AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Nouveau maillot de l’équipe de France de Football pour l’Euro ...
89.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Callidora Londubat
▌ Messages : 465
Humeur :
La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Harfang Londubat

La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Empty
Message#Sujet: La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella)   La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Icon_minitimeSam 2 Nov - 15:41


J'estime avoir suffisamment attendu comme cela, et il est plus que temps que je mette fin à cette situation profondément déplaisante. Depuis que Cedrella a fait son gran retour dans nos vies, hébergée par Charis, je n'ai pas encore eu l'occasion de la revoir et de lui parler, et je considère qu'il est grand temps d'y remédier. Charis estimera peut-être qu'il est trop tôt ou je ne sais quelle affabulation du genre, mais ça suffit comme cela, ma patience a été mise à rude épreuve, et il n'est plus question que je laisse la situation mariner plus longuement. Je n'ai jamais été quelqu'un de très patient, surtout quand il est question de situations qui me concernent très directement. Et après tout, si Cedrella est de retour dans nos vies, j'y suis très largement pour quelque chose, moi aussi. Sans nos idées et nos manigances combinées, Cedrella serait encore en train de perdre royalement son temps dans les bras de son abruti de fiancé amoureux des moldus. Bref, il est grand temps que nous ayons une discussion, Cedrella et moi.

Je l'ai donc invitée chez moi, et je me suis arrangée de l'accueillir le plus élégamment possible, je veux que cet entretien ne passe pas pour un piège, un traquenard, même s'il l'est peut-être un peu, ou en tout cas par certains aspects spécifiques. Ne vous méprenez pas, oui, je n'ai pas l'intention de ménager Cedrella, mais j'ai aussi hâte de retrouver ma soeur. Après tout, et même si mon aptitude à le dissimuler laissera certains perplexes, j'aime Cedrella, et elle m'a manqué. J'ai ma manière bien à moi d'afficher mes sentiments, c'est tout, et je ne laisserai personne m'accabler à ce sujet.

Tout est prêt, seule ombre au tableau, Harfang est là. J'espérais qu'il serait au travail, mais apparemment, il a choisi le meilleur moment possible pour prendre un jour de congé. Je suis certaine qu'il l'a fait exprès. Il cherche à mettre mes nerfs à rude épreuve. Et il est très doué pour ça, manifestement. Il ne me ménage pas depuis qu'il a découvert ma liaison avec Caspar, mais je ne compte pas le laisser s'imposer.

-J'apprécierais que tu nous fausses compagnie quand elle arrivera
, je déclare le regard tourné vers mon mari.

Et quand on parle du loup... On frappe à la porte : Cedrella est arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 671
Humeur :
La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella)   La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Icon_minitimeSam 2 Nov - 19:02

Cedrella était anxieuse, terriblement anxieuse… Elle savait bien que ce moment était inévitable, et elle l’avait espéré, quelque part, mais malgré tout, elle ne se sentait pas tout à fait prête encore à affronter sa grande sœur. Callidora et Cedrella avaient toujours eu – du moins avant que Septimus n’entre dans la danse et ne bouleverse tout – une relation partagée, faite de complicité, d’une amitié forte, de respect… mais aussi de confrontation d’egos qu’il était parfois difficile de concilier. Quand elles se disputaient, petites, cela pouvait aller très loin, vraiment très loin, parce qu’aucune des deux n’acceptait de reconnaître ses torts… Alors même si elles n’étaient plus des gamines, elle se doutait que leur conversation allait être de nouveau houleuse, et que Callidora aurait bien du mal à ne pas vouloir profiter de son avantage… chose qu’elle avait toujours plus ou moins faite peu importe les circonstances… Mais là, il est certain que le jeu était plutôt inégal. Callidora possédait d’office les meilleures cartes, et elles le savaient toutes les deux.

Auprès de Charis, déjà, elle avait eu peur d’écoper d’un « Je te l’avais bien dit » bien senti, mais Charis s’était montrée attentionnée et respectueuse, elle avait fait de son mieux pour qu’elle se sente intégrée chez elle, pour qu’elle n’ait pas le sentiment d’être de trop, pour qu’elle n’ait pas l’impression de subir la rançon de ses erreurs. Certes, la présence ponctuelle de Caspar grisait ses journées d’un ciel plus nuageux, mais elle réussissait à faire abstraction… Elle se fichait, pour cause, royalement de l’opinion de son beau-frère. En ce qui concernait Callidora… ce n’était pas la même chose. Callidora, elle l’aimait, elle avait du respect pour son opinion. Lire de la déception, de l’amertume ou un certain esprit de vengeance dans son regard, c’était au-dessus de ses forces. Oui, elle n’avait pas envie d’écouter les remontrances de Callidora, et elle avait peur qu’il ne s’agisse que de cela… et en même temps, elle avait envie, elle avait besoin de revoir sa sœur. Elle lui avait manqué, beaucoup, et le simple fait de la retrouver, même si c’était sous l’égide d’un échange houleux, lui ferait forcément le plus grand bien.

A l’heure dite, parfaitement ponctuelle (elle se doutait qu’un retard, même minime, passerait pour un affront aux yeux de Callidora), apprêtée (grâce à Charis qui lui avait prêté une de ses tenues, elle-même ayant vendu toutes les siennes), elle frappa à la porte des Londubat. L’elfe de maison ne tarda pas à lui ouvrir, et l’invita à retrouver la maîtresse de maison, qui n’était pas seule, puisque Harfang était présent, lui aussi.

-Bonsoir, soeurette,
se hasarda-t-elle à dire.

Si, d’elle-même, elle s’exprimait d’office en ces termes, la pilule passerait peut-être plus facilement, qui sait ? Elle était loin d’en être sûre, mais elle s’essayait tout de même à cette hypothèse. Après tout… qui sait ?


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 362
Humeur :
La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella)   La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Icon_minitimeSam 9 Nov - 11:25


L'air de rien, Harfang a l'impression d'être plus enthousiaste que son épouse à la perspective de retrouver Cedrella. Il a toujours eu du mal à la cerner, et dernièrement, il ne sait pas quoi penser de son rapport avec Cedrella. A un moment donné, il a accepté d'imaginer qu'elle tenait assez à sa soeur pour faire effectivement des pieds et des mains pour retrouver sa cadette. Maintenant, il est beaucoup plus mitigé sur la question. Il se demande si Callidora n'a pas juste été blessée dans sa fierté et n'a pas simplement voulu agir par esprit de vengeance. Parce que sachant ce que je sais, je ne crois pas que Callidora soit si terriblement furieuse que Cedrella n'a jamais épousé Caspar. Au mieux, ça l'a juste contrainte à trahir Charis plutôt que Cedrella.

