AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Lexie Hepburn
▌ Messages : 913
Humeur :
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Empty
Message#Sujet: Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody)   Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Icon_minitimeSam 15 Juin - 18:08

Lexie se trouvait présentement sur le chemin de traverse, en une belle après-midi pleine de soleil pour un mois de septembre. La jeune femme profitait du fait que l’école de Poudlard avait reprit dans le but de faire les boutiques, puisqu’il y avait moins de monde sur le chemin de traverse. Pas d’enfant en train de courir partout, pas de parents énervés parce qu’ils ne parvenaient pas à rassembler tous les éléments de la liste pour l’école. Lexie n’avait vraiment pas hâte de faire ce genre de chose… Non, en fait elle ne les ferait jamais. Et pas parce qu’elle n’aurait jamais d’enfant – comme ça aurait pu être le cas dans une autre vie –, elle allait devoir s’y coller un jour normalement puisque l’enfant qui grandissait présentement dans son ventre allait bel et bien un jour aller à l’école.

Mais Lexie Black n’était pas n’importe qui non plus, en tant que Black, elle n’aurait pas forcément besoin de faire ce genre de chose. Il suffirait qu’elle laisse les nourrices s’occuper de ces achats. Ou bien laisser Orion s’en charger. Elle n’y était pas encore, elle avait encore largement le temps avant que ce genre de moment puisse arriver. Dans tous les cas, la jeune femme n’avait pas spécialement hâte d’arriver à cet instant. Quand bien même, la sorcière avait quand même hâte de pouvoir tenir son enfant dans ses bras, cet enfant qu’elle savait grandir petit à petit dans son ventre. Elle ne pensait pas que ça puisse arriver un jour, mais elle avait hâte.

Ses parents aussi avaient hâte visiblement. Lexie ne pourrait pas affirmer que sa relation avec sa mère était au beau fixe, mais elle devait quand même reconnaître que ça allait mieux. Surtout parce qu’elles ne vivaient plus sous le même toit, depuis que Lexie avait épousé Orion et qu’ils s’étaient installés ensemble dans leur grande demeure. Elle avait sans aucun doute la vie rêvée qu’elle aurait pu envisager. Elle était heureuse… Oui, elle était heureuse. Elle n’avait aucune raison de ne pas être heureuse en même temps. Elle avait tout ce dont elle avait toujours rêvé. Orion était un mari parfait, un homme parfait et ils étaient heureux ensemble. Tout était normal, tout était parfaitement normal. Pour le plus grand bonheur de tout le monde, des parents de Lexie Black principalement qui étaient heureux de voir que la manière dont ils avaient pris les problèmes de leur fille avait porté ses fruits. Ça n’avait pas été facile à longueur de temps, mais Lexie en était ressorti bien mieux une fois qu’elle avait quitté l’internement où elle s’était retrouvée après la fin de ses études.

Évidemment qu’elle avait suivi les demandes de ses parents, qu’aurait-elle pu faire ? Tuer ses parents ? La blague. Non, elle avait suivi leurs demandes, elle était devenue « normale ». Elle avait coupé les ponts avec tout ce qui (toutes les personnes) qui pouvait la rendre anormale. Elle s’était mariée, elle était tombée enceinte, tout était parfait dans le meilleur des mots. C’était ce qu’elle se disait, ce qu’elle avait réussi à se convaincre, parce qu’autrement… toutes les images, toutes les souffrances la ferait craquer complètement.

Elle se sentait bien, pensait-elle donc, alors qu’elle entrait Chez Mme Guipure comme une femme normale, dans une vie parfaitement normale…
Code by Gwenn

_________________
Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté...


Dernière édition par Lexie Hepburn le Sam 15 Juin - 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 2913
Humeur :
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody)   Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Icon_minitimeSam 15 Juin - 18:25


 
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. 
 
