AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
Braun Tondeuse À Barbe BT3041
28.59 € 50.01 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Cours du Lundi 07 Octobre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Horace Slughorn
▌ Messages : 46
Humeur :
Cours du Lundi 07 Octobre Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Cours du Lundi 07 Octobre Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm, bois de Noisetier & Peau de Salamandre.
Camp: Neutre
Avatar:

Cours du Lundi 07 Octobre Empty
Message#Sujet: Cours du Lundi 07 Octobre   Cours du Lundi 07 Octobre Icon_minitimeMer 23 Juin - 14:01

    Lundi Midi… Ventru et bon vivant, le professeur Slughorn avalait consciencieusement ce qui venait à portée de sa fourchette. L’avantage inestimable que lui procurait Poudlard, c’était la qualité des repas… Célibataire et pas assez prestigieux ou riche pour posséder un elfe de maison, il savait cuisiner mais cela n’allait pas très loin… Il préférait largement passer ses repas dans des bars sorciers où de jolies serveuses lui apportaient ses plats. Et dire que certains arrivaient à comparer la préparation des potions avec la cuisine… N’importe quoi.
    Poudlard… Reprenant avec envie un peu de rôti de bœuf, il se délecta les papilles. Et puis, Poudlard, c’était aussi le club de Slug, et tous ces étudiants prometteurs…

    Son regard quitta son assiette pour se poser avec un amour presque maternel sur le visage de Tom, assis au milieu des Serpentards. L’orphelin si intelligent le rendait fier de sa maison… Il quitta son élève préféré des yeux pour regarder sa montre. Oula. 13h30. Son cours commençait dans une demi heure. Il avait tout juste le temps de passer dans son bureau pour goûter à ce vin prodigieux que lui avait envoyé l’une de ses anciennes élèves… Histoire de faire descendre ce repas succulent. Avec un grand sourire, il salua ses collègues les plus proches et se dirigea d’un pas guilleret dans son bureau…

    14h00. Pile. Car même les boissons alcoolisées ne le font pas arriver en retard à ses cours du lundi après midi. Dignité oblige. Et puis bon, ce n’était que deux ou trois verres. S’adossant à son bureau de chêne, il attendit la fin du flot d’élève entrant dans le cachot. Armé de sa baguette magique, il les compta une fois, puis les recompta. Oui, le nombre était le bon. Tout le monde était là. D’un geste négligent de la baguette, il ferma la porte.

    Et ce fut avec un sourire accroché aux lèvres qu’il commença son cours, heureux de faire partager son savoir.


    - Bon bon bon… Je vois que tout le monde est là. Parfait, parfait… Vous pouvez vous asseoir, comme d’habitude, les premières aux cinquèmes années à ma gauche, et le reste à ma droite.

    Il laissa le raclement des chaises et l’installation des chaudrons métalliques se terminer avant de reprendre.

    - Bien ! Aujourd’hui, les plus jeunes d’entre nous se démèneront avec la Potion de Vieillissement, il agita sa baguette vers le tableau, dont les indications se trouvent au tableau. Référer vous à la page 156 du manuel pour plus d’informations.

    Potion de Vieillissement


    • Faire bouillir un litre d’eau.
    • Pendant ce temps, hacher les racines de Marguerite le plus finement possible.
    • Dès que l’ébullition apparaît, verser 5ml d’Essence de Belladone.
    • Attendre que l’essence de Belladone se mélange à l’eau bouillante. Une fois que le mélange sera homogène, l’ébullition cessera d’elle-même.
    • Baisser le feu pour éviter une explosion due à une surchauffe trop importante.
    • Toutes les cinq minutes, tourner trois fois dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, jusqu’à ce que le mélange prenne une légère teinte violette.
    • Broyer la Corne de Bicorne en une poudre fine pendant ce temps.
    • Lors de l’apparition de la teinte violette, augmenter l’intensité du feu et insérer les racines de Marguerite hachée à la préparation.
    • Après cinq minutes, ajouter le jus de grenade et tourner dans le sens contraire des aiguilles jusqu’à ce que l’ébullition apparaisse.
    • Laisser bouillir la potion un quart d’heure.
    • Pendant ce temps, faire cuire les limaces à corne puis piler-les.
    • Lorsque le quart d’heure est écoulé, ajouter les limaces et éteindre le feu sous le chaudron. Remuez dans le sens des aiguilles d’une montre jusqu’à ce que la potion refroidisse.

    Certains élèves plus âgés leurs lancèrent un regard amusé. La potion qu’ils devaient effectuer n’était pas des plus simples, et requérait une grande rigueur au niveau des temps de repos et d’ébullition.

    Laissant les plus jeunes de côté alors qu’ils commençaient doucement mais sûrement à s’affairer, le Maître des Potions s’intéressa aux plus âgé. Ceux-ci avaient déja passé leurs BUSES et avaient obtenus au moins un E à ces dernières, leurs permettant de continuer leurs cours de Potions.


    - Quant à vous mes chers, Philtre de Hardiesse mes chers. Page 209 du manuel. On reprendra la potion au prochain cours, étant donné qu'il faut qu'elle repose plusieurs jours.

    Il agita la baguette et l’autre partie du tableau fut recouverte d’information. Satisfait, Horace repartit en direction de son bureau pour s’y asseoir confortablement. En chemin, il jeta tout de même un coup d’œil au tableau noir, pour y repérer une quelconque erreur qui s’y serait glissée…

    Philtre de Hardiesse


    • Faire bouillir un grand volume d’eau à feu fort. Lorsque l’ébullition est prononcée, retirer le chaudron du feu. Attendre patiemment que les dernières bulles disparaissent, et faire infuser les feuilles d’Orties séchées dès que c’est le cas.
    • La potion doit prendre une légère teinte jaunâtre, qui s’intensifiera au fur et à mesure de l’infusion, jusqu’à devenir marron clair.
    • Pendant ce temps, peler les Choux Mordeur de Chine (attention à vos doigts) et hacher la partie centrale (reconnaissable à sa couleur violette) qui doivent s’oxygéner suffisamment avant leur introduction dans la potion.
    • Lorsque l’infusion est terminée, retirer les restes des feuilles d’orties (sans vous brûler) et remuer rapidement la potion pendant un ou deux minutes.
    • Attendre qu’il n’y ait plus aucun mouvement dans le chaudron et laisser tomber au centre du chaudron cinq gouttes de bile de tatou. Ne pas toucher au chaudron, ni le remuer durant au moins un quart d’heure. Si un quelconque mouvement trouble la surface, la potion virera au rouge vif, ce qui annihilera tous ses effets.
    • Piler les œufs de Serpencendre jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène et fluide.
    • Au bout d’un quart d’heure, le marron clair de la potion deviendra si opaque que l’on ne pourra plus distinguer le fond du chaudron. A ce moment là, Remuez la potion avec fermeté dans le sens des aiguilles d’une montre jusqu’à ce que le marron laisse place à une teinte blanchâtre qui ne permet toujours pas de voir le fond du chaudron.
    • Rallumez le feu sous le chaudron, et attendre que la potion devienne transparente en remuant lentement dans le sens contraire des aiguilles.
    • Lorsqu’elle devient transparente, ajouter d’une traite les œufs de Serpencendre pilés et saupoudrer peu à peu de dards de Billywigs broyés tout en remuant. Prendre une grande inspiration avant, car la potion se mettra à dégager une fumée dense au contact des dards broyés.
    • Dès que la potion a fini de fumer, ajouter le jus de Sangsues et baisser le feu. Ne pas remuer.
    • Mélanger à part la bile de Tatou et les Yeux de Poissons Fumeurs. L’acidité de la bile devrait dissoudre peu à peu les parois des yeux. Se dépêcher d’effectuer le mélange, car dès que la potion devient verte fluo, transvaser le mélange dans le chaudron. Lors du transvasage, le mélange devrait être plus ou moins homogène.
    • Poussez le feu du chaudron au maximum et remuer jusqu’à la fin du cours. Dix minutes avant la fin, éteignez le feu et remuer en ajoutant la partie hachée des Choux Mordeurs de Chine jusqu’à ce que la potion revienne à température ambiante.
    • Entreposer le chaudron, son contenu et les feuilles encore entières de Choux au fond de la salle, en prenant soin de les identifier à votre nom pour les retrouver la semaine prochaine.

