AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Elros Moose
▌ Messages : 282
Humeur :
Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Right_bar_bleue

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitimeVen 12 Juil - 9:59

Toute maladresse est pardonnable
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Elros avait l’impression d’être sur un petit nuage, il ne s’était jamais senti aussi heureux que maintenant. Mina avait terminé ses études, et ils étaient fiancés depuis l’hiver dernier, ils pouvaient donc se marier en toute liberté. Et les préparatifs étaient d’ailleurs lancés, tout comme les invitations. Elros n’avait pas spécialement envie d’un mariage grandiose, mais il n’avait pas envie d’oublier qui que ce soit. Et à ce sujet, il avait invité Lindsay et James, et il espérait que les choses se passeraient bien. De toute façon, il ferait en sorte qu’ils soient assez loin l’un de l’autre pendant toute la cérémonie. Il ne leur demandait pas de sympathiser, mais il ne voulait pas choisir entre ses amis, et il espérait qu’ils pourraient faire un effort, au moins pour le mariage. Il espérait en tout cas qu’ils viendraient, les invitations venaient d’être envoyées et il n’avait donc pas encore eu de réponses.

Enfin bon, Elros était d’un naturel optimiste, alors il préférait penser que tout irait pour le mieux, et que ses meilleurs amis, soit James, Lindsay et Ignatius seraient présents et que tout se passerait pour le mieux. Mais quoiqu’il en soit, Elros était vraiment pris dans les préparatifs, et était plus excité que Mina. Il faut dire que préparer un mariage était non seulement une grande nouveauté, mais aussi une occupation qu’il adorait. Devoir tout choisir, tout commander, créer l’évènement petit à petit… c’était vraiment quelque chose qu’il appréciait.

Bien sûr, il travaillait toujours au Ministère, mais il arrivait tout de même à se dégager du temps pour tout cela, et puis Mina l’aidait aussi. Elros était sur le Chemin de Traverse, il avait été visité quelques fleuristes pour le mariage. Il n’avait pas envie de laisser quoique ce soit au mariage, et il aimait cela. Il ne prenait aucune décision sans Mina, mais disons que c’était plutôt un repérage, et ensuite il pourrait revenir avec elle pour vraiment faire son choix. Rien ne pressait de toute façon, ils avaient encore quelques mois pour finir toutes les préparations. Elros pensait encore à tout ce qu’il devait faire, à tout ce qu’il restait à faire et il ne regardait pas vraiment où il allait. Résultat des courses, il bouscula la personne juste devant lui, qu’il n’avait pas vu s’arrêter.

« Oh, excusez-moi, j’étais dans la lune. »

black pumpkin

_________________

- Don't worry, be happy -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Herbert Beery
▌ Messages : 257
Humeur :
Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 27,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Morrison

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Re: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitimeMar 16 Juil - 16:10

★ Toute maladresse est pardonnable ★


Dans la vie, on s’habitue à tout, même aux plus grands changements, c’était une chose qu’Herbert avait découvert un peu malgré lui au fil de ses pérégrinations diverses et variées. Il n’avait pas vraiment imaginé que sa vie prendrait le tour qu’elle avait à présent, mais c’était chose faite, et au fond, ça ne lui déplaisait pas. Il était plutôt heureux de ce qu’était sa vie maintenant, même si, pour en arriver là, il avait fallu en passer par une succession d’échecs qui n’avaient pas forcément été agréables à vivre… en même temps, Herbert ne connaissait personne qui soit capable de se satisfaire de ses échecs.

Donc, après une succession de castings ratés, de tentatives avortées de monter sur la planche, et un passage express par Poudlard qui avait été hautement catastrophique, et encore au-delà, Herbert avait plus ou moins trouvé sa voie. Plus ou moins, car il n’oubliait pas complètement son envie, son rêve, de monter sur les planches et de faire fureur sous les vivas des amateurs du spectacle vivant, mais son poste de professeur à l’AADS, l’académie d’art dramatique des sorciers lui plaisait malgré tout. Il rempilait pour sa deuxième année, et il se disait qu’au moins, pour cette fois, il s’était engagé dans une carrière qui lui convenait, quelque chose pour laquelle il était douée… ses élèves réussissaient à l’en convaincre, au moins. S’il n’avait pas eu beaucoup de succès avec ses élèves du temps de Poudlard, ce semblait déjà un peu plus convaincant du côté des jeunes talents qu’il entraînait maintenant à la pratique du théâtre. Comme quoi, il suffisait de quelques années pour que de vrais teignes deviennent bien plus supportables. Ou bien c’était lui et son sens de la patience qui avaient changé ?

Va savoir. En tout cas, Herbert était plus épanoui qu’il ne l’avait été depuis un petit moment. La rentrée avait repris il y a peu, et son cerveau carburait à plein régime, chargé de nouvelles idées concernant ce qu’il pourrait faire durant ses prochains cours. C’était d’ailleurs pour cette raison qu’il s’était rendu sur le chemin de traverse, afin de chercher quelques accessoires qui serviraient à ses prochains costumes. Et c’était alors qu’il marchait, perdu dans ses pensées, qu’il fut légèrement bousculé.

« Oh, excusez-moi, j’étais dans la lune. »


"Il n’y a pas de problème", répondit Herbert avec un sourire. "Ça m’arrive tout le temps aussi."

Ce que personne ne pourrait nier, car Herbert avait souvent la tête en l’air et rarement les pieds sur terre, on le lui disait souvent.

"Y a pas de mal dans tous les cas."


