AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Comme prise au piège (Abraxas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HYDRE
Lou Hamilton
▌ Messages : 457
Humeur :
Comme prise au piège (Abraxas) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Comme prise au piège (Abraxas) Right_bar_bleue

En couple avec : Abraxas Malefoy

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Comme prise au piège (Abraxas) Empty
Message#Sujet: Comme prise au piège (Abraxas)   Comme prise au piège (Abraxas) Icon_minitimeSam 17 Aoû - 12:58


Cette situation était... merdique... Lou s'en était doutée, mais elle avait tenté le coup quand même. Après s'être un peu calmée, elle était allée trouver ses parents (pas le choix, c'était ça ou dormir dans la rue, alors la décision était vite prise) et leur avait dit franchement qu'elle s'opposait à leurs projets de fiançailles et n'avait pas l'intention d'épouser Terrence Fern. Faute d'arguments qu'ils estiment intelligents (sa liberté de choix ? Qu'est-ce que c'est ça ?), ils avaient totalement ignoré ses objections, qu'ils considéraient comme des caprices.

Ce n'était pas un caprice. Avant même de se rapprocher d'Abraxas, elle avait déjà été minée par la perspective de faire l'objet d'un quelconque mariage arrangé, mais tant que rien n'était officiel, elle pouvait occulter les choses. Et maintenant qu'elle était avec Abraxas, c'était encore pire. Non, elle n'épouserait pas Terrence, elle ne savait pas quoi faire, comment faire pour rompre ces fiançailles, mais elle le ferait quoi qu'il en soit.

L'on dira peut-être qu'elle n'avait qu'à apprendre à ses parents sa relation avec Abraxas, et ce serait suffisant. Après tout, les Fern faisaient pâle figure en comparaison de Malefoy. Oui oui... mais ce n'est pas comme si elle et Abraxas avaient planifié de se marier dans la seconde. Ou de se marier tout court, en fait... Elle ne se voyait pas le mettre au pied du mur sous ce prétexte. Et elle aussi n'avait pas envie d'être mise au pied du mur sous ce prétexte. Oui, elle aimait Abraxas, mais il y avait une très, très, très grande différence entre aimer quelqu'un et l'épouser quelques mois à peine après les débuts d'une relation.

Elle ne savait pas comment se dépêtrer de tout ça. Mais ce qu'elle savait, en revanche, c'est qu'elle ne pouvait pas le garder pour elle. De toute manière, si elle jouait les autruches, son petit ami l'apprendrait d'une autre manière. Sans surprise, ce serait pire encore de faire les choses comme ça.

Alors elle lui avait donné rendez-vous aux Trois-Balais, là où leur histoire avait commencé. Symbolique ? Pas vraiment, mais elle aimait plus cet endroit qu'avant, à présent. Et surtout en cet instant, où sans sortie scolaire, les lieux étaient particulièrement calmes. Ils pourraient parler sans être dérangés, et c'était très bien comme ça.

Plus nerveuse qu'elle le voudrait, elle l'attendait, réfléchissant à toutes les manières possibles de lui annoncer la nouvelle. S'il y avait vraiment une façon de faire.


_________________
There's a difference between knowing the path and walking the path...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Comme prise au piège (Abraxas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» c'est dans des moments comme ça qu'on voudrait être tout petit # winthrop (fini)
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» S o f i a ▬ L'Italie est comme un artichaut qu'il faut manger feuille à feuille.
» ๑ Alfie of Surrey ~ "Sage comme une image ? Mon oeil !" ๑
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-