    Non, aucune erreur. Rassuré, le professeur s'asseoit confortablement avant d'observer ses élèves se démener. A la lecture de leur potion, les sixièmes et septièmes années ont perdus leurs sourires moqueurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4254
Humeur :
Cours du Lundi 07 Octobre Left_bar_bleue98 / 10098 / 100Cours du Lundi 07 Octobre Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Cours du Lundi 07 Octobre Empty
Message#Sujet: Re: Cours du Lundi 07 Octobre   Cours du Lundi 07 Octobre Icon_minitimeJeu 24 Juin - 22:41

    Luna aimait bien les potions... Enfin non. Mais oui. Disons que son rapport aux potions était un peu... compliqué. C'était sa mère qui lui avait donné le goût des potions. Enfin Non. Mais oui. De la cuisine, disons, et c'est pareil. Elle avait reçu son premier matériel de petite chimiste quand elle avait cinq ans, et avec son attirail tout neuf, elle s'était appliquée à imiter sa maman, qui adorait fabriquer des potions diverses, inventer, beaucoup... Puis sa mère est morte. Et Luna a un peu arrêté d'inventer. A la place, elle avait décidé de faire comme son père, chercher. En somme, elle n'avait plus fabriqué la moindre potion depuis qu'elle avait 9 ans, et ne s'y était remise qu'à ses 11 ans. Retour difficile. Comme aurait-il pu en être autrement avec un professeur tel que Rogue? Rogue ne l'aimait pas, déjà, parce qu'elle était à serdaigle, ensuite, parce qu'elle posait souvent des questions hors de propos, et enfin, parce qu'elle était bien trop inconstante dans son travail, elle pouvait parfois fabriquer des potions parfaites, et d'autres fois des horreurs qui tueraient sûrement le potentiel imbécile qui déciderait ne serait-ce que de les toucher. Et comme elle n'aimait pas Rogue, elle ne faisait pas beaucoup d'efforts avec lui.

    Elle avait espéré que le professeur de potion qu'ils allaient avoir à cette époque (ouf, Rogue n'était même pas encore né à cette époque... Enfin, si elle se trompait pas?), elle pensait, en tous cas, qu'il ne pouvait pas être pire que Rogue.
    Il n'était pas pire que Rogue... mais il était... hum... différent, disons. Et Luna ne l'aimait pas beaucoup plus que son prédécesseur (même si logiquement, c'est plutôt Slughorn, le prédécesseur, non?). Il était trop... Trop... trop. Elle l'avait d'abord trouvé assez gentil, jusqu'à ce qu'il n'affiche clairement ses préférences et que la serdaigle comprenne qu'elle n'en faisait pas partie. Oh elle n'était pas comme Hermione, elle ne cherchait pas à être la favori des profs, elle l'avait jamais été, d'ailleurs, mais Slughorn avait une façon assez désagréable d'ignorer les gens qu'il ne trouvait pas digne d'intérêt, et même si Luna n'était absolument pas susceptible et avait l'habitude de ne pas être appréciée, c'était un peu désagréable de travailler pour ne même pas recevoir la moindre remarque (bah ouais, elle avait quand même un petit côté serdaigle qui la titillait de temps à autres)... Bon, à force, elle s'y était faite, elle venait aux cours de Slughorn, bossait plus ou moins bien (moins, moins), et advienne que pourra...
    ...Et ce qui allait advenir ne serait sans doute pas du goût du professeur de potions. Il fallait dire aussi, que la potion qui leur avait été donnée à faire était terriblement compliquée (bon, celle des 6è et 7è années donnaient envie d'aller avaler sa préparation toute entière histoire de mettre fin à ses jours mais bon...).

    Luna sortit donc son matériel sans vraiment écouter le blabla du professeur, elle avait appris à faire abstraction (si c'était pour l'entendre faire les louanges de Jedusor ou d'autres potentiels psychopathes, c'était pas la peine). Elle laissa son esprit vagabonder quelques secondes, exercice facile pour elle, et ne revint à la réalité que pour déchiffrer ce que le professeur avait écrit au tableau. Dur dur.
    Bon, quand faut y aller... Luna releva ses manches et se mit au boulot. Bon, faire bouillir l'eau, ça ça allait, Luna était une experte quand il s'agissait de cuire des pâtes. .. Euh... enfin, elle en avait fait cuire qu'une fois, en pensant que les coquillettes devaient être cuites avant qu'on en fasse des cadres en forme de coeur.... mais en tous cas, elles étaient bonnes, c'est ce qui est important, non?
    Chantonnant tranquillement, elle commença à couper ses racines de marguerite, assez grossièrement, il faut bien le dire, se laissant entraîner par la mélodie qu'elle meumeumait, et qu'elle était sûrement la seule dans toute la salle à apprécier. Au moment où Luna s'intéressa à sa belladone, ce n'était plus d'ébullition qu'il s'agissait, dans son chaudron, mais d'explosion, d'énormes bulles écumeuses débordaient du chaudron, mais Luna, totalement désintéressée, chantonnant toujours, ne s'y interessa pas et versa l'essence de belladone dans le chaudron dont les rebords commençaient à.... fondre?
    Mais Luna ne s'y intéressait pas, bien sûr. Puisqu'elle était encore et toujours en train de chantonner. L'ébullition ne cessa pas. Luna baissa le feu sous son chaudron, qui avait changé de forme, tordu par la chaleur. Toujours distraitement, Luna tourna et retourna sa baguette sur sa potion déjà ratée depuis longtemps.... sans compter les minutes, évidemment. Elle chantait, rappelez-vous. La potion devint orange limace... Mais Luna ne s'inquiétait pas, elle chantait en broyant sa corne de bicorne, et ce fut à peu près la seule des étapes qu'elle suivit correctement. Puis elle jeta les racines de marguerite dans le chaudron... Et le chaudron explosa. Etonament, sa potion orangeâtre était allée se coller au plafond... et semblait ne pas vouloir en descendre.
    Luna ne s'inquiétait pas, elle chantait. Les yeux levés, elle tentait de faire en sorte que le jus de grenade atteigne le plafond. Pas de résultat. Après plusieurs essais, Luna leva la main, résignée.


    "Monsieur je crois que j'ai..." Plotch! Sa potion gélatineuse, à la consistance de marmelade vint retomber sur elle, colorant ses cheveux d'une jolie teinte orangée. "...un problème."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'amoureuse manipulée
[Last] Lou Hamilton
▌ Messages : 169
Humeur :
Cours du Lundi 07 Octobre Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Cours du Lundi 07 Octobre Right_bar_bleue

En couple avec : Tom Jedusor, mais il ne m'aime pas vraiment.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Chêne et plume d'Hyppogriffe, 31.22 cm
Camp: Mal
Avatar:

Cours du Lundi 07 Octobre Empty
Message#Sujet: Re: Cours du Lundi 07 Octobre   Cours du Lundi 07 Octobre Icon_minitimeVen 25 Juin - 19:55

La mine affreuse, Lou était entrée dans le cours, plus de mauvaise humeur que jamais elle ne l'avait été depuis la rentrée. Potion... Qui était heureux d'entrer dans le cours de Slughorn? Elle avait été obligée de prendre le cours de potions pour ses BUSES, et ça ne l'enchantait guère. Manipuler des trucs dégueulasses - comme les limaces à cornes - c'était pas son passe-temps de prédilection, disons. La verte et argent passa donc la porte avec une tête à faire peur aux premières années. L'un d'eux se détourna même lorsqu'elle passa près de lui pour aller s'asseoir. C'est parce qu'elle avait une expression au visage... Vallait mieux ne pas lui adresser la parole aujourd'hui. Lou se laissa tomber sur sa chaise et lança un regard noir du côté des Gryffondor. Tout ce rouge et or, ça donnait mal au coeur, à la fin. Elle fit une moue renfrognée, puis envoya valser ses yeux autour de la pièce. Elle finit par rencontrer la chevelure blonde d'Aulne. En poussant un soupir exaspérée, Lou se demanda ce qu'elle inventerait comme catastrophe ce matin-là.