Cedrella, c'est clair, revient dans la vie des Black dans un moment charnière et délicat... et honnêtement, Harfang s'en réjouit. Déjà, parce qu'il apprécie Cedrella, et qu'il envie même sa capacité à la rébellion dont lui-même ne fera jamais preuve. Ensuite, parce qu'il va y avoir de l'eau dans le gaz, prochainement, et une force de caractère, qui n'a plus grand-chose à perdre, pour faire face à Callidora. Et il est impatient d'assister à cette confrontation.

Raison pour laquelle il ignore complètement son épouse quand cette dernière lui suggère fortement de filer dans son coin au moment de l'arrivée de Cedrella. Oh non, ça n'arrivera sûrement pas. Il compte bien ne manquer aucun mot de cette conversation, et y mettre son grain de sel si il le peut. Alors il ne prend même pas la peine de lui répondre. De toute façon, Cedrella arrive. Et Harfang s'en frotte les mains. Il sent bien que la suite va être vraiment digne d'intérêt.

Cedrella a l'air de vouloir agiter son drapeau blanc, elle décide de s'adresser à Callidora avec familiarité, comme pour effacer l'absence de ces derniers mois, et tous les conflits qui ont résulté de sa désobéissance. Connaissant Callidora, il y a de bonnes chances que ça ne fonctionne pas du tout. Harfang, lui, a déjà pris son parti. Il n'a pas besoin d'y réfléchir bien longuement. Son camp est choisi, et largement choisi. Son camp, c'est celui qui emmerdera le plus Callidora.

"C'est un plaisir de te retrouver, Cedrella. Il était grand temps que tu reviennes."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Callidora Londubat
▌ Messages : 465
Humeur :
La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Harfang Londubat

La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella)   La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Icon_minitimeMer 27 Nov - 11:19


Enfin, Cedrella est là... Harfang n'a pas bougé, mais tant pis, j'ai bien compris qu'il va falloir que je fasse avec, ce n'est pas grave. Je ferai en sorte que sa présence encombre le moins possible. Elle n'entravera pas, quoi qu'il en soit, la bonne marche de notre conversation, la bonne marche de nos retrouvailles, il n'en est pas question.

Quand je la retrouve enfin, je ressens un mélange de sentiments étranges et confus. Je suis heureuse de la revoir, elle m'a manqué, et le fait de l'entendre m'appeler "soeurette" ne me laisse pas de marbre. J'ai l'intention de ne pas verser dans le sentimentalisme à outrance, pas tant que je ne lui aurais pas confié tout ce que j'ai à lui dire. Mais j'admets que je suis heureuse de l'avoir retrouvée, que finalement, nos efforts aient payé. Cedrella nous revient, la queue entre les jambes, ainsi que nous l'avions planifié et souhaité. Bien sûr, c'est tout ce que je voulais. Mais ce n'est qu'un début. Je ne croirais dans son retour définitif ou non qu'au terme de notre conversation, et certainement pas avant.

Je n'ai pas le temps de dire quoi que ce soit, je n'ai rien le temps de dire du tout, car déjà, Harfang accapare la parole. Je me retiens de lever les yeux au ciel à sa remarque. Elle n'est compromettante que si on sait lire entre les lignes, et je m'arrangerai pour qu'elle ne le puisse tout simplement pas.

-Installe-toi,
dis-je en n'oubliant pas de jouer les parfaites hôtesses de maison. Je nous installe dans le petit salon, où nous attendent thé et petits gâteaux, préparés commodément par notre elfe de maison, qui est un cordon bleu. J'attendais impatiemment que tu viennes me voir, j'ajoute non sans une intention précise dissimulée derrière ces mots. J'avais fini par croire que tu resterais éternellement terrée chez Charis et Caspar.

Je dissimule à peine en effet ma deception à ce sujet. Il me faut bien admettre que mon orgueil en a pris un coup dans cette affaire. Un sacré coup, même. Que Charis ait pris l'initiative sans moi, que ce soit elle qui, concrètement, nous ait rendu Cedrella. Je peux bien reconnaître que j'aurais voulu que les rôles soient inversés. Même si ce qui compte, bien évidemment, ça reste le résultat.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 671
Humeur :
La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella)   La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Icon_minitimeMer 27 Nov - 18:05

Cedrella ne s'était pas forcément attendue à ce que son beau-frère soit présent, elle s'était plutôt préparée à un tête-à-tête avec sa soeur aînée, mais elle était ravie que Harfang soit de la partie. Ce n'est pas qu'elle ne tenait pas à passer quelques moments privilégiés avec Callidora, mais cela lui allait très bien de réserver cela à plus tard, quand les esprits échaudés se seraient calmés, quand Callidora n'aurait plus de rancoeur et ne lui tiendrait plus rigueur de son départ - ce qui allait prendre un bon bout de temps, elle ne se faisait pas la moindre illusion à ce sujet.

Et puis, elle aimait bien Harfang. Elle ne voyait pas d'un très bon oeil ses virées nocturnes, mais il était simple, sympathique, toujours avenant avec elle, et à choisir entre ses deux beaux-frères, il était assez évident qu'Harfang avait sa préférence. S'il acceptait de se joindre à eux, alors elle en était plusd que ravi. Et lui-même semblait particulièrement enthousiaste. Presque trop enthousiaste, même, pour tout dire. Il était grand temps qu'elle revienne, disait-il comme si la situation avait été désespérée avant son retour... mais Cedrella ne s'amusa pas à surinterpréter la situation. Elle supposa que ce qu'il entendait par là, c'était simplement qu'il était lassé de voir les soeurs Black chercher désespérément à ruiner ses fiançailles. A présent que tout était "rentré dans l'ordre", les conversations allaient peut-être prendre une autre tournure;

Elle s'installa comme demandé quand Callidora lui suggéra de prendre place dans le petit salon, autour d'une table qu'elle avait dressé pour l'occasion. A l'heure actuelle, Cedrella avait l'estomac noué et n'était pas certaine de réussir à avaler quoi que ce soit, mais elle espérait bien que, au fil de la discussion, l'atmosphère s'apaiserait, et le dialogue se libèrerait, ne serait-ce qu'un peu. En tout cas, Cedrella ne pouvait pas reprocher à sa soeur de tourner autour du pot. Elle rentrait d'office dans le vif du sujet. Et ça valait très certainement mieux comme ça.

