AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Charis Croupton
▌ Messages : 306
Humeur :
Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Right_bar_bleue

En couple avec : Caspar Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Eva Green

Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Empty
Message#Sujet: Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani)   Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Icon_minitimeJeu 16 Mai - 11:24


Elle était éreintée. Sa condition épuisait plus de son énergie que ce qu'elle se serait imaginée. Oh, elle savait bien qu'être enceinte n'était pas une partie de plaisir, mais elle ne voulait pas renoncer à ses projets et à ses ambitions sous le prétexte qu'elle était sujette à elle ne savait quelle nausée matinale ou autre événement déplaisant du même genre.

Elle comptait bien poursuivre sur le même chemin, sur la ligne directrice qui devait être la sienne. Respecter les ordres de façon irréprochable, être un digne membre de sa famille, être la digne épouse de son époux, être la digne fidèle de Lord Voldemort.

Tout était une affaire d'apparence dans tous les cas. Les moments de doute et d'épuisement devaient se dissimuler, s'effacer au profit de considérations plus importantes. Et pour ce qui était de donner la part belle aux apparences, la réception qui était donnée en cet instant au sein du manoir des Croupton donnait l'exemple.

La soirée devait venir officialiser l'heureuse nouvelle, pas seulement la concernant elle, mais concernant Callidora également (ce qui était loin de faire plaisir à Charis, mais elle gardait cela pour elle, comme beaucoup de ressentiments qu'il serait de mauvais ton d'exprimer directement). Tout le gratin des grandes familles de sang pur battait son plein, et Charis prenait grand soin d'orchestrer cela d'une main de maître.

Elle voguait d'invités en invités. Elle passait de l'un à l'autre, captait les conversations au vol, recevaient les félicitations des uns et des autres dans la foulée. Elle avait capté quelques bribes de discussions presqu'aussitôt interrompues concernant l'esclandre de Weasley au mariage des Bennet. Elle ne faisait aucun commentaire, mais au fond d'elle, elle était satisfaite. Même si elle l'aurait été davantage si Cedrella avait été présente ce soir-là.

Enfin, elle était donc en train de déambuler dans la salle de réception du manoir des Croupton, son verre à la main, quand elle croisa un visage familier, qu'elle n'avait pas encore eu l'occasion de saluer. Elle adressa un sourire de circonstance à Raani tout en venant la saluer.


"Bonsoir Raani, merci d'être venue."


Elle savait qu'elle était sans doute là par conformité, car les grandes familles de sang pur avaient intérêt à se laisser voir dans ce genre de circonstances. Mais Charis appréciait sincèrement Raani, donc elle appréciait honnêtement de la voir.



_________________
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Raani Shafiq
▌ Messages : 106
Humeur :
Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois d'aubépine, écaille de sirène
Camp: Mal
Avatar: Freida Pinto

Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Empty
Message#Sujet: Re: Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani)   Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Icon_minitimeVen 5 Juil - 11:44

Tout se fête quand on y met du sien
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Raani avait été heureuse d’avoir reçu son carton d’invitation pour la petite sauterie de Charis. Elle n’était pas étonnée, elle avait probablement invité tous les sangs-purs d’influence mais au moins, elle n’avait pas été oubliée, et c’était une démarche qu’elle appréciait. Si cela avait été le cas, elle l’aurait vraiment mal pris, surtout venant de Charis qu’elle considérait comme une amie.

Alors oui, elle était satisfaite. Elle savait très bien ce qu’était ce genre de soirées. L’hypocrisie allait être de mise. Il n’y avait personne qu’elle détestait, du moins pas dans les invités, mais il y en avait très peu qu’elle appréciait vraiment. Mais elle était habituée, elle allait sourire à tout le monde et se montrer à l’écoute alors qu’elle n’en avait strictement rien à faire de leurs histoires.

Mais bon, c’était comme ça. Cela allait avec le reste dans ce milieu, et Raani y était sujette depuis son enfance. Maintenant, elle pouvait mieux contrôler les choses, et elle arrivait parfois à s’en amuser, surtout lorsqu’elle se trouvait un amant potentiel. Ce qui était de plus en plus complexe, étant donné qu’ils se mariaient tous, mais il en restait tout de même avec qui c’était possible, et elle en profitait donc. En toute discrétion bien sûr, mais elle ne se gênait pas non plus. Mais bon, pour fêter une grossesse, enfin même deux, ce n’était pas vraiment l’endroit non plus.

En tout cas, elle était tout de même heureuse de pouvoir sortir un peu, être entourée de gens, même si elle ne les appréciait pas, et que tout était faux, c’était tout de même divertissant, d’une certaine manière. Raani avait déjà parlé avec quelques connaissances, mais rien qui méritait vraiment de retenir son attention.

Cela allait peut-être changer, en tout cas, elle l’espérait bel et bien. Ce fut au tour de Charis de venir vers elle, ce n’était pas trop tôt, elle comprenait qu’elle avait beaucoup d’invités, mais Raani n’avait jamais aimé passer après les autres, et ce n’était pas maintenant que cela allait changer.

"Bonsoir Raani, merci d'être venue."

Elle lui adressa un sourire. Elle était tout de même contente de la voir, et elle semblait aller bien. Tant mieux pour elle, la grossesse n’allait pas à toutes les femmes, mais elle allait bien à Charis. Elle était vraiment contente pour elle. Même si c’était le passage obligatoire pour toutes les femmes de leur milieu, il y en avait qui appréciaient cela. Raani ne se prononçait pas pour le moment.

« C’est bien normal, je n’aurai pas pu manquer cet évènement. Tu es radieuse en tout cas Charis. »

black pumpkin

_________________

- Raani Shafiq -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Charis Croupton
▌ Messages : 306
Humeur :
Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Right_bar_bleue

En couple avec : Caspar Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Eva Green

Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Empty
Message#Sujet: Re: Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani)   Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Icon_minitimeMar 9 Juil - 14:25


« C’est bien normal, je n’aurai pas pu manquer cet évènement. »

Charis sourit, elle aimait à penser que son interlocutrice prononçait ces mots parce qu'il la concernait et qu'elles étaient amies plutôt que parce qu'il était bienvenu de se faire voir dans ce genre de soirées mondaines.

Si les rôles avaient été inversés, Charis aussi aurait mis un point d'honneur à être présente pour Raani, même si sa présence se serait certainement noyée dans la masse des convives. Les circonstances ne se prêtaient pas forcément à de longues conversations très personnelles, mais au moins, ça leur donnait au moins l'occasion de se voir et de se parler un peu, avant de s'en trouver d'autres au cours de la soirée.


