AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vie est longue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serdaigle
Yseult Neils
▌ Messages : 1367
Humeur :
La vie est longue Left_bar_bleue95 / 10095 / 100La vie est longue Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

La vie est longue Empty
Message#Sujet: La vie est longue   La vie est longue Icon_minitimeSam 23 Mar - 18:42


Yseult se trouvait devant le bureau du directeur de l'école, Albus Dumbledore, l'avait en effet convoqué pour qu'ils puissent discuter. La jeune fille savait plus ou moins de quoi il était question. Depuis qu'elle avait apprit qu'elle vivrait sans doute un peu moins que la plupart des sorciers, même si cela lui lassait quand même de longues années vivre, beaucoup de gens tenaient à lui parler pour s'assurer qu'elle allait bien. Son père, l'infirmière de Poudlard, et puis aussi sa mère bien sûr, son frère. Et maintenant le professeur Dumbledore.

Il faut dire que cette situation se présentait à cause de ce qui lui était arrivé quand elle était en troisième année. La jeune fille avait vécu pendant plus d'un an, une période "morose", durant laquelle, elle avait oublié comment vivre, puis elle avait retrouvé la "pêche", mais sans doute un peu trop pour que son corps puisse suivre, si bien que son cœur se fatiguait plus vite que la normale. Il battait plus vite, deux fois plus vite, du coup, elle aurait deux fois de temps à vivre. Comme la souris et l'éléphant, qui ont le même nombre de battement au cours de leur vie, mais celui de la souris est rapide, alors que celui de l'éléphant est trés lent, c'est pourquoi il vit plus longtemps.

Yseult soupira et frappa à la port du professeur, elle avait hâte d'en finir avec tout ça, parce qu'elle en avait un peu mare qu'on lui demande si tout va bien. Elle voulait profiter de ses années encore à vivre sans se préoccuper de l'échéance, d'autant plus qu'elle pourrait aussi mourir de n'importe quoi d'autre. Lui rappelait sans cesse qu'elle aurait moins de temps à vivre, la rendait un peu déprimé et nerveuse. Elle ne savait pas ce qui s'était passé durant sa troisième année, elle avait tout oublié. Le sort d'amnésie que Daniel lui avait lancé, lorsqu'elle avait vu l'ouverture de la chambre des secrets avait eu des répercussions trés inattendu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Albus Dumbledore
▌ Messages : 218
Humeur :
La vie est longue Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La vie est longue Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: La baguette de sureau *itself*
Camp: Bien
Avatar: Michael Gambon

La vie est longue Empty
Message#Sujet: Re: La vie est longue   La vie est longue Icon_minitimeJeu 28 Mar - 10:24



La vie est longue
Avec Yseult Neils


Albus se targuait de savoir beaucoup de choses, bien plus que la moyenne du genre humain. Mais certains événements, certains incidents, échappaient complètement à sa compréhension. Le cas Yseult Neils en faisait partie. Il avait constaté, quand il n'était pas encore son directeur mais son professeur de métamorphose, ce qui faisait qu'il la voyait régulièrement, qu'elle n'était plus dans son état normal. Tous les autres professeurs l'avaient remarqué, on lui soupçonnait une dépression, Miss Sparkley avait pris soin d'elle, elle avait eu l'air d'aller mieux, trop bien. Et maintenant, il y avait cette maladie qui ne s'expliquait pas.

Albus ne savait pas vraiment quoi en penser. Il trouvait regrettable d'avoir alarmé cette adolescente pour un mal qui saurait sans doute trouver un remède d'ici à ce qu'il lui pose vraiment problème, et il savait que l'infirmière était du même avis que lui, Yseult savait et semblait s'en moquer, ce n'était vraiment pas la peine d'en faire toute une histoire.

Albus n'était pas là pour s'assurer une nième fois qu'elle allait bien, même s'il comptait le faire aussi, il avait surtout besoin de comprendre la situation de cette adolescente. Situation étrange, et qui n'a pas d'explication tangible à laquelle se rattacher. Avant l'été, il avait donc tenu à la voir, se demandant s'il réussirait sonder dans l'esprit de la jeune femme une information qui à elle-même aurait complètement échappé.

« Merci d'être venue. Je ne vais pas trop accaparer le temps précieux que tu pourrais passer à profiter de ce merveilleux soleil. », dit-il en désignant la fenêtre d'un geste désintéressé de la main, mais un léger sourire aux lèvres. « Alors, dis-moi.. Comment vas-tu ? »

Elle devait être lasse d'entendre cette question, mais il fallait en passer par là, commencer par là, même. Cela même s'il se doutait déjà de ce qu'allait être sa réponse. Mais on ne pourrait pas lui reprocher de ne pas se soucier du bien-être de ses élèves. Il s'en souciait effectivement. Le mal dont elle souffrait était associé à un autre mal. Et c'était à ce mal-là qu'Albus Dumbledore s'intéressait réellement, les deux étant dans tous les cas liés l'un à l'autre.

Code by Joy

_________________
Albus Dumbledore

« Ce ne sont pas nos aptitudes qui montrent ce que nous sommes,ce sont nos choix. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Yseult Neils
▌ Messages : 1367
Humeur :
La vie est longue Left_bar_bleue95 / 10095 / 100La vie est longue Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

La vie est longue Empty
Message#Sujet: Re: La vie est longue   La vie est longue Icon_minitimeVen 29 Mar - 23:06


Yseult se tenait devant le professeur Dumbledore, ce dernier l'avait invité à entrer dans son bureau, et la jeune fille était là souriante comment à son habitude. Elle était contente de voir son professeur, mais avait aussi hâte d'aller profiter du soleil, et du mois d'été, comme il le disait. Elle savait déjà plus ou moins la conversation qu'ils allaient avoir, et même si elle en avait un peu marre, elle voulait quand même au moins le rassurer. Il avait été présent quand le "drame" était arrivée, peu de temps avant la mort de Mimie. Et il n'était pas difficile de comprendre que les deux drames étaient liés. Et pourtant si différents, car si Ys a été victime d'un sortilège, Mime est morte à cause d'une araignée géante.

