AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 683
Humeur :
Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Empty
Message#Sujet: Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33]   Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Icon_minitimeDim 14 Avr - 11:24


Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère.
A

grippine avait encore du mal à se remettre de l'information. Ca lui était tombé dessus brutalement. Elle avait à peine eu le temps d'assimiler l'idée que l'homme qui l'avait élevée (si on pouvait appeler ça comme ça) n'était pas son père que son vrai père venait sonner à sa porte. Alors, certes, elle n'allait tout de même pas s'en plaindre, Thésée lui avait clairement épargné de poursuivre trop longtemps des recherches laborieuses qui n'auraient certainement mené nulle part quoi qu'il en soit. Mais quand même, elle n'avait pas réellement été prête à accueillir si directement l'information... même si la dite information, dans le fond, n'était pas pour lui déplaire.

Jamais elle n'aurait pu soupçonner que Thésée Dragonneau, qu'elle connaissait pourtant relativement bien, pouvait être son père. Et pour cause, elle n'imaginait clairement pas Wilhelmina Tuft et l'Auror ensemble. Et puis... en fait, elle avait presque le sentiment que cet homme était trop bien pour être son père. Thésée faisait partie de ces rares individus qu'Agrippine avait toujours respectés, elle ne se voyait pas grand-chose de commun avec lui. Elle ne disait pas ça pour se descendre outre mesure, c'était juste un constat. Mais c'était le cas, et maintenant que l'information était donnée, restait à savoir quoi en faire.

Agrippine avait bien compris que Thésée lui-même ne savait pas exactement comment procéder avec tout ça. Mais là où ils semblaient d'accord, c'est qu'ils ne voulaient pas juste observer cette information sans en faire quoi que ce soit. Il fallait laisser le temps au temps, certainement, et l'un dans l'autre... même si ce sentiment d'étrangeté ne la lâchait pas réellement, la jeune femme devait bien réaliser que cette situation la rendait... eh bien... heureuse, vraiment heureuse. Elle n'avait pas l'intention de changer radicalement le cours de sa vie pour autant, bien sûr, mais elle avait quand même le sentiment qu'il prenait un nouveau tournant.

Et s'il y avait une personne avec qui elle avait besoin de partager tout ça, c'était bien Ignatius. D'autant plus qu'elle savait que ce dernier cherchait également à trouver le père de la jeune femme. Il était normal qu'elle lui annonce que ces recherches étaient finies. Et puis, il n'y avait personne avec qui elle pourrait parler plus librement. Bon, elle se doutait bien que la situation risquait de lui déplaire, uniquement parce que cela rendrait cette affaire d'autant plus concrète, mais il fallait bien qu'il sache, après tout... Et ce serait plus simple pour eux d'aller de l'avant en ayant toutes les informations possibles à leur disposition. Elle frappa donc à sa porte, impatiente de le revoir. Et quand il lui ouvrit, elle n'attendit même pas qu'il la salue pour prendre la parole.

-Je l'ai trouvé !




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Ignatius Tuft
▌ Messages : 286
Humeur :
Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Empty
Message#Sujet: Re: Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33]   Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Icon_minitimeDim 14 Avr - 16:12

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère.
Ignatius avait déjà vécu des changements dans sa vie, clairement, mais il fallait quand même reconnaître que ces derniers temps, sa vie avait décidé d’être changeante. Bon, le jeune homme n’avait pas le droit aux mêmes révélations que sa sœur, il n’apprenait pas que son père n’était pas son père, mais ça ne changeait rien au fait que les révélations concernant Agrippine le touchaient quand même énormément. Parce qu’il apprenait que son père était un monstre, parce qu’il apprenait que sa mère avait eu une relation hors mariage, parce qu’il devait revoir la vision qu’il avait de ses parents. Bref, ça le touchait et il ne pouvait pas nier que ça avait quand même des conséquences sur lui.

Et en un sens, Ignatius se demandait si ce n’était pas justement à cause de tout cela, qu’il avait décidé d’arrêter de se cacher, de tenter de prendre sur lui et de s’ouvrir un peu. Comme avec Carlotta, dont il s’attachait clairement de plus en plus au fil du temps qui passait. Il ne savait clairement pas toujours comment s’y prendre, il était bien trop novice en la matière, mais il adorait sa présence, elle lui faisait du bien. Au point que quand on frappa à la porte de son appartement, où il ne recevait quand même presque aucune visite, il avait envie de voir Carlotta derrière la porte. Même pas Lindsay, alors que bien évidemment il tenait encore bien trop à son amie. Mais ce ne fut dans tous les cas aucune de ces deux jeunes femmes.

C’était Agrippine, ce qui ne manquait pas d’être une surprise. Oh, forcément, la situation était bel et bien différente, mais ça n’enlevait pas le fait qu’avant, Agrippine n’aurait pas forcément pris la peine de venir jusqu’à chez lui. Et il n’aurait pas forcément apprécié qu’elle vienne, vis-à-vis de leur mère, de ce qu’on penserait de lui. Aujourd’hui, il ne s’en préoccupait plus de la même manière et au fond, il avait envie que Wilhelmina Tuft soit bien au courant que ses deux enfants étaient plus proches que jamais.

Même si Ignatius n’était pas certain qu’il allait sauter de joie devant cette visite. Parce qu’avant même de lui dire bonjour, Agrippine lui affirma qu’elle l’avait trouvé. Il comprenait parfaitement de quoi elle parlait, il savait qui elle avait trouvé. Elle avait trouvé son père et clairement Ignatius n’était pas certain d’en être heureux. Enfin, il l’était pour Agrippine, si elle l’était. Mais lui… bon, c’était complexe, mais il n’avait clairement pas la même vision de la situation que sa sœur.

« Et donc c’est qui ? » Demanda-t-il, en ne cachant pas forcément le fait qu’il ne sautait pas de joie.

Il n’avait pas envie de vexer sa sœur ou quoi, mais dans tous les cas elle semblait impatiente de lui en parler, alors autant qu’elle lui dise clairement qui était cet homme. Cet homme qui avait séduit une femme mariée, cet homme avec qui sa mère avait eu une relation hors de son mariage avec son père.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 683
Humeur :
Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Empty
Message#Sujet: Re: Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33]   Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Icon_minitimeDim 14 Avr - 17:10


Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère.
L

a réaction d'Ignatius était on ne peut plus froide, mais Agrippine n'en était pas réellement surprise, à la vérité. Elle ne s'était certainement pas attendue à ce que son frère saute de joie ou trépigne d'impatience à la perspective d'en apprendre plus sur l'homme avec qui sa mère avait trompé son père. Elle savait qu'il prenait sur lui, qu'il faisait beaucoup d'efforts pour elle, et que c'était en toute sincérité qu'il s'était proposé de l'aider à retrouver son père biologique, mais ce n'était pas pour autant que cette histoire le ferait sauter au plafond malgré tout. Elle décidait de faire abstraction de sa froideur. Elle avait absolument besoin de parler de tout ça avec Ignatius, et elle avait la ferme intention de le faire en effet. Il n'y avait personne qui mérite davantage que lui d'avoir la primeur de cette information. Aussi fit-elle comme si elle n'avait pas remarqué qu'Ignatius avait peut-être été incommodé par l'information. Et elle enchaîna d'office, non sans s'inviter dans l'appartement de son frère au passage. Il était hors de question d'avoir cette conversation sur son palier. Et elle n'envisagea pas une seule seconde qu'il puisse ne pas être seul ou occupé.