-J'attendais simplement que tu m'invites
, répondit Cedrella dans un doux sourire, bien loin de vouloir accabler ou Charis ou Callidora, mais bien loin de vouloir se laisser fustiger pour rien non plus. Je ne me serais jamais permise de venir te trouver à l'improviste, encore moins après notre dernière conversation.

Les choses devaient être faites dans les règles, là-dessus, Cedrella se disait qu'elles seraient forcément d'accord.


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 362
Humeur :
La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella)   La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Icon_minitimeSam 30 Nov - 17:51


Harfang n'a jamais été dupe du discours et du comportement de son épouse, mais depuis qu'il est au courant de ses infidélités, c'est passé un cran au-dessus, et il a tendance à tout remettre en question. Ce n'est peut-être pas toujours légitime, mais autant dire qu'elle l'a cherché. En l'occurrence, il ne sait pas trop quoi penser du comportement de Callidora envers la plus jeune de ses deux soeurs. S'il y avait une chose qu'il lui avait concédé jusqu'ici, c'était l'affectin qu'elle portait à Charis et Cedrella, qu'elle exprimait peut-être très mal, mais qui existait tout de même.

Maintenant, il en doute. Puisqu'elle n'éprouve visiblement pas de scrupule à coucher avec le mari de Charis et à lui faire un enfant, l'échelle de la cruauté est montée d'un cran. Du coup, Harfang se demande si Callidora n'attend de se confronter à Cedrella que dans l'espoir de se venger ou si elle a vraiment et honnêtement à coeur de retrouver sa soeur si longtemps perdu de vue. Cela l'engage à être d'autant plus attentif à ce qui va suivre. Cela et le fait qu'il sait pertinemment que sa femme ne veut pas de lui. Donc il va s'imposer d'autant plus.

Et le ton est rapidement donné. Voilà que Callidora reproche à sa soeur de ne pas être venue la voir plus tôt. C'est amusant de la part de celle qui l'a rejetée si longtemps. Cedrella a la réponse qu'il faut, elle attendait d'être invitée, tout simplement. Harfang a toujours apprécié l'esprit et le répondant de Cedrella, il aurait envie de prendre sa défense que ce ne serait pas nécessaire. Cedrella sait parfaitement se défendre toute seule. Harfang regrette d'autant moins d'avoir choisi de rester. Le spectacle promet d'être savoureux.

"Tu fais bien. Qui sait sur quoi tu pourrais tomber en venant ici sans être annoncée"
, répond Harfang, pas franchement innocemment.

Ou plutôt sur qui. Si Cedrella venait à apprendre la vérité sur Caspar et Callidora, ce serait la cerise sur le gateau. Au fond, Harfang espère que ce sera le cas. Parler à Charis lui pose un cas de conscience. En revanche, il se dit que Cedrella pourrait bien lui être une alliée très précieuse. Et il n'oublie pas cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Callidora Londubat
▌ Messages : 465
Humeur :
La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Harfang Londubat

La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella)   La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Icon_minitimeLun 16 Déc - 10:44


Je serre les dents en entendant la réponse de Cedrella. Elle ne m'étonne pas, pourtant. Je la connais, à force, je sais pertinemment comment elle fonctionne, quel est son mode de procédé. Même quand elle n'avait rien à se reprocher exactement, cela ne l'empêchait clairement et définitivement pas de n'en faire qu'à sa tête. J'aime ce trait de caractère, mais je le préfère évidemment quand elle s'en prend aux autres plutôt que lorsqu'elle le retourne contre moi. Malgré tout, je n'ai pas l'intention de rentrer dans ce même jeu, sans quoi la situation pourrait bien dégénérer.

Cedrella est de retour. Ce qu'il faut faire à présent, c'est l'accueillir à nouveau parmi nous. Et lui rappeler doucement, insidieusement, où est sa place exactement est la meilleure manière de s'y prendre, je pense. Alors je vais me montrer courtoise, avenante, et m'autoriser quelques répliques bien senties quand j'estimerais que cela en vaut la peine. Dans les premiers temps de son retour, nous savons toutes deux que nous allons participer à une sérieuse guerre des nerfs. C'est ainsi, ça ne peut pas se passer différemment, que nous le voulions ou non.

Je m'apprête à répondre, mais forcément, je dois compter après l'intervention sur moi. Je prends sur moi en entendant mon mari faire un premier sous-entendu. Je dis premier car je suis certaine que c'est vraiment le premier d'une longue série. Il est insupportable depuis qu'il a appris la vérité, encore plus insupportable que d'habitude, et je ne crois vraiment pas que Harfang va faire l'effort de tenir sa langue sous prétexte que je suis là.

-Sur mon cher mari, par exemple, qui de toute évidence adore parler pour ne rien dire,
je dis alors.

N'en déplaise à mon mari, je n'ai pas l'intention de lui donner plus d'importance, à présent. J'ai même l'intention de lui en donner aucune. Cette phrase qui la concerne est la seule que je prononcerais et qui le concerne. Il est hors de question que je le laisse accaparer la discussion.

-Alors, Cedrella, comment vas-tu ? Tu t'acclimates bien ?
je demande, et ce n'était évidemment pas une question anodine. Je le dis vraiment avec une arrière-pensée. Elle revient de la fange, ni plus ni moins, alors il est normal de s'interroger sur son retour à la civilisation, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 671
Humeur :
La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella)   La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Icon_minitimeLun 16 Déc - 15:46


Cedrella ne sut absolument pas comment interpréter les propos d'Harfang quand ce dernier suggéra qu'elle ne savait pas savoir sur qui elle tomberait si elle devait choisir de passer chez les Londubat à l'improviste. La question la taraudait, mais elle comprenait bien que ce n'était pas en interrogeant Callidora qu'elle obtiendrait une réponse acceptable. Quel que soit le sous-entendu (car il était évident qu'il y en avait un), elle allait de toute évidence devoir prendre son mal en patience. Soit, ce n'était pas chose impossible pour lui, après tout. Alors elle ne répondit pas.