Le professeur lui demanda si elle allait bien. Yseult lui sourit, c'était la question que tout le monde lui posait. Et oui, elle allait bien, malgré cette information qui l'avait quand même un peu sonnée, elle prenait tout avec philosophie et elle avait confiance en l'avenir. Tout ira bien. C'est la formule magique.

"Oui, tout va bien, professeur. Et vous?" demanda-t-elle avec le sourire. Bien sûr, la jeune fille était loin d’imaginer toutes les pensées et les soucis que Dumbledore vivaient.

Yseult voulait simplement être polie avec son professeur, ça avait été l'un de ses préférés. Il avait toujours un mot pour encourager ses élèves, et Ys avait fait des progrès en métamorphoses au cours de ses années, particulièrement en troisième année, quand elle était dans sa période "morose". Maintenant, elle était un peu trop "fofolle" pour arriver à se concentrer sur quelque chose plus d'une heure, mais il lui arrivait encore à avoir de bonnes notes.

"Vous vouliez me voir pour un sujet en particulier?" demanda la jeune fille, oui il ne valait mieux pas perdre de temps, et passait directement au sujet principal de cette conversation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Albus Dumbledore
▌ Messages : 218
Humeur :
La vie est longue Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La vie est longue Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: La baguette de sureau *itself*
Camp: Bien
Avatar: Michael Gambon

La vie est longue Empty
Message#Sujet: Re: La vie est longue   La vie est longue Icon_minitimeVen 5 Avr - 11:33



La vie est longue
Avec Yseult Neils


« Je me porte à ravir, je vous remercie de vous poser la question », répondit Albus avec le sourire.

C'est qu'il n'était pas si courant qu'on lui pose la question en retour, il fallait bien le reconnaître, ce qui était normal, mais donc, quand une exception dénotait de ses habitudes, il appréciait de le souligner, et c'était au fond assez amusant.

Yseult était, de toute évidence, une demoiselle très positive. En même temps, c'était de son âge. A seize ans, comment ne pas se penser invincible ? C'était impossible. Tout était relatif et en même temps exacerbé, les joies comme les misères. Il est certain que pour Albus, cette situation appartenait à une période à présent relativement reculée de sa vie, mais il en gardait un souvenir très prégnant, alors il était totalement capable de le comprendre et de le savoir.

Les derniers événements, les informations qu'elle avait apprises aurait peut-être pu altérer son enthousiasme par trop important, mais de toute évidence, non, et il ressentait même qu'elle était lasse de la considération de tous les adultes de son entourage. Raison pour laquelle le directeur de l'école de magie n'avait pas l'intention d'insister dans ce sens. Mais le cas de la bleue et bronze restait particulier, suffisamment particulier pour qu'il ne puisse que vouloir en entendre, en apprendre plus. Mais il avait bien compris qu'il fallait qu'il le fasse d'une autre façon dans tous les cas.


« Tu dois t'en douter, n'est-ce pas ? »
se permit-il de la questionner en la fixant de son regard perçant.

Elle s'en doutait forcément, car le directeur de Poudlard ne prenait pas la peine d'accueillir les élèves dans son bureau pour le simple plaisir de se taper la discute, il avait beaucoup de responsabilités, chaque minute de son temps était précieuse, et donc, Yseult savait forcément qu'il n'avait pas demandé à la voir sans raison. Et d'ailleurs, il trouvait qu'elle faisait preuve d'une décontraction presque inappropriée de la part d'une élève qui se retrouvait convoquée dans le bureau directoriale.

Il n'ajouta rien, sciemment. Il avait surtout l'intention de laisser son interlocutrice parler, et lui de l'écouter. Il avait l'intention de se contenter d'observer, de discerner... et de déduire.

Code by Joy

_________________
Albus Dumbledore

« Ce ne sont pas nos aptitudes qui montrent ce que nous sommes,ce sont nos choix. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Yseult Neils
▌ Messages : 1367
Humeur :
La vie est longue Left_bar_bleue95 / 10095 / 100La vie est longue Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

La vie est longue Empty
Message#Sujet: Re: La vie est longue   La vie est longue Icon_minitimeVen 12 Avr - 22:06


Yseult se trouvait dans le bureau du directeur de l'école, et elle savait pertinemment pourquoi elle se trouvait là, c'était en lien avec ses changements d'humeurs, et peut-être aussi ce sort qui lui était réservé. Mais elle n'avait pas grand chose à dire sur le sujet. Elle ne savait pas qui lui avait jeté un sort, ni pourquoi, ni comment. Et même si cela avait eu des effets secondaires qui mettaient à mal sa santé, elle ne s’inquiétait pas. Elle avait encore une longue vie devant elle. Et comme l'avait dit l'infirmière de Poudlard, elle avait largement le temps de trouver quelque chose pour la guérir. Ce n'était pas parce qu'un remède n'existe pas encore, qu'il n'y en aurait pas un, un jour. Elle fit un sourire à Dumbledore, au réponses au sien, quand il la remercia d'avoir demandé si il allait bien. Dans le fond, c'était un peu normal de s’inquiéter de la santé des autres, non, même si c'était un professeur de l'école.

