AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Septimus Weasley
▌ Messages : 428
Humeur :
L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Empty
Message#Sujet: L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3)   L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Icon_minitimeDim 14 Avr - 12:08

L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir.
C’était un peu comme si Septimus ouvrait les yeux sur sa vie, comme si tout reprenait un sens. Comme s’ils s’étaient perdus pendant des années, avant de se rendre compte de ce qu’il espérait vraiment, de ce qu’il voulait vraiment, de qui il aimait vraiment. Alors qu’au final, il était simplement en train de se perdre comme jamais il ne s’était encore perdu dans sa vie, ne se rendant évidemment pas compte de rien. Il était évident qu’il n’agissait pas comme il le devrait, qu’il ne réfléchissait pas comme il le devrait… qu’il n’était pas tout à fait lui-même.

Sauf qu’il était incapable de se rendre compte qu’il n’était pas lui-même, parce qu’il se laissait complètement envouter par la situation, ou par le philtre qu’on lui avait fait boire. Il avait eu énormément d’affection dans le passé pour Caelan, mais aujourd’hui le rouquin ne se posait pas la moindre question, la jeune femme n’était autre que la femme de sa vie. Et pourtant, elle venait de se marier à un autre. Il avait bel et bien tenté de l’empêcher de le faire, il avait essayé de proclamer son amour pour la jeune femme, sans succès et maintenant Septimus avait le cœur déchiré. C’était comme si on venait de lui arracher le cœur à main nue, sans aucune délicatesse. Il avait le sentiment que sa vie n’avait plus aucun sens. Ça n’avait rien changé, ça n’avait pas empêché quoi que ce soit et maintenant il ne savait plus du tout où il devait aller.

En tout cas, une chose était certaine, il n’avait aucune envie de rentrer chez lui. Pourquoi ? Personne ne l’y attendait de toute façon et la femme qu’il aimait comme jamais venait de se marier à un autre, à quoi bon rentrer chez lui. Enfin, chez lui, il y avait bien eu Cedrella bien sûr, mais maintenant qu’il y pensait ce n’était qu’une erreur. Comment aimer Cedrella alors qu’il y avait Caelan. Il lui avait dit qu’il devait se rendre au mariage de son ex, il lui avait fait comprendre qu’il partait la rejoindre, parce qu’il n’y avait aucune raison qu’il cache quoi que ce soit, qu’il se retienne. À quoi bon ? Maintenant, le jeune homme se trouvait dehors, non loin du lieu de cérémonie où avait eu lieu le mariage de Caelan. Ses yeux perdus dans le vide, il se laissait envahir par le désespoir, par le fait qu’il venait tout simplement de perdre la femme qu’il aimait. Il laissait son regard se perdre dans le vide, les larmes coulant le long de ses joues, incapable de cacher le fait qu’il vivait le pire instant du monde.

Il ne prêta même pas vraiment attention à la personne qui s’approchait de lui justement. Il ne tourna pas son regard, il ne se préoccupa pas de cette présence dont il avait plus ou moins conscience, parce que rien n’avait plus de sens aujourd’hui. Plus rien ne comptait en cet instant précis que Caelan et malheureusement, elle n’était pas là.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 539
Humeur :
L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Empty
Message#Sujet: Re: L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3)   L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Icon_minitimeDim 14 Avr - 14:49


L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir.
C

edrella n'avait rien compris. Rien compris du tout. Ca avait été... incompréhensible, et brutal, surtout... Rien ne l'avait préparée à la situation telle qu'elle s'était finalement présentée à elle. Elle avait bien constaté, ces derniers jours, que Septimus n'était plus tout à fait le même, plus distant... mais elle avait décidé de ne pas se poser davantage de question au bout du compte, elle s'était dit qu'il devait avoir beaucoup de travail, et quelques difficultés à réellement faire la part des choses. En bref, elle avait laissé coulé et ne s'était pas posée davantage de questions. C'était un tort. Car la chute devait encore être plus brutale.

