AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -35%
Pack LEGO Super Mario – La forteresse de la ...
Voir le deal
32.48 €

Partagez | 
 

 Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 3005
Humeur :
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody)   Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Icon_minitimeDim 5 Jan - 16:27


 
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. 
 
A

u contact de ses lèvres, c'était son être tout entier qui s'embrasait. Oh, comme ça lui avait manqué. Comme il lui avait manqué ! Elle ne pouvait trouver autant de bonheur, de bien-être, dans aucun autre baiser. lexie était sa raison d'être, son oxygène. A son contact, elle se sentait renaître. Elle l'aimait, c'était évident, quelque chose de profond, de viscéral, que rien ne pouvait enlever, ni le temps ni les épreuves, et l'espace d'un instant, elle eut l'impression que Lexie ressentait précisément la même chose. Elle avait besoin de croire qu'elle ressentait la même chose, quelque chose de fort, de puissant, une véritable connexion.... Et rien d'autre ne comptait. Mais sa bulle de bien-être éclata tout de même bien vite, c'était inévitable. Lexie eut un mouvement de recul et le coeur de Melody segla_a.

Elle ne pouvait pas en vouloir à Lexie de réagir ainsi. Déjà qu'elle était désoeuvrée, voilà qu'avec ce baiser, elle la poussait dans ses retranchements. Melody s'attendait à tout. Lexie aurait pu la gifler, l'insulter, la traiter de tous les noms, prendre ses jambes à son cou... La couturière ne lui aurait rien reproché de tout cela, parce qu'ele estimait qu'elle le mériterait. Seulement, à la place, Lexie ne bougeait pas, et c'était insupportable. Melody se posait un milliard de questions, et aucune ne trouvait la moindre réponse. Elle avait besoin qu'elle agisse, qu'elle dise quelque chose... mais en fait, c'était peut-être là le rôle que devrait tenir Melody ? Oui, c'était même sûr. La jeune femme prit une grande inspiration, prête à prendre la parole, prête à s'excuser...

Mais alors, ce fut à Lexie de la prendre totalement de court en posant à son tour ses lèvres sur les siennes. La jeune femme prolongea ce baiser autant que faire se pouvait, avec toute l'intensité du monde, trop heureuse de la retrouver. Il y avait mille et mille sentiments contenus dans la réciprocité même de ce baiser. elle avait le sentiment qu'il allait lui pousser des ailes, ce soudain sentiment de devenir proprement invincible, plus forte que n'importe qui, parce qu'elles étaient enselbke. Et oarce qu'elles s'aimaient.

Elle ne sépara ses lèvres des siennes qu'au moment de devoir reprendre son souffle. Alors, elle caressa doucement sa joue du bout des doigts, dans l'espoir de la rassurer, de s'assurer aussi qu'elle ne regretterait pas immédiatement ce geste qui avait été si beau. Et si spontané, aussi.

-Comment tu te sens ?
demanda-t-elle alors avec tendresse, plantant son regard dans le sien tout en replaçant une de ses mèches brunes, rebelle, derrière son oreille.

Elle, elle avait l'impression de ne plus s'être sentie aussi vivante depuis bien, bien longtemps. Trop longtemps, sûrement, au point d'en avoir presqu'oublié à quel point elle avait besoin d'elle.


   
code by Mandy

   
 

_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Lexie Hepburn
▌ Messages : 980
Humeur :
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody)   Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Icon_minitimeDim 19 Jan - 17:23

Elle ne savait même pas au fond si elle faisait bien de s’emparer de nouveau des lèvres de la jeune femme sous ses yeux, mais Lexie n’avait de toute façon pas envie de penser à tout cela. Justement, elle avait hâte d’arrêter de réfléchir, elle avait juste envie de se concentrer sur le moment présent, de ne pas penser à tout ce qu’il y avait autour. Et ça semblait facile en fait quand elle s’emparait des lèvres de Melody, quand la jeune femme prolongea son baiser, qu’elle l’intensifia. Elle avait le sentiment que ça faisait une éternité qu’elle n’avait pas mis son cerveau en pause, qu’elle n’avait pas juste arrêté de penser à ce que les autres attendaient d’elle pour se concentrer uniquement sur ce qu’elle avait envie en cet instant précis. Et ce dont elle avait envie, c’était des lèvres de la jeune femme.
 