Elle lui demanda alors pourquoi il l'avait fait venir, le professeur lui répondit alors qu'elle devait bien s'en douter. Ys hocha la tête, oui elle pouvait le deviner aisément, mais que pourrait-elle bien dire au professeur.

"Vous voulez parler de .... ma période "morose", et de ma période "enthousiaste?" suppose la jeune fille, elle avait nommé de cette façon, les deux phases de sa vie, par lesquelles, elle était passé. On pouvait même ajouter la période "normal", celle avant son changement de comportement. Alors elle se souvenait de tout, mais de la façon dont elle avait pu vivre avec.... cette vie si tranquille, et encore plus avec sa période "morose", comment avait-elle fait pour ne pas s'ennuyer. "Je ne sais pas du tout comment s'est arrivé!" ajouta la jeune fille avec un maigre sourire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Albus Dumbledore
▌ Messages : 218
Humeur :
La vie est longue Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La vie est longue Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: La baguette de sureau *itself*
Camp: Bien
Avatar: Michael Gambon

La vie est longue Empty
Message#Sujet: Re: La vie est longue   La vie est longue Icon_minitimeLun 29 Avr - 9:34



La vie est longue
Avec Yseult Neils

La jeune bleue et bronze avait une manière bien particulière de voir les choses, et le directeur de Poudlard aurait peine à déterminer si c'était à considérer comme une bonne ou comme une mauvaise chose. Il ne servait à rien de se lamenter sur son propre sort, d'autant plus que le sort de la jeune fille était loin d'être décidé et qu'elle pourrait parfaitement être libérée finalement du sort qui la rongeait dans les temps à venir... il suffisait d'en comprendre les origines. Alors d'accord, elle avait eu une période "morose", puis une période "enthousiaste. C'était un résumé concis mais concret de la situation.

Albus ne pourrait pas reprocher à son interlocutrice de ne pas avoir concrètement conscience de sa situation, d'avoir un regard très objectif sur sa propre condition. Mais cela ne suffisait pas. Il fallait à présent comprendre plus précisément, et pour cela, il était vraiment important qu'ils aillent au-delà de ce que les apparences laissaient à voir, qu'ils grattent un peu le vernis. Cela pourrait bien être une expérience éprouvant pour Yseult qui, sans s'en rendre compte, pourrait se retrouver propulsée dans une situation cauchemardesque. Mais cela restait important, pour comprendre et assimiler plus concrètement la situation, du moins.

Yseult devina sa question, et elle y répondit avant qu'il ne la pose plus concrètement, lui assurant qu'elle n'avait pas la moindre idée de comment les choses s'étaient passées. Ce n'était pas une chose qu'Albus découvrait, il estimait que si Yseult avait su quoi que ce soit de prime abord, elle en aurait parlé, que ce soit à lui ou encore à des personnes en qui elle avait confiance. L'infirmière de l'école, par exemple ? Difficile d'être complètement sûr.

« J'en suis absolument convaincu »
, répondit le directeur de l'école de magie avec aux lèvres l'un de ses proverbiaux sourires.

Il en était convaincu, ce n'est pas pour autant qu'il n'y avait aucun moyen de résoudre cette situation. Il fallait parvenir à voir au-delà des apparences, c'est tout... Mais pour cela, il allait peut-être falloir bousculer un peu les certitudes et la confiance de la jeune Serdaigle. Ce n'était pas un exercice auquel il se livrait de gaité de coeur, mais il lui semblait nécessaire quand même.

« Et cela ne te dérange pas, même un peu ? »

Code by Joy

_________________
Albus Dumbledore

« Ce ne sont pas nos aptitudes qui montrent ce que nous sommes,ce sont nos choix. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Yseult Neils
▌ Messages : 1367
Humeur :
La vie est longue Left_bar_bleue95 / 10095 / 100La vie est longue Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

La vie est longue Empty
Message#Sujet: Re: La vie est longue   La vie est longue Icon_minitimeSam 4 Mai - 23:11


Yseult sourit à son professeur, il semblait vraiment comprendre les gens, elle aimerait bien pouvoir faire la même chose. Elle ne savait pas comment tout ça était arrivée et il la croyait, tant mieux, parce que son père avait passé des mois à lui poser la question, et parfois il la posait encore, et elle lui sortait invariablement la même réponse elle ne savait pas. Dumbledore lui demanda si cela la déranger, même un peu. A vrai dire certains jours, oui elle aimerait comprendre, mais cela ne durait pas longtemps. Elle avait beaucoup trop de choses en tête qui lui passait cette envie de découvrir la vérité. Et dans sa période morose, elle était trop déprimée pour y penser véritablement, bien que là aussi c'était arrivé, qu'elle veuille découvrir la vérité.
"Cela m'arrive de vouloir savoir. Mais ... ça finit par passer!" fit Yseult, qui parlait de ce sujet important comme d'un symptôme d'une maladie, ou bien d'une douleur qui finit par passer quand on y pense plus.

