AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qu'elle soit mienne... (Amy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moldu
Billy Stubbs
▌ Messages : 38
Humeur :
Qu'elle soit mienne... (Amy) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Qu'elle soit mienne... (Amy) Right_bar_bleue

En couple avec : /
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Neutre
Avatar: Iwan Rheon

Qu'elle soit mienne... (Amy) Empty
Message#Sujet: Qu'elle soit mienne... (Amy)   Qu'elle soit mienne... (Amy) Icon_minitimeSam 1 Juin - 19:02

Qu'elle soit mienne...
Billy Stubbs n'était pas le genre de personne à qui on disait non. Enfin, plus d'une fois on lui avait dit non, bien sûr, mais à chaque fois, Billy avait amèrement fait regretter cela à ceux qui s'y étaient risqués. Dès l'instant où Billy avait tout perdu, il avait décidé que la vie ne lui prendrait plus jamais rien et que lui prendrait tout à la vie. Alors, quand il avait envie de quelques chose. Quand il avait envie de quelqu'un. Il n'y passait par un million de chemins transversaux. Et il y avait une personne qu'il voulait. Qu'il voulait vraiment et depuis longtemps, sans forcément l'avoir avoué dans la seconde où ça avait été le cas.

Même aujourd'hui, il avait réussi à se convaincre qu'il n'avait pas vraiment de sentiments pour Amy Benson. En revanche, il renonçait à croire ou à faire croire qu'il n'était pas attiré par elle. Mais c'était facile de faire mine que ce sentiment était tout récent. Il avait revu Amy il y a quelques mois. C'était par hasard, et ils n'avaient parlé que quelques minutes.

Mais ces quelques minutes avaient quand même largement suffi à Billy pour se rendre compte que le temps l'avait rendue incroyablement belle et désirable. Elle le serait encore plus si elle n'était pas aussi farouche et renfermée, mais en même temps, ça renforçait son envie de la connaître. Son envie de la posséder.

Quand il voulait quelque chose, donc, il s'arrangeait pour l'avoir. Et c'est comme ça qu'il avait réussi à obtenir l'adresse des Benson. Il n'avait pas beaucoup de mérite. Pas besoin d'être un gros enquêteur en fin de compte, les parents adoptifs d'Amy étaient psys, du coup, la suite avait été facile à déterminer. Il avait trouvé leur adresse, et déniché les heures auxquelles elle se trouvait seule chez elle et où ça ne posait pas de problème, où il pourrait la regarder les yeux dans les yeux. Faire ce qu'il fallait pour l'avoir. La conquérir.

Sûr de lui, sans aucune hésitation, il alla frapper à la porte, sûr de qui il trouverait de l'autre côté. Et en effet, elle lui ouvrit. Aussi belle que lors de leurs retrouvailles. Il adopta son ton le plus galant possible. Pure manipulation.

Amy, je ne te dérange pas, j'espère ?




_________________
Billy Stubbs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Amy Benson
▌ Messages : 304
Humeur :
Qu'elle soit mienne... (Amy) Left_bar_bleue15 / 10015 / 100Qu'elle soit mienne... (Amy) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Katerina Graham

Qu'elle soit mienne... (Amy) Empty
Message#Sujet: Re: Qu'elle soit mienne... (Amy)   Qu'elle soit mienne... (Amy) Icon_minitimeLun 3 Juin - 11:35




Qu'elle soit mienne
Ft. Amy & Billy
 

Dix pas en avant pour vingt en arrière. Je me sens submergée. J'étais fière de mes projets, de mes accomplissements... d'avoir osé rencontré Sasha, d'avoir revu Dennis, d'avoir fait face à Tom (même si sur ce dernier point, j'ai bien conscience qu'il s'est agi d'une terrible erreur)... Et maintenant, la masse d'informations acquises, le souvenir de toutes ces rencontres, de toutes ces révélations cumulées... ça me tourne la tête, et mon angoisse habituelle est devenue... ingérable. Complètement ingérable... En temps normal, je réussis à dormir. Je ne fais presque que des cauchemars, c'est un fait, mais au moins le sommeil tolère de pointer le bout de son nez. Plus maintenant. D'insomnies en insomnies, je deviens folle, je sursaute au moindre bruit, je frissonne au moindre coup de vent...

