AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-22%
Le deal à ne pas rater :
Siège Gaming Steelplay SG01 (noir et vert)
179.99 € 229.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CRACMOL
Andromeda Fawley
▌ Messages : 54
Humeur :
Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: /
Camp: Neutre
Avatar: Emilia Clarke

Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Empty
Message#Sujet: Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda   Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Icon_minitimeLun 15 Juil - 16:28

Les amis nous façonnent à leur image
   
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Andromeda tentait d’avoir la vie la plus facile possible, étant donné sa condition, mais c’était loin d’être simple. Parce qu’elle vivait dans le mensonge, avec tout le monde, sauf sa famille. Mais tous ses amis, ses proches, elle leur mentait à chaque fois qu’elle était en leur présence. Ce n’était pas sa volonté. Dans un monde parfait, elle ne serait pas née dépourvue de pouvoirs magiques, alors que toute sa famille était sorcière, et de sang pur en plus de cela. Mais elle ne pouvait pas leur dire qu’elle était une cracmole. Déjà parce qu’elle en avait honte, et aussi parce qu’elle ne voulait pas apporter le déshonneur sur les Fawley en faisant savoir qu’ils avaient engendré une cracmole.

Elle espérait surtout qu’elle réussirait à garder cette couverture, à faire croire qu’elle était une sorcière. Elle ne savait pas si cela durerait, mais elle tentait de se convaincre que oui, parce qu’elle n’avait pas le choix. Elle avait l’impression d’être un poids pour sa famille, et cela l’agaçait. Ils la traitaient différemment des autres de la fratrie, même s’ils ne faisaient pas exprès, comme si elle était faible, fragile et malade. Comme si elle pesait sur leurs épaules. Pourtant, elle n’avait pas demandé à naître ainsi, elle aurait préféré une autre vie que celle-ci. Elle avait passé son enfance à attendre des pouvoirs qui n’étaient jamais venus, et à se voir refuser tout ce qui lui avait été promis, c’était vraiment dur à avaler.

Enfin, elle s’était fait une raison. Vivre comme une sorcière sans en être une, ce n’était pas simple, mais elle faisait avec. Elle avait tout de même une vie sociale, une vie tout court. Même si elle ne pouvait dire la vérité à ses amis, ils comptaient tout de même réellement pour elle. Elle avait rendez-vous avec Cedrella. Même si la jeune femme avait été reniée par sa famille, Andromeda continuait de la voir, parce qu’elle restait son amie et qu’il n’y avait aucune raison à ce qu’elle ne la fréquente plus.

Andromeda vivait toujours dans la demeure familiale, et elle n’avait pas pu y inviter son amie. Tout comme elle n’avait pas pu se rendre chez Cedrella non plus pour des raisons évidentes, alors elle avait fixé le rendez-vous au Chaudron Baveur, elle espérait que ça irait. Andromeda était toujours nerveuse dans des lieux aussi peuplés par les sorciers mais bon. Elle aperçut Cedrella dans l’entrée et lui fit un léger signe de la main.

« Bonjour Cedrella, ça me fait plaisir de te voir, comment tu vas ? »

black pumpkin

_________________

- Andromeda Fawley -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 670
Humeur :
Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Empty
Message#Sujet: Re: Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda   Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Icon_minitimeLun 15 Juil - 19:02


Les amis nous façonnent à leur image.
J

amais Cedrella n’avait connu humiliation plus grande, peine plus intense. Plusieurs semaines, maintenant, qu’elle avait rompu avec Septimus. Plusieurs semaines qu’elle avait quitté en toute hâte l’appartement de celui qu’elle ne pouvait dorénavant plus considérer comme son fiancé… Et à présent… à présent, elle ne savait plus quoi faire. Elle retournait à Septimus tous les hiboux qu’il lui adressait sans même ouvrir ses courriers, elle s’était trouvé un hôtel pitoyable dans un quartier mal famé de Londres où elle était sûre qu’elle ne serait pas reconnue… l’un des seuls à être dans ses moyens. Elle avait vendu ses robes et ses bijoux les plus précieux, lui permettant d’acquérir un pécule de départ à peu près convenable, mais sa maigre fortune serait bien vite dilapidée, et ceci fait… elle ne savait pas quelles seraient encore ses options.

Elle devrait peut-être travailler, mais elle ne l’avait jamais fait de sa vie et n’osait encore s’y résoudre. Elle pourrait aussi retrouver ses sœurs, qui seraient sans doute ravies de l’accueillir à grand renfort de « Je te l’avais bien dit ». Mais elle avait beaucoup trop de fierté pour ça. Elle avait été effacée de la tapisserie des Black, elle avait choisi de partir sans jamais se retourner… ce n’était pas maintenant, toute désoeuvrée qu’elle était, qu’elle comptait prendre sur elle et revenir la queue entre les jambes. Même à Dorea, elle n’avait encore rien osé apprendre de sa déchéance… Même si, inévitablement, tout le monde allait finir par savoir. La rumeur allait bon train, elle ne vous attendait pas pour se répandre, et Cedrella le savait pertinemment. Elle avait tout quitté pour Septimus. Sans lui, elle avait tout perdu…

Bref, ce n’était pas la joie, mais Cedrella tenait peut-être une bonne occasion de mettre ses sombres pensées de côté et de sourire un peu. Ce jour-là, elle avait rendez-vous avec Andromeda. Rien de tel que de passer un moment entre amies pour donner à son existence un semblant de normalité… Elle s’était vêtue d’une robe élégante, la seule qu’elle avait gardée et qui donnait l’illusion que rien n’avait changé, et elle était allée retrouver Andromeda au Chaudron baveur.

-Je suis contente de te voir aussi,
répondit-elle quand Andromeda la salua, en forçant un sourire sur ses lèvres. Je… Dans un premier temps, elle envisagea juste de mentir. De mentir à tout le monde. Mais le fait de voir un premier visage ami depuis un bon moment rendait ses résolutions plus difficiles. Elle avait besoin de parler. Et si il n’était pas dans ses habitudes de prendre sur elle en toute circonstance, elle fondrait sans doute en larmes. J’ai connu mieux. Comment tu vas, toi ?





code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Andromeda Fawley
▌ Messages : 54
Humeur :
Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: /
Camp: Neutre
Avatar: Emilia Clarke

Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Empty
Message#Sujet: Re: Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda   Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Icon_minitimeMer 21 Aoû - 18:39

Les amis nous façonnent à leur image
   
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Certes, les magazines à potin commençaient déjà à relayer le fait que Septimus Weasley avait déboulé au mariage de son ancienne compagne à coup de déclarations d’amour passionnées, mais Andromeda n’en savait rien. Elle n’avait aucune idée de la situation dans laquelle était Cedrella. Si elle savait, comme pratiquement tout le monde sorcier, qu’elle avait été reniée pour être partie avec Septimus, Andromeda ne lui en avait jamais tenu rigueur. Pourquoi l’aurait-elle fait ? Elle ne comprenait pas vraiment sa famille pour le coup. Septimus Weasley avait tout d’un homme respectable, et il était de sang-pur. Il est vrai que les Black était très, trop, pointilleux sur certains détails qui entraient en compte de la pureté du sang, et personne ou presque ne trouvait grâce à leurs yeux, à moins qu’il ne soit Black.