« Tu es radieuse en tout cas Charis. »

Charis était heureuse du compliment. Cette grossesse, c'était beaucoup de stress. Pas seulement parce que sa condition physique l'épuisait plus rapidement, mais il y avait eu l'accumulation de beaucoup de choses dernièrement, concernant ses soeurs surtout, qui ne lui avaient pas rendu la vie facile, et encore maintenant, sans oublier que Caspar ne tenait pas réellement sa promesse d'être là pour elle.

Alors tout n'allait pas forcément au mieux. Mais elle tirait le meilleur parti de tout cela. Même si sa vie n'était parfaite, ça ne changeait rien au fait qu'elle allait devenir maman, qu'elle portait la vie en elle, et elle tenait à s'en réjouir autant que possible. Les félicitations qu'elle recevait de part et d'autre lui réchauffaient le coeur et la réconfortaient. Grâce à son enfant à naître, sa vie trouverait un sens tout nouveau, et ça la rendait bien évidemment impatiente de voir ce grand jour arriver enfin.


"Je te remercie", répondit-elle en agrémentant sa réponse d'un sourire qui devait confirmer que, en effet, elle était bel et bien radieuse. Les problèmes, les doutes, les états d'âme, il n'était de toute façon pas question pour elle d'en montrer quoi que ce soit, c'était hors de question. "Comment vas-tu, dis-moi ?"

Cet événement avait beau avoir été organisé (en partie) pour elle, ce n'était pas une raison de se montrer plus égoïste qu'elle ne savait déjà l'être en certaines circonstances. Elle n'avait pas eu l'occasion de parler avec Raani depuis un bon moment, elle avait envie de saisir cette occasion de se mettre à la page. Elle aimait tout savoir de tout le monde dans tous les cas.


_________________
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Raani Shafiq
▌ Messages : 106
Humeur :
Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois d'aubépine, écaille de sirène
Camp: Mal
Avatar: Freida Pinto

Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Empty
Message#Sujet: Re: Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani)   Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Icon_minitimeSam 17 Aoû - 15:34

Tout se fête quand on y met du sien
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Les grossesses, c’était toujours des évènements joyeux à annoncer, enfin la plupart du temps. Dans le monde des sang-purs, les mariages d’amour étaient bien rares, et les enfants n’étaient que l’annonce de la descendance, d’héritier pour perpétuer le nom, à condition que l’enfant soit un mâle évidemment, ce qui n’était pas toujours le cas, c’était une chance sur deux. Mais en tout cas, il s’agissait de bonnes nouvelles, même si le couple n’était pas amoureux, c’était ce pourquoi ils avaient été mariés, alors on pouvait considérer cela comme une bonne nouvelle.

En soit, elle n’avait aucune idée de ce qu’il se passait entre Charis et Caspar, s’ils s’aimaient ou non. Charis était une amie pour elle, c’est vrai, mais ce n’est pas pour autant que la femme avait pour habitude de s’épancher sur son mariage et sa vie amoureuse. En même temps, si elle le faisait à chaque fois qu’elles se voyaient, Raani se retrouverait vite ennuyée. Enfin bref, elle ne savait pas grand-chose de leur vie conjugale, et l’un comme l’autre n’était pas très expressifs dans tous les cas, mais Charis semblait vraiment heureuse d’être enceinte, alors elle ne pouvait qu’être heureuse pour elle, c’était son devoir d’amie, et elle était sincère.

Elle se demandait si c’était le sort de toutes les femmes, de se retrouver radieuse dès qu’elles avaient un être étranger dans le ventre (oui c’est ainsi qu’elle voyait les choses). Elle n’avait pas connu assez de femmes enceinte pour le savoir, mais cela se voyait tout de suite que Charis était heureuse de sa situation. Et Raani était vraiment contente de la voir ainsi. Elle n’était pas très expressive, ni souriante, alors quand elle l’était, cela se voyait tout de suite.

"Je te remercie. Comment vas-tu, dis-moi ?"

Raani était contente que son amie lui pose la question. Evidemment, c’était la fête de Charis, mais bon, ce n’est pas pour autant qu’elle avait envie de passer inaperçue, comme une simple invitée perdue dans la masse. Mais elle connaissait Charis, et elle savait que son amie ne laissait en général rien au hasard, et c’était une excellente chose. En même temps, Raani n’avait pas milles et unes choses à dire sur elle, mais cela faisait toujours plaisir que les autres se soucient de soi.

« Oh, ma foi, je n’ai pas à me plaindre. Je n’ai rien d’aussi palpitant à annoncer qu’une grossesse, mais tout va bien pour moi, je te remercie. »

black pumpkin

_________________

- Raani Shafiq -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Charis Croupton
▌ Messages : 306
Humeur :
Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Right_bar_bleue

En couple avec : Caspar Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Eva Green

Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Empty
Message#Sujet: Re: Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani)   Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Icon_minitimeMar 20 Aoû - 19:09


« Oh, ma foi, je n’ai pas à me plaindre. Je n’ai rien d’aussi palpitant à annoncer qu’une grossesse, mais tout va bien pour moi, je te remercie. »


Charis répondit par un sourire. Si tout se passait pour le mieux dans la vie de Raani, alors elle en était contente pour elle, même si elle regrettait un peu que Charis n'ait pas davantage de choses à lui dire. Après, la vie suivait son cours, et souvent, quand on n'avait rien de particulier à dire, cela signifiait que tout allait bien, et c'était plutôt une bonne chose.

Mais elle ne voulait pas qu'elle se retienne non plus de lui parler de ce qui se passait dans sa vie sous le prétexte qu'elle n'était pas tombée enceinte (et tant mieux, c'était bien assez que sa soeur, une fois n'est pas coutume, cherche à lui voler la vedette de ce point de vue là, même si ça n'avait pas été volontaire). C'est vrai que c'était une grande nouvelle, et dernièrement, la vie de Charis ne tournait presque qu'autour de cela. Mais il pouvait y avoir tout de même bien des choses à faire, et qui restaient intéressantes malgré tout.

Elle espérait en tout cas que Raani ne lui cachait rien sous le prétexte de la ménager ou de ne pas l'importuner. Certes, elle n'avait aucune raison de tout lui dire non plus, elle faisait ce qu'elle voulait, mais toute enceinte qu'elle était Charis n'avait malgré tout pas changé, elle s'intéressait toujours autant à la vie des autres, et elle avait envie d'en apprendre plus, si on le lui permettait. Peut-être qu'il allait falloir qu'elle insiste un peu, au moins pour être sûre qu'elle ne passait pas à côté d'une information importante.


"Rien de croustillant à m'apprendre alors ? Je me doute que tu n'es pas tombée enceinte du jour au lendemain, mais il pourrait y avoir autre chose. Un homme, par exemple ?"