Cette "chose", accident, attaque ou elle ne savait pas trop quoi n'était arrivé qu'à elle, donc ce n'était pas quelque chose de contagieux, ou qui continue de sévir dans le château. Si il y a avait eu d'autres "malades", elle aurait surement fait quelque chose pour venir en aide aux autres, et comprendre ce qui pouvait arriver aux gens. Mais elle était un cas unique, donc personne n'était en danger hormis elle-même. Et elle savait que son père ferait tout ce qu'il faut pour lui trouver un remède, comme l'infirmière de Poudlard, elle n'avait donc pas de souci à se faire, n'est-ce-pas?
"Est-ce important de le savoir?" demanda quand même la jeune fille, aprés tout il y avait beaucoup de choses qu'elle ignorait encore, et peut-être qu'il y avait une chose importante à découvrir de son ... état étrange.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Albus Dumbledore
▌ Messages : 218
Humeur :
La vie est longue Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La vie est longue Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: La baguette de sureau *itself*
Camp: Bien
Avatar: Michael Gambon

La vie est longue Empty
Message#Sujet: Re: La vie est longue   La vie est longue Icon_minitimeJeu 9 Mai - 15:53



La vie est longue
Avec Yseult Neils

Chacun réagissait à sa manière face à une situation complexe et qui avait changé votre vie. La manière qu'avait la bleue et bronze de réagir n'était pas moins valable qu'une autre, mais très différente que celle que le directeur de Poudlard aurait adoptée à sa place. Il aurait été incapable d'accepter un mal si peu coutumier, inédit, sans avoir l'envie de comprendre, de percer ce mystère une bonne fois pour toutes.

Mais il ne pouvait reprocher à la jeune élève de ne pas adhérer à ce cas de figure. Bien au contraire, même. C'était plutôt une excellente chose, à la vérité. Elle ne devait pas se laisser torturer par sa situation. Ce serait une torture inutile. Et elle avait peut-être déjà eu son lot par le passé sans même s'en souvenir. La jeune fille posait une question pertinente. Si elle n'avait pas envie de s'en soucier, rien ne l'y obligeait, et il était même préférable qu'elle ne s'y oblige pas. si cela devait lui causer inutilement une douleur trop grande, trop insupportable.

« Peut-être pas »
, reconnut le professeur d'un ton volontairement énigmatique. « Mais peut-être bien. »

On ne pouvait faire réponse plus laconique et volontairement non orientée, mais en vérité, il estimait que c'était à la fois l'un et l'autre. Pour Yseult, il n'était peut-être pas important de le savoir, et peut-être mènerait-elle une vie (écourtée ou non) heureuse et épanouie malgré tout.

Mais si elle n'avait aucune nécessité de savoir à titre personnel, le directeur de Poudlard ne pouvait pas vraiment en dire autant de son côté. Il estimait que les informations enfouies dans la mémoire effacée d'Yseult étaient de la plus grande importance, pas forcément pour elle-même, mais de manière générale, qu'elles renfermaient peut-être une clé nécessaire et qui leur manquait encore.

Alors, important ou non, tout restait une question de points de vue, de perspectives. Et celles d'Albus Dumbledore ne pouvaient être les mêmes que celles d'Yseult Neils. Malgré tout, il avait besoin de son assentiment, de ce qu'elle ne savait pas dire. Sans quoi lui-même aurait peu de chances de progresser de son propre côté.
Code by Joy

_________________
Albus Dumbledore

« Ce ne sont pas nos aptitudes qui montrent ce que nous sommes,ce sont nos choix. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Yseult Neils
▌ Messages : 1367
Humeur :
La vie est longue Left_bar_bleue95 / 10095 / 100La vie est longue Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

La vie est longue Empty
Message#Sujet: Re: La vie est longue   La vie est longue Icon_minitimeDim 19 Mai - 15:04


Yseult ne savait pas trop bien ce qu'elle devait dire ou faire dans cette situation. Elle avait envie de savoir ce qui lui était arrivé, mais la plupart du temps, elle ne s'en souciait guère. Au fond, est-ce que cela changerait sa vie. Elle avait oublié quelque chose, et parfois dans le plus profond de la nuit, elle se disait que ce n'était pas plus mal, parce que ce qu'elle avait oublié était dangereux. Sans vraiment en prendre conscience, cela se jouait plutôt dans son subconscient. Aprés tout, qu'est-ce qu'elle aurait bien pu oublier qui serait si dangereux. Elle fit un maigre sourire au professeur, ne sachant pas vraiment quoi lui dire. Il semblait comprendre son manque d'envie de savoir, et en même temps, lui même avait envie de savoir, tout comme son père d'ailleurs, et ses deux amis Sean et Léo, et même son petit frère avait posé de nombreuses questions sur le sujet. En fait tout le monde voulait savoir sauf elle.

"Comment.... Dans l'hypothèse, on voudrait savoir ce qui s'est passé. Comment est-ce qu'on pourrait s'y prendre?" demanda Yseult. Aprés tout si la méthode pour retrouver ses souvenirs étaient plus dangereuses que le souvenir en lui-même, autant oublier. La vérité n'est pas toujours agréable à connaître, et elle peut même être trés ... "méchante". Elle soupira un peu inquiète de le tournure que pouvait prendre les choses.  Elle n'avait pas envie de retourner dans une période "morose" ou pire oublier complétement la mémoire, ou peut-être qu'il y avait encore pire. Elle fixa le professeur de Poudlard, à la fois avec l'espoir qu'il lui annonce une méthode simple et indolore (aussi bien physique que mentalement) et en même temps qu'il lui dise que ce n'était plus la peine de faire tout ça,e t qu'elle pouvait retourner à sa vie tranquille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Albus Dumbledore
▌ Messages : 218
Humeur :
La vie est longue Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La vie est longue Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: La baguette de sureau *itself*
Camp: Bien
Avatar: Michael Gambon

La vie est longue Empty
Message#Sujet: Re: La vie est longue   La vie est longue Icon_minitimeJeu 23 Mai - 8:37



La vie est longue
Avec Yseult Neils

L'ancien professeur de métamorphose avait bien conscience de placer la jeune bleue et bronze face à une situation hautement complexe et difficile... mais il n'avait pas posé les bases de cette situation. Quelque chose d'autre ou quelqu'un d'autre s'en était chargé, et la situation telle qu'elle était n'autorisait pas que l'on y jette un oeil distrait. Il fallait creuser le moindre détail avec précision. Car il y avait des faits, certes, mais il y avait aussi des suppositions. Il y avait ces choses qu'on ne savait pas, qu'on ne pouvait comprendre qu'en creusant, en approfondissant.