[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Elros Moose
▌ Messages : 282
Humeur :
Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Right_bar_bleue

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Re: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitimeMer 21 Aoû - 19:38

Toute maladresse est pardonnable
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
D’ordinaire, Elros était un homme dispersé, qui se perdait vite, et qui pouvait très vite devenir confus. Il ne faisait pas vraiment exprès, mais la concentration extrême, ce n’était vraiment pas son rayon. Alors là, avec un mariage à préparer, c’était encore pire qu’auparavant. Il se mettait la pression tout seul, surtout que le mariage n’était pas pour maintenant, ils avaient encore pas mal de temps avant la cérémonie, mais justement, il fallait s’y pencher maintenant pour ne pas avoir ce qu’il restait et pouvoir faire les choses dans les règles de l’art. Il savait que Mina ne voulait pas d’un mariage trop exubérant, mais tout de même, il fallait tout de même quelque chose de magique, c’était le cas de le dire.

Enfin tout cela pour dire, que cela le rendait nerveux, pour bien des raisons, et pas seulement pour les préparatifs. Il faisait donc moins attention qu’à la normale. Encore moins attention, parce que ce n’était déjà pas bien fameux, mais il était ainsi. Il n’avait pas voulu bousculer cet homme. C’était vraiment de la maladresse pour le coup, et dans tous les cas, lorsqu’il était question de maladresse, Elros en était complètement bourré. C’était comme si c’était ancré en lui, dans son organisme, il fallait toujours qu’il reverse tout, qu’il trébuche, glisse, bouscule quelqu’un, tombe… au moins une fois dans la journée. Il s’y était fait, mais il reconnaissait que pour son entourage, cela pouvait être pénible. Bon, même pour ceux qui ne le connaissaient pas, cela pouvait être pénible en fait, disons que cela dépendait de la situation, mais il ne faisait pas exprès dans tous les cas, et il n’y pouvait absolument rien, alors on ne pouvait pas vraiment lui demander de changer, il devait faire avec.

Enfin, en tout cas, il ne lui semblait pas connaître l’homme qu’il avait bousculé. En même temps, le monde sorcier avait beau être petit, on ne connaissait pas forcément tout le monde, c’était une certitude. Mais l’homme avait tout de même l’air curieux. Non pas qu’il lui semblait étrange, mais disons plutôt qu’il lui semblait spécial, unique. Avec un petit quelque chose en plus pour faire court. Il ne savait pas vraiment d’où il sortait ça, une sorte de sixième sens peut-être ? Ou bien juste une intuition, ce qui en soit, revenait strictement au même.

"Il n’y a pas de problème. Ça m’arrive tout le temps aussi. Y a pas de mal dans tous les cas."

Il lui adressa un sourire. C’était le principal, que personne ne se soit blessé dans le processus. En toute logique, Elros devrait continuer sa route après lui avoir souhaiter une bonne journée, mais il ne savait pas trop pourquoi, il y avait chez cet homme, quelque chose de charismatique qui l’intriguait plutôt. Il ne voulait pas non plus le retenir s’il avait des choses à faire, mais bon… au pire il pourrait toujours le lui dire.

« Tant mieux. Il faut toujours que je fasse une catastrophe ! Au fait, je m’appelle Elros Moose. »

black pumpkin

_________________

- Don't worry, be happy -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Herbert Beery
▌ Messages : 257
Humeur :
Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 27,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Morrison

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Re: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitimeMer 28 Aoû - 8:17

★ Toute maladresse est pardonnable ★

« Tant mieux. Il faut toujours que je fasse une catastrophe. »

Apparemment, Herbert était tombé sur un maladroit de nature. Sa remarque le fit sourire. Herbert n'était pas le dernier à générer des catastrophes de son côté non plus, c'était d'ailleurs ce qui lui avait valu son renvoi de Poudlard (même si Silvanus était loin d'y être pour rien de son côté non plus, mais ce dernier collectionnait les avertissements et les mises à pied avec tellement de régularité que sa présence à Poudlard en devenait une sorte de farce). Il était loin de juger les personnes maladroites ou de leur reprocher leur attitude.

Il avait bien assez d'efforts à fournir de ce côté-là en balayant devant sa propre porte, alors c'était une chose qu'il ne se permettrait évidemment pas. Il appréciait simplement que son interlocuteur fasse preuve d'autodérision. Parfois, Herbert en manquait de son côté, alors il l'appréciait d'autant plus chez les autres. Et qui plus est, c'était peut-être l'occasion de faire une nouvelle connaissance, et Herbert appréciait toujours de rencontrer de nouvelles personnes.

« Au fait, je m’appelle Elros Moose. »


Elros Moose. Herbert s'était dit que son nom lui serait peut-être familier, car les familles sorcières, qu'elles soient de sang pur ou non, n'étaient pas si nombreuses. Mais non, il n'en avait jamais entendu parler. C'était tant mieux, peut-être, au moins, il ne laissait pas son opinion reposer sur des a priori. Et pour l'instant, son opinion était vraiment bonne, Elros avait l'air d'un garçon sympathique, accessible, et qui semblait ouvert à une nouvelle conversation, ce qui n'était pas pour déplaire à Herbert, qui appréciait toujours de rencontrer de nouvelles personnes.

-Herbert Beery. Je suis étonné de ne jamais vous avoir croisé,
ajouta-t-il. Pas que je connaisse tout le monde, mais... Le monde des sorciers était relatiement petit, et ils n'avaient pas l'air si éloignés en âge. Mais en vérité, ils s'étaient manqués de peu à Poudlard, ce qui n'empêchait pas qu'ils avaient plusieurs amis en commun... parce que oui, le monde des sorciers était petit. Vous travaillez sur le chemin de traverse ?