C’était comme si plus rien n’avait d’importance, comme si elle se retrouvait enfin avec elle-même. C’était presque impensable en réalité, Lexie avait oublié ce qu’elle était, ce qu’elle voulait et c’était comme si elle le redécouvrait maintenant. Rien n’était gagné encore, évidemment, mais justement c’était simple de ne pas penser à tout ce qui pouvait mal tourner simplement parce qu’elle embrassait les lèvres de la jeune femme, et justement parce qu’elle les embrassait. C’était comme refaire un bon dans le passé, quand elle était persuadée de pouvoir tout contrôler.

Finalement, leurs lèvres se séparèrent, il le fallait bien à un moment ou à un autre. Lexie afficha un léger sourire alors que Melody caressait doucement sa joue, son regard plongé dans le sien. Elle réalisait évidemment ce qu’elle venait de faire et ce n’était pas forcément une si bonne chose… mais en même temps, elle n’avait aucune envie de regretter ce qu’elle avait fait. Elle ne regrettait rien d’ailleurs, pour une bonne raison.

« Je me sens… je me sens bien. » Répondit-elle doucement, alors que Melody remettait une mèche de ses cheveux derrière son oreille.

Oui, elle se sentait bien. Ça pourrait ne pas être le cas et au fond d’elle, elle ne pouvait pas non plus complètement taire l’angoisse qu’elle ressentait, le fait qu’elle ne devrait pas faire une telle chose, qu’elle n’agissait pas comme il fallait. Mais en même temps, elle ne pouvait pas non plus ignorer le fait que retrouver les lèvres de la jeune femme lui faisait un bien fou tout simplement, qu’elle avait le sentiment de se retrouver. Comme si elle retrouvait sa place…

« Je… je suis vraiment désolée pour tout ce que je t’ai fait. » Lexie avait conscience que ça n’avait pas dû être évident pour Melody, même si sur le moment elle avait surtout eu beaucoup de mal à penser à autre chose que ce qu’elle vivait. Elle n’avait aucune idée de ce qu’elle devait faire présentement, au fond elle n’avait même pas envie de penser à tout ça pour l’heure. Le regard de Lexie ne quitta pas celui de Melody, il y avait une foule de sentiment qui lui revenait de plein fouet. « Tu m’as manqué. »

Elle ne devrait peut-être pas dire ça, mais elle le faisait.
Code by Gwenn

_________________
Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 3005
Humeur :
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody)   Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Icon_minitimeDim 19 Jan - 17:41


 
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. 
 
L

a réponse de Lexie soulagea profondément Melody. Elle avait eu peur de la mettre mal à l'aise, de la faire se sentir mal, d'aller trop vite en besogne, de négliger ses sentiments à ne penser qu'aux siens propres. Bien sûr, peu importe ce qu'elles ressentaient, ici et maintenant, cela ne changeait rien aux réalités les plus pragmatiques (Lexie était toujours mariée, et elle était toujours enceinte), mais non, Lexie lui assurait qu'elle se sentait bien, et c'était la chose la plus importante à ses yeux. Maintenant, plus tard, n'importe quand, ce qui continuait de compter pour elle, plus que n'importe quoi d'autre au monde, c'était son bonheur, son bonheur, et rien d'autre.

Elle sentit son coeur se serrer en entendant Lexie s'excuser de ce qu'elle lui avait fait subir. C'étaient des mots que la jeune femme avait espéré entendre. Du plus profond de son être, elle avait voulu qu'elle le lui dise, mais plus maintenant. Parce qu'elle réalisait, à rebours, que tout ce qui l'avait fait souffrir s'était fait aux dépens de la femme qu'elle aimait. C'était Lexie qui avait véritablement souffert dans cette histoire, c'étaient ses sentiments qui importaient, c'était elle qui comptait, et elle ne l'oublierait plus. Dans l'affaire, elle avait été égoïste. Elle n'avait été à même que de voir son propre malheur sans prendre conscience que sa petite amie souffrait autant qu'elle, bien plus qu'elle en réalité.

-C'est moi qui suis désolée, je n'ai pas cherché à comprendre ce qui t'arrivait, je m'en veux tellement pour ça...

Et encore, elle n'avait pas d'idée précise de ce que l'on avait fait subir à Lexie, elle comprenait seulement qu'on avait cherché à la conditionner, à faire d'elle une autre, pour satisfaire à elle ne savait quel préconçu malsain. Elle ne connaissait pas les détails, mais il n'y avait pas besoin de le connaître pour s'indigner, et Melody était profondément attristé de l'épreuve encourue par la personne la plus merveilleuse qu'elle ait jamais connue. La seule qu'elle aimerait jamais. Et l'entendre lui affirmer qu'elle lui manquait. C'était meilleur que tout. C'était beau, c'était fort, c'était tout ce qu'elle avait espéré entendre de sa part.