Yseult ne comprenait pas toutes les imbrications de cette situation, les tenants et les aboutissants de cette dernière de manière générale, mais elle semblait deviner tout de même qu'il fallait savoir y voir plus que les apparences, qui laissaient entendre l'étrange sans pour autant l'expliquer vraiment.

« Je ne sais pas »
, répondit le nouveau directeur de Poudlard avec le sourire. Il savait que la jeune fille n'allait pas forcément apprécier cet enchaînement de réponses cryptiques, mais il ne pouvait inventer de réponse qu'il ne possédait pas. En revanche, il pouvait explorer une piste ou l'autre. « Je te demanderais d'être attentive, si tu le souhaites, à chaque détail qui aurait pu t'échapper. » Il marqua une pause. « Et il existe une autre manière de plonger dans la mémoire de chacun. Pas celle qui a peut-être été effacée, bien sûr. Mais les souvenirs qui accompagnent cette mémoire perdue. »

Une fois de plus, Albus ne rentrait pas dans les détails, il ne pensait pas qu'assomer la jeune fille de détails soit une nécessité absolue. Elle était accablée déjà d'un poids qu'elle ne soupçonnait même pas. Elle était opressée par un étau qu'elle était incapable de concevoir, si bien qu'elle subissait les effets sans considérer pour autant les origines de ce dernier.

La complexité était d'autant plus importante que celle-ci n'était pas perçue comme telle. Et pourtant, la situation, peu importe comment elle la vivait, était particulièrement grave. La question n'était pas de déterminer si c'était grave, plutôt de savoir à quel point ça pouvait être grave, effectivement. Maintenant, Albus ne pouvait pas retirer des mains de l'adolescente des cartes qui n'appartenaient qu'à elle.


Code by Joy

_________________
Albus Dumbledore

« Ce ne sont pas nos aptitudes qui montrent ce que nous sommes,ce sont nos choix. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Yseult Neils
▌ Messages : 1367
Humeur :
La vie est longue Left_bar_bleue95 / 10095 / 100La vie est longue Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

La vie est longue Empty
Message#Sujet: Re: La vie est longue   La vie est longue Icon_minitimeSam 25 Mai - 14:33


Yseult avait repassé toute cette histoire dans cette tête un nombre incalculable de fois, surtout quand elle était dans sa période "morose", et elle avait fait de nombreux rêves, enfin cauchemars à ce sujet, mais elle n'avait jamais rien vu qui lui permettrait de comprendre ce qui avait pu lui arriver, qui avait pu faire une telle chose.
"Il y a quelques mois, le professeur de divination nous avait demandé de tenir un journal des rêves. Et j'ai fait souvent le même cauchemar sur ... ça." commença la jeune fille, elle ne savait pas trés bien par quel mot, elle pouvait remplacer le "ça". Accident? Attaque? Agression? Je peux vous le donner, si ça peut vous aider." termina Yseult avec un autre mince sourire. La jeune fille était partagée entre aider le professeur à découvrir la vérité, et laisser tout ça derrière elle pour passer à autre chose, et vivre sa vie.

"Quelle est cette autre méthode?" demanda Ys, un peu inquiète. Elle avait l'impression qu'on avait déjà assez traficoté dans son cerveau. Entre ce qu'il l'avait rendu "morose", puis ce qu'il l'avait rendu "joyeuse", les efforts de son père, médicomage, de vouloir comprendre ce qui était arrivé à sa fille. Et maintenant le professeur Dumbledore, qui voulait en rajouter une couche. Une part avait envie de lui dire d'aller voir ailleurs, d'une manière plus polie bien sûr. Et une autre part d'elle, avait peur que cela ne fasse qu’empirer les choses, et elle avait peut-être peur aussi de découvrir la vérité. La vérité fait peur trés souvent, car une fois qu'on la connait, on ne peut plus se voiler la face. Donc elle était encore indécise pour aller plus loin dans les recherches, surtout qu'elle était encore mineure, et devrait sans aucun doute en parler avec ses parents avant de se lancer dans toute entreprise.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Albus Dumbledore
▌ Messages : 218
Humeur :
La vie est longue Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La vie est longue Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: La baguette de sureau *itself*
Camp: Bien
Avatar: Michael Gambon

La vie est longue Empty
Message#Sujet: Re: La vie est longue   La vie est longue Icon_minitimeMer 29 Mai - 11:47



La vie est longue
Avec Yseult Neils

Albus devait le reconnaître à la jeune bleue et bronze, elle avait de la suite dans les idées, et lui offrait des solutions qu'ils n'avaient pas forcément envisagées à un problème qu'il cherchait à observer sous tous les angles possibles et envisageables. Un journal de rêve, c'était un début. Qu'importe la foi que l'on pouvait accorder à l'art complexe et subtil de la divination, il fallait tout de même reconnaître à ce dernier des vertus, et l'analyse d'un rêve pouvait en dire beaucoup, autant sur l'avenir que sur le passé, voire même sur le présent, en réalité. Il hocha donc la tête en réponse à cette proposition.