Et grand bien lui fit, car sa soeur ne lui laissa pas vraiment le temps de dire quoi que ce soit en réalité. A la place, elle décida de recadrer son mari... Ce qui n'était pas une nouveauté. Leur relation avait toujours plus ou moins fonctionné de cette manière. Cedrella avait toujours observé cela à distance, se demandant s'il fallait voir dans leurs comportements respectifs une part ou une autre d'affection. Elle s'en était finalement fait une idée relativement précise : non, entre eux, pas d'affection, au mieux un vague respect qui, de toute évidence, avec le temps, s'était échappé aux oubliettes pour ne plus jamais en revenir.

Cedrella choisit donc de ne faire aucun commentaire sur ce qu'il fallait peut-être simplement assimiler à une bête chamaillerie de couple, elle serait dans tous les cas la moins bien placée pour se faire la juge de leur situation matrimoniale alors qu'elle-même avait subi la déception la plus douloureuse imaginable concernant l'homme qu'elle avait pensé épouser, et qu'elle avait osé considérer comme l'homme de sa vie...

-Je n'ai pas vécu dans le caniveau ces dernières années, tu sais,
répondit-elle alors, incapable de ne pas vouloir se défendre quand Callidora lui demanda si elle s'acclimatait bien.

Le choix des mots n'était évidemment pas anodin. Ce qu'il entendait par là, c'est qu'elle devait se refaire à un luxe et à un confort qu'elle abvait abandonnés pour septimus. Ce n'était pas faux, bien sûr, car elle avait appris à vivre modestement, avec Septimus. ce n'était pas faux, mais... elle ne supportait pas que l'on méprise ses choix, même si elle devrait objectivement reconnaître qu'ils n'avaient pas été les bons.

-Mais je me porte à merveille,
je te remercie, ajouta-t-elle comme pour couper court à cela. Et toi ?

_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 362
Humeur :
La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella)   La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Icon_minitimeJeu 16 Jan - 9:02


Harfang sourit en entendant la déclaration de sa très chère femme, qui décidément, n'en manque pas une. Il n'a pas la moindre intention de se laisser démonter par les propos de Callidora. Le temps où il fermait sa gueule est bien passé. Alors oui, il n'a pas l'intention de tout dire non plus, mais c'est dans son propre intérêt. Pour le reste, plus il insupportera sa femme, plus elle aura envie de le faire taire, plus il parlera, inlassablement, et en prenant le plus malin des plaisirs à le faire.

Callidora décide de ne plus s'intéresser à lui, pour se focaliser Cedrella, à sa manière bien à elle, c'est-à-dire culpabilisante à souhait, évidemment. Décidément, quelle femme charmante que Callidora Londubat. Terriblement irrésistible dans sa manière de toujours vouloir se placer au-dessus des autres. Mais ce qui réjouit Harfang à ce petit jeu de domination, c'est que quand la plupart s'écrasent, il sait que ce ne sera pas le cas de Cedrella. Et cette dernière peut compter sur lui pour prendre son parti. Sur le principe, pourtant, il n'était pas franchement favorable à sa relation avec Septimus Weasley, question de principe, mais ses principes, ou le peu qu'il en avait en tout cas, n'ont plus la moindre importance à ce jour, alors il est bien prêt à les envoyer chier tous autant qu'ils sont.

Cedrella se défend, comme c'est attendu de sa part, fait remarquer qu'elle n'a pas vécu dans la fange tout ce temps. Elle a vécu chez Weasley, pour eux tous, c'est à peu près la même chose, il faut quand même le remarquer, mais il apprécie son répondant, alors il sent que cette discussion pourrait bien être beaucoup plus amusante que ce qu'il avait pu présumer.

"Comme tu peux voir, elle est carrément sur le point d'exploser",
s'amuse-t-il. Il se fiche de répondre à la place de sa femme. En vérité, il se fiche globalement de tout. Alors il s'exprime à l'instinct et sans filtre, en prenant un malin plaisir à le faire en plus du reste. Pour lui, c'est Noël à l'avance, cette conversation, l'occasion de mettre son épouse en porte-à-faux. "Ce qui ne l'a pas rendue beaucoup plus aimable, contre toute attente."

Il se retient d'ajouter que tirer son coup aurait dû la détendre un minimum. Il y avait quelques très légères frontières à ne pas franchir quand même. Même si ça restait assez tentant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Callidora Londubat
▌ Messages : 465
Humeur :
La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Harfang Londubat

La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella)   La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Icon_minitimeMar 28 Jan - 9:03


J'affiche un air pincé et peu convaincu quand Cedrella me rétorque qu'elle n'a pas vécu dans le caniveau ces dernières années... Ce n'est pas mon rôle de la convaincre du contraire, mais à observer les faits et uniquement les faits, ça en a tout de même tout l'air. Peut-être qu'elle n'a pas vécu dans le caniveau, mais elle a vécu dans l'appartement minable et miteux de Septimus Weasley, dont le salaire et la fortune n'ont rien d'impressionnant. Libre à elle de croire qu'elle n'a pas vécu dans l'équivalent d'un placard à balai, si ça peut la réconforter, ma foi, mais il serait la moindre des choses qu'elle admette que ce qu'elle gagne en perdant Weasley est tout sauf anodin, et qu'il était grand temps qu'elle se récompense de ce qu'elle n'avait plus.

Elle ajoute qu'elle se porte à merveille, et c'est la réponse la plus acceptable, je n'aurais pas voulu entendre une autre, pour tout dire. Vu les circonstances, vu tout ce que nous faisons pour elle,elle n'a droit que d'aller bien, elle n'est pas autorisée à éprouver de la peine, de l'agacement, des remords, elle n'a le droit que d'aller de l'avant et de faire preuve envers nous de la reconnaissance que nous méritons pour l'avoir tirée de sa misère et avoir sauvé sa médiocre réputation. Et ce n'était définitivement pas une mince affaire.

