AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une pause ne serait pas de refus (Poppy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ysbridion
Zelda Sparkley
▌ Messages : 436
Humeur :
Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Right_bar_bleue

En couple avec : mon travail. ça suffit.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24, 163 cm, bois de houx et plume de sombral.
Camp: Bien
Avatar: Melanie Laurent

Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Empty
Message#Sujet: Une pause ne serait pas de refus (Poppy)   Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Icon_minitimeMar 9 Juil - 0:07

Une pause ne serait pas de refus

L’été n’avait pas été de tout repos pour Zelda, et elle savait pourtant que ça n’allait certainement pas s’arranger à présent que la rentrée scolaire avait pointé le bout de son nez. Devoir s’occuper du petit Morgan ne l’avait pas dissuadée de garder son travail, même s’il était de l’ordre de l’impossible que de concilier fonctions d’infirmière, et rôle de maman improvisée. Changer les couches, bercer, porter, nourrir… c’était des trucs qui s’oubliaient, contrairement à ce que tout le monde pouvait bien dire. Oui oui, c’était supposé être l’instinct maternel, une connerie du genre, mais il faut croire qu’elle ne l’avait pas, et elle avait comme l’intuition que Louisa ne dirait pas le contraire de son côté. L’époque où elle devait changer les couches de sa fille lui paraissait bien lointaine, et les vieux réflexes avaient disparu depuis belle lurette. Bon, elle n’était pas non plus horrible dans son rôle, elle avait juste le sentiment d’être débordée constamment…

Et forcément, maintenant qu’elle avait retrouvé son travail, c’était pire. Bon, elle avait miraculeusement réussi à trouver une nourrice de confiance pour s’occuper du chiard la journée – et qui lui coûtait une blinde au passage, elle songerait à transmettre la facture à Gwendall et Sasha –, mais du coup, elle n’arrêtait jamais. Elle voyait défiler des gamins geignards la journée, et le soir rebelotte, c’était sans fin. Et elle se sentait épuisée alors que ça faisait seulement un mois que les cours avaient repris.

Ceci dit, elle reconnaissait qu’il n’y avait pas que de mauvaises choses non plus. Zelda aimait se plaindre, elle était devenue une sorte d’experte dans ce domaine. Mais elle aimait quand même son métier. Et, dans le fond… elle aimait bien le petit Morgan aussi. Ses parents étaient une infinie déception pour elle, et cette situation lui laissait un goût profondément amer. Mais ce bambin n’y était pour rien. Et bon, quand il ne la réveillait pas à quatre heures du matin en braillant… il était plutôt chou.

Quoi qu’il en soit, alors qu’elle profitait d’un moment d’accalmie à l’infirmerie, elle était sur les rotules. Elle fouillait les placards à la recherche d’un tonique qui lui permettrait de tenir la route un peu plus longtemps quand la porte de l’infirmerie s’ouvrit. Elle retint un soupir, qui se changea en un fin sourire quand elle reconnut la personne qui venait d’entrer.


"Poppy, tu vas bien ?"


Est-ce qu’elle était malade ou venait-elle lui proposer un coup de main comme cela arrivait parfois. En son for intérieur, elle espérait vraiment que la seconde suggestion soit la bonne. Un coup de main ne serait clairement pas de refus, là.


 

_________________
Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Troubl13

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Poppy Pomfresh
▌ Messages : 37
Humeur :
Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 28,2 cm, crin de licorne, bois de poirier
Camp: Bien
Avatar: Laura Spencer

Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Empty
Message#Sujet: Re: Une pause ne serait pas de refus (Poppy)   Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Icon_minitimeSam 17 Aoû - 14:43