« J'apprécierai beaucoup »
, confirma Albus en accordant à sa jeune interlocutrice un sourire sybillin.

Peut-être que cela ne servirait à rien, mais cela restait malgré tout une possibilté, une option. Il semblait par conséquent normal d'y songer et de s'y attarder. L'avenir les éclairerait sur la suite et les conséquences qu'il fallait probablement en tirer... Ou ne pas en tirer, car il ne fallait pas se montrer hâtif en la circonstance, ce même si c'était bien évidemment rassurant.

« Il s'agit d'une méthode qui permet d'explorer les souvenirs en détails »
, se permit-il d'expliquer en réponse à son interlocutrice.

Avec elle, il ne pensait pas avoir besoin d'user d'artifices ou de méthodes de manipulation pour la convaincre, lui dire la vérité sur ses intentions et ses méthodes pouvait tout à fait suffir.

En ce qui le concernait , il ne pensait pas se montrer intrusif en dénichant la vérité dans les tréfonds de la mémoire d'autrui (pour peu qu'elle n'ait pas été complètement modifiée ou effacée). Aux grand maux les grands remèdes. C'était plus ou moins son moto.

« As-tu déjà entendu parler de la pensine, Yseult ? »
l'interrogea-t-il en la toisant derrière ses lunettes en demi-lunes.
Code by Joy

_________________
Albus Dumbledore

« Ce ne sont pas nos aptitudes qui montrent ce que nous sommes,ce sont nos choix. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Yseult Neils
▌ Messages : 1367
Humeur :
La vie est longue Left_bar_bleue95 / 10095 / 100La vie est longue Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

La vie est longue Empty
Message#Sujet: Re: La vie est longue   La vie est longue Icon_minitimeLun 1 Juil - 22:10


Yseult hocha la tête, ravie de pouvoir aider son professeur. Soudain, elle pensa aux autres rêves qu'elle avait écrit dans ce journal, et qu'il ne devrait peut-être pas lire, cela pouvait être assez intime. Mais elle l'avait dit qu'elle lui donnerait, elle pouvait pas vraiment revenir sur sa parole. Mais en même temps, si cela pouvait lui permettre de savoir ce qui s'est passé, c'était pas bien grave, que le professeur lise qu'elle rêve de licorne volante, et des garçons, surtout d'un garçon en particulier.

Le professeur Dumbledore passa à autre chose, et prononça un mot, la pensine. Alors la jeune fille savait ce que s'était, mais elle ne savait pas trés bien comment ça pouvait marcher. C'était un peu comme un ... récipient à souvenirs. Sauf qu'elle n'était pas sûre que son souvenir soit particulièrement clair pour être regarder, comme elle avait pu le faire dans une salle de cinéma chez les moldus. Elle avait été voir un film avec sa mère, ça avait été vraiment classe comme truc.

"C'est un ... saladier... à souvenirs." fit Ys en sachant pertinemment que c'était pas le bon mot, mais récipient, lui paraissait encore plus bizarre.

Elle fit un petit sourire désolé de sa façon de parler. Mais c'était la seule définition qui lui était venue à l'esprit.
"Comment ça marche, exactement?" demanda-t-elle pour en savoir plus sur le sujet, c'était ses souvenirs qui vont se retrouver dans ce saladier, pour que le professeur puisse les voir et comprendre ce qui s'était passé, ce qui était arrivé à la jeune fille. Est-ce que c'était un accident, comme un coup sur la tête, ou bien est-ce qu'il y avait vraiment une personne responsable derrière tout, et dans ce cas, qui pouvait avoir effacé les souvenirs de la jeune fille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Albus Dumbledore
▌ Messages : 218
Humeur :
La vie est longue Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La vie est longue Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: La baguette de sureau *itself*
Camp: Bien
Avatar: Michael Gambon

La vie est longue Empty
Message#Sujet: Re: La vie est longue   La vie est longue Icon_minitimeVen 5 Juil - 9:12



La vie est longue
Avec Yseult Neils
Albus se permit d’afficher un sourire honnêtement amusé quand sa très jeune interlocutrice lui délivra une interprétation disons très personnelle de ce qu’était pour elle une pensine. Il y avait de quoi sourire, en effet, car de toutes les définitions qu’il avait jamais entendues, de tous les ouvrages qu’il avait jamais lus consacrés au sujet (et Albus est un grand lecteur, n’en doutez pas), jamais il n’avait rien entendu de tel. Et si cette réflexion réveillait son sens de l’humour… il en admettait tout de même la plus qu’honnête validité. Vraiment, la miss avait de la suite dans les idées, peut-être même plus qu’elle ne daignait le soupçonner elle-même.

« Je ne l’aurais pas mieux dit moi-même »
, décréta-t-il, rayonnant, en validant donc le concept de saladier à souvenirs.

Pas sûr que la salade de souvenirs soit vraiment le mélange le plus goûtu et le plus appétissant qui soit, cela dit… Même si le directeur de Poudlard estimait que parmi ses souvenirs, il y avait tout de même quelques faits croustillants qui auraient le don sûr d’en faire saliver plus d’un. Raison pour laquelle ils resteraient bien au chaud dans son esprit, n’en déplaise à ses détracteurs qui aimeraient sans doute en découvrir plus sur le passé de cet homme qui le gardait mystérieux… pour des raisons manifestes. Manifestes pour lui, du moins, évidemment pas pour les autres.