Je m'apprête à répondre quand Cedrella me retourne la question, mais Harfang, qui a donc décidé d'être proprement insupportable (j'entends par là plus insupportable qu'à l'ordinaire, et ce n'est pas un mince exploit), me devance, et sa réponse m'exaspère à un point inimaginable. J'ai bien envie de lui lancer un sortilège de mutisme qui lui durerait éternellement tant la moindre de ses interventions m'agace et me hérisse.

-Avec un mari si doux et si prévenant, c'est à se demander comment je parviens à me montrer si aimable,
je soupire en choisissant finalement de faire comme si Harfang n'était pas là. C'est sur Cedrella que je veux me concentrer, et je ne le laisserai pas prendre l'avantage sur la conversation. Je vais bien. Un peu fatiguée, c'est normal, à ce cycle de grossesse. Mais tout se passe bien, les médicomages sont confiants, l'enfant devrait être en excellente santé. Je marque une pause. C'est un vrai bonheur malgré tout, j'espère que tu auras l'occasion de connaitre le même un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 671
Humeur :
La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella)   La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Icon_minitimeMar 28 Jan - 17:53


Bon, si elle avait encore des doutes, ce n'était plus le cas à présent tant Harfang manquait de subtilité, et à dessein, de toute évidence. Il y avait définitivement de l'eau dans le gaz entre Callidora et Harfang Londubat. Oui, ça avait toujours été le cas, Cedrella n'avait pas souvenir qu'ils se soient un jour réellement entendus tous les deux, mais jusqu'ici, ils avaient toujours préservé les apparences... Les choses avaient bien changé depuis son départ. De toute évidence, Harfang n'avait plus la moindre intention ou envie de sauver les apparences. C'était une chose que Cedrella réussissait à comprendre dans une certaine mesure, car c'étaient ces mêmes faux-semblants qui l'avaient étouffée, au point qu'elle n'en puisse plus et prenne la décision de s'en aller.

Mais tout de même... pour qu'Harfang se montre à ce point virulent, il avait forcément dû se passer quelque chose, c'était évident. Quoi donc ? C'était la question qu'elle se posait à présent... C'était sans doute liée à la grossesse de Callidora. Si Cedrella était incapable de remettre en question la paternité de Callidora (elle était incapable d'imaginer sa soeur infidèle... même si elle avait tout autant de mal à imaginer le couple Londubat faire quoi que ce soit dans l'intimité de leur chambre à coucher), elle se doutait que cette grossesse, si longtemps après la naissance d'Augusta, n'avait été ni volontaire, ni désirée. Harfang était peut-être seulement agacé de devoir revivre la parentalité une deuxième fois... même s'il n'avait jamais été un père très investi quoi qu'il en soit.

Sans commentaire, elle fit mine de ne pas prêter attention à cette scène de ménage, mais en devant, tout de même, se retenir de sourire, car il n'était pas déplaisant, pour tout dire, de voir son aînée se retrouver dans une telle position. Satisfaction cruelle, certes, mais pas déméritée, selon elle... et qu'elle ne risquait pas de regretter étant donné les propos que sa soeur tint ensuite.

Dans un premier temps, elle lui parla de sa grossesse, du fait que tout allait bien, et Cedrella en était sincèrement heureuse pour Callidora. Elle ne lui souhaitait que tout se passe bien, la grossesse comme la naissance. Mais évidemment, Callidora était incapable de s'arrêter là. Il fallait évidemment qu'elle agrémente son propos d'une remarque déplaisante... au sous-texte à peine déguisé.

-C'est la dernière de mes priorités pour l'instant,
répondit-elle alors, prenant sur elle. Elle savait, pourtant, qu'elle devrait devenir mère. Il y avait Ginny, il y avait Ron. Il y avait eu des preuves concrètes. Mais... A vrai dire, je me passerais bien des hommes pour un moment. Et je m'en serais voulu de vous faire de l'ombre, à toi et Charis. On dit jamais deux sans trois, mais tout de même...


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 362
Humeur :
La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella)   La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Icon_minitimeVen 31 Jan - 14:32


Harfang adresse un sourire faussement affectueux, transpirant le cynisme, quand Callidora rétorque qu'elle se montre déjà bien trop aimable étant donné le comportement qu'il affiche avec elle. On récolte ce que l'on sème, mais bien sûr, il va garder cela pour lui, pour le moment. Harfang est ravi de laisser transpirer son animosité, de s'en cacher à peine. C'est quelque chose qui l'amuse et qui, surtout, lui fait le plus grand bien.

Il ne fait même pas semblant de s'en soucier quand Callidora parle plus sérieusement de son état et évoque sa grossesse. Manifestement, il s'en fiche, tout comme il n'a pas l'intention de se sentir concerné par cet enfant à naître qui n'est pas le sien de toute manière. S'il peut lui faire un mal de chien et lui promettre un accouchement particulièrement douloureux, en ce qui le concerne, il s'en amusera. Rien à battre de son bonheur de façade de future maman. Mais forcément, il faut que Callidora fasse sa Callidora et évoque le fait que Cedrella deviendra peut-être maman un jour. Petite pique pour la petite soeur. Mais ça a le mérite de raviver un peu l'attention de Harfang.

Ce n'est pas dans l'intention de voir Cedrella se laisser humilier, mais plutôt parce qu'il sait très bien que Cedrella a du répondant et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Ce n'est vraiment pas un problème pour elle de répondre sans se laisser déstabiliser. Tant mieux, car c'est ce qu'il faut fasse à une personne telle que Callidora. Elle répond parfaitement, d'ailleurs. Elle se passerait bien des hommes pour un moment, compréhensible. On dit jamais deux sans trois, mais quand même. Harfang se retient de pouffer de rire. Il se retient d'ajouter que pour faire les choses bien, elle a tout intérêt à retrouver le lit de Caspar, histoire qu'il se soit vraiment tapé toute la fratrie, mais il allait devoir se tenir.

"Tu fais bien, va"
, répond-il en acceptant de rester neutre, pour cette fois (et cette fois seulement, cela dit). "Aucun homme n'est digne de confiance." Il le pense. La preuve, ni lui ni Caspar ne sont des époux idéaux. "Tu seras bien mieux seul."