Elle posa alors une visage ennuyé sur le professeur Slughorn. Affichant son ventre proéminent et son sourire énervant, il s'était mit à parler. Bon, vu ses notes, c'était dans les intérêts de la jeune fille de prêter oreille à ses paroles ennuyeuses. Ainsi, potion de vieillissement... Lou soupira de plus belle et jeta un oeil mauvais aux autres assis à la droite de la classe. Pfff.. c'était bien de rire avant de connaître leur propre destin. En poussant un grognement impuissant, Lou se pencha sur son chaudron. Bon, aussi bien commencer. Et c'est ainsi qu'elle mit l'eau à bouillir.

Lou était très bonne en magie, n'en doutez pas. C'est parce que c'est jours-ci, elle se réveillait toujours en sursaut après avoir fait son cauchemar, devenu habituel. Et oui, ce monstre sans visage qui la poursuivait sans relâche... Que penser de cela? Rien. Elle n'en tirait que sa mauvaise humeur et de l'arrogance supplémentaire dont tout le monde s'en serait passé. Elle qui préférait la pratique à la théorie, elle était servit. Pourtant, son humeur était toujours aussi exécrable. Elle attrapa brusquement ses racines de marguerites et entreprit de les hachers du mieux qu'elle pouvait. Ce qu'elle fit, puis les mit de côté. Voilà, déjà ça de fait.

Fixant son chaudron comme si sa vie en tenait, Lou se perdit dans la contemplation des petites bulles remontant à la surface. Le contenu allait déborder lorsqu'elle sortit de sa transe à la dernière minute et évita de justesse un gros dégât qui aurait été bien honteux. Fronçant les sourcils elle versa son essence de Belladone dans l'eau bouillante. Quel poisse! Elle était à peine capable de se concentrer ne serait-ce qu'un peu dans ce foutu cours! Rageuse, elle serra ses poings. Il fallait qu'elle se calme! Pourquoi diable ne pouvait-elle plus s'endurer elle-même? Lou était sur le point de se frapper la tête sur la table. (Chose qu'elle ne ferait pas évidemment.)

Elle baissait le feu lorsqu'elle aperçu la grosse tâche orange collé au plafond au-dessus d'Aulne. Qu'est-ce qu'elle avait bien pu faire encore? Son chaudron était d'une forme étrange, ayant fondu. Lou leva les yeux au ciel et remua son mélange. Était-elle tombée sur la tête, petite? Probablement. C'était ça, ou elle avait quelque chose qui lui bloquait e cerveau.

''Monsieur, je crois que j'ai...''

Aulne n'avait même pas finit sa phrase lorsque son mélange choisit son moment pour lui atterir sur la tête, ses cheveux se teintant d'orange. Si rien n'avait encore réussit à dérider Lou ce jour-là, la vue de cette bizzaroïde aux yeux globuleux la fit craquer. Elle éclata de rire comme la plupart des élèves. Voilà un sujet sur lequel Ines et elle allait s'entretenir. La pauvre petite Quibber qui recevait une potion aux propriétés douteuse en pleine tête. Son sourire mauvais étant revenu, la Serpentard se remit à son travail en y mettant plus d'implication. Eh oui, rien que cette image l'avait rassérénée.

_________________



* L o u H a m i l t o n

I thought I saw a sign,

Somewhere between the lines,
But maybe it's me,
Maybe I only see what I want.
Good to you - Marianas Trench

Cours du Lundi 07 Octobre Signalouparmiy

Double compte de Yoko Cohen


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Cours du Lundi 07 Octobre Empty
Message#Sujet: Re: Cours du Lundi 07 Octobre   Cours du Lundi 07 Octobre Icon_minitimeLun 5 Juil - 1:00

Violette tapait impatiemment du pied par terre, elle adorait tellement les potions qu'elle avait hâte que le professeur Slughorn arrive. Certains élèves attendant devant elle lui lancèrent un regard dédaigneux mais Vio' n'en avait rien à faire. Après quelques minutes, le prof de potion arriva enfin et la Gryffondor fit un énorme sourire. Elle alla se plaçait à la gauche de Slughorn, comme il l'avait demandé, et juste derrière Aulne. Elle sortit ses affaires et écouta attentivement les instructions pour la potion du jour. Une potion de vieillissement, cela n'allait pas être facile mais Violette savait qu'elle pouvait le faire.

Elle ouvrit précipitamment son livre à la bonne page et sortit les ingrédients dont elle aurait besoin. Elle jeta un regard autour d'elle, histoire de se rassurer et vit l'état du chaudron de Aulne. Vivi' attendit patiemment que la Serdaigle le remarque mais celle ci semblait absorber en premier lieu dans le hachage des racines de Marguerite et en second lieu dans la mélodie qu'elle s'était mise à chantonner. Regardant avec horreur les rebords du chaudron se trouvant devant Violette fondre, celle ci essaya d'interpeller son amie.


"- Aulne ... Ton chaudron ..."


Mais Aulne ne l'entendit pas et continua son massacre. La Gryffondor vit la potion prendre une horrible couleur orange et le chaudron se déformer.

" - Aulne ... !"

Mais trop tard, le chaudron venait d'exploser et son contenu fut envoyer au plafond. Violette recula promptement tout en observant les efforts de la bleue et argentée. Comme Vio' l'avait pressenti, la ... chose qui était sensée être une potion de vieillissement retomba pile sur la tête de son amie. Violette fut certainement la seule à ne pas rire et elle lança un regard noir au reste de la classe, surtout au duo infernal c'est à dire les deux pestes en chef : Lou Hamilton et Ines Stinwick. La brunette aurait tellement aimé qu'il leur arrive un truc comme ça, seulement cela n'arrivait qu'aux gens sympathiques et un peu dans la lune comme Aulne.

Avec un air navré, la 5eme année mit à bouillir son eau et commença à hacher soigneusement ses racines, tout en se retenant pour ne pas faire avaler le mélange douteux dans les cheveux blonds de la Serdaigle à cette foutu Lou qui arborait à présent un sourire mauvais. Violette n'avait pas besoinde connaître la Serpentard pour savoir qu'elle allait s'empresser de crier les déboires de la pauvre Aulne Quibber dans tout le château avec sa garce de meilleure amie !
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Jo Benett
▌ Messages : 6453
Humeur :
Cours du Lundi 07 Octobre Left_bar_bleue85 / 10085 / 100Cours du Lundi 07 Octobre Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Cours du Lundi 07 Octobre Empty
Message#Sujet: Re: Cours du Lundi 07 Octobre   Cours du Lundi 07 Octobre Icon_minitimeLun 5 Juil - 14:36

Jo s'installa dans la classe. Et regarda vaguement les autres élèves de la classe. La jeune fille aimait bien les potions, mais sans plus. Elle sortit ses petites affaires, et écouta le professeur. Slugorn était un drôle de petit bonhomme, la plupart du temps souriant et sympathique. Jo l'aimait bien aussi. C'est peut-être pour ça qu'elle aimait bien les potions. Quand on a un professeur qu'on n'aime pas trop, on se met à détester la matière qu'il enseigne. Heureusement pour Jo, il n' y avait pas de professeur qu'elle n'aimait pas, donc tout allait bien.

Elle lut les instructions sur le tableau, la Potion de Vieillissement. Elle semblait effectivement pas trés simple de réalisation. Elle regarda les sixièmes et septièmes années qui semblaient en rire un peu. Mais aprés que le professeur leur ai présenté leur travail, ils riaient beaucoup moins. Et c'était au tour de Jo, de rire un peu. Elle se mit au travail, alluma son chaudron, et fit bouillir de l'eau en coupant ses racines de Marguerite... Quand une drôle de bruit se fit entendre, en enfin une explosion se fit entendre. Comme presque tout le monde, Jo tourna sa tête vers le bruit. Et trouve une jeune Aulne, couverte de la potion qui avait prit une vilaine couleur orange. Jo soupira et presque toute la classe se mit à rire en particulier Lou et Ines. Jo sourit, mais il y avait les Buses, elle devait se concentrer.