La question était un peu évidente, voire déplacée, mais en même temps, c'était du moins dans son éducation, le grand bouleversement dans la vie d'une femme pouvait bien être de rencontrer un homme. Charis avait la mentalité de penser ainsi, en tout cas. Et Raani étant une jeune femme belle, fortunée et charmante, elle se disait qu'elle devrait trouver chaussure à son pied sous peu.


_________________
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Raani Shafiq
▌ Messages : 106
Humeur :
Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois d'aubépine, écaille de sirène
Camp: Mal
Avatar: Freida Pinto

Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Empty
Message#Sujet: Re: Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani)   Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Icon_minitimeJeu 31 Oct - 20:42

Tout se fête quand on y met du sien
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Raani n’allait pas s’inventer des faits exceptionnels juste pour faire son intéressante. Elle aimait certes avoir l’attention sur elle, mais c’était mieux que ce soit pour de vraies raisons, sinon elle perdrait toute crédibilité aux yeux des autres, et ce n’était très clairement pas le but. Enfin bon, ce n’était pas très important dans tous les cas, surtout qu’elle était là pour fêter la grossesse de Charis, et elle était d’ailleurs vraiment contente pour son amie. Raani pouvait parfois être très égocentrique et donner l’air qu’elle ne se souciait pas de grand monde, mais elle était tout de même soucieuse lorsqu’il s’agissait des gens qu’elle appréciait, et elle appréciait fortement Charis à dire vrai.

Elle espérait que c’était réciproque, mais elle n’avait pas vraiment de doute là-dessus, il n’était pas rare qu’elles se voient toutes les deux, même si dernièrement, cela n’avait pas été vraiment le cas. Raani pourrait en prendre ombrage, cela avait d’ailleurs été le cas au début, mais maintenant, elle comprenait qu’avec sa grossesse, elle avait eu plus de choses à gérer. Ce n’était jamais très plaisant de se voir reléguer au second plan, d’être un peu oublié, mais ce n’était pas si grave au final. Si Raani appréciait Charis, ce n’était pas non plus une relation extrêmement proche.

Néanmoins si elles pouvaient rattraper un peu le temps passé, ce n’était pas plus mal. Elle ne pouvait définitivement pas la garder près d’elle toute la soirée, parce qu’elle n’était pas la seule invitée, mais elle comptait tout de même passer du temps avec elle. Elle n’avait aucune envie que les choses soient bâclées et elle ne doutait pas que Charis saurait lui accorder le temps qu’elle méritait. Elle était le genre de personne qui se souciait que tout soit parfait, et que ses invités soient traités comme ils le devaient.

"Rien de croustillant à m'apprendre alors ? Je me doute que tu n'es pas tombée enceinte du jour au lendemain, mais il pourrait y avoir autre chose. Un homme, par exemple ?"

Non, pas d’homme dans sa vie. Du moins, aucun de constant. Et ce n’était pas vraiment des choses qui se disaient dans leur milieu. Raani n’avait pas attendu le mariage pour pratiquer, et elle n’était pas encore fiancée, elle avait envie de profiter de sa liberté sans vraiment se soucier de quoi que ce soit. Alors non, il n’y avait pas d’homme défini dans sa vie, et cela ne lui manquait pas vraiment.

« Non, pas d’homme. Oh je sais que cela arrivera bien un jour, je n’y couperai pas. Mais pour le moment je suis libre comme l’air et je ne réponds qu’à mes envies. »

black pumpkin

_________________

- Raani Shafiq -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Charis Croupton
▌ Messages : 306
Humeur :
Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Right_bar_bleue

En couple avec : Caspar Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Eva Green

Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Empty
Message#Sujet: Re: Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani)   Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Icon_minitimeMer 6 Nov - 12:00


« Non, pas d’homme. Oh je sais que cela arrivera bien un jour, je n’y couperai pas. Mais pour le moment je suis libre comme l’air et je ne réponds qu’à mes envies. »

C'était là un discours dans lequel Charis avait bien du mal à se reconnaître. Il faut dire qu'elle n'avait jamais envisagé que le fait d'être célibataire puisse être synonyme d'être libre. Elle avait besoin que sa vie soit structurée comme elle l'était également. Elle ne se serait pas vue papillonner, aller d'homme en homme. Elle avait trouvé rassurant de remettre son avenir marital entre les mains de ses parents plutôt qu'entre celles du destin, même si elle n'avait pas écopé, pour la peine, du mari le plus aimait et le plus attentionné que l'on puisse imaginer.

Mais en même temps, là encore, Charis n'y voyait pas forcément d'inconvénient. Elle ne demandait pas à être amoureuse de l'homme qu'elle épousait, elle demandait juste à vivre une vie autrement équilibrée, à prendre grand soin de sa maison et de son foyer, d'être une bonne épouse et de devenir une bonne mère. Pour certaines, cela revenait à du conditionnement, peut-être. Pour elle, c'était le prix de sa liberté d'esprit.

De toute façon, elle ne verrait pas beaucoup de saveur au célibat. Elle mentirait en disant que le fait de se sentir plaire à certains hommes lui déplaisait, mais en ce qui la concernait, elle ne caressait jamais ne serait-ce que le rêve inavouable de se réfugier dans les bras d'un quelconque idéal masculin. Elle n'était jamais tombée amoureuse, et ça lui convenait très bien. Quant au sexe... elle n'y trouvait pas grand intérêt en dehors de celui (qui n'avait rien de négligeable) de la procréation... de toute manière, elle ne se le serait jamais autorisée avant son mariage.

En bref, elle était heureuse pour Raani, si cette dernière était satisfaite de sa vie comme elle était, mais un peu dépassée par leurs visions opposés de la relation à l'autre, à l'homme, comme si se faire passer la bague au doigt était finalement une échéance qu'elle redoutait au fond d'elle.


"A t'entendre, on dirait que rencontrer un homme serait une chose épouvantable"
, observa Charis dans un fin sourire.

Elle n'était pas dans le jugement, elle appréciait Raani comme elle était, après tout. Mais dans l'incompréhension un peu plus, c'est vrai.