Quand est-ce que ça avait commencé ? A quel moment Septimus s'était-il mis à douter de leur relation ? Peut-être au fond que cela remontait à très longtemps, et qu'elle n'avait juste pas été à même de le voir jusqu'ici. Elle ne pourrait pas dire qu'elle ne s'était pas aveuglée, les signes avaient sans doute été là. Il y avait eu l'accident, et la forte probabilité, pour que ce ne soit pas réellement un accident au bout du compte... Peut-être qu'il en avait eu assez de toutes ces complications, que ce combat constant contre la famille Black avait rappelé à Septimus d'où sa fiancée venait, et pourquoi il l'avait détestée à l'époque. Et à côté de ça, quand eux peinaient à se marier, Caelan, la femme qu'il avait quitté pour elle, se mariait, elle. Cela avait bien pu faire remonter d'anciens souvenirs à la surface...

En tout cas, c'était sans délicatesse qu'il lui avait appris qu'il se rendait au mariage de son ex et qu'il allait faire ce qu'il fallait pour empêcher ces noces d'avoir lieu... Dans un premier temps, elle avait été sonnée, elle n'avait eu ni le temps de protester ou d'interroger, il avait déjà transplané hors de l'appartement. Cedrella n'y comprenait rien, mais ce qu'elle savait en revanche, c'est qu'elle devait à tout prix retrouver son fiancé (s'il l'était encore). Elle avait eu du mal à dénicher l'information, mais dès lors qu'elle sut où les noces auraient lieu, elle avait transplané jusque là-bas. Elle mit un certain temps à le trouver, mais finalement, il était là...

Et donnait le sentiment d'être l'homme le plus malheureux du monde. Elle se rapprocha de lui avec prudence. Cette situation avait si peu de sens à ses yeux qu'elle savait à peine quoi en faire, de quelle manière l'observer, comment... la supporter.

-Tu peux m'expliquer ce qui se passe, là ?
demanda-t-elle, sa voix oscillant entre la sidération totale et la colère.

Elle espérait que c'était une mauvaise blague, une très mauvaise blague, mais elle n'y croyait pas... Ou bien l'humour de Septimus avait singulièrement changé.



code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Septimus Weasley
▌ Messages : 428
Humeur :
L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Empty
Message#Sujet: Re: L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3)   L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Icon_minitimeLun 22 Avr - 17:13

L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir.
Septimus ne prit pas la peine de se retourner en entendant la voix s’élever derrière lui, une voix qu’il connaissait par cœur pourtant. En temps normal, cette voix lui faisait battre le cœur, cette voix emplissait son esprit. Non, en cet instant précis, cela ne lui fit ni chaud, ni froid. Sans que le rouquin ne se rende compte à qu’elle était celle qui comptait normalement pour son existence, qu’elle était son âme sœur, celle qu’il voulait épouser. Et non celle qu’il venait de voir épouser un autre homme. Cela dit, il entendit tout de même les propos de Cedrella, qui lui demandait de lui expliquer ce qui se passait. Septimus se sentait presque offusqué de la question de la jeune femme, parce qu’il trouvait que c’était vraiment évident. Caelan était la femme de sa vie, son âme sœur, la personne qui emplissait son esprit. Il se sentait brisé de la voir épouser un autre homme et il avait le sentiment que sa vie était tout simplement perdue, qu’elle n’avait plus de sens.

Le jeune homme finit par se tourner vers Cedrella, qu’il n’observait plus du tout de la manière dont il le faisait jusqu’à présent. Il ne la regardait plus vraiment au final, il se contentait de la voir sans l’observer. Elle n’avait plus autant d’importance dans son regard qu’elle n’avait eu depuis qu’il s’était rendu compte de ses sentiments pour elle.