Elle continua sa potion, elle versa son Essence de Belladone, attendit que la potion cesse de bouillir. Elle baissa le feu comme c'était indiqué et tourna sa potion trois fois dans le sens contraire des aiguilles d'une montre, maintenant elle devait attendre cinq minutes avant de refaire la même manipulation. Elle en profita pour écraser ses cornes de Bicorne, qui ne lui prit que deux petites minutes.
Puis elle tourna sa tête et regarda ce que les autres étaient entrain de faire. Jo regarda vaguement la jeune Aulne qui avait des problèmes avec sa potion. Elle n'avait pas particulièrement envie d'en rire. Cela était aussi arrivée à Jo, quand elle était en première année. Et tout le monde avait rire, Jo s'en était sentit trés vexée. Et se doutait que Aulne ne devait pas particulièrement aimé qu'on se moque d'elle, même si elle avait l'esprit un peu étrange. Mais finalement son étrangeté, était assez sympathique, cela la rendait unique. Il est arrivée à Jo, d'en ressentir une petite jalousie. En effet, la jeune fille était si ordinaire.

Elle soupira et réalisa que les cinq minutes étaient passées, elle refit donc son mouvement, et tourna trois fois la potion dans le sens contraire des aiguilles d'une montre. Plus que cinq minutes, et se serait bon, pour cet étape. Elle en profita pour jeter un coup d'oeil sur ce qu'était entrain de faire les sixièmes et septièmes années, avec leur potion Hardiesse. Elle sourit, elle avait trouvé la potion assez difficile, mais la plupart d'entre eux, s'en sortaient bien. Jo avait hâte de pouvoir faire aussi cette potion. L'année prochaine, aprés ses Buses, elle se retrouverait de l'autre côté de la classe. Elle sourit et tourna sa potion encore une fois. Et comme prévu, elle prit une teinte légèrement violette. Jo était plutôt fière d'elle. Elle en avait fait du chemin, depuis sa potion ratée en première année.

*Tachons ne pas se tromper*, se dit la jeune fille dans un sourire. Et elle se remit au travail
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 12066
Humeur :
Cours du Lundi 07 Octobre Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Cours du Lundi 07 Octobre Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Cours du Lundi 07 Octobre Empty
Message#Sujet: Re: Cours du Lundi 07 Octobre   Cours du Lundi 07 Octobre Icon_minitimeLun 5 Juil - 20:19

    La journée ne s'annonçait pas vraiment intéressante, c'était le genre de journées que Tom aurait préféré pouvoir passer directement afin d'en arriver à une journée plus utile. Cette journée serait en effet une banale journée de cours, il suivrait de loin l'évolution des différents projets qu'il avait en cours, certes, mais il ne ferait évoluer aucun d'entre eux... du moins sans doute. Après, il ne pouvait évidemment pas savoir ce qui pourrait se passer, lui-même n'avait en tous cas rien prévu d'exceptionnel pour aujourd'hui, il s'agissait seulement d'aller jouer tranquillement les élèves modèles, comme il le faisait souvent, et c'était tout. Dans une période comme celle-ci, où les projets se bousculaient, où certains points en venaient à s'éclaircir, il était un peu agaçant de rester inactif, mais courir sans cesse dans tous les sens ne lui apporterait rien. Non, aujourd'hui n'était pas le bon jour, et ce même s'il allait se retrouver face à l'un des pions essentiels à la nouvelle partie qu'il s'apprêtait à commencer, à savoir Slughorn, ce bon vieux crétin de professeur, manipulable à souhait. Oui, Sluggy lui servirait bientôt, Tom avait des questions à lui poser. Cependant, ce n'était pas encore le moment, mieux valait attendre la prochaine réunion de débiles mentaux que le professeur de potions ne tarderait sans doute pas à organiser. Il avait encore un peu de temps... et il avait Slughorn dans la poche quoi qu'il arrive, il suffisait de voir les regards qu'il lui accordait de temps à autres. Oui, Slug avait placé tous ses espoirs en Tom, et après tout, il ne manquait pas tant de flair que cela. Tom ferait de grandes choses... Mais pas les choses que l'on aurait pu imaginer.

    Ce jour là, c'est sans grand enthousiasme et avec son détachement habituel que Tom se rendit en cours de potion. Un cours comme un autre, une journée comme une autre... Ce qu'il pouvait détester toutes ces banalités du quotidien! Qu'il avait hâte de pouvoir s'en détacher... Bientôt. Bientôt. Il pénétra dans la salle de cours, Slughorn lui adressa un léger sourire en le regardant s'installer à sa place habituelle., sourire que Tom lui rendit, par pure hypocrisie. Slughorn put rapidement commencer son cours, et prit apparemment un certain plaisir à tenter de torturer ses élèves avec l'élaboration de potions assez complexes. ça n'effrayait pas vraiment Tom. Si Tom s'était effrayé pour la simple concoction d'un philtre de hardiesse il ne serait pas allé très loin. Certes, ce n'était pas la potion la plus évidente à faire au monde, et même Tom, aussi doué pouvait-il être en potion, avait conscience de sa difficulté. Il fallait bien analyser la difficulté d'une potion, après tout, si on voulait la réussir... Et Tom ne doutait pas du fait qu'il réussirait. Il réussissait toujours, il s'était fait une obligation de réussir toujours ce qu'il entreprenait, et en ce qui concernait les cours, il ne se donnait pas le droit à l'erreur... "le droit à l'erreur"... quelle expression absurde. Il devait être irréprochable, pour son image d'une part, et d'autre part parce que l'échec était une chose qui l'insupportait au plus haut point.

    Se concentrant rapidement, donc, il se lança dans la préparation de sa potion. Le début de la préparation était d'une simplicité enfantine, c'est par la suite que les choses allaient certainement se compliquer. Faire chauffer l'eau, comme à chaque fois, attendre l'ébullition puis retirer le chaudron. Jusqu'ici, rien qu'il ne soit pas capable de faire. Puis les feuilles d'orties séchées. Tout était question de précaution, de minutie, les potions demandaient une application et une attention constante, et même quelqu'un comme Tom ne pouvait faire autre chose que de se concentrer sur sa potion durant tout le temps de sa préparation. Il était en train de remuer sa potion, à laquelle avait été ajouté le chou mordeur de chine quand il entendit soudain une voix s'élever dans le silence auparavant seulement perturbé par les chantonnements d'Aulne (mais Tom avait appris à faire abstraction de ces nuisances sonores) et à nouveau, c'était la voix d'Aulne qui se fit entendre... de toute évidence, elle avait eu quelques problèmes avec sa potion. Tom regarda un vague instant de son côté - pas trop longtemps, il faudrait pas qu'il plante sa potion à cause de la folle de serdaigle- histoire de voir si elle n'avait pas besoin d'aide. Evidemment pas par bonté de coeur, mais il était supposé être quelqu'un de serviable (hum)... et puis bon, il était préfet, mais Aulne était bien assez entourée pour qu'il puisse se permettre de ne pas faire semblant de se préoccuper de son sort. Il s'appliqua donc consciencieusement à poursuivre la préparation de sa potion, qui se déroulait jusqu'ici sans anicroche et annonçait un résultat bien plus qu'acceptable -bah c'est Tom, quoi.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Daniel Chaser
▌ Messages : 1741
Humeur :
Cours du Lundi 07 Octobre Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Cours du Lundi 07 Octobre Right_bar_bleue

En couple avec : la plus belle. Ines.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Cours du Lundi 07 Octobre Empty
Message#Sujet: Re: Cours du Lundi 07 Octobre   Cours du Lundi 07 Octobre Icon_minitimeMer 7 Juil - 20:35

Beuh! Se lever le matin en se disant que la journée allait n’être qu’une succession de cours chiants comme la pluie, il n’y avait qu’un mot pour qualifier ça : “beuh”. Danny avait carrément hésité ce matin, est-ce qu’il devait aller en cours ou pas? Il avait pas encore beaucoup seché les potions, ça aurait pu passer inaperçu, mais il fut quand même décidé à venir, pour une simple raison : il devait parler à Tom. Ouais, c’était rare qu’ils passent autant de temps sans se parler, mais voilà, ça faisait un moment que Dan avait pas pu avoir une conversation avec Tommy. Depuis la conversation de la bibliothèque, en fait. Tom était plus très présent, apparemment il avait tout un tas de trucs à gérer. D’un côté ça plaisait bien à Danny (il pouvait un peu rester avec Ines) d’un autre ça le dérangeait. Peur d’être abandonné, quoi. En ce moment, Tom était jamais là où Dan le cherchait, et le matin, il se levait trop tôt, alors Dan le loupait constament, pourtant il avait un tas de trucs à lui dire, et pas des petits trucs, des trucs importants, qui lui plairaient sans doute. Il éspérait que oui. Il se sentait un peu délaissé, le pauvre chou, recevoir un tout petit peu d’approbation de Tom, ça lui ferait sans doute du bien.

