AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -55%
Remise de 50% sur le tractopelle de chantier à ...
Voir le deal
10 €

Partagez | 
 

 On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 2986
Humeur :
On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Left_bar_bleue80 / 10080 / 100On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Empty
Message#Sujet: On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3]   On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Icon_minitimeMar 16 Avr - 12:19


On prend les mêmes et on recommence
M

elody n'avait pas vraiment été impatiente de retourner à Poudlard. C'était bien la première fois que ça arrivait. Elle ne réussissait pas à se sentir réellement enthousiaste. Oh, quelque part, elle était impatiente de revenir, de retrouver ses camarades, ses amis, les membres de la Guilde, surtout, mais quand même, elle ne ressentait pas la même excitation qu'à une certaine époque, l'année précédente notamment, où elle comptait les jours avant la rentrée. Et pour cause, la bleue et bronze, cette année, ne retrouverait pas sa petite amie, et la perspective de passer une année entière coincée à Poudlard sans pouvoir voir Lexie lui procurait un sentiment de vide incroyable. Certes, elles s'étaient déjà promis de se retrouver à Pré-au-Lard, et cela le plus souvent possible, mais quand même, ce n'était pas exactement la même chose, loin de là, même. Alors vraiment, peu importe à quoi ressemblerait sa rentrée, elle n'avait pas la moindre idée de comment elle réussirait bel et bien à l'appréhender.

Surtout qu'elle avait passé un été très étrange... Elle se remettait à peine des circonstances de la mort des parents de sa petite amie, et elle n'aimait pas laisser cette dernière seule dans ces circonstances. Et puis, il y avait eu son stage chez Madame Guipure. A choisir, elle aurait largement préféré rester là-bas. Travailler pour de bon dans le grand magasin de couture, poursuivre sa formation, et pouvoir voir Lexie tous les jours... Mais non, elle devait achever sa dernière année à Poudlard, et elle allait faire de son mieux pour en profiter un maximum. Même si ce n'était pas chose facile.

Elle comptait tout de même profiter un maximum de cette année, et faire en sorte de profiter de sa dernière année à Poudlard autant que possible. Pour la peine, elle comptait bien mettre les bouchées double en ce qui concernait la Guilde. C'était sa dernière année, son ultime occasion de partir en fanfarre, alors elle avait la ferme intention de se donner au maximum pour que le groupe demeure mémorable, même si elle comptait sur les autres pour prendre sa relève par la suite. Et pour ce qui était des cours... elle s'efforcerait simplement de faire ce qu'il faudrait pour avoir ses ASPIC dans les matières qui l'intéressaient, ensuite, ciao Poudlard et bonjour la liberté. Bref, plus qu'une année à tirer, et elle ferait ce qu'il faudrait pour qu'elle soit mémorable comme jamais.

Elle venait de finir sa première journée de cours, et elle se sentait déjà claquée. Sans oublier que les professeurs n'avaient pas perdu une seconde pour les assommer de devoirs. Enfin, il fallait ce qu'il fallait, sans doute. Elle avait envie de profiter des restes de beau temps et de flaner, juste ça. Elle se promenait donc dans le parc, quand elle croisa la route d'un jeune homme qui clairement, ne lui avait pas manqué durant ses vacances. Mais bon, elle s'ennuyait, alors autant jouer la carte de la provocation.

-Faut t'appeler comment, maintenant ? Kowalski ?


code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 620
Humeur :
On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Empty
Message#Sujet: Re: On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3]   On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Icon_minitimeMar 16 Avr - 14:42

On prend les mêmes et on recommence.
C’était vraiment bizarre de revenir à Poudlard. Adrian avait eu le temps de se faire à cette idée, parce qu’il avait quand même ruminé pendant les deux mois d’été en se disant que Aulne n’était pas réellement Aulne, qu’elle venait du futur et qu’ils ne pouvaient pas être ensemble. Et donc, il avait eu le temps de se faire à l’idée qu’il allait devoir se rendre à Poudlard sans Aulne – ce qui était de toute façon prévu –, mais aussi avec le sentiment de revoir des souvenirs avec elle, dans tous les murs de l’école de magie. Il n’y pouvait rien, quand il posait son regard quelque chose, le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de penser à son ex petite amie. Enfin, bon, ce n’était pas comme s’il pouvait faire quelque chose contre ça, il n’avait pas d’autre choix que de faire avec.

