AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Elros Moose
▌ Messages : 271
Humeur :
Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Right_bar_bleue

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitimeVen 12 Juil - 9:59

Toute maladresse est pardonnable
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Elros avait l’impression d’être sur un petit nuage, il ne s’était jamais senti aussi heureux que maintenant. Mina avait terminé ses études, et ils étaient fiancés depuis l’hiver dernier, ils pouvaient donc se marier en toute liberté. Et les préparatifs étaient d’ailleurs lancés, tout comme les invitations. Elros n’avait pas spécialement envie d’un mariage grandiose, mais il n’avait pas envie d’oublier qui que ce soit. Et à ce sujet, il avait invité Lindsay et James, et il espérait que les choses se passeraient bien. De toute façon, il ferait en sorte qu’ils soient assez loin l’un de l’autre pendant toute la cérémonie. Il ne leur demandait pas de sympathiser, mais il ne voulait pas choisir entre ses amis, et il espérait qu’ils pourraient faire un effort, au moins pour le mariage. Il espérait en tout cas qu’ils viendraient, les invitations venaient d’être envoyées et il n’avait donc pas encore eu de réponses.

Enfin bon, Elros était d’un naturel optimiste, alors il préférait penser que tout irait pour le mieux, et que ses meilleurs amis, soit James, Lindsay et Ignatius seraient présents et que tout se passerait pour le mieux. Mais quoiqu’il en soit, Elros était vraiment pris dans les préparatifs, et était plus excité que Mina. Il faut dire que préparer un mariage était non seulement une grande nouveauté, mais aussi une occupation qu’il adorait. Devoir tout choisir, tout commander, créer l’évènement petit à petit… c’était vraiment quelque chose qu’il appréciait.

Bien sûr, il travaillait toujours au Ministère, mais il arrivait tout de même à se dégager du temps pour tout cela, et puis Mina l’aidait aussi. Elros était sur le Chemin de Traverse, il avait été visité quelques fleuristes pour le mariage. Il n’avait pas envie de laisser quoique ce soit au mariage, et il aimait cela. Il ne prenait aucune décision sans Mina, mais disons que c’était plutôt un repérage, et ensuite il pourrait revenir avec elle pour vraiment faire son choix. Rien ne pressait de toute façon, ils avaient encore quelques mois pour finir toutes les préparations. Elros pensait encore à tout ce qu’il devait faire, à tout ce qu’il restait à faire et il ne regardait pas vraiment où il allait. Résultat des courses, il bouscula la personne juste devant lui, qu’il n’avait pas vu s’arrêter.

« Oh, excusez-moi, j’étais dans la lune. »

black pumpkin

_________________

- Don't worry, be happy -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Herbert Beery
▌ Messages : 251
Humeur :
Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 27,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Morrison

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Re: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitimeMar 16 Juil - 16:10

★ Toute maladresse est pardonnable ★


Dans la vie, on s’habitue à tout, même aux plus grands changements, c’était une chose qu’Herbert avait découvert un peu malgré lui au fil de ses pérégrinations diverses et variées. Il n’avait pas vraiment imaginé que sa vie prendrait le tour qu’elle avait à présent, mais c’était chose faite, et au fond, ça ne lui déplaisait pas. Il était plutôt heureux de ce qu’était sa vie maintenant, même si, pour en arriver là, il avait fallu en passer par une succession d’échecs qui n’avaient pas forcément été agréables à vivre… en même temps, Herbert ne connaissait personne qui soit capable de se satisfaire de ses échecs.

Donc, après une succession de castings ratés, de tentatives avortées de monter sur la planche, et un passage express par Poudlard qui avait été hautement catastrophique, et encore au-delà, Herbert avait plus ou moins trouvé sa voie. Plus ou moins, car il n’oubliait pas complètement son envie, son rêve, de monter sur les planches et de faire fureur sous les vivas des amateurs du spectacle vivant, mais son poste de professeur à l’AADS, l’académie d’art dramatique des sorciers lui plaisait malgré tout. Il rempilait pour sa deuxième année, et il se disait qu’au moins, pour cette fois, il s’était engagé dans une carrière qui lui convenait, quelque chose pour laquelle il était douée… ses élèves réussissaient à l’en convaincre, au moins. S’il n’avait pas eu beaucoup de succès avec ses élèves du temps de Poudlard, ce semblait déjà un peu plus convaincant du côté des jeunes talents qu’il entraînait maintenant à la pratique du théâtre. Comme quoi, il suffisait de quelques années pour que de vrais teignes deviennent bien plus supportables. Ou bien c’était lui et son sens de la patience qui avaient changé ?