« Ça me semble évident non ? »
Demanda-t-il, d’un ton un peu sec. Si Septimus avait eu un peu conscience de ce qu’il était en train de faire, de ce qui était en train d’arriver, il était évident qu’il s’en voudrait à mort de se comporter de cette manière. Il était d’ailleurs évident qu’il allait longuement le regretter, mais pour l’heure il ne se rendait compte de rien. « Caelan vient de se marier... » Ajouta-t-il, la voix brisée cette fois-ci.

Brisée par l’émotion, par le fait qu’il venait de voir la femme qu’il aimait – qu’il pensait aimer, alors que ce n’était plus le cas du tout, qu’il n’y avait normalement que la jeune femme sous ses yeux qui comptait dans son cœur – épouser un autre homme, disparaître donc par conséquence de son existence, de sa vie. Septimus, en cet instant précis, avait vraiment le sentiment de perdre la seule personne qui comptait pour lui, il se sentait plus bas que terre. Ne se rendant pas encore compte, ne s’imaginant pas une seule seconde qu’il était justement en train d’agir d’une façon qui allait lui faire perdre la femme de sa vie, celle qui comptait vraiment et celle qui évidemment ne méritait pas une seule seconde se retrouver dans cette situation, de subir tout ce qu’elle était en train de subir.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 539
Humeur :
L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Empty
Message#Sujet: Re: L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3)   L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Icon_minitimeLun 22 Avr - 17:37


L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir.
C

edrella connaissait Septimus par coeur... ou en tout cas, c'est ce qu'elle avait cru... elle savait quand il était sincère, quand il ne l'était pas, et ce qui lui faisait du mal, en cet instant, c'est que la douleur qu'elle voyait dans son regard était de la pure douleur. Son chagrin avait l'air si sincère... en d'autres circonstances, elle se précipiterait dans ses bras pour apaiser sa tristesse en le voyant ainsi. Mais en cet instant, si l'un des deux avait vraiment le coeur brisé, Cedrella considérait que c'était elle... Quant à lui... elle ne comprenait tout simplement pas à quel jeu il était en train de jouer précisément. Non, ce n'était pas évident, rien dans toute cette situation n'était évident. La seule évidence qui était supposé les unir, c'était les sentiments qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre. Et maintenant, elle ne pouvait même pas se reposer sur cette seule certitude. Elle ne savait tout simplement plus quoi penser, et ça la brisait purement et simplement.

-Et on sera mariés bientôt nous aussi,
répondit-elle d'une voix tendue, parce que tout à coup, elle n'en était plus si certaine.

Septimus, quoi qu'il advienne, restait l'homme de sa vie, elle le savait depuis presque toujours, et elle voulait toujours l'épouser, mais elle se demandait si c'était ce que son fiancé voulait toujours de son côté. Peut-être que cet épisode avait juste réveillé de vieilles angoisses... mais peut-être aussi que cet épisode avait réveillé de vieux sentiments, ni plus ni moins, et dans ce cas, elle ne savait tout simplement pas si elle serait capable de rivaliser, de lui faire entendre raison... ou même de lui pardonner en réalité, car la manière dont il venait d'agir... ce n'était pas lui, ce n'était pas le Septimus qu'elle connaissait et qu'elle aimait, elle ne comprenait tout simplement pas.

-Je sais que c'est compliqué, que tu es sous pression, mais... ne me fais pas croire que c'est ce que tu veux.
Elle marqua une légère pause. Tout ce qu'on s'est promis, tout ce pour quoi on s'est battu... Tu ne peux pas juste prétendre que ce n'est rien, tu ne peux pas faire comme si... ça ne représentait rien. Elle sentait que son discours était embrouillé, mais à dire vrai, elle n'y comprenait tout simplement rien... Et elle ne savait même pas comment analyser précisément la situation. Elle n'allait tout de même pas supplier Septimus de rester avec elle ? Ce n'était pas comme ça qu'elle fonctionnait. C'est juste... une mauvaise passe... Tu n'es pas toi-même, ce n'est pas possible.