Et donc, la rentrée était arrivée et le jeune homme avait reprit le chemin des cours. Il y avait quand même quelque petite chose de positive. Après tout, ses parents s’étaient mariés, la boulangerie de ces derniers marchait plutôt bien. En dehors de sa relation avec son ex petite amie, Adrian n’avait pas réellement de raison de se plaindre. Bon, il y avait potentiellement l’arrivée de la fille de l’oncle d’Hyppolite qui rendait un peu les choses bizarres, mais quand même, ça allait.

Mais bon, forcément, le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de penser à Aulne et il pensait à elle. Il avait envie de se rendre dans la forêt interdite comme ils faisaient des fois ensemble, chercher les sombrals avec la jeune femme. Enfin, Adrian avait conscience qu’il devait simplement tourner la page. Après la journée de cours, le jeune homme décida d’aller un peu prendre l’air, pour profiter un peu du beau temps qu’ils avaient encore. Tant que c’était l’été, il fallait profiter du parc après tout. Et alors qu’il marchait, le jeune homme eut la mauvaise surprise de croiser Melody. S’il s’entendait super bien avec Lysandre, ce n’était clairement pas le cas de sa sœur jumelle. Et encore, il ne se doutait pas que c’était elle qui avait lancé les rumeurs l’année précédente sur une potentielle relation entre eux. Ce qui au fond n’aurait pas changé grand-chose, finalement il n’aurait jamais dû fréquenter Aulne.

« Tu peux aussi ne pas m’appeler tout court, c’est très bien comme ça. » Répondit-il, un peu froidement. Adrian n’avait aucune envie de se prendre la tête avec Melody, mais il n’avait pas envie de la laisser l’insulter non plus. Enfin elle ne l’avait techniquement pas fait, mais forcément le sujet de son père était un peu délicat. Il avait envie qu’on lui foute la paix avec tout ça, qu’on arrête de mettre en avant le fait que son père était arrivé dans sa vie tardivement, qu’il venait d’épouser sa mère. Même si clairement Melody n’avait rien dit de grave encore pour l’instant.
Code by Gwenn

_________________
La famille, ce havre de sécurité, est en même temps le lieu de la violence extrême.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 2986
Humeur :
On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Left_bar_bleue80 / 10080 / 100On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Empty
Message#Sujet: Re: On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3]   On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Icon_minitimeMar 16 Avr - 15:26


On prend les mêmes et on recommence
L'

attaque (si on pouvait vraiment la considérer comme telle) était complètement gratuite, mais Melody avait eu envie de se défouler, et Adrian était un bon défouloir. Elle ne savait que de loin la situation où se trouvait son interlocuteur parce qu'elle avait entendu certains de ses camarades lui dire que le père moldu d'Adrian, dont il n'avait jamais soupçonné l'existence, avait ouvert une boulangerie à Pré-au-Lard... non sans avoir au préalable épousé sa mère.

Pas dit que ce soit une situation facile à vivre pour le jeune bleu et bronze... et donc, évidemment, Melody prenait la décision d'en jouer. Cela lui semblait le mieux à faire en de telles circonstances. Bref, c'était gratuit, mais ça faisait du bien. D'autant plus que cela semblait relativement efficace puisque, au final, Adrian répliqua bel et bien, lui affirmant que, tant qu'à faire, elle pourrait bien ne pas l'appeler tout court, au bout du compte. D'accord, elle l'avait cherché, mais ce n'est pas comme si cela allait véritablement la déranger, au bout du compte, s'il était incommodé par le fait qu'elle s'adresse à lui, elle n'allait certainement pas s'en priver, bien au contraire. Elle le piquait sans véritable raison de le piquer, mais l'un dans l'autre, ça lui faisait du bien. Beaucoup de bien, même, alors pourquoi est-ce qu'elle s'en priverait exactement ?

-C'est difficile de faire abstraction de ta présence, tu sais,
répliqua-t-elle sans le penser.

Et non, en effet, elle ne le pensait pas, pas du tout, même. A ses yeux, Adrian était typiquement le genre de personne qui ne prenait absolument pas de place, même pas de place du tout. Il était insipide, transparent... Mais bon, c'était une cible facile, aussi, et la jeune femme ne pouvait faire autrement que de s'attaquer à ceux qu'elle considérait comme des cibles faciles... surtout quand elle les avait dans le nez.

Pour le coup, le bleu et bronze ne lui avait rien fait. Mais il était proche de Lysandre, et c'était à ses yeux un prétexte bien assez suffisant pour lui en vouloir et l'accabler de reproches.

