AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles étranges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
POUFSOUFFLE
Lauraleen Miller
▌ Messages : 1530
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : ....

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aubépine et plume de Pheonix
Camp: Bien
Avatar: Anna Popplewell

Message#Sujet: Retrouvailles étranges   Dim 17 Mar - 14:57


Laury et ses parents devaient rendre visite à une autre famille de la Cour Royal, son père avait insisté pour que Laury vienne avec eux, la jeune fille aurait préféré rester dans leur maison pour terminer de préparer sa valise pour Poudlard. Il voulait faire des choses "normales" avec sa famille et notamment sa fille. Il avait rencontré à toutes leurs connaissances, qu'il avait envoyé sa fille dans un pensionnat en Suisse, pour parfaire son éducation. Que l'établissement avait bonne réputation. Il est vrai qu'il était guère possible de parler de Poudlard, au milieu des connaissances de son père. Cela aurait vraiment fait bizarre, on les aurait prit pour des menteurs, ou des fous.

La jeune fille qui avait maintenant quatorze ans, et allait rentrer en quatrième année. Elle avait encore du mal à réaliser qu'elle avait déjà passé trois ans à Poudlard, le temps filait si vite. Sa première année n'avait pas été des plus réjouissante, à cause principalement de certains serpentards, mais elle n'avait pas abandonné pour autant, et comptait bien terminer ses sept années d'études. Mais elle ne savait pas encore ce qu'elle allait faire de sa vie, est-ce qu'elle allait rester dans le monde des sorciers, ou bien se trouvait un travail qui puissent faire coexister les deux mondes. Ou alors abandonné la magie. Enfin, elle était encore jeune pour réfléchir à tout ça.

La famille Miller arriva donc dans un grand appartement à Londres, un majordome vint leur ouvrir la porte et la famille s'engouffra dans la maison. Commença alors les salutations, les présentations, avec toute la classe aristocratique. A force de fréquenter Poudlard, Laury oubliait souvent comme on faisait, mais ce genre de choses revenait vite. Elle salua donc la maîtresse de maison, et fit une petite fille à ses côtés.  Elle lui fit un petit sourire, et comme bien souvent la gouvernante de la maison proposa aux deux filles de se rendre dans le petit salon, pendant que les parents iraient discuter dans la salle ou ailleurs. Les deux filles furent donc conduit dans le petit salon.

"Il est trés bien l'appartement" fit Laury, qui devait rester dans son rôle de petite fille de bonne famille. Elle sourit à la petite fille. Elles s'étaient déjà croisé plusieurs fois dans les réceptions de mondanités, ou même une fois à la Cour. Mais elles n'étaient pas particulièrement proche, d'autant plus qu'elles avaient une légère différence d'âge et que Laury était à Poudlard depuis trois ans.
"Toi aussi, tu te rends dans un pensionnat en Suisse?" demanda Laury avec le sourire, sans se douter un seul instant que c'était en réalité la même excuse que leurs parents avaient donné pour couvrir la réalité des choses.


[HJ : Techniquement, je ne savais pas trop comme Fern aurait pu savoir que Laury allait à Poudlard,les parents Miller n'en parlent pas, et je pense pas non plus que ça soit le premier truc que ta mère pourrait leur dire. Donc je suis partie de l'idée que les deux filles pourraient le deviner.  Et allait ensuite en informer les parents, afin de geler la glace. Je vois bien Laury devenir une sorte de "marraine" dans le monde magique. Est-ce que ça peut te convenir?]

_________________
Membre de l'Association de Défense des Elfes de Maison

Ma fiche - Mes RPS - Mes liens - Mon journal

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Opal Richmond
▌ Messages : 69
Humeur :
100 / 100100 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de tremble, de forme tordue, bout pointu, des sculptures frustre sur le manche. Crinière de Sphinx
Camp: Neutre
Avatar: Mackenzie Foy

Message#Sujet: Re: Retrouvailles étranges   Dim 17 Mar - 15:56






Lauraleen & Opal

“Le monde des sorciers : acte 1, scène 4 - Retrouvailles étranges”
M
ère a des crises de panique. Je dois dire que cela me fait bizarre. Elle si parfaite, si maîtresse d'elle-même sous les bombes, sous les soucis causé par la guerre, les difficultés à me nourrir et me vêtir alors correctement selon mon rang. Tout cela ne semblait pas l'affecter. Mais Poudlard ! La magie. Cela semblait parfois au dessus de ses forces.

Aussi ais-je eu droit à un petit briefing avant que les Miller ne viennent à la maison.

"Pose lui plein de question sur son pensionnat. Comme ça tu sauras à quoi ça ressemble et  tu pourras répondre sans bafouiller ou te tromper. Note bien tout ma chérie. Fait très attention à tout retenir."