Simple suggestion, parce qu'ils se croisaient ici, sur le chemin de traverse, mais il pouvait bien se tromper lourdement. Et en effet, il se trompait lourdement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Elros Moose
▌ Messages : 282
Humeur :
Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Right_bar_bleue

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Re: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitimeMar 5 Nov - 11:37

Toute maladresse est pardonnable
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Elros ne connaissait pas du tout cet homme, du moins, il avait peut-être une impression de déjà-vu mais il lui était impossible de se souvenir d’où il aurait pu le voir. En soit, ce n’était pas très compliqué, il l’avait peut-être croisé dans une rue, une boutique, au ministère… les sorciers de d’Angleterre étaient souvent concentrés dans des endroits stratégiques mais bon, peu importe. Le plus important, c’était que cet homme lui semblait vraiment sympathique, et que sans vraiment de raison, il avait envie de discuter un peu avec lui. Enfin, si ce dernier en avait envie bien sûr, il ne forcerait personne à engager la conversation avec lui. Même s’il pouvait parfois le faire sans vraiment s’en rendre compte. Il n’était pas rare qu’il parle trop et tienne la jambe aux autres sans y faire attention.

Mais de toute évidence, il avait l’air de faire sourire le jeune homme en face de lui, alors il ne devait pas vraiment être gêné. Du moins, il l’espérait. Certaines personnes étaient plutôt douées pour cacher leurs véritables sentiments et étaient très bons acteurs, mais il avait plutôt envie de voir les choses de façon positive, et de penser que l’homme face à lui avait aussi le sentiment de faire une rencontre qui pouvait se révéler être sympathique.

Il ne connaissait rien de l’homme face à lui, mais il avait l’intuition qu’il était quelqu’un de bien. Il se trompait peut-être, l’intuition d’Elros n’était pas la plus affinée qui soit, et il avait tendance à laisser sa chance à tout le monde. Mais dans tous les cas, il n’avait pas du tout la tête d’un mage noir. Ça ne voulait rien dire, bien évidemment, mais c’était déjà une bonne base non ? Elros aimait à penser que oui.

-Herbert Beery. Je suis étonné de ne jamais vous avoir croisé. Pas que je connaisse tout le monde, mais... Vous travaillez sur le chemin de traverse ?

Elros haussa les épaules quant au fait qu’il était étonné de ne jamais l’avoir croisé. C’était peut-être le cas sans que l’un et l’autre n’y ait prêté attention. En tout cas, la chose était à présent réparée. Elros avait envie de penser que c’était une bonne chose dans tous les cas, qu’ils se soient l’un et l’autre présenté. Herbert Beery… là comme ça, ça ne lui disait pas grand-chose, mais peu importe.

« On se croise maintenant, alors je suppose que ce n’est pas trop grave du coup. Non pas du tout, je travaille au Ministère. Au service des réseaux de cheminettes. Mais je passe pas mal de temps ici, à faire des achats, surtout ces derniers temps. Et vous ? »

black pumpkin

_________________

- Don't worry, be happy -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Herbert Beery
▌ Messages : 257
Humeur :
Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 27,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Morrison

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Re: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitimeJeu 7 Nov - 14:43

★ Toute maladresse est pardonnable ★

« On se croise maintenant, alors je suppose que ce n’est pas trop grave du coup. »

Effectivement, et ce serait à eux de voir si cette conversation en vaudrait la peine ou non, mais Herbert était d'avis que oui, en tout cas, ce premier échange était sympathique, et il n'était jamais trop tard pour faire de nouvelles rencontres. Herbert appréciait toujours rencontrer de nouvelles personnes, on s'enrichissait toujours de ces nouvelles rencontres, et il attendait encore de savoir ce que lui apporterait cette conversation à l'improviste avec le dénommé Elros.

« Non pas du tout, je travaille au Ministère. Au service des réseaux de cheminettes. »

Un employé du ministère... ça n'avait pas grand-chose de surprenant. Beaucoup de sorciers y travaillaient. Il faut dire que le ministère recoupait tellement de branches et de domaines différents que n'importe quelle famille sorcière comptait généralement au moins un employé du ministère de la Magie. Herbert avait un oncle au service des sports magiques, par exemple. Pas que cette information ait grand-chose de réellement intéressante, mais ça, c'est autre chose.

« Mais je passe pas mal de temps ici, à faire des achats, surtout ces derniers temps. Et vous ? »


Il avait donc la fièvre acheteuse, Herbert le comprenait. Il avait tendance lui aussi à se montrer dépensier... dans la mesure de ses possibilités, qui étaient assez restreintes, bien souvent. En même temps, quand on le pouvait, il fallait savoir pouvoir se faire plaisir, c'était important.

-Je travaille à l'AADS, l'Académie d'art dramatique des sorciers, je suis professeurs de théâtre... J'ai enseigné à Poudlard un temps, mais ça ne m'a pas vraiment réussi...,
précisa-t-il avec un fin sourire.

Mieux valait rire que pleurer de sa situation. Maintenant, il avait trouvé sa voie, et il se plaisait dans son nouveau métier, ça lui avait en plus servi à renouer avec Celestina, et les projets qu'ils planifiaient ensemble rendaient sa vie beaucoup plus intéressante qu'elle ne l'était avant, même si tout n'était pas parfait.

-Qu'est-ce qui s'est passé dernièrement pour vous pousser à la dépense ? Un déménagement ? une promotion ?