-Surtout si tu fricotes avec ma soeur. Ca se passe comment, entre vous, d'ailleurs ?


Evidemment, elle était bien placée pour savoir qu'il n'y avait rien du tout entre Lysandre et Adrian, si ce n'est un semblant d'amitié chiant comme la pluie. C'était elle qui avait lancé la rumeur les concernant (et elle n'avait aucun regret à ce sujet, elle l'avait fait en son âme et conscience, parce que ce n'était pas elle qui avait commencé, tout simplement). Et elle ne le regrettait absolument pas, d'ailleurs, elle considérait qu'elle avait fait ce qu'il fallait. Mais justement, elle pouvait d'autant plus facilement l'attaquer sur ce terrain qu'elle avait entièrement conscience du fait que tout ceci n'était qu'un tissu de mensonges.






code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 620
Humeur :
On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Empty
Message#Sujet: Re: On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3]   On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Icon_minitimeVen 12 Juil - 18:33

On prend les mêmes et on recommence.
Adrian n’avait pas spécialement envie de se prendre la tête avec Melody, qu’elle recommence encore comme elle avait bien trop l’habitude. Il n’y pouvait sans doute pas grand chose, mais en même temps ce n’était pas une partie de plaisir pour lui de devoir supporter les remarques de la bleue et bronze. Surtout si ça devait concerner son père et la situation dans laquelle il se trouvait maintenant. Ce n’était pas comme si c’était une mauvaise chose, en soit, Melody aurait pu trouver pire (un sujet bien plus douloureux par exemple, parce que au fond le jeune homme était heureux d’avoir un père aujourd’hui), mais en même temps Adrian ne manquait pas d’être quand même à fleur de peau. Il ne répondit rien quand Melody affirma que c’était difficile de faire abstraction de sa présence, ce qu’il avait quand même du mal à croire. Adrian était loin d’être le genre d’élève vraiment visible pour les autres, ça lui convenait très bien de rester dans son coin, de faire sa petite vie de son côté. Et quelque chose lui disait donc qu’en réalité, Melody n’avait donc pas spécialement de raison de ne pas être capable de l’ignorer, elle le faisait bien souvent d’ailleurs. Quand elle ne décidait pas de l’aborder dans le but de l’ennuyer.

Cela dit, la jeune femme ne manqua pas d’aborder un sujet que Adrian aurait bien aimé oublier. Non pas que ça soit un réel souci qu’on ait pu penser qu’il sortait avec Lysandre, elle était une fille géniale. Mais ça n’était pas vrai, ça causait du tort pour rien. À lui moins, mais il savait que la bleue et bronze ne l’avait pas vécu de la même façon, même si son petit ami avait heureusement pas cru à cette histoire. Sa petite amie aussi de son côté... mais vu ce que ça avait donné, ce n’était pas spécialement une « bonne » chose non plus en soit.

« On est juste amis avec ta sœur. » Répondit-il, tentant de garder le plus contenance possible même si ce n’était pas son fort. Quand bien même Adrian tentait du mieux qu’il pouvait d’avoir du répondant, ce n’était quand même pas ce qu’il savait faire de mieux. Mais en même temps, ce n’était pas comme s’il pouvait envisager de ne rien dire, en partie pour Lysandre. Son amie ne méritait que sa sœur s’acharne à ce point sur elle, ce n’était pas juste. Surtout pour une histoire qui n’avait en réalité pas lieu – ce que Melody savait parfaitement, puisque c’était elle qui avait lancée la rumeur, ce qu’il ignorait complètement –, il avait quand même envie de défendre un peu Lysandre, c’était la moindre des choses. « Cette histoire est idiote, c’était juste une rumeur. »

Ce que Melody savait donc, mais lui n’en savait rien.
Code by Gwenn

_________________
La famille, ce havre de sécurité, est en même temps le lieu de la violence extrême.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 2986
Humeur :
On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Left_bar_bleue80 / 10080 / 100On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Empty
Message#Sujet: Re: On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3]   On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Icon_minitimeVen 12 Juil - 23:19


On prend les mêmes et on recommence
E

videmment, Adrian se défendait des rumeurs qui avaient été prononcées à son sujet (par ses propres soins), et Melody s’amusait beaucoup de le voir se justifier. Elle avait voulu jauger sa réaction, surtout pour déterminer l’impact que toute cette histoire avait potentiellement pu avoir sur lui… Difficile à dire, au final, et elle n’avait pas vraiment d’avis arrêté sur la question même après l’avoir entendu, elle ne savait pas s’il prenait sur lui ou s’il avait fini par être blasé par cette histoire. Dans tous les cas, il en faudrait plus à la bleue et bronze pour envisager de lâcher la bride au jeune homme. Elle l’avait dans le collimateur, et elle ressentait le besoin de se défouler. Il était là, sous son nez, et il commettait l’erreur de se défende quand elle attaquait, il n’en fallait pas davantage à la jeune femme pour qu’elle insiste encore et encore. Et elle n’était pas du genre à se lasser facilement. Quand elle avait quelque chose, ça pouvait durer longtemps.