Je ne sais pas quoi faire. Je crois que le plus simple serait de revoir Dennis. Il est le seul à réussir à me rassurer, à m'apaiser. De toutes mes initiatives, le revoir est la seule que je ne regrette pas. Cela m'a fait un bien immense, comme un baume indéfinissable sur mon coeur. J'avais besoin de le retrouver... et j'ai encore besoin de lui. Mais je ne veux pas m'imposer... Je lui en ai tellement dit, j'ai retourné sa vie dans tous les sens, et il ne méritait pas ça. Je me répète que je l'ai fait pour son bien, cela ne m'empêche pas de m'en vouloir beaucoup. Je me dis que sa vie aurait été plus simple si je n'étais pas revenue.

Je ne sais plus quoi faire. Alors au lieu d'avancer comme j'avais commencé de le faire, je piétine, je recule, j'ai peur, je n'ose pas... je reste enfermée dans ma chambre, au grand désespoir de mes parents et je redoute tout... Quand on frappe à la porte, je frôle la syncope. Au début, je ne bouge pas, je me dis que je vais faire comme si je n'avais pas attendu. Mais on insiste. Et je me dis, c'est peut-être Dennis ?

Je me dirige vers l'entrée. Je prends la précaution de regarder par le judas. Ce n'est pas Dennis, mais quelqu'un que je connais. Non, je n'ai pas envie delui ouvrir. Mais Billy est policier, maintenant. Et s'il s'était passé quelque chose ?

-Qu'est-ce que tu fais ici ?
je demande un peu sèchement quand j'accepte d'entrouvrir la porte pour savoir ce qu'il me veut.



© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Billy Stubbs
▌ Messages : 38
Humeur :
Qu'elle soit mienne... (Amy) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Qu'elle soit mienne... (Amy) Right_bar_bleue

En couple avec : /
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Neutre
Avatar: Iwan Rheon

Qu'elle soit mienne... (Amy) Empty
Message#Sujet: Re: Qu'elle soit mienne... (Amy)   Qu'elle soit mienne... (Amy) Icon_minitimeVen 7 Juin - 14:20

Qu'elle soit mienne...
Eh bien, on ne peut pas dire qu'Amy y allait avec le dos de la cuillère et qu'elle l'accueillait avec enthousiasme et politesse. Mais Billy n'allait pas reculer pour si peu. Il savait ce qu'il faisait, et surtout pourquoi il le faisait, alors il n'allait sûrement pas reculer. Surtout quand il la voyait. Il la trouvait particulièrement belle. Toujours aussi fragile et anxieuse, mais ça faisait partie de son charme, quelque part. Comme un petit oiseau qu'il faudrait recueillir et protéger à tout prix, en fait, ça lui donnait envie de creuser, d'y voir plus clair, d'aller plus loin.

Elle était irrésistible. Peut-être parce que ça relevait d'un défi que de réussir à la séduire. Elle affichait vraiment le fait qu'elle n'avait pas forcément envie de le voir, mais ça ne le freinait pas une seule seconde. C'était même l'inverse qui se passait. Plus elle reculerait, plus elle se montrerait froide et distante envers lui, plus il chercherait à rompre cette distance, à se rapprocher d'elle.

J'avais juste envie de te voir,
choisit-il de répondre, dit-il dans un sourire qu'il voulait flatteur (pour lui-même).

Il choisissait de se montrer honnête. Billy était le genre de personnes qui avançaient toujours de front, quand il pensait quelque chose, il le disait quelque chose, quand il voulait quelque chose, il le montrait. Ce n'était pas en se cachant qu'on arrivait à la victoire. On avait le droit de bluffer, au jeu, mais pas de passer son tour.

Est-ce que je peux entrer ?


C'était à peine une question. Si Amy refusait de le laisser entrer, Billy serait capable de forcer son entrée dans la demeure des Benson. Il avait l'intention d'aller jusqu'au bout. Il n'allait pas jusqu'à penser qu'il réussirait à l'avoir, ici et maintenant (même s'il en avait quand même envie), mais au moins, elle connaîtrait ses intentions.