-Thésée Dragonneau, l'Auror. T'imagines ?


Elle, elle ne l'aurait certainement pas imaginé, en tout cas, si la réponse ne lui avait pas été donné directement. Peut-être que c'était le fait qu'elle connaissait déjà Thésée, ou juste le fait qu'elle n'arrivait définitivement pas à le visualiser avec sa mère, mais dans tous les cas, elle aurait peine à se remettre de l'information, et était curieuse d'entendre ce que son frère en penserait. D'autant que pour le coup, Thésée ne devait pas être un inconnu pour Ignatius. La famille Dragonneau était très connue parmi les sorciers. Et ils s'étaient sans doute croisés une paire de fois dans les couloirs du ministère également.

-En fait, c'est pas vraiment moi qui l'ai trouvé, c'est lui qui m'a trouvée. Apparemment, maman lui a tout balancé,
ajouta-t-elle tout en allant se vautrer sur le premier canapé à sa disposition. Ce n'était pas une conversation à avoir sur un palier, pas une conversation à avoir deboit non plus. Le pire, c'est que je le connais un peu, je joue les indics pour lui, parfois, mais j'aurais jamais imaginé ça... Elle marqua une pause, rattrapée par une pensée qui la fit doucement sourire et qu'elle se sentit l'impérieuse obligation de partager avec son frère, même si ce dernier se serait certainement épargné cet accès de sincérité. Heureusement que j'ai pas couché avec lui, t'imagines l'angoisse.

Quoi, c'était un un peu drôle, non ? Pour elle en tout cas.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Ignatius Tuft
▌ Messages : 286
Humeur :
Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Empty
Message#Sujet: Re: Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33]   Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Icon_minitimeLun 22 Avr - 14:57


Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère.
Clairement, Ignatius n’avait aucune envie de sauter de joie en voyant sa sœur débarquer chez lui en affirmant qu’elle avait trouvé son père. D’accord, le jeune homme avait eu vraiment l’intention d’aider sa sœur à trouver son père, mais ça ne voulait pas dire que l’homme allait sauter de joie parce qu’elle l’avait enfin trouvé. C’était... compliqué. D’accord, c’était une bonne chose que Agrippine puisse réellement savoir d’où elle venait, qui était son père, mais en même temps ça signifiait aussi découvrir avec qui leur mère avait décidé de rompre ses voeux de mariage, ce qui le mettait clairement mal à l’aise. Enfin, Ignatius avait quand même l’intention d’être là pour sa sœur, alors il allait faire en sorte d’être là pour elle, même s’il ne sautait vraiment pas de joie à l’idée de découvrir – enfin – qui était le père de Agrippine.

La jeune femme entra d’ailleurs sans vergogne dans son appartement, mais en même temps ce n’était pas comme s’ils allaient rester sur le palier de l’appartement. Et tout en s’installant dans le canapé, elle lui balança le nom de son père. Thésée Dragonneau. Rien que ça ? Ignatius resta un instant interdit devant les révélations de sa sœur... ne sachant vraiment pas quoi penser de tout ça, de l’identité du père de Agrippine. Un Auror du ministère, un homme respectable... qui ne l’était peut-être pas tant que cela finalement. Ignatius ne répondit rien, ne sachant vraiment pas comment prendre la nouvelle, pour se donner une contenance, le jeune homme décida de leur servir des verres pendant que Agrippine continuait de parler. C’était donc Thésée qui était venu à elle, parce que leur mère avait décidé de tout balancer. Cette information ne le faisait pas sauter de joie non plus, clairement pas. Et donc Agrippine le connaissait un peu, parce qu’elle jouait les indics pour lui. Comme quoi, le destin était vraiment capable de jouer des tours. Mais la jeune femme ne se retint pas surtout pour dire une information que Ignatius se serait bien passé d’entendre, et d’ailleurs les mots de la jeune femme le firent tellement sursauter qu’il en fit tomber le verre qu’il comptait donner à sa sœur.

« Heureusement oui... »
Dit-il d’une voix un peu sèche. Non mais sérieusement... Ignatius n’avait aucune envie d’entendre ce genre de chose, mais il appréciait aussi qu’elle n’ait effectivement pas couché avec ce Dragonneau. Ignatius attrapa sa baguette pour réparer le verre et en servir un nouveau à sa sœur. « Je suppose qu’il n’y a pas de doute alors. »

C’était bel et bien cet Auror qui était l’amant de sa mère. Ignatius ne parvint même pas à s’installer dans son canapé, il ne parvenait pas à réellement réaliser qu’il découvrait vraiment que c’était cette personne qui était l’amant de sa mère, le père de Agrippine.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 683
Humeur :
Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Empty
Message#Sujet: Re: Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33]   Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Icon_minitimeLun 22 Avr - 15:16


Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère.
P

our toute réaction, Ignatius fit tomber son verre. Bon d'accord, la jeune femme pouvait bien reconnaître qu'elle y était allée fort, beaucoup trop, même. Déjà qu'en temps normal, son tempérament... léger... mettait son frère mal à l'aise, mais là, elle avait dépassé les bornes, et elle s'en rendait bien compte. Ce qu'elle voulait, c'était simplement dédramatiser une situation réellement compliquée, mais c'est sûr que son humour dépassait les bornes. Ce n'est pas pour autant qu'elle allait s'en excuser. Elle allait juste éviter d'en rajouter une couche. Elle attrappa le verre réparé et rempli que son frère lui tendit sans faire de commentaires et but une première gorgée tandis que le jeune homme observa qu'il ne devait pas y avoir de doute possible. Agrippine fit non de la tête.

Définitivement, ça ne pouvait être que la vérité. Il était déjà assez perturbant de se dire que leur mère avait été capable de tromper son mari, alors elle doutait fort qu'elle ait eu plusieurs amants, un seul suffisait, et Wilhelmina n'aurait jamais tout balancé à Thésée si elle n'avait pas été sûre d'elle. Et puis, ils s'étaient aimés... ou en tout cas, c'était ce que Thésée lui avait dit et Agrippine avait la faiblesse de vouloir le croire. Tout comme elle avait besoin de tenir pour certitude la paternité de Thésée. Parce que si cette révélation lui procurait un sentiment réellement étrange (qui n'était sûrement pas prêt de s'arranger), il n'était pas désagréable non plus. Au fond, elle était heureuse, et fière, même, d'être la fille de Thésée Dragonneau. Et pour la première fois de sa vie, la perspective de rendre un de ses parents fiers en retour se faisait dans son esprit.

-Il était bouleversé, quand il est venu me trouver, mais je sais qu'il veut... trouver une place dans ma vie. Et j'ai envie de lui donner cette place.


Elle aurait pu se contenter d'assimiler l'information et de décider de ne pas l'exploiter pour autant, mais ce n'était pas le cas : pour elle, cette information avait justement la plus grande des importances, et elle n'avait pas envie de l'occulter. Elle voulait se donner l'opportunité d'être une fille pour son père, et à Thésée celle d'être un père pour sa fille, peu importe à quoi cela pourrait bien aboutir, et peu importe la manière dont cela devrait se présenter.