Vraiment très longtemps. Alors évidemment, il n’avait pas besoin de la convaincre du fait qu’il ne sortait pas avec sa sœur jumelle, elle savait pertinemment que c’était des ragots sans valeur, mais elle ferait tout de même mine de ne pas être convaincue. Juste parce que c’était beaucoup trop drôle… Oui bon, à chacun son humour, mais que voulez-vous, il était des circonstances dans lesquels Melody prenait un immense plaisir à s’attaquer totalement gratuitement à autrui… et c’était presque une seconde nature chez elle.

-Mouais
, répliqua la rouquine en croisant les bras, affichant délibérément son air le moins convaincu possible, bien décidée à ne rien lâcher, et à mettre son interlocuteur le plus mal à l’aise possible pour une chose qu’il n’avait pourtant pas faite. Elle était très forte pour ça. Si elle laissait penser qu’elle croyait encore à ces histoires, Adrian le penserait aussi, et par ricochet, Lysandre aussi. Et tout irait mieux dans le meilleur des mondes. Elle comptait faire ce qu’il fallait pour ça dans tous les cas. Pourtant tout le monde dit que t’as largué Quibber pour Lysandre, dit-elle alors d’un ton détaché.

C’était une rumeur qu’elle n’avait pas encore pris la peine de répandre, mais elle y pensait depuis qu’elle avait appris que les deux avaient rompu à la fin de l’année scolaire précédente. Elle ne s’était pas vraiment posée de question, outre le fait qu’Aulne Quibber était dans tous les cas bizarre, elle en avait juste déduit que les deux s’étaient quittés parce que l’une rentrait dans la vie active et l’autre pas. Mais il était facile de partir d’un simple constat et d’en faire absolument tout ce qu’on voulait. Et elle n’allait pas s’en priver. Surtout que, dans tous les cas, évoquer la rupture encore récente du bleu et bronze, c’était évidemment saisir l’occasion d’appuyer sur une corde sensible et de faire ce qu’elle voulait d’une information personnelle… et qu’Adrian aurait sûrement voulu voir le rester. Pas de chance pour lui, ça n’arriverait pas. Elle ferait ce qu’il faudrait pour ça.





code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 620
Humeur :
On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Empty
Message#Sujet: Re: On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3]   On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Icon_minitimeDim 20 Oct - 0:21

On prend les mêmes et on recommence.
Melody ne sembla pas convaincu par les propos de Adrian, ce qui ne surpris pas réellement le jeune homme. Il se doutait que la jeune femme serait sans doute la dernière personne à être convaincu par de tels propos, parce qu’elle n’aurait sans doute aucune envie d’être convaincu. Il ne semblait pas y avoir plus ennemies que les sœurs Farnsworth – ce que Adrian trouvait dommage tout de même, quand bien même il comprenait qu’il soit difficile de s’entendre avec Melody tant elle était insupportable –, alors il y avait peu de chance que les propos du bleu et bronze touche vraiment son interlocutrice. Mais il osait croire que ça allait passer. Enfin, il avait cru qu’avec l’été ça allait disparaitre tout simplement, mais apparemment non. Cette rumeur était idiote, franchement le jeune homme ne voyait même pas d’où ça sortait tout simplement. D’accord, Adrian s’entendait bien avec Lysandre, mais en même temps il s’entendait avec plein de monde. Ça serait encore plus logique d’imaginer qu’il se passe quelque chose avec Cassiopée tant ils étaient vraiment proches. Mais non, sans savoir pourquoi, c’était tombé sur Lysandre.