-Tu m'as manqué aussi,
ajouta doucement Melody, avec toute la sincérité du monde. Parce que ce manque l'avait hantée, poursuivie. Elle avait cherché Lexie partout, dans toutes ses relations d'une nuit, elle avait pensé à elle chaque jour, chaque nuit... elle n'avait tout simplement jamais réussi à tourner la page. Comment pouvait-on vouloir tourner une telle page, en même temps ? Et si brutalement, qui plus est. J'ai jamais réussi à t'oublier. Je t'aime tellement...


   
code by Mandy

   
 

_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Lexie Hepburn
▌ Messages : 980
Humeur :
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody)   Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Icon_minitimeDim 1 Mar - 12:58

Lexie se sentait désolée, parce qu’elle avait conscience qu’elle avait fait souffrir Melody, quand s’éloignant d’elle – même si ce n’était pas quelque chose qu’elle avait eu envie non plus –, elle lui avait fait du mal. Même si, forcément, ce n’était pas de son bon vouloir, qu’elle aurait même tout donné pour ne pas se retrouver dans une telle position. Malheureusement, ce n’était pas toujours possible d’échapper à son destin. La preuve, Lexie était mariée, elle portait l’enfant de son mari. Mais alors qu’elle se retrouvait de nouveau avec la jeune femme, qu’elle avait embrassé les lèvres de cette dernière, l’ancienne verte et argent avait le sentiment de se retrouver un peu, elle avait le sentiment qu’elle revenait en arrière… à une époque où elle se sentait vraiment bien.

Cela dit, elle ne pouvait pas non plus complètement taire le dégout d’elle-même qu’il y avait au fond d’elle, cette idée que ce qu’elle faisait été mal et contre nature. Cela dit, quand Melody lui affirmait que c’était elle qui était désolée, qu’elle n’avait pas cherché à comprendre ce qui arrivait, qu’elle s’en voulait pour ça… elle sentait une chaleur au fond d’elle. Le fait qu’elle la soutienne, le fait qu’elle puisse se préoccuper de ce qu’elle ressentait, de ce qu’elle vivait. Elle ne se contentait pas simplement d’avoir envie de faire d’elle ce qu’elle devait être, elle l’acceptait entièrement comme elle était tout simplement. Ce qui était simple pour elle évidemment, parce que la jeune femme était pareille qu’elle, parce qu’elles avaient les mêmes « tares ». C’était simple donc, mais en même temps… Lexie se sentait enfin soutenu et ça lui faisait juste énormément de bien.

Comme de l’entendre lui affirmer qu’elle lui avait manqué également. Lexie ne s’était pas rendue compte à quel point la jeune femme lui avait manqué tout ce temps, avant de se retrouver devant elle maintenant, de se rappeler à quel point elle avait compté pour elle. Melody n’avait jamais réussi à l’oublier… elle aimerait en dire autant. Elle ne l’avait pas réellement oublié, mais Lexie s’était efforcée à ne pas penser à elle, à tout ce qu’elle avait représentée pour elle. Et quand elle lui affirma qu’elle l’aimait tellement, Lexie sentit son cœur manquer un battement. Elle aimait ces paroles, mais ça ne faisait que lui rappeler encore plus ce qui arrivait. Melody l’aimait disait-elle, mais elle… elle était bloquée dans cette vie qu’on lui avait forgée, dans cette vie qu’elle ne pouvait pas quitter.

« Moi aussi… »
Dit-elle la voix tremblante, ne pouvant pas réellement l’empêcher. C’était encore difficile pour elle de le dire, mais elle ne pouvait pas nier ses sentiments pour la jeune femme, c’était évident, elle l’aimait. Elle l’aimait du plus profond de son âme. « Mais ce n’est pas une bonne chose pour toi. » Rétorqua-t-elle alors.

Lexie ne devrait pas s’en préoccuper, mais en même temps elles ne pouvaient pas non plus l’ignorer. Ce n’était pas du tout une bonne chose pour Melody de l’aimer, au contraire.
Code by Gwenn

_________________
Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 3005
Humeur :
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody)   Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Icon_minitimeDim 1 Mar - 13:13


 
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. 
 