Il ne voulait pas se donner l'air indiscret, il entretenait tout simplement la conversation, et il pourrait bien ne pas lui répondre qu'Herbert ne prendrait pas la mouche pour autant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Elros Moose
▌ Messages : 282
Humeur :
Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Right_bar_bleue

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Re: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitimeMer 8 Jan - 17:25

Toute maladresse est pardonnable
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Elros était toujours heureux de rencontrer de nouvelles personnes. D’autant plus lorsqu’elles étaient aussi sympathiques qu’Herbert. Il ne le connaissait ni de Morgane, ni de Merlin, mais il avait un bon feeling avec lui, et il dégageait de la positivité, et de la bienveillance. Elros avait beau être maladroit, que ce soit dans ses gestes ou ses paroles, il se trompait rarement sur les gens, et il était capable en une seule rencontre, de déterminer s’il était face à quelqu’un de bien ou non. L’erreur était humaine, évidemment, ce n’était pas infaillible, mais jusqu’ici, il ne s’était jamais trompé.

Il avait encore le temps de confirmer ou non son impression. Ils venaient à peine de commencer à échanger quelques mots, mais déjà, il sentait qu’il pouvait bien s’entendre avec lui. Il l’espérait du moins. Elros était d’excellente humeur, parce qu’il allait se marier, et il n’avait aucune intention de se disputer avec qui que ce soit, encore plus avec des inconnus. Même en temps normal, Elros n’était pas du genre prise de tête, et il ne s’était jamais vraiment énervé contre qui que ce soit, il détestait les conflits.

En tout cas, il racontait sa vie à cet homme. Il espérait ne pas l’ennuyer, mais cela ne lui venait même pas à l’esprit, parce qu’il était dans son monde merveilleux, et qu’aucune pensée négative ne pouvait venir interférer dans son esprit en cet instant-même. De toute façon, Herbert n’avait pas l’air d’être ennuyé, alors il ne voyait pas pourquoi il devrait se retenir. Surtout qu’il répondait aux questions de son interlocuteur.

-Je travaille à l'AADS, l'Académie d'art dramatique des sorciers, je suis professeurs de théâtre... J'ai enseigné à Poudlard un temps, mais ça ne m'a pas vraiment réussi...

Oh, un artiste et ancien professeur à Poudlard, très intéressant comme CV. Elros se demandait pourquoi Poudlard ne lui avait pas réussi, mais il était peut-être trop tôt pour poser la question. Il comprenait donc mieux pourquoi un charisme naturel se dégageait de cet homme, il évoluait dans le monde du spectacle. Ça ne le surprenait pas vraiment, cela se sentait, même s’il ne pouvait pas vraiment l’expliquer.

« C’est la première fois que je rencontre un artiste, je suis vraiment enchanté. »

Et c’était la stricte vérité. Elros était enchanté, et curieux, et il ne tentait en aucun cas de lui cirer les chaussures. Pour le moment, il se tenait, parce qu’il ne voulait pas faire fuir l’homme devant lui, mais il avait vraiment des questions à lui poser, concernant son métier. Cela l’intéressait beaucoup. C’était un milieu qui l’avait toujours fasciné, et s’il pouvait en apprendre un peu plus, les choses seraient bénéfiques.

-Qu'est-ce qui s'est passé dernièrement pour vous pousser à la dépense ? Un déménagement ? une promotion ?

Le sourire d’Elros s’agrandit davantage. Comme à chaque fois qu’il pensait à son mariage, parce que c’était la plus belle chose qui allait lui arriver dans un futur proche. Il avait hâte d’être à ce jour, d’épouser Mina, entouré de tous ses amis, et sa famille. Ce serait vraiment le plus beau jour de sa vie, il n’en doutait pas un seul instant.

« Je vais me marier, et j’en suis tout excité. »

black pumpkin

_________________

- Don't worry, be happy -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Herbert Beery
▌ Messages : 257
Humeur :
Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 27,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Morrison

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Re: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitimeMar 21 Jan - 9:10

★ Toute maladresse est pardonnable ★

« C’est la première fois que je rencontre un artiste, je suis vraiment enchanté. »

Herbert afficha un sourire modeste. En vérité, cela lui faisait plaisir, cela lui faisait du bien, même, que cet inconnu le considère en artiste simplement en l'entendant parler de son parcours, cela n'arrivait pas si souvent. Et Herbert estimait que c'était ce qu'il était, effectivement, un artiste, qui en avait l'âme et qui essayait de vivre de cet art, même s'il est de notoriété commune que ceux qui ne savent pas enseignent.

Ceux qui acceptaient de le qualifier d'artiste ajoutaient souvent un "raté" à la fin, et Herbert ne pouvait pas complètement leur en vouloir quand lui-même avait souvent le sentiment d'être passé à côté de sa carrière, comme s'il était trop tard maintenant pour vraiment briller encore sur les planches, pour vraiment réussir où il avait jusque-là échoué.

D'accord, il avait de beaux projets, comme le spectacle qu'il montait avec Celestina, et il aimait enseigner, il aimait apprendre aux jeunes générations et révéler leur plein potentiel, mais ce n'était pas exactement à ça qu'il s'était attendu pour commencer. Alors de temps en temps, entendre, surtout de la bouche de quelqu'un qui le connaissait à peine, que oui, il était un artiste, ça lui faisait vraiment un bien fou.

Elros ne lui donna pas le temps de jouer la carte de l'humilité, et ce n'était pas plus mal, car c'était une carte qu'il était fatigant de jouer, à certains moments. Un sourire pouvait suffire tout aussi bien. Alors il n'était pas plus mal de se concentrer sur son interlocuteur et sur ce qui justifiait sa frénésie dépensière. Et il apprit vite qu'il avait les meilleures raisons du monde.

« Je vais me marier, et j’en suis tout excité. »


-Oh, toutes mes félicitations !
dit sincèrement Herbert.