Ce qu’il ignorait aussi, c’était que l’origine de la rumeur se trouvait sous ses yeux et donc qu’il avait encore moins de chance de la convaincre. Parce qu’en réalité, elle n’avait aucune raison d’être convaincu, elle savait parfaitement que c’était faux mais elle voulait alimenter cette rumeur. Et pour ce qui était d’alimenter une rumeur, Melody Farnsworth était vraiment douée. Adrian se senti pâlir quand la jeune femme sous ses yeux affirmant qu’il se disait qu’il avait quitté Aulne pour Lysandre. C’était juste parfaitement idiot encore une fois et il ne comprenait vraiment pas comment on pouvait affirmer de telles horreurs. Il n’avait encore entendu personne lui parler de cela, mais il ne se doutait pas que la jeune femme sous ses yeux était simplement en train de tout inventer pour le moment, et que ça allait sans doute se répandre dans l’école comme une trainée de poudre.

« Ça n’a absolument rien à voir. »
S’énerva-t-il, incapable de réussir à rester calme. Parce que… parce que c’était encore beaucoup trop douloureux. Même s’il avait eu l’été pour s’en remettre, ça n’avait encore rien de facile de se dire qu’il ne pouvait pas être avec la fille qu’il aimait tant parce qu’elle venait du futur. Qu’au final, il n’y avait que ce « détail » qui les empêchait d’être ensemble et qu’ils tenaient encore énormément l’un à l’autre. Entendre Melody parler de sa rupture, ça lui faisait vraiment mal et se dire qu’on puisse imaginer qu’il avait quitté Aulne pour une autre fille c’était encore plus douloureux. « Ce qui s’est passé entre Aulne et moi ça nous regarde, ça n’a aucun rapport avec ta sœur. »

Il fallait qu’il se défende quand même, il ne pouvait pas laisser ce genre de rumeur se répandre. Surtout que ça pouvait en prime faire encore du mal à Lysandre et c’était la dernière chose qu’il voulait.
Code by Gwenn

_________________
La famille, ce havre de sécurité, est en même temps le lieu de la violence extrême.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 2986
Humeur :
On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Left_bar_bleue80 / 10080 / 100On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Empty
Message#Sujet: Re: On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3]   On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Icon_minitimeLun 21 Oct - 22:22


On prend les mêmes et on recommence
U

n sourire satisfait décora les lèvres de Melody en observant la réaction de son interlocuteur, qui était tout à fait celle qu'elle avait escompté. Le jeune homme cherchait à se défendre, et elle voyait bien qu'elle réussissait à le mettre en rogne. Elle n'en était pas peu fière, étant donné qu'elle estimait que ce n'était pas un mince exploit. Elle devrait sans doute avoir des scrupules, en réalité. Après tout, Adrian Goldstein ne lui avait absolument rien fait.

Son plus grand tort, si tant est qu'on choisisse de le considérer comme tel, avait été de se lier d'amitié avec sa soeur jumelle. Mais c'était comme ça, l'animosité ne se commandait pas. Et si elle était la première à râler quand un comportement tel que le sien était employé à son encontre ou à l'encontre de personnes qu'elle appréciait sincèrement, cela ne l'empêchait pas dans des occasions comme celle-ci de ne pas appliquer ses propres principes, et de bon coeur qui plus est. Oui, ce n'était pas forcément "amusant" que de se jouer d'un coeur brisé, et elle devrait être capable de le concevoir, mais elle envisagerait d'avoir de la compassion plus tard. Pour le moment, elle était juste satisfaite de voir que son interlocuteur avalait son bobard à cent pour cent. Puisque ça aurait forcément des répercussions sur sa soeur jumelle, elle n'était plutôt pas mécontente de son coup, on peut quand même le dire.

-Et il s'est passé quoi, dans ce cas ?
demanda Melody en croisant les bras, toisant le bleu et bronze d'un regard suspicieux dans l'espoir de le déstabiliser le plus possible.

Elle se posait très honnêtement la question, et sa curiosité parlait très clairement pour elle aussi alors qu'elle posait la question. Certes, Adrian venait juste de lui dire que ce qui s'était passé entre lui et son ex-petite amie, ce qui avait entraîné leur rupture, ne la regardait pas - et c'était vrai, il faut être honnête -, mais ce genre de considération n'avait jamais arrêté Melody. Non, en règle générale, la jeune femme avait plutôt tendance à n'en faire qu'à sa tête, et quiconque la connaissait un tant soit peu n'avait évidemment pas pu passer à côté de cet état de fait. C'était dans sa manière d'être et d'agir, et ce n'était bien évidemment pas près de changer. Surtout qu'elle se doutait - elle y comptait un peu en tout cas - que cette question allait mettre Adrian mal à l'aise. Qu'il décide de lui répondre par un bobard ou de l'envoyer bouler n'avait que peu d'importance, au fond, du moment qu'il lui répondait. C'était ce qu'elle recherchait, une confrontation directe, elle en avait besoin, même, elle espérait après cela, et elle comptait bien s'arranger pour obtenir satisfaction à ce titre.