Mère pose ses mains sur mes joues et vient poser un baiser sur mon front. Devoir mentir participe de sa panique. Peut-être même qu'elle en a honte. Élevée dans les plus hautes valeurs morales. La vérité, la charité et la générosité. Voilà ma mère. De plus, devoir gérer seule la ronge j'en suis sure.

Tandis que moi... Moi je m'en porte comme un charme. J'arrive parfaitement à passer d'un costume à l'autre. Et je m’efforce de rassurer mère le plus possible. Aussi quand les Miller arrivent je suis parfaite dans mon rôle de fille de l'hôtesse. Si mère arrivait à se consoler par des mondanités j'étais prête à faire tous les efforts en bonne petite fille sage.

La gouvernante nous introduit avant de nous laisser à ma demande dans un petit salon dont j'ai largement fait mon territoire. En réalité on dirait plus un mélange de bibliothèque et de cuisine. Les rayonnages, d'un côté, débordent de livres lus et relus. Deux grands fauteuils confortables sont idéalement installé près des fenêtres et donc de la lumière. un guéridon supporte une bonbonnière de verre que j'ai récemment remplies d'un paquet de dragées de Bertie Crochue et oublié là. Et de l'autre un petit poêle chauffe la pièce. A ses côtés une table de bois de chêne à l'allure rustique, des casseroles en cuivre taille enfant sont accrochées à côté. Ajout récent, une petite marmite sur pied attend de trouver sa place et reste penaude par terre à côté du panier de petit bois. Une grosse bouilloire siffle doucement sur le poêle nous attendant pour le thé dont confitures, chutney, crèmes et pains nous attendent sur la table. Porcelaine de chine la plus fine aux dessins de roses délicates. Sophiane, la cuisinière, aime à dire que tout ça, cette pièce, c'est ma façon a moi de cultiver mon excentricité. Pour elle tous les nobles sont excentriques.

Répondant à sa remarque très polie sur notre appartement, je l'invite à aller s'installer sur les chaises près de la table.

"Mère dit que se sera bientôt trop grand pour elle toute seule."

J'enveloppe la poignée de la bouilloire avec un chiffon avant de verser l'eau précautionneusement dans la théière déjà prête à recevoir mon offrande liquide. Je souris à Lauraleen.

"Oui. Mère pense que l'éducation y est meilleure. Elle doit être en train de cuisiner tes parents afin de savoir si le tient est bien et si elle doit m'y envoyer. - Je ris doucement vu que je suis la seule a comprendre la blague en ajoutant. - Ou pas."

Et ça sera certainement pas le même. Surtout pas ! Ce serait risquer que Lauraleen dise à ses parents qu'elle ne m'y a jamais vu.

"C'est prêt. Veux-tu du thé ?" *Garanti sans venin de sorcière !* ais-je envie d'ajouter mais me retenant, non sans mal.

Je sers la boisson nationale avec le respect qui lui est due et m'assoies enfin sur une chaise.

"Alors. Ça fait quoi de vivre dans un pensionnat ? Je n'ai jamais eu que des cours particuliers. Est-ce que c'est facile de vivre avec d'autres enfants, des camarades de classe ? D'autant que tu dois les voir toute la journée et ensuite à table et ensuite le soir. Est-ce que ce n'est pas trop formidable et excitant ? heu... épuisant ?"



         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Lauraleen Miller
▌ Messages : 1530
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : ....

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aubépine et plume de Pheonix
Camp: Bien
Avatar: Anna Popplewell

Message#Sujet: Re: Retrouvailles étranges   Sam 23 Mar - 20:15


Le petit salon est finement décoré, un peu comme chez elle, enfin c'est le même genre d'ambiance, trés différente d'ailleurs de ce qu'on peut trouver à Poudlard. Il n'y a pas de fines porcelaines à Poudlard, même si la vaisselle est plutôt jolie. Il n'y a pas de ce genre de pièce dans le château. Mais bon tout ça ne concerne pas vraiment Opal. Les deux filles s'installèrent pour prendre le thé qu'Opal servit en parfaite maitresse de maison. Laury avait peu eu l'occasion de côtoyer la jeune fille, et elle le regrettait un peu dans le fond. Elle semblait douce et gentille. Laury se plongea dans sa tasse de thé, quand Opal lui indiqua la raison de leur visite. Sa mère voulait en savoir plus sur le pensionnat qu'elle avait investie pour savoir si elle pouvait y envoyer sa fille. Elle se doutait que son père avait sans doute préparer tout un speech sur ce pensionnat, mais si Opal y allait comment justifier que Laury ne s'y trouve pas. Tout ça était bien compliqué, et Laury se demandait comment les choses allaient se goupiller.

