découvrir un peu plus, et cette idée plaisait bien à Alastor.

« Avec plaisir, je n’ai rien d’important à faire. »

black pumpkin

_________________

Alastor Prewett ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 813
Humeur :
Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Empty
Message#Sujet: Re: Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor   Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Icon_minitimeLun 15 Avr - 13:14


 
Le hasard fait parfois bien les choses
 
P

hèdre afficha un sourire en entendant parler son interlocuteur, au moins, si quelqu'un devait remettre en cause son intégralité journalistique sous le prétexte qu'elle se permettait quelques artifices en particulier, ce ne serait pas Alastor. Ce qui était tant mieux, il y avait bien assez de personnes pour se le permettre en parallèle sans avoir besoin d'en rajouter davantage.

En même temps, il exposait une vérité à laquelle la jeune femme n'échappait pas en effet, et elle devait bien avouer qu'avec sa tendance à toujours vouloir entrer dans les détails et à consigner le plus d'information possible, ses pauvres pognets ne s'en remettraient clairement pas si elle devait décider de tout faire à la main sans jamais se servir de quoi que ce soit pour y aider.

Dans tous les cas, Phèdre n'avait pas franchement envie de parler boulot plus longuement, elle avait bien envie de se changer les idées et de se détendre un peu. Et pour le coup, boire un verre en compagnie d'Alastor avait les meilleures chances de lui faire le plus grand bien.

-Parfait, alors !
répondit la jeune femme avec enthousiasme.

Elle se chargea de faire réparer sa plume à papote, Alastor s'occupa de ses propres fournitures magiques, et quand ils en eurent fini chacun de leur côté, Phèdre proposa qu'ils se rendent aux Trois-Balais.

Ce n'était pas forcément un lieu qu'elle affectionnait particulièrement, mais le choix à Pré-au-Lard était tout de même assez restreint. Et Phèdre avait beau aimer vivre dangereusement, ce n'était pas au point non plus de vouloir à tout prix se payer une intoxication après s'être rendue à la Tête de sanglier.

-Alors, comment ça se passe, pour toi ? Le travail ? La famille ?

Autant brasser large d'office. Même s'ils s'entendaient bien tous les deux, ils n'avaient pas si souvent l'occasion de se parler non plus. Alors autant explorer tous les sujets pour entamer la conversation. Ils détermineraient bien quel sujet les intéresserait plus qu'un autre au moment adéquat.

En attendant, elle avait surtout envie de bavarder, de ne pas se prendre la tête et de passer un bon moment avec une personne qu'elle appréciait sincèrement. Et avec qui généralement la discussion était simple et fluide, sans aucun besoin de se poser de nombreuses questions non plus. A quoi bon, ils étaient bien placés pour savoir, l'un comme l'autre, que certaines autres circonstances nécessitaient bien davantage leur préoccupation que celle-ci.
   


 
code by Mandy

   
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Alastor Prewett
▌ Messages : 38
Humeur :
Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Right_bar_bleue

En couple avec : Ginevra Prewett

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Sam Heughan

Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Empty
Message#Sujet: Re: Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor   Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Icon_minitimeLun 13 Mai - 11:00

Le hasard fait parfois bien les choses
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Bon, en soit, Alastor ne connaissait rien au journalisme. Non pas que cela ne l’intéressait pas, mais il avait déjà beaucoup à faire pour apprendre tous les rouages d’une profession sans réel but. Mais quoiqu’il en soit, il pensait que Phèdre était une femme sérieuse, et qu’elle produisait un travail de qualité. Il avait déjà lu quelques-uns de ses articles par hasard, et elle avait une plume agréable, ce n’était que son avis, un avis totalement neutre et objectif.

En tout cas, pour lui, elle était une très bonne journaliste. Et il était d’accord sur le fait que cela devait être vraiment très ennuyant d’avoir ses outils de travail qui fonctionnent mal. Lui n’utilisait presque que sa baguette, mais il y avait beaucoup de métiers qui requéraient des outils spéciaux, et sans, cela devait être compliqué.

Mais il n’avait pas vraiment d’inquiétude pour Phèdre, elle saurait gérer sa plume à papote, il l’espérait pour elle en tout cas. Mais elle était du genre débrouillard alors, cela ne devrait pas poser problème, mais bon, assez parler de travail pour le moment, il y avait plus divertissant.

-Parfait, alors !