code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 620
Humeur :
On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Empty
Message#Sujet: Re: On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3]   On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Icon_minitimeSam 22 Fév - 11:35

On prend les mêmes et on recommence.
Clairement, Adrian n’avait aucune envie de parler de Aulne. Le jeune homme s’était attendu à ce qu’on lui pose des questions évidemment, parce qu’ils donnaient vraiment le sentiment d’être bien ensemble et que maintenant, ils ne l’étaient plus. Cela dit, tout le monde n’était pas forcément au courant et puisque Aulne avait quitté Poudlard. Il s’était donc dit que quand il allait retourner à l’école, on allait forcément lui parler de la jeune femme et il avait cru être prêt à tout cela. Mais c’était plus difficile qu’il ne l’aurait cru. Surtout alors qu’il se trouvait quand même en compagnie de Melody et que la jeune femme n’avait pas pour habitude de le ménager.

Il n’aimait pas sa curiosité, il n’aimait pas l’entendre lui demander ce qui s’était passé surtout après qu’elle ait affirmé que c’était parce qu’il avait eu une histoire avec sa sœur jumelle. Il n’avait pas spécialement envie que des rumeurs se propages dans l’école de magie, mais en même temps, il n’avait pas non plus envie d’en dire trop. Et que pouvait-il dire en réalité ? Il n’allait clairement pas affirmer à Melody tout d’un coup que c’était parce que Aulne venait du futur qu’ils n’étaient plus ensemble, que même s’ils s’aimaient énormément, ça ne pouvait pas durer. Parce que oui, quoi qu’il arrivait, pour l’heure Adrian avait du mal à éteindre ses sentiments vis-à-vis de son ex petite amie.

Il ne pouvait rien dire donc, ce qui le mettait encore plus à l’aise et d’autant plus qu’il ne se trouvait vraiment pas en compagnie d’une personne qu’il appréciait.

« Ça ne te regarde pas à ce que je sache. »
Rétorqua-t-il, parce qu’il n’avait vraiment pas envie de répondre à la curiosité de la jeune femme. Melody pouvait être curieuse en un sens, mais lui n’avait pas d’obligation à lui répondre. Quand bien même, il valait sans doute mieux qu’il se contente de dire quelque chose, histoire d’éviter que les rumeurs se propagent dans l’école de magie. « On n’était juste pas compatible, c’est des choses qui arrivent. » Ajouta-t-il donc simplement, en haussant des épaules.

Il pouvait donner le sentiment que ce n’était pas grand-chose en soit, que ce n’était pas si important que ça, mais ce n’était évidemment pas ce qu’il pensait présentement. Et ce qu’il serait capable de penser. Il avait conscience qu’il devait tourner la page et il se disait qu’il allait bien y arriver un jour, mais pour l’heure ce n’était clairement pas le cas. Il était incapable de considérer que ça n’avait pas d’importance, parce que son histoire avec la jeune femme en avait eu énormément. Maintenant… il devait quand même se rendre à l’évidence, ce n’était juste pas possible, tout simplement. C’était si simple et si compliqué en même temps. Mais ce n’était pas comme si c’était quelque chose qu’il allait exprimer avec Melody, moins elle en savait mieux c’était. Parce que ça ne la regardait tout simplement pas.
Code by Gwenn

_________________
La famille, ce havre de sécurité, est en même temps le lieu de la violence extrême.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 2986
Humeur :
On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Left_bar_bleue80 / 10080 / 100On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Empty
Message#Sujet: Re: On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3]   On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Icon_minitimeSam 22 Fév - 11:49


On prend les mêmes et on recommence
M

elody esquissa un sourire mauvais quand Adrian lui fit remarquer que ses affaires de coeur ne la regardaient pas. Bien évidemment, qu'elles ne la regardaient pas, et à vrai dire, Melody préférait, et de loin, ne rien en savoir tant elle était convaincue de l'insipidité du quotidien sentimental du bleu et bronze. Mais si elle pensait ne rien apprendre de vraiment croustillant sur ses histoires d'amour (et elle avait tort, mais ça c'était une autre affaire), elle ne pouvait décemment pas passer à côté d'une occasion d'emmerder son interlocuteur.