Quoiqu’il en soit, elle n’en savait rien pour le moment. Elle avait juste envie de passer un moment avec son amie, et elle pensait trouver une Cedrella joviale, avec le sourire, comme elle en avait l’habitude en fait. Certes, Andromeda devait lui mentir sur sa nature, comme à tous, mais elle considérait tout de même vraiment Cedrella comme une amie proche. Cela ne lui faisait pas plaisir de devoir faire des cachoteries, c’était pesant pour elle aussi, mais elle savait qu’elle n’avait pas le choix. Elle le devait pour protéger sa famille, son nom, et elle savait aussi qu’il y avait de grandes chances pour que Cedrella la rejette. Elle avait beau avoir été reniée, elle était tout de même une Black, elle avait été élevée selon certains principes, et elle n’irait probablement pas faire amie amie avec une cracmole, c’était tout à fait logique selon elle.

Mais il n’y avait pas de raison dans tous les cas qu’elle apprenne la vérité à ce propos, Andromeda ne comptait pas le lui dire, alors… les choses devraient rester ainsi. Elle n’avait dans tous les cas pas vraiment envie de penser à cela, elle avait juste envie de profiter de son amie, de passer un moment agréable avec elle. Pourtant, elle ne pouvait s’empêcher de penser qu’elle trouvait que la jeune femme n’avait pas vraiment bonne mine, et qu’elle ne semblait pas au meilleur de sa forme.

-Je suis contente de te voir aussi. Je… J’ai connu mieux. Comment tu vas, toi ?

Andromeda avait la confirmation que quelque chose n’allait pas, et elle se sentait inquiète. Elle ne savait pas ce qui pourrait mal se passer, mis à part ses soucis familiaux évidemment. Peut-être son couple avec Septimus ? Peut-être que les deux amants s’étaient disputés, c’était très loin d’être rare après tout. Elle ne savait pas vraiment si elle devait prendre le risque de lui poser la question pour en savoir plus, ou si elle devait la laisser tranquille. Mais elle était tout de même son amie.

« Je vais bien. Tu as une petite mine, c’est vrai. Tu veux en parler ? »
black pumpkin

_________________

- Andromeda Fawley -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 670
Humeur :
Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Empty
Message#Sujet: Re: Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda   Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Icon_minitimeMer 21 Aoû - 19:06


Les amis nous façonnent à leur image.
A

ndromeda lui assura qu'elle allait bien, Cedrella espérait que c'était bel et bien le cas et qu'elle ne prononçait pas ces mots uniquement dans le but de noyer le poisson. Parfois, quand on sent un ami en détresse, on a tendance à mettre ses propres tracas en sourdine, et Cedrella ne voulait surtout pas cela... tout comme elle ne tenait pas non plus à se plaindre trop longuement (elle avait de toute façon trop de fierté pour cela).

Ceci dit, elle pensait qu'il était légitime qu'Andromeda sache la vérité, et de préférence qu'elle l'entende de sa part, car il ne faudrait sûrement pas longtemps pour que la nouvelle soit répétée et amplifiée au sein du cercle fermé des sangs purs... Elle imaginait déjà ses soeurs victorieuses, ravies d'avoir "eu raison"... Très clairement, oui, les choses avaient de fortes chances de se passer ainsi. Alors oui, il était normal qu'elle la tienne au courant, même si elle ne comptait pas plomber la conversation non plus. Elle était heureuse de pouvoir passer du temps avec une amie, elle n'avait pas envie de gâcher ça, surtout pas. Même si l'avantage, avec les amis, c'était que, justement, on pouvait partager avec eux ce qu'on avait sur le coeur, et surtout quand ça allait mal, en fait.

-C'est fini avec Septimus,
lui apprit-elle de but en blanc, ce qui était une façon comme une autre de lui faire comprendre que oui, elle avait envie d'en parler.

Plus que ça, même, elle avait besoin d'en parler. Depuis qu'elle avait déménagé, elle n'avait vu presque personne, elle avait tout gardé pour elle, elle n'avait surtout pas voulu demander d'aide... de toute façon, ce n'était pas comme s'il lui restait encore grand monde... à part Dorea... et Andromeda, du coup. Les amis qu'ils lui étaient restés étaient avant tout les amis de Septimus, alors ce n'était clairement pas eux qu'elle itait trouver maintenant.

-J'ai déménagé, forcément... et maintenant, j'ai plus rien.


C'était un résumé très, très concis de la situation. Mais la vérité, c'est que Cedrella n'était pas sûre d'être capable de rentrer dans les détails sans se mettre à fondre en larmes, et elle n'avait surtout pas envie de pleurer, il ne manquerait que ça. Elle devait sembler suffisamment pathétique comme cela, il n'était vraiment pas nécessaire d'en rajouter encore une couche, là ce serait vraiment le sommet.



code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Andromeda Fawley
▌ Messages : 54
Humeur :
Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: /
Camp: Neutre
Avatar: Emilia Clarke

Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Empty
Message#Sujet: Re: Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda   Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Icon_minitimeVen 1 Nov - 9:24

Les amis nous façonnent à leur image
   
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Andromeda se sentait tout de même un peu inquiète pour son amie. Cedrella ne semblait pas être au meilleur de sa forme, et cette dernière lui confirma qu’en effet, tout n’était pas parfait, qu’elle avait connu mieux. La jeune femme n’était pas surprise. En effet, cela se lisait sur son visage. Ce n’était jamais très agréable de découvrir que quelqu’un que l’on appréciait n’allait pas bien, et la cracmole espérait que cela n’était pas trop grave.

Quoiqu’il en soit, si Andromeda avait envie de savoir ce qui n’allait pas chez son amie, elle n’avait aucune envie de la brusquer. Elle savait que parfois, certaines personnes n’aimaient pas parler de ce qui n’allait pas, ou n’osaient pas exposer leurs soucis. Elle n’allait pas critiquer, elle-même mentait à tout le monde en affirmant être une sorcière, ce qui n’était pas du tout le cas. Mais il n’était pas question d’elle, il était question de Cedrella pour le moment. Quoiqu’il en soit, elle ne la forcerait pas à lui parler si elle n’en avait pas envie. Elle avait préféré poser la question, parce qu’elle voulait tout de même que Cedrella sache qu’elle était là pour elle si jamais elle avait besoin d’une oreille amicale. Mais que rien ne l’obligeait à se confier, et Dorea ne se vexerait pas du tout.