Seulement, elle savait que l'information ne plairait sans doute pas à Ignatius. Elle voulait être complètement honnête envers son frère, elle voulait qu'il comprenne que c'était important pour elle et réussisse à se réjouir. Malheureusement, elle se doutait que l'affaire ne serait pas si simple, et que même s'il devait finir par se faire à l'idée, ce ne serait certainement pas ici et maintenant.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Ignatius Tuft
▌ Messages : 286
Humeur :
Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Empty
Message#Sujet: Re: Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33]   Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Icon_minitimeDim 28 Avr - 16:41

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère.
Ignatius avait envie de soutenir le plus possible sa jeune sœur, le jeune homme avait envie d’être là pour elle parce que c’était la base, parce qu’ils étaient ensemble tous les deux, parce qu’ils se soutenaient tous les deux. Mais en même temps, découvrir le nom du père de Agrippine, ce n’était pas une mince affaire. C’était bizarre pour le jeune homme de mettre un nom sur l’homme qui avait eu une relation avec sa mère, l’homme qui avait quelque peu brisé leur famille au final. Bon, sans cet homme, il était évident que Agrippine ne serait pas là, mais en même temps c’était quand même particulier. Le jeune homme n’avait pas spécialement envie de penser comme ça, mais il considérait quand même que Dragonneau avait plus ou moins gâché leur famille. Mais bon, évidemment, Ignatius n’avait pas l’intention de dire tout cela. Il savait bien que sa sœur comprenait ce qu’il ressentait, ce n’était pas pour rien qu’elle n’insistait pas de trop sur certain détail. Mais ça n’enlevait pas le fait que c’était difficile pour lui d’entendre tout ce qu’il entendait.

L’homme était bouleversé visiblement, quand il avait décidé de venir trouver... sa fille. Ignatius ne savait pas exactement quoi penser. Il avait un peu de mal à se montrer empathique avec l’homme en question, même si normalement le jeune homme ne devrait rien avoir contre Thésée Dragonneau. Sauf que quand il entendit Agrippine affirmer qu’il avait envie d’avoir une place dans la vie de sa sœur, qu’il avait envie qu’elle ait sa place dans sa propre vie, au final jouer son rôle de père et qu’elle joue son rôle de fils, Ignatius ne pu s’empêcher de se sentir blessé. Il le savait, il ne devait pas, il n’avait aucune raison de l’être mais... il avait peur de voir sa sœur finalement se trouver une nouvelle famille, bien meilleur que celle qu’ils avaient formés. Ce qui en soit n’était pas difficile, Ignatius le comprenait bien maintenant qu’il connaissait la vérité sur ce que Agrippine avait subi toute sa vie. Et justement, ça lui faisait énormément peur, ça le mettait mal à l’aise parce qu’il... il avait juste peur de perdre Agrippine. Clairement, en cet instant précis, le jeune homme se disait qu’il ne lui restait qu’elle comme repère familiale et il n’avait pas envie que son repère disparaisse et ne soit plus là.

« Eh bien, fais lui une place dans ta vie. » Dit-il, peut-être un peu plus sèchement qu’il aurait voulu. Ce n’était pas ce qu’il voulait, au contraire, il se contentait quand même énormément. Mais en même temps, c’était vraiment difficile. Le jeune homme n’avait pas envie que sa sœur soit malheureusement non plus, mais il n’avait pas envie qu’elle se détourne de lui parce qu’elle trouverait forcément mieux ailleurs, parce qu’elle pouvait avoir une vrai famille.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 683
Humeur :
Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Empty
Message#Sujet: Re: Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33]   Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Icon_minitimeDim 28 Avr - 17:16


Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère.
A

grippine pouvait comprendre, sincèrement, à quel point cette situation était également compliquée pour son frère, mais ce n'était pas pour autant qu'elle avait l'intention de prendre des gants avec Ignatius. La situation était ce qu'elle était, et la jeune femme n'avait pas l'intention de s'en cacher. Elle avait une chance, une petite chance, de prendre sa vie en mains, de construire quelque chose qu'elle n'aurait jamais imaginé susceptible d'exister, elle pensait avoir ce droit et aucune raison de s'en excuser, en aucune manière.

Evidemment, elle n'avait pas envie de blesser son frère, mais en même temps, il allait bien falloir qu'ils se fassent à la situation quoi qu'il en soit, parce qu'elle ne changerait pas. Ou en tout cas n'évoluerait pas dans le sens que pouvait espérer Ignatius... Et elle espérait que, sur le long terme, il réussirait à se sentir sincèrement heureux pour elle sans l'ombre d'un doute. Il y avait encore pas mal de chemin à faire, ceci dit. Le ton de la voix du jeune homme donnait sérieusement le ton à ce sujet... et elle n'aimait vraiment pas ça.

-Je n'attendais pas après ton autorisation,
répondit-elle assez sèchement à son tour en croisant les bras.

Elle n'avait aucune intention, vraiment pas, qu'ils se prennent la tête, mais elle n'allait pas non plus passer tout son temps à rassurer son frère. D'autant plus que même si elle comprenait que cette situation bouleverse Ignatius, elle estimait avoir plus de raisons d'être bouleversée que lui quand même...

-Ecoute, Ignatius... C'est pas parce que j'ai l'intention d'essayer d'avoir... une relation père-fille ou appelle ça comme tu veux avec Thésée que je vais tout à coup oublier que j'ai un frère.
Elle marqua une légère pause. T'es la seule raison qui ne m'a pas fait regretter d'être née dans cette putain de famille complètement dégénérée. Alors ça a juste aucun putain de rapport.

Elle le regarda dans le blanc des yeux. Elle n'avait pas envie qu'il doute d'elle. D'ailleurs, elle n'aimait pas du tout l'idée qu'il puisse douter d'elle comme ça ou de leur relation. Elle pourrait être touchée, au fond, qu'il ait peur de la perdre (parce qu'elle avait le sentiment que c'est de ça qu'il était question en soi), mais elle s'agaçait surtout du peu de confiance qu'elle plaçait en eux.

Quoi qu'il en soit, elle avait vraiment besoin qu'il la soutienne, et qu'il ne laisse pas ses appréhensions personnelles prendre le pas sur tout le reste... même si c'était peut-être injuste qu'elle se trouve un père au moment où Ignatius avait sans doute le sentiment d'avoir perdu ni plus ni moins que ses deux parents.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Ignatius Tuft
▌ Messages : 286
Humeur :
Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Empty
Message#Sujet: Re: Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33]   Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Icon_minitimeMer 1 Mai - 14:11

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère.
Ignatius n’avait clairement pas envie de se prendre la tête avec sa sœur, encore moins en cet instant précis. Mais en même temps, le jeune homme ne parvenait pas non plus à contrôler ce qu’il ressentait en cet instant précis, il ne pouvait pas s’empêcher d’être énervé. Ce n’était pas contre Agrippine en soit, c’était juste... eh bien, c’était juste qu’il se sentait mal, qu’il avait peur de la perdre, que la voir si heureuse d’avoir retrouvé son père... ça ne faisait que lui rappeler que de son côté, il était incapable de se réjouir. Parce que Thésée Dragonneau avait beau être le père de Agrippine et sans lui, elle ne serait pas là, ça n’enlevait pas le fait qu’il avait gâché sa famille au final. Et Ignatius avait le sentiment de tout perdre en cet instant précis. D’accord, techniquement Agrippine était là et sans doute qu’il ne devrait pas douter de sa sœur, mais en même temps il ne pouvait pas non plus s’en empêcher complètement.