M

elody était peut-être folle de n'avoir jamais su renoncer à Lexie, de n'être jamais parvenu à se défaire du souvenir de leur relation alors que la jeune femme semblait avoir si clairement tourné la page, mais c'était ainsi. Elle ne l'avait pas cherché, elle ne l'avait pas contrôlé, c'était comme c'était, un point c'est tout. Et à présent qu'elle l'avait sous les yeux, qu'elle venait de l'embrasser, elle savait, plus que jamais, pourquoi elle avait été ainsi incapable de renoncer à cette fille incroyable.

C'était un sentiment puissant, ancré et impérissable : elle était amoureuse, et cette femme qu'elle avait sous les yeux, elle l'aimerait toute sa vie, peu importe ce que leurs vies respectives devaient leur réserver. C'était plus fort qu'elle, voilà tout. Et c'était d'autant plus clair maintenant. Elle ne savait pas ce qui allait leur arriver, mais elle savait en tout cas qu'elle ne l'oublierait jamais, peu importe les obstacles, peu importe les craintes, la douleur, la déception, l'angoisse. Lexie était toute sa vie. Et l'entendre lui dire qu'elle l'aimait en retour, c'étaient les mots les plus forts et les plus agréables qu'elle ait jamais entendus. Ils valaient tout l'or du monde pour elle. Leurs situations ne s'en voyaient peut-être pas drastiquement changées, certes, mais au moins, elle avait l'assurance que Lexie était une femme qui méritait qu'elle se batte pour elle, contre vents et marées, envers et contre tout.

Melody esquissa un léger sourire quand la jeune femme observa que l'aimer autant n'était pas une bonne chose pour elle. Cela ne l'était certainement pas pour Lexie non plus, mais Melody appréciait qu'elle présente les choses ainsi. Quand bien même, pour Melody, tout était très clair. Elle n'avait rien à perdre de son côté. Elle continuerait de l'aimer comme elle n'avait jamais cessé de le faire. Si elle ne pouvait pas le faire publiquement, elle assumait complètement, en son esprit, son orientation sexuelle.

-Je vis avec depuis des années, maintenant, tu sais, et je ne le vis pas si mal.
Elle caressa doucement la joue de Lexie. J'exige rien de ta part, tu sais. Je vais pas te demander de tout abandonner pour moi. Mais si t'arrives à garder une place pour moi, là... Sa main glissa jusque sur sa poitrine, contre son coeur. Alors je serais heureuse.

Elle ne voulait pas que Lexie vive dans le tourment, certes, mais elle ne voulait pas qu'elle vive dans le mensonge non plus. Elle voulait simplement qu'elle consente à donner de la réalité à ce qu'elles avaient vécu ensemble, et à ce qu'elles ressentaient l'une pour l'autre. C'était le plus important pour elle.


   
code by Mandy

   
 

_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Lexie Hepburn
▌ Messages : 980
Humeur :
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody)   Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Icon_minitimeDim 29 Mar - 18:34

C’était comme une sorte de douche froide, une invasion d’eau gelée qui arrivait en plein visage, qui ramené des souvenirs lointains. Ce n’était pas si désagréable en soit, même si ça donnait le sentiment d’ouvrir les yeux sur quelque chose qu’on n’avait plus voulu voir. Lexie le sentait, son cœur rebattait de nouveau et dire à Melody qu’elle l’aimait, c’était un soulagement. Même si au fond d’elle, une petite voix continuait de lui répéter que ce qu’elle disait était mal, qu’elle était déviante et qu’elle n’était pas normale. Elle parvenait simplement à ne pas l’écouter et ce qu’elle ressentait, cette chaleur nouvelle dans son corps et dans son cœur surpassait tout. Ça lui faisait tellement de bien, elle se sentait comme… plus légère.

Mais en même temps, elle ne pouvait pas non plus ignorer toute la situation. Lexie avait conscience qu’elle n’avait pas pu arrêter d’aimer Melody, mais elle était mariée, elle portait un enfant. Elle avait une vie rangée, qu’elle ne pouvait pas réellement refuser. Pas seulement parce qu’elle avait peur des conséquences, mais aussi parce qu’elle ne pouvait pas réellement faire ça à Orion. Ils ne s’aimaient pas, mais cet enfant était le leur à tous les deux. Melody lui affirma qu’elle vivait avec tout ça depuis des années et qu’en soit, elle ne le vivait pas si mal. Lexie afficha un sourire tendre quand la jeune femme vint caresser sa joue, elle aimait cette tendresse qu’elle serait bien incapable d’obtenir de quiconque en dehors d’elle. Comment avait-elle fait pour l’oublier ? Pour oublier ces battements de cœur qui s’accélérait quand elle la touchait. Melody lui affirma qu’elle n’exigeait rien d’elle, qu’elle n’attendait pas qu’elle abandonne tout pour elle, mais que si… elle avait une place dans son cœur, alors elle serait heureuse. La jeune femme sentit un frisson parcourir son échine alors que Melody venait déposer une main sur sa poitrine, contre son cœur. Lexie s’en voulait un peu, parce qu’elle avait envie d’offrir plus qu’une simple place dans son cœur, mais elle savait qu’elle ne pouvait pas décider sur un coup de tête de tout abandonner pour suivre la créatrice de vêtement.