Va savoir. En tout cas, Herbert était plus épanoui qu’il ne l’avait été depuis un petit moment. La rentrée avait repris il y a peu, et son cerveau carburait à plein régime, chargé de nouvelles idées concernant ce qu’il pourrait faire durant ses prochains cours. C’était d’ailleurs pour cette raison qu’il s’était rendu sur le chemin de traverse, afin de chercher quelques accessoires qui serviraient à ses prochains costumes. Et c’était alors qu’il marchait, perdu dans ses pensées, qu’il fut légèrement bousculé.

« Oh, excusez-moi, j’étais dans la lune. »


"Il n’y a pas de problème", répondit Herbert avec un sourire. "Ça m’arrive tout le temps aussi."

Ce que personne ne pourrait nier, car Herbert avait souvent la tête en l’air et rarement les pieds sur terre, on le lui disait souvent.

"Y a pas de mal dans tous les cas."


[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Elros Moose
▌ Messages : 271
Humeur :
Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Right_bar_bleue

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Re: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitimeMer 21 Aoû - 19:38

Toute maladresse est pardonnable
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
D’ordinaire, Elros était un homme dispersé, qui se perdait vite, et qui pouvait très vite devenir confus. Il ne faisait pas vraiment exprès, mais la concentration extrême, ce n’était vraiment pas son rayon. Alors là, avec un mariage à préparer, c’était encore pire qu’auparavant. Il se mettait la pression tout seul, surtout que le mariage n’était pas pour maintenant, ils avaient encore pas mal de temps avant la cérémonie, mais justement, il fallait s’y pencher maintenant pour ne pas avoir ce qu’il restait et pouvoir faire les choses dans les règles de l’art. Il savait que Mina ne voulait pas d’un mariage trop exubérant, mais tout de même, il fallait tout de même quelque chose de magique, c’était le cas de le dire.

Enfin tout cela pour dire, que cela le rendait nerveux, pour bien des raisons, et pas seulement pour les préparatifs. Il faisait donc moins attention qu’à la normale. Encore moins attention, parce que ce n’était déjà pas bien fameux, mais il était ainsi. Il n’avait pas voulu bousculer cet homme. C’était vraiment de la maladresse pour le coup, et dans tous les cas, lorsqu’il était question de maladresse, Elros en était complètement bourré. C’était comme si c’était ancré en lui, dans son organisme, il fallait toujours qu’il reverse tout, qu’il trébuche, glisse, bouscule quelqu’un, tombe… au moins une fois dans la journée. Il s’y était fait, mais il reconnaissait que pour son entourage, cela pouvait être pénible. Bon, même pour ceux qui ne le connaissaient pas, cela pouvait être pénible en fait, disons que cela dépendait de la situation, mais il ne faisait pas exprès dans tous les cas, et il n’y pouvait absolument rien, alors on ne pouvait pas vraiment lui demander de changer, il devait faire avec.

Enfin, en tout cas, il ne lui semblait pas connaître l’homme qu’il avait bousculé. En même temps, le monde sorcier avait beau être petit, on ne connaissait pas forcément tout le monde, c’était une certitude. Mais l’homme avait tout de même l’air curieux. Non pas qu’il lui semblait étrange, mais disons plutôt qu’il lui semblait spécial, unique. Avec un petit quelque chose en plus pour faire court. Il ne savait pas vraiment d’où il sortait ça, une sorte de sixième sens peut-être ? Ou bien juste une intuition, ce qui en soit, revenait strictement au même.

"Il n’y a pas de problème. Ça m’arrive tout le temps aussi. Y a pas de mal dans tous les cas."

Il lui adressa un sourire. C’était le principal, que personne ne se soit blessé dans le processus. En toute logique, Elros devrait continuer sa route après lui avoir souhaiter une bonne journée, mais il ne savait pas trop pourquoi, il y avait chez cet homme, quelque chose de charismatique qui l’intriguait plutôt. Il ne voulait pas non plus le retenir s’il avait des choses à faire, mais bon… au pire il pourrait toujours le lui dire.