-C'est fini avec Septimus.

La nouvelle laissa Andromeda sans voix. Elle ne s’attendait pas du tout à cela. Et elle comprenait à présent beaucoup mieux pourquoi elle allait mal. Sa relation avec le sorcier avait été très critiqué, et Cedrella avait tout abandonné et tout quitté pour être avec lui. Cette nouvelle faisait vraiment mal au cœur, et Andromeda se sentait terriblement désolée pour Cedrella. Elle ne pouvait pas y changer grand-chose, mais au moins, elle serait là pour son amie, si cette dernière en avait besoin, elle ne voulait pas non plus se montrer trop présente, ce n’était pas le but.

-J'ai déménagé, forcément... et maintenant, j'ai plus rien.

Andromeda n’avait pas l’impression qu’elle se plaignait inutilement, ou en rajoutait. Vu la situation, elle était totalement dans le vrai. Et c’en était d’autant plus triste. La jeune femme voudrait pouvoir l’aider, mais à dire vrai, elle ne savait pas vraiment ce qu’elle pouvait faire pour elle. Elle posa en tout cas sa main sur la sienne, dans un geste qui se voulait réconfortant.

« Je suis vraiment désolée… j’espère que tu as tout de même réussi à trouver un nouveau toit. Que s’est-il passé ? »

black pumpkin

_________________

- Andromeda Fawley -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 670
Humeur :
Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Empty
Message#Sujet: Re: Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda   Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Icon_minitimeVen 1 Nov - 10:01


Les amis nous façonnent à leur image.
C

edrella esquissa un fin sourire, peiné, quand son amie lui assura être désolée. Elle savait qu'elle ne le disait pas seulement pour la forme, qu'elle le pensait réellement. Elle appréciait la compassion et la sollicitude de son amie, elle savait qu'elle n'en recevrait pas de beaucoup d'autres. En même temps, des amis, elle n'en avait presque plus (à part Dorea, qui serait sans doute la première à compatir à sa situation)...

Quant à sa famille, ils devaient jubiler à la nouvelle de ses fiançailles annulées, et elle n'avait pas particulièrement envie d'écoper d'un "je te l'avais bien dit" douloureux alors qu'elle se sentait d'ores et déjà au trente-sixième dessous. Donc oui, être en compagnie de quelqu'un qui était à même d'entendre et de comprendre sa peine, ça lui faisait du bien. Même si elle ne tenait pas non plus à s'appitoyer sur son sort trop longtemps. Le but n'était certainement pas de plomber l'ambiance, même si parler faisait du bien. Sourire lui ferait tout autant de bien, et elle en aurait le plus grand besoin dans les circonstances actuelles.

Andromeda demanda plus de détails. C'était couru d'avance. Cedrella n'était pas certaine d'avoir le courage de se replonger en détails dans les événements. D'un autre côté, c'était peut-être aussi une bonne façon d'exorciser les choses. Ou encore de se rappeler combien Septimus lui avait fait du mal, car quand elle oubliait les événements qui avaient occasionné la rupture, elle aurait tendance à ne plus voir en lui la personne qui lui avait brisé le coeur, mais uniquement celui qu'elle aimait tant et à qui elle avait promis de donner sa vie tout entière.

-Son ex s'est mariée. Visiblement, ça l'a fait réfléchir... aux sentiments qu'il a encore pour elle.
Et sans doute aussi au fait que s'il était resté avec Caelan, ils auraient pu facilement marier. Elle ne lui avait apporté que des problèmes depuis son retour dans sa vie. Au fond, c'était assez compréhensible qu'il en ait eu assez... Même si elle-même n'aurait jamais été capable de se lasser. Je dors à l'hôtel, pour l'instant... Il va sans doute falloir que je trouve du travail.

Ou qu'elle attende d'être cueillie par l'une de ses soeurs et ramenée chez elle, choque qu'elle espérait sans doute bien plus que ce qu'elle voulait bien admettre






code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Andromeda Fawley
▌ Messages : 54
Humeur :
Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: /
Camp: Neutre
Avatar: Emilia Clarke

Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Empty
Message#Sujet: Re: Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda   Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Icon_minitimeSam 4 Jan - 13:11

Les amis nous façonnent à leur image
   
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Andromeda se sentait vraiment triste pour Cedrella. Ce n’était pas du tout de la pitié, la jeune femme était son amie, et elle se souciait d’elle, de son bonheur. Son bonheur n’était pas au mieux de sa forme, c’était le cas de le dire, et c’est pour cette raison qu’elle voulait se montrer présente pour elle. C’était ce que faisait les vrais amis, ni plus ni moins. Même si Andromeda n’était pas totalement honnête avec Cedrella, plus par obligation que par choix, elle se considérait comme une véritable amie pour la sorcière.

Les chagrins d’amour, ce n’était jamais quelque chose de facile. Andromeda n’en avait jamais eu, mais elle se doutait bien que cela faisait mal. Elle espérait cependant que Cedrella saurait vite en guérir. Déjà que sa situation était difficile vis-à-vis de sa famille, qu’elle avait tout quitté, tout abandonné pour cet homme, voilà que maintenant, elle avait tout perdu. C’était injuste, Cedrella ne méritait pas cela. Elle était quelqu’un de bien, et la jeune femme aimerait vraiment pouvoir l’aider de manière durable, même si elle ne savait pas vraiment ce qu’elle pourrait faire, si ce n’est la soutenir.

Lui demander plus d’informations, ce n’était peut-être pas la meilleure chose pour la soutenir, mais elle se disait que cela pourrait lui faire du bien d’en parler, d’extérioriser tout cela. Mais elle comprendrait qu’elle n’ait pas envie d’en parler non plus. Elle ne la forcerait pas, et respecterait ce qu’elle voudrait dire ou non. Andromeda voulait juste la soutenir. Elle tentait de trouver des moyens qui étaient à sa portée, voilà tout.

-Son ex s'est mariée. Visiblement, ça l'a fait réfléchir... aux sentiments qu'il a encore pour elle. Je dors à l'hôtel, pour l'instant... Il va sans doute falloir que je trouve du travail.