Opal se mit à lui poser tout un tas de questions, elle semblait vraiment s’inquiétait de se retrouver dans un pensionnat à la rentrée. Laury se dit qu'elle ne risquait trop rien à décrire la vie à l'école, en omettant le côté magique, aprés tout, ça restait un pensionnat avec des enfants.

"Et bien... "commença la jeune femme en cherchant comment répondre à toutes ces questions. C'est sûre que ça fait un gros changement par rapport à un des cours à la maison. C'était perturbant au départ de côtoyer les autres. Pour tout te dire, ce n'est pas facile tous les jours. Mais on apprend des choses si passionnante, et puis ... même si il y a des camarades... euh ... pénibles. Il y en a qui sont vraiment super. On pourrait dire que c'est presque vivre dans une grande famille. " termina Laury avec le sourire. La jeune fille n'avait jamais eu de frères et sœurs, donc elle ne savait pas trop ce que c'était de vivre avec d'autres enfants dans une même maison. "Oui, c'est épuisant parfois... mais je suis d'accord trés excitant... surtout avec la M... , non rien! fit Laury en se rattrapant à temps, elle avait faillit dire avec la Magie en plus.... mais Opal n'était pas concerné par Poudlard.


HJ: Je crois que Laury, n'a jamais autant parlé lol^^!

_________________
Membre de l'Association de Défense des Elfes de Maison

Ma fiche - Mes RPS - Mes liens - Mon journal

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Opal Richmond
▌ Messages : 69
Humeur :
100 / 100100 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de tremble, de forme tordue, bout pointu, des sculptures frustre sur le manche. Crinière de Sphinx
Camp: Neutre
Avatar: Mackenzie Foy

Message#Sujet: Re: Retrouvailles étranges   Dim 24 Mar - 15:14






Lauraleen & Opal

“Le monde des sorciers : acte 1, scène 4 - Retrouvailles étranges”
V
ivre dans une grande famille. Enfant toujours trop seule l'idée me fait soupirer. Un soupir plein de désir et d'envie. D'impatience aussi peut-être. Sûrement. Des gens que l'on n'aime pas et vice-versa. Avec qui se disputer, de battre à coup de mots ou de poings. D'autres avec qui jouer, rire, courir, se disputer mais cette fois pour se réconcilier. Tout cela sans le regard réprobateur de mère. Oh ! Que se sera beau !

J'ai juste le regret que cette jeune fille ne puisse pas vraiment faire parti de ce cercle lorsque je serais à Poudlard. Elle au moins elle répond gentiment et avec finesse à mes questions. Pas comme une certaine Eileen. J'ai bien une seconde ou je me demande ce qu'elle a faillit dire mais nous ne sommes pas encore assez proche pour que j'insiste là-dessus.

Enhardie par ses réponses je reprends ma litanie de question.

"Je suppose que c'est grand alors. Avec des jardins et des gymnases à côté ou dedans. Tu as une chambre rien que pour toi ? Moi de ce que j'ai comprit je serait dans un dortoir avec d'autres filles de mon âge. Et c'est très grands, pleins de couloirs et d'escaliers et même des tours ! Tu te rends comptes. Midnight manor, le château de ma famille, est un truc sur seulement trois étages et il n'y a pas de tour, c'est très moche en plus."

Je m'anime de plus en plus. Sans m’apercevoir que je venais de parler de mon "pensionnat" comme s'il avait déjà été choisit et que j'en avait déjà entendu parler. Alors que cela n'était pas sensé être déjà acté. Sur ma chaise je ressemble à un Zébulon, me tortillant d’excitation. J'ai tellement hâte. Et d'ailleurs il me faut le dire.

"J'ai hââââte ! Ça va être merveilleux ! Ça m’ennuie bien un peu de laisser mère toute seule. Mais j'espère que comme ça elle aura un peu plus de temps pour aller dans le grand monde et pourquoi pas rencontrer quelqu'un. D'ailleurs tu peux peut-être en parler à tes parents. Leur demander de l'inviter de temps en temps. Ça lui évitera de s'inquiéter parce que je suis si loin."

Tentant de reprendre le cours de la discussion sur le recueillement d'informations pensionnariales je bois une gorgée de thé avec gravité.

"Bon et les cours ? Tu as eu de nouvelles matières ? Des cours d'art ou d'éloquence ? Doit-on faire du sport en même temps que les garçons ?"




         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Retrouvailles étranges   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles étranges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]
» Les Retrouvailles ... [Pv WoOd]
» ragots, secrets et retrouvailles [M., M-A., P-J.]
» Des Retrouvailles inattendu...[PV Reve du passé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous !
-