Une pause ne serait pas de refus
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Revenir à Poudlard, ce n’était pas qu’avoir la possibilité d’apprendre de nouvelles choses en cours et de retrouver ses amis pour Poppy. Elle passait également pas mal de temps à l’infirmerie. Pas parce qu’elle était malade, mais parce qu’elle appréciait beaucoup aider Mrs. Sparkley et anciennement Mrs. Colloway à l’infirmerie. Il ne restait plus que Zelda maintenant, alors elle devait avoir pas mal de travail. Poppy connaissait quelques sorts de soin, des choses très basiques et élémentaires, mais qui pouvaient parfois aider s’il y avait beaucoup de flux. C’était généralement le cas après un match de Quidditch ou alors s’il y avait des cas généraux comme des intoxications élémentaires, ou alors des examens. Certains élèves se croyaient encore malins à faire croire qu’ils avaient mal au ventre pour ne pas passer leur examen. Mais bon, ceux-là étaient en général vite renvoyés en classe, il faut dire aussi que Zelda était très bonne dans son domaine, alors elle repérait vite les malades imaginaires.

En tout cas, Poppy appréciait beaucoup passer du temps à l’infirmerie pour venir en aide aux élèves qui en avaient besoin. Pour les choses légères, qu’elle était capable de gérer bien entendu. Après tout, elle était encore jeune et n’avait pas de formation médicale. Mais c’était un domaine qui lui plaisait beaucoup et elle se voyait bien dans cette voie-là une fois qu’elle aurait terminé ses études. Elle avait encore le temps d’y penser, c’était certain, mais cette option lui plaisait tout de même plutôt bien.

Et puis, même Zelda, Poppy l’appréciait beaucoup. Certains pourraient peut-être dire qu’elle était parfois un peu brute de décoffrage, mais la jeune fille voyait cela comme une qualité. Elle l’avait beaucoup observé lorsqu’elle travaillait, et elle était vraiment impressionnée de la voir gérer autant de choses en même temps. Il fallait une certaine douceur pour soigner les patients, mais il fallait aussi savoir être ferme quand ils faisaient leurs difficiles, ou leurs fortes têtes, et Zelda s’en sortait à merveille aux yeux de Poppy.

Quoiqu’il en soit, elle avait du temps libre devant elle, et elle avait déjà fait tous ses devoirs. Elle avait donc décidé d’aller à l’infirmerie, voir si elle pouvait se rendre utile. Sans déranger Zelda, évidemment, elle préférait que cette dernière lui dise de repasser plutôt que d’avoir le sentiment qu’elle l’avait dans les pattes, dans tous les cas, elle savait que Zelda était quelqu’un de franc.

"Poppy, tu vas bien ?"

Elle lui adressa un sourire bienveillant. Il est vrai que sa présence ici pourrait s’expliquer par un quelconque mal être qui serait à soigner, mais Poppy se sentait parfaitement bien. En revanche, l’infirmière de l’école avait les traits tirés, comme si elle manquait cruellement de sommeil. Poppy espérait que tout allait bien pour elle, ce n’était peut-être que la reprise qui était difficile. Après tout, elle était toute seule à gérer l’infirmerie pour tout le château. Et il y avait énormément d’élèves, en plus des professeurs.

« Bonjour Madame Sparkley. Je vais très bien merci, je voulais juste savoir si je pouvais me rendre utile auprès de vous. »

black pumpkin

_________________

- Poppy Pomfresh -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Zelda Sparkley
▌ Messages : 436
Humeur :
Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Right_bar_bleue

En couple avec : mon travail. ça suffit.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24, 163 cm, bois de houx et plume de sombral.
Camp: Bien
Avatar: Melanie Laurent

Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Empty
Message#Sujet: Re: Une pause ne serait pas de refus (Poppy)   Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Icon_minitimeLun 19 Aoû - 23:54

Une pause ne serait pas de refus

Zeld se sentait soulagée d'entendre que la jeune fille se portait très bien. Elle n'aurait pas voulu que sa petite protégée du moment se soit chopé elle ne savait quel virus (surtout que la miss n'était pas du genre à venir chouiner au moindre bobo, ce n'était pas pour rien que l'infirmière de Poudlard appréciait autant son caractère), mais on ne sait jamais. Et au-delà du travail que ça demanderait pour elle, elle appréciait de savoir que la jeune jaune et noire était en bonne santé. Et si elle était là pour lui proposer un coup de main, qui plus est, l'infirmière était d'autant plus ravie. Ce n'était vraiment pas de refus à l'heure actuelle.