Il imposait son grand retour dans la vie d'Amy, que ça lui plaise ou non n'y changerait rien. Son esprit et sa pensée étaient très clairs à ce sujet. Qu'elle le veuille ou non, c'est tout de même comme ça que les choses se passeraient. Maintenant, elle avait plutôt intérêt à lui faciliter la tâche. Ce serait mieux pour elle. Ce serait mieux pour eux deux, en fait.



_________________
Billy Stubbs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Amy Benson
▌ Messages : 304
Humeur :
Qu'elle soit mienne... (Amy) Left_bar_bleue15 / 10015 / 100Qu'elle soit mienne... (Amy) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Katerina Graham

Qu'elle soit mienne... (Amy) Empty
Message#Sujet: Re: Qu'elle soit mienne... (Amy)   Qu'elle soit mienne... (Amy) Icon_minitimeMar 11 Juin - 12:33




Qu'elle soit mienne
Ft. Amy & Billy
 

Je le toise avec un mélange d'angoisse et de réticence quand il m'apprend - s'il me dit la vérité - qu'il avait juste envie de me voir. Je n'y crois pas. Pourquoi frapperait-il à ma porte juste sous ce motif ? S'il n'est pas celui qui a rendu mon enfance infernale en priorité, il y a tout de même contribué. Dennis et moi étions ses souffre-douleur, à l'orphelinat. Nous en avons enduré, dans les grandes largeurs, par sa faute, et maintenant il revient comme une fleur ? La part la plus paranoïaque en moi ne pense qu'à une chose : il se paie ma tête, il me manipule... il attend quelque chose de moi, ou bien il me joue un tour. Dans tous les cas, je ne veux pas le laisser entrer. Je n'ai pas envie de passer du temps avec lui.

C'est plus fort que moi, particulièrement impoli mais instinctif et pas du tout calculé : quand il me demande s'il peut entrer, je fais non de la tête avec vigueur. Non, la seule perspective de le laisser pénétrer mon cocon me révulse, je me braque. J'ai peur de lui tenir tête... je n'ai jamais osé lui tenir tête à l'époque, parce que je savais qu'il était plus fort. C'est toujours le cas aujourd'hui, il m'a même l'air plus menaçant qu'à l'époque : quelque chose dans son regard me terrifie, et sa carrure, plus développée qu'à l'époque. Il me ferait tomber d'une pichenette. Malgré tout, je m'oppose, je m'insurge : hors de question de le laisser gagner mon espace vital... je suis convaincue que j'en souffrirais, tout naturellement.

-Je... je préfère pas
, je réponds en essayant d'afficher le plus d'assurance possible. Mais de ma part, je sais d'office que ce ne saura pas être très convaincant. Convaincue, je le suis pourtant, mais je n'arrive jamais à m'imposer auprès des autres, même pour dire ce que je pense. Pourquoi tu avais envie de me voir ? je demande ensuite, sur mes gardes.

Impossible pour moi de même concevoir l'idée de pouvoir lui plaire. A lui comme à qui que ce soit d'ailleurs, mais lui encore plus : ça ne me semble absolument pas possible, tout sauf crédible. Et je n'ai aucune envie que ça le devienne, au passage.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Billy Stubbs
▌ Messages : 38
Humeur :
Qu'elle soit mienne... (Amy) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Qu'elle soit mienne... (Amy) Right_bar_bleue

En couple avec : /
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Neutre
Avatar: Iwan Rheon

Qu'elle soit mienne... (Amy) Empty
Message#Sujet: Re: Qu'elle soit mienne... (Amy)   Qu'elle soit mienne... (Amy) Icon_minitimeJeu 13 Juin - 13:04

Qu'elle soit mienne...
S'il y avait bien une chose que Billy ne supportait pas (en fait, il n'y en avait pas qu'une seule mais celle-là arrivait quand même en bonne place), c'était qu'on lui refuse quelque chose. Il n'avait pas forcément été habitué à obtenir ce qu'il voulait dès l'instant où il l'exigeait, mais en revanche, il s'était habitué à obtenir ce qu'il voulait dès le moment où il le décidait.