Agrippine affirma qu’elle n’attendait pas auprès de son autorisation, ce que le jeune homme savait parfaitement, parce qu’il savait bien que Agrippine faisait surtout ce qu’elle voulait, quand elle le voulait. C’était l’une des grandes différences entre eux d’ailleurs, quand Agrippine se contentait de faire ce qu’elle avait envie, quand elle avait envie, le jeune homme de son côté faisait ce qu’on lui demandait de faire. Il avait toujours fait en sorte d’être parfait aux yeux de ses parents. Maintenant, il ne savait plus vraiment ce qu’il devait faire ou non... sans doute qu’il ne pouvait pas faire grand chose. Agrippine reprit la parole, affirmant que ce n’était pas parce qu’elle avait l’intention d’avoir une relation avec Thésée Dragonneau qu’elle allait oublier qu’elle avait un frère. Elle précisa d’ailleurs qu’il était la seule raison qui la faisait ne pas complètement regretter d’être née dans cette « putain de famille ». Le jeune homme savait bien qu’elle avait vécu des moments vraiment horrible, qu’elle avait de bonne raison de détester leurs parents, mais c’était difficile pour lui de l’entendre parler de cette manière.

« Bien sûr que si ça à un putain de rapport ! »
Répondit-il, vivement, en se laissant un peu trop envahir par ses sentiments. Ça arrivait parfois, mais la plupart du temps le jeune homme se contenait un maximum. Mais là, clairement, Ignatius n’avait aucune idée de comment se contenir. Il se sentait mal, il se sentait perdu, il n’avait aucune idée de comment il allait faire pour supporter toute cette histoire. « Pendant que tu vas faire connaissance avec ta toute nouvelle super famille, tu vas juste te rendre compte de tout ce que tu gagnes comparé à ta putain de famille de merde. » Parce que c’était ça non ? Ils étaient une famille de merde. « Et pendant que tu gagnes tout, moi je perds tout. »

C’était ça, le jeune homme avait le sentiment d’avoir tout perdu.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 683
Humeur :
Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Empty
Message#Sujet: Re: Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33]   Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Icon_minitimeMer 1 Mai - 14:42


Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère.
A

grippine faisait de son mieux pour garder son calme, mais elle devait bien reconnaître que cette situation la mettait sincèrement en rogne. Bien sûr, elle pouvait se mettre à la place d'Ignatius, et comprendre que tout ça était difficile pour lui, mais elle avait le sentiment que, pas un seul instant, il ne se mettait à sa place à elle. Elle avait su qu'en lui apprenant tout cela, il ne sauterait pas de joie, mais elle avait tout de même cru qu'il la soutenait. Ce n'était plus le cas à présent. Il lui avait assuré qu'il l'aiderait à retrouver son père biologique, maintenant, elle se disait que ce n'était que des paroles en l'air. Il aurait voulu, plutôt, que la situation reste comme elle était, et ça lui faisait du bien.

-C'est pas comme si j'étais pas déjà parfaitement au courant du fait que ma famille était merdique
, répliqua-t-elle en croisant les bras. C'était un fait. Depuis son enfance, elle avait bien conscience du fait que la seule chose qu'elle pouvait sauver dans sa vie de famille, c'était sa relation avec son frère. Jusqu'à maintenant, en tout cas. Car là, elle ne présumait plus de rien. Désolée si tu ne t'en rends compte que maintenant.

Pour Agrippine, c'était un mal pour un bien qu'Ignatius prenne conscience de ce qu'était réellement sa putain de famille, justement, même si ça devait lui faire du mal pour le moment. Mais tout de même, Agrippine n'avait pas du tout envisagé que les choses se passeraient ainsi, en aucune façon... Qu'Ignatius préférait la voir accompagner son malheur plutôt que de se laisser une chance d'être heureuse.

-Tu ne perdras tout que si tu le décides,
ajouta-t-elle en croisant les bras. Tu m'as moi..., ajouta-t-elle comme si ça pouvait vraiment faire une différence.

Oui, ce qu'il vivait était terrible, mais ils étaient là l'un pour l'autre, non ? Non, peut-être pas... Si Ignatius n'était pas capable de l'encourager, alors à quoi cela servirait-il.

-Enfin... Sauf si tu décides de me mettre des bâtons dans les roues ou de te ficher de ce dont je peux bien avoir besoin.

Et dans ce cas... elle n'avait pas envie de se battre plus longtemps... Elle avait une chance, une maigre chance de réparer quelques morceaux de son existence brisée, elle refusait de se priver de cette opportunité sous prétexte que cela n'allait pas à la convenance de son frère.

-Si toute cette histoire t'emmerdait depuis le début, il ne fallait pas faire semblant de vouloir m'aider,
ajouta-t-elle avec amertume.

D'accord, elle devrait se montrer plus compréhensive, laisser le temps à son frère, mais elle n'y arrivait pas. C'était ici et maintenant qu'elle avait besoin de lui.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Ignatius Tuft
▌ Messages : 286
Humeur :
Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Empty
Message#Sujet: Re: Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33]   Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Icon_minitimeDim 5 Mai - 14:57

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère.
Ignatius devait se faire une raison, leur famille était merdique. Clairement, le jeune homme devait se faire une raison, le jeune homme n’avait pas pensé ça avant, il ne s’en était pas rendu compte, mais leur famille était clairement problématique. Son père était le genre d’homme capable de frapper une enfant, parce qu’il avait été bafoué. Et sa mère était donc le genre de femme à bafouer son mari. Bref, le jeune homme devait donc se rendre à l’évidence, il était évident que leur famille n’avait rien d’une bonne famille, même si c’était difficile pour lui de l’accepter encore, de complètement s’en rendre compte… de complètement faire avec. Mais c’était vraiment difficile, il ne parvenait pas à le faire… il avait besoin de plus de temps. Après tout, Agrippine avait plus ou moins eu toute sa vie pour réaliser que sa famille était merdique. Elle avait eu le temps de s’y faire, le temps de penser à autre chose.

Agrippine affirma qu’il n’allait pas tout perdre, parce qu’il l’avait elle. Ignatius avait envie de croire ses mots, il avait vraiment envie de faire confiance à sa sœur, mais en même temps il ne savait que trop bien que ce n’était pas toujours évident. Que même si elle tenait à lui, que même si elle n’avait pas envie de l’abandonner, elle ne savait pas comment les choses allaient se passer avec son géniteur. Et si au final elle se rendait compte qu’il valait mieux tout abandonner des Tuft, pour se concentrer uniquement sur sa nouvelle famille.

Ignatius serra des dents quand sa sœur affirma qu’il l’avait elle, sauf s’il décidait de lui mettre des bâtons dans les roues et de ne rien avoir à faire de ce dont elle pouvait avoir besoin. Le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de la trouver particulièrement égoïste, même s’il ne manquait pas d’égoïsme de son côté Au fond, le jeune homme avait bien conscience qu’il aurait aimé au final qu’elle ne retrouve pas son père, qu’ils restent seulement tous les deux. Ça ne lui aurait pas dérangé qu’elle ne sache pas d’où elle venait. Mais en même temps, ce n’était pas non plus comme s’il avait décidé de réellement lui mettre des bâtons dans les roues, il n’avait rien fait pour l’empêcher de retrouver son père. Et maintenant, il n’avait pas spécialement l’intention de faire quelque chose pour l’empêcher de le voir… c’était juste qu’l avait bien trop le sentiment qu’elle était en train de s’éloigner de lui.