« Je voulais l’oublier. »
Dit-elle en posant sa main sur celle de Melody, afin de la maintenir contre son cœur. « Mais tu as toujours été ici. » Elle avait eu vraiment envie de l’oublier, parce qu’elle n’avait pas eu envie de souffrir à cause de ça. Alors qu’en réalité, c’était sans doute la seule possibilité pour elle d’être réellement heureuse, se contenter juste d’être amoureuse. Malheureusement ce n’était pas si simple que cela dans leur monde. « Comment tu… vis tout ça ? Je veux dire, tu… » Lexie hésita un instant. « Tu as rencontré d’autres personnes. »

Aucune forme de jalousie de sa part, plus une curiosité que la jeune femme devrait sans doute se contenter de garder pour elle. Mais Melody semblait si à l’aise avec sa sexualité, même si elle ne pouvait pas le crier sur tous les toits non plus.
Code by Gwenn

_________________
Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 3005
Humeur :
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody)   Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Icon_minitimeDim 29 Mar - 18:55


 
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. 
 
M

elody afficha un tendre sourire en entendant la réponse de Lexie. Elle ne pouvait le nier, ça lui faisait du bien, vraiment beaucoup de bien que d'entendre la jeune femme reconnaître que tout ce temps et en dépit des circonstances, même si elle avait cherché à le nier, elle avait gardé une place toute particulière dans son coeur. C'était une chose qu'elle ne devrait peut-être pas vouloir, car tant que Lexie lui restait attachée, il était peut-être impossible pour cette dernière de vivre convenablement son mariage, d'appréhendait comme il se devait sa grossesse. Oui, c'était égoïste, mais tant pis.

Aux yeux de Melody, Lexie était son âme soeur, et elle n'aurait pas supporté que ce ne soit pas réciproque. Être ainsi aimée de celle qu'elle aimait tant, ça ne sauvait certes pas tout, mais ça la soulageait. Au moins, elle avait eu raison d'y croire. Leur histoire avait compté, comptait encore et compterait toujours. Et même si leurs vies avaient pris des tours radicalement opposés, il était quelque part rassurant, apaisant, même, de se dire qu'elles pourraient compter l'une sur l'autre, peu importe ce qu'elles faisaient ou devenaient. Melody avait besoin de ça. D'accord, elle songerait toujours avec regret et amertume à tous leurs beaux projets tombés à l'eau. Elle serait malheureuse de ne pouvoir jamais vivre avec elle, faire des projets, des voyages, s'endormir toutes les nuits dans ses bras. Mais c'était ainsi. Elle saurait se contenter de ce qu'elle avait. Et ce n'était pas rien, après tout.

-Oui,
répondit doucement Melody quand Lexie lui demanda comment les choses s'étaient passé pour elle.

Elle était un peu embarrassée de devoir en parler, d'un autre côté, elle pensait comprendre que la question de Lexie était avant tout le fruit d'une honnête curiosité. En même temps, comment pourrait-elle vraiment lui reprocher d'avoir eu des conquêtes, d'avoir fait des rencontres, quand elle-même s'était mariée et était enceinte ? Certes, la situation était plus complexe que ça, mais il est vrai que la couturière ne s'était pas arrêtée de vivre en l'absence de Lexie. Quand bien même, à la retrouver, à présent, elle avait comme la nette impression d'avoir mis sa vie en suspens, entre parenthèses, jusqu'à ce que Lexie ne vienne à nouveau illuminer son existence.

-Je me suis rapprochée... de gens qui me ressemblent, qui nous ressemblent. Mais j'ai jamais eu aucune histoire sérieuse.