Oui, il n'était pas lui-même, mais la jeune femme ne réalisait pas que c'était le cas au sens propre.



code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Septimus Weasley
▌ Messages : 428
Humeur :
L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Empty
Message#Sujet: Re: L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3)   L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Icon_minitimeDim 5 Mai - 19:17

L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir.
La situation semblait évidente pour Septimus, il venait de voir Caelan en épouser un autre et il se sentait vraiment mal. Il ne réalisait pas une seule seconde en cet instant précis que Cedrella souffrait encore plus que lui, qu’il était simplement en train de tout gâcher. Parce qu’il n’était pas lui-même, parce qu’on ne lui permettait pas d’être lui-même et qu’il ne voyait plus les choses de la bonne manière. Il ne voyait plus la situation comme elle l’était vraiment et donc, le rouquin était juste incapable de se rendre compte de ce qui était en train de se passer.

Quand Cedrella lui affirma que bientôt, ils allaient être mariés aussi, ça ne lui fit finalement ni chaud ni froid. Alors que normalement, c’était justement ce qu’il attendait le plus d’être enfin le mari de celle qu’il aimait plus que tout. Malheureusement, pour l’heure, le jeune homme s’imaginait qu’il aimait une autre personne. Alors, non, il était incapable de voir la vérité, de se réjouir du fait que normalement ils devaient se marier prochainement. Il se concentrait uniquement sur le fait qu’il venait de voir Caelan épouser un autre homme et le fait qu’il avait le cœur brisé. Septimus écouta, sans réellement comprendre, les mots que Cedrella lui adressa, affirmant le fait qu’il était sous pression, qu’il ne pouvait pas affirmer que tout ce qu’ils s’étaient promis, tout ce pour quoi ils s’étaient battus, n’étaient sur du vent. En réalité, non, vraiment, ça comptait énormément. Mais pour le moment, Septimus ne pensait qu’à Caelan et seulement Caelan. Cedrella c’était… il n’était même pas capable de réellement le préciser, il ne savait plus au fond ce qu’il voulait vraiment, ce qu’elle était vraiment. Elle était là, mais ça ne comptait pas réellement au final.

Il n’était pas lui-même… Septimus observait Cedrella, il ne la reconnaissait plus vraiment. Incapable de dire qui elle était pour lui. Oh, il avait conscience, pragmatiquement il savait qu’elle était sa fiancée, mais il savait aussi qu’il ne l’aimait pas. Il n’avait pas pu l’aimer à un moment donné, parce que la seule personne qu’il avait aimé en ce bas monde c’était Caelan. L’idée qu’il l’avait abandonné lui faisait mal, surtout que maintenant c’était bien évident qu’il l’avait perdu. Alors qu’à l’époque, ils étaient si bien ensemble. Et il avait donc tout gâché…

« Bien sûr que si je suis moi-même. » Répondit-il vivement. « Je n’ai jamais été aussi moi-même. » Ce qui était faux bien évidemment, mais Septimus était incapable de se rendre compte de ce qu’il en était réellement. Il ne se rendait pas compte que les sentiments qu’il nourrissait pour Caelan n’était que factice, qu’on avait décidé de se jouer de lui. Quand il allait se rendre compte de la vérité, il était évident qu’il allait regretter chaque seconde qui était en train de s’écouler. « C’est elle que j’aime depuis toujours, ça a toujours été elle. »

C’était ainsi qu’il voyait les choses pour l’heure.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 539
Humeur :
L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Empty
Message#Sujet: Re: L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3)   L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Icon_minitimeDim 5 Mai - 19:45


L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir.
C

edrella voulait bien comprendre que Septimus était décontenancé, perturbé, que le fait que son ex se marie quand eux mêmes avaient toutes les peines du monde à organiser leur propre cérémonie de mariage lui faisait du mal... oui, même si ce n'était pas agréable, elle était prête à l'entendre... Mais ce qu'il lui disait là, en revanche... Non, elle ne pouvait pas l'accepter.... Pas un seul instant, même.

