AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -50%
SMOBY Tricycle Enfant Evolutif – Be Fun
Voir le deal
13.75 €

Partagez | 
 

 L'amitié est lente à mûrir (Maisie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RÉSISTANCE
Henry Fitz
▌ Messages : 443
Humeur :
L'amitié est lente à mûrir (Maisie) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est lente à mûrir (Maisie) Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, ventricule de dragon, 31 cm
Camp: Neutre
Avatar: Tom Hanks

L'amitié est lente à mûrir (Maisie) Empty
Message#Sujet: L'amitié est lente à mûrir (Maisie)   L'amitié est lente à mûrir (Maisie) Icon_minitimeJeu 21 Nov - 12:09





 

Maisie & Henry

“ L'amitié est lente à mûrir  ”
C
ertains ne supportent pas le bruit, le mouvement, l'agitation... d'autres ne jurent que par le silence. En ce qui me concerne, c'est l'un et l'autre. C'est par phase, je dirais. Par moments, je ne jure que par le calme et la solitude. Et à d'autres moments, j'ai juste besoin de bruit, que ça bouge autour de moi, pas forcément pour participer au mouvement, juste pour orienter autrement ma concentration. Concentration qui est pourtant la clé dans mon métier, mais ça n'a jamais été pour me déranger. Je suis de ces personnes qui peuvent se poser à la table d'un bar bondé et d'écrire comme si de rien n'était.

Et c'est d'ailleurs dans ce but que j'ai décidé de venir aux Trois-Balais. C'est un pub que j'affectionne particulièrement. Je pense que n'importe qui ayant fait ses études à Poudlard doit avoir ce petit sentiment de nostalgie en se rendant à cet endroit, et c'est toujours agréable en tant qu'adulte de le découvrir sous ce jour différent, quand il n'y a pas des élèves partout, quand une fréquentation plus adulte et moins dense peuple les liens.

Même si je ne peux prétendre m'intéresser vraiment à ce qui se passe autour de moi à l'heure actuelle, je dois bien le dire. Je suis focalisé sur les épreuves de mon nouveau roman, et c'est là-dessus que je me concentre. Il est bientôt finalisé. Et après ? On passera au suivant. J'envisagerais bien de voyager de nouveau, je dois reconnaître que ça me manque, mais je ne me vois pas bouger pour le moment. Les circonstances ne s'y prêtent clairement pas. Je dois d'abord tenter de résoudre mes problèmes et mes nombreux cas de conscience. Je dois bien admettre que réparer les quelques incohérences dissimulées dans mon manuscrit, dont mon éditeur vient tout juste de me faire un retour, me paraît bien moins casse-tête que d'y réfléchir intensément.

J'ai étalé plusieurs pages sur la table face à laquelle je suis assis, espace que j'accapare complètement, griffonant quelques notes au fil de ma relecture, trop concentré pour me rendre compte qu'une tête familière et amicale vient de passer la porte des Trois-Balais.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Maisie Winters
▌ Messages : 267
Humeur :
L'amitié est lente à mûrir (Maisie) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est lente à mûrir (Maisie) Right_bar_bleue

En couple avec : Sa folie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

L'amitié est lente à mûrir (Maisie) Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est lente à mûrir (Maisie)   L'amitié est lente à mûrir (Maisie) Icon_minitimeMar 14 Jan - 18:57

L'amitié est lente à mûrir
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Maisie ne savait pas si actuellement, ils faisaient de grandes avancées, mais en tout cas, ils ne procrastinaient pas. Le « ils » faisait bien entendu allusion à l’Ysbridion, et à la Résistance par extension, mais Maisie n’avait pas tendance à s’occuper beaucoup d’eux. Ils étaient mignons ces petits (et moins petits), ils voulaient bien faire, se rendre utiles, et ils ne servaient pas à rien, loin de là. Mais Maisie n’était toujours pas encore totalement convaincue de leur réunification, et elle n’était pour le moment, pas prête à changer d’avis. Mais elle travaillait tout de même avec eux, parce qu’elle n’avait pas le choix, et elle ne le faisait pas de mauvaise volonté, elle avait largement passé l’âge des gamineries.

Mais quoiqu’il en soit, elle n’avait pas l’impression que qui que ce sot chômait, et c’était une situation plaisante. Il faut dire, qu’ils avaient beaucoup à faire en même temps, ils ne jouaient pas à un jeu, c’était la réalité, l’avenir qui en découlait. Tout le monde en avait conscience, et c’était une excellente chose. Pour le coup, ils étaient tous sérieux, elle n’avait rien à redire.