Elle ne le disait pas pour se dédouaner ou pour rassurer Lexie, non, c'était la vérité pure et simple. Elle avait essayé de se reconstruire, mais ça avait été vain, même si chacune de ces nouvelles rencontres lui avait en réalité apporté beaucoup. Ainsi était-elle parvenue à se reconstruire, à s'apprécier comme elle était, à s'assumer, même si ce n'était jamais que dans l'ombre.

-Aucune d'elles ne t'arrivait à la cheville,
ajouta-t-elle avec un fin sourire.


   
code by Mandy

   
 

_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Lexie Hepburn
▌ Messages : 980
Humeur :
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody)   Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Icon_minitimeSam 2 Mai - 17:01

Lexie ne posait pas cette question parce qu’elle était jalouse, parce qu’elle avait l’intention de reprocher d’avoir eu des histoires, d’avoir vécu sans elle, quand elle de son côté avait forcément vécu sans Melody. La jeune femme avait vécu oui, elle s’était mariée, elle était enceinte, elle n’avait aucun reproche à faire à son interlocutrice, quand bien même on ne pouvait pas réellement dire qu’elle avait vraiment vécu comme elle aurait aimé vivre, qu’elle ait vraiment eu envie d’avoir cette vie précise. Elle ne reprochait rien à Melody, cela dit elle ne put quand même pas s’empêcher d’avoir un pincement au cœur quand elle entendit Melody confirmer qu’elle avait rencontré d’autres personnes. Elle précisa qu’elle s’était rapprochée de personne comme elle, comme elles même. Lexie avait quand même beaucoup de mal à se considérer dans la même position que Melody.

Elle savait bien qu’elles étaient pareilles, qu’elles avaient ce qu’elles avaient qui faisait qu’elles aimaient les femmes. Cela dit, Lexie aimait surtout Melody, c’était tout, la seule femme qu’elle avait vraiment aimée. Elle avait donc un peu de mal à se dire qu’elle faisait bel et bien parti de ce monde également, parce qu’elle n’avait jamais vraiment mis les pieds dedans. Melody précisa tout de même qu’elle n’avait eu aucune histoire sérieuse. En un sens, Lexie devait bien reconnaître qu’elle en était un peu soulagée, même si encore une fois son ex petite amie n’avait aucun compte à lui rendre. Elle pouvait mener la vie qu’elle voulait comme elle le voulait, elle n’avait aucune raison de se justifier, de chercher à la rassurer en quoi que ce soit. Mais en même temps, c’était tellement plaisant, tellement agréable et encore plus d’entendre la jeune femme affirmer qu’aucune de ces personnes qu’elle avait côtoyé ne lui arrivait à la cheville.

« Je suis sûre que tu exagères. » Dit-elle. Elle ne le précisait pas par fausse modestie, elle le pensait vraiment. Oh, elle connaissait sa valeur, elle savait qu’elle n’était pas la première plèbe venue, sinon on ne lui aurait pas donné à Black en mariage. Mais sa confiance en elle, celle qu’elle avait eu quand elle était jeune, quand elle avait encore plein de rêve en tête, elle était loin d’être encore présente maintenant. Ce n’était pas volontaire, elle n’avait pas spécialement eu envie de changer, ou du moins de voir la vie différemment. « Je suis sûr que tu… mérites quelqu’un de bien qui te rendra heureuse. » Lexie ne savait plus réellement ce qu’elle avait envie. Elle avait envie que Melody l’aime, comme elle se rappelait l’aimer. Elle avait envie de revenir en arrière. Mais en même temps, elle n’avait aucune envie de gâcher la vie de la jeune femme. Elle lui donnait le sentiment d’aimer sa vie, d’aimer sa condition, d’aimer ce qu’elle était, alors que Lexie était incapable d’assumer quoi que ce soit. Elle se contentait simplement d’être mariée à un sorcier de sang pur, de porter son enfant, son héritier et elle n’était rien d’autre tout simplement.
Code by Gwenn

_________________
Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 3005
Humeur :
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody)   Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Icon_minitimeSam 2 Mai - 17:15


 
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. 
 