« Je n’ai jamais fait semblant. »
Répondit-il, vivement, parce qu’il n’aimait vraiment pas l’idée que sa sœur puisse s’imaginer qu’il faisait semblant depuis le début. « Et je n’ai pas l’intention de faire quoi que ce soit pour t’empêcher de faire ce que tu veux faire. » En même temps, ce n’était pas comme si Ignatius pouvait réellement envisager d’empêcher sa sœur de faire quoi que ce soit, elle avait toujours fait tout à sa tête et ça depuis toute jeune. « Si tu es heureuse avec ta nouvelle famille, grand bien te fasse. »

Il le savait, il ne devrait pas réagir de cette manière, mais ce n’était pas comme s’il pouvait s’en empêcher.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 683
Humeur :
Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Empty
Message#Sujet: Re: Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33]   Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Icon_minitimeDim 5 Mai - 15:22


Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère.
A

grippine en rajoutait peut-être, était peut-être de mauvaise foi quand elle présumait qu'Ignatius n'avait jamais voulu l'aider pour commencer et qu'il n'avait que prétendu vouloir l'aider à retrouver son père. Sa proposition était sûrement sincère, et un déchirement pour lui justement parce qu'il ne voulait pas réellement que ce cas de figure se produise bel et bien... C'était compliqué dans tous les cas.

Chacun à leur manière, ils faisaient preuve d'égoïsme, pour la pure et simple raison que cette situation alambiquée ne semblait pas pouvoir connaître de résolution qui leur permette d'être heureux tous les deux en même temps. Est-ce que, pour se garantir le bonheur de son frère, il faudrait qu'elle renonce à mieux connaître son vrai père ? Elle n'en savait trop rien, mais dans tous les cas, elle ne pouvait plus occulter Thésée de l'équation maintenant qu'elle savait ce qu'il en était.

-Je ne sais pas si je vais être heureuse ou pas, j'en sais rien, mais j'ai le droit de vouloir l'être, non ?


Elle pensait l'avoir mérité, en tout cas. Ignatius avait l'air de penser que la jeune femme allait filer le bonheur le plus parfait parce qu'elel s'était trouvé un père, mais rien n'était moins sûr. Sa mère resterait une garce sans coeur à ses yeux, et son père... même s'ils décidaient de passer du temps avec lui, elle ne l'avait pas eu au moment où elle en aurait eu le plus besoin. Le vrai bonheur familial, ce resterait Ignatius qui en avait bénéficié, toute son enfance, toute son adolescence, et même après.

-Excuse-moi d'avoir gâché ta vie, d'accord ?
répliqua-t-elle. Je sais que tout aurait été plus simple pour toi si j'étais jamais née.

D'accord, elle en rajoutait peut-être des couches, encore et encore... Mais c'était vraiment le sentiment que ça lui donnait... Sans elle, toute cette situation de merde n'aurait jamais eu lieu, et le secret de Wilhelmina serait resté un secret par tout le monde... Y compris pour son père, sans doute... Elle avait tout détruit au sein de la famille Tuft, normal qu'il lui en veuille... Même si lui reprocher dans le même temps de l'abandonner, c'était un peu gros.

-Mais j'y peux rien, je suis là... et j'ai pas envie de te blesser ou quoi que ce soit mais... j'ai juste envie de connaître ce que toi tu as connu toutes ces années avec pa... avec Elliott. J'ai toujours été jalouse de toi, tu sais...


Elle ne savait pas si c'était vraiment le meilleur moyen de lui faire comprendre sa situation, son ressenti. C'était déjà compliqué pour Agrippine de mettre des mots dessus, elle comprendrait qu'Ignatius ne parvienne pas à déchiffrer le fond de sa pensée.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Ignatius Tuft
▌ Messages : 286
Humeur :
Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Empty
Message#Sujet: Re: Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33]   Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Icon_minitimeDim 26 Mai - 15:07

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère.
Il avait vraiment le sentiment qu’avec Agrippine, ils ne pouvaient pas se comprendre. Ignatius savait bien que ça venait sans aucun doute de lui en grande partie, mais il n’y pouvait rien. Il ne savait pas exactement quoi penser de cette situation, de ce qui était en train d’arriver. Il savait bien que sa sœur avait le droit d’avoir une « vie normale », qu’elle méritait de connaître son père. Mais en même temps, il ne pouvait pas s’empêcher d’être perturbé par cette situation, perturbé par le fait qu’elle allait avoir son père, quand lui il avait le sentiment de tout perdre. Il avait perdu son père, il avait perdu sa mère et il avait le sentiment de la perdre elle maintenant, ce qui était quand même très complexe.

Alors oui, elle avait évidemment le droit d’être heureuse et de connaître son père. Mais quand Agrippine affirma alors qu’elle était désolée d’avoir gâché sa vie. Ignatius ne put s’empêcher de sentir son cœur se serrer en entendant les mots de sa sœur, il n’aimait pas du tout l’entendre dire ce genre de chose, parce que ce n’était pas ce qu’il pensait. Forcément… il ne pouvait pas nier le fait que par instant, il s’était dit que sa vie serait bien plus simple si sa mère n’avait pas agi comme elle l’avait fait. Alors oui, en un sens, ça aurait été plus simple pour lui que Agrippine ne soit pas dans sa vie, mais en même temps Ignatius n’avait aucune envie de penser comme ça, de regretter la présence de sa sœur. Alors qu’elle était clairement ce qu’il avait de plus cher.

Agrippine reprit, affirmant qu’elle n’avait pas envie de le blesser, qu’elle avait envie de connaître ce qu’il avait connu… qu’elle avait toujours été jalouse de lui. C’était difficile à croire, parce qu’au vu de la situation, Ignatius avait bien plus envie de dire que Agrippine vivait librement sa vie comme elle l’entendait, contrairement à lui. Mais en même temps, en y réfléchissant un peu, le jeune homme pouvait comprendre que ça n’était pas facile. Et en même temps, il ne pouvait pas non plus taire ses propres sentiments.

« Je te l’ai dis… j’ai pas l’intention de t’empêcher de faire ce que tu veux. » Répondit-il. En même temps, il savait bien que ce n’était pas comme s’il pouvait réellement empêcher sa sœur de faire ce qu’elle voulait. Elle avait toujours été un électron libre qu’on ne pouvait pas envisager de contrôler. « Ecoute c’est juste… » Ça ne servait à rien qu’ils continuent à se prendre la tête, ils peinaient grandement à se comprendre. Mais Ignatius voulait bien prendre en compte le fait qu’il ne pouvait pas reprocher quoi que ce soit à sa sœur, alors qu’il ne la comprenait juste pas, parce qu’ils n’avaient pas vécu la même chose tous les deux. « C’est juste que… Je sais très bien que tout ça, c’est une bonne chose pour toi. Et j’ai pas envie que tu n’ais plus de place pour moi. »

Il jouait peut-être les enfants gâté au final, mais ce n’était pas comme s’il pouvait vraiment changer ce qu’il ressentait.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 683
Humeur :
Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Empty
Message#Sujet: Re: Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33]   Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Icon_minitimeDim 26 Mai - 15:28


Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère.
O

ui, Agrippine savait bien qu'Ignatius n'avait pas l'intention de l'empêcher de faire ce qu'elle voulait; Il était intelligent, il savait pertinemment qu'il n'y avait aucun moyen de lui faire entendre raison et que, dans tous les cas, la jeune femme n'en ferait qu'à sa tête comme ça avait toujours été le cas. Mais en s'exprimant comme il le faisait, que ce soit conscient ou non, il lui mettait des barrières. Ignatius ne s'en rendait peut-être pas compte, mais le jeune homme était le seul à pouvoir une influence sur ses décisions et sur ses choix. Et quand il s'exprimait comme il venait de le faire, ce qu'elle entendait, c'était : tu fais ce que tu veux, mais en faisant ce que tu veux, ça me rend malheureux. Et c'était bien pire dans le fond pour elle que de seulement l'entendre dire qu'il était hors de question pour lui qu'elle agisse comme elle le faisait.