Elle ne pouvait pas accepter d'être humiliée de la sorte, d'être traitée comme si elle ne représentait rien. Que Septimus soit victime d'un coup de folie passager ou non, elle ne pouvait décemment pas accepter la manière dont il se comportait à son adresse. Elle avait le sentiment de revivre le même calvaire qu'avec ses soeurs : elle était rabaissée, rejeter, réduite à trois fois rien par une personne qu'elle aimait profondément. Elle avait le coeur brisé, et elle avait toutes les difficultés du monde à ne pas juste fondre en larmes. Mais non, jamais elle ne se comporterait ainsi. Pas face à lui, elle tenait à se montrer forte, il fallait qu'elle le soit... A l'heure où elle se sentait plus fragile que jamais.

-Et moi, je suis quoi pour toi ?
demanda-t-elle d'un ton froid. Elle n'en avait plus la moindre idée. Les mots qu'il adressait avec tant de certitudes à Caelan, c'était à elle qu'il les avait accordés auparavant. Elle avait cru être la femme de sa vie. Maintenant, elle réalisait qu'elle n'était plus rien... et c'était particulièrement douloureux. J'ai tout abandonné pour toi, tu le sais, ça ?

Pour lui, elle avait renoncé à sa situation, à sa famille, à sa fortune, à la grande majorité de ses amis. Elle n'allait pas mentir en affirmant qu'elle n'avait pas parfois regardé en arrière avec nostalgie. Mais elle n'avait jamais eu de regrets pour autant, parce qu'elle savait que Septimus était son âme soeur, qu'ils étaient liés, que leurs coeurs s'appartenaient. C'était ce qu'elle avait cru, du moins. Maintenant, elle se demandait si elle avait laissé son avenir tout entier reposer sur un tissus de mensonge.

Son avenir... mais quel avenir, exactement ? Elle n'en savait trop rien, en réalité. Si Septimus décidait de tout arrêter, ici et maintenant. Si elle décidait de tout arrêter, ici et mainteant, elle n'aurait définitivement plus rien. Rien à faire, rien à dire, personne vers qui se tourner, jamais. Elle avait l'impression de faire une chute vertigineuse, et elle avait le sentiment qu'elle ne toucherait jamais le sol... Quoique... cette situation adviendrait forcément. Et ça ferait mal, vraiment très mal. Et elle serait tout bonnement incapable de se tirer là, de faire abstraction, de se sentir mieux. Si elle n'avait pas Septimus, elle perdait tout simplement sa raison de vivre.





code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Septimus Weasley
▌ Messages : 428
Humeur :
L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Empty
Message#Sujet: Re: L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3)   L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Icon_minitimeDim 26 Mai - 16:40

L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir.
Les mots que Septimus prononçait étaient sincère, vraiment sincère. C’était sans doute cela le pire, il pensait réellement quand il disait que c’était de Caelan dont il était amoureux, que c’était cette jeune femme qui était son âme sœur, la femme de sa vie. Il pensait tous les mots qu’il prononçait, sans se rendre compte qu’il était en train de faire la pire erreur de sa vie. Pour le moment, il souffrait, il se sentait triste, il se sentait dévasté aussi… mais il ne se rendait pas compte qu’il était en train de provoquer le pire cataclysme de sa vie. Qu’il était en train de détruire son avenir, sans même réaliser qu’il le faisait.

La sincérité qu’il pensait faire preuve pour l’heure n’était que factice, mais il ne pouvait pas s’en rendre compte. Quand Cedrella reprit la parole, lui demandant avec froideur qui elle était pour lui, Septimus était bien incapable de réaliser à quel point il était en train de lui faire du mal. Comme il réalisait à quel point ses propos, le fait qu’elle avait effectivement tout abandonné pour lui, ça aurait normalement eu le don de le toucher. Septimus, dans son état normal, aurait été vraiment touché par les propos de Cedrella, il lui aurait dit qu’elle était la femme de sa vie, qu’il regrettait qu’elle ait été obligé de tout abandonner pour lui, mais qu’il était le plus heureux des hommes parce qu’ils allaient se marier, fonder une famille, vieillir ensemble.