N

on, Melody n'exagérait rien, absolument rien du tout. Au contraire, même, elle se retenait encore assez de dire ce qu'elle pensait vraiment, pour ne pas accabler Lexie plus que nécessaire. La vérité, c'était qu'à la voir ici, en face d'elle, la jeune femme était plus que jamais convaincue du fait que la jeune femme était la seule et unique. Si après tout son temps, son coeur réussissait encore à battre de la même manière pour elle, et si personne n'était parvenu à la détrôner, ce n'était pas sans raison. Melody avait rencontré son âme soeur plus tôt que la plupart des gens, et elle l'aimait toujours, l'avait toujours aimé, et l'aimerait toujours. Mais aussi et surtout, elle la respectait, et elle la respectait suffisamment pour ne surtout pas chambouler sa vie à présent. Elle ne voulait pas pousser la jeune femme à faire des choix qu'elle déplorerait ensuite. Mais quoi qu'il en soit, non, elle n'exagérait pas, c'était Lexie qui importait toujours plus que les autres, et aucune de ses conquêtes n'était capable de soutenir la comparaison, c'était juste... comme ça.

-Oui, j'en suis sûre aussi,
répondit Melody qui s'agrippait au regard de Lexie comme si elle était son unique bouée de sauvetage, son point d'ancrage. En cet instant, rien d'autre au monde ne comptait sinon elle, ses paroles, sa voix, son regard, son sourire. Peu importe ce que serait l'issue de cette conversation (et elle avait de bonnes chances d'être malheureuses), Melody n'en regretterait rien, car avoir retrouvé la première femme à avoir su faire battre son coeur, ça valait tout l'or du monde. Enfin... Je l'avais déjà trouvé, ce quelqu'un, tu sais. C'est juste qu'elle n'est plus vraiment... disponible.

Elle ne voulait pas enfoncer le clou ou en rajouter une couche, mais il fallait bien regarder les choses en face, et en l'occurrence, ce n'était pas comme si des petits rien anodins devaient les prévenir de se remettre ensemble. Il n'y avait pas seulement les interdits sociaux et moraux qui planaient autour de leur relation et qui avaient d'ailleurs coûté cher à Lexie, cela touchait un champ bien plus vaste et bien plus complexe. Lexie était mariée, et surtout, elle allait devenir maman. Elles ne pouvaient rien faire contre cela si ce n'est admettre que le train de leur histoire était passé et qu'elles l'avaient manqué. C'était comme ça, c'était arrivé à plein d'autres avant eux. Les plus belles histoires d'amour étaient bien souvent celles qui se finissaient mal, parce qu'elles se nourrissaient de désirs inassouvis, de fantasmes et d'espoirs impossibles. C'était là qu'elles en étaient, et il fallait bien qu'elles l'acceptent, que cela leur plaise ou non. Il était trop tard.


   
code by Mandy

   
 

_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Lexie Hepburn
▌ Messages : 980
Humeur :
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody)   Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Icon_minitimeSam 8 Aoû - 16:41

C’était une évidence, Melody méritait vraiment une personne qui serait capable de la rendre heureuse. Elle méritait le plus grand bonheur du monde. Lexie aurait aimé être celle qui le lui offrait, ce bonheur, être la personne qu’elle méritait pleinement, mais elle savait bien que ce n’était pas le cas. Elle ne pourrait pas lui offrir ce bonheur qu’elle méritait parce qu’elle avait… eh bien, en fait elles s’étaient tout simplement perdues. Mais Lexie aurait aimé être celle qui la rendrait heureuse en se disant à présent que Melody méritait quelqu’un de mieux, de plus accessible tout bonnement, qui n’avait pas tout ce qu’il y avait autour. Elle méritait d’avoir une relation et pas quelque chose de cachée… tout possible était-il qu’elles vivent une relation non cachée dans leur société actuelle.

Quand Melody affirma qu’elle l’avait déjà trouvé, cette personne, mais qu’elle n’était plus accessible maintenant, Lexie sentit son cœur se serrer. Elle avait envie de donner tort à la jeune femme, elle avait envie de lui prouver le contraire. Mais comment ? Et pour quoi au final ? Si Lexie décidait de tout abandonner, c’était une chose, mais ça ne voulait pas dire que c’était une bonne décision. Elle n’était plus l’adolescente qu’elle était autrefois, elle était une femme mariée qui attendait un enfant et elle devait penser à cet enfant. Autant dire qu’elle risquait d’être malheureuse jusqu’à la fin de sa vie, mais c’était trop tard tout simplement. Elles n’y pouvaient malheureusement rien et Lexie ne pouvait pas attendre de Melody qu’elle l’attende. Comme elle ne pouvait évidemment pas envisager de juste tout abandonner.