Dans le fond, Agrippine finissait par se dire qu'Ignatius se faisait une montagne de quelque chose qui certes été important, mais ne changerait pas grand-chose. Oui, elle avait retrouvé son père, et oui elle voulait rattraper le temps perdu avec Thésée, mais ce n'était pas comme si ils pouvaient totalement revenir en arrière non plus. Elle continuerait à mener son train de vie comme elle l'avait toujours fait, et ce n'était pas parce que Thésée prendrait plus de place de sa vie qu'Ignatius en aurait moins. Quelque part, ça la blessait qu'il ne se rende pas compte de l'importance qu'il avait pour elle... même si elle était touchée de découvrir à quel point elle avait de l'importance pour lui.

-Ignatius,
elle l'obligea à planter son regard dans le sien. Elle voulait qu'il comprenne que cette situation ne devait pas le faire paniquer. Elle avait été là pour lui avant, elle le serait encore davantage à présent. Il avait été le seul à la soutenir quand tous les autres lui tournaient le dos, elle n'allait certainement pas ne pas lui rendre la pareille. Et ce n'était pas juste une question d'honneur, c'était une question... d'affection, c'est tout. Je ne t'abandonnerai jamais, il va falloir que tu te mettes ça dans le crâne. T'as toujours la première place pour moi. Et ce sera toujours le cas.

Elle n'avait pas envie de jouer les mielleuses, c'était le genre de choses qu'elle n'aimait pas et qui la mettaient particulièrement mal à l'aise, mais Ignatius avait besoin d'être rassuré, elle le comprenait, et elle ne comptait pas le laisser seul au moment où c'était sa pire crainte... même si elle n'aimait pas non plus le chantage affectif et avait presque le sentiment que c'en était un.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Ignatius Tuft
▌ Messages : 286
Humeur :
Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Empty
Message#Sujet: Re: Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33]   Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Icon_minitimeLun 10 Juin - 15:14

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère.
Ignatius avait bien conscience qu’il ne devrait sans doute pas prendre toute cette situation trop à cœur, qu’il ne devrait pas s’inquiéter pour rien. Parce qu’en soit, Agrippine restait un électron libre et qu’elle faisait toujours ce qu’elle avait envie de faire. Mais justement, au final, ce que Ignatius craignait le plus, c’était le fait qu’elle décide que finalement elle n’avait plus envie d’avoir quoi que ce soit à faire avec lui. Il se faisait sans aucun doute des idées, mais il n’y pouvait rien… il avait peur de tout perdre. Il se doutait bien qu’il ne devait pas se faire de souci, qu’il ne devait pas se poser trop de question, mais c’était quand même un peu trop pour lui tout ça. Même si ça ne le concernait pas complètement tout ça, mais tout ce qu’il apprenait concernant ses parents – qu’il avait quand même eu trop tendance à mettre sur un piédestal –, ça avait clairement le don de le perturber.

Le jeune homme releva son regard vers sa sœur quand elle prononça son nom, l’écoutant affirmer qu’elle ne l’abandonnerait jamais, qu’il avait toujours eu la première place pour lui et que ça allait être toujours le cas. Sans doute que le jeune homme ne devrait pas réclamer ainsi d’être rassuré par sa sœur, mais en même temps c’était justement ce dont il avait besoin. Il avait besoin d’être rassuré, d’entendre que sa sœur n’allait pas tout d’un coup tourner la page sur sa vie, sur son passé et l’oublier autant qu’elle voudrait sans doute oublier leur mère et celui qui lui avait fait tant de mal. Il lui en demandait peut-être trop au final, mais ce n’était pas comme s’il pouvait contrôler quoi que ce soit.

« Merci… »
Se contenta-t-il de répondre. Est-ce que c’était vraiment nécessaire qu’il la remercie ? Il ne savait pas, le jeune homme se contentait simplement de dire ce qui lui venait, ce qu’il avait besoin de lui dire. Il n’avait aucune envie de continuer à se prendre la tête avec Agrippine, d’autant moins qu’il avait vraiment trop besoin d’elle. Alors, il se sentait le besoin de la remercier de lui dire tout cela, de ne pas juste l’abandonner à son sort et de profiter pleinement de tout ce qui pouvait faire sa nouvelle vie. Quand bien même, il était évident aussi que Agrippine n’avait aucune raison de changer radicalement de vie. Et qu’Ignatius devait sans doute prendre sur lui aussi, faire des efforts. Alors, il décida de le faire… prendre sur lui. « Bon, parle moi un peu plus de ton père. Je le connais de réputation, mais pas plus que ça. Il est comment ? »

C’était un pas qu’il faisait vers toute cette histoire, il s’intéressait vraiment, se questionnait sincèrement. Il avait envie de s’impliquer dans cette histoire, et dans tout ce que sa sœur découvrait. Parce que même s’il ne pouvait pas s’empêcher de se dire que ça ne le concernait pas tant que ça, ça le concernait quand même un peu.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 683
Humeur :
Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Empty
Message#Sujet: Re: Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33]   Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Icon_minitimeLun 10 Juin - 15:35


Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère.
A

grippine afficha une fine esquisse de sourire quand Ignatius la remercia. Il n'avait aucune raison de le faire. Dans tous les cas, la jeune femme n'avait fait que dire ce qu'elle pensait : c'était la vérité, c'est tout. Ignatius avait longtemps été le seul être humain qui lui ait témoigné de la sympathie et de la considération, et ce dans les pires années de sa vie. Après son entrée à Poudlard, la donne avait changé, elle avait rencontré d'autres personnes, elle s'était attachée à d'autres gens... mais bien sûr, c'était Ignatius avant tout qui importait... et ça resterait le cas. Il était son frère, et il avait été trop longtemps sa seule famille pour qu'elle néglige ça sous prétexte de s'en être trouvée une autre.

Il était son frère, c'était un lien à part, irremplaçable... et si elle n'était pas certaine que son discours ait suffi à lui en faire prendre pleinement et entièrement conscience, avec son "merci", elle avait quand même le sentiment d'être parvenue à le rassurer. Et elle aimait mieux ça. Elle avait tout sauf envie de se prendre la tête avec Ignatius, encore moins maintenant. Contrairement à ce qu'il pouvait bien penser, elle avait besoin de lui, plus que jamais. Et elle savait aussi qu'avec tout ce que découvrait Ignatius, lui aussi avait besoin de lui plus que ça n'avait jamais été le cas, elle s'en rendait bien compte. Alors il fallait vraiment qu'ils se soutiennent, et qu'ils ne se lâchent surtout pas, pour le coup. Si maintenant, ils décidaient de se séparer, disons, ils seraient bien plus démunis que tout ce qu'ils pourraient bien admettre.