_________________
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Raani Shafiq
▌ Messages : 106
Humeur :
Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois d'aubépine, écaille de sirène
Camp: Mal
Avatar: Freida Pinto

Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Empty
Message#Sujet: Re: Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani)   Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Icon_minitimeLun 6 Jan - 11:04

Tout se fête quand on y met du sien
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Raani n’avait toujours pas d’homme dans sa vie, mais pour elle, c’était loin d’être un drame. Personne ne l’obligeait à se conduire d’une certaine façon, si ce n’est les codes et l’éthique mais ils étaient ancrés en elle depuis son enfance. Elle n’était pas seulement résumée à être la femme de, et elle n’était pas encore considérée comme une poule pondeuse, alors elle ne voyait pas le mal. Elle ne disait pas cela par rapport à Charis, il est vrai que la grossesse la rendait radieuse, et qu’elle faisait tout de même partie des Mangemorts, donc elle avait une certaine marge de manœuvre pour gérer sa vie, mais il ne fallait pas être un génie pour constater que son mari n’avait pas vraiment d’attention pour elle. C’était dommage, parce que Charis méritait mieux, mais elle n’avait pas choisi son époux.

Elle était sûrement heureuse ainsi cependant, elle le lui souhaitait. Raani ne jugeait en aucun cas la vie de Charis, elle n’était juste, pas vraiment pressée d’en avoir une semblable. Même si elle était consciente qu’elle n’y couperait pas. Elle serait mariée un jour ou l’autre, à un homme qu’on lui aurait sans doute choisi, sauf si elle prenait les devants mais pour le moment, aucun des célibataires encore sur le marché ne l’affriolait. En tout cas, elle savait que l’épée de Damoclès était au-dessus de sa tête, alors elle voulait jouir de sa liberté pendant qu’elle le pouvait encore.

Mais attention, être mariée ce n’était pas que des inconvénients. Il devait y avoir des avantages, qu’elle ne percevait pas encore. Il fallait tomber sur le bon cheval, c’était un peu comme la loterie le mariage. On écopait d’un bon, ou d’un mauvais numéro. Mais Raani ne supporterait pas d’avoir un mauvais numéro. Si c’était pour avoir un homme qui se fichait d’elle, qui la trompait à tour de bras, qui ne voyait en elle que la porteuse de son héritier et celle qui devait s’occuper de la maison et de la cuisine, elle ne tiendrait pas longtemps, ça elle en était certaine.

"A t'entendre, on dirait que rencontrer un homme serait une chose épouvantable"

Elle sourit, consciente qu’en effet, c’était sans doute l’impression qu’elle donnait. Mais elle n’était pas aussi catégorique. Elle savait que les hommes avaient leurs qualités. Celles du portefeuille, oui elle était vénale et alors, et il était toujours agréable de passer du bon temps avec des hommes bien formés. Quand bien même elle n’ouvrait pas la porte à n’importe qui. En tout cas, elle n’était pas totalement fermée à une rencontre, mais elle ne cherchait pas à la provoquer.

« Epouvantable peut-être pas. Je dis juste que je ne cours pas après. Etant donné que même si je rencontre quelqu’un, on m’aura peut-être déjà trouvé un fiancé sans me demander mon avis, ce serait du temps de perdu. Mais je ne dis pas, être mariée c’est peut-être quelque chose qui me plaira, mais cela dépendra surtout du mari. »

black pumpkin

_________________

- Raani Shafiq -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Charis Croupton
▌ Messages : 306
Humeur :
Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Right_bar_bleue

En couple avec : Caspar Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Eva Green

Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Empty
Message#Sujet: Re: Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani)   Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Icon_minitimeMer 8 Jan - 13:24


« Epouvantable peut-être pas. Je dis juste que je ne cours pas après. Etant donné que même si je rencontre quelqu’un, on m’aura peut-être déjà trouvé un fiancé sans me demander mon avis, ce serait du temps de perdu. »


Là-dessus, Charis ne pouvait pas donner tort à Raani, en effet. Dans leur situation, s'engager dans une relation sentimentale n'était pas sans risque, au contraire, puisqu'il était courant que le choix de l'époux soit fait à notre place.

Rien n'interdisait à Raani de trouver un bon parti, qu'elle aime et qui sache de surcroit convenir à sa famille, c'est vrai, mais elle pouvait comprendre qu'elle ne veuille pas s'engager éperduement dans cette quête de l'amour. Charis n'était personne pour la juger, d'ailleurs, puisqu'elle-même n'avait pas agi différemment.

Elle n'était pas tombée amoureuse, jamais, et ne tenait pas à ce que ce soit le cas, ce serait des complications inutiles à une situation en soi très claire. Charis était mariée à un homme à la situation stable et enviable. Elle allait devenir maman. Elle n'avait pas besoin d'être autre chose. Q'une épouse et une mère, mais ce n'était pas forcément du goût de chacun.


« Mais je ne dis pas, être mariée c’est peut-être quelque chose qui me plaira, mais cela dépendra surtout du mari. »

"C'est pour ça que tu pourrais profiter de ta liberté pour trouver un mari digne de ce nom"
, remarqua quand même Charis avec un fin sourire. "Mais je te comprends. L'essentiel, c'est que tu sois heureuse."

Et elle semblait l'être, en savourant cette liberté dont la notion même échappait globalement à Charis, car elle-même n'en avait jamais vraiment profité. On lui avait trop martelé ce qu'était sa place et où était cette même place, alors elle ne s'était pas posée de questions, et surtout, elle n'avait pas hésité du tout.

Mais de son point de vue d'amie uniquement, Charis ne voulait évidemment que le bonheur de Raani, bien évidemment.


"En tout cas, je souhaite bien du courage à l'homme qui te passera la bague au doigt."


C'était de la taquinerie, bien sûr, elle n'en pensait rien. Elle pensait au contraire que l'homme qui partagerait sa vie serait un grand chanceux. Oui, il faudrait faire avec son tempérament de feu, mais c'était justement cela qui faisait d'elle une femme unique et une amie d'exception.



_________________
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Raani Shafiq
▌ Messages : 106
Humeur :
Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois d'aubépine, écaille de sirène
Camp: Mal
Avatar: Freida Pinto

Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Empty
Message#Sujet: Re: Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani)   Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Icon_minitimeMer 5 Fév - 9:52

Tout se fête quand on y met du sien
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Raani donnait peut-être une vision bien négative du mariage, et de la vie d’une femme en général, mais c’était juste sa façon de penser. Elle espérait ne pas vexer Charis. Elle n’était pas du tout en train de critiquer son mode de vie. Elle était même heureuse de savoir que Charis s’y complaisait. Elle préférait de loin la savoir heureuse dans son quotidien, que malheureuse. Et puis, peut-être que Raani s’adapterait parfaitement à la vie d’une femme mariée, et mère de famille.

Elle ne pouvait pas savoir en avance. Mais ce qu’elle savait, c’est qu’elle s’adapterait plus ou moins bien, selon le caractère de son futur époux. Elle se doutait que son père ferait le meilleur choix possible, mais elle espérait juste que cela lui correspondrait. Elle n’avait pas envie d’une carpette, mais pas trop caractériel non plus.