En effet, cela avait dû être difficile. Elle était encore plus peinée pour son amie. Mais elle ne pensait pas qu’il était nécessaire de revenir là-dessus plus que de mesure. Cela semblait déjà assez difficile pour elle de revenir sur ce sujet, elle ne voulait pas la pousser dans ses retranchements. Quant au fait qu’elle dorme à l’hôtel, cela ne devait pas être simple non plus. Si Andromeda ne vivait pas chez ses parents, elle aurait immédiatement proposé à Cedrella de venir chez elle.

« Le point positif, c’est que tu es quelqu’un de formidable, alors tu pourras facilement trouver un emploi. En tout cas, si tu as besoin de quoique ce soit, tu sais que je suis là. Je t’aiderais autant que possible. Je t’aurais proposé un toit si je vivais seule, mais je doute que mes parents soient d’accord. »

black pumpkin

_________________

- Andromeda Fawley -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 670
Humeur :
Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Empty
Message#Sujet: Re: Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda   Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Icon_minitimeSam 4 Jan - 13:27


Les amis nous façonnent à leur image.
C

edrella répondit au compliment de son amie par un fin sourire. Décidément, ça lui faisait du bien de parler avec elle, certes, il en faudrait davantage pour qu'elle parvienne à sourire et rire franchement, mais au moins, elle ne se sentait pas au bord de fondre en larmes, et au vu de son état ces derniers temps, c'était un progrès évident. C'est sûr, ça lui faisait du bien d'entendre dire qu'elle était quelqu'un de formidable.

Certes, ce n'était sans doute pas tout à fait vrai, et Andromeda ne pouvait absolument pas être objective sur la question, mais peu importe, ça lui mettait un peu de baume au coeur, et elle en avait bien besoin, de se sentir importante aux yeux de quelqu'un, y compris amicalement, ça comptait vraiment... Sa rupture avec Septimus n'avait pas fait du bien à son ego ni à l'estime qu'elle avait d'elle-même, forcément, alors elle avait besoin de se sentir valorisée, même si d'ordinaire elle était tout à fait capable de faire cela toute seule, et sans l'aide de qui que ce soit.

Réussirait-elle à trouver facilement un emploi ? Elle en était tout sauf certaine. Non, elle se préparait plutôt, au contraire, à galérer sérieusement. Elle n'avait jamais travaillé de sa vie, et même si elle avait obtenu BUSE et ASPIC avec des résultats relativement honorables, elle n'avait aucune compétence particulière. Elle s'était laissée entretenir presque toute sa vie, et avait estimé surtout que ce mode de vie lui convenait, que c'était ainsi qu'elle voulait vivre. Mais elle ne devait pas partir non plus défaitiste. Par ailleurs, elle avait des exigences sans pouvoir se le permettre pour autant. Elle ne se voyait certainement pas exercer un métier qui - selon ses propres critères - la dévaloriserait à l'égard des autres, c'était impensable.

-Ne t'en fais pas, le simple fait que tu aies toujours été présente pour moi me suffit amplement,
lui assura Cedrella.

Elle appréciait la main tendue d'Andromeda, et aimait savoir qu'elle était prête à accepter son aide. Mais elle avait sa fierté, elle avait envie de s'en sortir seule (même si dans les faits elle n'y parviendrait pas)... dans le cas contraire, elle aurait des solutions, la plus évidente était de revenir vers ses soeurs, chose qu'elle ne se sentait ni prête, ni capable de faire.

-Je ne suis pas à la rue pour le moment quoi qu'il en soit, j'ai des économies.

Pas tant que ça, ceci dit, voilà longtemps qu'elle n'obtenait plus rien de la part des Black. Elle avait surtout la chance d'avoir possédé robes et bijoux qui valaient à l'unité une petite fortune, mais l'argent filait vite, même en tentant d'être économe.

-Mais on s'est assez apitoyé sur mon sort comme ça. Parle-moi de toi, plutôt.






code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Andromeda Fawley
▌ Messages : 54
Humeur :
Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: /
Camp: Neutre
Avatar: Emilia Clarke

Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Empty
Message#Sujet: Re: Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda   Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Icon_minitimeDim 2 Fév - 21:32

Les amis nous façonnent à leur image
   
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Andromeda était un peu gênée, parce qu’elle n’était pas capable d’aider Cedrella. Elle n’était pas indépendante, et ne voyait donc pas comment elle pouvait lui venir en aide. Elle savait que son amie était loin d’être une incapable, mais elle se doutait que les débuts étaient toujours difficiles. Elle aurait bien voulu lui donner un petit coup de pouce. Mais bon, Cedrella n’avait pas l’air de lui en tenir rigueur. Et c’était tant mieux. Cedrella avait besoin de soutien, et elle comptait bien lui en donner autant que possible.

Même si elle ne pouvait pas être totalement honnête avec elle, elle la considérait comme une vraie amie. Elle n’avait pas envie de faillir à sa tâche, ou de faire mine de la laisser tomber. Elle n’avait aucunement l’attention de la prendre en pitié. Elle apprécie beaucoup Cedrella, et elle savait que la jeune femme avait tout de même de la fierté, alors il s’agissait aussi de ne pas la froisser. Ce n’était pas le but. Elle n’était pas capable de dire comment elle aurait réagi dans la même situation, on ne pouvait pas savoir en avance, mais elle trouvait en tout cas, que la jeune femme s’en sortait avec force et courage.

Andromeda n’était pas une femme forte. Du moins, elle ne pensait pas l’être. Elle était sans cesse, enlisée dans le mensonge, et elle n’avait aucun moyen de s’en sortir. Elle ne pouvait pas dire la vérité, c’était tout bonnement impossible, si elle avouait être une cracmole, elle n’aurait plus aucun ami, ce dernier la regarderait alors avec mépris, et dégoût. Et elle ferait probablement honte à sa famille. Alors elle mentait, mais c’était pour le bien. Pour son bien. Alors évidemment, elle était admirative d’une personne comme Cedrella, qui avait délibérément une vie parfaite par amour, et qui même après une désillusion, gardait la tête haute, ce qu’elle avait totalement raison de faire.

-Ne t'en fais pas, le simple fait que tu aies toujours été présente pour moi me suffit amplement.

Elle lui adressa un sourire, touchée par ses propos. Évidemment, elle serait toujours là pour elle. Elle aimerait pouvoir faire plus, malheureusement, elle n’en avait pas la possibilité. Sauf si Cedrella avait besoin de quelque chose qu’elle pourrait lui fournir, bien évidemment. Mais le soutien, c’était totalement dans ses cordes, et elle en avait à revendre, il n’y avait aucun souci à se faire là-dessus. Elle comptait bien être un véritable pilier pour son ami, et tout faire pour remonter le moral de la jeune femme.