En évoquant Aulne, elle voyait bien qu'elle appuyait sur un point sensible. Alors, forcément, elle ne pouvait pas dire non, elle avait l'intention de se défouler, et rien ne pourrait l'en empêcher. Donc même si ça ne la regardait pas, ce n'est pas pour autant qu'elle s'empêcherait d'y mettre son grain de sel. Ce n'est pas comme si elle attendait après l'aval des uns et des autres pour se mêler de leurs affaires, ce serait très mal lui ressembler.

Adrian se contenta d'ajouter qu'Aulne et lui n'étaient pas compatibles, et que c'était des choses qui arrivaient. Techniquement, elle ne pouvait pas lui donner tort. C'était la raison de toutes les ruptures, au final. C'était juste que cette incompatibilité avait différentes manières de se manifester. Par exemple, si Melody avait quitté Linus, c'est parce qu'elle avait découvert qu'il lui préférait Lysandre, mais c'était bien la preuve de leur incompatibilité crasse, en vérité. Ils étaient incompatibles et chaque jour le lui prouvait un peu plus. Maintenant, quand elle pensait à son ex, elle pensait à un étranger, quelqu'un si différent d'elle qu'elle peinait définitivement à comprendre comment ils avaient pu passer du temps ensemble et comment elle avait pu lui offrir son coeur.

En toute objectivité, elle s'était pourtant imaginée, vraiment, qu'Adrian et Aulne pouvaient fonctionner ensemble. Même si elle s'appliquait à venir l'emmerder, elle les avait trouvés mignons, tous les deux... Mais en même temps, une fille comme Aulne Quibber méritait sans doute que l'on ne s'attarde pas trop sur elle et qu'on évite autant que possible de se lier de quoi que ce soit avec elle. Avec une fille aussi cinglée, qui sait ce qui pourrait se passer.

-Tu m'étonnes. En même temps, je sais pas comment tu faisais pour sortir avec une cinglée par ailleurs. D'accord, entre elle et Lysandre, je vois bien que t'as des standards plutôt bas, et c'est pas comme si tu pouvais avoir masse de choix en matière de petite amie, mais quand même. Même toi, tu serais éventuellement capable d'avoir mieux que l'illuminée de service.

Elle en rajoutait volontairement pour la faire sortir de ses gonds, évidemment, et elle espérait vraiment que ça fonctionnerait, ainsi, elle ne perdrait ps son temps.



code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Adrian Goldstein
▌ Messages : 620
Humeur :
On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Empty
Message#Sujet: Re: On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3]   On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Icon_minitimeLun 29 Juin - 12:55

On prend les mêmes et on recommence.
Adrian avait eu conscience dès l'instant où son chemin s'était séparé de celui de Aulne, qu'on risquait de lui poser quelques questions à ce sujet. Parce que forcément, c'était normal d'être curieux. C'était normal pour l'être humain d'une manière générale, mais en prime à l'adolescence c'était encore pire. Mais clairement, le jeune homme aurait bien aimé que Melody se retienne d'être curieuse de son côté. Parce que clairement, c'était le genre de fille avec qui Adrian ne pouvait pas s'entendre, ils ne parvenaient pas à s'encadrer et donc forcément, Adrian ne manquait pas d'être quand même mis un peu dans une position délicate devant la jeune femme. Et puis, en prime, il y avait Lysandre quand même. Et ce n'était pas un secret dans Poudlard que les deux soeurs ne parvenaient pas à s'entendre et que tout cela avait en prime un rapport avec le garçon qui avait brisé le coeur d'une pour terminer avec l'autre. Ce n'était pas quelque chose qui concernait Adrian, mais il se retrouvait dans la guerre entre les soeurs, parce qu'il s'entendait bien avec l'une et non avec l'autre.

Depuis ces histories de rumeurs, forcément, Adrian se trouvait quand même un peu trop concerné par Lysandre. Et si en prime, ils commençaient à se dire que c'était à cause de cela qu'il n'était plus avec Aulne, le jeune homme se doutait que ça ne risquait pas de terminer avant un moment. Adrian n'était pas certain d'avoir la force de gérer tout cela, surtout que mine de rien la souffrance de la séparation avec sa petite amie était quand même encore bien présent. L'été était passé et Adrian se faisait une raison, il n'avait pas le choix en même temps, mais ce n'était pas pour autant évident et rien ne pouvait enlever le fait qu'il avait encore beaucoup trop de sentiment pour la jeune femme. Au point de ne pas supporter qu'on lui manque de respect donc.