Elle verrait bien, elle n’y était pas encore. Elle n’était même pas encore fiancée, alors il y avait du temps avec qu’elle ne se retrouve mariée. Elle pouvait ainsi encore profiter de sa liberté, et c’était plus que tant mieux. Elle n’était pas non plus dans l’excès, mais elle était heureuse de pouvoir se dire qu’elle n’avait pas à rentrer à telle heure pour s’occuper de son époux, ou tomber enceinte alors que pour le moment elle n’en avait aucune envie.

"C'est pour ça que tu pourrais profiter de ta liberté pour trouver un mari digne de ce nom. Mais je te comprends. L'essentiel, c'est que tu sois heureuse."

Raani lui adressa un sourire sincère, cela faisait toujours plaisir d’entendre ce genre de choses. Elle savait Charis sincère quand elle affirmait que l’essentiel, c’était qu’elle soit heureuse. Oui, elle avait totalement raison, et elle espérait aussi, que son amie était heureuse. Quant à se trouver elle-même un époux, c’était une option, effectivement, mais elle n’avait pas envie de le faire pour le moment, peut-être plus tard, mais pour l’heure, elle n’était pas encore décidée.

"En tout cas, je souhaite bien du courage à l'homme qui te passera la bague au doigt."

Raani sourit en coin, même si c’était une plaisanterie, Raani devait bien admettre que ce n’était pas totalement faux. Elle n’était pas toujours facile, et elle ne comptait pas se laisser faire, si elle tombait sur un homme qui l’espérait totalement soumise. Alors oui, il lui faudrait peut-être du courage, tout comme il lui en faudrait peut-être à elle également.

« Du courage ? Eh bien en voilà une façon de traiter ses invités. J’aurai plutôt tendance à dire qu’on ne pourra pas lui faire plus grand honneur que de lui donner ma main. »

black pumpkin

_________________

- Raani Shafiq -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Charis Croupton
▌ Messages : 306
Humeur :
Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Right_bar_bleue

En couple avec : Caspar Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Eva Green

Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Empty
Message#Sujet: Re: Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani)   Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Icon_minitimeJeu 6 Fév - 13:42


« Du courage ? Eh bien en voilà une façon de traiter ses invités. »

Charis répondit à Raani par un sourire, bien consciente du fait que son amie n'avait pas été vexée par ses propos... Tant mieux, car ça n'avait pas du tout été son intention que de la blâmer ou quoi que ce soit. Elle avait simplement voulu taquiner gentiment son interlocutrice.

D'ailleurs, pour tout dire, ce serait presque un compliment que de souhaiter du courage au futur mari de Raani, c'était une manière aussi de remarquer qu'elle avait du caractère. Et avoir du caractère, en soi, ce n'était pas du tout un défaut, pas du tout, même. Parfois, d'ailleurs, Charis regrettait de ne pas en avoir davantage. Elle n'était pas non plus complètement lisse, mais en comparaison de certaines femmes de son entourage, elle pourrait certainement en donner l'impression.


« J’aurai plutôt tendance à dire qu’on ne pourra pas lui faire plus grand honneur que de lui donner ma main. »

Charis hocha la tête. Au fond, elle était d'accord avec elle. Raani était une femme exceptionnelle et n'importe qui devrait se sentir honoré de partager sa vie avec elle. Pas seulement parce qu'elle était bien née et un bon parti sur le principe, mais parce qu'elle était définitivement une personne en compagnie de qui on ne s'ennuyait jamais. Son énergie était d'ailleurs communicative.

Charis se sentait toujours requinquée, reboostée quand elle passait du temps en présence de Raani. Elle voulait bien croire qu'elle n'était pas la seule à se trouver dans ce cas.


"Qui que ce soit, il aura intérêt à le penser, en tout cas."


Parce que c'était sans doute ça, la condition d'une vie maritale épanouie. Pas seulement l'abondance financière, la stabilité matérielle et l'assurance de fonder une famille, mais le fait de se savoir chanceux et honoré de vivre auprès de la personne qui partage votre vie.

Est-ce que c'était le cas pour Charis ? Elle aimait le prétendre et s'en convaincre elle-même. Après tout, Caspar était un homme intelligent, beau, qui gagnait bien sa vie. Ce n'était pas le regard qu'elle portait sur lui qui posait problème, sans doute plus le regard qu'il portait sur elle. Elle n'avait jamais eu le sentiment qu'il se soit senti honoré de l'épouser... peut-être parce qu'elle avait été un second choix, une épouse par défaut.


_________________
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Raani Shafiq
▌ Messages : 106
Humeur :
Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois d'aubépine, écaille de sirène
Camp: Mal
Avatar: Freida Pinto

Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Empty
Message#Sujet: Re: Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani)   Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Icon_minitimeLun 2 Mar - 20:07

Tout se fête quand on y met du sien
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Raani s’autorisait à plaisanter sur son futur mariage, et surtout sur son futur fiancé, parce que ce dernier n’était pas encore acté. Pour l’heure, aucun homme n’avait prévu de l’épouser, du moins pas à sa connaissance, alors elle pouvait se permettre de plaisanter à ce sujet. Cela arriverait un jour, bien entendu, peut-être plus tôt qu’elle ne le pensait, ou plus tard, elle verrait bien, mais ce n’était pas pour le lendemain.

Quoiqu’il en soit, elle ne s’en inquiétait pas pour le moment. Et puis, comme c’était quelque chose dont elle avait connaissance depuis sa plus tendre enfance, elle n’avait aucune raison d’appréhender. Qui que soit son futur époux, elle ne comptait pas renoncer à son identité, et à répondre à tous ses désirs, elle resterait fidèle à elle-même, et il n’aurait qu’à s’y faire. Ce n’était pas plus compliqué que cela, et elle ne comptait pas céder sur ce point.

Quand elle voyait la façon dont Charis se comportait, vis-à-vis de Caspar, elle ne pouvait que se montrer admirative. Elle était si dévouée, si patiente, si douce… ce que Raani ne pourrait jamais être. Elle ne se voyait pas du tout ressembler à son amie. Mais ce n’est pas pour autant qu’elle dénigrait la jeune femme, loin de là. Caspar n’était pas un si mauvais époux, elle le déclarait sans mal, mais son manque d’intérêt envers son épouse faisait parfois peine à voir. Charis méritait beaucoup mieux. Elle méritait d’être traitée comme une reine, ni plus ni moins. Même si elle semblait se complaire dans cette vie, elle méritait tout de même mieux.

"Qui que ce soit, il aura intérêt à le penser, en tout cas."