Dans le fond, il aurait voulu que ça marche vraiment, avec Weasley, juste pour envoyer ça dans les dents à Callidora. Mais Septimus n'était apparemment pas dine de confiance lui non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Callidora Londubat
▌ Messages : 465
Humeur :
La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Harfang Londubat

La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella)   La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Icon_minitimeMer 5 Fév - 11:36


Je serre les dents quand Cedrella me rétorque que devenir maman n'est pas dans ses priorités pour le moment. En attendant, qu'elle le veuille ou non, que ça lui plaise ou pas, c'est ce qui est attendu d'elle. Oui, elle est encore jeune, mais plus tant que cela. A son âge, j'étais maman depuis très longtemps déjà. L'horloge tourne, et elle a perdu un temps vraiment précieux à roucouler bêtement avec Weasley.

Être de retour parmi nous, cela signifie aussi retourner dans les rangs. Et retourner dans les rangs, cela revient à honorer le rôle attendu d'une jeune femme de bonne famille, d'une héritière de la famille Black. Bien sûr, avant d'envisager que je devienne à nouveau tata, il faut déjà que Cedrella se retouve un mari, mais c'est bien évidemment ce qu'implique mes propos, même si Cedrella les rejette en bloc... Comme si elle avait encore le choix. Pourtant, elle ne l'a pas. Elle nous a prouvé que quand elle prend les décisions, elle les prend mal. Alors, dorénavant, nous prendrons les décisions pour elle, un point c'est tout, et peu importe que cela lui plaise ou non, ça n'y changerait absolument rien, évidemment.

Alors elle peut bien affirmer que pour le moment, elle préférera se passer des hommes, elle peut bien affirmer qu'elle ne veut pas nous voler la vedette, à moi et Charis, elle ne se dérobera pas pour autant, elle peut essayer de détourner le sujet, elle n'y arrivera pas. Et au fond, si Weasley l'a dégoûtée des hommes, tant mieux. Ainsi, elle éviterait de nous lâcher de nouveau pour un homme qui ne le mérite pas. Je ne lui demande pas de tomber folle amoureuse de son futur mari, juste d'épouser un homme et de porter son ou ses enfants. Cela ne devrait pas être si compliqué, pas vrai ?

-Ne va pas lui mettre ce genre d'idées stupides en tête,
je rétorque sèchement à l'adresse de mon mari qui, pour changer, ne m'aide pas du tout. Au contraire, il saisirait n'importe quelle occasion pour m'enfoncer. Sa basse vengeance totalement puérile me tape entièrement sur le système, vraiment. Crois-moi, moins tu auras d'estime des hommes, plus tu seras une épouse idéale. L'amour est un terreau fertile pour les relations les plus malheureuses.

Moi, je lui parle simplement d'être entretenue, rien d'autre, et de se rendre digne de notre sang. Si elle veut de l'amour inconditionnel, elle l'accordera à son enfant, un point c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 671
Humeur :
La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella)   La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Icon_minitimeMer 5 Fév - 17:47


Cedrella n'aurait pas forcément parié là-dessus, mais elle se découvrait bel et bien un véritable soutien en la personne d'Harfang. Elle s'était toujours bien entendue avec lui, mais on ne pouvait pas non plus prétendre qu'ils étaient les meilleurs amis du monde. Là, il semblait déterminé à se ranger de son côté coûte que coûte. Elle devinait que c'était avant tout pour se placer en contradiction avec sa femme, mais ça lui convenait bien.

Elle voulait croire qu'elle serait tout à fait capable de faire face à sa grande soeur toute seule, mais elle appréciait le fait que, quitte à être à deux contre un, ce ne soit pas elle qui se retrouve en position d'infériorité. Elle se contenta d'afficher un fin sourire quand son beau-frère lui assura qu'aucun homme n'était digne de confiance. Ce n'était pas très valorisant pour son sexe, ceci dit, il était sans doute le mieux placé pour en juger effectivement. Elle, peu importe ce qui motivait Harfang à s'exprimer de la sorte, ne savait qu'apprécier son discours dans tous les cas. Même si, forcément, il fallait s'attendre à ce que Callidora rétorque de son côté, et elle était loin de se montrer sympathique ou attentive. Elle s'adressa directement à son mari afin de ne pas lui mettre des idées selon elle stupides en tête... Forcément, elle n'allait pas lâcher l'affaire si facilement.

Cedrella devinait - et comprenait d'une certaine manière - que Callidora préférerait la voir mariée très rapidement. Aucun d'eux ne pouvait être dupe. Cedrella était bien capable de reconnaître le fait que pour se réintégrer convenablement à la famille, pour ne plus être une honte pour les Black, redorer son blason par le mariage serait la chose à faire. Mais elle ne le voulait pas, et elle ne le voulait surtout pas. Elle avait beau être revenue aux sources, elle ne voulait pas pour autant se compromettre. Elle avait fui un mariage qui aurait forcément été malheureux, elle ne voulait surtout pas replonger dedans. Quand elle regardait Charis et Callidora, il est vrai qu'elle voyait des femmes absolument admirables, mais certainement pas des épouses épanouies.

C'était peut-être une chose supportable tant qu'on avait pas connu l'amour, le vrai... Mais Cedrella, elle, l'avait éprouvé et vécu, elle ne voulait pas revenir en arrière. Callidora avait sans doute raison, l'amour était un terreau fertile pour les mariages malheureux... La passion pouvait vous faire éprouver autant le plus grand bonheur que la plus grande souffrance. Cedrella ayant pour sa part vécu à la fois l'un et l'autre, Callidora prêchait, en fin de compte, une convertie. Mais les malheurs, elle les assumait. Par orgueil il est vrai, mais aussi parce que même si tout l'inviterait à ne plus croire en l'amour, elle le désirait toujours. Et elle avait besoin d'y croire encore un peu, pour ne pas désespéréer.

-Alors que les mariages sans amour sont une véritable réussite, il suffit de vous voir pour en être convaincu
, observa Cedrella.

D'accord, à force de piquer, elle allait se prendre le retour de bâton. Mais elle n'était pas capable de ne pas répondre aux remarques insidieuses de sa soeur.