"Tu tombes à pic"
, répondit Zelda en accordant un sourire à la jeune fille. "Pour l'instant c'est plutôt calme, mais ça va pas durer, et j'aurais bien besoin d'un coup de main pour faire l'inventaire de nos potions, si ça ne t'ennuie pas trop."

Ce n'était pas l'activité la plus stimulante du monde, il faut bien le dire. Mais justement, c'était parce qu'elle était longue, fastidieuse et pas du tout stimulante qu'elle aurait bien besoin d'aide. Ce genre de travail lui demandait un temps précieux, et c'était un temps qu'elle n'avait pas franchement. Mais elle comprendrait que Poppy refuse. Elle ne comptait en tout cas pas lui mettre le couteau sous la gorge pour l'obliger à faire comme bon lui semblait. Elle était déjà bien assez sympathique, bienveillante et disposée, à prendre sur son temps libre, comme ça, pour l'aider comme elle le faisait. C'était apprécié, franchement. Mais elle avait bien le droit de préférer l'aider à deux trois choses un peu plus techniques. Même si faire l'inventaire était une tâche ingrate mais pas du tout inutile, en revanche. Bien au contraire, même, c'était indispensable pour la bonne marche de l'infirmerie, même si Zelda détestait faire ça par du tout.


"Alors, ta rentrée se passe bien ?"
enchaîna-t-elle avec un sourire.

Ce n'était pas parce qu'elle était venue lui prêter main forte que Zeld' devait directement la considérer comme le moindre des sbires. Elle appréciait Poppy, miraculeusement, alors poser ce genre de question, c'était tout naturel, pour elle.


 

_________________
Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Troubl13

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
Poppy Pomfresh
▌ Messages : 37
Humeur :
Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 28,2 cm, crin de licorne, bois de poirier
Camp: Bien
Avatar: Laura Spencer

Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Empty
Message#Sujet: Re: Une pause ne serait pas de refus (Poppy)   Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Icon_minitimeJeu 31 Oct - 9:05

Une pause ne serait pas de refus
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Poppy avait toujours aimé passer du temps avec Zelda, il faut dire que l’infirmière de Pouldard était une femme à part entière, avec un caractère fort et affirmé, et qui n’était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. En plus du fait qu’elle était très douée dans son domaine, Poppy ne pouvait décidément que l’admirer. Elle n’irait pas jusqu’à prétendre la prendre pour une seconde mère, parce qu’elles n’étaient pas aussi proches que cela, mais elle était en tout cas un modèle pour elle, et elle ne perdait jamais une occasion de venir lui apporter son aide quand elle le pouvait. Poppy ne pouvait évidemment pas tout faire, elle était encore étudiante à Poudlard, et certains soins à donner étaient très complexes, mais quand elle le pouvait, elle le faisait.

"Tu tombes à pic. Pour l'instant c'est plutôt calme, mais ça va pas durer, et j'aurais bien besoin d'un coup de main pour faire l'inventaire de nos potions, si ça ne t'ennuie pas trop."

Poppy accorda un sourire à Zelda et hocha la tête. Ce n’était pas une tâche qu’elle trouvait encombrante, au contraire. De toute façon, elle ne rechignait jamais à la tâche, elle venait sur la base du volontariat et du bénévolat. Aimant apprendre au contact de l’infirmière. Elle était souvent très occupée, mais elle arrivait toujours à trouver un peu de temps pour elle, et la jeune fille en était toujours très touchée et très heureuse. Poppy s’installa donc et commença à répertorier les différentes potions qui étaient présentes dans le stock de l’infirmerie. Outre le fait d’aider Zelda, elle appréciait également de pouvoir simplement discuter avec elle, de tout et de rien. Poppy avait quelques amis, mais elle aimait aussi parler avec les adultes. Non pas qu’elle se sente plus avancée que la moyenne, elle ne pensait pas forcément l’être, mais cela apportait une nouvelle dimension.

"Alors, ta rentrée se passe bien ?"