Alastor lui sourit. Passer un peu de temps avec Phèdre n’était pas une perspective déplaisante, loin de là, ce serait même tout l’inverse. Il prit tout de même le temps pour finir ce pourquoi il était venu ici. Ce serait bête qu’il prenne sur son jour de repos pour ne pas faire ce qu’il avait prévu. Il suivit ensuite la jeune femme à l’extérieur. Les Trois Balais lui convenait, il ne s’y rendait pas souvent, voire jamais, mais cela ne lui déplaisait pas pour autant, et puis, il n’était pas du genre à faire la fine bouche non plus.

-Alors, comment ça se passe, pour toi ? Le travail ? La famille ?

Alastor n’avait pas grand-chose à dire. Alastor n’avait rien vécu qui avait le mérite d’être raconté. Il était plutôt le genre d’homme à avoir une vie calme et rangée, et cela lui allait. Même s’il n’était jamais contre un peu de changement, un peu de nouveauté, comme tout le monde. Mais les choses se passaient bien à son travail, Ginevra était une bonne épouse, il avait ses deux fils qu’il adorait, tout allait vraiment bien. Encore plus depuis qu’il pouvait aider son frère dans son projet avec l’Hydre. Cela importait beaucoup pour Alastor, comme toujours lorsque cela concernait Ignatius.

« Ça va, ça va même très bien. Que ce soit l’un ou l’autre, je n’ai pas grand-chose de palpitant à dire, mais je ne suis pas mécontent des tournures que prennent les choses pour le moment. Et toi ? Tout va comme tu veux ? »

black pumpkin

_________________

Alastor Prewett ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 813
Humeur :
Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Empty
Message#Sujet: Re: Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor   Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Icon_minitimeLun 13 Mai - 19:00



Le hasard fait parfois bien les choses
S

ans forcément se réjouir du malheur d'autrui (encore que ça dépendait très clairement de qui), Phèdre n'était pas forcément du genre à se soucier de la vie d'autrui. Elle était, à ce point de vue - et à beaucoup d'autres -, quelqu'un de très égoïste. Elle n'était tout simplement pas capable de se soucier sincèrement d'une personne qu'elle ne connaissait que trop peu, et pour susciter en elle ne serait-ce qu'un minimum de sympathie, il fallait se lever tôt.

Pour autant, Alastor était de ces rares personnes qui avaient réussi cet exploit, et à ce titre, la jeune femme était heureuse de pouvoir bavarder avec lui et d'entendre que tout se passait au mieux dans sa vie. En même temps, elle n'était pas surprise de l'entendre. Elle savait qu'il pouvait tout à fait s'agir d'un cliché (et elle en aurait entendu d'autres), mais pour elle, Alastor était vraiment le symbole du père de famille idéal.

Bon, elle n'avait pas connu ce schéma familial idyllique de son côté, et cela aidait peut-être, mais en tout cas, quand elle pensait à Alastor, elle voyait un homme sérieux, qui avait réussi professionnellement, un bon mari et un excellent père de famille, le genre de vie qui l'ennuierait peut-être de son côté, honnêtement - si ce n'est l'investissement d'Alastor auprès de l'Hydre - mais qui avait l'air d'épanouir son ami. Et en l'occurrence, c'était tout ce qu'elle voulait retenir réellement.

Dans le cas d'Alastor, donc, il fallait entendre pas de nouvelles, bonnes nouvelles, et Phèdre en était tout à fait heureuse pour lui. Quant à elle, puisqu'il lui retournait la question... Elle ne pouvait malheureusement répondre de la même manière. Elle avait beau mettre du coeur à l'ouvrage, elle n'était pas du tout un exemple de réussite, ni professionnellement, ni sentimentalement... Encore qu'il y avait bien évidemment une différence, et non des moindres, entre ce qu'elle disait ou non, entre ce qu'elle daignait montrer ou pas.

-Je pourrais toujours faire mieux,
répondit-elle avec un fin sourire - en même temps, même si elle avait tout ce qu'elle voulait, Phèdre n'en serait sans doute pas contente pour autant, elle était comme ça. Mais globalement, ça va... Mon rédacteur en chef est toujours le même abruti fini, mais il approche de la retraite, alors je prends mon mal en patience. Et sentimentalement, rien à signaler.

Ou pas. Mais voilà, elle ne pouvait pas en parler.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Empty
Message#Sujet: Re: Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor   Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le hasard fait parfois bien les choses | Phèdre & Alastor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le destin fait parfois bien les choses ? Ft Justin.
» La nature fait parfois bien les choses. [Shane Smith/Lucky Blue]
» La nature fait bien les choses ?PV Dentô Shinji ?
» Le hasard est parfois bien jouasse {Evangeline
» Le hasard fait bien les choses...| Conrad
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Derviche & Bang
-