Sauf que non… Septimus ne se trouvait pas dans son état normal et les propos de son interlocutrice ne lui faisaient pas autant d’effet qu’ils ne devraient. Il ne réalisait pas qu’il était en train de perdre la femme de sa vie, pensant que c’était déjà fait. Il ne se rendait pas compte qu’il était en train de tout briser. Ce qui le fit répondre de la manière suivante.

« Tu n’es rien pour moi, c’est elle qui compte. »

Il avait répondu sans vraiment d’intonation, comme si c’était une évidence. Il annonçait des faits, de simples faits. Il aimait Caelan, c’était la seule chose qui emplissait son esprit à l’heure actuelle et il avait vu celle qu’il aimait se marier avec un autre homme. C’était la seule chose qui comptait, c’était la seule chose à prendre en compte. Cedrella était pourtant celle qui le rendait le plus heureux normalement, mais il n’était pas capable de s’en rendre compte. Les mots qu’il prononçait ne lui faisaient rien pour l’heure, ça semblait juste normal, c’était juste des faits. Comme si en soit ça n’aurait pas de conséquences, comme si ça n’avait pas réellement d’importance.

Alors que si, ça allait forcément avoir des conséquences, ça ne pouvait qu’avoir des conséquences. Mais le rouquin n’était pas encore capable de s’en rendre compte, quand il allait en être capable, ça allait être trop tard malheureusement et il ne pourrait sans doute pas revenir en arrière. Pour son plus grand malheur, il était en train de détruire sa vie et celle de Cedrella.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 539
Humeur :
L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Empty
Message#Sujet: Re: L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3)   L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Icon_minitimeDim 26 Mai - 17:12


L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir.
C

edrella était une femme forte. De par son éducation, elle avait appris à encaisser les coups sans jamais riposter. Elle avait été habituée à ce qu'on dénigre sa valeur, elle avait été éduquée dans l'optique de baisser la tête et de dire amen à un homme, et c'était peut-être ce qui lui donnait, en cet instant, la force d'entendre son interlocuteur la considérer ainsi comme si elle n'était jamais qu'une moins que rien, comme si ses sentiments n'avaient aucune forme d'importance, comme si elle-même n'avait plus aucune forme d'importance. Oui, elle était rodée à l'exercice. Ce n'est pas pour autant que l'exercice en question se révélait moins douloureux néanmoins... au contraire, Cedrella avait mal, en cet instant, plus qu'elle n'avait jamais eu mal toute sa vie durant. Une souffrance brutale, insidieuse... une blessure de coeur et d'orgueil, quelque chose qui la brisait et la briserait sans doute toujours.

Oui, elle avait appris à ravaler sa douleur et sa fierté, mais pas à n'importe quel prix... c'était Septimus qui lui avait appris ça. A se battre au nom de ce qu'elle aimait, à vivre pour ce qui comptait réellement, à ne pas se reposer sur les seuls dogmes familiaux. Il l'avait libéré de son carcan. Il lui avait appris l'amour, l'attention, le respect, il l'avait traitée en égale. Et voilà qu'il la traitait sans amour, sans respect, sans rien. Elle n'était rien... Voilà...

Est-ce qu'il le pensait, est-ce que tout le temps qu'ils avaient passé ensemble avait tout à coup perdu son intérêt, sa valeur ? Elle n'osait pas croire que ce puisse être effectivement vrai... Tout ça n'avait pas été qu'une vaste comédie, c'était impossible. C'était d'autant plus impossible, en réalité, qu'ils avaient eu la preuve de ce que leur histoire pouvait être.