Agrippine hésita quand Ignatius lui demanda de parler de Thésée. Elle appréciait l'effort, mais elle ne savait pas vraiment dans quelle mesure elle pouvait se permettre de parler à son interlocuteur sans le blesser. Elle ne savait pas ce qu'il était prêt à entendre ou non. Parce que, c'était comme ça, elle n'avait que du bien à dire de Thésée Dragonneau, elle savait qu'elle aurait tout à fait pu découvrir qu'au final, son père biologique était un connard encore pire - ou équivalent - qu'Elliott Tuft, mais voilà, Thésée était quelqu'un de bien... et elle avait envie d'en parler... sans être sûre de bien faire.

-Il est super,
répondit-elle, une pointe d'hésitation dans la voix. Elle ne s'en cacherait pas, mais elle ne voulait pas non plus... bref, elle voulait ménager les sentiments de son frère. Et clairement, ménager les sentiments des autres, ce n'était pas dans ses habitudes. Il prenait sur lui, alors elle aussi prenait sur elle. Il est aussi paumé que moi par rapport à cette situation, mais je crois que pour lui c'est un peu... une chance. Enfin, pas que je sois un cadeau, hein, mais j'ai l'impression qu'il voulait avoir des enfants, que ça s'est juste pas fait. Il est pas marié ni rien... et faut le voir quand il parle de sa famille, c'est un truc qui lui tient à coeur.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Ignatius Tuft
▌ Messages : 286
Humeur :
Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Empty
Message#Sujet: Re: Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33]   Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Icon_minitimeDim 23 Juin - 21:25

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère.
Ignatius avait vraiment envie de prouver à sa sœur qu’il la soutenait réellement, que même s’il n’était pas forcément très bien, que c’était difficile pour lui, il tenait réellement soutenir la jeune femme et s’intéresser à sa vie. Et donc, s’intéresser à son père. Bon, clairement, Ignatius n’allait pas nier qu’il se sentait quand même un peu mal à l’aise au final, mais ça ne voulait pas dire qu’il ne pouvait pas prendre sur lui, se contenir. Bref, il questionnait Agrippine et il attendait donc d’en savoir plus sur ce fameux père. Sur l’homme qui avait visiblement eu de l’intérêt pour sa mère également, mine de rien cet homme n’était pas seulement le père de Agrippine, mais aussi un homme qui avait eu de l’importance pour sa mère.

Alors, au fond, oui Ignatius avait quand même envie d’en savoir plus sur cet homme. Il ne savait pas grand-chose sur l’homme, en dehors de sa réputation. Sa sœur affirma que Thésée était donc super. Ignatius ne réagit pas forcément à ce détail, non pas parce que ça ne l’intéressait pas, mais parce que ce n’était pas évident. Agrippine continua précisant que l’homme était visiblement autant perdu que lui, que ce n’était pas évident, mais quand même temps c’était une « bonne » chose pour lui, parce qu’il n’avait jamais eu l’occasion d’avoir des enfants et que donc c’était une bonne nouvelle de découvrir qu’il avait bel et bien une fille. Surtout que sa famille semblait importante pour lui. Encore une fois, ce fut quand même difficile pour lui d’entendre sa sœur affirmer tout cela, surtout qu’il avait conscience que du coup la « famille » de sa sœur ne se résumait pas forcément à son père, mais également donc à la famille de ce dernier. Mais bon, il n’allait pas remettre en cause la situation, il n’allait pas continuer. Il n’allait pas nier le fait qu’il souffrait un peu quand même, qu’il sentait son cœur se serrer, mais ce n’était pas grave en soit. De toute façon, le jeune homme avait bien conscience que ça n’allait pas changer grand-chose, que sa sœur avait besoin de son père.

« T’es un cadeau. »
Répliqua-t-il, dans un fin sourire. « Vraiment, il a de la chance de t’avoir. » Et le jeune homme ne se contentait pas semblait de dire ça dans le but de brosser sa sœur dans le sens du poil, il le pensait réellement. Agrippine était quelque peu spécial, ils n’avaient rien à voir tous les deux, mais ça n’enlevait pas que si l’homme avait toujours rêvé d’avoir une famille, des enfants, il n’avait aucune raison de se plaindre d’avoir Agrippine comme fille. Bon, forcément, l’homme était un Auror, sa sœur était… bah le contraire d’un Auror, elle n’était pas mauvaise mais il savait bien qu’elle ne suivait pas la loi. Donc bon, forcément c’était particulier, mais le jeune homme ne retirait pas pour autant ce qu’il disait. Il avait de la chance d’avoir Agrippine comme fille.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 683
Humeur :
Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Empty
Message#Sujet: Re: Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33]   Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Icon_minitimeDim 23 Juin - 21:43


Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère.
A

grippine ne prenait que rarement des gants avec les personnes qui l'entouraient, mais Ignatius méritait qu'elle fasse cet effort, quand bien même, parce que c'était lui, également, elle serait bien incapable de lui mentir. Agrippine était heureuse d'avoir trouvé un père, et elle ne voulait surtout pas prétendre le contraire, sous aucun prétexte... Malgré tout, elle avait bien compris que se répandre en compliments au sujet de Thésée ne serait pas une bonne idée. Bref, elle ferait des efforts, mais pour le moment, ils abordaient frontalement le sujet, elle ne pouvait donc pas mentir. Elle avait peine à savoir de quelle façon Ignatius prenait son discours, elle se disait que ça devait être douloureux pour lui... mais elle n'en ajouterait pas plus quoi qu'il en soit. La jeune femme comptait ne rien dire de plus en matière de compliments... mais ce fut alors, contre toute attente, Ignatius qui lui en fit.

Oh, ce n'était pas que le jeune homme était incapable de faire des compliments, pas du tout, mais ce n'était pas vraiment leur genre que de s'en échanger malgré tout. Non, leur genre, c'étiat plutôt de tout garder pour eux, quitte à risquer une incompréhension mutuelle dans certains cas, voire une situation de crise difficilement gérable. Cela dit, Agrippine appréciait plus que jamais le compliment de son frère. Ca lui faisait chaud au coeur, et au fond, elle était contente de l'entendre.

Elle n'avait pas spécialement eu envie de montrer à son frère (ou à qui que ce soit) qu'elle pouvait ressentir cela, mais c'était pourtant un fait, elle avait peur de ne pas être à la hauteur de son père, que ce dernier regrette de l'avoir pour fille. Il lui avait laissé entendre tout l'inverse, et si vraiment il n'avait pas voulu d'elle, il ne serait pas venu la trouver. Mais quand même, elle n'oubliait pas qui elle était, et les problèmes qu'elle pouvait apporter à Thésée. Entendre Ignatius affirmer que son père avait de la chance de l'avoir, qu'elle était un cadeau. Eh bien, ça la touchait, ça la touchait vraiment. Elle sourit avec tendresse, touchée. Si elle s'écoutait, elle le prendrait de nouveau dans ses bras, mais il ne fallait pas en rajouter non plus.

-Et moi, j'ai de la chance de t'avoir,
répondit-elle sincèrement.