Raani offrit un doux sourire à son amie. Elle savait que Charis était le genre de femme qui disait ce qu’elle pensait. Même si leur milieu était dans le fond, assez hypocrite, Charis était tout de même quelqu’un d’assez honnête, et c’était tout à son honneur. Encore une qualité ajoutée à son crédit. En tout cas, elle était vraiment heureuse de pouvoir compter la jeune femme parmi ses amis, et elle lui souhaitait tout le bonheur du monde avec son futur bébé, et d’avoir tout ce qu’elle pouvait souhaiter.

« Tu es trop gentille, je vais commencer à croire que cela cache quelque chose. Ou alors, ce sont déjà tes hormones maternelles qui parlent à ta place, et te rendent déjà émerveillée par tout ce qui t’entoure. »

black pumpkin

_________________

- Raani Shafiq -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Charis Croupton
▌ Messages : 306
Humeur :
Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Right_bar_bleue

En couple avec : Caspar Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Eva Green

Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Empty
Message#Sujet: Re: Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani)   Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Icon_minitimeMer 4 Mar - 13:08


« Tu es trop gentille, je vais commencer à croire que cela cache quelque chose. »


Charis afficha un sourire faussement innocent. Ce n'était pas la première fois que l'on soulignait sa gentillesse. De la part de beaucoup, elle ne le prenait pas spécialement pour un compliment. Elle savait très bien que beaucoup associaient la gentillesse à la naïveté.

Charis, elle, voulait croire qu'être gentille, ce n'était pas forcément une faiblesse. Déjà, cette gentillesse était très sélective et ne concernait que les personnes auxquelles elle tenait sincèrement. Enfin, cette gentillesse dissimulait une nature bien plus vicieuse, pour beaucoup inattendue, et qu'elle considérait comme une vraie force.

Être trop gentil, de sa part, pouvait effectivement cacher quelque chose. Mais ce n'était pas le cas en cet instant. Raani faisait partie de ces personnes auprès de qui Charis se montrait agréable et généreuse sans une once d'hypocrisie, parce qu'elle était une amie sincère, tout simplement.


« Ou alors, ce sont déjà tes hormones maternelles qui parlent à ta place, et te rendent déjà émerveillée par tout ce qui t’entoure. »

"Allons bon, tu parles de ma gentillesse comme si c'était quelque chose d'exceptionnel"
, répondit Charis avec un sourire amusé. "Je suis la gentillesse incarnée en toute circonstance, mes hormones n'ont rien à voir là-dedans."

Raani la connaissait bien, elle connaissait les différentes facettes de sa personnalité, notamment du fait qu'elles avaient toutes les deux rejoint la cause des mangemorts, qui ne laissait par conséquent aucun doute quant à la noirceur de certaines de ses intentions, même si c'était à ses yeux en vue d'un monde plus harmonieux. Non, Charis n'était pas la gentillesse incarnée, mais plaisanter à ce sujet l'amusait assez.

Quant à ses hormones, si elles avaient vraiment une influence sur elle, ce n'était sans doute pas la gentillesse, plutôt les crises de larmes inutiles parce qu'elle se sentait à cran, parfois pour rien. Ce n'était pas forcément le bonheur et l'émerveillement qu'elle associerait à sa grossesse, plutôt l'angoisse et les larmes... Même si, bien sûr, elle était heureuse de devenir bientôt maman. Mais ça devrait attendre qu'elle le soit véritablement pour que le bonheur le plus profond et le plus sincère l'envahisse. En attendant, l'attente était longue et assez compliquée.


"Il s'avère seulement que j'ai un coeur, moi, figure-toi."


_________________
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Raani Shafiq
▌ Messages : 106
Humeur :
Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois d'aubépine, écaille de sirène
Camp: Mal
Avatar: Freida Pinto

Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Empty
Message#Sujet: Re: Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani)   Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Icon_minitimeSam 11 Avr - 11:33

Tout se fête quand on y met du sien
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Raani appréciait discuter avec Charis. Et elle était surtout heureuse de constater que la jeune future maman se portait comme un charme, et semblait en forme. Depuis qu’elles discutaient, elle ne percevait aucun signe de fatigue, ou d’inconfort de sa part, et c’était une bonne chose. Raani savait que la grossesse n’était pas une maladie (encore que, avoir un parasite qui grossissait à l’intérieur de vous, et dont vous deviez vous occuper le restant de votre vie, cela pouvait être perçu comme une maladie) mais elle aurait pu être moins résistante qu’en temps normal.

Mais elle était heureuse de voir que son amie n’avait pas changé, et qu’elle était toujours la même. Evidemment, quand Raani avançait le fait que la grossesse la rendait plus gentille que la normale, elle ne le pensait pas. Charis avait toujours été une crème, et ce n’était pas une mauvaise chose. Raani ne se considérait pas du tout comme gentille, en temps normal, elle ressemblait plus à une garce, mais elle ne l’était jamais, quand elle était en compagnie de ceux qu’elle appréciait, même s’ils n’étaient pas des centaines non plus. Elle avait une sélection très minutieuse.

"Allons bon, tu parles de ma gentillesse comme si c'était quelque chose d'exceptionnel. Je suis la gentillesse incarnée en toute circonstance, mes hormones n'ont rien à voir là-dedans."

Elle sourit doucement, amusée. Gentillesse incarnée, peut-être pas, et heureusement en un sens. Raani savait que son amie pouvait avoir du caractère, quand cela était nécessaire, et ce n’était pas plus mal. Surtout que Charis était chez les Mangemorts, tout comme elle, donc c’était mieux qu’elle ne soit pas trop gentille, ou bien certaines missions lui seraient difficiles à exécuter.

Quoiqu’il en soit, cela ne faisait pas de mal de plaisanter un peu, bien au contraire, et Raani était ravie de toute l’attention que Charis lui portait, au dépit des autres invités. Mais elle estimait le mériter, alors tout allait bien.

"Il s'avère seulement que j'ai un coeur, moi, figure-toi."

Ce n’était pas non plus quelque chose dont elle doutait. Et ce dont elle était certaine, c’était bien que Charis en avait plus qu’elle. Mais Raani n’avait pas de honte à l’avouer, elle n’était pas généreuse, elle n’était pas altruiste et encore moins tolérante. Mais cela ne l’empêchait pas d’être heureuse, ou même d’avoir des amis, la preuve avec Charis, et elle n’était pas la seule.