-Je ne suis pas à la rue pour le moment quoi qu'il en soit, j'ai des économies. Mais on s'est assez apitoyé sur mon sort comme ça. Parle-moi de toi, plutôt.

Andromeda était contente de savoir que son amie avait de quoi rebondir, elle s’il le fallait, elle pourrait toujours l’avancer un peu dans tous les cas. Elle fit un petit sourire quand Cedrella voulut parler d’elle. Parce qu’elle n’avait rien à dire. Elle ne travaillait pas, n’avait pas de fiancé puisque son père refusait toutes les offres de fiançailles pour ne pas qu’on découvre son statut, elle ne fréquentait aucun garçon et il ne se passait rien dans sa vie. Elle n’avait pas envie d’inventer, elle le faisait déjà assez comme ça.

« Oh… moi tu sais, il n’y a pas grand-chose à dire là-dessus. Rien n'a changé. »

black pumpkin

_________________

- Andromeda Fawley -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 670
Humeur :
Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Empty
Message#Sujet: Re: Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda   Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Icon_minitimeLun 3 Fév - 17:51


Les amis nous façonnent à leur image.
C

edrella afficha une moue un peu déçue quand son amie lui apprit qu'il ne s'était rien passé de particulier pour elle. Certes, il était généralement admis que quand on avait rien de nouveau à raconter, c'est-à-dire qu'il n'y avait aucune mauvaise nouvelle à déplorer non plus, et la jeune femme préférait que tout aille bien dans la vie d'Andromeda. Mais elle n'aurait pas dit non à une vraie bonne nouvelle, pour tout dire, car clairement, elle avait besoin de se remonter le moral avec la vie des autres puisque ce n'était définitivement pas en se penchant sur la sienne qu'elle allait trouvait matière à sourire ou à rire.

Elle n'aurait pas craché même sur la plus insignifiante des anecdotes, mais évidemment, Andromeda n'allait pas lui inventer des histoires juste pour la consoler de la sienne... même si Cedrella le voudrait presque tant elle n'avait plus envie de parler d'elle-même pour le moment. Oui, apprendre sa situation à son amie lui avait fait du bien, et de toute évidence, elle avait eu besoin de se confier, mais il ne servait à rien de ressasser non plus, d'autant que ce n'était pas ce qui allait faire apparaître une solution à ses problèmes comme par miracle. La seule chose qui pourrait lui faire du bien, ce serait de revoir Septimus, mais elle savait en même temps pertinemment que si elle devait le revoir, elle aurait finalement plus mal encore, car ce ne serait plus cet homme avec qui elle avait partagé sa vie et pour qui elle avait tout abandonné. Bref, elle avait vraiment besoin de penser à autre chose.

-Tant mieux pour toi, le changement n'est pas toujours franchement salutaire,
observa-t-elle alors simplement.

Et comment pourrait-elle penser autrement à présent. Dans un premier temps, oui, elle était parvenu à se convaincre des bienfaits du changement. Tout n'était pas parfait après son installation avec Septimus, il avait fallu procéder à quelques ajustements, mettre de son confort passé de côté et surtout oublier sa complicité avec ses soeurs, mais elle l'avait accepté avec bonheur. Dorénavant, en revanche, le changement était une chose qu'elle ne souhaiterait vraiment plus à qui que ce soit.

-Bon, si tu n'as rien de nouveau à dire sur toi, tu as peut-être des choses à m'apprendre sur d'autres ? Des ragots croustillants à partager, peut-être ?





code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Andromeda Fawley
▌ Messages : 54
Humeur :
Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: /
Camp: Neutre
Avatar: Emilia Clarke

Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Empty
Message#Sujet: Re: Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda   Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Icon_minitimeSam 29 Fév - 19:03

Les amis nous façonnent à leur image
   
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Andromeda aimerait pouvoir raconter tout un tas de choses à son amie. Mais la vérité, c’est qu’il ne se passait jamais rien dans sa vie. Alors, elle ne se voyait pas inventer, ce serait stupide, elle mentait assez comme ça. Mai la jeune femme avait bien compris que Cedrella n’avait pas envie de continuer de parler d’elle, et elle le comprenait tout à fait. Ce qu’il venait de lui arriver, c’était vraiment triste. Et elle espérait que les choses s’arrangeraient tout de même assez rapidement pour elle, mais bon. Quoiqu’il en soit, ce n’était pas en se concentrant sur Andromeda qu’elles allaient trouver matière à discuter. Sauf si elle révélait tout d’un coup être une cracmole, mais elle ne ferait jamais cela. Et encore moins avec Cedrella.

Quoiqu’il en soit, elle se sentait tout de même un peu mal à l’aise, de n’avoir à ce point, rien à dire. Mais c’était la vérité. Il ne se passait rien dans sa vie, absolument rien. Elle ne faisait rien de passionnant, elle ne travaillait pas, n’était pas mariée… il ne se passait rien, alors elle n’avait rien à raconter. Ce n’était pas très reluisant, et elle était probablement un peu pitoyable. Certaines jeunes femmes étaient dans son cas, parmi les sangs-purs, mais elles au moins, finiraient par se marier, ce qui n’était pas le cas pour Andromeda, qui finirait probablement sa vie toute seule, parce qu’elle était née avec une tare.

-Tant mieux pour toi, le changement n'est pas toujours franchement salutaire.

Andromeda lui offrit un demi sourire. Elle n’avait pas tort, mais dans le cas d’Andromeda, le changement était surtout inexistant, et les choses resteraient ainsi. C’était peut-être pour le mieux, en tout cas, elle ne voulait pas jouer avec le feu, en se créant des situations qui pourraient mettre son secret en danger. Si Cedrella voyait les choses d’un regard positif, alors tant mieux. Andromeda n’avait surtout pas envie d’inspirer de l’ennui, ou de la pitié chez son amie.

-Bon, si tu n'as rien de nouveau à dire sur toi, tu as peut-être des choses à m'apprendre sur d'autres ? Des ragots croustillants à partager, peut-être ?

Andromeda était assez friande de ragots, il est vrai. C’était une façon de vivre un peu par procuration. S’il ne se passait rien dans sa vie, au moins, elle s’intéresser à celle des autres, au moins, cela lui faisait de l’occupation. Elle en avait quelques-uns en réserve, que peut-être, Cedrella connaissait déjà, mais peut-être pas, après tout, elle n’avait pas vraiment été au meilleur de sa forme dernièrement. Il fallait surtout qu’elle ne dise rien qui puisse rappeler à Cedrella ce qu’elle venait de vivre, et ce n’était pas simple, puisque la plupart des ragots étaient en général assez graveleux.