S'
il y avait une chose de véritablement réussie dans la vie de Melody - et la jeune femme n'était pas certaine de pouvoir en dénombrer davantage, malheureusement - c'était sa carrière. Depuis presque toujours, elle avait su qu'elle était faite pour créer, élaborer des tenues, faire et défaire la mode. La couture était une grande passion, et elle s'était donnée les moyens d'en faire son métier. Oh bien sûr, elle le devait aux quelques mains tendues qu'elle avait rencontrées sur son passage, mais elle était malgré tout méritante, personne ne saurait contredire ce point, et Melody la dernière.

Son travail, elle s'y consacrait corps et âme, même quand elle quittait la boutique de Madame Guipure pour aller retrouver son petit appartement assez misérable du chemin de traverse (elle n'était pas si mal payée, mais les loyers dans cette rue étaient excessivement élevés - quand elle aurait pu en acquérir d'autres pour une bouchée de pain du côté de l'allée des embrumes... mais il faut pas déconner non plus). Une fois de retour chez elle, elle s'isolait dans sa chambre, qui saurait faire oublier que c'en était une tant elle avait davantage l'allure d'un atelier de couture, lit mis à part. Et elle s'adonnait à la couture, dessinait des patrons, testait des alliances de couleur, de tissus.

C'était tout ce qu'elle avait. C'était tout ce qu'elle avait depuis que Lexie l'avait quittée. Oh, elle ne s'était pas arrêtée de vivre après leur rupture (si on pouvait l'appeler ainsi, Lexie avait surtout choisi de dire amen aux impératifs de ses parents et de suivre la voie qu'ils avaient tracée pour elle... et au fond, c'était logique, même si ça faisait mal)... mais elle avait laissé chez elle une trace indélébile; Une fois ses études terminées, elle avait d'office choisi de vivre seule, le plus loin possible des Farnsworth. Elle n'avait rien contre ses parents, certes, mais elle voulait s'épargner de rester trop près de Lysandre... Elle ne s'était pas vraiment focalisée sur sa vie sentimentale. Elle avait eu quelques conquêtes - toutes féminines -, elle avait découvert l'existence de bars clandestins où se réunissaient les gens... eh bien comme elle, elle s'était faite à l'idée de ne jamais avoir de vie sentimentale stable et équilibrée. Une fois encore, rien ne comptait davantage que son travail, de totue façon.

Même quand elle devait se concentrer sur quelques tâches chronophages et peu valorisantes, comme maintenant, alors qu'elle avait le nez plongé dans le livret des comptes de la boutique... Le commerce était calme, passée l'épisode chaotique de la rentrée scolaire, si bien qu'elle sursauta presque quand elle entendit la porte s'ouvrir. Elle leva les yeux, et cette fois, elle eut le sentiment que c'était son coeur qui sursautait au creux de sa poitrine. C'était Lexie... Elle hésitait, il y avait tant de chose qu'elle aurait voulu lui dire... tant de choses qu'elles ne s'étaient pas dites. Pourtant, quand elle rompit le silence, ce fut pour sortir une phrase hautement protocolaire, qu'elle aurait adressé à n'importe quel client potentiel.

-Bonjour, est-ce que je peux vous aider ?


Après tout, elle n'était plus qu'une étrangère pour elle. Et c'était mieux comme ça.
   


   
code by Mandy

   
 

_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Lexie Hepburn
▌ Messages : 913
Humeur :
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody)   Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Icon_minitimeDim 16 Juin - 15:05

Quand Lexie passa la porte de la boutique, c’était évidemment dans le but de faire les magasins et de se procurer de nouvelles tenues – la jeune femme avait quand même toujours aimé les beaux habits –, mais elle ne s’attendait pas une seule seconde à tomber sur celle sur qui elle tombait. Alors qu’en soit, ce n’était pas forcément si étonnant que cela. Mais Lexie n’y pensait pas… ou du moins, elle s’efforçait de ne pas y penser.