Donc bon, même si pas motivé, il se força à aller en cours histoire de voir Tom. Il entra dans la salle de classe, salua vaguement Sluggy. Il aimait pas Sluggy... P’têt parce que le “maître des potions” n’avait jamais jugé utile de l’inviter à unz de ses petites fiestas de gens privilégiés. Bah oui, il était blessé dans sa fierté, faut pas croire. Donc une vague salutation, c’est tout c’qu’il aurait. Il était allé s’installer à côté de Tom, lui adressant un “il faudra que je te parle après les cours” à peine audible, histoire que personne le remarque, et surtout pas Aulne ou un autre des nouveaux. Tommy acquiesça (sisi t’es d’accord) mais dit rien de plus et Dan laissa couler. C’est pas comme s’il était pas habitué. Et puis de toute manière, à partir du moment où Slug montra les potions qu’ils avaient à faire, Dan avait d’autres chats à fouetter. La vache! C’était que c’était coton, comme potion.
Dan commença la préparation, pas du tout sûr de lui (mais ne le montrant pas). Il était quasiment certain que ça allait foirer quelque part. Il était pas complètement nul en potions, mais une potion de ce genre, franchement... S’il la réussissait, ce serait un miracle, ça présageait rien de bon pour les ASPIC, ce truc. Il faisait de son mieux, et jusque là ça allait à peu près. Jusque quoi? Jusqu’à ce qu’il soit perturbé dans sa préparation par la voix d’Aulne, dont la potion avait littéralement pris son envol. Wouw. Assez impressionnant. Dan esquissa un petit sourire en voyant Aulne, pas un sourire moqueur comme ceux qu’il avait l’habitude d’adresser à ceux de la maison d’Aulne, plus un sourire amusé. C’était un phénomène, cette fille.

Malheureusement, les quelques secondes d’inattention qu’il avait eu n’avaient pas tourné à son avantage, sa potion, qui aurait dû virer au marron clair, avait pris une teinte rouge vif qui présageait rien de bon.
Zut.

_________________
Cours du Lundi 07 Octobre Troubl11

Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Horace Slughorn
▌ Messages : 46
Humeur :
Cours du Lundi 07 Octobre Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Cours du Lundi 07 Octobre Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm, bois de Noisetier & Peau de Salamandre.
Camp: Neutre
Avatar:

Cours du Lundi 07 Octobre Empty
Message#Sujet: Re: Cours du Lundi 07 Octobre   Cours du Lundi 07 Octobre Icon_minitimeVen 16 Juil - 15:01

    Horace resta un moment assis sur son fauteuil tissé de fils or et rubis, un sourire mi-confiant, mi-amusé sur le visage. Confiant, car il ressentait à ce moment-même la satisfaction du travail bien fait, amusé, car il pouvait observé les visages concentrés, ou encore ceux dont la confiance s'était soudainement évaporé, et c'était une partie du métier qu'il appréciait particulièrement, même si, bien évidemment, ça avait quelque chose de légèrement sadique. Dans un premier temps, il n'y eut rien à signaler, Horace eut même le temps de laisser un instant son esprit vagabonder vers d'autres préoccupations. Un léger regard en direction de ses petits favoris lui rappela qu'il allait falloir qu'il organise rapidement une nouvelle réunion du club de slug. C'était un rythme à prendre, et à chaque début d'année, il employait une partie de son temps libre à combiner les emplois du temps de ses différents chouchous afin que chacun puisse se trouver à l'endroit E au jour J et à l'heure H. Profitant de l'activité dont chacun de ses élèves faisait preuve, et qui lui évitait toute forme de bavardage ou autres, le professeur de potion entreprit de fouiller dans son tiroir à la recherche de son agenda, mais à peine ses doigts en eurent-ils effleuré la poignée qu'un bruit sourd vint envahir tout le cachot.

    Le professeur leva directement les yeux en direction du responsable - de la responsable, à vrai dire. Il s'agissait d'Aulne Quibber. Aulne Quibber... ça ne faisait pas très longtemps qu'il l'avait pour élève, puisqu'elle était seulement arrivée en ce début d'année, mais elle avait déjà su se faire remarquer. Ce n'était en effet pas la première fois qu'Aulne malmenait ses chaudrons en cours de potions. Dans un premier temps, la blondinette ne sembla pas même juger utile de demander de l'aide à son professeur, puisqu'elle tentait désespérément de continuer sa potion, quand bien même celle-ci était collée au plafond. Etrange, cette gamine. Ce n'était pas la première fois que Slughorn avait pu constater son comportement des plus... singuliers. Lors de son premier cours, pourtant, il lui semblait qu'Aulne serait une élève prometteuse, il avait même songé à l'inviter à intégrer le club de Slug tant la potion qu'elle avait concocté semblait avoir été méticuleusement préparée. Le résultat était assez impressionnant d'ailleurs. Mais depuis, il avait changé d'opinion à son sujet, et commençait à penser qu'elle avait seulement eu un coup de chance. Une fois sur deux désormais, ses potions prenaient des teintes ou des textures étranges, quand ce n'était pas le chaudron qui en prenait un coup, comme cette fois. Enfin, Aulne l'appela au secours. Horace poussa un léger soupir en se levant de sa chaise.

    Il passa entre les différentes rangées, observant au passage les potions des différents élèves. Il prodiguait quelques conseils rapides de ci de là, s'attardait davantage sur certaines potions, semblait ignorer certains autres élèves. Ainsi, quand il passa à côté de Tom, et après avoir regardé le contenu de son chaudron pendant seulement quelques secondes, il déposa une main sur son épaule, un grand sourire aux lèvres.


    "Excellent. Comme toujours. Continuez, mon garçon."


    Puis son regard dévia rapidement vers le chaudron de Daniel, et le professeur se contenta d'une grimace avant d'en venir enfin à Aulne. D'un geste expert, il leva sa baguette au plafond.

    "Evanesco!"

    Aussitôt, la tâche orangeâtre disparut du plafond.

    "Vous me devez un chaudron, miss." fit-il d'un ton bien moins jovial que lorsqu'il s'était adressé à Tom quelques instants plus tôt. "Allez chercher un chaudron dans la réserve. Vous resterez à la fin du cours pour rattraper votre retard."

    Ces mots prononcés, il n'accorda plus un seul regard à la serdaigle, pour lui, elle était déjà fichée dans la catégorie des "élèves sans grand avenir". Et puisqu'il était debout, il poursuivit son inspection. Jusqu'ici, la plupart des élèves s'en sortaient relativement bien. Il adressa un sourire encourageant à Lou, Jo et Violette, qui pour le moment n'avaient pas fait d'erreurs majeures. Alors qu'il retournait à sa place, son regard se tourna une nouvelle fois vers la potion de Daniel, dont la couleur indiquait sans que l'on puisse s'y méprendre, que la potion était ratée.

    "Mr Chaser, veuillez nettoyer ce chaudron et recommencer. Je ne ferais pas boire cette potion à mon pire ennemi."

    Il marqua une pause.