« Peut-être quelques-uns. Tu te souviens de Melina Presley ? La fille d’un employé du ministère qui a un peu près notre âge. Il paraîtrait qu’elle est enceinte, sauf qu’elle n’est ni mariée, ni en concubinage, ni rien, et qu’elle refuse de dire qui est le père de l’enfant. Son père est fou de rage. »

black pumpkin

_________________

- Andromeda Fawley -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 670
Humeur :
Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Empty
Message#Sujet: Re: Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda   Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Icon_minitimeSam 29 Fév - 19:21


Les amis nous façonnent à leur image.
Q

uelques ragots, c'était déjà bien. Ce n'était pas forcément quelque chose de bien glorieux, mais Cedrella ne s'en cachait pas, c'était le cas depuis toujours, et ça le resterait, la jeune femme avait toujours adoré les potins. C'était humain, pensait-elle, de se focaliser sur la vie d'autrui pour oublier un peu la sienne.

Cela n'avait même pas besoin d'être la vie d'une personne qu'elle connaissait bien, en fin de compte, juste une vie bouleversée, qui la divertirait comme on se délecte d'une feuilleton à rebondissements. Après tout, Cedrella estimait qu'il n'était que justice de sa part de se repaître de ragots du genre, puisqu'elle se doutait que beaucoup n'avaient pas dû s'épargner de commenter sa vie de la même manière, que ce soit à l'époque, quand elle était la jeune héritière indigne de son sang qui avait fait faux bond à son fiancé de l'époque pour vivre dans le péché avec son amant amoureux des moldus, ou maintenant, alors qu'elle était cette femme bafouée, qui recevait la monnaie de sa pièce et rentrait la queue entre les jambes chez sa famille qui avait pourtant eu les meilleures raisons du monde de la renier. Donc oui, c'était sa vengeance à elle... même si c'était bas. Si ça pouvait au moins lui changer les idées, c'était une bonne chose, déjà.

-Son nom me dit quelque chose... Je crois qu'elle était dans l'année en-dessous de la mienne, à Poudlard, une serdaigle, si je ne me trompe pas.


Cedrella se souvenait vaguement en avoir fait voir des vertes et des pas mûres à cette fille, du temps où elle était cette peste de serpentard absolument imbuvable... qui restait relativement imbuvable, mais qui avait tout de même changé un peu, fort heureusement. Enfin, ça, c'était si elle ne se trompait pas sur toute la ligne. En tout cas, cette fille, qui dans son souvenir avait tout d'une Sainte-Nitouche, cachait à présent bien son jeu, puisqu'elle était à présent enceinte sans être mariée, et sans avoir de partenaire connu.

-Si elle n'est pas capable de nommer le père, c'est peut-être qu'elle ne s'en souvient pas elle-même. C'est drôle, je ne m'imaginais pas cela de la part de Presley.


Mais on ne connaissait jamais vraiment les gens. Encore moins au premier regard.




code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Andromeda Fawley
▌ Messages : 54
Humeur :
Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: /
Camp: Neutre
Avatar: Emilia Clarke

Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Empty
Message#Sujet: Re: Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda   Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Icon_minitimeVen 3 Avr - 0:28

Les amis nous façonnent à leur image
   
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Andromeda avait bien compris qu’à présent, sa tâche consistait à tenter de changer les idées de son amie. Cedrella était en plein chagrin d’amour, alors elle avait besoin d’être divertie. La jeune femme allait faire ce qu’elle pouvait, mais elle ne garantissait pas une grande réussite. Mais bon, en tant qu’amie, elle ne pouvait pas vraiment faillir à sa mission. Oui, elle prenait les choses très à cœur.

Enfin, quoiqu’il en soit, elle avait quelques ragots sous le coude, mais elle ne pouvait pas non plus dire n’importe quoi. Elle se faisait la remarque qu’il valait mieux mettre de côté tout ce qui touchait à des relations amoureuses, parce qu’il serait inutile de remuer le couteau dans la plaie, mais en général, la plupart des ragots étaient basés sur les coucheries, ou alors les complots, ce genre de choses. De sa place, Andromeda n’avait pas forcément accès au plus intéressant, mais elle espérait que cela conviendrait tout de même à son amie.

-Son nom me dit quelque chose... Je crois qu'elle était dans l'année en-dessous de la mienne, à Poudlard, une serdaigle, si je ne me trompe pas.

Andromeda ne pourrait ni confirmer, ni réfuter ses paroles. Etant donné qu’elle n’avait jamais mis un seul orteil à Poudlard, elle pourrait difficilement lui rappeler dans quelle maison elle avait été répartie, et en quelle année elle avait été lorsque Cedrella était étudiante. C’était une des plus frustrations de sa vie, de ne pas avoir pu aller à Poudlard, en plus du fait général de ne pas pouvoir pratiquer la magie, alors qu’elle y avait été prédisposée. Enfin, peu importe, les choses étaient ce qu’elles étaient, et ne pouvaient être changées la concernant.

-Si elle n'est pas capable de nommer le père, c'est peut-être qu'elle ne s'en souvient pas elle-même. C'est drôle, je ne m'imaginais pas cela de la part de Presley.

Oui, c’était totalement possible. Peut-être qu’elle était du genre à passer de lit en lit, si bien qu’elle avait eu tant de partenaires durant la même période qu’elle ne pouvait savoir exactement qui pourrait être le père. Ou alors, son amant était marié, avait une très bonne situation, et elle préférait ne rien dire pour le protéger, quitte à saboter sa propre réputation.

« Oui, c’est une possibilité. C’est sûr qu’elle ne laisse rien paraître de ce genre de comportement, mais il est difficile de savoir qui est véritablement quelqu’un sans vraiment chercher à le connaître. Et encore, tout le monde cache des choses, c’est une des natures mêmes de l’homme. »

black pumpkin

_________________

- Andromeda Fawley -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 670
Humeur :
Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Empty
Message#Sujet: Re: Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda   Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Icon_minitimeVen 3 Avr - 18:50


Les amis nous façonnent à leur image.
C'

est sûr, il était difficile de véritablement connaître quelqu'un si on ne cherchait pas réellement à connaître cette personne, et même en décidant d'apprendre à mieux connaître la personne en question, on avait malgré tout accès à ce que l'autre voulait bien montrer de soi. Elle en savait quelque chose. Elle avait le sentiment d'en avoir eu l'illustration beaucoup trop frappante avec Septimus quand ce dernier avait choisi de l'abandonner à son sort pour aller retrouver son ex, ex avec qui il lui avait garanti que plus rien ne se passerait jamais, parce qu'il n'éprouvait plus rien du tout pour elle. Sans parler, bien évidemment, de tout ce qui se passait au sein de leurs présumément respectables familles de sang pur, dès lors qu'on décidait de leur adresser un regard un peu plus attentif.