« Tant mieux. Il faut toujours que je fasse une catastrophe ! Au fait, je m’appelle Elros Moose. »

black pumpkin

_________________

- Don't worry, be happy -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Herbert Beery
▌ Messages : 251
Humeur :
Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 27,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Morrison

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Re: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitimeMer 28 Aoû - 8:17

★ Toute maladresse est pardonnable ★

« Tant mieux. Il faut toujours que je fasse une catastrophe. »

Apparemment, Herbert était tombé sur un maladroit de nature. Sa remarque le fit sourire. Herbert n'était pas le dernier à générer des catastrophes de son côté non plus, c'était d'ailleurs ce qui lui avait valu son renvoi de Poudlard (même si Silvanus était loin d'y être pour rien de son côté non plus, mais ce dernier collectionnait les avertissements et les mises à pied avec tellement de régularité que sa présence à Poudlard en devenait une sorte de farce). Il était loin de juger les personnes maladroites ou de leur reprocher leur attitude.

Il avait bien assez d'efforts à fournir de ce côté-là en balayant devant sa propre porte, alors c'était une chose qu'il ne se permettrait évidemment pas. Il appréciait simplement que son interlocuteur fasse preuve d'autodérision. Parfois, Herbert en manquait de son côté, alors il l'appréciait d'autant plus chez les autres. Et qui plus est, c'était peut-être l'occasion de faire une nouvelle connaissance, et Herbert appréciait toujours de rencontrer de nouvelles personnes.

« Au fait, je m’appelle Elros Moose. »


Elros Moose. Herbert s'était dit que son nom lui serait peut-être familier, car les familles sorcières, qu'elles soient de sang pur ou non, n'étaient pas si nombreuses. Mais non, il n'en avait jamais entendu parler. C'était tant mieux, peut-être, au moins, il ne laissait pas son opinion reposer sur des a priori. Et pour l'instant, son opinion était vraiment bonne, Elros avait l'air d'un garçon sympathique, accessible, et qui semblait ouvert à une nouvelle conversation, ce qui n'était pas pour déplaire à Herbert, qui appréciait toujours de rencontrer de nouvelles personnes.

-Herbert Beery. Je suis étonné de ne jamais vous avoir croisé,
ajouta-t-il. Pas que je connaisse tout le monde, mais... Le monde des sorciers était relatiement petit, et ils n'avaient pas l'air si éloignés en âge. Mais en vérité, ils s'étaient manqués de peu à Poudlard, ce qui n'empêchait pas qu'ils avaient plusieurs amis en commun... parce que oui, le monde des sorciers était petit. Vous travaillez sur le chemin de traverse ?

Simple suggestion, parce qu'ils se croisaient ici, sur le chemin de traverse, mais il pouvait bien se tromper lourdement. Et en effet, il se trompait lourdement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Elros Moose
▌ Messages : 271
Humeur :
Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Right_bar_bleue

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Re: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitimeMar 5 Nov - 11:37

Toute maladresse est pardonnable
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Elros ne connaissait pas du tout cet homme, du moins, il avait peut-être une impression de déjà-vu mais il lui était impossible de se souvenir d’où il aurait pu le voir. En soit, ce n’était pas très compliqué, il l’avait peut-être croisé dans une rue, une boutique, au ministère… les sorciers de d’Angleterre étaient souvent concentrés dans des endroits stratégiques mais bon, peu importe. Le plus important, c’était que cet homme lui semblait vraiment sympathique, et que sans vraiment de raison, il avait envie de discuter un peu avec lui. Enfin, si ce dernier en avait envie bien sûr, il ne forcerait personne à engager la conversation avec lui. Même s’il pouvait parfois le faire sans vraiment s’en rendre compte. Il n’était pas rare qu’il parle trop et tienne la jambe aux autres sans y faire attention.

Mais de toute évidence, il avait l’air de faire sourire le jeune homme en face de lui, alors il ne devait pas vraiment être gêné. Du moins, il l’espérait. Certaines personnes étaient plutôt douées pour cacher leurs véritables sentiments et étaient très bons acteurs, mais il avait plutôt envie de voir les choses de façon positive, et de penser que l’homme face à lui avait aussi le sentiment de faire une rencontre qui pouvait se révéler être sympathique.