Dans l’ensemble, elle n’avait pas à se plaindre. Elle avait passé de très chouettes vacances en compagnie de son père, mais elle n’était pas revenue vers les bancs de l’école en traînant des pieds. Le seul inconvénient, c’était que son père allait se retrouver tout seul, mais ils entretenaient tout de même une correspondance soutenue, alors ce n’était pas si mal au final. Elle lui faisait confiance pour prendre soin de lui dans tous les cas.

« Oui, je suis plutôt contente d’être de retour ici, même si les vacances c’est agréable aussi. Vous avez passé de bonnes vacances d’ailleurs ? Vous avez sûrement pu vous reposer et souffler un peu avant d’attaquer cette nouvelle année. »

black pumpkin

_________________

- Poppy Pomfresh -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Zelda Sparkley
▌ Messages : 436
Humeur :
Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Right_bar_bleue

En couple avec : mon travail. ça suffit.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24, 163 cm, bois de houx et plume de sombral.
Camp: Bien
Avatar: Melanie Laurent

Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Empty
Message#Sujet: Re: Une pause ne serait pas de refus (Poppy)   Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Icon_minitimeMar 5 Nov - 22:42

Une pause ne serait pas de refus

Poppy était une jeune fille volontaire, et pas d'un naturel à se plaindre, et c'était une des raisons qui faisaient que Zeld' réussissait à l'apprécier alors qu'elle avait en horreur beaucoup d'élèves qui venaient défiler dans son infirmerie. Quand d'autres auraient peut-être ralé allègrement quant au fait d'être revenus en cours, Poppy, elle, tout en ne crachant pas sur ses dernières vacances, affirmait être contente d'être de retour. Elle pourrait peut-être prononcer ces mots juste dans l'intention de faire de la lèche (même si avec Zeld', c'était une effort inutile), mais l'infirmière finissait par connaître assez la jaune et noir pour ne pas remettre en cause son honnêteté.


"Oh j'aurais bien aimé"
, répondit Zelda quand Poppy suggéra que les vacances avaient dû faire du bien à l'infirmière.

Si seulement... Zeld avait l'impression de ne pas avoir pris de temps pour elle depuis une véritable éternité. Elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle, évidemment, après tout. Personne ne lui avait mis de couteau sous la gorge pour l'obliger à prendre soin du petit Morgan. Mais pour elle, ça avait été tout comme, et c'est pas avec un gamin en bas âge, un adolescente en pleine crise et les responsabilités liées à l'Ysbridion que Zeld' avait vraiment pu prendre un repos bien mérité. Un jour, elle enverrait balader tout ça, tout le monde, et elle fuirait bien loin, au calme, au soleil, sur une île déserte où personne ne viendrait l'emmerder. Un jour peut-être... ou jamais. Sans doute jamais, en fait. Putain de conscience professionnelle. Putain de code moral à la noix. Putain d'amour maternel.


"Mes vacances ont été assez... mouvementées. Mais ça ne te regarde absolument pas, évidemment"
, ajouta-t-elle sur le ton de l'évidence.

Tout en prononçant ces mots, elle procédait en même temps à l'inventaire minutieux des différentes potions à leurs dispositions.


"Va falloir refaire le plein de Poussos avant que la saison de Quidditch commence"
, ajouta-t-elle en passant du coq à l'âne. Puis de repasser du coq à l'âne en posant une question qui n'avait absolument aucun rapport avec ce qu'elle avait dit précédemment, bien évidemment. "T'es partie durant tes vacances ?"

Plus facile de parler de ses vacances à elle que de s'épancher sur les siennes.


_________________
Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Troubl13

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Empty
Message#Sujet: Re: Une pause ne serait pas de refus (Poppy)   Une pause ne serait pas de refus (Poppy) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Une pause ne serait pas de refus (Poppy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un bain ne serait pas de refus ! [PV Shini!]
» Marc-Henri poukisa disparisyon ''Pause relaxante'' apre entèvansyon Nickie
» De Brom [Refusé]
» De la Citoyenneté Poitevine
» De Uravort [ Refusé ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Poudlard
 :: Rez-de-chaussée et étages :: Troisième étage :: Infirmerie.
-