Mais Maisie, même avec toute la bonne volonté du monde, ne pouvait pas être non-stop dessus. Elle faisait ce qu’elle pouvait avec les moyens qu’elle avait. Etant donné qu’elle ne travaillait pas, elle avait plus de temps à donner, mais étant donné sa santé mentale fragile, elle ne pouvait pas trop prendre le risque de se surmener. Si elle devenait plus faible, l’autre aurait plus de chance de prendre le dessus, et ce serait une très mauvaise chose. Cela avait déjà été le cas il y a quelques mois, et elle n’avait aucune envie que cela recommence. Mais fort heureusement, elle n’avait pas repris le contrôle depuis le dernier incident. Mais Maisie restait tout de même dans l’angoisse, et l’appréhension.

Pour le coup, elle avait décidé de ne pas trop penser à tout ça, d’essayer de se détendre, et c’est pour cette raison qu’elle s’était rendue aux Trois-Balais. Cela faisait longtemps qu’elle n’y avait pas mis les pieds, et elle ne serait pas contre une bièraubeurre. Une fois à l’intérieur, elle remarqua assez rapidement Henry, assis à une table et semblait-il, concentré. Elle n’avait pas envie de le déranger, mais elle ne pouvait cependant pas ne pas le saluer.

« Bonjour Henry »

black pumpkin

_________________

- Il y a toujours un combat à mener, une cause à défendre -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Henry Fitz
▌ Messages : 443
Humeur :
L'amitié est lente à mûrir (Maisie) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est lente à mûrir (Maisie) Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, ventricule de dragon, 31 cm
Camp: Neutre
Avatar: Tom Hanks

L'amitié est lente à mûrir (Maisie) Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est lente à mûrir (Maisie)   L'amitié est lente à mûrir (Maisie) Icon_minitimeMer 15 Jan - 12:30





 

Maisie & Henry

“ L'amitié est lente à mûrir  ”
J
e rature, je glose, j'anote. J'ai toujours beaucoup de mal à être définitivement satisfait de mes manuscrits même quand ils doivent être estimés finis. C'est la dernière étape, et pourtant si je m'écoutais, je reprendrais tout depuis le départ. Je suis un cauchemar pour mon entourage et pour mon éditeur, je le sais bien. Quand il va voir les épreuves noircies de mon écriture alors que lui-même avait déjà plus d'une remarque à me faire, il va criser. Malheureusement, difficile pour moi de me sentir un tant soit peu satisfait de ce que j'écris. Une fois le livre publié, ce sera une autre affaire, comme si le livre ne m'appartenait plus vraiment, mais avant ça...

En plus, j'ai vraiment le sentiment que c'est mauvais... Comme si quelque chose s'était essoufflé ou comme si ma rage d'écrire avait une source si violente que toute retranscription écrite devenait aussitôt risible. Bon... j'en suis à un tiers, plus qu'à refaire deux fois la même chose. Mais à peine je me fais cette réflexion que je sursaute en entendant qu'on s'adresse à moi.

-Oh, Maisie, je ne t'ai pas du tout vue arriver
, j'admets avec un léger sourire. Et pour cause, il aurait fallu pour cela que je lève les yeux de mes épreuves et que je prête attention à ce qui m'entoure. Tu vas bien ? Tu veux t'installer à ma table ? Après tout, ça peut être l'occasion de bavarder un peu, et puis à moi, ça m'obligera à faire une pause, sinon j'y serai encore demain matin. Désolé, j'ai toujours tendance à m'étaler quand je travaille.

Tout en prononçant ces mots, je rassemble les pages éparpillées un peu partout sur la table (en faisant gaffe à la pagination, quand même, c'est la moindre des choses) en un grand tas de feuilles que je glisse sur le côté de la table afin de nous faire de la place. Déjà, on y voit plus clair. Je jette un oeil au fond de café forcément froid que j'ai abandonné dans ma tasse. Cela va aussi être l'occasion de me reprendre à boire.

-Tu voudras un thé ? Un café ? Je t'invite !



         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Maisie Winters
▌ Messages : 267
Humeur :
L'amitié est lente à mûrir (Maisie) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est lente à mûrir (Maisie) Right_bar_bleue

En couple avec : Sa folie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

L'amitié est lente à mûrir (Maisie) Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est lente à mûrir (Maisie)   L'amitié est lente à mûrir (Maisie) Icon_minitimeSam 15 Fév - 9:27

L'amitié est lente à mûrir
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Maisie n’avait pas du tout envie d’interrompre Henry dans son travail, parce qu’il était assez évident qu’il était en pleine concentration et en plein travail, mais en même temps, elle aurait trouvé cela un peu déplacé de ne pas aller le saluer alors qu’elle l’avait vu. Après tout, elle appréciait beaucoup Henry. C’était quelqu’un qu’elle connaissait depuis longtemps, un peu comme Bradley, à la différence qu’avec Henry, il n’y avait pas eu cette espèce de cassure au fil des années. Ils avaient continué de se croiser avec Henry, de se voir parfois, et de prendre le temps de discuter tous les deux. Mais d’une manière générale, Maisie appréciait les deux frères Fitz.