Il avait un grand sourire aux lèvres. Il avait beau ne pas connaître cet homme, ça ne l'empêchait pas de se réjouir du bonheur de son interlocuteur. Herbert était un romantique, le genre à pleurer à chaudes larmes à chaque mariage. Lui n'était pas plus chanceux en amour que dans sa vie professionnelle, mais il y croyait encore, au jour de son mariage, au moment de fonder une famille. En attendant, il se réjouissait par procuration.

-Le mariage est prévu pour quand ? Qu'est-ce que vous avez prévu pour la cérémonie ?


Il était curieux, mais il avait l'impression que son interlocuteur n'aurait pas de problème à lui en parler.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Elros Moose
▌ Messages : 282
Humeur :
Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Right_bar_bleue

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Re: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitimeJeu 20 Fév - 21:11

Toute maladresse est pardonnable
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Cela pouvait paraître étrange, d’annoncer son mariage à des inconnus, mais c’était tout naturel pour Elros. Parce qu’il était l’homme le plus heureux du monde, et il voulait partager son bonheur avec tout le monde. Même avec ce qu’il ne connaissait pas. Il ne pensait pas trop en faire, combien même c’était le cas, il s’en moquait. Elros était comme ça il fallait toujours qu’il s’excite pour pas grand-chose, alors son propre mariage, il était normal qu’il soit en joie et qu’il n’arrive pas à la contenir. Ce serait idiot de vouloir le faire dans tous les cas.

Et Elros ne s’était jamais senti aussi heureux, que depuis qu’il était fiancé à Mina. Il se souvenait encore de toute la joie ressentie, quand elle lui avait dit oui. Il ne savait pas si sa demande avait été la plus romantique du monde, mais Mina avait eu l’air d’apprécier et c’était tout ce qu’il voulait. Il y avait mis tout son cœur en tout cas.

Mais bon, il savait qu’il fallait également qu’il garde la tête froide un minimum, parce qu’il y avait un mariage à organiser. Ils avaient eu un peu de mal à se mettre d’accord d’ailleurs, pour la composition de ce dernier. Mina désirait quelque chose d’assez simple, Elros voulait quelque chose d’extravagant. Mais au final, ils avaient réussi à trouver des compromis, pour qu’ils soient tous les deux satisfaits le jour j.

Il avait d’ailleurs grande hâte que ce dernier arrive, mais ce n’était pas pour tout de suite non plus, et il avait encore de longs mois à attendre. Au moins, ils avaient assez de temps pour tout préparer dans les moindres détails, et ne pas regretter plus tard. Elros avait confiance, il savait que le mariage serait réussi, et que ce serait également le plus beau jour de leur vie.

-Oh, toutes mes félicitations !

Elros lui adressa un grand sourire, certain que cet homme était sincère. Ils ne se connaissaient pas, c’est vrai, et l’on pourrait presque croire que deux amis étaient en train de discuter, mais pas du tout. Et c’était justement parce qu’ils ne se connaissaient pas, qu’Elros ne voyait pas pourquoi cet homme prendrait la peine de jouer les hypocrites en lui adressant ses félicitations, alors que de toute évidence, ils ne se reverraient peut-être jamais.

-Le mariage est prévu pour quand ? Qu'est-ce que vous avez prévu pour la cérémonie ?

Cela ne dérangeait pas du tout Elros qu’Herbert se montre curieux. Au contraire, son intérêt lui faisait plaisir. Et puis, quand il s’agissait de parler de choses qu’il aimait, Elros n’était jamais en reste. Et puis, le mariage était au cœur de toutes ses pensées, et ses préoccupations depuis Noël, alors il était content de pouvoir échanger dessus avec quelqu’un d’autre que Mina, même si ses amis les plus proches étaient aussi dans la confidence, bien entendu.

« Au printemps prochain, on a donc encore de la marge pour tout préparer. On a prévu quelque chose de chic, de champêtre, et de festif. Tiens j’y pense, si vous le souhaitez, je peux vous rajouter sur la liste des invités, cela me ferait plaisir de vous revoir. »

black pumpkin

_________________

- Don't worry, be happy -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Herbert Beery
▌ Messages : 257
Humeur :
Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 27,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Morrison

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Re: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitimeVen 28 Fév - 9:33

★ Toute maladresse est pardonnable ★

Elros ne tint pas rigueur à Herbert pour sa curiosité, et c'était tant mieux, car le professeur de l'AADS aurait été totalement incapable de la contenir. Il ne connaissait rien ou presque de l'homme qui lui faisait face, mais ce n'était pas grave, du peu qu'il savait de lui, il l'appréciait déjà. Herbert avait le contact facile avec les autres, et toujours l'envie de faire de nouvelles connaissances.

Si lui-même était aussi prêt de se marier que de trouver la personne avec qui il finirait ses jours (et l'un n'allait pas sans l'autre, c'était à craindre), il aimait écouter les histoires des autres, qu'il ne jalousait pas pour autant, c'était avec une grande honnêteté et sans hypocrisie qu'il voulait entendre le détail de la vie des uns et des autres, pour peu que les uns et les autres acceptent de se confier, bien évidemment, ce qui n'était pas toujours donné à tout le monde. Certains étaient pudiques et n'aimaient pas s'épancher sur leur vie, et Herbert ne pourrait pas le leur reprocher, mais ça n'avait pas l'air d'être le cas d'Elros.

