AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Traître, le métier le plus dangereux du monde ♦ Aaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Damocles T. Nott
▌ Messages : 56
Humeur :
Traître, le métier le plus dangereux du monde ♦ Aaron Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Traître, le métier le plus dangereux du monde ♦ Aaron Right_bar_bleue

En couple avec : Veuf de Joanna Chaser. A jeté son dévolu sur la plus belle, Ines Stintwick, dont il fera sa femme qu'importe le prix.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 28,7 cm, très rigide
Camp: Mal
Avatar: Francisco Lachowski

Traître, le métier le plus dangereux du monde ♦ Aaron Empty
Message#Sujet: Traître, le métier le plus dangereux du monde ♦ Aaron   Traître, le métier le plus dangereux du monde ♦ Aaron Icon_minitimeMer 8 Mai - 14:34



Traître, le métier le plus dangereux du monde

C

ape noire, masque et baguette en main... C'est équipé de ses atours de fidèle Mangemort que Damocles attendait dans l'appartement de a victime. Fidèle, mot très important, car c'est ce qui le différenciait de celui qu'il venait torturer suite aux ordres du Maître.
C'était le milieu de la nuit, la plupart des sorciers dormaient, et c'était l'heure de passer à l'attaque. Il pourrait aussi bien le faire de jour mais, pour ce qui arrivait, mieux valait le couvert de la nuit... Et l'esprit particulier qui y régnait, la facilité avec laquelle l'imagination s'emballait, la peur croissait, à l'idée de tous les monstres et toutes les horreurs qui s'y tapissaient... Damocles était on ne peut plus fier de faire parti de ces monstres.

Aaron Jefferson. Un sang pur du même âge, qu'il connaissait depuis de longues années, depuis Poudlard. Même année, pas la même Maison, pas de relation particulière, mais il le connaissait. Chacun son chemin, Damocles celui tracé par son père, Aaron... Quel que soit son chemin, il s'en fichait complètement. Ce qui  importait, c'est qu'ils avaient fini par se retrouver, parmi les Mangemorts. A obéir aux ordres de la même personne, ce qui satisfaisait amplement Damocles, tant qu'il pouvait faire souffrir sous le couvert de ce masque. Être enfin lui-même.

Visiblement, Aaron n'était pas satisfait, lui, puisqu'il avait décidé de virer de carrière... Traître, le métier le plus dangereux du monde. Et le plus vieux, il en était certain, plus que la prostitution... A vrai dire il s'agissait d'une forme de prostitution, se vendre au plus offrant, que ce soit par avarice ou motivations...
En vérité, qu'importaient les raisons, Damocles n'était pas venu pour se poser des questions -même s'il était censé en profiter pour faire parler le traître, si possible.

Il était venu se défouler.

Il n'était pas le premier à les trahir mais, il s'agissait du premier traître sur lequel Damocles fêtait les mains et, ça se fêtait.
Et, pas de chance pour lui... Le râteau d'Ines était encore récent, Damocles avait encore plus de colère à décharger que d'habitude.

Alors il avait patienté jusqu'au bon moment... Stupéfixé sa cible dès qu'il avait passé la porte et, pour la forme, lui avait donné un coup de pied dans le visage alors qu'il était déjà au sol. Pas très classe mais, parfois, lorsqu'il était vraiment énervé, les sortilèges ne suffisaient plus. Même si c'était très moldu, quelques coups faisaient du bien. Il avait fait léviter le poids mort jusqu'à la chambre, l'avait installé et attaché sur une chaise alors qu'il était encore inconscient... Et attendu son heure, après avoir protégé l'appartement d'un sort pour que personne n'entende les hurlements d'Aaron.
Ce qui était dommage, Damocles adorait avoir des témoins. Lorsque les familles étaient là, enfants, femmes, pour assister à ses méfaits. Entendre les pleurs, les suppliques... Rien qu'y penser le fait frissonner de plaisir.
Dommage, il n'avait que Aaron sous la main.

« Jefferson. Aaron. Allez, on se réveille. Doloris. » Le sortilège impardonnable est lancé, suffisant pour réveiller brusquement l'autre sorcier. Il cesse de l'utiliser dès que ses yeux se rouvrent. « Bien dormi ? J'espère, j'ai besoin que tu sois bien concentré sur ce qui va suivre. Tu sais pourquoi je suis là ? » Il s'agenouille devant le sorcier rudement attaché, liens magiques qui pour le moment étaient innocents, ne sciaient même pas la circulation. Il préférait qu'ils soient conscients, qu'ils ressentent tout avec clarté. Bien plus amusant.

Le traître écrit l'histoire... Seulement s'il lui survit.
Et le bourreau ? On oublie toujours de le mentionner.


code by Mandy

_________________

My blood is purer than my heart will ever be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Traître, le métier le plus dangereux du monde ♦ Aaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» reporter un métier dangereux ??
» Mon métier ? Protéger.
» Mission au dangereux désert de Salterens...
» Changement de statut/métier
» L'apprentissage d'un métier [PV]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
-