« Ce n’est jamais qu’un simple sortilège. Rien de trop difficile pour un sorcier aguerri comme moi. Le processus est totalement indolore. J’extrais le souvenir de ta mémoire, je le verse dans l’honorable saladier, et il ne reste plus qu’à en contempler les méandres. Enfin, réplique de mémoire serait plus exact, le souvenir ne disparaît pas de ton esprit pour autant. »
Il marqua une pause. « La seule tâche qui pourrait être la tienne serait de te concentrer sur le jour précis où tout a commencé. »

Si elle acceptait d’agir de la sorte, cela pourrait sérieusement l’aider, et elle semblait partante dans tous les cas. Ou bien n'était-elle que curieuse. Les réponses à ses questions, Albus les avait déjà obtenues d'une autre manière, au fond. Mais il restait malgré tout curieux de la situation et de ce qu'elle pourrait bien apporter. Des détails qu'il pourrait déceler. Car dans ces circonstances, même le détail le plus infime venait à compter.

Code by Joy

_________________
Albus Dumbledore

« Ce ne sont pas nos aptitudes qui montrent ce que nous sommes,ce sont nos choix. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Yseult Neils
▌ Messages : 1367
Humeur :
La vie est longue Left_bar_bleue95 / 10095 / 100La vie est longue Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

La vie est longue Empty
Message#Sujet: Re: La vie est longue   La vie est longue Icon_minitimeDim 14 Juil - 14:26


Ys se sentait un peu bête face au sourire de son professeur quand elle parla de saladier à souvenir, ce n'était sans doute pas le bon terme, elle s'en doutait. Mais elle ne pensait pas que son professeur se moquerait de sa réponse. Il la surprit quand même en disant qu'il n'aurait pas dit mieux, donc finalement ce n'était pas si nul. Elle ne savait plus trés bien ce qu'elle devait penser de cette histoire de pensive. Bon enfin peu importe la définition, elle sentait que les choses seraient bien plus compliquées, quand il s'agirait de mettre ses souvenirs dans le saladier.

Donc Dumbledore lui expliqua la manoeuvre, avec un sortilège, il allait copier son souvenir, et il pourrait le regarder dans tous les sens. La jeune fille ne savait pas trés bien ce qu'elle devait faire. Ne serait-ce pas prudent d'en parler avec son père, avant de le faire. Et puis dans toute cette histoire, elle n'avait aucun souvenir de l'instant où tout était arrivé. Qu'est-ce qui pourrait en rester, si ce n'est un trou noir. Ou peut-être un genre de saut d'images. Parce qu'elle était entrée dans les toilettes du seconde étage, et elle en était ressorti, quelques minutes sans aucun souvenir de ce qui s'y était passé.


"Je ... peux sans doute faire ça..." fit Ys, tout de même un peu inquiète, mais aprés si la seule chose qu'elle avait à faire, c'était pensé à cet instant qui avait changé toute sa vie, ce n'était guère compliqué. Et si cela lui permettait de comprendre ce qu'il lui était arrivé, c'était tout de même une bonne chose, non?
"Comment on fait?" demanda Ys, un peu plus sûre d'elle, au fond plus vite ce serait fait, et mieux ce serait. Si elle attend d'en parler avec ses parents, cela l'inquièterait d'autant plus. Au moins, ça serait fait, et elle pourrait ne plus y penser, c'était sa spécialité aprés tout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Albus Dumbledore
▌ Messages : 218
Humeur :
La vie est longue Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La vie est longue Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: La baguette de sureau *itself*
Camp: Bien
Avatar: Michael Gambon

La vie est longue Empty
Message#Sujet: Re: La vie est longue   La vie est longue Icon_minitimeLun 22 Juil - 15:06



La vie est longue
Avec Yseult Neils

Le directeur sentait qu'Yseult avait ses réticences. Il n'avait pas beaucoup de mérite à l'avoir compris, au passage. Il lui avait suffi pour cela de regarder la bleue et bronze dans le blanc des yeux et de lire ses pensées. Elle semblait en grande partie convaincue, mais douter tout de même, envisager notamment d'en parler avec ses parents. Ce qu'Albus pouvait comprendre. Elle allait laisser quelqu'un s'immiscer dans ses souvenirs. C'était quelque chose de personnel, d'intime.

Même si c'était pour son bien (mais pas que, Albus avait tout de même d'autres choses derrière la tête, c'est un fait), elle avait intérêt à y réfléchir à deux fois avant de prendre la moindre décision, et il y invitait très largement sa jeune interlocutrice, afin qu'elle n'ait pas l'ombre d'un regret. Elle lui disait qu'elle pouvait faire ça, "sans doute" faire ça, sa réponse était donc à prendre avec des pincettes, et c'était ce qu'Albus allait effectivement faire, même s'il sentait, quand Yseult lui demandait comment procéder, qu'il pourrait bien obtenir gain de cause dans l'instant s'il le choisissait.

« Je te l'ai dit, il s'agit d'un simple sortilège. Tu n'aurais rien de particulier à faire à part penser au jour qui a tout déclenché »
, répéta-t-il car il n'y avait en effet rien à dire ou faire de plus, à part récupérer une fiole adaptée et extraire le souvenir de l'esprit de la jeune Serdaigle. « Je peux m'en occuper maintenant, mais avant, je veux m'assurer que tu es entièrement d'accord. Si tu veux te laisser le temps d'y réfléchir, ou bien d'en parler à tes parents, je comprendrais. »

Il comprendrait, mais il le considérerait tout de même comme une perte de temps de grande ampleur. Déjà qu'il avait sans doute attendu trop longtemps avant de formuler cette requête auprès d'une simple adolescente. Simple adolescente, mais qui avait fait face à un événement complexe et traumatisant, qu'il était temps de dénouer, même si certains de ses aspects avaient trouvé d'eux-mêmes leur résolution.