Et contrairement à certaines personnes, il n'aimait pas particulièrement les challenges. Il aimait tout obtenir tout de suite, et il n'était pas patient. Alors Amy ne devrait vraiment pas s'imaginer qu'il allait se contenter de hocher la tête poliment et de lui dire que ce n'était pas grave. Il comptait rentrer chez elle, il comptait passer du temps avec elle, il comptait faire ce qui était nécessaire pouur la posséder. Il ne reculerait devant rien. Et certainement pas devant la petite mine effarouchée d'Amy. Qu'il trouvait plutôt séduisante, au passage.

S'il n'écoutait que lui, il forcerait le passage, rentrerait directement chez Amy et récupérerait son dû sans attendre qu'elle y consente, mais il ne voulait pas que les choses se passent dans ces conditions. Non, il allait prendre sur lui encore un tout petit peu. Par contre, il ne faudrait pas non plus qu'elle se mette en tête de le faire mariner trop longtemps.

Depuis qu'on s'est revus, tous les deux, j'ai pas arrêté de penser à toi,
dit-il franchement.

Il en rajoutait un peu. Il avait pensé à elle, bien sûr, ce n'était pas la question, mais certainement pas au point non plus de ne penser qu'à elle. C'était juste... un caprice. Comme quand on décide enfant qu'on veut un jouet à Noël, et alors on ne pense plus qu'à ça.

Tu m'avais manqué, tu sais ?


C'était faux... quand il avait quitté l'orphelinat, il n'avait pas mis si longtemps à l'oublier et à penser à autre chose. Mais c'est vrai quand même qu'il s'était demandé comment il avait réussi à l'oublier si vite alors qu'elle lui plaisait déjà, à l'époque. Cela dit, elle était encore plus belle maintenant. Amy était une vraie femme, aujourd'hui. Quand ils étaient à l'orphelinat, elle lui plaisait. Maintenant, il la désirait.



_________________
Billy Stubbs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Amy Benson
▌ Messages : 304
Humeur :
Qu'elle soit mienne... (Amy) Left_bar_bleue15 / 10015 / 100Qu'elle soit mienne... (Amy) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Katerina Graham

Qu'elle soit mienne... (Amy) Empty
Message#Sujet: Re: Qu'elle soit mienne... (Amy)   Qu'elle soit mienne... (Amy) Icon_minitimeLun 17 Juin - 14:03




Qu'elle soit mienne
Ft. Amy & Billy
 
La réponse de Billy me donne la chair de poule. Je suis partagée entre l'incompréhension et le dégoût... le tout mélangé à la peur que je ressens de toute manière de façon très habituelle au quotidien. Je ne comprends pas. Enfin si, je comprends, je peux avoir l'air naïve, mais je ne le suis pas totalement non plus. Je comprends bien que ce que le jeune homme entend par là, c'est qu'il m'a revue, et qu'il m'a trouvée à son goût. Savoir cela me révulse.

Ma mère me le répète souvent. Je suis devenue une jeune femme, et selon elle une belle jeune femme. Ce n'est pas ce que je vois, personnellement, quand je me regarde dans le miroir. Quand je jette un regard attentif à mon propre reflet, je ne vous qu'une petite fille apeurée... je ne m'imagine pas capable de plaire. Et surtout, je n'ai pas envie de plaire, je n'ai pas envie d'attirer cette attention inutile sur mon passage. Je veux être transparente comme le vent, je veux être oubliable, c'est tout. Surtout aux yeux de Billy, d'ailleurs.

Il a changé, comme moi. Forcément, il s'était écoulé de nombreuses années avant que je le revois. Il n'est peut-être plus la petite brute qui passait son temps à nous martyriser, moi et Dennis, à l'orphelinat. Mais c'est cette image que je garde lui. Le mal qu'il a fait a laissé dans mon esprit et dans ma mémoire une empreinte bien moins vive que celle infligée par Jedusor, mais ce n'est pas pour autant que je n'ai pas oublié. Comment peut-il vraiment penser pouvoir frapper à ma porte et revenir comme une fleur; Si j'ai pris beaucoup de résolutions dernièrement, celle de ne plus jamais le revoir aurait pu en faire partie.