« Je reconnais que tu en as bien plus que moi. Mais c’est aussi pour cela que je t’apprécie ma chère. »

black pumpkin

_________________

- Raani Shafiq -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Charis Croupton
▌ Messages : 306
Humeur :
Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Right_bar_bleue

En couple avec : Caspar Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Eva Green

Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Empty
Message#Sujet: Re: Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani)   Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Icon_minitimeDim 12 Avr - 12:56



« Je reconnais que tu en as bien plus que moi. Mais c’est aussi pour cela que je t’apprécie ma chère. »

Etait-ce seulement vrai ? Charis ne le pensait pas, en vérité. Elle n'estimait pas que qui que ce soit puisse affirmer avoir plus de coeur qu'un autre. Les choses ne se passaient pas ainsi, et c'était tant mieux.

Tout le monde, à quelques exceptions près, avait selon elle la même propension à aimer ou à détester (car les deux se faisaient avec le coeur), c'était simplement qu'on choisissait de le distribuer comme bon nous semblait, voilà tout. Raani était sans doute cruelle et insensible avec certains, voire même avec beaucoup. Mais avec elle, elle était sympathique, avenante, Charis savait qu'elle pouvait compter sur elle en toute circonstance et lui faire confiance quoi qu'il puisse advenir.

Raani était une amie en or, c'était ce que Charis retenait pour sa part. Et on ne pouvait pas être une amie en or si l'on n'avait pas un coeur à la mesure de cette amitié. Qu'on daigne le reconnaître ou non, ça, c'était encore une autre affaire.


« Mais c’est aussi pour cela que je t’apprécie ma chère. »

"Parce que je te donne un peu du coeur que tu n'as pas, c'est ça ?"
plaisanta Charis. "Je suis désolée de l'apprendre à la dure à cuir que tu es, mais je suis absolument convaincue que tu as un grand coeur. Et avant que tu t'en offusques, figure-toi que c'est un compliment."

Tout n'était jamais, quoi qu'il en soit, qu'une question de perspective. Ce que l'on pouvait décider de faire avec le coeur pourrait bien paraître abominable à d'autres... Ce n'en était pas moins quelque chose qui dépendait de l'affect bien plus que de l'instinct ou du calcul froid et implacable.

Ce qui faisait de Charis et de Raani d'aussi bonnes amies, c'était également cela, après tout : elles dévoilaient d'elle une part d'humanité à laquelle tout le monde n'avait pas accès, parce qu'elles en admettaient la valeur et la préciosité. Et c'était une force bien plus qu'une faiblesse. Quand bien même leur maître commun ne serait certainement pas de cet avis et serait très loin de partager leur point de vue sur la question.


_________________
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Raani Shafiq
▌ Messages : 106
Humeur :
Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois d'aubépine, écaille de sirène
Camp: Mal
Avatar: Freida Pinto

Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Empty
Message#Sujet: Re: Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani)   Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Icon_minitimeSam 6 Juin - 18:33

Tout se fête quand on y met du sien
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
En règle générale, Raani n’avait jamais eu aucun mal à montrer qu’elle n’était pas forcément la personne la plus agréable à vivre. Elle connaissait ses défauts, et elle n’avait aucune intention de les corriger. Elle était comme elle était, si cela ne plaisait pas à certains, eh bien tant pis. Elle n’avait aucun besoin de s’entourer de fausses relations. Même si cela faisait partie du lot de leur monde, au quotidien, elle n’avait pas besoin de ces gens-là.

Elle-même ne se gênait pas pour dire à quelqu’un qu’elle ne l’appréciait pas. Elle ne faisait pas dans la dentelle, et ne prenait pas de pincettes. Sauf évidemment, si cela pouvait avoir des conséquences par la suite. Il serait dommage qu’elle offusque telle ou telle famille de sangs-purs. Les alliances restait une chose importance, et elle était certaine que son futur mariage serait basé là-dessus. Même si pour le moment, elle n’avait aucune information à ce sujet, mais elle verrait bien. Elle était curieuse certes, mais pas vraiment impatiente à l’idée que le nom de son futur époux lui soit révélé. Elle craignait un peu d’être déçue.

"Parce que je te donne un peu du coeur que tu n'as pas, c'est ça ? Je suis désolée de l'apprendre à la dure à cuir que tu es, mais je suis absolument convaincue que tu as un grand coeur. Et avant que tu t'en offusques, figure-toi que c'est un compliment."

La jeune femme esquissa un petit sourire. Est-ce que Raani pensait avoir un grand cœur ? Cela se discutait. En fait, cela dépendait surtout de ce que l’on appelait avoir un grand cœur. Il est vrai que la jeune femme serait prête à beaucoup de choses pour les personnes à qui elle tenait. Comme son père, Phèdre, ou même encore Charis. Quelques privilégiés en somme, mais elle n’était pas certaine que cela soit la définition d’avoir un grand cœur.

Mais quoiqu’il en soit, si Charis avait envie de le penser, elle n’allait pas l’en dissuader. Surtout que d’après ses dires, elle ne voyait pas cela comme une tare, alors elle pouvait bien le penser, si cela lui faisait plaisir. Il est vrai qu’avoir du cœur pouvait être pris comme une faiblesse, et d’une certaine manière, Raani tendait à le penser. Parce qu’ouvrir son cœur c’était aussi laisser l’opportunité d’être blessé.

« Tiens donc, je n’en aurai pas dit autant, mais pourquoi pas après tout. A moins que tu aies quelque chose à me demander, mais tu n’emploierais pas des moyens aussi bas pour m’amadouer n’est-ce pas ? »

black pumpkin

_________________

- Raani Shafiq -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Charis Croupton
▌ Messages : 306
Humeur :
Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Right_bar_bleue

En couple avec : Caspar Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Eva Green

Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Empty
Message#Sujet: Re: Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani)   Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Icon_minitimeLun 8 Juin - 9:02


« Tiens donc, je n’en aurai pas dit autant, mais pourquoi pas après tout. A moins que tu aies quelque chose à me demander, mais tu n’emploierais pas des moyens aussi bas pour m’amadouer n’est-ce pas ? »

Le pire, c'est que Charis était à peu près convaincue que Raani ne la croyait effectivement pas. Certaines personnes s'évertuaient tant et tant à se faire passer pour ce qu'elles n'étaient pas, à se forger une carapace, à se composer un caractère, à se blinder le coeur qu'elles arrivaient à se dissocier de leurs sentiments.

C'était une chose dont Charis elle-même n'était pas totalement capable, mais un comportement qu'elle admirait. Charis pensait savoir reconnaître chez ceux qui se faisaient de marbre ces émotions intrinsèques qu'elles dissimulaient. C'était peut-être un tort, peut-être qu'elle voyait chez autrui des choses qui n'existaient pas, mais elle voyait le "bon" en chaque personne.

Le "bon" étant une chose relative, car Charis elle-même n'était pas vraiment une bonne personne. La marque qu'elle portait sur son avant-bras en attestait. Elle n'était pas un ange, et elle ne côtoyait pas des anges non plus. Mais ça c'était autre chose encore.