Melody, quand les yeux de Lexie tombèrent sur elle, elle ne put s’empêcher de sentir son cœur manquer un battement. Ce qui la rendait… malade presque. Elle le savait, elle en avait parfaitement conscience, tout cela n’avait rien de normal. Elle n’oubliait évidemment pas tout ce qui avait pu se passer, elle en était incapable, mais Lexie avait compris que c’était simplement un dérapage de jeunesse, qu’elle s’était fourvoyée sur la situation. Elle avait été proche de Melody, ça c’était évident, mais elle avait cru certaine chose qui n’était pas vraiment. Non mais c’était vrai… enfin, on ne pouvait pas avoir de sentiment pour une personne du même sexe que soit, ça n’avait aucun sens. Ce n’était pas naturel, ce n’était pas possible. Alors ça ne l’était pas. Et Lexie se forçait le plus possible de ne pas penser à tout cela, de se concentrer sur la droiture de sa vie à présent. Ce qui était… difficile en posant son regard sur Melody à présent, qu’elle n’avait pas vu depuis l’instant où elle avait décidé de suivre les demandes de ses parents, depuis l’instant où elle avait… non elle n’avait pas rompu avec elle, elles n’étaient pas ensemble, c’était… enfin, ce n’était pas possible tout de même. Elles n’avaient été que des amis, qui avaient dérapés ensemble.

Melody lui adressa la parole, lui demandant si elle pouvait l’aider. « Est-ce que je peux vous aider ? » Cette manière de lui parler lui serra quelque peu le cœur, mais en même temps elle savait bien que c’était sans doute le mieux. Elles n’étaient plus que des étrangères l’une pour l’autre, elles n’avaient donc aucune raison de se parler familièrement. Lexie s’était souvent demandé comment ça se passerait, à l’occasion d’une potentielle rencontre, se disant qu’il valait sans doute mieux qu’elle se contente de ne pas croiser la jeune femme du tout. Malheureusement, elle ne pouvait pas l’éviter apparemment, le monde sorcier était petit. Et croiser Melody Farnsworth dans la boutique de Mme Guipure, ça n’avait en soit rien d’illogique. Bien au contraire, ça semblait même parfaitement évident.

« Bonjour. » Répondit-elle d’abord, avant de réfléchir un instant à comment continuer. Elle le savait, elle devait simplement… enfin, tout était normal. « Eh bien… je souhaiterais acheter une nouvelle robe. Une belle… robe, pour une grande occasion. »

Une Black se devait quand même d’être parfaitement bien habillée et Lexie avait toujours adoré se mettre en valeur, se mettre même en avant. Il y avait certaine chose qui ne changeait pas réellement.
Code by Gwenn

_________________
Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 2913
Humeur :
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody)   Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Icon_minitimeDim 16 Juin - 15:23


 
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. 
 
A

u fond, Melody aurait voulu que Lexie se sente vexée par la distance que la jeune femme mettait d'office entre eux, qui devait lui signifier qu'elle n'était plus rien pour elle et qu'elle avait tourné la page. Mais c'était stupide, évidemment... Parce que s'il y en avait une pour avoir tourné la page, c'était Lexie, pas elle. Clairement, il n'y avait pas à se poser la question. L'une était mariée et aux dernières nouvelles enceinte, l'autre était une couturière célibataire qui avait de bonnes chances de le rester toute sa vie... c'était à peine s'il y avait nécessité à faire la moindre comparaison. Alors non, Lexie ne réagit pas particulièrement. Au point que Melody se demanda même si elle l'avait reconnue.

Peut-être pas, en fin de compte. C'est drôle, tout de même, comme une personne peut être le centre de votre univers, être la personne la plus importante de votre vie... et pourtant, de son côté, elle ne vous percevra que comme... un acteur épisodique de sa propre vie. Quelque part, c'était cruel. Mais la vie était ainsi, impitoyable, et Melody l'avait appris assez rapidement.

-Bien sûr,
répondit Melody en hochant la tête, j'ai quelques modèles qui devraient parfaitement convenir, ajouta-t-elle en faisant au mieux pour être la plus courtoise et la plus détachée possible.

Ce qui lui demandait un effort monstrueux. Elle avait abandonné son comptoir pour se rapprocher d'elle, et plus elles étaient proches, plus le moindre souvenir la saisissait d'office, puissant et douloureux à la fois. Son regard, son parfum... rien n'avait changé, elle n'avait rien oublié.

-Suis-moi.