-Je... je veux pas... que tu restes ici.
Je ne veux pas qu'il s'approche de moi, je ne veux pas qu'il me tourne autour, je veux qu'il me laisse tranquille. Je n'aime pas son regard de prédateur, je n'aime pas l'impression qu'il me donne de lui être acquise alors qu'il ne le sera jamais. Laisse-moi tranquille, s'il te plaît.

Je parle d'une voix si faible, il ne m'entendra peut-être pas... J'ai peur qu'il s'emporte, qu'il s'énerve. Comme d'habitude, j'ai peur de tout.



© Belzébuth

_________________
On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière.
codage par Laxy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Billy Stubbs
▌ Messages : 38
Humeur :
Qu'elle soit mienne... (Amy) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Qu'elle soit mienne... (Amy) Right_bar_bleue

En couple avec : /
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Neutre
Avatar: Iwan Rheon

Qu'elle soit mienne... (Amy) Empty
Message#Sujet: Re: Qu'elle soit mienne... (Amy)   Qu'elle soit mienne... (Amy) Icon_minitimeSam 22 Juin - 14:42

Qu'elle soit mienne...

Billy avait toujours considéré Amy comme... un petit chaton inoffensif, le genre que l'on peut manipuler à sa guise sans qu'il oppose de résistance, mais il fallait croire que la jeune femme avait changé. Pas seulement physiquement (même si c'est la différence qui lui avait immédiatement sauté aux yeux), mais mentalement aussi. Il n'irait pas s'imaginer que le petit chaton s'était changé en lionne, mais elle donnait tout de même le sentiment de s'être laissé pousser quelques griffes... Et c'était mignon.

Elle le rejetait, il devrait s'en plaindre et peut-être ne pas trouver ça, disons, adorable. Mais en fait, la manière qu'elle avait de le rejeter lui donner encore plus envie de se tourner vers elle... Il aimait les femmes dociles, il les aimait malléables. Mais un rien de résistance pouvait aussi ne pas être totalement déplaisant en fin de compte. Même si elle avait tout intérêt à ne pas faire la difficile trop longtemps. Ce n'était pas son intention d'employer la manière forte immédiatement. Mais comme il était déterminé à obtenir son dû, il finirait par faire ce qu'il faudrait pour ça. Elle lui demandait de le laisser tranquille, alors forcément, de son côté, c'était tout l'inverse. Il avait verrouillé sa cible, il n'avait pas l'intention d'en changer de sitôt.

Je ne peux pas faire ça,
dit-il avec détermination.

Elle ne le laissait pas faire. Eh bien tant pis, il n'avait jamais attendu l'autorisation de qui que ce soit pour faire comme bon lui semblait, ce n'était pas aujourd'hui que ça allait changer, évidemment. Alors, puisqu'elle ne le laissait pas entrer chez elle, il s'invitait, tant pis, il força l'entrée jusqu'à se retrouver à l'intérieur et referma la porte derrière eux. Une fois à l'intérieur, il attrapa son poignet avec fermeté, décidé à ne pas le lâcher.

Ne me complique pas la tâche, tu veux bien ?

Il préfèrerait qu'elle soit consentante, mais il ne réussirait à rien si elle le laissait sur le pas de sa porte, alors il fallait bien que cette situation progresse. Il savait prendre les devants, c'était même sa spécialité, et il avait vraiment l'impression que c'était tout simplement ce qu'il faisant, sans penser aucun mal. Il prenait les devants. Elle le remercierait plus tard.





_________________
Billy Stubbs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Amy Benson
▌ Messages : 304
Humeur :
Qu'elle soit mienne... (Amy) Left_bar_bleue15 / 10015 / 100Qu'elle soit mienne... (Amy) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Katerina Graham

Qu'elle soit mienne... (Amy) Empty
Message#Sujet: Re: Qu'elle soit mienne... (Amy)   Qu'elle soit mienne... (Amy) Icon_minitimeMar 25 Juin - 15:06




Qu'elle soit mienne
Ft. Amy & Billy
 
Il ne peut pas faire ça. Le ton de sa voix... la manière dont il prononce ces mots... Mon angoisse naturelle laisse place à une autre forme de panique, plus vive, plus puissante. Je suis terrifiée. S'il y a bien un endroit où je me sens bien, à ma place, rassurée... c'est ici, dans cet appartement. Mon terrier, mon cocon, mon hâvre. Il est en train de pénétrer le seul cercle rassurant que je possède, il éclate ma bulle, et je me sens mal à en crever...