"Si j'avais quelque chose à te demander, je te le dirais directement. Je sais bien qu'au nom de notre grande amitié, tu ne me refuserais jamais rien, n'est-ce pas ?"


Ou pas. Certes, elles étaient de grandes amies, mais toutes les amitiés avaient leurs conditions et leurs limites, qu'on le veuille ou non. Malgré tout, non, jamais Charis n'amadouerait Raani pour obtenir de quelconques faveurs de sa part. C'était pourtant dans ses méthodes. Avec d'autres interlocuteurs, ça ne la dérangeait pas du tout, et elle ne s'en privait pas.

Mais Raani était de ces amis avec qui elle pouvait être totalement sincère, à cent pour cent. Alors oui, si elle avait quoi que ce soit à lui demander, elle ne perdrait pas de temps avec des ronds de jambe ou des compliments à répétition, elle dirait simplement les choses comme elle les pensait. Et en l'occurrence, non, elle n'avait en effet rien à dire à son amie.

Si ça devait être le cas, elle ne passerait pas par quatre chemins pour lui dire ou lui demander les choses directement.




_________________
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Raani Shafiq
▌ Messages : 106
Humeur :
Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois d'aubépine, écaille de sirène
Camp: Mal
Avatar: Freida Pinto

Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Empty
Message#Sujet: Re: Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani)   Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Icon_minitimeJeu 27 Aoû - 11:38

Tout se fête quand on y met du sien
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Raani aimait beaucoup Charis, c’était une amie de qualité, et en plus, elle lui faisait des compliments. Toute personne aimait en recevoir, c’était dans la nature humaine. Mais bon, avoir du cœur n’était pas le compliment qu’elle recherchait le plus. Parce que pour elle, cela voulait un peu tout et rien dire. Et puis, avoir du cœur, c’était aussi synonyme de faiblesse. Non pas que tous ceux qui aimaient étaient des faibles, mais c’était risqué.

C’était une porte ouverte à la déception, au cœur brisé, aux trahisons… elle n’avait pas envie de connaître ça. Elle n’avait pas envie d’être blessée, mais il y avait tout de même des gens qu’elle aimait, c’était comme ça. Elle n’était pas totalement insensible, elle le reconnaissait, mais elle tentait tout de même de se blinder le plus possible, juste par précaution. Elle pensait avoir bien choisi ses amis, et pourtant, elle n’imaginait pas une seconde à quel point sa meilleure amie lui mentait.

"Si j'avais quelque chose à te demander, je te le dirais directement. Je sais bien qu'au nom de notre grande amitié, tu ne me refuserais jamais rien, n'est-ce pas ?"

C’était adorable, la façon dont elle lui disait cela. Est-ce qu’elle serait capable de refuser quelque chose à Charis ? Evidemment que oui. Attention, elle ferait énormément pour elle, et elle accepterait de lui rendre service, mais elle avait des limites, comme tout le monde. Elle n’irait pas lui décrocher la lune, pour reprendre de vieux clichés. Mais cela n’enlevait rien à l’attachement qu’elle avait pour Charis, et il était sincère et profond.

Mais bon, elle savait bien qu’elle n’avait rien à lui demander, dans tous les cas. Elle ne faisait que répondre à sa plaisanterie. Elle était contente de pouvoir passer ce moment avec son amie. Maintenant qu’elle allait être maman, elle aurait moins de temps à consacrer aux autres, ce qui était normal, mais Raani espérait tout de même qu’elle ne l’oublierait pas, elle adorait leurs conversations, et leur amitié.

« Bien sûr que non, tout comme tu ne me refuserais rien non plus. Mais je ne te demanderai jamais l’impossible, juste de ne pas me ranger dans un tiroir poussiéreux une fois que tu auras accouché. »

black pumpkin

_________________

- Raani Shafiq -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Charis Croupton
▌ Messages : 306
Humeur :
Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Right_bar_bleue

En couple avec : Caspar Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Eva Green

Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Empty
Message#Sujet: Re: Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani)   Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Icon_minitimeSam 29 Aoû - 17:22


« Bien sûr que non, tout comme tu ne me refuserais rien non plus. »
C'était sans doute faux, et c'était logique. Cela ne signifiait pas qu'elles ne pouvaient pas compter l'une sur l'autre, cela signifiait seulement que leur amitié avait ses limites, ce qui était après tout tout naturel.

Les deux jeunes femmes n'envisageraient pas de tout se demander aveuglément. Elles savaient dans quelle mesure elles pouvaient se soutenir et se rendre service, déjà, c'était beaucoup. Certaines amitiés ne participaient pas forcément d'une telle dynamique... Si tant est que l'on puisse les qualifier d'amitié, cela dit...


« Mais je ne te demanderai jamais l’impossible, juste de ne pas me ranger dans un tiroir poussiéreux une fois que tu auras accouché. »

Charis afficha un sourire amusé, elle savait que Raani plaisantait, mais elle devinait néanmoins qu'il y avait un fond de vérité derrière tout cela... Quand on devenait maman, nos priorités changeaient, et on avait moins de temps à consacrer aux autres, c'était ainsi. La jeune femme le savait pour l'avoir observé au sein de son entourage, et par ailleurs, elle cernait déjà la différence, la distance qui se créait avec certains de ses amis depuis le jour où elle avait appris qu'elle était enceinte.

Ce n'était pas contre eux, tout comme ses amis ne se distanciaient évidemment pas pour lui causer du tort... mais ses pensées, naturellement déviaient vers la maternité et son enfant à naître. Tout comme la grossesse engendrait des réflexions et des considérations qu'il était bien difficile de comprendre tant qu'on n'avait pas eu cette expérience soi-même.

Donc même si Charis prenait soin de consacrer autant de temps que possible à ses amis, elle savait bien que par moments, elle risquait, sans même s'en rendre compte de négliger ses amis au profit de son enfant. Et encore, il n'imaginait pas combien elle entretiendrait une relation vraiment fusionnelle avec son fils.


"Non, je te promets que je te réserverai un placard luxueux et spacieux"
, plaisanta Charis avec un léger sourire. "Ne t'en fais pas, je ne compte pas t'oublier pour autant. C'est toi qui risque fort de disparaître de mon champ de vision pour ne plus m'entendre parler biberons et couches-culottes à tout bout de champ", suggéra-t-elle ensuite.

Ce qu'elle ne pensait pas complètement... mais c'était malgré tout bien possible.


_________________
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Empty
Message#Sujet: Re: Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani)   Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout se fête quand on y met du sien (pv Raani)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Hentaï
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Manoir des Croupton
-