Code by Joy

_________________
Albus Dumbledore

« Ce ne sont pas nos aptitudes qui montrent ce que nous sommes,ce sont nos choix. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Yseult Neils
▌ Messages : 1367
Humeur :
La vie est longue Left_bar_bleue95 / 10095 / 100La vie est longue Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

La vie est longue Empty
Message#Sujet: Re: La vie est longue   La vie est longue Icon_minitimeSam 17 Aoû - 18:37


Le professeur sembla comprendre son inquiétude, elle avait posé deux fois la même question, c'était sans aucun doute un signe. Mais si la jeune fille prenait le temps d'en parler avec ses parents, son père voudrait rencontrer le professeur pour en savoir plus, et ce qui prendrait peut-être maintenant cinq minutes, et on en parle plus, enfin seulement pour dire à ses parents que c'était fait. Prendre alors des mois de parlottes pour finir par accepter ou refuser, mais après tout il s'agissait de son souvenir, et c'était à elle de décider quoi en faire, à qui le montrer, à qui en parler, et pas à ses parents. Dans quelques mois, elle aurait dix sept ans, et ses parents n'auront plus rien à dire sur ce qu'elle fait, a fait. Elle hocha la tête avec sa décision prise, après tout, peut-être que cela allait l'aider à comprendre, guérir ou savoir. Cela ne serait sans doute pas pire que ne l'est la situation.

"On peut faire ça tout de suite." proposa la jeune fille, en levant les yeux vers le professeur, aussi sûr d'elle, qu'elle le pouvait, même si c'était un peu inquiétant de se faire tripatouiller les souvenirs, le cerveau, où elle ne savait pas trés bien quoi. Elle attendit que le professeur lui explique la manœuvre, parce qu'elle n'allait pas reposer la question une troisième fois. Elle allait devoir penser à ce moment précis de sa vie, ce qui ne serait peut-être un peu difficile parce qu'elle n'y pensait pas si souvent que ça dans le fond. Elle soupira et se revit dans les toilettes du second étage, ceux des filles, où Mimie était morte, et elle ne pouvait pas s'empêchait de se demandait si il n'y avait pas un lien entre les deux événements.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Albus Dumbledore
▌ Messages : 218
Humeur :
La vie est longue Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La vie est longue Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: La baguette de sureau *itself*
Camp: Bien
Avatar: Michael Gambon

La vie est longue Empty
Message#Sujet: Re: La vie est longue   La vie est longue Icon_minitimeLun 26 Aoû - 16:16



La vie est longue
Avec Yseult Neils


Albus hocha la tête quand la jeune fille proposa qu'ils se mettent tout de suite à l'ouvrage. Il ne risquait pas de refuser ou de se raviser alors qu'il l'avait lui-même suggéré. Au plus tôt il prendrait possession de ce souvenir, au mieux il pourrait décortiquer ce dernier et tenter d'y dénicher ce qu'il voulait. Il se pouvait qu'il n'obtiendrait rien de probant, ou n'y découvre rien qu'il ne sache déjà, mais cela valait la peine de tenter malgré tout. La moindre information, le moindre fragment d'indice pourrait bien le mener à l'une ou l'autre déduction importante et nécessaire. Il tira sa baguette de sa poche et se rapprocha de la jeune Serdaigle avec toute la précaution nécessaire. Hors de question de l'inquiéter ou de la brusquer, mais il n'y avait pas mille façons de faire.


« Dis-moi quand tu es prête »
, dit-il.

Il envisagea de lui suggérer de fermer les yeux, car c'était bien souvent les yeux fermés que l'on parvenait à convoquer ses souvenir avec plus de précision, mais il ne voulait pas interférer dans le propre processus d'Yseult. Quand elle lui donna son aval et lui apprit qu'elle était effectivement prête, il appuya doucement sa baguette contre sa tempe, dans son autre main, il s'était emparé d'un simple verre qui se trouvait sur son bureau. Ce n'était pas le réceptacle approprié, mais il transvaserait plus tard. Pour le moment, il cherchait surtout à saisir une opportunité qu'il n'avait qu'entrevue au moment de convoquer la jeune Yseult Neils dans son bureau.

Il lança alors le sortilège adéquat et une substance bleuâtre et translucide vint se coller à la baguette, que l'ancien professeur de métamorphose s'appliqua à déposer au sein du gobelet. Un processus qui était plus étrange que douloureux, et qu'Yseul devait à peine avoir remarqué, pourtant, il se pourrait bien qu'il change la donne malgré tout.


« Voilà, c'est terminé. »
, annonça-t-il alors en éloignant avec parcimonie le souvenir (ou la copie de souvenir, plutôt) de son hôtesse.

Il était préférable qu'elle n'y jette aucun coup d'oeil. Le but n'était pas de la plonger dans un souvenir traumatisant, seulement de tirer certaines choses au clair.



Code by Joy

_________________
Albus Dumbledore

« Ce ne sont pas nos aptitudes qui montrent ce que nous sommes,ce sont nos choix. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

La vie est longue Empty
Message#Sujet: Re: La vie est longue   La vie est longue Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

La vie est longue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 2.08 - Une Longue Journée
» Tant mieux si la route est longue... ♫
» Longue attente [Privé WP]
» Myrtle McGrow
» ROUKY CANICHE ABRICOT M 8 ANS ASSO UN COEUR SUR PATTES (25)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Poudlard
 :: Rez-de-chaussée et étages :: Septième étage :: Bureau du directeur : Albus Dumbledore
-