Ce qui était vrai. La manière dont il acceptait de prendre la situation en dépit de tout ce que ça devait impliquer pour lui, eh bien, ça faisait clairement de lui un frère en or. Elle était heureuse de pouvoir compter sur lui afin de pouvoir accepter cette situation et l'aborder du mieux possible. Il était le meilleur frère qu'elle puisse avoir, la personne sur laquelle elle pouvait compter plus que n'importe quel autre.

-T'es le meilleur frangin du monde.


Elle pensait qu'après la déclaration d'amour fraternel déguisée qu'il venait de lui faire, il en méritait aussi une en retour. Et elle était sincère.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Ignatius Tuft
▌ Messages : 286
Humeur :
Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Empty
Message#Sujet: Re: Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33]   Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Icon_minitimeLun 23 Sep - 13:53

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère.
Si Thésée Dragonneau finissait par considérer que Agrippine n’était pas un cadeau pour lui, Ignatius lui en voudrait évidemment beaucoup trop. Parce que clairement, cet homme avait de la chance de pouvoir avoir sa sœur dans sa vie. Évidemment, le jeune homme n’était pas réellement objectif et il avait conscience que sa sœur n’était pas forcément la jeune femme modèle qu’on pourrait avoir envie de rencontrer, mais elle était celle qu’elle était. Et si elle était bel et bien la fille de cet homme, alors ce dernier avait tout intérêt à s’en réjouir. Parce que Ignatius n’avait aucune envie devoir vivre tout cela pour rien. Il savait bien que sa sœur n’allait pas disparaître tout court, mais ça n’enlevait pas le fait qu’il avait quand même découvert que son père était un monstre avec elle, qu’il n’était même pas réellement son père, que sa mère avait eu une aventure avec un autre homme… il n’avait pas envie de devoir subir toutes ces révélations, devoir se faire à cette idée, pour voir sa sœur déçue de la situation. Elle méritait mieux que ça.

Même si évidemment, c’était quand même encore très compliqué pour lui, mais il prenait au mieux sur lui. Il ne savait pas si c’était une vraie bonne chose, mais en même temps c’était comme cela, il n’avait pas entièrement le choix. Si ça permettait à sa sœur d’être heureuse alors tant mieux pour elle et lui, il se devait de prendre sur lui. Est-ce que ça faisait de lui le meilleur frangin du monde ? Clairement pas, Ignatius était incapable de se dire ça, mais en même temps il n’allait pas nier le fait qu’il appréciait quand même grandement d’entendre de telles paroles de sa sœur. Qu’elle affirme qu’elle avait de la chance de l’avoir, mine de rien ça touchait énormément Ignatius. Ils n’avaient pas forcément l’habitude de se dire ce genre de chose, mais en même temps c’était une bonne chose qu’ils le fassent quand même. Ils avaient peut-être plus besoin de le faire en tout cas que ce qu’ils pensaient. En tout cas, Ignatius savourait pleinement les mots de sa sœur, même si comme bien souvent, il ne savait pas exactement comment les prendre.

« Je suis pas sûr que ça soit vrai, mais tu peux continuer de le croire. » Dit-il alors, en tentant de se montrer le plus convainquant possible dans ses propos.

Il n’était pas certain en effet qu’elle ait tant de chance que ça de l’avoir, et qu’il soit le meilleur frangin. Il prenait sur lui en cet instant précis par rapport à cette histoire, mais ça n’enlevait pas le fait que pour lui c’était un sacré merdier, quand de son côté, sa sœur avait le sentiment de se trouver une vraie famille. Mais tant qu’ils pouvaient continuer à se voir, tant qu’ils parvenaient à être bien ensemble, alors c’était sans doute la seule chose qui comptait. En tout cas, le jeune homme avait bien envie que ça soit la seule chose qui compte.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 683
Humeur :
Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Empty
Message#Sujet: Re: Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33]   Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Icon_minitimeLun 23 Sep - 17:27


Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère.
A

grippine pouvait-elle affirmer, vraiment, qu'Ignatius était le meilleur frère du monde ? Peut-être pas... ce n'est pas comme si elle ne pouvait pas dresser une liste de défauts longue comme son bras le concernant (et elle était assez convaincue du fait qu'il était tout à fait capable d'en faire de même de son côté)... Il l'avait exaspérée plus d'une fois durant leur enfance, à être le parfait toutou de leur père, il avait fermé les yeux sur les supplices qu'elle avait subis... inconsciemment bien sûr, mais quand même... Il avait idôlatré ses tortionnaires...

Chacune de leurs disputes révélaient des points de discorde évident entre eux, et même maintenant, elle savait qu'Ignatius ne se réjouissait pas complètement, en réalité, de découvrir que la jeune femme avait retrouvé son père biologique. Il avait de bonnes raisons de remettre en question ses paroles, effectivement (ce qu'il n'oubliait pas de faire au passage), et pourtant, la (fausse) rouquine le dirait et le répéterait un milliard de fois s'il le fallait. Ce n'était pas juste quelque chose qu'elle croyait, c'était quelque chose qu'elle savait. Sa vie aurait été très différente si elle n'avait pas eu son grand frère auprès d'elle, que ce soit parce qu'il l'avait soutenue, même de loin, ou tout simplement parce qu'il n'avait jamais imité leur père et adopté par mimétisme le comportement dédaigneux que le paternel avait toujours eu envers elle.

-Okay
, répondit-elle avec un sourire au coin des lèvres. T'as raison, t'es pas du tout le meilleur frère du monde, déclara-t-elle alors avec détachement.

Ce qui était une réalité, il devait y avoir en ce bas monde des frères de type exemplaires : attentionnés, protecteurs, irréprochables... qui mériteraient qu'on leur érige une statue tant leur sens de la fraternité était proverbiale, mais en toute honnêteté... des types comme ça, elle n'avait absolument pas la moindre envie de les rencontrer.

-Mais t'es le meilleur pour moi.


Et clairement, il en fallait un sur mesure, un frère qui convienne à Agrippine Tuft (Dragonneau ?) et uniquement elle, parce qu'il ne fallait pas se voiler la face, pour réussir à la supporter et accepter envers et contre tout de jouer les frères avec elle, il fallait avoir le coeur solide et le coeur bien accroché. C'était quelque chose qu'elle avait besoin qu'Ignatius comprenne. Elle ne voulait pas qu'il change, pas vraiment... à moins que ces changements soient à même de le rendre heureux, du moins. Tel qu'il était avec elle à l'heure actuelle, il lui allait très bien comme tel, et s'il se mettait à en douter, il allait tout gâcher.

-Je t'interdis d'en douter ou je te fous dehors.

Bon, ils étaient chez lui, techniquement, mais ça n'allait absolument pas l'arrêter pour autant.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Empty
Message#Sujet: Re: Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33]   Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu'un frère. [pv Ignatius :33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» En famille, tout se sait mais rien ne se dit. [pv Urien :3]
» Chacun son tour...! Bito, à toi de jouer.
» Ce n'est pas un film d'espionnage, mais presque ▬ le 08.02.11 à 00h15
» europe ❖ je voulais être seule mais trop tard, j'étais déjà née.
» " S'il n'y avait personne sur terre, je resterais. Mais puisque ce n'est pas le cas, je m'en vais. ♦ PRIVATE ~ LILIETH"
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement d'Ignatius Tuft
-