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 362
Humeur :
La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella)   La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Icon_minitimeMer 26 Fév - 13:04


Parfois, Harfang se demande si sa femme a toujours été à ce point cynique ou si c'est sa présence à son bras qui a fini par la rendre comme ça. Non, il ne doit pas s'octroyer le talent de faire du diable le diable. Callidora avait toujours été une femme odieuse, abominable, et lui avait peut-être révélé ses pires côté, mais elle n'avait sûrement pas de coeur, déjà, à la base. En tout cas, elle n'avait sans doute jamais aimé personne. Ni son mari, ni sa fille. Quant à ses soeurs... Il l'avait cru au départ, mais il ne le pense plus, maintenant. Il suffit de voir ce qu'elle a osé faire à Charis.

Et il suffit de voir comment elle traite Cedrella à l'heure actuelle. Harfang la supporte de moins en moins à mesure que les années passent. Et son discours, c'est la concrétisation même de tout ce qu'elle est et de tout ce qu'elle incarne. Harfang n'a jamais vu à ce point son vrai visage. Et il se dit que Cedrella le voit aussi, et ne doit pas aimer ce qu'elle voit. Pour lui, c'est tant mieux, c'est bénéfique, parce qu'il se dit que Cedrella pourra finir par être alliée, et il a grand besoin d'une alliée de sa trempe, pour tout dire.

Et Cedrella le prouve une fois encore. C'est définitif, Harfang adore son répondant. Il est définitivement tombé sur la pire soeur Black. Avec Charis, ils auraient sans doute réussi à instaurer une forme de respect mutuel, avec Cedrella, il auraient sans doute réussi à bien se marrer. Avec Callidora, c'est un peu comme une sorte de procession mortuaire en continu. Mais cette célébration funéraire commence à prendre une tournure qu'il trouve vraiment amusante.

"Oh mais ça c'est autre chose, Cedrella",
répond Harfang, qui compte bien enfoncer le couteau dans la plaie encore davantage.

Il en est à ce point. La moindre occasion d'enfoncer le clou, il la saisit. Il a encore quelques limites, mais elles sont de plus en plus ténues, en vérité, surtout que Cedrella l'encourage à réduire toujours un peu plus ces frontières. Et qui sait, elles finiront peut-être par disparaître finalement.

"Ce n'est pas seulement qu'on ne s'aime pas, c'est surtout qu'on se méprise profondément. Crois-moi, ça fait une très grande différence."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Callidora Londubat
▌ Messages : 465
Humeur :
La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Harfang Londubat

La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella)   La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Icon_minitimeJeu 26 Mar - 9:42


Je ne m'étais pas attendue, bien sûr, à ce que nos retrouvailles se fassent sous le signe du pardon total et de la convivialité. D'un côté comme de l'autre, nous ne pouvons faire abstraction de la rancoeur, de la déception... des sentiments que le temps effacera peut-être, mais certainement pas tout de suite. Ce qui s'est passé, ce qui a eu lieu, nous ne pouvons pas faire semblant, nous ne pouvons pas prétendre... Cedrella nous a trahis, alors je ne compte pas faire comme Charis et prétendre faire table rase du passé. Elle a fait des erreurs, j'estime tout naturel qu'elle les assume à présent.

Oui, elle est de retour, elle est revenue à la raison, et c'est une très bonne chose, mais ne nous leurrons pas, cette situation a pris de déplorables proportions, et je ne peux pas occulter tous les efforts qu'il nous a fallu fournir pour la ramener. J'aurais pu pardonner si Cedrella était revenue d'elle-même, mais ce n'est pas ce qui s'est passé. Non, à la place, nous avons dû déployer des trésors d'inventivité et d'imagination pour la ramener, et ça, je ne l'oublie pas. Elle n'est plus maîtresse en son domaine. D'ailleurs, elle n'a plus de domaine du tout. Je lui apprendrai à nous considérer avec la reconnaissance et la gratitude que nous méritons pour tous les efforts que nous avons déployés pour elle, et qu'en ingrate elle refuse de constater. Et à ceux qui estimeront que je fais preuve d'une grande cruauté à son adresse, je suis dure parce que justement je tiens à elle. Et c'est elle quim'aura fait mal en premier, en s'en allant sans se retourner. Pour personne. Pour rien.

Alors je ne lui permets pas de juger mon mariage, même s'il est vrai que la mauvaise volonté d'Harfang joue en ma défaveur. Il me fatigue. Il est devenu intenable. A croire qu'il est jaloux, ce qui est totalement absurde au vu du nombre de fois où lui-même m'a trompée. Il a raison, on se méprise profondément, et plus le temps passe, plus cela se confirme. Mais jusqu'à il y a peu nous préservions les apparences.

-Notre mariage a porté ses fruits.
Je fais référence à Augusta, bien sûr, même si cette petite est d'un compliqué. Et les porte encore, j'ajoute en posant mes mains sur mon ventre. C'est cela qui importe, je décrète avec fermeté. Rien d'autre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 671
Humeur :
La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella)   La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Icon_minitimeJeu 26 Mar - 17:53


Cedrella ne savait pas quelle mouche piquait Harfang exactement, mais ce qui était certain, c'est qu'il avait changé depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus. Elle le tenait pour quelqu'un de brillant, de sympathique, mais qui se complaisait dans le fait de vivre dans l'ombre de son épouse, du moment que leur mariage lui permettait de favoriser un train de vie dans lequel il se vautrait depuis bien trop longtemps. Quelque chose, depuis, avait changé. Quoi, Cedrella n'en savait rien, mais elle devait bien reconnaître être curieuse.

Elle songeait que la grossesse de Callidora y était sans doute pour quelque chose. Les deux, de toute évidence, n'avaient eu aucune intention d'être parents de nouveau, et pourtant, c'était là, et ça prenait de plus en plus de place dans les entrailles de Callidora. C'était peut-être cette situation inopinée qui avait réveillé quelque sentiment néfaste au sein du couple. Oh, elle était assez convaincue du fait que l'amertume et le ressentiment avaient fait partie intégrante de leur couple bien avant que tout ceci n'advienne, mais maintenant, la guerre semblait directement déclarée. Cedrella serait presque capable d'en avoir de la peine pour sa grande soeur... Mais pour que ce soit le cas, il faudrait que cette dernière lui réserve bien meilleur accueil, et aussi qu'elle n'apprécie pas tant que son beau-frère soit si enclin à prendre sa défense, ce qu'elle n'avait pas pensé gagné d'avance, quand bien même, avant sa "fugue", ils s'entendaient très bien, tous les deux.