Il est rentré chez moi. Et à partir de là, mon esprit se paralyse. Il est rentré chez moi. Il est rentré chez moi, il est rentré chez moi. Sa voix, son regard... En cet instant, il me terrifie plus que Jedusor ne l'a jamais fait. Je veux qu'il disparaisse. Qu'il disparaisse le plus vite possible. Mais il reste là... Encore, il reste là. Ses doigts encerclent mon poignet. Je me sens trembler de tous mes membres. La terreur me paralyse. Il faut que je le fasse partir, il faut qu'il s'en aille, il faut... Que j'agisse. Mais comment ? J'ai les pieds glués au sol. Si je bouge, c'est que je tremble. Je ne veux pas...

-Va t'en...


Je ne sais même pas comment les mots font pour s'échapper de mes lèvres. Je sens comme un poids violent au creux de ma gorge. Pourtant, j'ai réussi à articuler quelques mots. Mais c'est comme si j'avais des épingles sur la langue. Comme des épingles sur les poignets. Je me sens douleur. Il faut qu'il s'en aille. S'il ne s'en va pas, je ne respire plus. Je n'y arrive déjà presque plus. J'ai le sang glacé. Comme si des glaçons me coulaient dans les veines.

-Va t'en ou je crie.


Je ne sais pas comment je réussirai à hausser la voix alors qu'elle est si faible... Mais je suis prête à rassembler tout mon courage pour mettre mes menaces à exécution. Mes cris changeront-ils quoi que ce soit ? Peut-être pas. Mais je sais une chose : je ne le laisserai pas me faire du mal. C'est ainsi, c'est comme ça. Je refuse. Catégoriquement, je refuse. Je n'en peux plus, ça suffit... ça suffit.





© Belzébuth

_________________
On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière.
codage par Laxy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Billy Stubbs
▌ Messages : 38
Humeur :
Qu'elle soit mienne... (Amy) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Qu'elle soit mienne... (Amy) Right_bar_bleue

En couple avec : /
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Neutre
Avatar: Iwan Rheon

Qu'elle soit mienne... (Amy) Empty
Message#Sujet: Re: Qu'elle soit mienne... (Amy)   Qu'elle soit mienne... (Amy) Icon_minitimeJeu 4 Juil - 14:23

Qu'elle soit mienne...

Ce n’est pas comme ça qu’il avait envisagé que les choses se passent, mais elle ne lui laissait pas vraiment le choix. Billy avait un besoin de l’ordre du compulsif. Celui de toujours obtenir ce qu’il désirait, ce qu’il exigeait, de gré ou de force. Il n’avait vraiment pas la moindre envie d’en passer par là, honnêtement, mais s’il devait ne pas lui laisser le choix, eh bien… il cueillerait ce qu’il choisissait d’obtenir, un point c’est tout. Mais il ne désespérait pas, ceci dit, de voir les choses se profiler comme il le souhaitait. Amy était fidèle à elle-même. La jeune femme était du genre angoissée, elle avait peur de son ombre, alors il savait qu’il ne devait pas non plus prendre pour lui-même son comportement à l’heure actuelle.

C’était assez sûr qu’elle réagirait comme ça avec n’importe qui… mais elle finirait par comprendre qu’il n’était pas l’ennemi. Bien au contraire, il pourrait bien devenir son sauveur. C’était prétentieux, comme manière de penser, on ne va pas s’en cacher, mais c’était malgré tout comme ça qu’il pensait, et il avait la ferme intention de la faire penser de la même manière. Même si là, elle lui parlait de crier… Il n’aurait rien contre le fait de l’entendre crier, franchement… mais pas spécialement dans ces circonstances malgré tout.

Tout doux
, répliqua-t-il d’une voix douce avant de lâcher son poignet afin de retenir la jeune femme de mettre potentiellement ses menaces à exécution.