« Au printemps prochain, on a donc encore de la marge pour tout préparer. On a prévu quelque chose de chic, de champêtre, et de festif. »

Tous les éléments semblaient réunis pour que leur mariage soit réussi. En effet, ils avaient encore un peu de temps devant eux, même si Elros se doutait que quand se préparaient de tels événements, le temps passait d'un coup d'un seul à un train fou, inimaginable. Quelque chose de chic, champêtre et festif, en plein printemps, sur le papier, c'était très vendeur, ils allaient certainement passer un excellent moment. Et sans les connaître, Herbert leur souhaiter qu'il s'agisse effectivement du plus beau jour de leur vie, sans contraintes et sans accros.

« Tiens j’y pense, si vous le souhaitez, je peux vous rajouter sur la liste des invités, cela me ferait plaisir de vous revoir. »


-Oh...
Herbert devait reconnaître qu'il ne s'y était pas attendue, à celle-là. Cet homme était un inconnu pour lui il y a encore quelques minutes, et voilà qu'il se retrouvait invité à son mariage. Il songea que s'ils ne se revoyaient pas jusqu'au printemps, la situation serait peut-être assez embarrassante. Mais cet élan sincère de gentillesse et d'ouverture aux autres était de ceux que l'homme n'avait pas envie de freiner. Eh bien, si je suis disponible, ce sera avec plaisir, oui. Il afficha un sourire. Que diriez-vous d'aller boire un verre et de trinquer à votre futur mariage ? Ainsi, au passage, vous pourrez m'en dire plus sur l'heureuse élue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Elros Moose
▌ Messages : 282
Humeur :
Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Right_bar_bleue

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Re: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitimeSam 28 Mar - 18:01

Toute maladresse est pardonnable
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Certes, c’était sans doute étrange d’inviter des gens à son mariage sans les connaître, mais Elros n’était pas du genre à faire comme tout le monde. Il était quelqu’un d’impulsif, et qui fonçait, dès qu’une idée lui passait par la tête. Il réfléchissait aux conséquences après, plus tard. Ou jamais, en fait. Mais bon, cela ne lui desservait pas toujours, en plus. Et puis au moins, il faisait honneur à son ancienne maison, en demeurant toujours une tête brûlée.

Dans tous les cas, il ne voyait pas en quoi inviter cet homme à son mariage pourrait lui porter préjudice. Certes, il venait tout juste de le rencontrer, mais il avait un très bon feeling avec cet homme, il sentait que c’était quelqu’un de bien, et donc, qu’il pouvait croire qu’il ne causerait aucun dégât. Bon, Elros était tout de même conscient qu’il ne pouvait pas inviter tous ceux qu’il croisait à son mariage, évidemment, mais là, il avait vraiment envie de penser qu’il avait rencontré une bonne personne qui pouvait lui apporter beaucoup. Ce n’était que des suppositions, évidemment, mais le jeune homme avait toujours fait confiance à son instinct, alors il ne voyait pas pourquoi il changerait sa façon de faire maintenant.

Il était cependant possible que son nouvel ami (oui il le prenait déjà pour son ami) trouve tout cela trop précipité et qu’il refuse. Et si c’était le cas, eh bien il ne lui en voudrait pas, et il comprendrait, même s’il serait tout de même un peu déçu, évidemment, mais bon. Il n’allait pas le forcer, et tout le monde n’était pas aussi à l’aise qu’Elros avec les inconnus, même s’il avait tendance à enchaîner les malaises, et les situations gênantes, c’était tout lui. Mais il n’y pouvait rien, c’était dans sa nature, et il ne pouvait pas la changer. Et puis, il avait tout de même trouvé une jeune fille prête à l’épouser, ce n’était pas rien, tout de même.

-Oh... Eh bien, si je suis disponible, ce sera avec plaisir, oui. Que diriez-vous d'aller boire un verre et de trinquer à votre futur mariage ? Ainsi, au passage, vous pourrez m'en dire plus sur l'heureuse élue.

Elros lui adressa un grand sourire, vraiment ravi, que le jeune homme accepte sa proposition. Ce n’était peut-être que de la politesse, mais Elros avait envie de penser que ce n’était pas que ça. Et puis, boire un verre avec lui, était là une proposition tout à fait charmante, et qui sonnait délicieusement à ses oreilles. Surtout que lui parler de Mina ne le dérangeait absolument pas, tant il était fier de sa fiancée.

« Avec grand plaisir ! Et je serai vraiment ravi, de pouvoir vous compter parmi les invités. »

black pumpkin

_________________

- Don't worry, be happy -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Herbert Beery
▌ Messages : 257
Humeur :
Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 27,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Morrison

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Re: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitimeJeu 9 Avr - 9:52

★ Toute maladresse est pardonnable ★


« Avec grand plaisir ! Et je serai vraiment ravi, de pouvoir vous compter parmi les invités. »


C'était comme ça que toutes les relations humaines devraient fonctionner, c'est en tout cas ce que pensait Herbert. On se formalisait trop de règles sociales strictes, de choses qu'il faudrait dire ou ne pas dire, faire ou ne pas faire... Et c'était idiot, parce qu'en agissant de la sorte, on pouvait parfois passer à côté de belles rencontres. Comme celle-ci. D'accord, Herbert ne savait pas encore grand-chose de son interlocuteur, mais le courant passait bien.

Il était convaincu qu'ils pourraient être amis, une amitié qui n'aurait eu aucune chance de naître s'ils s'étaient juste conformés à une défiance quelconque. Là, qui sait ce que ça donnerait, le verre qu'ils allaient prendre ensemble allait leur permettre d'en apprendre plus l'un sur l'autre, et c'était bien. Rien de mieux pour se changer les idées, d'autant que Herbert avait beau être quelqu'un de sociable, il n'avait pas autant d'amis qu'on pourrait le croire pour autant. Son passage par la case Poudlard en tant qu'enseignant en avait balayé certains, malheureusement. La distance...