« Malheureusement. » Commenta-t-elle dans un soupire. Elle n’allait pas cacher le fait que les propos de Melody la touchait, elle aurait aimé pouvoir avoir une autre conclusion à tout cela. Mais elle ne pouvait pas envisager mieux, elle avait déjà obtenu beaucoup. « Je… Je t’en dois beaucoup. » Reprit-elle sérieusement. « Tout ça… je… ça me permet juste de me rappeler de qui je suis. » Elle savait bien qu’au final elle ne pouvait rien espérer et elle n’avait aucune envie d’offrir une vie de ce genre à Melody, mais se rappeler des sentiments qu’elle avait eu pour Melody, se rappeler de combien elle avait pu l’aimer et surtout de tout ce qu’elle avait pu être capable de faire pour elle… ça lui faisait un bien fou. Ça lui permettrait peut-être de redevenir un peu celle qu’elle était autrefois, de reprendre un court de sa vie différente. Sans pour autant tout changer, à moins qu’elle finisse par ne plus rien accepter et finalement tout quitter. Mais elle n’en avait pas la certitude et elle ne pouvait évidemment rien promettre à Melody, alors encore moins la retenir d’une quelconque manière. « Tu seras toujours mon âme sœur. »

C’était des mots forts, mais elle le pensait vraiment. C’était évident qu’elles ne pouvaient pas envisager de reprendre où elles en étaient, mais Lexie ne pourrait plus jamais l’oublier. Maintenant qu’elle se rappelait bien de tout ça, elle ne voudrait plus jamais l’oublier.
Code by Gwenn

_________________
Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 3005
Humeur :
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody)   Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Icon_minitimeSam 8 Aoû - 16:54


 
Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. 
 
M

elody ne savait pas ce qui était le mieux, au fond. Se retrouver face à une Lexie qui refoulait ses sentiments et sa sexualité pour prétendre se complaire dans le moule qu'on avait créé pour elle et qui était forcément fait d'illusions et de faux-semblants. Ou bien se retrouver face à une Lexie parfaitement consciente de leurs sentiments, mais qui ne pourrait jamais être sienne ? Elle n'en savait trop rien... Dans tous les cas, elle avait le coeur serré et le sentiment de gâcher sa vie. Comme si cet instant était le dernier de son existence qui aurait jamais du sens, car après ça, Lexie disparaîtrait de son champ de vision pour toujours. Elle perdrait la seule femme qu'elle ait jamais aimé à ce point, et à force de recherches vaines, elle savait à coup sûr qu'aucune autre femme ne la remplacerait jamais. C'était elle, elle en face d'elle, elle qui était si... parfaite. Comment pouvait-on être à ce point... merveilleuse ? L'univers lui répétait qu'elles étaient faites l'une pour l'autre et ce même univers les séparait. C'était beaucoup, beaucoup trop injuste.

Elle ne savait pas ce qui valait le mieux, effectivement, mais elle cherchait à se satisfaire de ce qu'elle pouvait dans cette situation. Oui, Lexie n'était pas sienne, ne l'était plus et ne le serait plus jamais. Mais en attendant, eh bien, elle était là. C'était dans son regard que ses yeux étaient plongés. C'était à elle que ses mots étaient adressés. C'était elle qu'elle avait embrassée. Ici et maintenant, il n'y avait qu'elles deux, et elle devait saisir ça, juste ça, ce moment suspendu dans le temps au cours duquel elle pouvait se saisir encore de l'image et de la présence de celle qu'elle aimait. Âme soeur. Non, le mot n'était pas trop fort du tout, il lui correspondait tout à fait. Elle était bel et bien son âme soeur, et parce que c'était le cas, ça ne pourrait pas changer. Elle était la moitié qui la complétait.

-Et toi la mienne,
répondit Melody avec une infinie douceur au creux de la voix.

Bien sûr, elle le pensait complètement, terriblement. C'était une vérité innée, inouïe, et tragique en même temps, mais la vérité quoi qu'il en soit. Melody avait l'envie de faire une immense connerie, de demander à Lexie de tout abandonner pour elle, ou de consentir à devenir sa maîtresse, quitte à en souffrir, quitte à ne jamais être complètement heureuse, mais où ça les mènerait. Il fallait que ce soit tout ou rien, alors ce serait rien.

-Je ne pourrais pas te retenir toute ma vie mais...
Elle attrapa la main de Lexie dans la sienne. Est-ce que tu crois que je pourrais te garder juste... ces prochaines heures.


   
code by Mandy

   
 

_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody)   Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody) - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Et si… la pression parentale avait été plus grande que le reste. (Melody)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Retrouvaille!!! (PV Ryofu Itô) HENTAï
» [UploadHero] La Grande évasion [DVDRiP]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Et si... ?
-