Et encore, Cedrella était loin de tout savoir à ce sujet. Elle savait simplement que ses soeurs avaient une face obscure qu'elle n'avait découverte qu'au moment de sa fugue, et dont elle ne mesurait pour autant pas toute l'ampleur. Deviner qu'elles étaient des mangemorts ? Deviner leur implication dans sa séparation avec Septimus ? Imaginer les infidélités de Callidora ? Bien sûr que ça lui était complètement impossible ! Même avec beaucoup d'imagination, elle en serait proprement incapable, c'était absolument certain. Bref, oui, on ne connaissait jamais vraiment les gens qui nous entourent... Et parfois, Cedrella se prenait à rêver à un monde plus transparent, alors qu'elle avait été la première à contribuer à cette politique de l'opacité totale, qui empêchait d'y voir plus clair et de savoir exactement à qui l'on avait affaire.

-Peut-être pas de tous les hommes, répondit prudemment Cedrella, même si c'était sans doute beaucoup trop... optimiste ? de penser cela.

Tout le monde avait son jardin secret, c'était assez difficile à nier, non ? Et toutes les vérités n'étaient pas bonnes à dire non plus. Toutes ces affirmations pouvaient entièrement passer pour des lieux communs, mais ce n'est pas ainsi que Cedrella voyait les choses. Plus ainsi. C'était épuisant, de garder la face, de mentir à tout le monde.

-Je suis sûre qu'on peut tous être capables d'être entièrement transparents avec au moins une personne.
Elle marqua une pause. En tout cas, en ce qui me concerne, je pense que j'ai assez menti dans ma vie pour toute une existence, je n'ai pas vraiment envie de continuer.




code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Andromeda Fawley
▌ Messages : 54
Humeur :
Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: /
Camp: Neutre
Avatar: Emilia Clarke

Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Empty
Message#Sujet: Re: Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda   Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Icon_minitimeJeu 28 Mai - 12:27

Les amis nous façonnent à leur image
   
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Andromeda estimait que tout le monde avait des cadavres dans le placard. Personne n’était jamais totalement honnête, et parfois, ce n’était même pas intentionnel. Le simple fait de répondre qu’on allait bien, quand ce n’était pas le cas, c’était une forme de mensonge. Même si c’était davantage perçu comme une forme de politesse. On ne voulait pas ennuyer les autres avec ses problèmes, d’autant plus qu’en règle générale, la question était posée par automatisme, par politesse, ce n’était pas sincère. Tout le monde mentait, même un peu. Andromeda avait de loin dépassé le stade du petit mensonge. Puisqu’elle se faisait passer pour ce qu’elle n’était pas. Elle n’en était pas fière, mais elle n’avait pas le choix, tout son entourage devait croire qu’elle était une sorcière, même si ce n’était pas le cas.

Et dans une certaine mesure, elle s’en voulait, de ne pas pouvoir dire la vérité à Cedrella. Elle s’en voulait de lui mentir, mais elle ne pouvait pas se résoudre à lui dire la vérité. Elle avait que son amie lui tournerait le dos, même si elle avait quitté sa famille et ses principes pour un homme, ce n’était pas la même chose. C’était une chose, d’aimer un traitre à son sang, c’en était une autre de copiner avec des cracmols, même si elle le faisait à son insu. Et si Cedrella était au courant, il y avait un risque qu’elle divulgue l’information à d’autres. Andromeda ne pouvait pas permettre une telle chose. Jamais. Qu’importe qu’elle vive dans le mensonge, et qu’importe que ce soit épuisant, elle était habituée maintenant, et elle devait continuer aussi longtemps qu’elle vive.

-Peut-être pas de tous les hommes.

Aux yeux d’Andromeda, il n’y avait pas de demi-mesure à ce sujet. Mais cela ne voulait pas dire que l’homme était mauvais, juste… qu’il avait acquis certaines aptitudes à se protéger, à paraître toujours bien, toujours fort. Le mensonge n’était pas toujours usé pour faire du mal, mais ce n’était pas non plus une raison pour en abuser. En tous les cas, ce n’était pas vraiment un débat auquel il pouvait y avoir une réponse.

-Je suis sûre qu'on peut tous être capables d'être entièrement transparents avec au moins une personne. En tout cas, en ce qui me concerne, je pense que j'ai assez menti dans ma vie pour toute une existence, je n'ai pas vraiment envie de continuer.

Peut-être bien, mais dans le cas de la jeune femme, personne ne répondait à ces critères. Même avec ses sœurs, elle n’était jamais totalement honnête. Elle savait que certaines d’entre elles avaient tout de même honte, même si elles ne le disaient jamais, elles avaient peur aussi sans doute que le secret de famille éclate. Andromeda faisait toujours en sorte de paraître bien, pour ne pas les culpabiliser ou quoique ce soit d’autre. Elle adressa un petit sourire à la jeune femme.

« Il n’y a aucun mal à vouloir être honnête avec son entourage. »

black pumpkin

_________________

- Andromeda Fawley -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 670
Humeur :
Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Empty
Message#Sujet: Re: Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda   Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Icon_minitimeJeu 28 Mai - 18:45


Les amis nous façonnent à leur image.
C

edrella afficha un fin sourire en écoutant la réponse de son interlocutrice. Andromeda prêchait une convertie, et Cedrella avait un peu de mal à savoir dans quel sens elle lui disait cela. Comme un simple constat ? Un avertissement ? Quelques mots pour la rassurer ? Pourtant, elle n'avait pas prononcé ses paroles précédentes avec inquiétude, plus avec détermination.

Elle était bien loin de penser que c'était un mal d'être honnête, au contraire, c'était même l'une des qualités les plus belles au monde à ses yeux. C'était d'ailleurs l'une des qualités qui l'avaient principalement séduites chez Septimus. Elle avait grandi dans un milieu où les non-dits, l'hypocrisie et la dissimulation avaient été des valeurs-clés, et elle n'avait pas fait exception à la règle, loin s'en faut. Quand elle s'était rapproché de Septimus, ça avait été comme une respiration pour elle. Elle s'était sentie libérée d'un poids immense, elle avait eu le sentiment de se découvrir, comme si elle avait été trop longtemps engoncée dans un costume d'elle, qui lui ressemblait mais qui n'avait rien à voir avec elle. L'honnêteté de Septimus lui avait appris à être honnête envers elle-même.