Herbert ne chercha pas longtemps où leur proposer d'aller boire un verre. Le choix le plus logique semblait, évidemment, le Chaudron baveur. Ce n'était pas toujours un endroit si convivial. A certaines heures de la journée, l'endroit était si bruyant qu'on s'entendait à peine parler. Mais là, les lieux restaient tout à fait agréables. Ils purent s'installer et reprendre le fil de leur discussion après avoir commandé leurs boissons.

-Alors, racontez-moi tout. Qui est l'heureuse élue ? Comment vous êtes-vous rencontrés ?


Il était toujours agréable d'entendre le récit de belles romances, car pour tout dire, Herbert avait le sentiment qu'on en voyait davantage dans les livres que dans la vraie vie. Entre relations conjugales qui viraient au désastre, voire au divorce, à l'instar de James et Lindsay, et tous ces mariages arrangés qui faisaient le petit événement quasi quotidien des grandes familles de sang pur. C'était bien d'entendre des belles histoires, pour une fois. En attendant qu'Herbert puisse vivre la sienne... Ce qui n'était pas encore pour tout de suite, on dirait bien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Elros Moose
▌ Messages : 282
Humeur :
Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Right_bar_bleue

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Re: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitimeMar 2 Juin - 15:35

Toute maladresse est pardonnable
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Elros avait conscience que là tout de suite, c’était un peu bizarre d’inviter quelqu’un qu’il venait à peine de rencontrer à son mariage. Après tout, Herbert pouvait être un fou, un dangereux criminel ou autre. Mais Elros avait un très bon feeling concernant le jeune homme. Il n’était pas en mesure de dire que son instinct ne le trompait jamais, mais il avait tout de même tendance à s’y fier. De toute façon, il ne pensait pas qu’il risquait grand-chose en l’invitant. Il état certain que tout se passerait bien. Mais il fallait encore que le jeune homme lui confirme sa présence.

En tout cas, l’invitation était lancée. Le mariage n’était pas pour demain, puisque Mina souhaitait se marier au printemps, alors ils avaient encore le temps de voir venir. Mais ils étaient tout de même dans les préparatifs parce qu’il y avait beaucoup à faire, et que s’y prendre bien à l’avance ne ferait pas de mal. Certaines choses étaient déjà actées, notamment le choix des témoins. Pour sa part, il n’avait pas matière à réfléchir très longtemps étant donné qu’il avait pris ses deux meilleurs amis masculins. Certes, ils ne s’entendaient pas extrêmement bien tous les deux, mais Elros espérait tout de même que tout se passerait bien. Il n’aurait pas pu faire un choix entre Ignatius et James.

Installé avec Herbert, Elros était tout à fait disposé à une discussion qui leur permettrait de mieux se connaître. Et le jeune homme avait bien sûr envie d’en apprendre davantage sur sa nouvelle connaissance. Toujours certains qu’ils pouvaient très bien s’entendre, tous les deux.

-Alors, racontez-moi tout. Qui est l'heureuse élue ? Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Elros lui adressa un petit sourire. Sa rencontre avec Mina n’était pas des plus conventionnelle, mais en même temps, leur couple n’était pas non plus très conventionnel, du fait de leur différence d’âge. Ils n’étaient pas le premier couple intergénérationnel, et ils ne seraient pas le dernier. Encore plus dans le jeu des mariages arrangés, mais entre Mina et lui, cela n’était pas du tout un arrangement. Ils avaient décidé eux-mêmes de leur histoire.

« Elle s’appelle Mina. On s’est rencontré sur le Chemin de Traverse. Comme quoi, on dirait bien que cet endroit me porte chance. J’ai glissé et je me suis cassé la figure de manière totalement ridicule. Elle était avec des amies un peu plus loin qui gloussaient et ricanaient face à ma chute, et elle est venue m’aider. »

black pumpkin

_________________

- Don't worry, be happy -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Herbert Beery
▌ Messages : 257
Humeur :
Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 27,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Morrison

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Re: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitimeVen 5 Juin - 8:59

★ Toute maladresse est pardonnable ★


« Elle s’appelle Mina. On s’est rencontré sur le Chemin de Traverse. Comme quoi, on dirait bien que cet endroit me porte chance. J’ai glissé et je me suis cassé la figure de manière totalement ridicule. Elle était avec des amies un peu plus loin qui gloussaient et ricanaient face à ma chute, et elle est venue m’aider. »

Le récit de la rencontre d'Elros avec sa fiancée tira un sourire à Herbert. Cette entrée en matière avait tout du roman à l'eau de rose. Pour certains, ce serait peut-être rébarbatif, mais pas pour lui. Lui, il avait toujours été romantique, et il considérait que ceux qui raillaient les belles histoires romantiques devaient avoir des vies bien tristes, ou refuser de voir la beauté de certaines choses. Une rencontre originale, donc, et qui prouvait que le ridicule ne tuait pas et pouvait même parfois changer votre vie.

Bien sûr, Herbert ne faisait pas le lien entre cette Mina et son ancienne élèves. Des Mina, il en avait croisées plus d'une, dans sa vie, alors il ne se posait pas plus de questions. Il n'envisagea pas non plus de demander le nom de famille de l'heureuse élue à Elros, il aurait trouvé cela déplacé (même s'ils n'étaient plus à ça près, puisque, déjà, Herbert se retrouvait invité au mariage des deux tourtereaux juste comme ça). Il se contentait de savourer l'histoire de sa rencontre comme on le fait d'un feuilleton qui paraîtrait régulièrement dans une feuille de chou locale.