-Qu'est-ce que tu fais de toutes tes promesses ? de Ginny ?


Ginny était la preuve qu'ils étaient supposés fonder une famille, qu'ils auraient au moins un fils. Ils savaient ça... et ils avaient été heureux de l'apprendre. Qu'il découvre tout à coup que c'était Caelan qu'il aimait, c'était extrêmement douloureux, mais malgré tout, elle était capable de l'entendre... Mais qu'il dénigre tout absolument tout ce qu'ils avaient vécu... Il se passait quelque chose. Peut-être qu'il se disait que la blesser était la meilleure façon de rompre était de la dégouter de lui ? Mais quel irrespect c'était pour elle. Et s'ils rompaient effectivement, qu'est-ce qu'elle allait devenir ?

-Regarde-moi dans les yeux et ose répéter ce que tu viens de me dire, ose prétendre que toute notre histoire n'a pas la moindre importance.


Et si c'était le cas ? Eh bien... peu importe ce qui prenait Septimus, elle ne pouvait pas se laisser traiter de la sorte. Et elle ne pardonnerait pas.



code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Septimus Weasley
▌ Messages : 428
Humeur :
L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Empty
Message#Sujet: Re: L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3)   L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Icon_minitimeDim 9 Juin - 15:42

L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir.
C’était de Caelan qu’il était amoureux, c’était de Caelan qu’il était amoureux… c’était de Caelan qu’il était amoureux. Voilà la phrase qui tournait encore et encore dans son esprit en cet instant précis, qui l’empêchait donc de réfléchir comme il faudrait qu’il le fasse. Cedrella se trouvait devant lui, mais il ne la voyait pas réellement. Elle était sa fiancée, normalement, elle était celle qu’il aimait et c’était le cas, il l’aimait vraiment, il l’adorait, elle était la femme de sa vie, mais pour l’heure il ne pensait pas à tout cela. Il ne parvenait pas à avoir les idées claires, on l’empêchait complètement de penser comme il le faudrait.

Même quand Cedrella commença à parler de Ginny, Septimus ne parvenait pas à retrouver ses esprits. Pourtant, Ginny était bel et bien la preuve qu’ils allaient avoir une famille tous les deux, qu’ils allaient se marier et vivre ensemble. C’était la preuve qu’ils devaient parvenir à dépasser tous les obstacles, qu’ils ne se laissaient pas avoir par toutes les personnes qui voulaient les empêcher de se marier et d’être ensemble. Et pourtant… Septimus ne pensait pas à cela, il ne parvenait pas à penser à cela. Elle parlait de Ginny, mais il ne parvenait pas à reprendre conscience de ce qu’elle lui disait quand même. Il pensait à sa petite fille, mais il était bien trop perturbé pour réellement reprendre ses esprits. Parce que le filtre d’amour était beaucoup trop fort pour qu’il puisse s’en sortir comme ça.

Elle lui demanda de la regarder dans les yeux et de répéter ce qu’il venait de dire. Septimus ne répondit pas tout de suite, il avait son regard posé sur le visage de Cedrella, sans pour autant vraiment la regarder dans les yeux. Il n’y parvenait pas réellement, il ne pouvait pas soutenir complètement son regard. Mais il l’observait quand même, avant de reprendre la parole.

« C’est de Caelan que je suis amoureux. » Dit-il alors.

Il ne lui affirma pas vraiment que tout ce qu’ils partageaient n’avaient pas d’importance, qu’il ne l’aimait pas, que Ginny ne comptait pas. Il n’avait même pas pris la peine de réagir vis-à-vis de Ginny, parce qu’il ne pouvait pas réellement le faire. Ce n’était pas qu’il n’avait pas vraiment envie, c’était juste qu’il ne pouvait pas avoir les esprits clairs. Le jeune homme était concentré sur ce qu’il pensait, sur Caelan, sur ce qu’il ressentait pour son ex petite amie qui venait à peine de se marier avec un autre. Ce qui lui brisait le cœur.