    "Si du moins j'avais des ennemis." ajouta-t-il avec un grand sourire, attendant sans doute que quelques élèves réponde positivement à sa remarque par quelques rires étouffés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4254
Humeur :
Cours du Lundi 07 Octobre Left_bar_bleue98 / 10098 / 100Cours du Lundi 07 Octobre Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Cours du Lundi 07 Octobre Empty
Message#Sujet: Re: Cours du Lundi 07 Octobre   Cours du Lundi 07 Octobre Icon_minitimeJeu 22 Juil - 14:32

    Luna continuait à fixer la mixture qui avait giclé au plafond, hébétée. Pas moyen de faire descendre ça de là. La flaque gluante menaçait cependant de s’en occuper toute seule, puisqu’un long filet de potion gélatineux glissait lentement du plafond, à la manière d’un serpent rouge-orangé. Ou d’une limace, plutôt. Une limace mutante. Autour d’elle, elle avait bien entendu quelques rires moqueurs, mais elle y était tellement habituée que c’était à peine si elle en tenait encore compte. Les rires ne cessèrent qu’à partir du moment où le professeur de potion vint s’approcher d’elle, visa le plafond à l’aide de sa baguette, et fit disparaître la mixture qui y était collée en deux temps trois mouvements. Zut, pour le coup, elle avait plus de potion, y’avait aucun doute.
    Elle devait un chaudron au professeur. Et pour cause, à l’instar des autres élèves de Poudlard, toutes les fournitures des six nouveaux leur avaient été données sur place. Pas le choix, ils n’avaient ni argent, ni fourniture, c’était bien le seul moyen qu’ils avaient pour se débrouiller. C’était donc Slughorn qui avait pioché six chaudrons de sa réserve pour les donner aux nouveaux... et si il était délicat pour un élève ayant acheté lui-même son chaudron de le faire cramer, ça l’était plus encore quand le chaudron n’était pas à soi. Luna aurait pu résonner ainsi, mais ce sujet touchait certainement à un domaine trop matériel pour qu’elle puisse s’y intéresser vraiment. Tout ce qui touchait au concret, ce n’était pas franchement sa tasse de thé, et tout le monde avait déjà pu le remarquer. Sans se soucier, donc, de régler directement le problème hautement pragmatique que représentait la perte de ce chaudron. Elle se contenta à la place d’adresser un "merciiiii" chargé de "i", et donc enthousiaste, à l’adresse de Slughorn.


    " Tout de suite, m’sieur !" avait-elle ajouté alors que le professeur lui demanda d’aller se chercher un nouveau chaudron.

    En se levant de sa chaise, elle accorda un regard compatissant à Daniel. Elle s’en fichait un peu, de finir sa potion en retenue. A vrai dire, faire des potions, pour elle, ce n’était pas vraiment une corvée, ça avait plutôt tendance à l’amuser, mais ce n’était peut-être pas le cas de Daniel. En règle générale, les gens n’aiment pas trop les retenues. Ce regard lancé, elle se dirigea vers la réserve de son habituel pas trottinant, et y demeura une bonne dizaine de minutes. Bien plus que nécessaire. Ce n’était pas parce qu’elle avait eu du mal à trouver son chaudron, bien au contraire, ils étaient bien en évidence sur une des étagères, où ils étaient disposés superposés les uns au-dessus des autres en un équilibre instable... mais à vraie dire, elle mettait rarement les pieds dans la réserve de potion, et à chaque fois qu’elle s’y trouvait, elle se sentait fasciné par tous les objets, toutes les plantes, tous le ingrédients possibles et inimaginables qui complétaient les nombreuses étagères de la réserve. Ce ne fut donc qu’après l’examen minutieux d’à peu près tout ce qui se trouvait là qu’elle s’empara du premier chaudron à disposition avant de retourner à sa place, trottinant toujours.

    Quand elle fut réinstallé, le professeur était dors et déjà retourné à sa place, et avait fait le tour des différents élèves, dont il avait commenté les potions avec plus ou moins d’enthousiasme. Elle recommença tout depuis le début, donc, sans vraiment se désoler de devoir tout refaire. Quand beaucoup de gens se sentaient frustrés à l’idée de devoir répéter une chose qu’ils avaient déjà faite, Luna, elle, prenait les choses avec légèreté... Elle pourrait s’amuser à sa petite cuisine un peu plus longtemps, ce n’était pas une mauvaise chose. La nouvelle préparation se déroulait étrangement mieux que la première, sans qu’il y ait vraiment d’explication à cela, le niveau de Luna était juste... incroyablement variable. Si elle s’était décidé à abandonner un peu (beaucoup) de son caractère fantasque, sans doute aurait-elle frôlé l’excellence. Mais son caractère et son attitude faisaient qu’elle en était bien là. Enfin. Pour le moment en tous cas, elle n’avait pas fait d’erreurs majeures dans sa préparation, surveillée de loin par l’oeil un brin inquiet de Slughorn, qui n’avait certainement pas envie d’assister à la destruction d’un nouveau chaudron.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss condiments. Le pantin particulier. Modératrice ultime.
[†] Olive Hornby
▌ Messages : 3701
Humeur :
Cours du Lundi 07 Octobre Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Cours du Lundi 07 Octobre Right_bar_bleue

En couple avec : On passe sa vie à dire adieu à ceux qui partent, jusqu'au jour où l'on dit adieu à ceux qui restent...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Sorbier, 30.75 cm, Crochet de Basilic.
Camp: Mal
Avatar: Natalie Portman

Cours du Lundi 07 Octobre Empty
Message#Sujet: Re: Cours du Lundi 07 Octobre   Cours du Lundi 07 Octobre Icon_minitimeLun 26 Juil - 19:04

Music: ???


    Lundi… Cette journée, Olive ne la sentait pas. Pas motivée pour une Mornille, Olive était restée planquée sous ses couvertures, bien au chaud, déterminée à ne pas mettre le pied dehors avant une heure qualifiée de décente par les paresseux à l’extrême. Pourtant, cela ne lui ressemblait pas tellement. Elle n’aimait pas perdre impunément le temps qui lui été donné de vivre. Mais aujourd’hui, ça avait été trop. Elle avait eu besoin de se poser, de mettre à plat tout ce qu’elle ressentait. Car l’enchaînement des évènements avait été un coup dur.

    Cela faisait à peine une semaine. Mercredi dans la soirée, elle avait commencé à ne plus avoir de secrets pour une seule et unique personne. Et ce sans vraiment le vouloir. C’était… A la fois dérangeant, mais aussi déstabilisant. Voir défiler son enfance, ses peurs, ses années d’études, son passé… Et savoir que toute sa mémoire en quelque sorte était dorénavant devenue en co-propriété. Dérangeant… Effrayant…

    Mais ce qui l’était surtout aux yeux d’Olive, c’était la réaction qu’avait eu Tom. La simple négation qu’il avait formulée lorsqu’elle avait demandé l’arrêt de l’entraînement. A ce moment là, la jeune fille avait vraiment senti ce perfide sentiment se glisser en elle et envahir tout son être, sans qu’elle puisse le retenir. Et pour la première fois, Tom Jedusor, le Préfet des Serpentard, lui avait donné des sueurs froides. Et pour la première fois, elle avait ressenti pleinement le fait d’avoir été utilisée. De n’être qu’un pantin entre ses mains. Et la peur l’avait emportée. Dès qu’elle était sortie de cette salle et que Tom avait disparu de son champ de vision, elle s’était mise à courir, cherchant refuge dans un endroit pour expulsé sa peur, pouvoir enfin la faire sortir. Et c’était dans les bras de Meredith, une Gryffondor, qu’elle avait trouvé refuge.

    A ce souvenir, Olive avait fermé les yeux, et s’était retournée dans son lit, emmenant avec elle les couvertures. Et elle était restée dans son abri de draps jusqu’à ce que l’heure l’oblige à émerger pour de bon. Le petit déjeuner étant desservit depuis belle lurette, Olive s’était rendue aux cuisines, avait quémandé quelques babioles et avait mangé en allant en Histoire de la Magie. Pas passionnant, mais pas ennuyant non plus. Elle avait dû supporter les chevilles surdimensionnées de Daniel depuis la Course de Balai, et n’avait pu se retenir de lui sortir une petite pique lorsqu’ils étaient sortis de la salle. Se plaçant devant lui, elle lui avait fait de la place pour qu’il puisse sortir, balançant à la foule un ironique « Laissez passez les chevilles du Graaand Vainqueur… Ne poussez pas, vous pourrez prendre en photo l’unique spécimen tout à l’heure… S’il daigne enlever ses chaussettes pour montrer les chevilles mutantes. » Et hop, Olive avait filé. Bon… Il faut avouer pour sa décharge que supporter Daniel et son ego après une victoire c’est… usant pour les nerfs. Elle s’excuserait auprès d’Inès par la suite.