-C'est adorable, digne d'un roman d'amour,
dit-il avec un sourire. Et le mot n'était pas forcément si fort que ça. Herbert ne pouvait pas prétendre connaître son interlocuteur après cette seule conversation, mais il ne faisait aucun doute, malgré tout, qu'il était amoureux. C'était juste complètement évident. Quand il parlait de sa fiancée, il avait le regard qui pétillait, le sourire aux lèvres et des étoiles dans les yeux. J'espère connaître une histoire comme la vôtre un jour.

Car observer que la vie sentimentale d'Herbert Beery était complètement désertique, c'était être dans le vraie total. Quelques relations brèves, qui avaient rapidement abouti à un échec total. Il finissait par croire qu'il n'était pas fait pour ça. Mais c'était un découragement de courte durée. Pas de répit pour les amoureux de l'amour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Elros Moose
▌ Messages : 282
Humeur :
Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Right_bar_bleue

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Re: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitimeMer 26 Aoû - 15:07

Toute maladresse est pardonnable
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Elros avait cru préférable de ne pas révéler l’âge de Mina. Non pas qu’il en avait honte, loin de là, mais il savait que cela pouvait susciter des réactions plus ou moins variées chez les gens. Il venait de rencontrer cet homme, alors il préférait se montrer prudent, tout simplement. Cela ne voulait pas dire qu’il ne lui faisait pas confiance, mais il venait peut-être de se faire un tout nouvel ami, il n’avait pas envie de le faire fuir tout de suite, ce serait tout de même dommage.

Il avait dit la vérité à ses meilleurs amis, parce qu’il savait (et espérait surtout) qu’ils ne le jugeraient pas. Et cela s’était extrêmement bien passé. Plus ou moins. Mais il n’avait pas envie que l’âge de Mina lui créent des tensions avec qui que ce soit, encore moins avec des inconnus. Il n’avait rien avec le fait qu’elle soit jeune, il s’en moquait, mais ce n’était pas le cas de tout le monde.

Mais bon, peu importe. Il passait un excellent moment avec ce jeune homme, et cela n’avait aucune raison de changer. Il était content pour lui, et c’était très aimable de sa part. Ce n’était pas commun d’inviter des inconnus à son mariage, mais Elros ne voyait pas le mal. Cet homme était appréciable, il aimait sa façon d’être, et il voulait donc qu’il soit présent à son mariage. Il était certain que c’était une bonne idée, et qu’ils pourraient passer un excellent moment.

-C'est adorable, digne d'un roman d'amour. J'espère connaître une histoire comme la vôtre un jour.

Il adressa un sourire à Herbert. Il lui souhaitait que cela lui arrive. Elros pensait que tout le monde pouvait trouver sa moitié. Avant Mina, il n’était jamais resté très longtemps avec une femme, et n’avait eu que peu de relations. Aujourd’hui, il était le plus heureux des hommes, et il était certain que cela pouvait arriver à tout le monde. Même à Herbert, il ne devait pas se décourager, mais il devait continuer à y croire.

« Il n’y a pas de raison. Cela vous arrivera, j’en suis sûr et certain. Un homme comme vous a forcément la femme de sa vie quelque part. »

black pumpkin

_________________

- Don't worry, be happy -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Herbert Beery
▌ Messages : 257
Humeur :
Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 27,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Morrison

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Re: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitimeSam 29 Aoû - 12:50

★ Toute maladresse est pardonnable ★


« Il n’y a pas de raison. Cela vous arrivera, j’en suis sûr et certain. »

Herbert afficha un sourire. Bien sûr, son interlocuteur ne pouvait en aucun cas affirmer ce genre de choses et pouvoir avoir la certitude d'être dans le juste. Ils se parlaient comme s'ils se connaissaient depuis toujours, au point même qu'Elros avait invité Herbert à son mariage alors qu'ils ne savaient même pas qui était l'autre il y a seulement quelques heures, mais dans le fond, Elros avait encore beaucoup de choses à apprendre sur Herbert... Il se pouvait, après tout, que la succession d'échecs sentimentaux de l'artiste soit avant tout du à sa personnalité. Peut-être qu'il était invivable quand il était en couple ? Les principaux concernés étaient toujours ceux qui s'en rendaient le moins compte.

Mais Herbert prenait bien tous les encouragements qu'on pouvait bien lui donner, peu importe qui lui adressait ces encouragements en question, et pour le coup, il acceptait sans mal l'opinion d'une personne agréable et positive comme Elros. Pour les autres, Herbert était le premier à croire en l'âme soeur, alors il fallait bien que cette dernière existe aussi pour lui-même, même si, pour le moment, rien ne pointait dans la direction de qui que ce soit. Ce n'était pas seulement qu'il devenait un célibataire endurci, mais aussi que cela faisait très longtemps qu'il n'avait pas eu de coup de coeur pour une femme. Il ne saurait même pas dire à quand la dernière fois pouvait bien remonter. C'était lointain, ça c'est sûr, et c'était la seule chose qu'il savait de façon certaine. Un sentiment à reconquérir, donc.

« Un homme comme vous a forcément la femme de sa vie quelque part. »

-J'espère bien,
répondit Herbert, qui avait malgré tout envie de penser qu'il y avait un partenaire idéal pour chaque être humain, à coup sûr. L'ennui, je crois, c'est que je ne sais pas vraiment ce qu'est un homme comme moi.

A son âge, Herbert se cherchait encore et toujours, au point que c'en deviendrait presque ridicule. Cela se voyait dans son parcours professionnel, mais tout autant dans sa vie sentimentale dissolue. Difficile, forcément, de se construire une vie quand on peinait à savoir véritablement qui on était.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Empty
Message#Sujet: Re: Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros   Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Toute maladresse est pardonnable | Herbert & Elros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse
-