Il ne connaissait rien de l’homme face à lui, mais il avait l’intuition qu’il était quelqu’un de bien. Il se trompait peut-être, l’intuition d’Elros n’était pas la plus affinée qui soit, et il avait tendance à laisser sa chance à tout le monde. Mais dans tous les cas, il n’avait pas du tout la tête d’un mage noir. Ça ne voulait rien dire, bien évidemment, mais c’était déjà une bonne base non ? Elros aimait à penser que oui.

-Herbert Beery. Je suis étonné de ne jamais vous avoir croisé. Pas que je connaisse tout le monde, mais... Vous travaillez sur le chemin de traverse ?

Elros haussa les épaules quant au fait qu’il était étonné de ne jamais l’avoir croisé. C’était peut-être le cas sans que l’un et l’autre n’y ait prêté attention. En tout cas, la chose était à présent réparée. Elros avait envie de penser que c’était une bonne chose dans tous les cas, qu’ils se soient l’un et l’autre présenté. Herbert Beery… là comme ça, ça ne lui disait pas grand-chose, mais peu importe.

« On se croise maintenant, alors je suppose que ce n’est pas trop grave du coup. Non pas du tout, je travaille au Ministère. Au service des réseaux de cheminettes. Mais je passe pas mal de temps ici, à faire des achats, surtout ces derniers temps. Et vous ? »

black pumpkin

_________________

- Don't worry, be happy -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Herbert Beery
▌ Messages : 251
Humeur :
Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 27,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Morrison

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Re: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitimeJeu 7 Nov - 14:43

★ Toute maladresse est pardonnable ★

« On se croise maintenant, alors je suppose que ce n’est pas trop grave du coup. »

Effectivement, et ce serait à eux de voir si cette conversation en vaudrait la peine ou non, mais Herbert était d'avis que oui, en tout cas, ce premier échange était sympathique, et il n'était jamais trop tard pour faire de nouvelles rencontres. Herbert appréciait toujours rencontrer de nouvelles personnes, on s'enrichissait toujours de ces nouvelles rencontres, et il attendait encore de savoir ce que lui apporterait cette conversation à l'improviste avec le dénommé Elros.

« Non pas du tout, je travaille au Ministère. Au service des réseaux de cheminettes. »

Un employé du ministère... ça n'avait pas grand-chose de surprenant. Beaucoup de sorciers y travaillaient. Il faut dire que le ministère recoupait tellement de branches et de domaines différents que n'importe quelle famille sorcière comptait généralement au moins un employé du ministère de la Magie. Herbert avait un oncle au service des sports magiques, par exemple. Pas que cette information ait grand-chose de réellement intéressante, mais ça, c'est autre chose.

« Mais je passe pas mal de temps ici, à faire des achats, surtout ces derniers temps. Et vous ? »


Il avait donc la fièvre acheteuse, Herbert le comprenait. Il avait tendance lui aussi à se montrer dépensier... dans la mesure de ses possibilités, qui étaient assez restreintes, bien souvent. En même temps, quand on le pouvait, il fallait savoir pouvoir se faire plaisir, c'était important.

-Je travaille à l'AADS, l'Académie d'art dramatique des sorciers, je suis professeurs de théâtre... J'ai enseigné à Poudlard un temps, mais ça ne m'a pas vraiment réussi...,
précisa-t-il avec un fin sourire.

Mieux valait rire que pleurer de sa situation. Maintenant, il avait trouvé sa voie, et il se plaisait dans son nouveau métier, ça lui avait en plus servi à renouer avec Celestina, et les projets qu'ils planifiaient ensemble rendaient sa vie beaucoup plus intéressante qu'elle ne l'était avant, même si tout n'était pas parfait.

-Qu'est-ce qui s'est passé dernièrement pour vous pousser à la dépense ? Un déménagement ? une promotion ?


Il ne voulait pas se donner l'air indiscret, il entretenait tout simplement la conversation, et il pourrait bien ne pas lui répondre qu'Herbert ne prendrait pas la mouche pour autant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Re: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Piégée par une Serpentarde [LIBRE]
» The Weed Smoker
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]
» [Quête] Guerre !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse
-