    Depuis mercredi, Olive évitait Tom. Inconsciemment, elle quittait la table dès qu’il arrivait, sortait d’une pièce, prétextait un devoir ou une recherche à faire, évitait les lieux où elle avait l’habitude de le trouver, faisait des détours… Les cours n’échappaient pas à la règle. D’habitude, ils s’asseyaient dans le même coin. Ils, c’était Tom, Daniel, Inès, Lou et elle. Maintenant, soit elle s’asseyait à l’autre bout du groupe, soit elle faisait bande à part. Quelque fois, les filles se détachaient des garçons. C’était alors plus simple.

    Mais pour les cours de potions, elle n’avait pas vraiment le choix. Lou devait aller d’un côté de la classe, l’expatriant. Et les tables regroupées par quatre ne facilitaient pas la tâche à notre Olivette. Elle avait espéré qu’Elena se serait installée à la place qu’occupait Olive habituellement, à côté d’Inès. Mais non. Et quand tous les élèves se furent assis, elle dû se rendre à l’évidence. Elle devrait s’asseoir, pendant près de quatre heures au bloc de Jedusor. Poussant un soupir, elle s’installa à côté d’Inès, et en face de Daniel. Au moins, Tom était en diagonale, ce qui signifiait une proximité toute relative. Sans dire un mot, elle avait focalisé son attention sur le professeur, ne l’écoutant que vaguement toutefois. Une manière qui voulait signifier qu’elle était occupée, et que du coup, on ne pouvait lui parler. En tout cas, aucun d’eux ne s’y risqua…

    Elle lut rapidement l’énoncé de leur potion, se désintéressant de ce qui pouvait bien se passer de l’autre côté de la classe. Philtre de Hardiesse… Elle se pencha, saisit son livre et l’ouvrit, feuilletant lentement afin de trouver la bonne page. Bon… L’eau fut mise à bouillir. Après avoir manqué de se faire mordre l’annulaire par les Choux de Chine, elle commença à les hacher.

    Au final, l’exercice physique la contentait. Il ne fallait pas réfléchir, juste effectuer. Et comme elle n’était pas vraiment concentrée, il ne lui en fallait pas plus. D’habitude très bonne en potions, elle laissa quelques erreurs se produire. Une ou deux brûlures en enlevant les feuilles d’ortie, beaucoup trop de tours en trop, la potion étant déjà blanchâtre… Mais rien de dramatique visiblement. Car Slughorn était passé, sans mot dire. Alors même si sa préparation aurait pu être mieux, elle n’était pas aussi ratée que celle de Daniel, qui devait la refaire à présent. Mais le principal pour Olive, c’était le désintéressement de Tom à son propos… Et heureusement pour elle, le préfet n’était pas vraiment bavard. Elle se pencha donc rapidement pour rallumer le feu sous le chaudron à coup d’informulé, et commença paresseusement à le remuer, dans le sens contraire…

_________________
Cours du Lundi 07 Octobre Signat13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 12066
Humeur :
Cours du Lundi 07 Octobre Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Cours du Lundi 07 Octobre Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Cours du Lundi 07 Octobre Empty
Message#Sujet: Re: Cours du Lundi 07 Octobre   Cours du Lundi 07 Octobre Icon_minitimeMer 28 Juil - 14:47

    Comme il s’y était attendu, et comme à chacun de ses cours, Slughorn s’était arrêté quelques secondes sur sa potion avant de le féliciter pour son brillant résultat. C’était presque lassant, mais c’était nécessaire. Si un jour, un seul jour, il décevait ne serait-ce qu’un tout petit peu son professeur de potion, tout serait à reprendre de zéro. Il avait passé ces cinq dernières années à tout mettre en oeuvre pour être irréprochable. Il avait su dès l’instant où il avait mis les pieds dans les cachots du cours de potion que le professeur Slughorn lui serait utile. Il avait jusqu’ici réussi à s’attirer les faveurs d’à peu près tout le corps enseignant (enfin, mis à part Dumbledore, évidemment), mais personne ne l’admirait et ne l’appréciait autant que le professeur Slughorn. Cet opportuniste indécrottable n’avait pas mis une semaine à ne plus tarir d’éloges sur son petit protégé de serpentard... Trop facile. Mais tant mieux, il n’allait pas s’en plaindre. D’autant plus que sous peu, il allait lui servir plus encore... Ce n’était qu’une question de jours... à la prochaine réunion du club de slug... sans doute. Peu importe.

    Tom retourna à sa potion et s’appliqua à piler ses oeufs de serpencendres, tandis que sa potion continuait de reposer. Il fallait attendre un quart d’heure avant la prochaine étape. Piler des oeufs de serpencendre, même consciencieusement, ne demandait pas autant de temps. Aussi, après que ses oeufs aient été réduits en une pate parfaite, il observa un moment ce qui se passait autour de lui, entre deux regards accordés à sa montre. Personne ne remarqua les regards furtifs qu’il lança à chacun d’entre eux, tous trop focalisés sur leur propre préparation. A côté de lui, Daniel, qui venait d’être sermonné par Slughorn, s’apprêtait à reprendre sa potion du début. Il était étrange que quelqu’un qui sache faire preuve d’autant d’efficacité et de discipline quand il lui donnait ses ordres puisse être un tel cancre en cours. Tom savait que Daniel était loin d’être bête (même s’il n’irait jamais le lui dire) , ce n’était pas pour rien qu’il en avait fait l’un de ses larbins les plus accomplis. Et jusqu’ici, il l’avait rarement déçu (si l’on oublie l’épisode Yseult Neils, trèèès regrettable)... Son regard ne s’attarda pas trop longtemps sur Daniel. Il le voyait assez comme ça dans ses journées. Ses autres camarades de table s’en sortaient mieux que son « meilleur ami ». Son regard se posa plus longuement sur Olive. Depuis leur dernière rencontre, la jeune fille avait tendance à l’éviter, tout comme elle évitait son regard à l’instant même... et c’était sans doute la raison pour laquelle il laissa son regard se poser plus longtemps sur elle. Il savait qu’il lui avait fait peur. Ce n’était pas vraiment le but, mais ça... l’amusait. Inspirer la peur, ça avait quelque chose de...grisant. Bien évidemment, il ne pourrait pas lui permettre de l’éviter trop longtemps, mais pour le moment, il n’avait pas besoin d’elle, alors peu importe. Qu’elle le craigne, il préférait cela, c’était par ce biais que parfois on obtenait les meilleurs résultats.

    Puis son regard retomba sur sa montre, plus que cinq minutes avant de passer au reste de la préparation. Plus le temps de regarder autour de lui. Dans le but de concocter une fois encore une potion irréprochable, il devait avoir constament l’oeil sur les aiguilles de sa montre. Et au final... elles étaient tout aussi passionnantes à regarder que le petit monde inintéressant qui l’entourait. Quelques secondes avant que le quart d’heure ne soit passé, tandis que sa potion s’assombrissait de plus en plus, il avait dors et déjà sa baguette en main, si bien que pile au moment voulu, il était prêt à remuer sa baguette au dessus de son chaudron, et comme il le fallait, bientôt, sa potion pris une teinte laiteuse. Il continua de suivre à la lettre les instructions de son professeur. C’était bien les seuls moments où Tom acceptait de suivre des règles qui n’étaient pas les siennes. Et le cours se poursuivait, un parmi tant d’autres ... et il n’y avait rien d’autre à faire que de le voir se dérouler. Mortellement ennuyeux, à vrai dire... Mais au moins, ils étaient plus proches de la fin que du début du cours.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Daniel Chaser
▌ Messages : 1741
Humeur :
Cours du Lundi 07 Octobre Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Cours du Lundi 07 Octobre Right_bar_bleue

En couple avec : la plus belle. Ines.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Cours du Lundi 07 Octobre Empty
Message#Sujet: Re: Cours du Lundi 07 Octobre   Cours du Lundi 07 Octobre Icon_minitimeJeu 12 Aoû - 22:39