D’autant plus que maintenant, ils œuvraient pour la même victoire. Henry faisait partie de la résistance, donc ils travaillaient ensemble, depuis que leurs deux groupes avaient été assemblés. Henry faisait partie des membres de la résistance en qui Maisie plaçait le plus de confiance, et d’espoirs, parce qu’il était plus mûr, et parce qu’elle le connaissait depuis un moment, et ce n’était pas plus mal qu’elle ne soit pas composée que de petits jeunes.

-Oh, Maisie, je ne t'ai pas du tout vue arriver. Tu vas bien ? Tu veux t'installer à ma table ? Désolé, j'ai toujours tendance à m'étaler quand je travaille.

Maisie ne lui en voulait pas du tout de ne pas l’avoir remarquée, après tout, il était concentré sur ce qu’il faisait, donc c’était totalement compréhensible. Néanmoins, elle se sentait un peu gênée de l’interrompre, et elle avait l’impression de le déranger. Ce n’était peut-être pas le cas, mais Maisie avait plutôt tendance à tout le temps se convaincre que sa présence dérangeait tout le monde.

-Tu voudras un thé ? Un café ? Je t'invite !

Elle s’installa cependant en face d’Henry, puisque ce dernier le proposait. De son côté, elle n’avait absolument aucune raison de refuser, et puis, cela lui ferait également plaisir de discuter un peu avec Henry. Mine de rien, cela commençait à faire un moment qu’ils ne s’étaient pas vus dans des conditions propices à une conversation un peu moins grave et sérieuse qu’en temps normal.

« Je veux bien un thé, merci. Mais je ne veux pas t’interrompre dans ton travail, tu avais l’air concentré, et occupé. »

black pumpkin

_________________

- Il y a toujours un combat à mener, une cause à défendre -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Henry Fitz
▌ Messages : 443
Humeur :
L'amitié est lente à mûrir (Maisie) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est lente à mûrir (Maisie) Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, ventricule de dragon, 31 cm
Camp: Neutre
Avatar: Tom Hanks

L'amitié est lente à mûrir (Maisie) Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est lente à mûrir (Maisie)   L'amitié est lente à mûrir (Maisie) Icon_minitimeMer 19 Fév - 10:42





 

Maisie & Henry

“ L'amitié est lente à mûrir  ”
S'
il y a bien une chose dont je suis ravi, c'est de ne pas avoir la possibilité de me voir pendant que je travaille. J'en ai déjà eu quelques échos, et je crois que ce n'est pas très glorieux. Des feuilles éparpillées partout, de l'encre partout sur ma main (quand elle ne s'est pas trouvé un chemin miraculeux jusqu'à mon visage), moi qui grommelle des mots incompréhensibles parce que j'aurais été incapable de garder mes pensées dans ma tête.

Tu m'étonnes que je devais avoir l'air concentré. Mais avoir l'air concentré ne signifie pas être à son avantage. Non, pour le coup, je préfère ne pas trop y réfléchir. Et ne plus réfléchir quelques instants, tant qu'à faire, pour tout dire. Je crois que la venue de Maisie tombe à pic, elle m'oblige à lever le nez (et le pied) et c'est quelque chose qui ne peut absolument pas me faire de mal. Donc en ce qui me concerne, je ne me sens pas dérangé, et je ne voudrais surtout pas que mon interlocutrice s'imagine qu'être ainsi dérangé me pose le moindre problème. Ce n'est pas le cas du tout, c'est même tout l'inverse.

-Au contraire, j'ai grand besoin d'une pause, tu arrives à point nommé.
Je considère un instant les pages que j'ai entassées dans un ordre approximatif. D'ailleurs j'aurais déjà dû m'arrêter depuis un moment, quand je force trop, je fais vraiment n'importe quoi.

Encore plus quand je ne suis pas satisfait de mon travail, comme c'est le cas à l'heure actuelle. Enfin, passons... Je détourne le regard le temps d'attirer l'attention d'un serveur à qui je commande un thé et un café bien chaud. Voilà qui ne me fera pas de mal, et à elle non plus, sans doute. En même temps, une bonne boisson chaude est toujours réconfortante, peu importe les circonstances, c'est en tout cas ce que j'ai toujours pensé, en ce qui me concerne.

-Alors, comment vas-tu ?
je lui demande, entrée en matière classique mais après tout logique, même si elle n'induit pas forcment de réponse franche de la part de son interlocuteur. Sur ce point, j'en sais quelque chose.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

L'amitié est lente à mûrir (Maisie) Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est lente à mûrir (Maisie)   L'amitié est lente à mûrir (Maisie) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

L'amitié est lente à mûrir (Maisie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-