Le vouvoiement avait cédé la place au tutoiement sans même que Melody s'en aperçoive. Quand elle était aussi près de la jeune femme, c'était comme ça, elle n'arrivait tout simplement pas à faire abstraction, elle n'arrivait pas à la considérer complètement comme une étrangère. C'était encore plus certain... elle restait la femme de sa vie. Et c'était horrible d'en faire le constat définitif au moment où elle savait que toute leur histoire était déjà faite, du début à la fin. Il n'y aurait plus jamais rien.

-Celle-ci t'irait à ravir
, dit-elle en détachant une robe de son présentoire.

Et pour cause, quand Melody l'avait conçue, elle l'avait fait en pensant à Lexie. C'était le cas de beaucoup d'autres de ses créations d'ailleurs.

-On pourra y appliquer un sortilège d'amplification progressif si nécessaire, j'ai entendu dire que tu étais enceinte. Félicitations, d'ailleurs.
Ces mots lui écorchaient la gorge. La vérité, c'est que quand elle avait entendu que Lexie Hepburn était enceinte, elle avait senti son coeur se morceller... Mais un peu plus, un peu moins. Tu en as besoin pour quel genre d'occasion ?
   


   
code by Mandy

   
 

_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Lexie Hepburn
▌ Messages : 913
Humeur :
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody)   Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Icon_minitimeDim 23 Juin - 11:04

Au fil des secondes qui coulaient, Lexie ne pouvait pas s’empêcher de se dire que c’était une très mauvaise idée de se retrouver ici, mais en même temps ce n’était pas comme si elle pouvait faire demi-tour. Enfin, elle pourrait techniquement et on ne le lui reprocherait pas forcément, mais elle n’en avait pas plus envie que cela. Elle devrait sans doute, au fond seule Melody pourrait lui en vouloir de prendre la fuite, mais le reste du monde n’en saurait rien et elle n’aurait plus qu’à essayer d’oublier le fait que leurs chemins s’étaient de nouveau croisés. Ce qui en soit était logique, le monde des sorciers était petit, on ne pouvait pas éviter une personne toute sa vie, même si au fond Melody et Lexie n’appartenaient pas forcément au même monde.

Enfin, Lexie n’avait pas envie de partir et elle avait réellement besoin d’une nouvelle tenue, alors elle allait simplement prendre sur elle et supporter tout cela. Ce n’était pas grand-chose quand même non ? Ce n’était pas comme si ça signifiait quelque chose. Les deux amies avaient été proches avant, bien sûr, mais ce n’était pas… enfin, c’était une autre vie, c’était certes une erreur de jeunesse mais Lexie avait compris qu’elle n’avait pas emprunté le bon chemin avant de revenir là où elle devait être. Quand Melody s’approcha plus d’elle, cependant, Lexie ne put s’empêcher de sentir son cœur battre plus rapidement. Et ça la rendait malade… littéralement. Elle ne devait pas une seule seconde penser à tout cela ce n’était pas une bonne chose. Elle ne dit rien quand la jeune femme lui demanda de la suivre, en abandonnant le vouvoiement – ce qu’elle préférait en réalité –, se contentant de la suivre justement. Elle observa la robe qu’elle lui présenta, une tenue magnifique, sans que la jeune femme ne soit réellement surprise, Melody avait toujours eu un talent monstre. Lexie croyait en son talent, elle savait qu’elle pouvait aller très loin. Lexie pensait dire quelque chose, quand Melody reprit la parole pour affirmer qu’elles pourraient appliquer un sort d’amplification afin de lui permettre de continuer à la mettre malgré sa grossesse.

Lexie sentit une boule dans sa gorge quand elle entendit Melody la féliciter. C’était une bonne chose en un sens qu’elle la félicite, mais la jeune femme ne pouvait pas s’empêcher de se sentir mal. Sans vraiment de raison, elle ne savait même pas pourquoi elle se sentait si troublée. Enfin, si… au fond, elle le savait, mais elle ne devait pas.