« C’est elle que j’aime… »
Répéta-t-il alors, automatiquement.

C’était la seule chose qui comptait en cet instant précis, c’était la seule chose qu’il devait envisager. Il ne devait se concentrer sur rien d’autre, il ne devait penser à rien d’autre. La jeune femme sous ses yeux ne comptait pas, la seule qui comptait c’était la femme qui venait de se marier et qu’il avait définitivement perdu.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 539
Humeur :
L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Empty
Message#Sujet: Re: L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3)   L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Icon_minitimeDim 9 Juin - 16:05


L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir.
C

edrella, même si cette idée lui était douloureuse, pouvait être prête à accepter le fait que Septimus en aime une autre, qu'il ait découvert s'être leurré sur ses sentiments et être en réalité fou amoureux de son ex. C'était horrible, ça semblait fonder l'entièreté de leur relation sur un mensonge, mais c'était une possibilité, toute malheureuse soit-elle.

Ce qu'elle savait, en revanche, qu'elle ne pourrait pas lui pardonner, qu'elle trouverait intolérable dans tous les cas, serait qu'il ne reconnaisse même pas aux années qu'ils avaient passé ensemble la valeur qu'elles avaient réellement, qu'il ose considérer que leur histoire ait été insignifiante. Elle avait besoin de l'entendre dire qu'elle comptait pour lui, qu'elle n'avait pas été reniée par sa famille sans raison, qu'elle n'avait pas tout sacrifié pour absolument rien... Mais il ne lui accorda même pas ça.

Le peu de respect qu'il aurait pu avoir pour elle, il le lui refusait. Comme si elle n'était plus rien... Et en effet, elle n'était plus rien, il ne cherchait même pas à discuter avec elle, quand il posait les yeux sur elle, ce n'était pas comme avant, c'était comme s'il ne la voyait pas. Elle était devenue une sorte de fantôme, pour lui. Peut-être même qu'il la haïssait... qu'il la haïssait pour l'avoir privé de la femme qu'il aimait vraiment. Pour le coup, elle n'avait pas la moindre intention de s'en excuser. Ce serait bien sa seule satisfaction dans toute cette affaire.

Septimus lui donna le coup de grâce en répétant une fois de plus cette vérité que Cedrella aurait aimé ne jamais connaître, ou plutôt savoir depuis le début... (même si toute cette histoire lui avait peut-être au moins ouvert les yeux sur sa famille et épargné un mariage douloureux avec Caspar). Il aimait Caelan. Pas un mot sur Ginny, pas un mot sur leur histoire, pas un mot sur les sacrifices qu'elle avait faits pour lui... au moins, on pouvait dire que c'était clair, comme de l'eau de roche.

-Alors tu vas devoir te faire une raison. Tu ne l'auras jamais.
Elle marqua une légère pause. Les yeux baissés, elle se faisait violence pour ne pas fondre en larmes. Elle aurait tout le loisir de s'abandonner aux pleurs plus tard, juste... pas tout de suite. Et tu ne m'auras plus jamais non plus.

C'était fini, c'était définitif... et le pire, c'est que si cette décision, ce constat, la faisait terriblement souffrir... elle commençait à se dire que Septimus, lui, y serait tout simplement insensible, parfaitement indifférent à sa détresse. C'était encore pire.

-Je m'en vais. Je ne serai plus là quand tu rentreras.


Et c'était le cas. Elle ignorait ce qu'elle ferait, où elle irait, mais ce qui était certain, c'est qu'elle ne changerait pas d'avis. Elle allait rentrer, rassembler ses affaires et... tenter de tourner la page.


code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Empty
Message#Sujet: Re: L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3)   L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir. (Cedrella <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les Grandes Citations
» les grandes navigatrices
» Descendants des grandes familles sorcières
» Les 100 plus grandes entreprises haitiennes selon la DGI
» Merry Christmas!!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
-