Adrian avait le sentiment que Melody était encore plus remontée cette année, ce qui n'allait clairement pas arranger ses affaires. La jeune femme affirma qu'elle ne savait pas comment il avait fait pour sortir avec cette cinglée. Directement, Adrian serra des dents. Qu'elle affirme qu'il n'avait pas des goûts très haut, qu'il ne pouvait pas prétendre à pouvoir sortir avec beaucoup de fille et clairement pas le haut du panier ne le touchait pas tant que cela. Parce qu'elle pouvait l'insulter autant qu'elle le voudrait, il n'en aurait que faire. Cependant, insulter Aulne... c'était autre chose.

"Je t'interdis de parler d'elle comme ça !" Lança-t-il. Adrian était plutôt du genre à taire ce qu'il avait à dire, à ne pas trop la ramener. Mais il ne pouvait pas laisser passer une telle chose. "Je ne sais pas ce que tu as contre elle, mais tu devrais plutôt te remettre en question."

Adrian n'était pas le plus doué en réparti, mais il n'avait pas l'intention de laisser Melody insulter Aulne.
Code by Gwenn

_________________
La famille, ce havre de sécurité, est en même temps le lieu de la violence extrême.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 2986
Humeur :
On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Left_bar_bleue80 / 10080 / 100On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Empty
Message#Sujet: Re: On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3]   On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Icon_minitimeLun 29 Juin - 17:56


On prend les mêmes et on recommence
M

elody garda un air totalement impassible quand Adrian la défendit de dire du mal de sa chérie, qu'il avait de toute évidence toujours dans la peau même s'ils n'étaient plus ensemble. Ce n'était certainement pas en lui interdisant quoi que ce soit que la bleue et bronze allait écouter et sagement obéir. Bien au contraire, plus on lui mettait de barrières, plus elle était tentée de les franchir. Et encore plus dans un cas comme celui-ci, au passage. Car, très clairement, elle ne devait absolument rien à Adrian Goldstein. Rien si ce n'est son plus souverain mépris. Et en l'occurrence, elle était assez ravie de leur petit échange.

Elle avait redouté que son camarade se renferme et choisisse tout simplement de tracer sa route sans dire quoi que ce soit, mais elle était à présent complètement rassurée. Elle voyait bien qu'elle avait réussi à toucher un point sensible. En même temps, on ne pouvait pas réellement dire qu'elle ait pris beaucoup de risques. Elle s'était contentée d'appuyer où elle avait été presque certaine que ça ferait mal. Et forcément, quand on touchait au coeur, bien sûr que ça faisait mal. Si Adrian, de son côté, s'était permis de lui faire une remarque au sujet de Lexie, elle aussi serait sortie de ses gonds, sans l'ombre d'un doute ni le moindre fragment d'hésitation.

-Wow... ça fait mal,
répondit Melody sans rien en penser face à l'argumentaire de son interlocuteur.

Qu'elle se remette en question ? Il ne fallait pas compter sur elle pour le faire. Et quoi ? Il allait essayer de lui faire croire qu'elle était cent fois plus folle que Aulne Quibber, peut-être ? S'il n'avait pas été capable de constater à quel point sa copine était tarée de chez tarée, elle n'y était pour rien, après tout. Elle, de son côté, était droite dans ses bottes, et considérait disposait encore de toute sa sanité d'esprit.

-Tu aurais pu au moins occuper ton été de détresse et de solitude à aiguiser ton sens de la répartie, mais j'imagine que tu étais trop occupé à aiguiser autre chose.

Pas très malin, de viser sous la ceinture, mais en même temps, elle avait envie de penser qu'une telle réflexion pourrait avoir le don d'embarrasser son interlocuteur, et ne nous le cachons pas, c'était bien sûr le but de la manoeuvre. La jeune femme n'avait pas l'intention de faire le moindre cadeau à son interlocuteur, et si lui voulait qu'elle se regarde dans un miroir, pas de soucis, elle aimait plutôt ce qu'elle y voyait.

-Alors quoi ? Tu ne vas même pas m'insulter ? Je viens de traiter ta copine de tous les noms, je te signale. Tu parles d'un chevalier servant !


Est-ce qu'elle cherchait à se faire insulter ? Un peu, oui, elle voulait pousser Adrian à sortir ce qu'il avait dans le ventre.



code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Empty
Message#Sujet: Re: On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3]   On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

On prend les mêmes et on recommence [pv Adrian :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Poudlard
 :: L'extérieur de l'école :: Le parc.
-