Callidora récupéra très vite les propos de son époux en sa faveur. Ce qui comptait, c'était leurs héritiers. Est-ce que Callidora avait tout manigancé ? Peut-être. De crainte de voir Charis accoucher d'un héritier mâle, elle avait décidé de la prendre de court en en concevant un elle-même (mais peut-être Cedrella écoperait-elle de deux nièces ? Toute cette situation était si particulière que Cedrella avait du mal à réaliser que, bientôt, elle serait de nouveau tata, et deux fois qui plus est). Dans ce cas, la rancoeur d'Harfang serait effectivement compréhensible.

-Augusta ne vous suffisait donc pas ?
ne put s'empêcher de demander Cedrella, tout en sachant bien qu'elle était en train d'ajouter de l'huile sur un feu déjà bien vivace. C'est pourtant une jeune femme exceptionnelle.

Cedrella était capable de le reconnaître d'autant plus qu'elles n'avaient jamais coupé les liens en dépit de ce que les circonstances avaient exigé d'elles.

_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 362
Humeur :
La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella)   La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Icon_minitimeJeu 16 Avr - 9:50


Leur mariage a porté ses fruits. Oui. C'est une façon de voir les choses. Harfang a beau être un sang-pur pur jus et qui en a les tares, il n'a jamais eu cette obsession de l'héritier que l'on retrouve bien souvent chez ses pairs. Ce n'est pas pour rien s'il n'a pas envisagé d'avoir un enfant après Augusta, même si, cet enfant étant une fille, son nom pourrait se perdre après son mariage, mais ça lui est assez égal. Il n'aurait pas aimé ne pas avoir de descendance du tout, mais cette situation lui convient.

Quant au second fruit, le fruit pourri, il aurait préféré que son nom abandonne pour de bon la mémoire de chacun plutôt que de tolérer ce qui grandit dans le ventre de sa femme et qu'il n'a l'intention de considérer comme la chair de sa chair qu'en comité restreint. Si c'est cela qui importe et rien d'autre... ils ne sont pas sortis de l'auberge. Heureusement, Harfang peut compter sur Cedrella pour adresser des répliques cinglantes à sa soeur. Elle le lui rend bien. Assister à leurs joutes verbales, c'est comme assister à un match de quidditch endiablé. C'est assez divertissant. Même s'il faut accepter de se prendre quelques cognards à la volée.

"Augusta est charmante, oui"
, répond Harfang, quand même en partie ironique parce que pour le coup, il faut quand même admettre que leur fille est charmante quand elle le veut bien et elle est loin, très loin de le vouloir toujours. "Elle m'aurait largement suffi, mais tu connais ta sœur, il faut toujours qu'elle en fasse trop."

Cet enfant, il n'en a pas voulu, évidemment. S'il veut bien accepter de donner le change en prétendant être le père afin que le scandale n'éclabousse pas toute leur famille, il n'est en revanche pas question de prétendre qu'il attend ce gosse comme le messie. Ce n'est pas le cas. Il ne l'a pas désiré, et il ne le cachera pas. Chacun en prendra son parti, à sa manière, mais Harfang, lui, sait très précisément ce qu'il pense de tout cela et ce qu'il tolère de prétendre ou non. N'en déplaise à Callidora. Et d'ailleurs, si cela doit lui déplaire, Harfang en sera absolument enchanté, pour tout dire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Callidora Londubat
▌ Messages : 465
Humeur :
La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Harfang Londubat

La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella)   La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Icon_minitimeLun 27 Avr - 12:21

S’il y a bien une chose que nous avons en commun, Cedrella et moi, c’est cette aptitude à appuyer où cela fait mal tout en feignant l’innocence la plus totale. C’est définitivement une chose dont nous sommes toutes deux coupables, et les conversations comme celle-ci, où rien n’est dit mais tout est suggéré, peuvent durer longtemps. Si en plus nous avons Harfang entre nous deux pour jouer les empêcheurs de tourner en rond, cela peut être encore plus long, c’est dire. Quand elle me demande si Augusta ne nous suffisait pas, je serre les dents et je garde pour moi toutes les réflexions désobligeantes qui menacent de traverser mes lèvres. Et en vérité, est-ce qu’Augusta me suffisait. Maintenant que je suis de nouveau enceinte, je sais pertinemment que non, elle ne me suffisait pas, je ne voulais simplement plus aucun enfant d’Harfang. Grâce à Caspar, j’ai un nouvel héritier, un mâle avec un peu de chance, et qui sera vraiment digne du rôle qui lui sera attribué.

Quand j’entends Cedrella et Harfang qualifier Augusta d’exceptionnelle et de charmante, j’ai tout de même envie de rétorquer par un rire ce qu’il y a de plus cynique. J’aime ma fille, mais de toute évidence, elle est un exemple d’incivilité et d’irrespect, je n’irai certainement pas la porter aux nues ou prétendre que je n’aurais pu rêver fille plus merveilleuse. La réaction de Harfang est encore plus comique, pour dire quoi que ce soit d’Augusta, il faudrait encore qu’il se rappelle qu’il a une fille, et les trois-quarts du temps ce n’est pas le cas. C’est un peu facile de débarquer maintenant et de prétendre comme il le fait dans le seul but de m’afficher devant Cedrella alors que j’ai toujours été une bien meilleure mère qu’il n’a été un bon père. Ne serait-ce que parce que moi, j’étais présente, j’ai pris soin de notre fille quand Harfang, lui, était trop occupé de courir d’un lit à l’autre pour s’en soucier.

-Ce n’est vraiment pas une manière de parler de notre futur enfant,
je rétorque en posant une main sur mon ventre comme pour réconforté l’enfant non né des paroles nocives prononcées le concernant. Notre thé va refroidir, Cedrella, j’ajoute sèchement. Et Harfang doit avoir des milliers de choses à faire.

Je ne cherche pas l’approbation d’Harfang, qui en effet finit par quitter les lieux ; et reprend le fil de la discussion une fois qu’il a disparu de notre vie. Je reprends le contrôle de la conversation, et la soirée. Tout reprend sa juste place.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella)   La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

La valse des faux-semblants (Harfang & Cedrella)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un faux pas, et voilà ! [PV Kagura] Hentaï
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous !
-