Eh merde. Ouais, le terme était pas poli, mais zut, quoi, dans des moments pareils, y'avaient pas d'autres mots qui pouvaient venir que celui-là, et heureusement qu'il les avait pas prononcé à voix haute, même s'il y pensait quand même vachement fort. Mais... mais merde, quoi! Elle était pourtant pas si mal partie, sa potion, à la base! Et maintenant il allait devoir se retaper tout le boulot depuis le début. Comment dire... ça l'enchantait juste carrément pas. Qui ça pouvait enchanter, de toute manière. Pfeuh! Il détestait définitivement Slughorn. Slughorn et son favoritisme idiot. Ok, c'était de la fierté mal placée, juste parce qu'il aurait aussi voulu faire partie de son club, mais... et alors? Il le méritait, il était pas si mauvais que ça, en potions, et il était pas si bête que ça, au final. Peu importe, il le maudissait jusqu'à la dix-millième génération, lui et son cours de potion aussi, tant qu'il y était, comme s'il avait franchement envie de tout recommencer. Et s'il se replantait, il devrait de nouveau recommencer, c'est ça? Non mais franchement, autant lui mettre un Troll tout de suite, ça irait plus vite, et ce serait déjà moins insultant à son égard. "J'en ferais pas boire à mon pire ennemi". Mais qu'il aille se faire voir, il allait la lui faire boire de force, sa potion débile, on verrait s'il trouverait encore ça drôle! Nan mais c'est qu'il essayait de faire de l'humour, en plus, cet abruti! Aha, trop drôle! Nan, sérieux, il était hilare. Et il devait vraiment se retenir pour pas l'étriper. Heureusement, dans un sens, que Tom était assis juste à côté de lui, ça lui évitait de dire ou de faire des choses qu'il aurait pu regretter par la suite (même s'il était convaincu qu'il regretterait absolument rien).

Puisqu'il avait quand même pas le choix, au final, Daniel tapota, peut-être un peu trop fort mais peu importe, il était trop en colère, sur son chaudron, et fit disparaître la potion loupée qui remplissait auparavant son chaudron. Bwarf. Pas motivé pour tout refaire! Mais pas le choix, il jeta donc un nouveau coup d'oeil au tableau noir et décida de repartir de zero. Il espérait que personne n'irait le perturber, cette fois, il avait aucune envie de tout recommencer une troisième fois. Deux, c'était déjà beaucoup trop pour son pauvre cerveau et sa patience ultra limitée. Il s'appliqua donc dix fois plus que la première fois. Quand il y mettait du sien, il était capable d'arriver à un résultat pas horrible, mais le truc, c'est qu'il aimait pas s'appliquer en cours, il préférait utiliser ça dans d'autres contextes que celui-là. Là, ça l'ennuyait juste, à quoi bon? Si en plus c'était pour se faire insulter par ce vieux morse abruti, franchement! Il commença à faire bouillir son eau et ne la quitta pas des yeux, sans oublier, quand même, de pousser de profonds soupirs toutes les deux minutes. Non, il allait pas y mettre un peu de bonne volonté, ce serait trop faire plaisir à Slughorn, et là, lui faire plaisir, c'était bien la dernière chose qui lui passait par la tête.

_________________
Cours du Lundi 07 Octobre Troubl11

Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Horace Slughorn
▌ Messages : 46
Humeur :
Cours du Lundi 07 Octobre Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Cours du Lundi 07 Octobre Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm, bois de Noisetier & Peau de Salamandre.
Camp: Neutre
Avatar:

Cours du Lundi 07 Octobre Empty
Message#Sujet: Re: Cours du Lundi 07 Octobre   Cours du Lundi 07 Octobre Icon_minitimeVen 13 Aoû - 23:10

    Slughorn passa le reste du cours avachi sur son bureau, regardant, satisfait, tous ces élèves appliqués en face de lui. Dans l'ensemble, et en dépit de la complexité des potions qu'ils avaient à concocter, ils ne s'en sortaient pas trop mal, les seuls erreurs/ horreurs notables avaient été les potions d'Aulne et de Daniel, qui semblaient à présent s'appliquer le plus possible afin de ne pas avoir à réenclancher encore et encore le même processus. Le professeur ne remarqua pas le manque pourtant évident de volonté dont faisait preuve Chaser, ce n'était pas, après tout, comme si son cas l'intéressait particulièrement. A vrai dire, il s'en moquait royalement, Chaser n'avait, à ses yeux, qu'un potentiel très limité, et n'était, en tous cas, pas vraiment destiné à faire quoi que ce soit de remarquable. Alors peu importait que ses résultats soient bons ou mauvais, qu'il ait à refaire cent fois sa potion ou non... Ce n'était qu'un élève sans intérêt, pour lequel le professeur de potion n'aurait sans doute jamais la moindre considération (jusqu'à preuve du contraire).

    L'heure défila lentement, mais sûrement, sans beaucoup d'explosions en plus, ni de ratages trop épouvantables. Bien sûr, certaines potions (ou préparations, selon les classes et élèves) étaient bien mieux réussies que d'autres, mais étant donné le degrés de complexité des potions qui leur avait été demandé de préparer, on pouvait affirmer, sans trop craindre de se tromper, que tous ces élèves (ou presque) s'en sortaient plutôt bien. Il avait là une bonne promotion, en somme, et de nombreux excellents éléments, dont il serait, plus tard, ravi de vanter les mérites... et la relation privilégiée qu'il possèderait avec chacun d'entre eux. Il était évident que certains élèves au sein de cette classe étaient voués à atteindre l'excellence, si ce n'était pas déjà fait, et il serait celui qui avait percé cette excellence à jour, et l'aurait entretenu avec patience et bonheur. Bref... Le temps filait à une allure incroyable (à interpréter selon les degrés de motivation des différents élèves), et bientôt, un tintement de cloche vint annoncer la fin des cours, au grand soulagement de beaucoup, mais peut-être pas de tous.


    "Très bien." fit Slughorn quelques secondes après que la sonnerie ait retentit, comme s'il venait d'être tout à coup tiré de son sommeil. Il fallait dire que quand un cours se passait aussi bien, il n'y avait pas grand chose à faire, si ce n'était observer vaguement et attendre que le temps passe. "Les plus jeunes, vous allez laisser un échantillon de vos potions respectives sur mon bureau. Vous aurez vos notes au prochain cours. Vous aussi, Miss Quibber, je vous noterais sur le travail que vous avez déjà effectué. Et je vous attend en salle de retenue demain soir." On déteriore pas le matériel impunément, non mais! " Quant aux autres..." son regard se tourna vers ses élèves les plus âgés."Vous laisserez vos chaudrons au fond de la salle, éviter de renverser quoi que ce soit, s'il vous plaît."

    Toujours confortablement calé dans son fauteuil, il attendit tranquillement que s'activent les différents élèves, toujours plus prompts à exercer les ordres demandés quand il s'agissait ensuite de pouvoir faire une pause. Le professeur de potions adressa quelques sourires aux quelques-uns de ses favoris qui venaient remettre leurs échantillons de potion sur son bureau, rien qu'en y jetant un rapide coup d'oeil, il pouvait deviner quelle potion serait mieux noté que l'autre. A l'arrière de la salle, sixièmes et septièmes années se pressaient de déposer leurs chaudrons à une place où, de préférence, leurs précieuses potions ne risqueraient rien.

    "Pas vous, Mr Chaser." précisa Slughorn. "Je veux que vous continuiez la préparation jusqu'au moment où vos camarades ce sont arrêtés - de même pour tous ceux qui ne seraient pas encore arrivés à l'étape nécessaire... Mais si c'est le cas, je préfère vous signaler que votre potion doit être complètement ratée, à l'heure qu'il est." Toujours le mot pour faire plaisir, en même temps, il n'y eut qu'un ou deux autres élèves pour se sentir concernés, les autres purent quitter la pièce,ravis, tandis que les quelques élèves restaient tentaient d'achever leur préparation le plus rapidement possible. Slughorn les observa poursuivre leur exercice jusqu'au bout. Il n'aimait pas particulièrement les heures supplémentaires, mais appréciait tout de même que son travail soit bien fait. Et comme après cela, sa journée serait terminée... Il eut le temps de noter deux-trois potions avant qu'enfin, chacun puisse aller vaquer à ses occupations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Cours du Lundi 07 Octobre Empty
Message#Sujet: Re: Cours du Lundi 07 Octobre   Cours du Lundi 07 Octobre Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Cours du Lundi 07 Octobre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Poudlard
 :: Les sous-sol :: Le cachot du cours de potion.
-