Ceci dit... elle devrait arrêter, même en pensée, de mettre Septimus sur un piédestal... Au fond, s'il était un parangon d'honnêteté, les choses ne se seraient pas finies comme ça, entre eux. Et comment pourrait-elle faire l'éloge de sa sincérité alors qu'il avait très probablement pensé à une autre tout le temps où ils avaient été ensemble.

-Oui, c'est ce que je voulais dire
, répondit Cedrella, qui n'était pas certaine de bien s'être exprimée.

Mais peut-être aussi que son discours devait sembler hypocrite. Après tout, elle avait beau vouloir être honnête avec elle-même, ça ne l'avait pas empêchée de revenir auprès de ses soeurs, et ça pouvait sembler être une attitude relativement hypocrite. Mais depuis son retour, Cedrella ne s'était pas privée de dire tout haut ce qu'elle pensait, et de ses soeurs, et de sa belle-famille, et de sa situation. Et encore, elle n'était pas au bout de ses surprises.

-Ca fait même beaucoup de bien, en fait. C'est libérateur. J'ai passé tellement de temps à agir et parler en fonction de ce qu'on attendait de moi que maintenant, de simplement dire ce que j'ai sur le coeur comme je l'attends, je t'avoue que je trouve ça... presque exaltant, en fait.




code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Andromeda Fawley
▌ Messages : 54
Humeur :
Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: /
Camp: Neutre
Avatar: Emilia Clarke

Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Empty
Message#Sujet: Re: Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda   Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Icon_minitimeVen 21 Aoû - 17:51

Les amis nous façonnent à leur image
   
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tout le monde avait ses secrets, tout le monde le savait. Ce n’était pas une nouveauté, et Andromeda était convaincue qu’absolument personne n’était épargné par cela. Tout le monde cachait quelque chose, avec différents degrés de mensonges. Andromeda faisait partie de la catégorie de ceux qui se faisaient passer pour ce qu’ils n’étaient pas, ce qui était tout de même de très gros mensonges, avec de lourdes conséquences.

Est-ce que cela voulait dire qu’elle était quelqu’un de mauvais ? Elle n’était pas honnête, c’était une réalité, mais… elle ne mentait pas par plaisir, mais par nécessité. Elle n’avait pas le choix. Elle ne pouvait pas avouer la vérité, et dire à tous ce qu’elle était réellement, une cracmol. Rien que ce mot lui hérissait les poils, alors laisser aux autres l’opportunité de le savoir ? Non, jamais de la vie. Elle ne laisserait jamais une telle chose se produire, elle s’en faisait la promesse, elle ferait toujours en sorte de protéger son secret. Et pour le moment, elle s’en sortait plutôt bien. Elle avait parfois quelques moments de stress, mais elle arrivait toujours à retirer son épingle du jeu, et elle devait continuer sur sa lancée.

-Oui, c'est ce que je voulais dire. Ca fait même beaucoup de bien, en fait. C'est libérateur. J'ai passé tellement de temps à agir et parler en fonction de ce qu'on attendait de moi que maintenant, de simplement dire ce que j'ai sur le coeur comme je l'attends, je t'avoue que je trouve ça... presque exaltant, en fait.

Andromeda comprenait ce qu’elle voulait dire, mais elle ne la comprenait pas pour autant. Certaines vérités faisaient mal, et elles étaient faites pour rester cachées. Andromeda savait pertinemment que si elle passait aux aveux, ce serait tout sauf libérateur. Ce serait destructeur, et elle gâcherait sa vie. Mais Cedrella n’était pas dans le même cas qu’elle. C’était moins grave en un sens, elle avait voulu épouser un homme qu’elle avait elle-même choisi. Bon au final, elle s’était lourdement trompée, Septimus était un gros nul et elle n’avait strictement rien à faire avec lui, mais elle comprenait ce qu’elle avait dû ressentir.

« Oui, je comprends. Mais chaque situation est différente. Parfois se montrer honnête en revient à blesser ouvertement les autres, ou les détruire dans les pires cas. Ce qui n’est pas le tien évidemment. »

black pumpkin

_________________

- Andromeda Fawley -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 670
Humeur :
Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Empty
Message#Sujet: Re: Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda   Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Icon_minitimeVen 21 Aoû - 18:23


Les amis nous façonnent à leur image.
C

edrella entretenait une relation particulière avec le mensonge, sans doute parce qu'elle y baignait depuis son âge. Elle était née et avait grandi dans un milieu où les apparences importaient bien plus que les faits, et quand c'est le cas, le mensonge vous ait inculqué avec autant de persuasion que l'apprentissage de la lecture ou de l'écriture.

Donc Cedrella, pendant longtemps, avait estimé que le mensonge était nécessaire, qu'il en existait même de pieux, qui étaient prononcés pour le bien de tous. Mais à présent, il lui était difficile de ne pas associer le mensonge à la souffrance, à la déception, aux désillusions. Ce mensonge admis autrefois la débectait maintenant, raison pour laquelle son rapport aux autres, à ceux qu'elle avait finalement retrouvés, s'en voyait complètement perverti, faussé.

Certes, chaque situation était différente, et dans certains cas, mentir semblait plus bénéfique que dans d'autres, mais même là, Cedrella n'était pas certaine d'être encore capable de voir les choses ainsi. Elle commençait à se dire que si tout le monde était honnête, autant envers soi-même qu'envers les autres, au début, ce serait le chaos, un joyeux bordel, mais ensuite, progressivement, le monde et les individus qui le peuplent s'en verraient bien mieux lôtis.

Mais ça, c'était une chose que la jeune femme ne découvrirait sans doute jamais, car le commun des mortels était incapable de mentir. Après tout, elle-même, en dépit de tout ce qu'elle gardait à l'esprit et de ses nouvelles convictions continuait tout de même de mentir régulièrement, presque malgré elle.

-Je pense que si être sincère est capable de faire autant de mal, c'est que c'est le mensonge qui est à blâmer pour commencer. Et je pense aussi que parfois, si blesser les autres est la seule manière de faire table rase alors... c'est un mal pour un bien. Regarde-nous, on serait pas aussi proches si on n'était pas aussi honnête l'une envers l'autre, pas vrai ?


C'était parce que Cedrella avait pu ouvertement lui parler de Septimus, de ce qu'elle gardait autrement en elle et de ce qui la rongeait. Pour elle les relations les plus fortes et les plus solides se dispensaient du moindre mensonge, même le plus anodin, même celui supposé vous protéger. Sans quoi eh bien... il manquait quelque chose, quelque chose de véritablement susceptible de cimenter cette relation d'une vive importance.



code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Empty
Message#Sujet: Re: Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda   Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Les amis nous façonnent à leur image | Cedrella & Andromeda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» Village Hentaï
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Le chaudron baveur
-