Il ne l’en pensait pas réellement capable. C’était présomptueux ou peut-être trop s’avancer de l’affirmer, mais oui, il pensait réellement, sincèrement, qu’elle n’était pas capable de crier. Il ne l’avait jamais entendue hausser le ton depuis qu’il la connaissait, et ça faisait un bail l’air de rien. Elle s’exprimait toujours avec douceur, d’une voix toute faible et toute timide. C’était son truc à elle, de presque s’excuser d’exister, en fait. Alors elle n’allait pas se mettre à crier, maintenant, en fait… Mais dans le doute.

Je ne vais pas te faire de mal, pour qui est-ce que tu me prends ? Je ne suis pas un monstre.


Il en était un. D’une autre sorte que celui qui l’avait tant et si bien traumatisé par le passé, mais il en était un. Il avait su employer la méthode qui sied aux plus forts, aux dominants. Et à la fin, on n’arrive à rien si on ne joue pas des poings, si on rechigne à l’intimidation.

Je te demande juste de me laisser une chance,
ajoute-t-il avant de caresser sa joue du bout des doigts. Ça me contrarierait beaucoup que tu refuses.

La menace était sous-jacente. Et bien réelle.




_________________
Billy Stubbs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Amy Benson
▌ Messages : 304
Humeur :
Qu'elle soit mienne... (Amy) Left_bar_bleue15 / 10015 / 100Qu'elle soit mienne... (Amy) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Katerina Graham

Qu'elle soit mienne... (Amy) Empty
Message#Sujet: Re: Qu'elle soit mienne... (Amy)   Qu'elle soit mienne... (Amy) Icon_minitimeMer 10 Juil - 11:57




Qu'elle soit mienne
Ft. Amy & Billy
 
Il tente de me rassurer en m'affirmant qu'il ne me fera aucun mal, qu'il n'est pas un monstre... mais il me fait déjà du mal, et je le trouve déjà monstrueux... terriblement monstrueux. En envahissant mon espace personnelle, en refusant de m'accorder un espace d'intimité et de liberté, il me fait souffrir du mal, il me prive d'oxygène, il me plonge dans une angoisse terrible. Je sens à peine l'étau de ses doigts libérer mon pooignet, parce que je ne me sens pas moins prisonnière pour autant : prisonnière de ses paroles, de son regard insistant.

Il me demande de lui laisser une chance, mais ce n'est pas vraiment un choix qu'il me donne. Il serait contrarié si je refuse, et qu'est-ce qui se passera alors, si je le contrarie. Je perçois tant de violence en lui... ça a toujours été le cas. Billy Stubbs était déjà une vraie brute du temps où nous étions tous à l'orphelinat, et il en a martyrisés plus d'un... Dennis et moi en priorité... Tom aussi. Mais j'ai l'impression que la violence que renferme son coeur a grandi encore depuis. Il y a tant de rage en un seul individu, et tant de peur en moi. Je ne sais pas quoi faire, si j'interfère, qu'est-ce qu'il fera de moi ? Et si je dis oui... qu'est-ce qu'il ferait de moi ?

-Je... vraiment, Billy, ça sert à rien, ça ne m'intéresse pas. Je suis pas...

Je ne suis pas une fille pour lui, ni pour personne, j'ai juste besoin qu'on me laisse tranquille. En moi-même, je prie pour que mes parents débarquent et mettent fin à cette situation embarrassante. Je me sens menacée, vraiment menacée. Je me dis qu'au moindre mouvement, au moindre battement de cil, il serait capable de tirer avantage de mes propos, de détourner mon comportement, ou de dépasser une limite insupportable. Il y a déjà tant de monstres qu'il me faut affronter, je n'en supporterai pas un autre, encore moins s'il doit être en chair et en os. Je ne suis pas capable de me battre, je ne l'ai jamais été ni ne le serait jamais, c'est tout simplement impossible pour moi.


© Belzébuth

_________________
On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière.
codage par Laxy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Qu'elle soit mienne... (Amy) Empty
Message#Sujet: Re: Qu'elle soit mienne... (Amy)   Qu'elle soit mienne... (Amy) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Qu'elle soit mienne... (Amy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» La Reine me recevera-t-elle ?
» On reconnaît la passion à l'interdit qu'elle jette sur le plaisir
» (choquant) Un soit disant artiste ...(choquant)
» La curiosité est-elle un vilain défaut ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement des Benson (Londres)
-