« C’est… mes parents organisent une fête pour l’annonce de ma grossesse, ils veulent faire ça en grande pompes, être à la hauteur des Black. »
Parce que s’il y avait bien deux personnes plus heureuses que jamais dans cette histoire, c’était bien ses parents. Les Hepburn étaient liés à jamais maintenant avec les Black, Lexie portait l’héritier de son mari, un homme au grand nom. Et en soit, la jeune femme savait que c’était tout ce qu’elle avait pu rêver de mieux. Mais là, tout de suite, elle sentait tout son monde tourner bien trop vite. C’était plus facile de s’en convaincre quand elle ne pouvait pas poser son regard sur Melody. « Je vais l’essayer, elle est magnifique. » Finit-elle par dire, comme pour se donner convenance, en prenant la robe et se dirigeant vers la cabine d’essayage.
Code by Gwenn

_________________
Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 2913
Humeur :
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody)   Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Icon_minitimeDim 23 Juin - 11:17


 
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. 
 
A

u fond, ce n'était pas tant pour savoir quel genre de tenue Lexie devrait porter qu'elle lui avait demandé à quelle occasion elle allait la mettre que parce qu'elle était curieuse. Même si cette curiosité-là ne pouvait que lui faire le plus grand mal. Elle ne s'attendait pas vraiment à autre chose quand la jeune femme lui apprit qu'elle allait devoir être au centre de l'attention au cours d'une réception qui viendrait célébrer la grossesse de la jeune femme. Elle l'avait cherché, elle y avait eu droit, à ce sentiment qu'on lui enfonçait un couteau en plein coeur.

Alors bon, c'était comme ça, c'était... logique, et ce n'était pas comme si la situation allait changer, mais tout de même, la jeune femme aurait tout donné pour lire dans le regard et dans la voix de Lexie ne serait-ce que l'ombre d'une émotion. Mais non, bien sûr que non. La jeune femme avait tourné la page, complètement tourné la page. Quand l'image de celle qui avait été sienne un bref instant la hanterait pour toujours, elle avait quitté l'esprit de la jolie brune depuis très longtemps. C'était comme ça.

Melody afficha une esquisse de sourire quand Lexie affirma qu'elle allait essayer la robe qu'elle lui avait proposée, qu'elle était magnifique. Le compliment lui allait quoi qu'il en soit droit au coeur, car Melody sentait bien qu'il était totalement sincère. Elle aurait au moins gagné ça... Lexie ne la considérait pas avec mépris, juste avec distance. La jeune femme se contenta donc de hocher la tête et laissa Lexie passer en cabine sans faire aucun commentaire.

Quand elle en ressortit, Melody ne put s'empêcher de la dévorer du regard. Lexie Black était une femme magnifique, ce n'était pas nouveau, et c'était une chose qui n'avait jamais échappé à l'ancienne bleue et bronze, mais là, dans cette tenue, elle était... irrésistible.

-Tu es... sublime
, observa-t-elle.

Ce n'était pas très professionnel de dire les choses ainsi, et elle manquait singulièrement d'humilité en cet instant, mais l'écrin de tissu qui la couvrait n'était rien en comparaison de celle qui le portait. C'était elle qui rendait tout à coup cette robe incroyable, alors qu'elle n'avait été que jolie avant d'être portée. Melody se rapprocha doucement pour observer le résultat plus attentivement.

-Il faudrait juste faire quelques retouches au niveau des bretelles,
observa-t-elle en s'autorisant à pincer les bretelles en question afin de jauger de combien de centimètres il s'agirait de les raccourcir exactement.

Ainsi, si proche d'elle, il était impossible de ne pas se laisser ennivrer par son parfum, les battements de son coeur s'étaient encore accéléré quand ses doigts avaient effleuré ses épaules. Elle n'avait jamais eu autant envie de la prendre dans ses bras.


   
code by Mandy

   
 

_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody)   Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Dépression totale (Pv: Miwako)
» On lui avait dit.
» "La vie c'est ce qui arrive quand on avait prévu autre chose" - Si je reste
» gia +" je lui aurais volontiers pardonné son orgueil s'il n'avait pas blessé le mien."
» Des Profils
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Et si... ?
-